Avertir le modérateur

02/12/2008

Un père est venu chercher ses enfants à l'école, encadré de policiers. Pour une expulsion de France. Cela s'est passé à Grenoble.

ange_ange_bulle.jpg

Bonsoir à tous et toutes,

 

Je suis effarée d'apprendre ce qui s'est passé il y a quelques jours dans ma ville, à l'école du Jardin de Ville de Grenoble.

"Suite à l'arrestation de la famille Kurtishji dont trois enfants étaient scolarisés à l'école du Jardin de Ville (Jashko en primaire, Riccardo et  Muhammed en maternelle) en date du 24 novembre 2008 et à leur mise en centre de rétention de Lyon Saint-Exupéry, la famille a été expulsée de France par le vol de 11h15 pour Leibzig le mardi 25 novembre malgré les tentatives désespérées de la Cimade, du collectif du Jardin de Ville et de RESF 38 !"

La situation est particulièrement grave car il s'agit d'une "Première" en Isère : "venir chercher les enfants pendant la classe"...!!!

J'ajouterai que ces enfants et leurs parents ont été emmenés au camp de rétention de Lyon, qui est une prison spécialisée où on parque les étrangers en instance d'expulsion. Ils ont passé la nuit là-bas et ont été expulsés le lendemain, en avion.

Pouvez-vous imaginer la panique de cette famille, les larmes de ces enfants arrachés à leur siège d'école, à leur pays, le nôtre maintenant... Pouvez-vous imaginer le sang glacé dans leur veines, sang glacé d'effroi et de frayeur, face à la machine implacable d'un système machiavélique.

C'est terrible et je demande, en tant que citoyenne du pays des Droits de l'Homme et petite-fille de résistant de la Seconde guerre mondiale, que Monsieur le Ministre Hortefeux soit renvoyé de sa fonction.

Je souhaite vivement et de toutes mes forces que le Président Sarkozy prenne la mesure de l'horreur qui se déroule sur le territoire français, cette horreur qui prend forme dans notre pays... et qu'il prenne des mesures pour arrêter ces expulsions... qui font partie de l'impensable, de l'inhumanité.

Je demande que cette famille soit ramenée en France et que ces enfants reprennent leur place dans leur école maternelle et primaire.

J'ai honte de savoir que demain je peux emmener mon fils à l'école et que ces enfants innocents vivent un cauchemar sans nom, alors qu'ils vivaient dans la même ville que moi.

Chloé LAROCHE

___________________________________

_______________Voici le texte du Collectif des parents d'élèves
extrait du site http://www.educationsansfrontieres.org ____________________________________________

 

"Lundi 24 novembre vers 15h30, nos enfants ont assisté au départ précipité de 3 de leurs camarades. Encadrés par des policiers jusque dans l’enceinte de l’Ecole maternelle, leurs parents sont venus chercher Jashko, Riccardo et Muhammed en pleine classe.ange_ange_bleu2.jpg

Ils ont été expulsés de France mardi matin à la première heure sans possibilité effective de recours. Comme nos enfants, nous sommes choqués par cet évènement. Nous tenons à exprimer notre profonde indignation :

- face à la présence de la police dans l’enceinte de l’école,

- face au départ contraint de trois enfants pendant la classe.

Nous demandons au Préfet des explications sur cette intrusion policière dans l’Ecole. Une audience au service de la préfecture a été demandée pour le jeudi 27 novembre à 18h00. Une délégation de Parents d’élèves quittera l’école à 17h45 pour se rendre à la préfecture. La place de ces enfants est à l’école pour poursuivre leur année scolaire au côté de leurs camarades !"

Collectif de parents d’élèves de l'école du Jardin de Ville.

Contact : contact@CollectifJardinDeVille.org ___________________________________________________

 

ange_f_e_bleu.jpg

 

Voici l'article d'Emmanuelle, qui fait partie du réseau "Éducation sans Frontières 38" :

 

________________________________"Une première en Isère : des enfants raflés à l’école."

 

"Bonsoir, Hier s’est produit un fait très grave à l’école du Jardin de Ville, à Grenoble.ange_ange_amour2.jpg

A 15h45, un père de quatre enfants (un de moins de trois ans, deux scolarisés en maternelle et un en CE1 à l’école du Jardin de Ville) est venu, accompagné de deux policiers en civil, chercher ses enfants, pour "un rendez-vous en préfecture", ont compris les enseignants.

A 19h, on apprenait que la famille au complet était au centre de rétention de Lyon. Ils y ont dormi. Ils étaient injoignables hier soir. On a réussi à les joindre tôt ce matin aux cabines téléphoniques du centre de rétention (qui, rappelons-le, est une prison). Ils étaient paniqués. On a prévenu le centre que la CIMADE, seule association ayant le droit d’entrer dans les centres de rétention, irait voir la famille ce matin.

Arrivés au centre, les militants de la CIMADE les ont cherchés, sans succès : la famille était en route pour l’aéroport, leur avion décollant une demi-heure plus tard. Nous n’avons rien pu faire, nous attendions que les militants des la Cimade comprennent la situation de la famille, afin de pouvoir les aider en connaissance de cause. Ils ont été expulsés ce matin. Leurs chaises d’école resteront vides.

ange-1124625925-t.jpgC’est une première en Isère : la traque des étrangers pénètre dans les écoles. Les seuls enfants en situation irrégulière sont ceux qui ne sont pas à l’école. Nous vous demandons de bien vouloir faire circuler cette information le plus largement possible. Personne ne doit pouvoir dire "on ne savait pas".

Merci !"

Emmanuelle, pour le Réseau Education Sans Frontières 38.

Commentaires

Leur espérance de survie,vient de passer de 80 ans , à environ 50 ans ! C ' est
statistique , et incontestable ! Le colonel HORTEFEUX est un TUEUR !Personne ne
saurait l ' ignorer ! Pas en France ! Je ne cesse d ' en parler , dans mon blog ,
depuis environ un an : Un " noir " connotations , sur google :Depuis l ' arrivée
de son copain Nicolas Sarkosy , au pouvoir depuis début 2007 , en tant que
président de la république , il se vante d'atteindre ses objectifs:(environ 25 000
par an)! Hortefeux peux se vanter d'avoir des milliers de morts sur la conscience,
et cela sous les ordres de son copain Sarkosy!J'en connais personnellement de très nombreux cas!Mon africaine épouse et moi , nous avons sauvés desdizaines de cas,et gagné nos bras de fer contre ces tueurs!A 68 ans,je continue ce combat,en douce,et au"noir"!VIVE LA VIE!Je ne cesserai d'accuser ces salopars,avant de crever!

Écrit par : Maglott ernest | 02/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu