Avertir le modérateur

28/05/2009

Que votre soleil éclaircisse l'ombre ... La solidarité en Isère avec des familles en menace d'expulsion de France, des infos sur le RÉSEAU D'ÉDUCATION SANS FRONTIÈRES de Grenoble et un témoignage sur le numéro 116 000, pour les enfants disparus.

 

Bonjour à tous et toutes,

 

images-3.jpegJe vous transmets aujourd'hui des informations concernant le Réseau d'Éducation sans Frontières de Grenoble, avec des appels à signer deux pétitions, ainsi que deux appels à être présents nombreux pour des convocations au Tribunal Administratif de Grenoble, les 29 mai et 11 juin, afin de soutenir deux familles de l'Isère.arton4633.jpg

 

Il y a aussi une rencontre-concert ce samedi 30 mai à la salle Antigone, rue des Violettes à Grenoble, pour une soirée de soutien à RESF, le Réseau d'Éducation sans Frontières, avec la présence des groupes "Coeurs Gloutons" et "Melocotón".

J'y serai et j'espère que vous viendrez nombreux soutenir l'action de RESF, ce réseau qui aide et accompagne des dizaines, des centaines de familles qui souffrent, dans l'angoisse de l'expulsion de toute la famille ou bien de l'un des parents... Ce sont aussi des enfants qui souffrent de devoir quitter brutalement un pays où ils sont nés, un pays où ils ont leur place à l'école, un pays qui s'appelle la France.FVL072.jpg

 

C'est en se soutenant et en étant solidaire que le monde peut avancer et bouger, que des personnes isolées sentent qu'elles ne sont plus seules et qu'un groupe de personnes solidaires est là pour les soutenir.images-5.jpeg

 

La solidarité prend mille formes. 

 

Je souhaite vous parler d'une de ces solidarités...

 

116000affiche_20090525.jpgUn numéro s'est mis en place dernièrement. C'est le 116 000. Je l'ai appelé ce matin. Il concerne les familles dont l'enfant ou l'adolescent a disparu. Il concerne aussi les fugues. Je souhaite témoigner pour que d'autres familles sachent à quoi sert ce numéro. Une personne m'a écoutée, a pris et noté tous les renseignements, m'a donné des conseils et m'a dit qu'ils me rappelaient dans les deux jours, délai qu'ils se sont fixé pour rappeler les familles. Ils proposent aussi une aide psychologique dans les cas nécessaires afin d'aider les parents dans l'angoisse et l'attente de retrouver leur enfant.

 

Voici un extrait de l’article d’Aurélie BEAU -lu sur www.lyon-webzine.com- concernant le 116 000 : “Maintenant, toutes les victimes de disparition d'enfants en Europe ont un numéro commun : le 116 000. Il est gratuit, disponible 24h/24, 7 jours sur 7 et valable dans dix pays de l'union européenne : la Belgique, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, les Pays Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie. Maintenant, tous ces pays sont reliés en réseaux et mettent leurs compétences en commun en cas de disparition. Le 116 000 propose plusieurs services. C'est tout d'abord une écoute et un soutien pour les familles. C'est aussi et surtout un accompagnement dans les démarches judiciaires et administratives. Parfois, les familles se retrouvent désemparées. Les bénévoles de SOS Enfants disparus sont formés pour les aider et les conseiller. C'est que la situation devient inquiétante. Le nombre de disparitions d'enfants en France a nettement augmenté en 2008. On note 48 277 inscriptions de mineurs au fichier des personnes recherchées, plus de 47 000 fugues, 855 disparitions inquiétantes, 360 enlèvements parentaux. Le nombre d'appel à SOS Enfants disparus a augmenté de 6,35% par rapport à 2007. L'association a traité 1741 appels en 2008, 7421 en quatre ans.” (extrait du site http://www.lyon-webzine.com/societe/event-4634-116-000-alerte-en...disparus.html)_______________________________________

 

 

images.jpegJe vous souhaite à tous

“tout le bonheur du monde

Pour aujourd'hui comme pour demain

Que votre soleil éclaircisse l'ombre

Qu'il brille d'amour au quotidien”.

 

Merci à Sinsemilla pour cette chanson.

 

Chloé LAROCHE

 

PS : N’oubliez pas de lire les informations que je donne ci-dessous pour le réseau RESF à Grenoble, car il y a le 30 mai et le 29 mai... à ne pas oublier !!

 

 

 

moton6.png_________________________ INFOS DONNÉES SUR LE SITE : http://www.educationsansfrontieres.org

--------------------------------------

 

 

Le 29 mai à 11 heures : Passage au Tribunal Administratif de Grenoble pour une famille.

 

 

“Venez soutenir cette famille au Tribunal Administratif de Grenoble qui a reçu une obligation à quitter le territoire français :

Une famille originaire de Mongolie, arrivée en France en avril 2007, avec deux enfants de 7 et 15 ans -enfants scolarisés à l'école Jules Ferry et au collège Vercors passe au Tribunal Administratif ce vendredi 29 mai à 11 heures pour une OQTF.

Les collectifs Jules Ferry et Abbaye comptent sur votre soutien.”

  

Pour le collectif Jules Ferry.

Le mardi 26 mai 2009.

 

_________________________________________________

 

images-1.jpegSamedi 30 mai de 19 h 30 à 22 h 30 : soirée de soutien à RESF à Antigone.

 

“Vous voulez savoir ce qu’est le Réseau Education Sans Frontières ? 

Venez nous découvrir dans ce superbe lieu qu’est Antigone.

 

Soirée de soutien au Réseau Education Sans Frontières

à Antigone, le samedi 30 mai :

 

Nous aborderons au cours de cette soirée la problématique des sans papiers : qui ils sont, leurs difficultés et notamment le rôle que peuvent jouer les citoyens et les différents collectifs de soutien. La soirée s'articulera autour de documentaires et des plages d'information, de débats et de moment musicaux.

 

19h30  : projection du documentaire : "Invitation à quitter la France" de Marion Stalens (52 min)

20h30 - 21h30 : information / débat autour du film : 

21h30 - 22h30 :  concert des Coeurs Gloutons / Melocotón

 

À cette occasion vous pourrez aussi acheter la compilation de soutien à RESF 38 qui regroupe 17 groupes grenoblois.

 

ADRESSE :  22, rue des Violettes, 38100 Grenoble

 Tram C, arrêts "Vallier-Catane" ou "Dr Calmette"

 06 86 32 26 58 / 04 76 99 93 23

www.bibliothequeantigone.org

 

Le documentaire "Invitation à quitter la France" de Marion Stalens (52 min) : Rachelle est camerounaise. Ivan est colombien. Tous deux sont élèves de terminale au Lycée Jules Ferry à Paris. Le jour de leurs dix-huit ans, alors qu’ils s’apprêtent à passer leur bac, ils reçoivent des autorités préfectorales  une « Invitation à quitter le territoire français » et deviennent du jour au lendemain des « sans papiers » passibles d’expulsion. Amis, professeurs et parents d’élèves se mobilisent autour d’eux pour faire face à cette menace. Au plus près des lycéens et de leur entourage, Marion Stalens la réalisatrice a suivi pendant plusieurs mois le parcours du combattant des deux jeunes gens. Au-delà d’une chronique dont les évènements se  déroulent au plus fort des expulsions  de l’été 2006,  le film permet d’observer l’émergence de nouvelles formes de solidarité dans la société française.  

 Plus d'infos :  http://www.educationsansfrontieres.org/?article8293

 

Les Coeurs Gloutons, ce sont 8 voix, réunis autour de l'accordéon de Guillaume Paul, qui égrènent leurs chansons à l'univers poétique, surréaliste et un tantinet libertaire... Un ensemble qui ne manque pas d'originalité. Ils vont jusqu'à inventer des langues nouvelles, comme le latin moderne ou le yaourt bulgare !

 

Plus d'infos : http://www.voxinternationaltheatre.fr/vox/glou/gloutons.h...

 

Melocotón Melocotón est un sextette a capella qui explore l'étendue des possibilités vocales à travers des compositions et des arrangements originaux de chansons et de standards, dans une ambiance jazz parfois teintée de folk music ou de sons electros. Improvisations, beatbox, chants diphoniques, imitations d'instruments rythment nos morceaux, parfois connus mais toujours revisités de façon étonnante ...”.

 

Plus d'infos : http://www.melocotonvocalproject.com/

 

_________________________________________________images-4.jpeg

 

YPL027.jpg11 juin 2009 : passage au Tribunal Administratif pour la famille LE.

 

“Cette famille a besoin d’un soutien fort, ils passent au TA de Grenoble bientôt.

La famille LE passe au Tribunal Administratif de Grenoble le 11 juin 2009 à 12 heures, venez nombreux !!

 

Pour en savoir plus sur la famille et son histoire :

 

En France depuis plus de 10 ans cette famille risque très bientôt l’expulsion. Ils sont en France depuis longtemps, ils ont une petite fille scolarisée et même des promesses d’embauche mais cela ne suffit pas ! Mr et Mme LE et leur fille Jade  ne doivent pas être obligés de quitter le territoire français.

Les familles viennent en France pour différentes raisons, mais elles ont en commun de ne pas avoir d’autres choix que de quitter leur pays pour vivre dans des conditions dignes.

C’est en 1999, il y a 10 ans, que Monsieur LE est arrivé en France après avoir quitté le Vietnam, son pays où il n’arrivait plus à faire vivre sa famille de son métier de pêcheur.

Séparé de sa femme et de son enfant, il a tout tenté pour regrouper sa famille, et c’est en  2004 qu’ils ont pu se retrouver.

À partir de là, Madame et Monsieur LE n’ont eu  qu’un  souhait, celui  de pouvoir construire en France un avenir meilleur à leur fille Jade. Depuis, ils n’ont cessé de faire les démarches nécessaires à leur régularisation.

Scolarisée depuis 5 ans en France, Jade c’est admirablement intégrée. Les  enseignants de son école sont satisfaits  de ses résultats, et elle maîtrise parfaitement la langue française.

Pour construire l’avenir de leur famille, Monsieur et Madame LE ont cherché  un contrat de travail. Aujourd’hui c’est chose faite, ils ont trouvé un employeur prêt à les embaucher, mais ils ont reçu une réponse négative à leur demande de titre de séjour et on leur demande de quitter le territoire avant le 5 février 2009.

Pourquoi détruire leur avenir, construit avec tant de persévérance ?

Il est temps après dix ans d’incertitudes et d’angoisse que cette famille puisse vivre dans la dignité et le respect des droits humains en France.”

Merci de signer la PÉTITION concernant la famille LE :

http://www.educationsansfrontieres.org/article17758.html

 

_________________________________________________OS47027.jpg

 

YPL024.jpgSoutien à une femme et 3 enfants qui risquent l’expulsion !!!

 

PÉTITION à signer : 

http://www.educationsansfrontieres.org/article19844.html

 

“En France depuis 2007, cette jeune infirmière de 30 ans a fuit la violence que l’on exerçait sur elle en Algérie. Elle a bravé l'interdit pour protéger ses enfants alors âgés de 3 ans et demi,  1 an et de son bébé à naître.             

Elle a trouvé refuge auprès de la seule famille qui ne se soit pas détournée, sa soeur en Isère. Maintenant elle voudrait pouvoir vivre en liberté, finir ses équivalences professionnelles qui lui permetront d'exercer le métier d'infirmière en France et pour cela obtenir un titre de séjour qui lui assurera une réelle protection.

Si elle retourne en Algérie elle ne bénéficiera d'aucun appui, bien au contraire ! Personne depuis deux ans dans sa famille ne s'est soucié de ce qu'elle devenait ainsi que ses enfants.

Les lois de la République doivent protéger les 3 petits garçons qui courent un réel danger s'ils sont expulsés ! Nawel doit être régularisée afin d'offrir un foyer sûr à ses enfants !”

Merci de signer la pétition pour elle :

http://www.educationsansfrontieres.org/article19844.html

 

_________________________________________________

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu