Avertir le modérateur

16/04/2010

J'écris pour le don d'organes... Pour que des yeux s'ouvrent quand des yeux se ferment.

imagesd4eZ45.jpegPour que tu DONNES...

si un jour... tu partais brutalement.imagesYvpQVn.jpeg

___________________________________________________

 

 

 

Quand des yeux se ferment1915680420.2.jpeg

peut-être que des yeux

s'ouvrent

 

Une âme est partie

a donné son envol

pour que d'autres vivent

 

Comme un relaisimagessLSI26.jpeg

d'amour et d'espoir

 

Elle a donné son coeurimagesrnnrLK.jpeg

ses reins, son foie,

elle a donné l'amour

le don de ses organes

 

Elle est partie avec son âme

et le sourire de la Terre

celle qui enfante un nouveau souffle

dans une greffe éternelleimagesEFk96u.jpeg

 

Elle a donné ses yeuximagesZdo30k.jpeg

pour que d'autres voient

et dans son regard

il y a l'infinie plénitude.

 

Chloé Larocheimages.jpeg

 

_____________________________________________________________________________________________

 

POUR INFO :

 

Quelles règles en matière de dons d'organes ?

Le prélèvement d'organes sur une personne décédée : 

"Si vous êtes "pour" le don d'organes...

D'après la loi bioéthique du 29 juillet 1994, toute personne est considérée consentante au prélèvement de ses organes après sa mort si elle n'a pas manifesté son refus de son vivant.

Informez expressément votre famille car c'est elle qui pourra, après votre mort, témoigner auprès du médecin de votre consentement au don d'organes. Si votre famille ignore votre volonté... elle s'opposera au prélèvement alors que vous n'y étiez pas forcément opposé !

Bien que ce soit facultatif, vous pouvez aussi porter sur vous un document ou une carte de donneur. Pour vous la procurer, composez le 0 800 202 224 (numéro vert, appel gratuit).imagesQMYTBR.jpeg

Important : s'il s'agit du cadavre d'un mineur ou d'une personne privée par décision de justice d'exercer ses droits (par exemple un malade mental), l'autorisation du représentant légal est nécessaire pour effectuer un prélèvement.

Si vous êtes "contre" le don d'organes...
Si vous êtes "contre" le don d'organes, informez expressément votre famille pour qu'elle puisse en témoigner auprès du médecin après votre mort.

Vous pouvez aussi porter sur vous un document mentionnant votre refus (papier dans votre portefeuille etc.) ou vous inscrire, par courrier, sur le registre national des refus (Registre National des Refus - BP 2331 - 13213 Marseille cedex 02).

Sachez toutefois que ce refus est révocable, par courrier, à tout moment.

Votre refus peut porter sur tout prélèvement ou être limité à certaines catégories de prélèvement.

A noter : dès votre admission dans un établissement hospitalier autorisé à effectuer des prélèvements après décès, vous avez la possibilité, à tout moment, d'exprimer votre refus dans le registre de l'hôpital."

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

imagesHi0Q9N.jpeg

imagesZbAFo7.jpegimagesNGvKp2.jpeg

 

 

Commentaires

J'ai trouvé votre blog par le biais d'une alerte google ... çà vous dirait de passer nous laisser votre texte sur le forum où je suis ?
http://www.dondesoidondevie.org/
Je suis Céline, maman d'un enfant transplanté rénal
Toute participation peut être bénéfique
Merci de m'avoir lue

Écrit par : Céline | 25/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu