Avertir le modérateur

16/12/2010

Dans ma belle région du Dauphiné vit un petit train qui fait vivre plusieurs dizaines de personnes mais l'avenir de ce train de La Mure est menacé.

Baladeuse.JPGBonsoir à tous et toutes,

Dans ma belle région du Dauphiné vit un petit train qui fait vivre plusieurs dizaines de personnes et enchante petits et grands en traversant une des plus belles contrées de l'Isère, entre Grenoble et La Mure.

J'ai un ami qui fait partie de l'équipe du Petit Train.

Il s'appelle Dominique et a écrit cet appel à la solidarité de tous, afin que le petit train poursuive sa route.

En effet, suite à un malheureux éboulement survenu durant l'automne, l'avenir du train de La Mure est remis en question.bulle_mure.jpg

Et des dizaines d'emplois sont menacés.

Ce petit train fait partie de notre patrimoine culturel et il faut le sauver.

Alors je partage avec vous le texte que Dominique a transmis à tous ses amis et connaissances :

"Suite à un éboulement qui s'est produit dans la nuit du 25 au 26 octobre dernier, la voie du célèbre Chemin de Fer reliant St Georges de Commiers à La Mure est recouverte sous plusieurs tonnes de rochers peu après le Barrage de Monteynard. Cet éboulement rend impossible en l'état actuel des choses l'exploitation normale de la ligne pour la saison prochaine (avril / octobre 2011).

L'avenir du Chemin de Fer est très incertain. Les interrogations du personnel, permanents et saisonniers (dont je fais partie), des acteurs économiques du secteur (exploitants de musées, animations touristiques, restaurateurs et commerçants, etc ....) restent sans réponse précise de la part du Conseil Général de l'Isère (propriétaire du chemin de fer et de ses infrastructures ) et de ses élus quant aux solutions qui peuvent être apportées pour faire redémarrer au plus tôt ce fleuron du patrimoine industriel et touristique isérois mondialement connu.

header_logo_train.gifDevant ce manque de transparence, on ne peut que s'interroger sur la volonté politique de maintenir ou non le train en activité, et tout ce qui en découle économiquement et humainement parlant.

Un groupe Facebook existe pour essayer de réunir un maximum de personnes autour de cette "sauvegarde". N'hésitez pas à rejoindre ce groupe ou à me contacter pour plus de renseignements ....

http://www.facebook.com/album.php?aid=3206&id=1000009...

Il y a urgence .....tunnel2.jpg

Merci".

Dominique, je transmets ton texte à tous mes lecteurs qui viennent nombreux voir mon blog (environ 300 par jour). Aussi, je souhaite qu'ils rejoignent le groupe dont tu parles sur Facebook. Je te suggère aussi de créer une pétition hors Facebook car tout le monde n'y est pas et ne parviendra pas forcément à vous rejoindre.Voiture_100x100.jpg

Je souhaite sincèrement que tout le personnel du Petit Train conserve sa place et que le Petit Train reparte de nouveau au printemps. Je souhaite que l'État français et le Conseil Général de l'Isère prennent en considération l'existence d'un témoin de l'Histoire : ce petit Train qui a emmené tant de voyageurs dans les méandres surplombant le barrage de Monteynard et rejoignant le beau pays de la Matheysine.

Sincèrement,

Chloé Laroche

 

PS : les photos de cet article m'ont été gracieusement prêtées par le site http://www.trainlamure.com

dans l'intérêt de la survie du Petit Train.livret jeu La Mure.jpgpic045.jpgIMGP1023.JPG


 

 


Commentaires

Merci André et que cette nouvelle année 2011 apporte de l'espoir à tous les salariés travaillant pour le Petit Train de la Mure. Que ce train continue à vivre et que les Dauphinois se battent pour lui. Cordialement, Chloé Laroche

Écrit par : Chloé Laroche | 24/12/2010

Je viens d'apprendre une triste nouvelle à propos du Petit Train de La Mure.
Je suis désolée pour toi Dominique et tous tes collègues. Je suis de tout coeur avec vous.

http://alpes.france3.fr/info/la-mure-38--le-petit-train-reste-en-gare-67850574.html

"Le 26 octobre dernier un éboulement bouleverse le fonctionnement du petit train de la Mure. 3.000 tonnes de roches endommagent 50 mètres de voie.

L'accident tombe vraiment mal pour les 10 salariés. Il survient alors que le contrat d'exploitation de leur employeur, Veolia, arrive à échéance. Les travaux sont si importants que Veolia fait rapidement mine de rebrousser chemin. Un appel du pied au conseil général de l'Isère, propriétaire des lieux, n'y change rien. Autre embûche, cette affaire tombe en pleine campagne pour les élections cantonales, ce moment si étonnant où plus aucun dossier ne bouge sur les bureaux des politiques !

Depuis février, les 10 employés bénéficiaient du chômage technique. Mais l'allocation, limitée à 60 % du salaire, n'est plus versée au bout de 6 semaines. L'employeur leur a signifié une inscription au Pôle emploi mais légalement c'est impossible : Veolia, n'a pas encore rompu le contrat de travail. L'ancien exploitant attend la confirmation officielle que le petit train ne roulera pas cet été. En attendant les salariés restent en gare. "

Écrit par : Chloé Laroche | 20/03/2011

Nous attendons avec impatience la réouverture de la ligne. que fait le conseil général de l'Isère puisque la convention avec véolia est terminée.
pourquoi faudrait-il concéder au privée ?

Écrit par : Murielle | 10/06/2011

Hélas, Murielle, il n'y a plus rien à faire.
La fin du petit train de la Mure n'a pas ému la Région ni l'État.
Les employés désormais au chômage sont en deuil d'un train qu'ils aimaient.

Écrit par : Chloé Laroche | 12/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu