Avertir le modérateur

30/04/2012

Il n'y a aucun raccourci à la liberté. L'unité des norvégiens en face de la haine d'un individu nous donne une leçon immense en humanité.

201204271028_w350.jpgBonsoir à tous et toutes,images-8.jpeg

 

Jeudi dernier a eu lieu un évènement d'une qualité humaine rare, dans un monde où les violences se suivent, de siècle en siècle, avec des folies de plus en plus horribles et un temps où les hommes peuvent révéler une obscurité si profonde que les anges ne savent plus quoi faire.images-4.jpeg

J'ai été très émue et bouleversée que quarante mille personnes à Oslo, enfants, personnes âgées, hommes et femmes de tous âges, descendent tous ensemble dans la rue pour chanter un seul chant, une chanson détestée par Anders Breivik, cet assassin ayant tué 77 personnes en Norvège par racisme et fascisme le 22 juillet 2011.Parapluie-arc-en-ciel-52011410-64587.jpg

images-5.jpegLa pluie n'a pas arrêté toutes ces personnes descendues en un seul corps, en un seul mouvement de solidarité envers les victimes et leurs familles, dans une vague immense d'amitié entre les peuples.

images-9.jpegElles ont choisi de défier le meurtrier qui a arraché la vie à tant de jeunes, à tant d'âmes envolées à cause d'un homme mangé par une idéologie terrifiante.

La haine qui sort de cet individu n'a pas arrêté cette mobilisation d'amour qui a fait chanter à cette foule et en différents endroits de Norvège : "Enfants de l'arc-en-ciel", chanson qui dit : "Ensemble, nous allons vivre, chaque frère et chaque soeur, petits enfants de l'arc-en-ciel et d'une terre fertile."

Toutes les races se rejoignent en diverses couleurs pour  se réunir dans l'arc-en-ciel multicolore de la planète. Je soutiens que chaque couleur ne doit pas devenir neutre et incolore de honte mais s'inscrire dans la fierté de sa propre couleur et différence acceptée par le reste de la planète.

Dans la chanson, il est dit :

parapluie_couleur_splash.jpg

"Une terre si verte et autour qui pourrait demander plus ?"

Si, demander la paix et que des horreurs telles que celles vécues le 22 juillet n'arrivent plus.

Février-27-2010-SB-Parapluie-de-lumière-via-iwantoneofthose.jpgDemander que plus jamais on ne donne autant de temps de parole à un assassin au cours d'un jugement de justice.

Demander qu'un seul individu n'arrive plus à accomplir le terrible dessein de la tuerie de tous ces jeunes dont la vie arrachée hurle de douleur et d'incompréhension.

Chloé Laroche

__________________________________________________norvège,oslo,breivik,assassin,enfants de l'arc-en-ciel,my rainbow race,actualité,40 000 personnes chantent,pluie,haine,amour,solidarité,humanité,unité,tolérance,peuples,différence,paix,justice,espoir,monde,planète,tuerie,mal,fascisme,racisme,attenta,victimes,deuil,condoléances


Vidéo de cet évènement :

 

http://www.lejdd.fr/International/Europe/Videos/40.000-Norvegiens-chantent-une-chanson-que-Breivik-deteste-506131

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/04/2012

Les moniteurs d'auto-écoles... Catégorie d'humains spécialement doués pour la patience, le don de soi, le dévouement aux autres et l'accompagnement vers une meilleure sécurité sur la route.

images-3.jpegBonsoir à tous et toutes,


Vous êtes-vous déjà demandé quels risques prenaient les moniteurs d'auto-écoles sur la route, en donnant leur cours à des personnes ne sachant pas conduire, dans la jungle dangereuse de la route ?

Pensez-vous que ces personnes aient une baguette magique, donnant leur enseignement en un claquement de doigts afin que des élèves débutants deviennent de parfaits conducteurs ?images-2.jpeg

Pensez-vous que les enseignants de la conduite soient assis toute la journée tranquillement dans une voiture à se laisser transporter ?

Faites-vous partie de ces automobilistes qui ne respectent pas les voitures auto-écoles, klaxonnant sans complexe et les intimidant en les serrant de près, sans compter les insultes et gestes malveillants à l'encontre des moniteurs et de leurs élèves ?

Les moniteurs d'auto-écoles... Catégorie d'humains spécialement doués pour la patience, le don de soi, le dévouement aux autres et l'accompagnement vers une meilleure sécurité sur la route.

images-7.jpegLes enseignants de la conduite pourraient avoir une auréole d'anges de la route, tant ils sont méritants de travailler trente-neuf heures par semaine sur un terrain dangereux, celui du circuit routier, expliquant inlassablement les règles de Sécurité routière.

Quand un élève cale en plein rond-point ou qu'il rentre malencontreusement dans un boulevard à contre-sens, et qu'en une seconde, le moniteur doit récupérer la situation, on peut le saluer bien bas de prendre des risques sur sa propre vie afin d'en sauver d'autres à long terme.

Car il faut bien penser que les trente heures de cours  prises pour avoir son permis n'est que le tremplin d'une longue vie dans le réseau routier et que l'enseignement d'un moniteur résonne durant de longues années dans la tête de l'élève, si celui-ci est sérieux et attentif.

295133_3318147926063_1639200705_2699010_1842915792_n.jpgIl existe, vous le savez, des élèves qui jettent l'enseignement de leur moniteur par la fenêtre dès qu'ils obtiennent le permis désiré. On les retrouve sur la route au volant d'une voiture devenue engin de mort, ne respectant plus ni les feux, ni les piétons, ni les vélos, et devenant des dangers ambulants.images-8.jpeg

À cause d'une incivilité grandissante dans le monde des conducteurs, les moniteurs apprennent désormais à leurs élèves qu'en traversant un carrefour, on doit regarder à gauche et à droite avant de traverser... car certains automobilistes ne respectent pas les feux, ni les priorités à droite ni les panneaux de Stop.


La priorité dont on peut bénéficier sur la route n'est pas absolue car non respectée... Comme le dit un moniteur de ma connaissance à ses élèves : "Sois toujours sûr de toi mais jamais des autres sur la route."

Cela veut dire : Anticipe les erreurs des autres et sois toi-même le plus respectueux des règles du Code de la route.Unknown.jpeg

Deux enfants sur trois sont encore mal attachés, dont 5,5 pour cent ne sont pas du tout attachés à l'arrière dans les voitures. C'est terrible, quand on sait que chaque semaine quatre enfants de moins de dix ans sont tués en voiture sur la route, dont deux enfants non attachés.

 

moniteur auto-école,auto-école,sécurité routière,vitesse,enfants non attachés en voiture,ceinture de sécurité,patience,métier difficile,risque,route,ligue contre la violence routière,cours,élève,don de soi,stress,enseignant de la conduite,permis de conduire,actualité,insultes sur la route,monitrice auto-école femme,métier,profession,routier,voiture,permis à points,mortalité routièreLa Ligue contre la Violence Routière

rappelle

qu'on n'attache pas

son enfant 

parce que c'est obligatoire  :


on l'attache pour le protéger.


Ne jamais démarrer sans avoir vérifié

au préalable :

 

  • que le dispositif de retenue convient bien 
  • à la morphologie de l‘enfant et qu'il est bien fixé
  • que la ceinture est bien positionnée :
    . pas de ceinture contre le cou
    . pas de nuque dans le vide
  • enfin que tout le monde est bien attaché en voiture, 
  • y compris les parents.

 

Habitués dès leur plus jeune âge, les enfants devenus grands

accepteront volontiers de s'attacher.

 

100501_Auto_Ecole.jpgJe terminerai cet article en demandant que les moniteurs d'auto-écoles soient plus respectés dans l'exercice de leur métier. Ils donnent de leur vie, de leur patience extrême parfois avec des élèves à qui il faut répéter trente fois la même chose, refaire la même leçon, répéter les mêmes règles, assurer la sécurité tout en assurant un cours, avec des personnes qui ne passent aucun test psychologique ou psychomoteur avant de démarrer les cours.

Les moniteurs touchent à peine plus que le Smic horaire et enchaînent les cours et les risques comme des perles sur le fil de leur vie.moniteur auto-école,auto-école,sécurité routière,vitesse,enfants non attachés en voiture,ceinture de sécurité,patience,métier difficile,risque,route,ligue contre la violence routière,cours,élève,don de soi,stress,enseignant de la conduite,permis de conduire,actualité,insultes sur la route,monitrice auto-école femme,métier,profession,routier,voiture,permis à points,mortalité routière

Un moniteur exerçant depuis trente ans m'a confié : "Je n'ai compris que dernièrement que j'étais en fait un agent de sécurité routière. En tant qu'enseignant de la conduite, nous avons une responsabilité importante et un rôle essentiel pour éviter des morts et des blessés sur la route."

Et une monitrice m'a confiée, en tant que femme : "Il y a trente ou vingt ans, les femmes monitrices se faisaient régulièrement insulter sur la route par d'autres automobilistes, ces derniers leur demandant textuellement de retourner à leurs casseroles."

Cette enseignante de la conduite a très mal vécu ces mauvais traitements, mais elle est restée tout de même, dans ce métier qu'elle a servi et aimé.moniteur auto-école,auto-école,sécurité routière,vitesse,enfants non attachés en voiture,ceinture de sécurité,patience,métier difficile,risque,route,ligue contre la violence routière,cours,élève,don de soi,stress,enseignant de la conduite,permis de conduire,actualité,insultes sur la route,monitrice auto-école femme,métier,profession,routier,voiture,permis à points,mortalité routière

Les anges passent, la sécurité routière reste.


Chloé LAROCHE


_______________________________


http://www.violenceroutiere.org/dossier.php?id=83

http://www.ladepeche.fr/article/2012/04/04/1322937-le-moniteur-agresse-en-pleine-lecon.html

http://fr-fr.facebook.com/pages/Tu-sais-que-tu-es-moniteur-auto-école-quand/120955597923076



 

 

12/04/2012

Mon blog a quatre ans... Partager ses paradis à travers les enfers qu'on peut vivre. Au travers des enfers dont on peut se sortir, offrir sa part de force, d'énergie de vie et de paradis.

MON BLOG A QUATRE ANS_____________


Il y a quatre ans exactement, quand j'ai démarré ce blog, je vivais un cauchemar, pas le premier de ma vie, loin de là, mais là, en avril 2008, arrivaient de nouvelles épreuves.

anniversaire_fleurs_joliecarte9.gif

Je me suis fait frapper dans mon taxi par un handicapé mental psychotique lourd que je conduisais et qui était assis à côté de moi au volant. J'ai été par deux fois frappée sur la même course, dont l'une sur l'autoroute, avant d'atterrir aux Urgences et après avoir maîtrisé le véhicule à 110 km/heure. Puis quelques jours après, j'ai reçu d'autres coups violents donnés par le  même individu placé cette fois à l'arrière du taxi, sur ordre du patron. Aucune mesure de protection n'avait été mise en place, malgré les avertissements  d'un médecin.

Ma plainte n'a jamais abouti, le Procureur jugeant peut-être que l'on ne porte pas plainte contre un handicapé mental. Ce n'était pas mon propos d'avoir gain de cause contre une personne handicapée, mais surtout de faire prendre en compte que cet individu pouvait être dangereux et avait besoin de soins appropriés, vérité que ses parents ne voulaient pas entendre, me traitant d'incapable et de menteuse.

J'ai perdu mon travail dans les jours suivant ces agressions. Le père de mon fils est décédé cinq jours après, le 7 avril 2008, sur la table d'opération où il devait être libéré d'une tumeur cancéreuse.

Trois jours après naissait ce blog...

Ce terrain d'écriture et de communication m'a permis de renouer le fil de ma vie aux fils de mes lecteurs, lien ténu mais solide représentant le monde, la vie et la compréhension d'autres personnes, dans le désert que je traversais alors, avec un enfant de trois ans, mon fils devenu orphelin de père, et deux jeunes orphelines dont je m'occupais.

Ce blog m'a permis de tendre la main -à travers mon coeur brisé- vers d'autres douleurs, d'autres résiliences, d'autres chemins de croix.anniversaire,blog,résilience,femme,agression,handicap,taxi,ambulance,chauffeur,protection,choc,violence,chômage,emploi,mort,deuil,société,actualité,force,vie,courage,maman,paradis,enfer,espoir,avenir,communiquer,écrire,partager,silence,enfant,amour,altruisme,sensibilité,résistance,raymond aubrac,lucie aubrac,souffrance,offrande,don

Je souffre encore des coups reçus, du chômage revécu malheureusement depuis en 2010, après un nouvel emploi reperdu, sur fond de harcèlement moral et après avoir vu partir un autre patron, très apprécié et viré sans pitié par le rachat d'une grosse boîte. Je souffre de ce monde si plein de cruauté et de violence, de toutes les utopies envolées sur l'espoir d'une humanité perdue et de ces blessures béantes que sont les deuils et les absences définitives de ma première fille, du père de mon fils, d'amis et amies partis si vite là-haut, de ma famille sans vie. 

Je souffre de constater combien l'innocence est crucifiée, combien les enfants peuvent souffrir en ce monde, torturés, tués et maltraités... malheureux et seuls, bien souvent, la parole baillonnée.

Mais offrir nos souffrances est la finalité de nos existences. Offrir et s'offrir à l'espoir, à la vie. Penser aux vies envolées comme des colombes  vers le ciel béant de joie et d'amour.

bul0167.jpgJe crois que le mieux est de partager ses paradis à travers les enfers qu'on peut vivre. Je crois qu'au travers des enfers dont on peut se sortir, on doit offrir sa part de force, d'énergie de vie et de paradis intérieur à ceux qui souffrent encore.

C'est la raison de ce blog.

Malgré tout, il faut garder la flamme de l'espoir intacte, comme l'ont fait les Survivants des Camps de Concentration.

Comme nous l'ont enseigné inlassablement Lucie et Raymond AUBRAC. "Au-delà des sacrifices de la Résistance, ce qui laisse une trace c'est l'espoir", disait Raymond AUBRAC SAMUEL.


Chloé LAROCHE

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu