Avertir le modérateur

03/12/2012

Pour les femmes pulpeuses, avec des formes, pour les rondes et aussi pour les goujats qui laissent leur désir à la porte des conventions.

30b7542a.jpgBonjour à tous et toutes,


Ce soir, je pense à ces femmes qui ont quelques kilos en trop et sont victimes de la croyance en la normalité du corps que pratiquent certains hommes et les empêchent (ces derniers) de bien considérer ces femmes. 2413c47b.jpg

 

Je pense à cette femme dont on peut dire qu'elle est pulpeuse mais qui s'est pris dans les dents dernièrement par l'homme qu'elle aime et qui vient de la quitter : "Tu es désirable mais empâtée, ce qui est bien dommage. Cela fait presque un an que je veux te le dire. On se doit chacun de conserver un corps ferme, sans kilos en trop, un corps agile et dépourvu de superflu graisseux." Ben oui, mais en attendant, il a bien eu des relations avec elle avant de la quitter pour une autre. Il a aimé son corps, ses seins encore si fermes et pointus, sa peau tellement douce et jeune, sa souplesse et son dynamisme, malgré qu'il lui trouvait une allure d'éléphant à tête de biche. Pourquoi l'a-t-il humiliée en allant dire à des amis qu'il la trouvait grosse, trop grosse. Pourtant cette femme n'est pas grosse, elle est juste pulpeuse, avec des formes, des hanches. Elle s'est sentie humiliée, profondément, par ces mots, blessée dans sa chair. Cet homme lui a répondu qu'elle avait vocation à se sentir humiliée et qu'elle était "extraordinairement susceptible". Comme quoi, on peut culpabiliser encore une personne qu'on vient de blesser... d'avoir été blessée. 

 

f52b8772.jpg"Empâtée" veut dire bouffie de graisse, alourdie, gonflée, adipeuse. Quant à cet homme qui a eu ces paroles malheureuses, quelle serait sa définition ? On pourrait le qualifier de goujat, de malotru, de personne désobligeante, blessante, et bien sûr représentant tout le contraire d'un gentleman.

 

Personnellement, j'ai eu un père qui ne supportait pas un kilo de trop chez les autres et m'avait fait jeûner à l'âge de dix-sept ans durant une semaine entière, alors que j'étais revenue d'un séjour de deux mois un peu trop ronde à son goût. Finalement, j'ai bien maigri suite à cette semaine mais jusqu'à souffrir d'anorexie durant les années suivantes. Durant un mois entier, j'ai mangé devant mes parents, normalement, mais je me forçais à vomir ensuite, afin de devenir aussi maigre que possible, peut-être jusqu'à vouloir en tomber malade.60faf005.jpg

 

Plus tard, jeune adulte, à l'âge de vingt ans, je refusais de manger chaque fois que j'étais contrariée, chagrinée, à chaque problème de la vie. Jusqu'au jour où une femme médecin m'a secouée verbalement en me signifiant qu'il fallait que j'arrête de mal considérer mon corps et qu'il fallait que je m'autorise à vivre et à nourrir mon corps.

 

Par la suite, surtout après mes deux accouchements, j'ai repris un poids plus normal au niveau de la santé et plus élevé que lors de ma période d'anorexie ; j'ai trouvé un poids adapté à ma morphologie, dans lequel je me sentais bien et épanouie. Mes malaises se sont arrêtés ainsi que la spasmophilie dont je souffrais. 

 

5c1293be.jpgSuivant les étapes de la vie : mariages, deuils, périodes de chômage, ruptures, soucis divers, ménopause... grossesses aussi, des kilos peuvent s'incruster... Cependant, est-ce un mal si la femme se sent épanouie et encore plus féminine ainsi


L'expression d'une féminité accueillie et offerte dans l'abondance de formes, dans l'expression d'un ventre un peu rebondi, dérangerait-elle ?

femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Réfléchissons à la réaction de ce père de famille condamnant sa femme parce qu'elle a pris quelques kilos après un accouchement, ne la désirant plus, ne voulant plus la toucher...


femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilitéRéfléchissons aux paroles de cet homme qui aime une femme, adore lui faire l'amour mais lui dit : "Si je pouvais, je ne garderais que ta tête, car le reste n'est pas dans mes normes. Tes kilos en trop m'indisposent et m'empêchent de m'engager avec toi socialement."

 

Quelles normes ? Les normes d'une dictature de critères de beauté imposés par une société portant l'esthétique vers la minceur et l'anorexie des mannequins ? Heureusement, Laeticia Casta, avec ses formes, a apporté une bouffée d'oxygène à tous les rêveurs de la liberté d'être.femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Bien sûr, l'obésité apporte son lot de maladies et de mal-être. Dépasser un certain poids est un signe de mauvaise santé mais à l'heure où on interdit à certaines classes d'enfants de prendre un goûter pour lutter contre l'obésité, il faut être conscient de ne pas tomber dans les extrêmes de l'intolérance envers la différence corporelle de chacun et savoir respecter l'appétit des enfants et des adolescents, tous différents devant la nourriture et le besoin qu'ils ont de manger.

4566609c.jpg

 

Je pense que l'essentiel est de se sentir bien dans sa peau. Il vaut mieux une femme pulpeuse, avec des formes et un coeur énorme, qu'une femme très mince qui n'aurait qu'angles dans son coeur et que piques dans sa façon d'aimer.

 

Je crois que l'homme qui aime doit toujours se garder de porter des jugements sur l'apparence de sa compagne, de sa femme, de son aimée... car les critiques blessantes et l'indélicatesse, la muflerie, peuvent faire tant de dégâts qu'alors l'amour serait mort.


3165cb0c.jpgSi une femme se sent mal dans sa peau, elle le sait... Alors un bon conseil aux malotrus :

 

Même si vous pensez devoir pouvoir tout dire à votre compagne, retenez vos mots méchants et blessants, et si cela ne vous sied pas, si votre femme et amie ne vous fait plus fantasmer, si vous laissez votre désir à la porte des conventions, alors passez votre chemin sans couper les roses à la racine.

 

Chloé LAROCHEUnknown-1.jpegpeinture-courbet-femme-nue-dans-la-vague-tableaux-jean-jacques-rio-galerie-art-deco-auray-attention-a-la-peinture.jpgb406eca7.jpg


--------------------------------------------------------------cf2pqmi6.jpg

 

 

 

Merci à Kriscounette de m'avoir prêté quelques images de son blog : http://kriscounette.centerblog.net


Merci aussi au site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits, pour tous mes articles précédents, que j'illustre avec le site Fotosearch.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu