Avertir le modérateur

01/11/2015

Lettre de Toussaint pour tous, à l'humanité sereine...

toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

 

Bonjour à tous et toutes,th-45.jpeg

 

 

En ce jour de la Toussaint, je voudrais vous emmener en un voyage où le coeur brisé reviendrait lavé de toute blessure, un voyage dans lequel le sourire reviendrait sur toutes les lèvres, un voyage sans fin duquel on ne revient jamais car il est infini, comme l'univers est infini.

 

Les Frères Bogdanov disent de lui, de cet univers où nous vivons, qu'il est construit sur un ordre, qu'il est minutieusement harmonisé, qu'il n'y a pas de hasard dans sa construction, qu'il existe un plan. Mais s'il y a un plan pour lui, il y en aurait-il un pour nous ou serions-nous les seuls à avoir créé la liberté de notre propre plan ? Aurions-nous créé ce hasard derrière lequel certains écrivains ont dit qu'une main plus grande que nous régissait ce hasard. Qui nous envoie parfois les pensées qui nous secouent, nous poussent à nous réveiller de notre torpeur, à créer, à imaginer, à rester en vie ?toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Ce vendredi 30 octobre, à minuit moins cinq, une pensée fulgurante m'a traversé l'esprit, je me suis soudain arrêtée et quelque chose m'a poussée à regarder la photo de mes parents décédés. Soudain, la date du 30 octobre a jailli dans mon esprit... Mais nous sommes en 2015 ! Ils s'étaient mariés le 30 octobre 1965, il y avait cinquante ans.

 

Les cloches avaient sonné à la volée dans l'église de Doucy. Le petit village savoyard était en liesse et les montagnes alentour souriaient de bonheur. Une petite fille allait naître neuf mois et demi plus tard, c'était moi, une petite fille qui allait les aimer par-dessus toutes les épreuves données. À minuit moins deux de ce jour anniversaire, j'ai pris une bougie et j'ai allumé une flamme pour eux qui sont partis dans l'éternité il y a trois ans près de Figeac.toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Ma mère a beaucoup souffert de son cancer et aujourd'hui, lorsque je transporte des femmes dans mon taxi-ambulance vers leur lieu de traitement, je replie mes ailes d'ange afin d'offrir mon chagrin pour que celles qui ont l'espoir de guérir poursuivent leur vie longtemps, très longtemps. Et lorsque je rencontre certains camions sur la route, je pense à mon père qui a brûlé dans sa voiture afin de fuir la douleur contre un poids-lourd et je supplie pour que son âme apaisée rejoigne la lumière des gens heureux de la terre.toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Et puis, je vois ma fille partie comme un ange. Elle a rejoint la famille envolée dans le monde bleu, mes amis endormis à jamais, mes grands-mères évanouies dans l'inconnu et je me dis qu'ils se trouvent tous dans le grand plan, celui de cet ordre des Frères Bogdanov, et que nous poursuivons tous la trame de ce qui se construit dans l'amour infini de ceux qui tissent de magnifiques tissus et étoffes célestes couvrant l'humanité bienheureuse.

 

Chloé LAROCHE

toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

 

 

http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-sol...

 

https://www.facebook.com/groups/le.trio.du.violon.soli.te...

 

https://youtu.be/aub8CQFxups

 

http://www.spectable.com/le-trio-du-violon-soli-terre/296...

 

http://www.spectable.com/violoniste-pro-et-classe-pour-vo...es/234903

 toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

Commentaires

Il était une fois une famille de grenouilles. Toutes vivaient au fond d'un puits. Presque aucune n'avait vu le dehors, sauf au travers de la lucarne ronde, loin au-dessus d'elles.
Un jour, une jeune grenouille questionna une très vieille grenouille silencieuse : "Mamie, raconte-moi le dehors, de quoi a-t-il l'air ?" Et cette dernière finit par répondre : "Mon enfant, le dehors va au-delà de toute l'audace de ton imagination."
Ceci trotta longtemps dans la tête de la jeune grenouille. Elle se mit à harceler sa mamie au point de la faire céder : "D'accord, ma petite, je vais t'accompagner au dehors. Je suis la seule d'entre nous à en être revenue mais tu devras être forte car rien de ce que tu connais jusqu'à présent ne se retrouveras là-haut."
Elles grimpèrent toutes deux, se retrouvèrent sur le rebord de la margelle. La jeune grenouille s'écria "Que le monde est grand !" avant de questionner "Existe-t-il de l'eau, tout comme chez nous ?" Sa grand-mère lui répondit "Oui, il existe plus grand encore !" avant de l'emmener vers une flaque qui émerveilla la petite.
"Mamie, fais-moi voir encore plus grand..." Et sa mamie l'emmena vers un lac. Le ciel se reflétait sur cette étendue inimaginable tandis que la jeune grenouille se croyait dans un autre monde, irréel. Sa mamie elle-même, qui s'était retrouvée au même endroit, il y a fort longtemps, une seule fois, s'émerveillait elle aussi. Que de souvenirs...
La jeune grenouille aventurière, envahie par l'enthousiasme : "Je veux tout connaître, maintenant, et je veux savoir s'il existe une eau encore plus grande que ce lac."
Sa mamie lui répondit : "Oui, il m'a été raconté qu'il existe une eau encore plus grande... allons à sa rencontre ensemble."
Elles marchèrent, dans la nuit, plusieurs heures, avant de parvenir au bord de l'océan. Cette étendue d'eau était si grande qu'elle se figèrent, toutes deux. Cela dépassait leur entendement.
Toute deux moururent sur le champ, leurs cœurs s'étant arrêtés.
Au même instant, leur famille, au fond du puits, restait persuadée qu'il n'existait de l'eau que dans leur puits et que le monde se résumait à la lucarne ronde au-dessus d'elle.

Écrit par : MATHIEU | 01/11/2015

Votre conte est très beau et pose beaucoup de questions sur différents sujets... Doit-on accepter l'enfermement pour avoir la vie sauve ? Doit-on avoir peur du monde et s'empêcher de le découvrir ? Doit-on pousser les limites jusqu'à l'extrême ? Doit-on renoncer à fuir les dictatures pour éviter de se noyer parce que des passeurs nous ont fait de fausses promesses sur un monde meilleur ailleurs... Doit-on refuser de rêver à d'autres mondes parce que personne n'est jamais revenu de ces mondes-là ? Pourtant, si : des personnes ayant vécu des NDE sont revenues et disent toutes la même chose : elles ont envie de plus aimer, d'apprendre, de tout donner ici-bas. Elles ont vu des êtres lumineux, un autre monde empli d'amour et de tendresse, un autre espace-temps libre de toute entrave terrestre. Personnellement, j'ai fait l'expérience d'avoir frôlé la mort et d'avoir été sauvée de justesse, et aussi d'avoir évité nombre d'accidents très graves sur la route, par des intuitions données au quart de seconde. Je ressens certaines présences et je sais que ceux qui sont partis peuvent être bienveillants envers nous et emplis d'amour à notre égard, nous protégeant et nous envoyant des signes pour que nous continuions notre route sans avoir top de chagrin. Avec mes meilleures pensées. Chloé L

Écrit par : Chloé Laroche | 01/11/2015

Juste pour dire qu'il existe de multiples solutions :
Soit on peut imaginer une grenouille capable de concevoir l'immensité de l'océan, mais dans ce cas, reste-t-elle une grenouille ?
Soit, quel que soit ce qui se trouve au-delà, nous ne sommes pas en mesure de l’appréhender.

Écrit par : MATHIEU | 01/11/2015

Si, on peut peut-être regarder au-delà des apparences ?? Sourire....

Écrit par : Chloé Laroche | 20/11/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu