Avertir le modérateur

09/01/2016

Horrifiée par ce qui se passe à MADAYA, en Syrie... Je prie pour que les vivres leur arrivent.

 

madaya,guerre,famine,mort,syrie,faim,enfant,colère,créateur,choix,libre arbitre,silence,cri,tristesse,amour,peine,

 

Je suis horrifiée par ce qui se passe à Madaya et je prie pour que ce que j'ai lu en fin de cet article du 8 janvier se produise réellement, que les vivres puissent arriver à Madaya.

Que ces souffrances s'arrêtent, que ces enfants reprennent vie... Une personne m'a dit aujourd'hui qu'il ne pouvait croire en un Créateur car si ce dernier existait, la souffrance s'arrêterait.

 

madaya,guerre,famine,mort,syrie,faim,enfant,colère,créateur,choix,libre arbitre,silence,cri,tristesse,amour,peine

 

 

madaya,guerre,famine,mort,syrie,faim,enfant,colère,créateur,choix,libre arbitre,silence,cri,tristesse,amour,peine

 

Je dis que s'Il n'existait pas, nous ne serions pas là non plus, avec notre libre arbitre, avec nos combats, avec nos haines d'hommes, avec nos paradoxes de nations, avec la violence qui coule dans le sang humain. Mais que la Paix qui coule aussi en nos veines puisse arriver, justement parce que tout cela doit s'arrêter, face à l'Univers, face à la beauté du monde, parfait et infini.

madaya,guerre,famine,mort,syrie,faim,enfant,colère,créateur,choix,libre arbitre,silence,cri,tristesse,amour,peine,

 

Nous avons le choix de nous battre pour dire NON à ces horreurs, pour envoyer de l'argent aux ONG, pour envoyer toutes nos pensées de FORCE et de réconciliation à ces femmes, ces hommes, ces enfants qui meurent là-bas.

 

Que nous soyons croyants ou laïques, athées ou déçus, chrétiens, musulmans ou bouddhistes.

 

Chloé Laroche, ce 8 janvier 2016.

 

---------------------------------------------

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160108.

OBS2464/syrie-dans-madaya-assiegee-on-mange-des-

feuilles-pour-survivre-a-la-famine.html

madaya,guerre,famine,mort,syrie,faim,enfant,colère,créateur,choix,libre arbitre,silence,cri,tristesse,amour,peine

Commentaires

Bonjour Chloé.

L'horreur de cette guerre, tout particulièrement, vient du fait que la propagande est au même niveau de celle qui a sévit durant la progression et le règne du IIIème Reich. Afin de rééquilibrer un tant soit peu l'information, il est bon de croiser les sources. A ce titre, par exemple, le dernier reportage :
https://www.youtube.com/watch?v=Kh8FnLJFTMA

Et pourquoi pas regarder ce que déclare Donald Trump, candidat à l'élection présidentielle USA : D'après lui, en Syrie, Washington "dépense des milliards et des milliards de dollars pour soutenir des gens dont on ne connaît strictement rien". En clair, environ 80 pays sont mis en cause dans le conflit syrien : au cours du "printemps arabe", durant la poussée de la "rébellion" qui a suivit, puis dans le soutien au monstre informe nommé "Daech".

Le terrorisme ne peut par définition être modéré. En ce sens, les "rebelles modérés" à Assad, en Syrie, ne sont que des antennes de Daech. Et lui-même, Daech, est piloté par ailleurs...

Tout ce que je viens d'écrire n'est pas pour minorer la souffrance de ce village, emblématique, encerclé. Mais pour resituer le contexte de guerre : il n'y a ni gentils ni méchants, il n'existe que des victimes civiles, qui n'ont rien demandé évidemment.

Nous avons, pour la première fois depuis longtemps, au travers de cette guerre sans nom et les migrants qui nous éprouvent dans notre humanité et nos principes moraux occidentaux, devant nous le côté pile de la médaille : le côté que nous avons refusé de voir en face, notre production, le résultat de nos actions et de nos décisions citoyennes et étatiques.

Nous sommes les générateurs "innocents" du monstre. Cela ne change rien à part qu'il faudrait sortir la tête de la fosse septique nommée TF1, BFM TV, et autres outils de propagande politique.

Je suis d'accord : il faut aider les migrants. Mais cette phase "invasive" n'est que le début. Et cette "invasion" dont on voit les prémices est le premier test afin de nous éprouver dans notre prétention hypocrite d'humanité.

Baudelaire, dans le préambule de ses "Fleurs du mal", déclare : A toi, Ô hypocrite lecteur...

Je ne peux mieux dire que lui.

Écrit par : MATHIEU | 21/02/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu