Avertir le modérateur

01/04/2014

Pour Alexandre et Cyril, assassinés en 1986 à Montigny-lès-Metz. Parcours chaotique de la justice française. Contradictions... et plusieurs coupables. Hypothèse.

th-8.jpegDeux jeunes enfants ont été tués pour avoir énervé un adulte, Henri Leclaire, en 1986, à Montigny-lès-Metz.

Il faisait beau. Le soleil brillait, en ce dimanche de fin septembre. Ils avaient huit ans et faisaient du vélo. Ils s'appelaient Alexandre Beckrich et Cyril Beining.

Ils se sont approchés de bennes à papiers, d'un peu trop près, et cela a causé leur perte. Car Henri Leclaire veillait et gardait ces bennes comme la prunelle de ses yeux, préférant tuer deux enfants qui n'avaient qu'une idée en tête : jouer et découvrir le monde.

Au lieu d'appeler à l'aide pour les sauver, alors qu'ils étaient allongés à terre, tombés l'un après l'autre après avoir été malmenés par cet homme, ce dernier a pris une pierre et les a frappés à mort, avec une violence inouïe.

Depuis 1986, cet homme est en liberté, malgré des aveux précis et détaillés, et on a préféré enfermer un jeune de 16 ans qui a avoué sous la contrainte et la peur, Patrick Dils...

Rue89 avait eu accès au PV des aveux de cet homme, en 2009 déjà, et un article en avait fait état par le Nouvel Observateur, le 16/09/2009, exactement (voir lien donné ci-dessous).

Seulement, on a préféré tout mettre sur le dos de Francis Heaulme, surnommé le "routard du crime", après qu'on ait relâché Patrick Dils, innocenté après quinze années de prison.

Alors que la population française avait les yeux rivés dernièrement sur Patrick Heaulme et son nouveau procès -et sans qu'on nous parle jamais de Henri Leclaire-, on a appris par voie de presse que ce dernier, après le nouveau témoignage d'un témoin miracle, a avoué à nouveau son crime hier et a renoncé à la rétractation de ses premiers aveux.

Une autre rumeur dit que tout cela est faux, que Henri leclaire n'a pas avoué à nouveau, alors disons-le pour ces enfants : que la vérité soit faite, que l'assassin soit enfin puni et ... 

Alexandre et Cyril, reposez en paix.

Que plus jamais des enfants qui jouent dehors ne soient tués, comme en Algérie aussi, un crime horrible s'étant produit à Constantine, avec Haroun, 10 ans, et Ibrahim, 9 ans, qui ont été massacrés.

Sur Terre existe l'enfer que même le plus beau des paradis au ciel ne pourra effacer.

 

Chloé Larochepatrick dils,henri leclaire,francis heaulme,montigny-lès-metz,rue89,nouvel observateur,algérie,massacre constantine,deux enfants tués,innocent,justice,erreur judiciaire,aveux,reconstitution,juge,crime,france,police,jeune,adolescent,peur,avouer,garde à vue,pardon,vérité,temps,parent


_____________________ À lire par comparaison entre les articles, relation, rapport et réflexion sur les faits --------------------------- :

 

http://rue89.nouvelobs.com/2009/09/16/des-aveux-vieux-de-23-ans-relancent-laffaire-patrick-dils

_______________________________________________________


http://librespenseurs.unblog.fr/2013/03/12/affaire-des-deux-enfants-tues-a-constantine-deux-suspects-arretes/

_____________________________________________


http://forums.france2.fr/france2/Non-elucide/alexandre-meurtre-cyril-sujet_183_1.htm


----------------------------------------------------------


http://www.20minutes.fr/societe/1338705-montigny-les-metz-ce-dimanche-ensoleille-ou-cyril-et-alexandre-sont-morts

01/12/2013

Hommage à Adélaïde, un an, retrouvée morte fin novembre sur la plage de Berck.

Hommage à Adélaïde

______________________ retrouvée fin novembre sur la plage de Berck.th-47.jpeg


Elle n'avait que quelques mois et s'appelait Adélaïde. Elle se trouvait dans la vague qui montait et là-bas, au loin, brillait un phare. Elle s'est noyée sans sa maman. Elle a crié et puis s'est tu.

th-40.jpegElle a regardé la lumière au loin et a laissé l'ombre derrière elle. Un ange est venu la chercher. Il était beau et avait de grandes ailes. Adélaïde s'est dit qu'elle ne serait plus seule dans le froid glacial, dans l'eau et dans la nuit.

L'ange a touché son corps. Il était froid et raide. Adélaïde avait pris son autre corps, celui des étoiles, celui que seuls les anges peuvent voir. Elle était belle dans les bras de l'être lumineux.th-44.jpeg

Elle savait que sa mère l'avait déposée sur la plage comme on dépose un trésor au fond de la mer, après un naufrage. Sa maman était comme ces bateaux ivres qui n'ont plus de gouvernail ni de capitaine. Les sirènes avaient pris sa mère et la petite Adélaïde serrait les doigts de l'ange dans sa petite main. th-37.jpeg

La marée avait pris sa vie et le ciel l'accueillait désormais comme une petite princesse. Le bateau ivre s'écrasa sur les rochers et sa maman fut retrouvée au bout du cap de Mauvaise Espérance.

th-43.jpegElle avait préféré sacrifier sa fille pour vivre une histoire d'amour sereinement, ayant brisé le lien maternel que son coeur maudissait.

Adélaïde avait erré dans la nuit si longtemps, sombrant dans les vagues si doucement. L'eau l'avait étouffée. Le ciel maintenant la protégerait à jamais, pour toujours.


Chloé Laroche


_____________________________________


La photo de la mère et l'enfant est un tableau de Robert Pascale :

http://www.livegalerie.com/Peinture,mere_et_enfant,ROBERT_Pascale,97391.html

 


28/11/2013

À toi petit garçon tué, assassiné sauvagement par ton papa, lequel est hospitalisé d'office en hôpital psychiatrique depuis le drame.

À TOI PETIT

GARÇON TUÉ_____________

th-24.jpeg


(4 ans, décédé fin novembre 2013 à Toulouse)



Je suis choquée par ta mort brutale

Et voudrais te dire tous mes regrets

Pour ta vie arrachée, pour ces coups donnés

Devant des témoins impuissants


th-23.jpegJe suis choquée par ton terrible décès 

Projeté par ton père du haut d'un toit

Tabassé, massacré, exécuté, mort

Je pense à ta mère effondrée


Je suis choquée par cette violence

Qui emporte des enfants, des bébés 

Comme l'ogre emporte Petit Poucet

Dans la forêt du sombre inconscientth-21.jpeg


Je suis choquée par ta vie déracinée

Petit garçon qui ne verra pas le Père Noël

Que les anges prennent bien soin de toi

Je vous en prie là-haut : prenez-bien soin de lui


... et emplissez ses petits souliers de toutes nos pensées, nos regrets, notre amour, nos larmes d'humains impuissants devant la vague violente.th-22.jpeg


Chloé LAROCHE


http://www.midilibre.fr/2013/11/25/toulouse-un-pere-arrete-apres-la-mort-de-son-fils-de-4-ans,787979.php

___________________________________________________


Kristale a écrit ceci en commentaire le 26/11/2013

et j'aurais écrit la même chose... en enlevant le mot "haine"


"je viens de lire que des témoins ont vu ce bourreau balancer ce petit ange par dessus un parking, puis venir le récupérer pour l'achever en le cognant sans cesse sur le trottoir, ET PERSONNE N'A BOUGE!!!!!!! ils ont laissé faire, ce petit amour est mort la tête fracassée ET PERSONNE NE BOUGE, mais j'ai de la haine, de la haine, existe t-il encore sur cette terre des humains, si j'avais été témoin j'aurai tout essayé pour enlever cet enfant de ce monstre et je suis une femme, plus personne ne fait, il est plus facile de laisser des messages de condoléances sur ces petits enfants martyrs que de les sauver, j'ai vraiment de la haine."



15/10/2013

Monsieur HOLLANDE, Président... ne permettez pas que l'État déscolarise des enfants. Vives inquiétudes quant au sort des enfants roms.

Monsieur le Président de la République, 
ne permettez pas que l’État déscolarise des enfants !

 


th-3.jpegSyndicats de l'Education et associations de parents d’élèves et de défense des droits de l’Homme,  habitants et citoyens de France, nous exprimons nos plus vives inquiétudes quant à l'avenir des enfants roms victimes des évacuations prévues par le préfet du Val-de-Marne ce mardi 8 octobre, ciblant les campements qui bordent la RN19 entre Boissy-Saint-Léger et Bonneuil-sur-Marne.

Des enfants qui avaient commencé une scolarisation et une intégration prometteuses verront leur lieu de vie détruit. D'autres enfants sont en cours d'inscription. Leurs cartables et leurs affaires scolaires disparaîtront-ils avec leurs autres affaires personnelles et leurs repères ? Ces enfants retrouveront-ils le chemin de leur école ?th-8.jpeg

Qu’adviendra-t-il par exemple d’Amira, 9 ans et en CE2, accueillie en classe spécialisée UP2A, où elle progresse avec ses copines ? Les progrès accomplis, grâce à une scolarisation de deux ans à Sucy-en-Brie et à Boissy-Saint-Léger, risquent d’être anéantis en quelques minutes. Qu’adviendra-t-il de son frère, suivi par la MDPH de Créteil ? Qu’adviendra-t-il de sa maman, soignée à l’hôpital Henri Mondor pour une grave maladie, opérée le 15 juillet 2013 et dont une nouvelle opération est prévue ?
 
L’expérience montre qu’en dépit des consignes d’accompagnement social contenues dans la circulaire interministérielle du 26 août 2012, des évacuations sans solution pérenne de relogement et de suivi de la scolarisation se sont multipliées, dans une brutale précipitation.  Si nous ne souhaitons pas que les conditions de vie  précaires perdurent sur les terrains, nous n’acceptons pas que ces expulsions viennent détruire ce qui a pu être mis en place en matière de droits. Les personnes vivant sur les terrains àBonneuil-sur-Marne et Boissy-Saint-Léger se sont installées là suite à de précédentes évacuations…

th-17.jpegLe droit à l'Education des enfants roms n'est pas négociable, pas plus que celui de tous les enfants. La France a ratifié la Convention Internationale des Droits de l'Enfant : elle doit assurer la scolarisation de tous les enfants vivant sur son sol, sans distinction d'origine et quel que soit leur lieu de vie.

Monsieur le Président de la République, ne permettez pas que la stigmatisation des Roms, en vogue jusque dans les discours publics, conduise l’Etat à être l’acteur direct de la déscolarisation des enfants.

Je vous envoie cette lettre collective que je signe de mes mains en toute conscience et vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir accepter l'expression de mes respects les plus sincères.

Il y a plus de vingt ans, j'envoyais tous les mois de l'argent au Rwanda pour la scolarisation d'un petit rwandais durant plusieurs années, car je défends le droit à l'école et à l'éducation pour chaque enfant du monde. Mais savoir qu'en France, il se passe la même chose que dans certains pays touchés par la pauvreté et l'absence de scolarisation, c'est inacceptable... alors que notre école est prête et capable d'accueillir ces enfants Roms.

D'ailleurs, je demande aussi votre intervention pour un jeune lycéen de 19 ans, Khatchik Kachatryan, qui vient d'être expulsé de France vers l'Arménie. C'est honteux de l'avoir expulsé, surtout en sachant que là-bas, il risque la prison durant plusieurs années car il n'a pas été enregistré pour son service militaire dans ce pays. Toute sa famille est maintenant en France. Pourquoi cet acharnement ? Voici le lien :
http://www.educationsansfrontieres.org/article47704.html

Chloé Laroche


Pour moi-même, Chloé Laroche (Isère), écrivain engagée pour la solidarité,
Pour ROMEUROPE 94, Michel Fèvre
Pour RESF 94, Pierre Lafrance, Alain Buch
Pour la FCPE 94, Ali Aït Salah (président)
Pour la CGT-Educ’action 94, Pablo Krasnopolsky et Pascal Coudert (cosecrétaires généraux)
Pour la FSU 94, Catherine Anglésio (secrétaire générale)
Pour SUD-Education Créteil, Dominique Bellidon
Pour le SNUDI-FO 94, Marie-France Chiche, secrétaire départementale
Pour le SNFOLC 94, Pascal Chambonnet, secrétaire départemental
Pour l’Unsa Éducation 94, Emmanuel Margerildon (secrétaire départemental) & Jean-François TEISSIER (secrétaire départemental Se-Unsa 94)
Pour le SGEN-CFDT Créteil, Xavier Boutrelle

... et tous ceux qui peuvent signer cette lettre.
 

21/04/2013

Pour les deux garçons qui dormaient dans la cave de leur père et belle-mère, dans la Seine-Saint-Denis.

Dix et douze ans

de larmes_________________

 

 

 

Vous dormiez à la cave

Deux garçons malheureux

Lamentable sort d'une famille

Sans repère ni mère

 

Sans repère ni mère 

Une belle-mère marâtre

Traitant son fils comme prince

Mais rejetant les deux autres

 

Mais rejetant les deux autres

Dix et douze ans de larmes

Dormant sur un matelas pourri

Ils ont été sauvés par l'aîné

 

Ils ont été sauvés par l'aîné

Qui est allé voir la police

Pour dénoncer la maltraitance

Les deux parents sous les verrous

 

Les deux parents sous les verrous

Plus de coups, plus d'humiliation

Les deux garçons vont enfin vivre

La vie gagne et le destin sourit

 

La vie gagne et le destin sourit 

Deux prisonniers de l'infâmie

Vous êtes libres de rire enfin

Libres de dormir dans un vrai lit

 

Libres de dormir dans un vrai lit

Sans recevoir de coups, sans pleurer

Vous avez été si courageux

Dix et douze ans de larmes.

 

Chloé Laroche



_________________________________________________________


http://www.lepoint.fr/societe/ils-faisaient-dormir-leurs-enfants-a-la-cave-21-04-2013-1657482_23.php

 

10/01/2013

Pauvre monde, pauvre justice, aveuglée par son propre jugement, alors même que chaque chambre avait des verrous, que l'appartement avait la porte d'entrée munie de verrous extérieurs...

20130106_150127.jpgHEUREUSE ANNÉE 2013_____famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance,violence conjugale,contrainte,prison,police,compassion

et que plus jamais....

__________________________

 


Je souhaite à tous mes lecteurs, qui viennent entre 350 et 500 par jour lire mes articles, tout le courage nécessaire pour surmonter les épreuves de leur vie, toute la force pour poursuivre leur chemin, toute l'espérance pour penser librement aux lendemains et tout l'espoir de croire encore en l'avenir et au présent.

Je souhaite que plus jamais l'on ne découvre une famille de quatre enfants comme celle d'aujourd'hui à Saint-Nazaire, séquestrée par un père délirant et fou, avec des enfants prostrés dans leur chambre, enfermés à double-tour, avec une mère sous emprise.famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Je souhaite que le monde ouvre ses yeux et ses oreilles devant le malheur et ne dise pas, comme je l'ai entendu aujourd'hui, paroles venues des observateurs officiels : "Il n'y a pas eu violence sexuelle... Les enfants n'étaient pas battus, et il n'y a pas eu véritablement séquestration." En fait, tout allait bien...

Pauvre monde, pauvre justice, aveuglée par son propre jugement, alors même que chaque chambre avait des verrous, que l'appartement avait la porte d'entrée munie de verrous extérieurs ! Faut-il être violé pour souffrir, être battu pour être reconnu dans sa souffrance ? Non, être enfermé, privé de sa liberté, privé de sortir, privé d'aller à l'école, privé de contacts extérieurs, privé de dignité, privé de tout... C'est une violence immense. Je sais ce que c'est... 

famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffranceMais par pitié, que le monde arrête de se voiler la face, de culpabiliser les victimes à chaque fois que c'est possible, allant jusqu'à reprocher à ceux qui sont enfermés de n'avoir rien fait pour partir, pour s'en sortir, comme cette femme enfermée par son père en Autriche durant des années. Elle en a entendu sur son parcours, des personnes bien-pensantes qui croient pouvoir juger, qui croient pouvoir salir ceux qui ont tant souffert d'enfermement, de mépris, de dénigrement de leur propre vie, de négation de leur existence.

Je souhaite que ces quatre enfants retrouvent le fil de leur vie et que cette épouse se sorte de cet enfer, en se reconstruisant loin d'un époux malade et fou.
famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Je pense par ailleurs du même fait à mes frères et soeur et je leur souhaite tout le bonheur du monde pour la suite de leur existence, sachant le début de leur vie et connaissant les chaînes que nous avons dû ôter de nos enfances respectives.famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Et j'ose espérer en cette nouvelle année que tous les verrous du monde s'ouvriront pour laisser sortir tous les enfants enfermés, pour libérer chaque famille prise sous le joug d'un parent fou.

Et que plus jamais non plus.... plus jamais un enfant ne soit tué par le désespoir d'un papa ne supportant pas la séparation ni la vie présente familiale, comme on l'a vu en cette fin et début d'année, au moins cinq fois dans l'actualité.

Que les parents en souffrance consultent et demandent de l'aide... mais par pitié, ne partez pas avec eux au ciel ainsi. Les enfants sont venus pour vivre, pas pour mourir par le désespoir des parents.


Chloé Laroche

_______________________________famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance


29/12/2011

Cher Père Noël, voici ma lettre d'après-Noël... d'une maman face au monde.

père noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isèreCher Père Noël,

 

J'ai constaté que tu as eu beaucoup de travail cette année et que tu as dû faire plaisir à beaucoup d'enfants. Je te remercie beaucoup pour tout ce que tu fais et pour cet amour que tu donnes à tous les enfants du monde.

 

J'ai constaté aussi que beaucoup de mamans se sont affairées à préparer Noël, le repas de famille et l'accueil des convives. J'en ai vu plein les magasins qui vous aidaient, Père Noël, ainsi que des papas.


Puissiez-vous aider ces parents en plantant un sapin dans leur coeur afin qu'il les aide en gardant à jamais leur vie intacte pour leurs enfants.


Puissiez-vous aider les parents en deuil qui pleurent leur enfant en ces périodes de réjouissance et de faste, qu'ils aient un petit cadeau au fond du coeur pour leur petit disparu. 


J'ai pensé très fort aux parents du petit Enzo emporté par une rivière trois jours avant Noël. Quelle mort cruelle pour un enfant de deux ans qui avait toute sa vie devant lui. Mais il est parti vers son destin comme le Petit Prince a tracé droit dans le désert, disparaissant sans se retourner. Père Noël, mettez dans ses souliers au ciel quelques cadeaux et des papillotes, qu'il s'envole vers les anges avec l'espoir de vous avoir vu.


père noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isère,réveillon solidaire,solidarité,amitié,indifférence,consommation,convivialité,don,partagePuissiez-vous aider toutes les mamans, tous les papas en difficulté matérielle... afin qu'il n'y ait pas que des oranges sous le sapin et qu'il y ait plein de belles boules dans l'arbre de Noël, ainsi que mille rêves réalisés en 2012.


Père Noël, je te confie un chat doré perdu, tombé dans le coma qui s'appelait Caramel. Il était tatoué et est resté seul sans qu'on s'intéresse à lui ni qu'on le mène à temps chez le vétérinaire. Ses deux maîtres retraités le pleurent. Il était leur seul enfant. Il est mort en Isère.


Je te dis à l'année prochaine et n'oublie pas mes enfants, qu'ils aient longue vie et protection, l'amour de moi, leur maman, et toujours la douceur des anges sur leur chemin.


père noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isère,réveillon solidaire,solidarité,amitié,indifférence,consommation,convivialité,don,partageN'oublie pas non plus de glisser dans les souliers usés des sans-papiers leur identité française et surtout que des familles étrangères ayant des enfants ne soient pas séparées ou jetées dans des centres de rétention, comme ce garçon rom qu'on a séparé de son papa à Noël, son père dont il ne sait quand il le reverra... Comme ces enfants qui ont passé Noël derrière des grillages, arrachés aux bancs de leur école, en vue d'une expulsion vers un autre pays, qui n'est pas le leur.


Père Noël, lis-donc cette page internet :

http://www.educationsansfrontieres.org/article40333.html


père noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isèreCette année, j'ai invité chez moi plusieurs personnes seules en cette veillée et réveillon de Noël. J'aimerais, cher Père Noël, refaire la même chose l'année prochaine, car pour moi, quand tu descends du ciel, c'est pour honorer le partage et la solidarité.


Et surtout, repousser très loin l'indifférence, l'individualisme et l'isolement.


Chloé LAROCHE


père noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isère,réveillon solidaire,solidarité,amitié,indifférence,consommation,convivialité,don,partagepère noël,lettre,cadeau,noël,pauvreté,mort enzo,enfant noyé,deuil,parent en deuil,mort,étranger,expulsion,resf,reseau education sans frontieres,sans-papiers,rom,chat,mort d'un animal,solitude,centre rétention oissel,besançon,grenoble,isère,réveillon solidaire,solidarité,amitié,indifférence,consommation,convivialité,don,partage


Nota : ce blog est visité en moyenne par cinq cents lecteurs chaque jour. Merci à vous tous de me lire si nombreux et pardon de ne pouvoir honorer cet espace par un article par jour.













29/11/2011

Mes pensées au petit Bastien, mort dans une machine à laver à trois ans, par la folie de son père.

1741858_7dc56cd6-194b-11e1-9093-00151780182c.jpgBonsoir à tous et toutes,

 

Vendredi soir, près de Meaux,

il y a un petit Bastien qui est parti.

Il n'avait que trois ans.

Il aurait dû encore vivre.


Mais non, son père l'a mis nu dans une machine à laver.

On le pleure depuis qu'il est mort.


Et pourtant dans son village, chacun savait que le père roulait vite, buvait et ne mettait pas la ceinture aux enfants en voiture. Les gens s'inquiétaient mais ne savaient que faire. 

Bastien avait déjà tourné dans une machine à laver, selon sa soeur, et certains savaient qu'il était battu, notamment sa grand-mère. Il avait même été aperçu par les voisins sur le bord d'une fenêtre, abandonné dans une couverture, plus petit.


Sa mère Charlène était battue, maltraitée.

Elle n'a pas pu le sauver, son fils, 

de la maltraitance.

HRT1596.jpg

Elle a été mise en prison

pour non-assistance à son fils.

Elle n'a pas pu empêcher son mari de commettre l'irréparable.

Il aurait fallu qu'elle s'enfuie bien loin avec son enfant quand il était encore temps, quand elle voyait son époux, le père de son enfant, le mettre dehors au froid, l'enfermer deux heures dans un placard ou déjà le martyriser dans la machine à laver.

bastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleur


coeur-de-lumiere-par-evelav.jpg


Que mon article soit lu pour que d'autres femmes réagissent et ne laissent pas leur enfant se faire maltraiter jusqu'à être tué. Il faut savoir fuir malgré les menaces et les coups, malgré la peur et malgré la terreur.


La vie de votre enfant est si précieuse qu'il faut savoir demander de l'aide, qu'il faut savoir se faire aider et demander protection, avant l'irréparable. 


La mère de Bastien avait peur. Elle n'a pas protégé son enfant à cause de sa peur. Elle était battue comme son fils. Son compagnon avait déjà été condamné pour coups envers elle. Elle était fragile, délaissée aussi, et aurait certainement eu besoin d'être protégée et aidée, vivant sous la domination de cet homme et incapable elle-même de protéger son enfant. Bastien a eu la malchance de naître dans cette famille, entre un père qui ne voulait pas de lui et une mère lâche et non protectrice.


 

bastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleurOh ! Mère de douleur, les anges ne peuvent que pleurer

 devant tant de souffrance, devant tant d'horreur.

 


 

bastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleur,femme battue,alcool,non-assistance à personne en danger,lâcheté,dépendance affective,aide,sos,soutien psychologique,procès,justicePetit Bastien, va en paix dans les bras de Grande Maman,

 dans les bras de notre Mère à tous.bastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleur,femme battue,alcool,non-assistance à personne en danger,lâcheté,dépendance affective,aide,sos,soutien psychologique,procès,justice

 


bastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleurJe jouerai pour toi sur la montagne et les étoiles des neiges se souviendront comme tu étais un beau petit garçon, souffre-douleur

 

d'un père qui ne t'a pas voulu, qui ne t'a pas aimé.

 

Foto-JCC63DWX-1.jpg

 

Chloé LAROCHEbastien,champenois,meaux,crime,enfant,maltraitance,violence conjugale,peur,violence,femme,mère,père,famille,mort dans un lave-linge,deuil,souffrance,actualité,france,douleur,enfant martyr,souffre-douleur

08/11/2011

Pour Océane, 8 ans, assassinée à Bellegarde, et pour Nissouati, 22 mois, violée et tuée à Mayotte. Missive aux pédophiles. Appel pour le 11/11/2011.

pédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembreLe 11 novembre 2011, beaucoup de personnes appellent à se retrouver pour fêter une nouvelle ère, à se lever pour une nouvelle liberté, un nouveau regard sur la vie.

Moi, j'appelle au respect des enfants, simplement, calmement.

Je suis horrifiée de voir certaines affaires comme celle de la mort de Nissouati.pédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembre

À l'âge de 22 mois, elle a été violée et frappée à la tête puis jetée dans une fosse.

Cela s'est passé à Mayotte fin août. 

Une fillette de 22 mois qui buvait encore son biberon et qui avait juste envie de grandir.

Elle a été violée après avoir été réveillée, arrachée à la douceur de son sommeil.

pédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembreOcéane vient de la rejoindre au pays des Anges.

Elle avait huit ans et a juste marché trois cent mètres près de sa maison, avant d'être enlevée, étouffée et frappée.

Tout son village du Gard est sous le choc et je pense à ses parents, à sa famille, à ses camarades de classe.

J'adresse ce mot aux pédophiles et divers malades ayant des pulsions sexuelles et meurtrières... Avant de commettre l'irréparable et pour éviter cela, appelez un numéro d'urgence, faites-vous soigner, faites-vous aider... car vous voyez où tout cela mène, ce n'est qu'horreur et terrible folie.pédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembre

Avant de tomber sous le coup d'une pulsion, prenez de l'avance et appelez le :

Croix-Rouge Ecoute : aide psychologique par téléphone :  n° vert national : 0 800 858 858 (appel gratuit). Service anonyme et gratuit pour l'accompagnement de toutes formes de détresse : conflits familiaux, états de dépendance, solitudes, violences… Réception des appels du lundi au vendredi de 10 heures à 22 heures, et le week-end de 12 heures à 18 heures. http://www.croix-rouge.fr/goto/actions/ecoute/

OU

pédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembreSOS Dépression - 01 40 47 95 95 :  Écoute téléphonique : 7j/7, et 24h/24. Adresse : 17, avenue de Clichy, 75017 Paris, France. Urgences Psychiatrie/SOS Dépression : 

Téléphones 01 40 47 95 95 et 0 892 70 12 38

_________________________________

Merci de m'avoir lue et que ces drames ne se reproduisent jamais plus.

Chloé LAROCHEpédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembrepédophile,pédophilie,viol enfant,mayotte,océane,meurtre,violence,enfant,deuil,disparition,france,bellegarde,gard,urgence,aide,souffrance,1111,11 novembre

30/10/2011

Polisse, un film sur la Police dont on ne ressort pas les yeux secs mais le coeur en miettes.


polisse,maiwenn le besco,karin viard,joey starr,cinema,brigade des mineurs,police,cannes,festival,film,pédophilie,maltraitance,angeBonjour à tous et toutes,

 

Voir le film POLISSE est une obligation dans notre monde parfois trop policé, je veux dire trop poli par absence de réaction devant la misère de certaines familles, misère affective, misère pécunière, misère du deuil, du divorce, de la pédophilie.

 

Ce film est profond, d'une vulgarité absolue, de celle qui retrace la vérité vécue par les enfants violés, victimes d'un père, d'une mère, d'un malade sexuel, d'un enseignant, d'un grand-père. Il exprime la détresse de nombreux parents et n'oublie pas celle des policiers en prise avec leur métier, ayant eux-mêmes leurs propres vies.

 

Il raconte le quotidien de la Brigade de Protection des mineurs et a été tourné en accord avec la réalité de faits vécus réellement dans la Brigade. Sa réalisatrice est Maïwenn Le Besco qui nous offre un film grandiose par sa beauté humaine mais qui nous laisse en larmes à la fin du film, lorsque la vie bascule, celle d'une femme qui a donné sa vie pour un métier qu'elle aime, alors que l'enfant qu'elle a arraché à un pédophile se remet à être heureux, malgré ses blessures.polisse,maiwenn le besco,karin viard,joey starr,cinema,brigade des mineurs,police,cannes,festival,film,pédophilie,maltraitance,ange

 

Polisse est joué par des acteurs excellents, des acteurs comme Karin Viard ou Joey Starr, d'une justesse sans faille, avec une perfection sur le métier de policier qui atteint son apogée à une période, une époque, où ce métier est si durement touché par les suicides, par le manque de moyen, par une escalade de la violence et des maltraitances sur les enfants.

 

Lorsqu'on est conscient que ce que nous montre ce film n'est qu'un petit morceau de glaçon du iceberg de tout le malheur humain et des souffrances des enfants, alors on essaye encore de croire en l'humain mais aussi en l'Éternel vers lequel on se tourne en colère.

 

polisse,maiwenn le besco,karin viard,joey starr,cinema,brigade des mineurs,police,cannes,festival,film,pédophilie,maltraitance,angeCar quel ange peut accepter qu'une fillette de onze mois ait le vagin défoncé à cause de viols faits par son père depuis des mois ?

 

Les anges ne peuvent pas grand chose, ils ne peuvent que sauver des personnes au cas par cas, comme les policiers le font tous les jours. Et moi, je suis là pour les soutenir. Soyons nombreux.

 

Chloé LAROCHEpolisse,maiwenn le besco,karin viard,joey starr,cinema,brigade des mineurs,police,cannes,festival,film,pédophilie,maltraitance,angepolisse,maiwenn le besco,karin viard,joey starr,cinema,brigade des mineurs,police,cannes,festival,film,pédophilie,maltraitance,ange

 

 

 __________________________________

 

Et voici les propos recueillis par Charlotte Pudlowski

pour "20minutes" :

 

Thierry Boulouque, commissaire divisionnaire de police, chef de la Brigade de protection des mineurs à Paris, a donné à 20Minutes son avis sur le film «Polisse», de Maïwenn, qui raconte le quotidien d’une Brigade de police pour Mineurs...

"Quelle a été votre réaction après avoir vu le film?
C’est un film que nous avons tous aimé, à la brigade parce qu’il montre nos affaires avec beaucoup de pudeur et de réalisme, alors qu’elles sont rarement évoquées. Que ce soit dans la presse et a fortiori dans la fiction, c’est rare que l’on entende vraiment parler des violences faites aux jeunes.

 

C’est un tabou?
Oui, très fort. Nos affaires sont difficilement racontables, elles confinent à l’insupportable. Quand il s’agit d’enlèvement, il peut y avoir une certaine médiatisation. Mais ce que nous traitons au quotidien, comme l’inceste, la maltraitance, les agressions sexuelles au sein de familles ou en extra-familial, c’est très dur à raconter. Quand on parle d’une affaire à un collègue, on s’entend parfois dire «ahhhh mais arrête de raconter tes horreurs». C’est difficile de raconter ce que les gens ne veulent pas entendre.

 

La fiction est justement un bon moyen d’y parvenir?
Oui, parce que cela met une sorte de filtre. La réalité est sous-jacente. Le film met en lumière la difficulté de notre travail dans l’audition des mineurs victimes. Il y a la difficulté par rapport au contexte familial, le fait que la parole d’un enfant de 3 ou 4 ans n’est pas la même que celle d’un adolescent… Mais c’est aussi un film avec sa fiction. Les gens de la brigade sont un peu présentés comme des névropathes, alors que l’on est à l’image de la population. Mais on traite des affaires particulières, et l’on a affaire qu’à des victimes. Ce qui est intéressant c’est aussi  la séparation difficile entre la vie professionnelle et la vie privée, la première contamine parfois la seconde, cela rend les relations familiales plus complexes parfois et c’est très bien montré dans le film. Qui nous donne une reconnaissance dont on est fiers.

On voit aussi parfois des blagues de policiers, à bout. Le rire fait aussi partie du quotidien de la brigade?
Il y a un rire de tension, de sidération. Il est hors de question de se moquer des victimes, ils viennent chez nous, on doit s’occuper d’eux. Mais on peut sourire parfois entre nous, de nos affaires. Quand on est tout le temps dans des affaires de violence, à caractère sexuel, on a besoin de raconter nos histoires et d’en rire. C’est un rire cathartique. 

 

Polisse sensibilise aussi la population à ces souffrances des mineurs?
Oui, mais ce n’est pas le fond du film. Il montre moins la souffrance qu’il ne la laisse imaginer, sauf pour deux cas particuliers, lorsqu’une mère est séparée de son enfant, et lorsqu’une autre veut protéger sa fille contre son père.

 

La fidélité du film à la réalité est totale?
C’est le premier film, selon moi, qui envisage vraiment notre activité. Certains aspects ne sont évoqués qu’en pointillé, comme la pédopornographie, les prédateurs sur internet etc. Ce qui manque  un peu, c’est la préparation du travail. Pour toute audition, on réfléchit, on prépare. Et puis ce sont les conséquences aussi. A la fin du film, on retrouve une touche d’optimisme, un enfant abusé sexuellement devient premier à la gym. C’est une renaissance. Mais la renaissance n’est pas toujours facile. Jean Cocteau disait que «l’enfance sait ce qu’elle veut, elle veut sortir de l’enfance». Là les enfants veulent en sortir pour échapper à la maltraitance, c’est l’image que l’on retient en voyant ces enfants parfois résignés, résolus à l’idée de s’en sortir. Mais s’en sortir avec beaucoup de bleus."

 

Propos recueillis par Charlotte Pudlowski pour "20minutes".
 

 

 

 

10/03/2011

La maltraitance sur un enfant, c'est quoi pour vous ? Aujourd'hui, je vous parle de la maltraitance perverse invisible, celle qui ne se voit pas, celle qui jure qu'elle n'existe pas.

jp2007_04148.jpgLa maltraitance sur un enfant,c'est quoi pour vous ?

k0070304.jpgk1516899.jpg

 

Des coups, des privations de nourriture ?

Des comportements violents de la part d'un parent ou de toute personne ayant autorité ?

 

Oui, la maltraitance, c'est ça, mais c'est aussi bien autre chose.

Il existe la maltraitance psychologique, celle qui ne se voit pas.

Celle qui se cache derrière une éducation dite autoritaire.

 

k0210672.jpgIl est facile de dire : "Moi, je l'élève à la dure. Je mets une laisse courte".

Comme si l'enfant était un chien !!k1149706.jpg

 

Certains donc mettent une laisse longue et permettent à leurs enfants tant de choses que ceux qui mettent une "laisse courte" s'indignent.

 

Parmi ceux qui mettent une laisse courte et qui le revendiquent, il y a ceux qui étranglent l'enfant dans l'irrespect de sa personne, comme de ne pas entendre quand il souffre, quand il a mal... comme l'insulter, le faire taire alors qu'il demande de l'aide.

 

k1020871.jpgDire à l'enfant : "Casse-toi" alors qu'il cherche ta main.

Lui demander de "dégager" méchamment alors qu'il a besoin de toi.

Lui dire "faire ta gueule" alors qu'il s'est fait mal et qu'il souffre, voilà de la maltraitance.

Lui dire quand il va mal :  "qu'il va peut-être mourir et que tout le monde meurt un jour", oui c'est de la maltraitance.

Sans parler des gestes insidieux de mettre sa main avec insistance au niveau du sexe d'un petit garçon, même par-dessus le pantalon. C'est toucher le corps d'un enfant et lui faire parvenir le message qu'on a le droit de toucher son corps, sans parler des mots pervers qui peuvent accompagner ce geste malsain.

Ouvrir une fenêtre près de l'enfant et lui dire : "C'est pas grave si tu tombes".

Jouer avec le danger et tenter le diable pour que l'enfant ait peur tout au fond de lui.

Laisser un enfant avoir peur sur une bouée qui s'éloigne loin du bord.

 

La maltraitance est une attitude perverse qui consiste pour certains adultes à prendre plaisir de voir souffrir. Certains enfants malheureusement ne parleront jamais et ne diront pas ce que cet adulte leur fait vivre.k0399527.jpg

 

L'enfant ne se sent plus protégé et doit prendre sur lui pour résister intérieurement à ces assauts brutaux et invisibles à l'oeil nu.

 

Les bébés ne parlent pas et il est si facile de les insulter de "connard" en rigolant. Mais le bébé comprend l'énergie de mépris et de perversité qui se dégage d'une simple insulte répétée à son encontre.

 

k2041785.jpgMalheureusement, des enfants vivent cela.

Que faire ?

 

Que ces adultes se soignent pour qu'un jour ces enfants ne deviennent pas des pervers incontrôlables, avec tant de colère en eux que la haine devienne plus forte que la raison et l'amour de leurs proches.u14837207.jpg

 

Chloé LAROCHE

 

logo.gif_________Le 119, numéro gratuit pour signaler toute maltraitance sur enfant.

 

 

Nota bene ____________________________ Les photos choisies par l'auteur pour son article proviennent du site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits.

 

10/01/2011

Ce matin, un petit garçon ne retrouvera pas le chemin de son école. Des gendarmes sont venus le chercher ce vendredi pour l'enfermer en vue d'une expulsion de France avec ses parents.

2011-01-08 005.jpgBonjour à tous et toutes,

 

Ce matin, dans quelques heures, je vais emmener mon fils à l'école.jp2007_04188.jpg

 

Mais un petit garçon de l'âge de mon fils ne reverra pas son école ce matin.

Il a six ans et s'appelle Vazgen.

 

Il habite Langeac en Haute-Loire.

 

On est venu le chercher vendredi en vue d'une expulsion de France avec ses parents.

Il a été emmené avec son père, David Asryan et sa maman, Vanine, dans un camp de rétention.

 

J'ai appelé l'école de ce petit garçon pour témoigner mon soutien et parler de mon article pour Vazgen et ses parents.

L'équipe éducative est atterrée et choquée par le fait qu'on ait emmené ainsi leur élève, dans une rapidité telle que personne n'a pu protester, parents d'élèves et enseignants. Tout cela s'est fait dans un temps très court, entre l'appel prévenant de l'arrivée des gendarmes et leur venue effective.

 

Petit Vazgen, je ne veux pas que tu sois enfermé, pendant que tes copains te pleureront

sur les bancs de l'école où tu ne seras plus.BLD051658.jpg

 

k1266086.jpgJe demande au Gouvernement français que tu reviennes dans ton école que tu fréquentes depuis plus de trois ans.

Tu étais en classe de CP et tu t'étais très bien intégré, ainsi que ton papa qui était en France depuis déjà quelques années, en tant que demandeur d'asile.

Je pense aussi à ta maman qui a vingt ans et qui a une santé fragile. Je souhaite vivement qu'elle puisse rester en France.

 

Il y aura un rassemblement pour toi et tes parents demain, le mardi 11 janvier à 16 h 30, devant ton école, rue de la République.

Pour tous, voir le lien : http://www.educationsansfrontieres.org/article33552.html

 

Soyez gentils, Messieurs les dirigeants de notre pays, n'enfermez pas les enfants dans vos chiffres à expulser, dans cette machine infernale à rompre la vie des familles.

 

2011-01-08 012 - copie.jpgChloé LAROCHE15448-39dg.jpg

 

 

_____________________________________Merci de lire le texte ci-dessous reçu du Réseau d'Éducation sans Frontières et résumant toute la situation de cette famille.

(http://www.educationsansfrontieres.org)

 

VAZGEN, 6 ans, arrêté dans son école, placé en centre de rétention vendredi 7 janvier. Ils ont osé... !.

 

"Ce qui se fait souvent loin de chez nous est devenu réalité chez nous en Haute-Loire, à LANGEAC (4 000 habitants).

Vendredi 7 janvier 2011, à 15h30, les gendarmes sont venus en tenue de ville chercher, à son école, VAZGEN, 6 ans, accompagnés de son père David ASRYAN, d'origine arménienne-russe. Un choc pour la communauté éducative et pour le collectif de soutien aux demandeurs d'asile qui tente depuis de longs mois d'aider à la régularisation de cette famille.

Après une garde à vue de David et de sa compagne Vanine (20 ans), les gendarmes ont accompagné David ASRYAN à l'école à 15h30 pour y chercher Vazgen en prenant des précautions : tenue civile et choix du moment pour ne pas paniquer les enfants ; appréciez le "tact" !

Aux amis arrivés sur place, il a été interdit de faire une bise à David et Vazgen !

Vazgen est scolarisé depuis près de 4 ans à Langeac. David était vert. Les trois gendarmes pas très à l'aise. Vazgen sans siège rehausseur et sans ceinture, assis entre son père et un gendarme, ne semblait pas du tout effrayé et nous a fait un beau sourire.

Les enseignants choqués et les enfants trouveront la chaise de Vazgen vide lundi matin. Vanine a été elle aussi emmenée au centre de rétention de Nîmes. Dans quel état doit être cette jeune fille de 20 ans qui ne parle pas français... et dont l’état de santé est fragile. Le JLD vient de confirmer leur placement en rétention pour 15 jours.

Leur histoire :

Indésirables en Arménie, les parents de David se sont exilés en Russie où David a vécu la majeure partie de sa vie. A la suite de persécutions politiques, il a dû fuir en France où sa demande d’asile a été rejetée par l’OFPRA puis la CNDA. (Cour nationale du droit d'asile).

Il attendait la réponse d’un nouveau dossier auprès de la CNDA. Vanine, arrivée depuis 6 mois, n’a pas encore présenté de demande à l’OFPRA. Mais le Préfet a appliqué la loi de façon implacable ! La demande en cours n'est  pas suspensive d'une mesure d'éloignement."

 

NON ! La place d'un enfant n'est pas en centre de rétention !

 

Faites passer !!     Indignez vous !     Agissez !!k0816420.jpg

 

Ne laissons pas faire !! ====================1764499.jpg Écrivez en restant polis et courtois ...

 

Courrier postal :

Monsieur le Préfet,
Préfecture 
av général de Gaulle
43000 Le Puy en Velay

Tél : 04 71 09 43 43

_____________________________________________

Écrire pour demander que cette famille reste en France :

Préfet : richard.didier@haute-loire.pref.gouv.fr

Il sera remplacé à partir du 16 janvier par denis.conus@haute-loire.pref.gouv.fr

Préfecture de la Haute-Loire : 6  avenue du Général-de-Gaulle BP 321 43011 Le Puy-en-Velay Cedex

Téléphone :04 71 09 43 43 Télécopie : 04 71 09 78 40

Secrétaire général :.robert.rouquette@haute-loire.pref.gouv.fr

Service des étrangers : fax : 04 71 09 98 19

josette.crespin@haute-loire.pref.gouv.fr

sylvianne.groll@haute-loire.pref.gouv.fr

__________________________________________

Chef du service des étrangers :

Monsieur Mur 
FAX  04 71 09 98 19

 

03/01/2011

"Je veux dire au monde une histoire à propos d'une colombe qui ne volait pas." On ne peut reproduire en un endroit ce que les Juifs ont vécu au cours de la Seconde guerre mondiale. Pour la bande de Gaza.

b12240.jpgBonjour à toutes et à tous,

 

Il y a deux ans la Bande de Gaza en Palestine connaissait un horrible carnage.

1417 personnes ont été massacrées par des bombardements cruels et sanglants.

Des enfants sont morts, des bébés, des écoliers, des personnes âgées.

Les médias en parlaient.1823001.jpg

Mais aujourd'hui, que se passe-t-il pour les habitants de Gaza ?

Depuis le 18 janvier 2009, date à laquelle les hostilités ont officiellement cessé, les habitants vivent un enfer.

1,5 million de personnes vivent un blocus terrible et souffrent de malnutrition, de manque d'eau et d'eau polluée.

Deux ans après ces crimes, les habitants de la bande de Gaza vivent dans une immense prison, ne pouvant étudier, voyager, se soigner correctement et reconstruire leurs maisons, du fait du blocus. Il n'y a pas de matériaux pour faire les maisons.

Que les fusils se taisent, que la paix vienne libérer tous ces êtres humains !

1832227.jpgOn ne peut reproduire en un endroit ce que les Juifs ont vécu dans les camps de concentration au cours de la Seconde guerre mondiale.

Regardez sur le lien donné ci-dessous le poème d'enfant envoyé il y a deux ans par NAHIDA : "Je veux dire au monde une histoire..."... et vous comprendrez la douleur psychologique dans laquelle vivent toutes ces personnes... qui vivent des deuils terribles, comme la mort brutale d'un ou plusieurs enfants, le massacre d'un père, d'une mère. Des enfants orphelins sont perdus dans cette immense prison.

Et nous continuons à vivre sans savoir, sans avoir conscience que pas loin, des êtres humains comme nous sont privés de vivre, d'être libres.... Des enfants, des femmes et des hommes.

Les images de ce lien sont insoutenables d'horreur alors je préfère vous prévenir.

Ne regardez pas en face l'horreur du monde.k0564930.jpg

Chloé LAROCHEk0623654.jpgk0080690.jpg

 

_______________________________________________________

13 septembre 2008

 

"Je veux dire au monde une histoire à propos d'une colombe

qui ne volait pas..."

 

Un poème d'enfant,
Des photos dures et émouvantes,
L'histoire de la Palestine,
Les crimes de l'Etat d'Israël d'occupation

par NAHIDA_______________

 

Lien :b11705.jpg

http://mcpalestine.canalblog.com/archives/2008/09/13/10570960.html

k0981796.jpg

 

11/09/2009

Hommage à Antoine qui a disparu il y a un an aujourd'hui à Issoire. Ce jour est empli du souvenir de cet enfant. J'envoie des fleurs des îles à Marina dont on a appris la mort aujourd'hui, son corps ayant été découvert dans un container.

images.jpegBonsoir à tous et toutes,4861_1157828074321_1486331968_397756_1102676_t.jpg

 

antoine_300.jpgLe petit Antoine n'est pas revenu depuis un an. Personne ne sait ce qui est arrivé à ce petit garçon. Cela fait un an aujourd'hui et le Procureur pense qu'il n'y a peut-être plus d'espoir, à part dans le cadre d'une séquestration. Beaucoup de personnes pensent à toi et je pense à ta maman. Aujourd'hui, une plume d'ange a touché mon coeur, je ne sais pourquoi, comme une caresse d'âme d'un au-delà doux et serein. Où que tu sois, Antoine, je dépose sur ton coeur un nounours tout bleu avec des yeux pleins de sourires et d'étoiles. Je t'envoie mille bisous et que tu sois protégé.images-1.jpeg
images-3.jpeg

marinasabatier.jpgEn ce jour de ta disparition, nous apprenons que la petite fille portée disparue ces derniers jours a été en fait mise dans un container depuis août par ses propres parents, suite à un "accident domestique". Elle est donc morte depuis plus de trente jours, dans l'oubli, dans le silence, dans la pire des sépultures... sans adieu, sans respect, sans la moindre humanité. Elle avait huit ans et s'appelait Marina. Je t'offre ces fleurs des îles avec toute la tendresse que les humains ici-bas n'ont pas su te témoigner. Tu es partie dans l'horreur d'un hangar qui a enfermé ton corps tout au fond d'un container, après être restée morte dans le congélateur de ta maison...

Marina, ton âme s'est envolée loin de cet enfer et je prie pour que les anges te protègent et t'apportent douceur et amour. images.jpeg

Chloé Laroche

11/05/2009

Huit mois après, je pense toujours au petit Antoine, disparu à Issoire. Je pense à Noam, à Marc et Jason. À tous ces enfants emportés par les tsunamis des adultes.

affiche_25_mai_2003_300.jpgAujourd'hui, petit Antoine, tu n'es pas réapparu.antoine_300.jpg

Tu es parti le 11 septembre 2008 à Issoire et je pense toujours à toi, comme des milliers de Français, inquiets de ton sort. Cela fait aujourd'hui huit mois que tu as disparu, alors que tu étais seul à ton domicile.

Ta mère a dit que tu étais parti avec un sac contenant des biscuits. Mais où allais-tu donc ?images.jpeg

Étais-tu si malheureux que la vie t'a appelé sur les chemins inconnus ? Quelqu'un t'a t-il invité à quitter ta solitude ?

Es-tu dans l'obscurité violente d'un endroit fermé ou bien dans la lumière des anges qui te protègent à jamais ?

Antoine, je pense à toi et huit mois après, j'espère toujours que tu reviendras ou bien que les cieux s'ouvriront sur la vérité de ton départ, comme un éclair fracassant le mutisme de ceux qui savent... ceux qui peuvent savoir pourquoi tu ne réponds plus. 

images-2.jpegJe t'envoie mille myosotis, de ceux de tous les enfants disparus.

Chloé LAROCHE

 

 

Antoine BRUGEROLLE DE FRAISSINETTE

 

 

- Né le 26 mai 2002 à BEAUMONT (63)

A disparu le 11 septembre 2008 à ISSOIRE (63)

- Taille  1 m 10

- Yeux Marrons

- Cheveux Châtains coupés courts

Poids 19 kg

- Signes Particiliers : Lobe des oreilles percés

- Serait vêtu (?) d’un pantalon en jean bleu genre treillis, d’un tee-shirt blanc avec des lettres en tissu sur la poitrines, d’un pull bleu ciel, d’une veste marron. Il serait porteur de chaussures « NIKE TATALE » noires, rouges et argent, et d’un sac de sport noir

 

Antoine BRUGEROLLE DE FRAISSINETTE était seul à son domicile le jeudi 11 septembre 2008 vers 20 h 00. Au retour de sa mère vers 21 h 15, Antoine avait disparu emportant avec lui un sac de sport avec quelques gâteaux en guise de nourriture....

Avis de recherche sur le site de la Gendarmerie Nationale

Contacts :

 MANU association  Tél. 03.22.87.37.50

ESPERANZASSOCIATION
 http://disparition-antoine.skyrock.com/...

Centre National SOS Enfant Disparus Tél. Azur 0810 012 014

Ou la Gendarmerie Nationale : Brigade Départementale de Renseignements et d’Investigations Judiciaires

BDRIJ de CLERMONT-FERRAND (63)
Tél. 04 73 41 39 99

 

images.jpegLE 25 MAI 2009 :

 "Pensons aux Enfants disparus et à leur Famille"_________

 

A l'initiative des Associations, pour commémorer la Journée Internationale des Enfants Disparus, un rassemblement se tiendra à PARIS Place Jacques Rueff sur le Champs de Mars le dimanche 24 mai 2009 de 12h à 17h .

Un lâcher de ballons aura lieu vers 16h.

Venez nombreux pour soutenir les familles, un enfant qui disparaît, les parents ne l'ont pas choisi, ça peut toucher n'importe quelle famille.

 

Associations présentes le 24 Mai 2009 :

Association ESTELLE

MANU association

Assistance et Recherche de Personnes Disparues

et bien d'autres...

http://www.facebook.com/profile.php?id=1646371629&ref=profile#/event.php?eid=145958465388&ref=nf

 

________La Journée des enfants portés disparus a été désignée pour la première fois par le Président des États-Unis, Ronald Reagan, le 25 mai 1980. Cette journée est également commémorée au Canada depuis 1986 à l'initiative du "Réseau Enfants Retour", année depuis laquelle elle a pris une dimension internationale.images-3.jpeg

Pourquoi le 25 mai ? C’est le 25 mai 1979 que le petit Etan Patz, six ans, disparut au coin d’une rue de New York alors qu’il se rendait à l’école. L’enlèvement d’Etan demeure l’un des milliers de cas non résolus de disparitions d’enfant et nous rappelle à chaque année notre responsabilité envers le bien-être et la sécurité de nos enfants. La Journée des enfants portés disparus sera commémorée partout à travers le monde, notamment en Belgique, en France, en Allemagne, en Finlande, en Suisse, en Grèce, en Hongrie, en Italie, au Portugal, en Hollande, en Pologne, de même qu’en République Tchèque et en Roumanie.

 

Le symbole de la Journée du 25 Mai est le Myosotis :

"NE M'OUBLIEZ PAS " dans le langage des fleurs.

________________________________________________

images-1.jpeg

 

ARTICLES ANTÉRIEURS de Chloé :_____________________ Ce 27 octobre 2008.

 

 

2047479337_small_1.jpgCe soir, je pense à Antoine. Petit garçon dont on est sans nouvelles depuis la rentrée. Petit garçon que je n'oublie pas, que personne n'oublie. Mn_100.jpg

Mn_101b.jpgJe pense ce soir aussi à Noam, ce petit garçon d'un an retrouvé mort à Couvin, en Belgique, le 7 octobre... lancé à travers une pièce, douché à l'eau surchauffée, frappé comme un adulte... par une femme qui a perdu les pédales, elle-même maman d'un petit de sept mois, lui-même orphelin de père. Cette femme, Coralie, s'occupait du petit pendant que son papa était au chevet de sa propre mère. Noam avait perdu sa mère deux jours après sa naissance. Depuis, il avait été balotté entre ses grands-parents paternels et maternels, sa tante aussi. La Protection de la Jeunesse venait de rendre l'enfant à son père. Pauvre enfant qui n'a jamais vraiment eu de foyer à lui, de maman, de bras calins où se réfugier jour après jour. "Noam aurait pu être sauvé", dit-on. Le monde est cruel, cruel, si cruel. La souffrance court de coeurs en coeurs et fabrique des tornades terribles de violence, où les enfants sont en premières lignes, victimes fragiles devant des adultes secoués par leurs tsunamis intérieurs.

Mn_100.jpgPetit Noam, tu as rejoint ta maman. Je pense ce soir à tes grands-parents maternels .... qui ont perdu leur fille et leur petit-fils. Je pense à ton papa effondré. Je pense au petit bébé de sept mois qui ne reverra pas sa mère pendant fort longtemps, sa mère Coralie. Je pense à cette femme de vingt ans qui s'est laissé submergée par les nerfs, par cette vague qui a tout emporté dans son coeur, transformant ses mains en instruments de bourreau, jusqu'à envoyer de l'eau bouillante sur le visage de Noam. Sur quel visage envoyait-elle cette colère, cette lave de volcan venu des tripes de l'humanité en mal d'être ?!!!?

Noam a hurlé de douleur... Coralie, pour le faire taire, l'a frappé. Elle l'a frappé jusqu'à ce que la mort emporte Noam.

Je pense aussi ce soir à Marc, petit garçon de cinq ans, décédé le 25 janvier 2006. Torturé par son beau-père, douché à l'eau glaciale, brûlé avec des cigarettes, frappé, humilié.

Mn_102b.jpg

Comme Jason, dont j'ai déjà parlé dans "Révolte pour l'Enfance". Petit Jason sacrifié , torturé par un beau-père non dénoncé par la mère. Jason a été assassiné le 14 novembre 1996, à l'âge de 21 mois.

Chloé LAROCHE

 

 

_____________________Article écrit le 30 Septembre 2008 :

 

Mn_25a.jpgJ'ai écrit pour Antoine, qui a disparu à Issoire, le texte ci-dessous, le 14 septembre. J'ai reçu beaucoup de réactions que vous pourrez lire à la fin de cet article. Je remercie toutes les personnes qui ont écrit et qui pensent à ce petit garçon disparu.

J'ai peur comme elles, comme eux, pour cet enfant qui ne réapparaît pas. Sa maman s'est élevée par voie de presse contre tous ceux qui osaient l'incriminer et qui surtout pensaient qu'elle pouvait avoir fait quelque chose. Qu'elle garde le courage et la force d'affronter tout cela. Antoine lui envoie de là où il est l'amour pur d'un enfant adorable qui ne voyait en la vie qu'un long chemin bordé de bonnes surprises, de clowns et de fraises ramassées au gré de ses rires, rires d'enfant qui voit le monde s'abattre sur lui comme un aigle aux lourdes griffes.

Je ressens la peur d'Antoine, un froid glacial et je voudrais qu'il sache que tous ceux qui pensent à lui l'entourent d'un manteau de lumière et de chaleur afin qu'il pense à regarder vers la flamme infinie et non vers l'obscurité qui l'a arraché à son monde.

Petit Antoine, ta maman t'avait laissé devant un film tout seul, dans ta maison, seul avec tes larmes et ton gentil sourire.

Mais c'est devant le film de ta vie qu'on t'a mis et tu l'as regardé, triste. Dans la nuit.

Petite âme, vole.Mn_21b.jpg

Ici, on t'aime.

 

Chloé Laroche

 

 

 

___________________ Mon article du 14 septembre :

 

 

Bonsoir,

Mn_1.jpgAntoine, 6 ans, a disparu le lendemain de la rentrée à Issoire. Officiellement, il a disparu il y a quatre jours. Seulement, depuis le lendemain de la rentrée, personne n'a revu ce petit garçon. Il était "malade". Cependant, sa mère n'a pas répondu aux demandes du directeur de l'école qui s'inquiétait de la santé de l'enfant et le petit n'a été vu par aucun médecin. Antoine n'a été vu par personne depuis la rentrée scolaire.

Il y a quatre jours, selon les dires de sa mère, Antoine est resté chez lui "tout seul" le soir, à six ans, alors que sa maman sortait manger au restaurant avec son nouveau copain, "pas loin" du domicile. Le petit garçon n'était plus là lorsqu'ils sont revenus.

Tout seul, à six ans !! J'hallucine !! J'ai lu le témoignage d'un dénommé Julien dans les pages de Libération.fr qui disait ceci : "Ma mère m'a aussi laissé seul quand j'étais petit, mais j'étais enfermé à double tour dans l'appartement ! Aucune chance que quelqu'un rentre ou que je m'échappe. C'est bien curieux qu'elle parte au resto sans fermer à clef....". 

Depuis quand laisse-t-on un enfant de six ans seul à la maison pour se rendre au restaurant ??? !!!!! Depuis quand enferme-t-on un enfant en le laissant livré à lui-même ? Enfermé ou pas, comment peut-on laisser seul un enfant de cet âge ? Sa maman a eu cet enfant jeune mais la jeunesse ne prive pas d'avoir de la jugeote et d'être responsable.

"TOUT SEUL"... mais jusqu'où ? 

Je pense à ce petit garçon et j'ai peur.

Mn_110b.jpgOn dit que ce petit garçon s'est "volatilisé". Non, il y a une explication et j'ai peur de celle que je ressens pour lui.

Combien d'enfants courent après la vie et voient la leur s'envoler comme une colombe ensanglantée et crucifiée sur l'autel des adultes aux vies saccagées... 

Chloé LAROCHE

 

 

Commentaires

Bonjour !

Je suis tombée sur ton blog par hasard, en voulant avoir des nouvelles d'Antoine. Je suis de Clermont-Ferrand.
et ça me touche beaucoup...
Je pense que la maman et le compagnon y sont pour quelque chose, mais je peux me tromper... ça doit faire un moment qu'il a "disparu" et ils ne l'ont dit que maintenant : son copain aurait-il fait du mal, mortellement, à cet enfant, même accidentellement, et aurait-il gagné du temps pour inventer une histoire qui ne tient pas vraiment debout ?.... je ressens ça perso...
j'espère que je me trompe et que cet enfant est quelque part avec quelqu'un....

je vais faire connaissance de ton blog, chloé !
avec mes salutations. 
marie

Ecrit par : marie | 15.09.2008

Bonjour chloé ton blog est super je cherchais des news du petit Antoine et pourquoi il serait parti de chez lui comme ça sans raison !!! Mais oui bien sûr qu'il y a une explication à tout ca , moi je laisserais jamais mes enfants tous seuls car à 6 ans on n'est pas apte à s'occuper tout seul , pourquoi pas l'avoir emmené au resto avec eux , ça changeait quoi !!! Franchement ce petit garcon il a dû souffrir, j'espère qu'on aura des news bientôt .

Ecrit par : denizot | 18.09.2008

Bonsoir, 
tombée aussi par hasard sur ton blog en recherchant des nouvelles du petit Antoine (j'habite à 20 km d'Issoire), j'ai été très touchée par ton article et je suis entièrement d'accord avec toi .....
J'ai une fille de 7 ans et JAMAIS il ne me viendrait à l'idée de la laisser seule à le maison pendant que je vais m'amuser au resto .....
Ca fait mal au coeur pour ce petit Bonhomme ..... Souhaitons un heureux dénouement .....
A bientôt peut être .
Flo.

Ecrit par : Florence | 18.09.2008

Bonjour
Moi pareil je suis tombée sur ton blog parce que je voulais des nouvelles d'Antoine, j'habite juste à côté du compagnon de la mère d'Antoine à Issoire. Tu as raison, comment peut-on laisser un enfant seul dans une maison pas fermée ? J'ai 20 ans et j'ai une petite princesse qui s'appelle Jade et qui a 17 mois. Avec tout ce qui se passe dans le monde aujourd'hui, ça fait peur pour nos enfants ! Ce qui est sûr c'est que je suis jeune mais je serais incapable de laisser rien que 5 minutes ma fille toute seule. J'espère que le petit Antoine va bien et qu'il est dans un endroit en sécurité... La maman d'Antoine avait l'air d'une fille bien en tout cas mais moi aussi je suis persuadée que les parents y sont pour quelque chose car l'histoire est bien trop louche... Merci d'avoir fait ce blog..

Ambre

Ecrit par : Ambre | 19.09.2008

Bonjour à tous !


Je voulais m'adresser à Ambre : peux-tu me dire s'il y a des bénévoles ou simplement des gens d'Issoire qui cherchent l'enfant?
J'avoue que j'en ai très envie, car c'est difficile de rester comme ça à attendre sans rien faire ! Mais je me demande si cela serait bienvenu alors que les gendarmes sont partout : on ne ferait que les gêner, je suppose?

Ces jours qui passent sont horribles... Je ne connais pas Antoine, mais le fait que cela soit si près de chez moi (25km), ça fait drôle ! Et j'aimerais tellement qu'il soit retrouvé... et vivant, ce petit ange! 

marie.

Ecrit par : marie | 22.09.2008

Salut Chloé
Je suis comme les autres personnes, en voulant prendre des nouvelles du petit Antoine je tombe sur ton site, j'habite à coté d'Issoire et mes enfants sont très inquiets ainsi que tous les enfants d'ici et d'ailleurs.
Nous espérons tous de tout coeur qu'il reviendra sain et sauf.
Je crois que c'est bien la seule chose véritable que nous puissions faire à l'heure actuelle, espérer très fort.
Le monde

Ecrit par : Marc | 22.09.2008

Bonjour Chloé,

Je suis maman aussi d'un garcon de trois ans. Je suis assidûment en quête d' Antoine. Plus les jours passent plus j'ai peu d'espoir de voir ce petit garcon vivant. Cette affaire est étrange, peu d'éléments, beaucoup de mystère. Comment peut-on effectivement comprendre de laisser un enfant seul sachant qu'elle avait de la famille. Est-ce un manque de maturité, de la négligence...il faudrait pouvoir empêcher de faire du mal aux enfants.
J'ai beaucoup de peine...
Ce que je peux souhaiter c'est que Antoine soit vivant. Vivement que j'ai des news. Même si je suis impuissante face à cela. Mon coeur et Ma pensée est pour Antoine

Ecrit par : Caroline | 24.09.2008

 

Bonjour,

j'espère qu'on va retrouver petit Antoine vivant. Cette histoire me hante j'y pense souvent, j'espère seulement qu'il ne lui est rien arrivé.

Si seulement il y avait plus de prévention auprès des mamans en difficultés.

C'est vrai qu'au dire des médias tout est dit pour culpabiliser la maman et le nouveau petit ami...

Ecrit par : fatiha | 26.09.2008

 

bonsoir chloé 

et bien comme beaucoup je pense je suis à la recherche de nouvelles du petit Antoine n'habitant pas loin d'Issoire je me sens concernée par ce qui arrive mais vraiment je trouve ça inadmissible ce qui arrive à ce petit garçonnet et oui quel parent ?? ou plutôt quelle mère ?? qui peut se faire appeler "MAMAN " peut laisser son fils de 6 ans seul et elle aller au resto ???
moi perso je n'ai pas de réponse !!! si quelqu'un en a une je veux bien qu'il me la donne !!
bref je souhaite de tout coeur que ce petit bonhomme soit retrouvé sain et sauf !! pourtant une petite voix me dit que c'est plutôt mal parti !! 
aucune piste jusque là !! vraiment c'est quelque chose d'attristant moi même jeune maman de 25 ans d'un petit yais de 11 mois je ne peux imaginer ce qui arrive ! 
bref voilà ma pensée 
quant à toi chloé ton blog est vraiment sympa 
bonne continuation

Ecrit par : pauline | 26.09.2008

 

très jolie blog moi je combats la maltraitance d' enfant tous les jours mais je vois des horreurs de pire en pire !!!!!

mon fils a été violé sous mes yeux ! la plainte a été classée sans suite !!!

à bientôt bruno

Ecrit par : rota | 28.09.2008

 

bonjour,

je suis moi même désespérée pour ce petit garçon,, est-ce que la gendarmerie a été chercher dans les maisons, bâtiments vides au sud ouest d'Issoire,, sur 5 kms,, s'il a fugué il s'est bien réfugié quelque part,, et où, mieux qu'une habitation inoccupée,, pour ne pas être remarqué,, (((ou aussi pour le dissimulé (cas encore pire))))... j'espère qu'ils vont continuer à le chercher partout !

Ecrit par : laurella | 30.09.2008

bonsoir!

je crois que nous avons la chance d'avoir un procureur de la République tenace et qui ne lâchera pas cette affaire... il y a dans son regard, une détermination qui laisse à penser qu'il n'abandonnera pas Antoine.

j'espère qu'on le retrouvera, et vivant ! 

marie

Ecrit par : marie | 30.09.2008

Comme tout le monde je suis attristée de ne pas voir l'ombre d'un indice sur cette affaire.
En ce qui me concerne, je reste optimiste, et je pense qu'il faut chercher du côté des proches de cette famille. Je ne suis pas détective, mais à mon avis quelqu'un devait savoir qu'Antoine se trouvait seul chez lui ce soir là. Apparemment mal aimé par ses "parents" (comment peut on laisser un enfant de 6 ans seul dans un appart ?!?) la personne qui l'a récupéré devait vouloir le sortir de ce climat négatif pour lui - voir même le retirer d'une famille qui le maltraitait...

Cela reste mon avis, mais j'y crois fortement. Peut-être parceque je tiens inconsciemment à ce qu'on le retrouve vivant et HEUREUX.

Ecrit par : Mag | 30.09.2008

bonjour,

la disparition de ce petit Antoine me touche beaucoup, c'est un peu l'histoire de la petite Maddie , les retrouvera-t'on un jour ? Pour les personnes qui habitent près d'Issoire je tenais à signaler que des "médiums"intervenant sur " le journal de demain" (net) Mercedes Hermantier et Celtika, avaient localisé avec force détails un septuagénaire qui s'était égaré en montagne dans ma région et qui fut retrouvé dans les circonstances qu'elles avaient sensiblement indiqué.Hasard? Coïncidences ? Elles donnent des indications pour Antoine,même si je reste sceptique quant à leurs dons, il me semble que lorsqu'il s'agit d'un enfant toutes les pistes, même les plus fantaisistes doivent être exploitées.

Ecrit par : gillian | 01.10.2008

SALUT A TOUS... TRISTE DESTIN D UN ENFANT DISPARU. FACE A TOUT CES CRIMES COMMIS SUR DES ENFANTS NOUS DEVONS PRENDRE DES ACTIONS DISSUASIVES POUR ARRETER CETTE DECADENCE............. RESPECT A TOUS LES ENFANTS DU MONDE. UNE PENSEE PARTICULIERE A TOI PETIT ANTOINE..BLESS I

Ecrit par : YVAN | 01.10.2008

bonjour!

au début, je pensais comme Mag: qu'on l'avait pris ce soir-là, parce qu'il devait être mal-aimé par sa famille ou du moins qu'il était trop à l'abandon.. je ne voyais pas d'autre raison de sa disparition.
pourvu que ce soir ça! mais bon...
la chose qui me choque avant tout, mais vous allez dire que ça dépend des caractères etc... c'est que la maman semble absolument de marbre, forte, je dois avouer qu'à sa place je serai dans un état tel que je n'ose trop imaginer: un jour j'ai cru que ma fille avait disparu alors qu'elle dormait dans sa chambre à l'internat au lieu d'être en classe: on m'avait prévenue qu'elle était absente depuis le matin.... les collègues de boulot ont dû me ramener chez moi, en petits morceaux, et, après que j'ai su que ma fille allait très bien, j'ai pris un comprimé qui m'a assommée d'un sommeil de plomb pendant 14 h... j'avais juste cesser de vivre pendant quelques heures...le temps qu'on l'a retrouve bien en vie et juste avec pas envie d'aller en classe! :-)

donc: ça ne veut rien dire du tout: il y a des gens plus costauds que d'autres dans leur tête, je sais bien. 
mais ça m'ennuie de savoir qu'un enfant a l'habitude de rester tout seul, à six ans et même moins, puisque la maman a avoué avec franchise qu'il avait l'habitude de se "garder seul et que c'était un petit démerdard (j'aime pas ce mot mais bon...).

si ces gens sont innocents, ils doivent souffrir des jugements portés sur eux, mais en fait ce ne sont que des avis que tout le monde a et c'est bien humain! 
mais s'ils ne le sont pas, ils sont sacrément forts, seigneur!

perso, j'ai bon espoir qu'on le retrouve, grâce à un procureur vraiment acharné et qui n'aime pas qu'on se moque impunément de la justice et surtout des moyens mis en oeuvre pour retrouver cet ange.

quant aux médiums je suis convaincue qu'ils peuvent beaucoup apporter.
j'espère seulement qu'ils pourront aide à retrouver Antoine.

pour ce qui est de la peine de mort, je ne pense pas que ça puisse résoudre les choses et en plus on risque fort de condamner à mort parfois des innocents....
mais j'avoue que sur le coup de la colère immense qui parfois m'envahit quand je lis qu'un enfant a disparu et qu'il a été finalement maltraité et tué, j'y pense, à la peine de mort, c'est vrai...
mais ce je crois que si j'avais été la maman d'un enfant violé et tué par un sadique, je n'aurais de cesse que de l'attendre à la sortie de prison ou avant si l'opporunité me serait donnée... de ça j'en suis quasiment sure...

c'est vraiment très difficile tout ça.
c'est pas humain, c'est pas imaginable et pourtant ça arrive régulièrement et je ne comprends toujours pas pourquoi......quant aux solutions à trouver pour que soit évitée cette horreur, je ne sais pas: sans doute faut-il que la justice et le système médical et psychiatrique restent très attentifs quand ils rencontrent des signes des symptômes chez des personnes, même encore très jeunes, qui se retrouvent devant les tribunaux... soigner ceux qui ont fait du mal, ne jamais les lâcher, et garder à vie, en prison ceux qui ont tué des gens innocents ou faibles....

je sais pas... c'est si difficile à gérer tout ça, je suppose....

Ecrit par : marie | 01.10.2008

Bonjour,
Je suis heureuse de trouver ce blog. Cela veut dire qu'à ce jour, on pense encore à lui. Il ne faut pas que cette affaire tombe dans l'oublie. J'habite à issoire et j'attends que l'on retrouve ce petit bout. Félicitations à tous. Continuons ensemble à penser à lui.

Ecrit par : tigrou | 03.10.2008

Bravo pour ce blog. Je ne cesse de penser à ce petit ange d'antoine, je l'espère encore vivant. Chaque jour, je cherche des informations. Dros bisous à ce petit bout de chou

Ecrit par : puymaly | 03.10.2008

moi je n'en reviens pas laisser un garçon tout seul en enfant et aller s'amuser c'est moche je n'en reviens pas quelle manque de responsabilité de la part d'une mère !!!c'est désolant 
n'oublions pas qu'on se doit de protèger nos enfants ils sont sur notre tutels..........
j'espere uin dénouemen heureux pour ce petir ange innocent qui n'est que victime!!!

Ecrit par : ndeye diama | 27.10.2008

moi je n'en reviens pas laisser un garçon tout seul en enfant et aller s'amuser c'est moche je n'en reviens pas quelle manque de responsabilité de la part d'une mère !!!c'est désolant 
n'oublions pas qu'on se doit de protèger nos enfants ils sont sur notre tutels..........
j'espere uin dénouemen heureux pour ce petir ange innocent qui n'est que victime!!!

Ecrit par : ndeye diama | 27.10.2008

Bonjour Chloé, je viens sur ton blog suite au commentaire que tu as laissé sur le site Belge Rtl Tvi. C'est trop horrible de lire tes articles pas qu'ils sont mal écrit bien au contraire mais aucun enfant ne mérite de mourir surtout par la bêtise humaine. Je ne supporte aucune sorte de violence et encore moins sur un enfant. J'ai vécu une histoire de maltraitance, c'est vrai que quand on est témoin de ce genre de chose il n'est pas facile de dénoncer mais j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai fais. Cette petite fille n'avait que 18mois au moment où on l'a retiré de la garde de son père et de sa belle-mère. Maintenant, elle va très bien, elle est dans un centre en attendant une famille d'accueil. J'ai pu la voir pour la première fois depuis 10mois mais je ne regrette absolument pas ma dénonciation, on aurait pu la retrouver morte ... J'ai moi-même deux petits garçons et j'attends le troisième pour le mois de février, mon dernier vient de fêter ses un an et quand je le regarde je ne peux comprendre comment la belle-mère de Noam a pu lui retirer la vie en le frappant... C'est trop horrible et il faudrait que le Justice Belge ou Française soit beaucoup plus sévère. J'ai moi-même crée une pétition mais à croire que la maltraitance n'intéresse personne 
Voici le lien merci à tout ceux qui viendront signer
http://www.lapetition.be/en-ligne/enfants-maltraits-mieux...
Faites un copié-collé dans votre navigateur

Ecrit par : mottet Sabine | 31.10.2008

________________________________________________

LE TEXTE CI-DESSOUS EST 1 MESSAGE A DIFFUSER SUR VOS BLOGS/VALIDER / EXPEDIER EN COM POUR INFO A TOUS VOS CONTACTS & EMAIL/ URGENT / MERCI/*/

-------------------------------------------------------------------

2047479337_small_1.jpg



AVIS DE RECHERCHE ESPERANZASSOCIATION

Diffusion internationale des enfants disparus




BLOG OFFICIEL DE DIFFUSION RELAIS FAMILLE

http://disparition-antoine.skyrock.com/




ANTOINE BRUGEROLLE DE FRAISSINETTE

AGE 6 ANS / NE LE 24 MAI 2002 / TAILLE : 1,10 m pour 19 kg.




DISPARU LE 11 SEPTEMBRE 2008/ ISSOIRE/ PUY DE DÔME/FRANCE




Faites un geste, prenez l'affiche et le texte de l'avis de recherche, et diffusez le sur le votre blog

copiez /collez" ce texte et faites le parvenir à vos contacts du sky & emails.




AIDEZ NOUS A RETROUVER ANTOINE




POUR TOUT RENSEIGNEMENT SIGNALEMENT CONTACTEZ IMMEDIATEMENT LA POLICE (17) (112 international) 

ou

LA GENDARMERIE D'ISSOIRE Tlf: 0033(0)4 73 89 80 80 / Cellule63: 0033(0)473 413 838

ou

ESPERANZASSOCIATION Diffusion internationale des enfants disparus

N° Tel 0033(0) 687 676 243 E-mail:esperanzassociation@hotmail.com




APPEL A TEMOIN IMPORTANT




TOUTE PERSONNE AYANT VU , APERCU, OU AYANT UN ELEMENT SUR UNE VOITURE NON IDENTIFIEE S'ETANT TROUVEE EN STATIONNEMENT ET/OU AVOIR DEMARRE PRECIPITAMMENT LE SOIR DU 11 SEPTEMBRE 2008 ,1 RUE DU FOUR DEVANT LE PORCHE (ISSOIRE /PUY-DE-DÔME 63) EST PRIE DE CONTACTER UN DES N° DE TELEPHONE MENTIONNE CI DESSUS




CETTE VOITURE PEUT EVENTUELLEMENT AVOIR UN RAPPORT DIRECT AVEC LA DISPARITON D'ANTOINE




SVP TELECHARGEZ L AFFICHE POUR METTRE EN LIEUX PUBLICS MERCI

----------------------------------------------------------------------------------------

Si vous publiez l'avis de recherche d' ANTOINE, indiquez nous la DATE de publication,

nous en serions très heureux, bien à vous, merci à vous tous./

http://disparition-antoine.skyrock.com/ */

Ecrit par : maman | 02.11.2008

_____________________________

Bonsoir Chloé,

Je suis une mère de 03 enfants. C'est avec des larmes que je lis tes commentaires sur les enfants disparus. Ces innocents, ces bouts d'hommes, ne méritent pas ces atrocités. J'aime beaucoup les enfants, ils sont nos raisons d'être. J'ai de l'espoir qu'on retrouvera Antoine quelque soit le temps que cela prendra.

angelique

Ecrit par : ANGELIQUE | 11.11.2008

 

 

 

 

 

 

 

19/03/2009

Pour Jordan et Sullivan, 1O et 17 ans, morts après un match sur une voie ferrée, heurtés par un train.

autres-plantes-aywaille-belgique-1308044523-1225534.jpg

 

 

À Jordan et Sullivan,

à Catherine et Dominique (les parents de Jordan)__________ 

 

 

Le match de football Lille-Lyon au Stade de France s'est achevé il y a quelques semaines par un drame, quand un RER a heurté des supporteurs lillois qui regagnaient leur car en longeant une voie ferrée, tuant deux jeunes de 10 et 17 ans et blessant onze autres personnes.autres-fleurs-vermenton-france-1030631226-1225035.jpg

 

 

images-1.jpegLa porte était ouverte

vous vous êtes engouffrés

sur un chemin de fer interdit

le train vous a heurtés de dos

 

Sur un chemin de fer interdit

vous êtes morts imprudents

chacun juge le père de familleC0029748.jpg

qui a emmené là son fils de dix ans

 

autres-fleurs-baud-france-1265886182-1214436.jpgChacun juge le père de famille

mais il souffre déjà le martyre

le coeur arraché de sa décision

de passer sur cette voie ferrée

 

Il souffre déjà le martyre

et la mère du petit Jordan

veut poursuivre la Sncf

sa colère est recevable

 

autres-fleurs-plouvien-france-1170691005-1215442.jpgCar quand il y a danger

les portes doivent être fermées

l'endroit protégé, la police prévenue

pour que personne ne passe

 

Les portes doivent être fermées1636006.jpg

et au sortir d'un match de foot

il doit y avoir assez de parkings de cars

pour que les familles n'aient pas à s'égarer

 

images.jpegLes portes doivent être fermées

Plus jamais de poussettes

d'enfants et de morts

Sur ce passage dangereux

 

Pour que les familles n'aient plus à vivre la perte horrible d'un enfant supporter de foot.

 

Chloé Laroche

u23828580.jpg

 

 

 

 

 

 

 

25/01/2009

Pour Léon et Korneel, les deux bébés tués dans le massacre de la crèche de Termonde en Belgique.

 

thumb_f-prairie-ptit-papillon.jpgPour Léon et Korneel.

 

 

thumb_alam_IMG-238.jpgVous étiez dans votre lit

Pour faire la sieste endormis

Et puis la mort vous a pris

Dans cette horrible tuerie

 

Pour faire la sieste endormis

Vous rêviez aux fleurs, au ciel bleuthumb_f-prairie-ptit-papillon.jpg

Mais un homme fou est entré

Maquillé en noir et blanc

 

Un jour sa vie a choisi le mal

thumb_fleur blanche.jpgIl a basculé sur une voie terrible

Comme un inconscient il n’a pas su

Qu’il entrait sur un chemin sans retour

 

Il a choisi de vendre son âme 

À des couteaux, à des idées noires

thumb_ange-rosejaune.jpgIl a voulu tuer des enfants, des bébés

La lumière douce, les couleurs de demain 

 

Il est parti vers votre crèche

Protégé par un pare-balles

Il est entré comme dans un moulin

Vous étiez à sa merci, à son attaque

 

thumb_200268142-002.jpgDes femmes courageuses étaient là

Elles vous ont protégés, se sont battues

Contre ce forcené au visage de mort

L’une d’elle, Marita, est tombée à jamais

 

L’homme du mal s’est jeté sur les bébés

A porté des coups de lames, larmes noires

Jamais crèche n’a vu pareille horreur

Votre sang a couvert vos dessins aux murs

 

304969590.jpgVous avez été deux bébés à succomber

Deux enfants innocents morts dans les cris

Vous êtes venus au monde et vous partez

Emportés par la violence d’un homme fou

 

Vous vous souviendrez des calins douxthumb_108678067_small.jpg

De vos parents, de votre maman

Des doudous et des femmes de la crèche

Des fleurs de la Terre qui vous pleurent

 

thumb_hadaenflorazul.jpgVous êtes partis dans un monde lumière

Recueillis par des mains aux ailes d’ange

Je souhaite que vous soyez accueillis

Que la douceur répare votre effroi.

 

Avec toutes mes pensées d'affection pour vos parents,

Chloé Laroche

 

_______________ 349057970.jpegVous pouvez aller lire mon article du 23 janvier intitulé : "CONDOLÉANCES adressées à la Crèche "Le pays des Fables", aux parents des enfants tués et blessés et à la ville de Termonde en Belgique"... texte d'hommage que vous trouverez dans la catégorie "Révolte pour l'Enfance". De nombreuses personnes que je remercie ont laissé leurs condoléances pour les familles endeuillées et pour les parents des enfants blessés.

 

Commentaires :

Étant auxiliaire de puériculture et travaillant en crèche, je souhaite faire parvenir toutes mes condoléances aux familles des deux bébés et de la puéricultrice, la nouvelle a été un choc, on n'y croit pas, on se dit que ce n'est pas possible... mais pourtant c'est la vérité et elle fait mal et peur. Je transmets tout mon courage à ces familles et m'unis à leur chagrin.

Ecrit par : laetitia | 26.01.2009

________________________-

Je voulais apporter mon soutien aux parents, à la famille des victimes. Je n'ai pas encore d'enfants mais des petits neveux, c'est impardonnable d'avoir fait un geste comme ça sur des enfants en bas âge ; quelle haine faut-il avoir pour pouvoir accomplir un tel geste de barbarie....

Une pensée aux deux petits anges qui nous ont quitté vendredi et à leur nourrice...
On pense très fort à vous. 

anissa de bruxelles (tout le soutien de l'entreprise où je travaille : Techmar)

Ecrit par : anissa | 26.01.2009

____________________________

Je prie pour ces familles attristées, désemparées après la perte de leurs bébés. Je prie aussi pour celles qui ont des bébés blessés; qui sont, certes, sortis de l'hôpital, mais comment grandiront- ils?
Comment se remettre d'un tel drame ?

Je prie aussi pour la famille de la puéricultrice assassinée en protégeant courageusement ces petits bambins.

On ne peut pas s'imaginer quelle a pu être la cruauté, l'acharnement d'un tel individu, face à des petits êtres innocents qui dormaient tranquillement. Comment peut-on commettre un acte aussi horrible, affreux... (même d'autres mots ne suffiront pas à atténuer cette douleur dans mon coeur).

Ces petits bébés ont souffert, et c'est plus qu'inacceptable, je ne peux l'imaginer. Qu'ils reposent enfin en paix ; qu'ils n'aient plus ni douleur, ni peine, ni larme.

Courage aux parents. Ça sera sûrement un très très long chemin que de retrouver gout à la vie après un tel drame, mais qu'ils sachent qu' énormément de gens sont de tout coeur avec eux et les soutiendront, même si c'est le peu qu'on puisse faire.

Merci de nous permettre, sur ce blog, d'envoyer des messages de soutien, de paix, de pensées.

Ecrit par : boheme | 25.02.2009

23/01/2009

Condoléances adressées à la Crèche "Le pays des Fables", aux parents des enfants tués et blessés et à la ville de Termonde en Belgique.

images.jpegCe soir, j’adresse toutes les condoléances du peuple français à la ville de Termonde en Belgique et aux familles touchées par ce drame horrible des meurtres commis dans la crèche “Le pays des Fables”. Les enfants tués, la puéricultrice assassinée et tous les blessés sont dans nos coeurs. Nous sommes profondément tristes de ce qui s’est passé aujourd’hui. 

Qu'un tel carnage, qu'un tel drame, NE SE REPRODUISE JAMAIS.

Que tous les enfants ayant vécu l'horreur dans cette crèche retrouvent la paix et la sérénité, que le personnel très éprouvé retrouve la confiance en la vie et dans leur métier.

Les puéricultrices, par leur courage, ont évité d'autres morts d'enfants, car elles se sont interposées vaillamment et elles ont reçu des coups de couteaux très profonds. La puéricultrice qui a été poignardée à mort avait 54 ans et s'appelait Marita Blindeman. Je rends hommage à son courage et et à celui de tout le personnel de cette crèche et je souhaite beaucoup de force aux parents qui ont perdu Léon et Korneel, les deux bébés tués par le forcené.

Avec mes pensées immenses d'affection pour les enfants blessés et leurs familles et pour les parents de Léon et Korneel.

Que des anges les entourent là où ils sont allés, leur donnant rassurance et amour, tendrement contre la folie humaine, celle qui a pris l'âme d'un humain devenu fou, cet humain ayant choisi le camp de ceux qui prennent la vie, qui éteignent l'étincelle au fond des yeux des enfants innocents. J'ai composé un hommage-poème pour ces deux bébés, que vous pourrez lire dans la catégorie "Révolte pour l'Enfance" avec comme titre :

Pour Léon et Korneel, les deux bébés tués dans le massacre de la crèche de Termonde en Belgique.

  

images-1.jpegIMPORTANT : de nombreuses personnes se sont ralliées à moi pour adresser des textes de CONDOLÉANCES  

aux familles des petites victimes et à la Crèche du Pays des Fables de Termonde.

Vous pourrez les lire ci-dessous, après l'article de Libération relatant ce drame horrible.

Merci pour cette solidarité, ce coeur d'humanité qui s'exprime.

Merci d'écrire pour dire aux parents en deuil, aux parents éprouvés que nous pensons tous à eux.

 

Chloé LAROCHE

____________________________________________________________________________________________

 

images-4.jpeg__________________ Article de LIBÉRATION (http://www.liberation.fr)

 

23 janv. 11h41 (mise à jour à 19h49) :

 

"Un forcené s’est attaqué au couteau à de très jeunes enfants ce vendredi dans une crèche de Belgique, ainsi qu’au personnel, tuant deux enfants et une adulte, et en blessant treize autres, selon les autorités belges.

 

L’agression s’est produite dans la matinée dans la ville de Termonde, située en Flandre (nord), à une trentaine de kilomètres de Bruxelles, dans une crèche baptisée «Le pays des fables» où se trouvaient 18 enfants âgés d’au plus 3 ans et six femmes, membres du personnel. Les six employées ont toutes été blessées, certaines ayant reçu des coups de couteau à la jambe ou dans l’épaule.

 

«Nous sommes horrifiés par ces événements», a déclaré le Ministre belge de l’Intérieur Guido De Padt, accouru sur les lieux du drame et soulignant que beaucoup de parents étaient «dans un état de choc».

 

L'agresseur voulait un renseignement____________

 

«Il y avait du sang partout, c’était incroyable, un véritable carnage», a témoigné pour sa part l’adjoint au maire de la commune de Termonde, chargé des Affaires sociales, Theo Janssens.

 

L’agresseur, le visage peint de blanc, avec du noir sur les yeux, «est entré dans la crèche vers 10 heures» en prétextant «avoir un renseignement à demander à quelqu’un», a souligné lors d’une conférence de presse le procureur local, Christian Du Four.

 

Il est alors monté à l’étage et est entré dans une pièce où dormaient des bébés, où il «a sorti un couteau et commencé à s’en servir contre les enfants», a expliqué le magistrat. Il a fait de même ensuite dans une salle voisine, alors que le personnel tentait de s’interposer.

 

Au total, «il y a eu trois morts suite à ces événements, deux enfants et un adulte», a souligné le procureur, corrigeant un précédent bilan de deux morts, après le décès à l’hôpital d’un des enfants blessés.

 

«Il s’est comporté comme un fou»______________

 

Selon le ministre de l’Intérieur, «dix enfants et trois adultes» sont également blessés «et ont été hospitalisés», parmi lesquels «deux ou trois enfants se trouvent dans un état grave». Le procureur a pour sa part fait état d’enfants blessés dans un état critique.

 

Selon l’adjoint au maire, «l’agresseur s’est comporté comme un fou». Après son agression, il s’est enfui à vélo et a été interpellé plus tard à quelques kilomètres de distance par une patrouille de police.

 

Les autorités n’ont pas immédiatement donné de détails sur l’agresseur, se refusant notamment à confirmer des informations de certains médias indiquant qu’il s’agirait d’un déséquilibré venu d’un hôpital psychiatrique tout proche.

 

Après le drame, la confusion et l’émotion ont été d’autant plus fortes que les bébés blessés, incapables de donner leur identité, avaient été envoyés dans différents hôpitaux, et les parents affolés ne savaient comment les retrouver. Ils ont été rassemblés dans un local municipal. Aidés par des psychologues, ils doivent procéder à l’identification des victimes, sur la base de photographies numériques."

 

(Article du site http://www.liberation.fr)

 

images-2.jpeg__________________________ Maria, jeune maman de Bruxelles, a laissé ce commentaire qui m'a beaucoup touchée sur le site de LIBERATION :

 

"Je viens seulement d'apprendre la nouvelle. J'étais trop occupée aujourd'hui avec ma petite fille de 6 mois et comme souvent, je n'ai pas eu le temps de regarder les informations. Elle rentre dans un mois à la crèche et je me sens bouleversée par cette nouvelle. 

- Il y a très peu de crèches publiques ici. De plus il n'y a que très peu de places. Les mamans qui doivent de retourner au travail n'ont donc pas le choix. ( La plupart ont déjà dû prolonger leur congé maternité en attendant qu'une place se libère - tout cela sans aide de l'état convenable )

 - Aucune des crèches que j'ai visité n'avait de caméra à l'entrée ou de digicodes. 

 - J'imagine parfaitement que quelqu'un de mal attentionné puisse s'introduire là où mon bébé a eu l' "immense chance" d'avoir une place. 

 Il est peut-être temps de débloquer de l'argent.

 Fabiola ne se déclarait-elle pas comme l'amie des enfants ?

 Supprimez donc quelques fêtes au Palais Royal et avec l'argent, offrez donc des crèches où nos bébés seront en sécurité."

 images-3.jpegMaria

 

 

 

 

___________________________________________

Commentaires

Je tiens à présenter mes sincères condoléances aux parents des enfants

qui ont vécu ce terrible drame à la crèche de Termonde.

Je suis de tout coeur avec vous et y pense à chaque instant.

Je suis moi-même une maman d'un petit garçon de 20 mois qui fréquente une crèche et je peux ressentir

l'immense douleur que cela puisse être de traverser une telle épreuve.

De tout mon coeur, je suis avec vous, beaucoup de courage et une immense pensée aux enfants devenus des petits anges !

Ecrit par : vincent | 24.01.2009

_____________________________________

Je suis de tout coeur avec les familles des petit anges qui ont été tués dans la crèche
et j'apporte mon soutien à toutes les familles y compris les familles dont leur enfant est hospitalisé. 
J'ai été vraiment choquée, car moi j'ai un petit bout qui va aussi à la crèche 
donc je me suis mise à votre place. 
Je vous remets encore une fois toutes mes condoléances

Ecrit par : suigne | 24.01.2009

_____________________________________

Toutes nos condoléances aux parents, famille et amis des victimes, nous sommes de tout cœur

avec les parents des petits bouts d'chou qui ont été tués, mutilés par un fou.

Courage à vous tous.

Ecrit par : solenn | 24.01.2009

_____________________________________

Je souhaite à toutes les familles mes condoléances suis très émue suis mamy et arrière mamy 
à tous les parents courage et pourtant je comprend que mes mots non pas grand sens en ce moment 
que ces deux petits anges veillent sur leurs familles ainsi que la dame sur ses enfants 
tous mes respects

Ecrit par : claudine | 24.01.2009

_____________________________________

Les mots ne pouvant être que dérisoires toutefois je présente mes condoléances aux parents

des enfants victimes de cet acte barbare ainsi qu'à la famille de l'aide soignante décédée.

Si je pouvais mieux leur exprimer ma consternation autant que mon affection,

Dieu m'est témoin, je le ferais.

C'est comme si cet acte avait été perpétré contre des membres de ma famille.

Ecrit par : N'Somwé | 24.01.2009

_____________________________________

Il n'y a aucun mot pour exprimer le malheur et la douleur,

toutefois je présente mes condoléances

aux parents des petits anges qui nous ont quitté. 

-habitante de Charleroi.

Ecrit par : manco marie | 24.01.2009

_____________________________________

In wat voor een wereld leven wij, volwassenen vechten tegen elkaar, maar zich aan kinderen vergrijpen,

is bij het ergste wat er kan gebeuren.

Aan al de getroffen families willen wij onze deelneming uiten, en wensen hen nog heel veel moed in de komende dagen.

Mocht het gerecht geschieden, en deze barbaar straffen voor wat hij gedaan heeft. Er zijn geen woorden genoeg,

om dit te laten weten. Ik ben niet haatdragend, maar zulke dingen gaan mij te boven.
Annie

Ecrit par : Annie | 24.01.2009

_____________________________________

Ma famille entière est de coeur avec tous les parents des victimes.

Nous vous présentons nos condoléances les plus senties.

En union de pensées dans votre peine.

Ecrit par : Monique D'Anna | 24.01.2009

_____________________________________

la peine de mort devrait être possible pour des individus pareil
toutes mes pensées pour les parents et les petits anges

Ecrit par : meyvaert patricia | 24.01.2009

_____________________________________

Je suis profondément touchée par ce terrible drame, c'est atroce !

Je travaille dans une crèche et je sais que les mesures de sécurité sont importantes ,

elles devraient toujours être aux normes ! Je pense aux familles qui nous confient

leurs petits bouts ! Il faudra les rassurer ,mais avant tout je tiens à présenter toute ma sympathie

et mes condoléances aux familles des victimes et mon soutien à l'équipe de la crèche.

Amicalement, Nadia

Ecrit par : NADIA | 24.01.2009

_____________________________________ 

 

Je tiens à présenter mes sincères condoléances aux familles.

Je suis moi-même mère de deux petits enfants en bas âge

et je peux ressentir l' immense douleur de traverser une telle épreuve. 

Deux anges nous ont quitté. Il devrait avoir la peine de mort pour ce genre d'individu

pour moi ce n'est pas un être humain.

Chaima de Liége

 

Ecrit par : chaima | 24.01.2009

_____________________________________

Je voudrais soutenir les familles des victimes qui ont été tuées

ainsi que ceux qui sont hospitalisés dans différents hôpitaux. 

Je dis toutes mes sincères condoléances à la famille des deux bébés et de la femme.
 Reposez en paix.

Ps : le lien est sur mon blog, j'espère que les gens viendront les soutenir merci à tous(e).

Ecrit par : laeticia | 24.01.2009

_____________________________________

Toutes mes condoléances aux parents des deux bébés violemment assassinés

ainsi qu'à la puéricultrice par ce monstre.

Que justice soit faite sans pitié et sans le considérer comme un cas psychiatrique.

Mobilisons nous pour cela mes amies.

Je pleure de peine je suis enceinte et je devrais accoucher en début mars j'ai très peur...

et j'ai perdu confiance.

Une grande pensée à ces petits anges ........................

Ecrit par : sarah | 24.01.2009

_____________________________________

Ma famille se joint à moi afin de présenter toutes nos sincéres condoléances aux familles

durement éprouvées par la perte de leur être cher. Nous espérons vivement que la justice

fasse son travail afin de punir cet assassin au plus vite et que de telle situation

ne se reproduise plus jamais.

Nous soutenons également les victimes hospitalisées

et nous leur souhaitons beaucoup de courage pour l'avenir.

Ecrit par : Anne-lise | 25.01.2009

_____________________________________

Toutes nos condoléances !

Je sais pas quoi dire mise à part qu'on devrait le condamner à mort celui qui a fait ça

pour ne pas qu'il puisse recommencer un jour !

Mon dieu c'est horrible on est avec vous par la pensée !

Grande pensée aux deux ptits anges et à la dame qui en essayant de s' interposer

y a laissé sa vie !

Pauvres ptits loups et pauvre dame qui a eu un tel courage !!!

Ecrit par : valérie | 25.01.2009

_____________________________________

 Ma famille se joint à moi afin de présenter nos sincéres condoléances
aux familles durement éprouvées par la perte de leur être cher. 

Nous soutenons également les victimes hospitalisées

et une pensées aux familles.

Famille Van Hoof Frada/Robertville

Ecrit par : famille van Hoof Frada | 25.01.2009

_____________________________________

Toutes mes condoléances aux familles et amis des victimes.

Tous ensemble on vous soutient dans ces moment durs et de tristesse.

Ecrit par : petitjean | 25.01.2009

_____________________________________

Je tenais à écrire un petit mot de soutien pour ce tragique drame qu'ont subi plusieurs familles.

Je suis révoltée par la facilité d'entrer dans des lieux précieux, telle que cette crèche

mais également d'autres endroits comme des écoles ou les portes ne sont jamais fermées à clef ;

je trouve impensable d'attendre un tel drame pour pouvoir ensuite obliger des moyens de fermeture.

Je souhaite beaucoup de courage aux parents des 2 bébés tués, de continuer à vivre malgré tout ,

mais c'est toujours plus facile de le dire que de le vivre , surtout dans de telles conditions.

COURAGE...

Ecrit par : EUDE SANDRINE | 25.01.2009

_____________________________________

 

Sincères condoléances aux petites victimes

Ecrit par : sandrine | 25.01.2009

_____________________________________

De tout coeur, avec vous ; les familles touchées directement (tant les blessés que les décédés),

le personnel de la crèche et de la ville de Termonde qui ont à gérer ce drame,

tous ceux qui oeuvrent pour plus de compréhension humaine dans ce monde si brutal.

À travers cet acte grave, c’est le monde entier qui ressent cette violence.

Ce n’est pas le propos d’opinion variée, ni le blabla politique sans fin, ni le procès de qui que soit,

ni une sécurité encore plus emprisonnant, qui apporteront la solution au mal-être général grandissant. 

Il nous faut découvrir autre chose ! Peut-être la compassion au-delà de la révolte ?

Cesser d'excuser les malfaiteurs en les laissant en liberté ?

Transformer l’apitoiement des victimes déjà suffisamment démunies face à une douleur immense.

L’attitude que chacun apporte de par son individualité peut améliorer la société.

À tout moment, il nous appartient de retrouver une solidarité originelle perdue au fil

de notre soi-disant évolution. Les lois sont devenues très lourdes et quasi impossibles à vivre.

C’est en amont qu’il chercher, disait un participant dans l’émission de TV ce soir.

Je crois que ces petits êtres chers touchent un nombre important de gens,

donnent de leur personne pure

pour que le monde se sensibilise à une meilleure humanité.

Condoléances sincères et beaucoup de courage, vraiment !

Ecrit par : Heliodor | 26.01.2009

____________________________________

Ce jeune homme fou qui a détruit la vie de plusieurs familles,

réalise- t-il que son geste irréparable va laisser une trace indélébile

dans la vie des personnes touchées par ce drame ?

C'est lui qui aurait dû y laisser sa vie, pas les petits anges et la puéricultrice,

ils n'ont pas demandé à subir une telle cruauté.

Sincères Condoléances aux parents et familles.

Ecrit par : Marlaire | 26.01.2009

_____________________________________

Les mots sont dérisoires mais je souhaite qu'ils vous apportent un peu de réconfort.
Sachez que nos pensées sont avec vous. Il y a trois étoiles de plus dans notre ciel.
Sincères condoléances aux parents et familles.

Ecrit par : Henny Bellicourt | 26.01.2009

_______________________________________

Je suis un homme de 62 ans, habitant dans les Ardennes belges.

J'ai un fils de 40 ans, qui n'a pas d'enfant.

Mais j'aurais pu être grand père de ces pauvres petits bébés lâchement assassinés,

et je n'ose pas imaginer dans quel état je me serais retrouvé si pareil malheur m'avait frappé.

J'essaie de me représenter la douleur des parents, mais je crois que ce serait prétentieux de ma part.

Il n'y a pas de mesure à pareil drame.

Je leur fais parvenir, via ce site, toute ma sympathie, même si je ne les connais pas.

Il va leur falloir beaucoup, beaucoup de courage pour surmonter une telle catastrophe...


James LILLARD
6950 Nassogne.

Ecrit par : James LILLARD | 26.01.2009

_______________________________________

 

Nous sommes choqués et très peinés par cette tragédie.

Nos pensées sont pour les parents et familles des victimes. Sincères condoléances.

Ecrit par : Nathalie Alaimo | 26.01.2009

____________________________________

Je présente mes sincères condoléances aux familles frappées par cette terrible tragédie.

Bouleversée par ce drame, il m'est difficile de trouver les mots justes.

Sachez que je suis tout proche de vous par la pensée.
Sincères condoléances et beaucoup de courage

marie

Ecrit par : dupont marie | 26.01.2009

____________________________________

En présence de cet évènement horrible, nous sommes de tout coeur avec vous,

des choses pareilles devraient être punies par une condamnation à mort

Ecrit par : Colson Suzanne | 26.01.2009

____________________________________

Je tiens à présenter mes sincères condoléances aux parents des enfants qui ont vécu

ce terrible drame à la crèche de Termonde, je suis de tout coeur et y pense à chaque instant.
Je suis une fille de 18 ans qui doit bientôt faire des stages en crèche et j'ai très peur 
et je trouve que cette homme doit être puni et je ne comprend pas que ça ne lui fasse

aucun effet, ces gens-là n'ont pas de coeur

Ecrit par : angelique | 26.01.2009

____________________________________

Mes très sincères condoléances aux parents des petites victimes innocentes.
Pleurez, ça fait du bien, soyez bien entourés et épaulés, et prenez courage.

Vos enfants étaient des fabuleux rayons de soleil, j'en suis sure.

Qu'ils reposent enfin en paix.

Mes condoléances également à la famille de la puéricultrice

qui est décédée en protégeant les bout choux.

Courage, beaucoup de courage aussi aux blessés, famille des blessés,

et habitants de Termonde et des alentours.

Cet acte de barbarie, j'ai énormément, comme tout le monde, énormément de mal à le cautionner,

normal, mais aussi beaucoup de mal à comprendre ce qu'il s'est passé dans la tête de ce malade mental.

Mon coeur et mes pensées sont avec vous, famille, amis

et habitants de Termonde et des alentours, sincèrement.

Ecrit par : Aude | 26.01.2009

____________________________________

Sincères condoléances aux familles des deux petits anges qui nous ont quitté trop tôt

ainsi qu'à la famille de la gardienne qui devait être une personne très exceptionnelle

et une tendre pensée aux familles des personnes hospitalisées ainsi qu'à tout ces petits bouts

remplis d'amour, de tendresse et surtout d'une pure innocence.

Ecrit par : F. Koziel | 27.01.2009

____________________________________

J'ai vu, sur certains journaux (sur le net), qu'un troisième petit bébé était décédé le 23....

( à vérifier quand même, car d'un journal à un autre, ça peut être très différent).

Je prie pour que ses parents, ainsi que les parents et les bébés encore hospitalisés

trouvent du réconfort, tout le réconfort dont ils ont besoin.

Nous nous joignons à votre peine,

ainsi qu'à celle des parents des bébés décédés et celle de la puéricultrice.

Que ces anges reposent enfin en paix, et soient heureux là où ils sont.

Ecrit par : Aude | 27.01.2009

____________________________________

J'espère que nous serons nombreux à nous mobiliser pour les victimes et leurs familles.

Merci, Chloé Laroche, de permettre ces messages de soutien.

Je voulais aussi rectifier ; il n'y a pas de quatrième victime, il s'agissait de la troisième.

Je me permets de faire un copié collé : "Pas de 4ème victime.
La porte-parole de l'AZ Sint-Blasius à Termonde avait déclaré qu'un troisième enfant

avait succombé à ses blessures. Il s'agissait en réalité de la troisième victime

et non d'une quatrième, a-t-on rectifié lors de la seconde conférence de presse à laquelle

le bourgmestre Piet Buyse et le gouverneur de la province de Flandre orientale, André Denys, étaient présents."
(tiré sur journal 7/7). 

Encore courage à tous ceux qui connaissaient les victimes

Ecrit par : Aude | 27.01.2009

____________________________________

Je suis de tout coeur avec les familles touchées par ce drame horrible.
Que ces petits anges et leur gardienne reposent en paix, loin de la folie des hommes.
A vous tous, courage

Ecrit par : Beatrice | 27.01.2009

____________________________________

Comme je sais que rien ne remplace un enfant disparu !! Je souffre en tant que maman ,

mamy, et femme et compatis de tout coeur à cette douleur et présente mes sincères condoléances

aux parents de ces petits anges, que Dieu en prenne soin et qu'ils reposent en paix !

Ecrit par : martine | 27.01.2009

____________________________________

Je tiens également à présenter mes condoléances les plus respectueuses

à la famille de la surveillante qui a été assassinée par ce forcené !

Elle a fait preuve d'un grand courage face au danger ! Que Dieu garde son âme.

Ecrit par : martine | 27.01.2009

____________________________________

Il n'y a pas de mots pour expliquer ce drame !!!!!!

Dans quel monde vivons-nous !!!!!!!!

Ecrit par : christel | 28.01.2009

____________________________________

A vous , chers parents et à vos proches , je ne puis que souhaiter beaucoup de courage

à traverser ces douloureuses épreuves et ensuite à vivre après ces drames .

Soyez certains que nous tentons de partager un tant soit peu votre immense douleur.

Je pense que c'est bien peu de choses , mais que faire d'autre .

Espérer ou croire en une Justice " juste " , mais cela existe-t-il ?

Désirer une loi du Talion , mais est-ce réalisable ?

Faire appel à une justice immanente , mais existe-t-elle ?

En tout cas faire en sorte que PLUS JAMAIS n'arrive pareille dramatique catastrophe .
Courage , courage , nous sommes avec vous .

André GUILLAUME Jr.
Rue de Vance , 30
6720 Habay-la-Neuve

Ecrit par : Guillaume André Jr. | 28.01.2009

____________________________________

Aux parents et aux proches des petites victimes,

on tient à vous présenter nos sincères condoléances ,

on vous souhaite beaucoup de courage.

Personne ne mérite de vivre un tel drame,

on pense très fort aux victimes aux petits anges ainsi que leurs péricultrices.

On tient à dire aussi que la péricultrice qui est décédée

a fait preuve d'un grand courage.

Que les 2 petits anges ainsi que Marita reposent en paix.

Ecrit par : Nathalie,Laurence | 29.01.2009

____________________________________

 

Je prie pour ces familles attristées, désemparées après la perte de leurs bébés.

Je prie aussi pour celles qui ont des bébés blessés ; qui sont, certes, sortis de l'hôpital,

mais comment grandiront-ils ? Comment se remettre d'un tel drame?


Je prie aussi pour la famille de la puéricultrice assassinée

en protégeant courageusement ces petits bambins.

On ne peut pas s'imaginer quelle a pu être la cruauté, l'acharnement d'un tel individu,

face à des petits êtres innocents qui dormaient tranquillement.

Comment peut- on commettre un acte aussi horrible, affreux...

(même d' autres mots ne suffiront pas à atténuer cette douleur dans mon coeur).

Ces petits bébés ont souffert, et c'est plus qu' inacceptable, je ne peux l'imaginer.

Qu'ils reposent enfin en paix ; qu'ils n'aient plus ni douleur, ni peine, ni larme.

Courage aux parents.

Ça sera sûrement un très très long chemin que de retrouver goût à la vie

après un tel drame, mais qu'ils sachent qu'énormément de gens sont de tout coeur avec eux

et les soutiendront, même si c'est le peu qu'on puisse faire.

Merci de nous permettre, sur ce blog, d'envoyer des messages de soutien, de paix, de pensées.

 

Ecrit par : boheme | 25.02.2009

 

 

16/01/2009

Bravo à Tariq Ramadan pour son intervention dans les Grandes Gueules dénonçant la décision de pouvoir marier les fillettes à partir de l'âge de dix ans en Arabie Saoudite.

 

images-11.jpeg

Bonsoir à tous et toutes, 

 

images-4.jpegHier, je roulais dans mon taxi-VSL et j'ai écouté les "Grandes Gueules", émission que je suis régulièrement sur la radio "RMC Info".

Tariq Ramadan était l'invité de l'émission et s'est exprimé avec conviction et virulence contre l'autorisation récente de pouvoir marier les fillettes à partir de l'âge de dix ans, en Arabie Saoudite.

Nous avons des intérêts certains avec ce pays mais cela n'empêche pas de montrer son désaccord et de le faire connaître... son désaccord, lorsque des décisions heurtent la conscience.images-7.jpeg

Et cette décision-ci n'est pas des moindres. Des fillettes sont mariées à des hommes adultes, voire très âgés : un exemple est cette fillette de onze ans mariée à un homme de 75 ans. Heureusement, dans ce cas-ci, la maman a demandé pour sa fille le divorce et l'a obtenu.

images-10.jpegCar, dans ce pays, des femmes se battent et se sont montées en mouvement pour protester contre ces décisions et ces lois intolérables.

Mais la population mondiale doit les soutenir et leur montrer qu'elles ne sont pas seules et que le monde entier est derrière elles.images-2.jpeg

En tout cas, pour ma part, je les soutiens... et je pense que c'est la même chose pour la majorité des humains que nous sommes.

Imaginez ces hommes qui n'attendent que d'assouvir leurs désirs auprès d'une chair fraîche, dissimulant leur pédophilie sous des lois leur donnant toute légitimité pour sauter sur ces malheureuses victimes. Imaginez ces lèvres masculines se poser sur la bouche innocente de ces enfants recroquevillées tout au fond d'elles-même, s'oubliant, ne respirant plus, sacrifiant leur liberté, pour supporter le pire.

images-9.jpegTariq Ramadan a dit lors de cette émission des "Grandes Gueules" : "Le mariage forcé est anti-islamique. La tradition demande que la femme donne son avis pour son mariage, et donc son accord. Cette loi autorisant le mariage des fillettes à partir de l'âge de onze ans va à l'encontre de la tradition islamique. C'est une trahison de la religion. C'est un esclavage officiel qu'il faut absolument combattre."

Personnellement, je demande à l'Arabie Saoudite d'entendre la voix des enfants-filles qui n'ont pas à donner leur corps et leur innocence à des adultes en mal de femmes, en mal de plaisir malsain, en mal de chair fraîche et d'innocence à violer.images-1.jpeg

Cordialement,

Chloé Laroche

 

Commentaires

POURQUOI BRAVO, IL EST NORMAL DE DENONCER CES PRATIQUES.
ON A PAS BESOIN DE CET HYPOCRITE QUI UTILISE TOUTES LES CAUSES AFIN DE SE METTRE EN AVANT..

Ecrit par : CESSA | 16.01.2009

___________________ Réponse de Chloé Laroche :

Merci pour votre commentaire. Vous savez que je suis franche et que je n'ai pas la langue de bois. Quand je dis "Bravo", c'est sur tout ce qu'a exprimé Tariq Ramadan sur le sujet du mariage des fillettes et je pense qu'il est bon d'exprimer son admiration et une reconnaissance de la personne qui dit les choses et se mouille pour les dire dans une émission publique. Alors oui, je dis bravo à Tariq Ramadan qui a dit ces paroles que j'ai cités dans ma note ci-dessus et puis, même si cette personne peut être critiquée parfois comme défendue d'ailleurs... je voudrais rappeler ceci : sur le thème de la lapidation, Tariq Ramadan a pris courageusemet position : « Je demande un moratoire pour qu'on cesse l'application de ces peines-là dans le monde musulman. Ce qui compte, c'est de faire évoluer les mentalités. Il faut un discours pédagogique.» Il le rappelle en 2007, dans un débat avec Philippe de Villiers, dans l'émission française Ripostes. Tariq Ramadan condamne clairement les lapidations dans cette même émission et déclare : « La position qui est la mienne aujourd'hui, c'est de faire en sorte que dans le monde musulman, on puisse cesser cela tout de suite .» À l'occasion de la même émission et pour être plus précis encore, c'est contre tous les chatiments corporels que Tariq Ramadan s'est opposé, à savoir donc la lapidation contre les femmes, mais aussi contre les hommes, contre la peine de mort et contre la torture.

Ecrit par : L'auteur de ce blog | 16.01.2009

 

________________

Inutile de discuter avec vous. Imbécile, vous ne voyez que le brillant de la surface, c'est facile.
je connais personnellemnt cet individu, tous ses discours,ses débats, etc...
Et surtout son imposture, son hypocrisie et son arrivisme. Vous pouvez y ajouter obsédé. Ce ne sont pas les Innombrables victimes qui me contrediront. Pas pour rien qu'il a menacé, intimider et fait fermer 6 sites ou les personnes très nombreuses, hommes et femmes le dénoncaient.
Allez-y faites exister votre petit blog avec RAMADAN, comme tant d'autres.

Ecrit par : Marc | 17.01.2009

_____________ Réponse de Chloé :

Marc, je ne vous permets pas de me traiter d'imbécile ! En dehors de ce terme peu avenant, j'ai bien lu ce que vous m'avez écrit et cela m'a "ouvert" les yeux que j'avais sûrement fermés, selon vous. Je vois que Tariq Ramadan déchaîne les passions. Je n'ai pas la chance de le connaître personnellement comme vous. J'ai le malheur d'avoir apprécié ce qu'il a dit lors de l'émission. Après, je ne suis pas allée voir ce qu'il fait dans sa vie personnelle. Mais on ne connaît pas personnellement tous ceux qui font le monde ! On en voit les fruits seulement. Mon but dans cet article n'est pas de faire de la pub pour Tariq Ramadan, mais bien de dénoncer la décision en Arabie Saoudite de pouvoir marier les fillettes à partir de l'âge de onze ans. Je suis bien déçue que les seuls commentaires que j'ai soient pour taper sur Tariq !!!! Il y a des sujets plus graves dans le monde ! Cordialement, Chloé

Ecrit par : L'auteur de ce blog | 17.01.2009

______________________________

Donnez nous une adresse mail perso que l'on vous envoit quelques mails reçus de cet individu.
Il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut voir que le brillant des écailles...Tout les pervers montre leur vernis, quand on gratte, c'est l'horreur...

Ecrit par : isabelle | 17.01.2009

 

_____________________ Réponse de Chloé :

Isabelle, mon e-mail est indiqué sur la droite de la page de blog. Si vous voulez m'écrire directement, je vous lirai. Mais je suis étonnée de cette haine que génère Monsieur Ramadan. Vous insistez pour que je revois ma vue sur cette personne mais dans mon article, ce sont ses propos qui m'intéressait et que j'ai mis en avant, pas le reste. Je suis consciente qu'il peut aussi avoir des détracteurs qui cherchent à salir sa réputation, étant donné l'enjeu développé dans ses propos (contre la lapidation, contre l'islamisme intégriste, contre la torture, contre la peine de mort, contre le mariage forcé des fillettes et même des femmes). Je reste donc prudente. 
Et je demeure centrée sur le sujet principal de mon article : dénoncer la décision de pouvoir marier des fillettes à partir de l'âge de onze ans en Arabie Saoudite. Cordialement, Chloé

Ecrit par : L'auteur de ce blog | 17.01.2009

______________________

Il y a des groupes, des associations sérieuses ( renseignez vous) qui font un gros travail sur ce sujet, avec beaucoup d'abnégation et de courage, vous n'en parlez pas et vous vous focalisez sur un individu qui se sert et récupère les causes médiatiques afin de faire parler de lui, même un adolescent un peu agile d'esprit aurait compris!!
La bêtise et la naîveté m'agacent, bonne chance à votre blog.
Pour votre info, il a fait fermer 5 sites où beaucoup de vérité ( et quelles vérités) avec preuves étaient révélées sur lui, en les intimidant, en les menaçant à maintes reprises. Reveillez-vous, ce type est infect !!
Je ne vous parle pas de ce qu'il fait en privé, c'est totalement ignoble...
Bonne suite à votre blog.

Ecrit par : Isa | 18.01.2009

 

______________________ Réponse de Chloé Laroche :

 

Oui, il y a des personnes qui se battent dans le monde...

Vous me demandez d'en parler.

Voici Najat Ikich, avec des propos recueillis par Loraine CANAYER___________

 

"Mariée de force au Maroc, comment dire non ?"_______

17 Décembre 2007_____________

 

"Najat Ikich est la présidente de la Fondation YTTO, organisation non gouvernementale de lutte contre les violences faites aux femmes. Elle revient sur la persistance du phénomène de mariage forcé au Maroc et sur son partenariat avec les associations française. ______

 

1. Adoptée en 2004, la réforme du code de la famille, la moudawana, rend obligatoire le consentement de la jeune femme lors de son mariage. Dès lors, comment expliquer la persistance du phénomène du mariage forcé Maroc ? _______Dans la théorie, il y a les textes de lois. Lorsqu’il s’agit de les faire appliquer, c’est différent. Au Maroc, les mentalités n’ont pas évolué aussi vite que le cadre juridique. Le nombre de mariage forcé a diminué mais la société reste profondément patriarcale. J’ai rencontré en France et en Espagne, des jeunes filles de 13 ans qui avait été mariés de force au Maroc après l’entrée en vigueur du nouveau code. C’est tout un combat qu’il nous faut mener pour changer le regard qui est posé sur la femme dans une société qui a été habitué à la considérer comme « une mineure juridique ». Le conservatisme des juges, trop souvent réticents à appliquer la nouvelle moudawana, est également un frein à son application. Les juges tentent d’utiliser la liberté d’interprétation que leur accorde le texte pour mieux le contourner. ________2. Concrètement, que peut faire l’association quand une française d’origine marocaine est ramenée au Maroc pour un mariage forcé ?____ Si la jeune fille est toujours en France et a peur d’être marié de force pendant les vacances au pays, on la dissuade d’accompagner sa famille et on la met en contact avec des associations françaises. On lui recommande de garder ses papiers d’identité et de mettre des photocopies en lieu sûr. Si la jeune femme vient d’être mariée de force au Maroc, nous intervenons pour la protéger et la mettre hors de la famille de son époux. Pour le moment c’est encore difficile, mais des centres d’hébergements pour accueillir ces jeunes filles devraient prochainement être mis en place par le gouvernement. Notre objectif est cependant de tout faire pour que ces filles puissent rentrer en France le plus vite possible. Nous entrons alors en contact avec l’Ambassade ou le Consulat du pays d’origine. Ce n’est pas toujours évident car les administrations nous demandent souvent de mener l’enquête pour obtenir les preuves que la jeune fille a bien résidée en France sur une longue durée. Il faut alors récolter les témoignages des gens qui la connaissaient, des commerces où elle allait pour monter un dossier, qui au final peut être rejeté. C’est un travail de longue haleine. Il y a quatre ans, nous avons eu le cas d’une jeune fille dont la procédure a duré deux ans. _________3. Comment traite-t-on des affaires aussi délicates ?_____ On essaye toujours de se mettre à la place de la jeune fille. Parce que vivre en en France pendant des années et se voir du jour au lendemain projetée dans une culture qu’on ne connaît pas, c’est très douloureux. Les conséquences traumatiques sont très lourdes. Il faut se mettre dans la peau de cette fille pour pouvoir résoudre son problème et l’aider à assumer son refus du mariage forcé face à sa famille car même si sa famille lui a fait du mal, il reste très difficile de rompre le lien. Ce n’est qu’en dialoguant avec elle qu’on pourra l’aider à surmonter la rupture avec la famille. _________4. Quelles sont les raisons qui poussent des familles installés en France depuis longtemps avec leurs enfants à agir ainsi avec leurs filles ? Les familles marocaines en France agissent ainsi parce qu’elles ressentent un mal-être. Elles se raccrochent à une culture d’origine qu’elles ont peur de voir disparaître. Les populations immigrées restent figées sur une conception traditionnelle du mariage forcé alors que même dans le pays d’origine la législation évolue. Il y a également la montée de l’extrémisme religieux avec des familles qui se font endoctrinées dans certaines mosquées de quartiers. Les associations en France doivent travailler sur la sensibilisation et l’encadrement de ces familles, notamment avec les mères en les rendant solidaires de leurs filles car c’est trop souvent elles qui initient les mariages."_______

Propos recueillis par Loraine CANAYER.

___________________________________________

 

Bonjour Madame,

Je suis du même avis que vous, curieux qu'un homme déclenche autant de haine alors que sa parole est juste et va dans le bon sens. Il dénonce des coutumes barbares et on l'accuse de s'engager uniquement pour paraître dans les médias, étrange idée, n'est ce pas ? Je dis comme vous BRAVO MR RAMADAN de prendre position. Défendez et argumentez vos idées même si je ne les partage pas toutes (c'est ça la vraie démocratie !)

Ecrit par : didjé | 27.01.2009

06/08/2008

En hommage à Valentin. Avec toutes mes pensées à ses parents.

VALENTIN____________________________160769874.jpg



Un enfant est mort assassiné
Un soir en pleine rue sombre
Tout seul face à son meurtrier
La main du démon a frappé
Quarante coups de couteau
Comme un chien enragé

Un enfant est mort assassiné
Le cercueil est blanc dans un monde noir
Un homme a tué mais ce n'est pas lui
Qui était au bout de sa main
C'est un mal pire que tous les maux
La volonté de prendre la vie d'un enfant pur

Un enfant est mort assassiné
Il portait le prénom de l'amour
Jamais il ne connaîtra le bonheur
Des amoureux dont il portait le nom
Mais de là-haut il esquisse un sourire
En portant la main à ses plaies refermées2043568094.jpg

Un enfant est mort assassiné
Comme le petit Nicolas
Poignardé dans les rues de Marseille
Il y a déjà des années
La vie continue mais le cauchemar aussi
Violence qui frappe l'innocence

Un enfant est mort assassiné
Il a parcouru ensanglanté
Les rues désertes et silencieuses
Appuyant sa main rougie sur les maisons
Traces de vie indélébiles
Ton âme est immortelle

Un enfant est mort assassiné
Il porte ce soir à ses parents meurtris
Un soleil d'amour si grand
Que j'en pleure chez moi ce soir
Valentin va poursuivre son chemin
En les prenant par la main dans la nuit

Je t'embrasse Valentin.

Chloé

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu