Avertir le modérateur

14/03/2013

Lettre d'une Papesse -sortie de la deuxième lame du Tarot- au nouveau Pape... François 1er.

images-11.jpegLettre ouverte au nouveau Pape, François 1er,

Révérend père, Evêque de Rome, vicaire de Jésus-Christ, successeur du prince des Apôtres, souverain pontife de l’Eglise universelle, primat d’Italie, archevêque-métropolite de la province romane, souverain de l’Etat de la Cité du Vatican et serviteur des serviteurs de Dieu, 


Je me permets de vous écrire pour vous témoigner toute l'espérance que je porte à votre élection.

En effet, vous avez osé laver les pieds de porteurs de la maladie du Sida il y a quelques années et vous avez choisi le prénom de François 1er par rapport à Saint François d'Assise, ce qui prouve et honore votre recherche de simplicité et d'épurement des richesses par une vie sereine et dépouillée de surplus matériel.

J'ai appris cependant que vous condamniez fermement le mariage homosexuel ; par ailleurs vous avez pris courageusement la défense de familles voulant baptiser leur enfant né(e) hors mariage, contre l'avis défavorable d'autres prêtres.

Je vous écris quelques heures après votre élection, en tant que Papesse d'un jour, sortie tout droit de cette carte "la papesse" existant dans le jeu du Tarot et représentant l'évolution secrète des choses, tout ce qui touche à l'esprit, le cheminement secret et interne, notre part profonde et mystérieuse de réflexion et de métamorphose.02-papesse.jpg

La "papesse" représente toutes les qualités féminines, comme la constance, la patience, la prudence, la modération, la fécondité, la paix, la bienveillance, l'harmonie, la clairvoyance.

Il est dommage que l'Église ne sache pas apprivoiser cette part féminine des croyants et des fidèles.

Je vous demande donc en tant que Papesse d'un jour et représentante du genre féminin de donner la possibilité aux femmes de dire la messe, de pouvoir prendre part au culte et aux ministères de l'église, autant que les hommes.

images-15.jpegPourquoi n'y aurait-il pas de femmes évêques et peut-être un jour une Papesse ? Serait-on à ce point machiste et rétrograde au sein de l'église catholique pour ne pas accueillir les femmes au même titre que leurs homologues masculins ?!

Je vous demande aussi en tant que Papesse d'un jour de réfléchir à autoriser aux prêtres la rencontre amoureuse et le mariage, afin qu'on ne trouve plus dans tous les pays des prêtres cachant à tous leur liaison et leurs enfants, progéniture cachée et malheureuse au sein d'une église tiède et lâche, coupable de choix passéistes.

Les prêtres se trouvent confrontés à une nature profonde et physique impliquant des pulsions inhérentes à leur nature d'hommes. Certains vivent alors des liaisons secrètes entre adultes consentants mais d'autres malheureusement sont confrontés à la castration obligée de leurs désirs et touchent alors aux enfants, ce qui les noient dans la pédophilie et l'abîme de la culpabilité.

Donner sa vie à Jésus et travailler pour l'Église ne devrait pas impliquer un tel sacrifice de chasteté et de célibat amenant des hommes à des torsions intérieures et des souffrances morales telles qu'ils détruisent à jamais des jeunes enfants et des adolescents, créant des scandales au sein d'une Église que vous souhaiteriez, je pense, Mon Éminence, lavée de tout soupçon.1989964780_vatican_le_conclave_pour_elire_le_nouveau_pape.jpg

Je vous avoue que pour tout cela, je me suis éloignée d'une Église trop rigide, d'une église misogyne et rétrograde, d'une église qui me donne envie de rester chez moi pour prier seule.

Beaucoup de croyants chrétiens n'ont pas compris la parabole du Paradis, du serpent, de la pomme et des gestes d'Ève au Jardin d'Éden et ont jeté sur la Femme un opprobre qui ne l'a plus jamais quittée au fil des siècles, la rendant responsable du Péché Originel et de tout désir ressenti par l'homme. La femme tentatrice a ainsi été écartée de la vie spirituelle catholique, de sa direction et participation. Tout cela doit cesser et je compte sur vous, qui êtes le nouveau Pape, pour faire progresser les mentalités.

images-13.jpegJe sais que vous êtes intègre et sensible à la souffrance des autres. C'est ainsi que vous pourriez comprendre que l'Église ne doit pas se saisir du problème du mariage des homosexuels, qui demandent une union laïque, ce qui ne regarde pas l'Église, puisque ce n'est pas une demande de mariage religieux. Après, condamner l'homosexualité en elle-même, ce qui est le cas de nombreux adversaires du mariage gay, n'est pas louable ni défendable, car ce que font deux personnes adultes dans un lit devrait rester secret et ne pas être étalé ainsi durant des jours dans l'actualité et le questionnement sur la sexualité d'autrui, sujet tabou à mes yeux et demandant la réserve des religieux.

Mon Éminence, je vous souhaite un heureux pontificat et que vous apportiez paix, ouverture et compréhension d'autrui à notre monde.images-16.jpeg


Chloé LAROCHE






06/11/2008

Un tsunami anti-racisme est passé sur le monde avec l'élection de Barack Obama aux États-Unis...

Bonsoir,

 

Mn_81b.jpgUn président métisse dont le père est noir, venu d'Afrique, vient d'être élu. Mn_88b.jpg

Ce matin, je suis allée faire les courses et j'ai rencontré des noirs au travail. 

J'ai vu dans leur regard un changement. Une joie, une étincelle de bonheur de savoir qu'un président vient d'être élu et qu'il est noir.Mn_69.jpg

Il y a un petit peu plus de dix ans, en octobre 1995, devant la Maison Blanche, défilait la plus grande marche noire de l'Histoire afin de lutter contre la discrimination raciale et la violence anti-noirs. 400 000 noirs américains se sont donné la main pour lutter contre le fléau du racisme.

Quelle avancée, quelle métamorphose, de voir aujourd'hui ce pays immense basculer dans l'énergie d'une nouvelle vision où un homme noir peut gouverner les États-Unis d'Amérique !

Mn_PERSO002.jpgCombien de fois ai-je parlé à mes élèves en musique de l'histoire de la déportation des Noirs en Amérique, de la naissance du Negro Spiritual, de ce chant qu'ils chantaient alors : chanter était leur seule façon de rester vivant et d'exprimer leur âme. Qui peut imaginer la souffrance vécue par les Noirs qui devaient travailler sans discontinuer sous les coups et avec des chaînes aux pieds, au profit des Blancs ? Privés de liberté, humiliés, arrachés à leur pays, esclaves depuis l'enfance jusqu'à leur dernière heure, traités pire que des animaux, jetés dans des cales et attachés comme des fagots de bois à leurs proches, souffrant le martyre au fond des bateaux et mourant, agonisant comme des êtres indignes de vivre et de faire partie de la création.

Barack Obama unifie par ses origines les Blancs et les Noirs, redonnant un espoir immense aux couples mixtes américains, dont l'un est noir et l'autre blanc. Savez-vous que peu de femmes noires trouvent un compagnon. Un blanc avec une noire... ça ne se fait pas ! Le racisme a la peau dure et combien de pays aujourd'hui se demandent si chez eux, l'élection d'un président d'origine africaine aurait pu être réalisable.

J'ai vu le regard de ces africains au Kenya, le regard de la famille d'Obama. Leurs ancêtres venaient se perdre dans ce regard en pleurant, surgissant de leurs tombes car croyant rêver de cet événement inimaginable à leur époque. Dans le regard de ces africains, il y avait de la joie, de la fierté, de la vie explosante, de l'espoir, des larmes de bonheur, de l'amour, du rêve. De ce rêve que fit un jour Martin Luther King.

Moi aussi, je fais un rêve. Qu'il n'y ait plus de père de famille américain qui se suicide avec ses enfants et sa famille parce qu'il ne sait plus comment rembourser le prêt de sa maison.

Mn_43b.jpg

 

 

Qu'il n'y ait plus de familles errantes dans les rues parce qu'elles n'ont plus rien, ni emploi, ni maison, ni couverture sociale.

Mn_69a.jpgQue les enfants aient un foyer avec leurs parents et qu'ils n'aient plus cette angoisse qu'on leur enlève encore la vie pour avoir perdu tout le reste.

 

Chloé Laroche

 

Rappel : "Un sondage dévoilé cette semaine par l'American Psychological Association révèle que huit Américains sur dix identifient l'économie comme étant une grande source de stress. Près d'un répondant sur deux s'est dit inquiet de ne pas pouvoir subvenir aux besoins familiaux de base au cours des prochains mois."

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu