Avertir le modérateur

20/10/2017

Mes textes d'amour, d'épreuves, de courage et de sourires à travers musique, espoir, transformations, poésie et résilience.

LA CHANCE D'UN AMOUR

ARC-EN-CIEL ------------violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,

 

 

 

La beauté d'un cycle
Sur la pente des couleurs
Se reflète dans mon éternité
D'amour minuscule
Et la puissance du mouvement
D'un regard complice
Me permet de relier
Tous les cailloux
De la misère de mon silence violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,
Afin de me souvenir
Que suivre la route
De l'amour arc-en-ciel
Me remplit de soleil.

 

Chloé L

 

 

----------------------------------RÉSILIENCE -------------------------------

 

L'écume des jours
de ma vie assassinée
reprend goût au sel
violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,
j'ai tout jeté à la mer
mon passé et les mots durs

 

Chloé L

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

LA CHANCE NÉE

EN MAIRIE ------------------------------ (histoire vraie)

 

Un jour un homme et une femme ont pu s'aimer et même se marier car le père de cette femme qui était juif a été sauvé par une secrétaire de Mairie.

"Non, il est hors de question que je mette une étoile jaune sur votre pièce d'identité," s'exclama la secrétaire.

Ce monsieur avait répondu à l'ordre des Nazis de se rendre en mairie afin de faire apposer cette étoile obligatoire sur les papiers d'identité, du fait de son origine.

Il ne savait pas que cette étoile était celle de la mort et qu'elle allait le condamner à une mort certaine, ainsi que tous les siens.

La secrétaire de Mairie a su désobéir aux ordres et a sauvé ainsi des dizaines de familles en Isère. Elle travaillait à Saint Martin le Vinoux.

La fille du juif sauvé a pu garder la vie sauve et tomba amoureuse, donnant la vie à deux beaux enfants. Elle voulut plus tard remercier cette femme et demander une plaque d'hommage pour elle, mais la maladie en a décidé autrement, la renvoyant vers le ciel.

C'est pour cela que j'écris aujourd'hui afin de terminer sa volonté car j'ai eu la chance de rencontrer un ange : son mari, cet homme qui sans cette secrétaire de Mairie n'aurait pas rencontré son grand amour.

 

 

 

 

----------------------------------

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

LE MUSICIEN ET
L'HOMME POLITIQUE___________

(Poème adressé à l’ensemble des hommes et des femmes
politiques, de quelque parti qu’ils ou qu’elles soient)




Dans la rue un musicien
Rencontra un beau jeune homme
Qui le prit pour un vieux chien
Et lui lança une pomme

Cet homme gagnait beaucoup
En gouvernant notre ville
Il avait un fier bagout
Sachant bien manier ses billes

Il se nommait politique
Maire et très vite ministre
Souriant de cent critiques
Évitant les grands yeux tristes

Ce matin-là vraiment chaud
Il déposa sa cravate
Sa veste et son blanc chapeau
Et sortit son jeu de cartes

Un roi de pique sortit
Et il pensa à son coeur
Puis à tous ses ennemis
Verdissant soudain de peur

Car il entendait un sonviolon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,
Qui l’entourait de partout
Bondissant comme un ballon
Il pensa devenir fou

Le violon était si clair
Qu’il nettoya ses erreurs
L’homme fit donc marche arrière
Pour faire notre bonheur

Il brûla mille factures
Faux papiers et cent mensonges
Vendit toutes ses peintures
Pour que tous les pauvres mangent

Il donna son argent sale
Blanchi par la sombre drogue
Pour embaumer de pétales
La naissance d’un grand orgue

Puis il enleva sa veste
Pour jamais ne la tourner
Ayant sauvé le seul reste
De toutes ses qualités

Depuis ce matin il sut
Qu’une pomme toute nue
Peut bien faire à notre insu
Triompher l’homme des rues !

Chloé Laroche

 

http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-musicien-et-...

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

COEUR GLACÉ

EN MILLE MORCEAUX ------------------

 

Toi dont le compagnon
Est mort dans tes bras
Quel espoir te reste-t-il
Au bout du chemin meurtri

Tu ne savais pas en roulant
En empruntant cette route
Que le verglas te l'arracherait
Que la mort vous guettait

Elle t'a plongée dans le coma
D'où tu es sortie en vie
Mais le coeur arraché
Tu as cherché ton chéri

En pleurs tu as découvert violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,
La terrible absence
De celui que tu aimais
Près de ses cendres, tu penses

On te l'a dit puis redit
Que tout cela est venu
Sans aucune faute de ta part
Le verglas nous met à nu

Mais ton âme est écorchée
À tout jamais effondrée
Tu te reconstruis pas à pas
Votre amour vit en toi sans faillir.

 

Chloé L

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

DIAGONALE

D'UNE REINE ------------------------ (à Myriam)

violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,

 

 

Elle s'en est sortie, Myriam.

Sortie de son devoir féminin où elle s'ensablait à l'intérieur de la diagonale des tâches.

Elle est parti avec fougue vers le poignard de sa nuit fertile.

Mais le coup fatal du plongeon de l'opération la ramena aux saisons de sa trentaine.

Son sein barricadé de cicatrices la transforma en pirate arguant l'avenir avec de nouvelles voiles, un nouveau trousseau d'existence.

Elle regarda son compagnon et sut qu'elle s'était oubliée dans une fraternité à deux sans hâte ni désir passionné.

Aussi l'emmena t-elle au sein de la nature pour l'enlacer de toute sa féminité.

Les arbres semblaient danser autour d'eux et le sable fin de la rivière souriait doucement sous leurs deux corps enamourés.

La lune jeta un voile bleu sur le couple et Myriam sentit un souffle emporter les pires moments de la maladie.

 

Chloé L

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

DANS LES VALLONS

DE MON VIOLON ------------violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,

 

À toi l'enfant qui écoute mes sons
Je t'offre le coeur de la vie offerte en cordes
À toi l'ami qui nage en plein froid
Dans les remous rouges de l'existence
Je t'offre mon violon afin de te sauver des eaux
Toi l'enfant, tu plonges dans les volutes du bois
Et toi l'ami, tu t'accroches à mes éclisses
Puis soudain vous vous retrouvez sur la barque
D'un lac d'où sort la belle dame au chevalet d'ancre
Encre que j'inscris dans la résonance de mon instrument
Frotté à jamais par vos voix mêlées à l'archet pernambouc
Je vous emmène en un voyage au coeur du bois d'érable.

 

Chloé L

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

 

SI TON MONDE

EST PÂLE ----------violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,

 

 

Si ton monde est pâle
Va chercher le feu
Qui embellira ton âme
Jusqu'à rejoindre le soleil

Une étoile est morte
Mais revit la lumière
En un autre monde
Sans pleurer la mort

On traverse des déserts
Puis reviens l'espoir
De s'habiller de pourpre
Jusqu'au fond des abîmes

Un jour la mer est là, devant
Qui balaye le pire de l'impuissance
De nos illusions castrées
De nos roses écrasées

Si ton monde est pâle
Éclate ton coeur et crie
Pour que s'arrache le firmament
Et que vive ton être

Une étoile s'est tue
À jamais sur le sable
Renversée par une vague
Choc sans retour

Mais cette vague l'a portée
Au-delà d'elle-même
Pour que jamais l'ombre
Ne l'entraîne vers la pâleur

d'un univers terne et triste.

 

Chloé L

violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,

violon,musique,politique,maire,amour,couple,deuil,tristesse,maladie,cancer,résilience,caillou,pierre,laroche,poésie,courage,nazi,juif,mairie,témoignage,histoire,vérité,réalité,rêve,joie,bonheur,malheur,guérison,tendresse,mer,vague,vie,étoile,

07/02/2016

Je raconte un parcours de trente minutes sur la route, avec un nombre insupportable d'incivilités au code de la route relevées. La prochaine fois, je donne les noms et les plaques, lol.

Bonjour à tous,

 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Hier samedi, je travaillais. En allant chercher un patient, j'ai fait un parcours de vingt-cinq kilomètres, entre Crolles et Grenoble. J'étais dans une voiture ambulance avec la croix bleue sur fond blanc.

 

J'ai rencontré sur mon parcours -sur route et autoroute plus ville -plusieurs incivilités que je souhaite vous conter car j'en suis restée pantoise et même choquée.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

 

Je traverse toutd'abord une petite ville nommée Bernin. Je m'arrête à un passage piéton pour laisser passer un jeune sur une zone 30. Une moto fulmine derrière moi.

Quelques mètres après, je ralentis car il y a une priorité à droite. Le motard se met à hurler après moi en me doublant ensuite  rageusement. Je suis triste et déçue car je les aime bien les motards et je m'arrange toujours pour leur céder ou leur faciliter le passage, étant consciente de leur fragilité corporelle face à une voiture.

 

Puis une voiture juste à l'arrière me colle.

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Je traverse le village en respectant la limitation de vitesse. Je sens l'automobiliste me coller derrière et se mettre en colère après moi. Manque de pot, je ralentis car à la sortie de Bernin, je respecte une priorité à droite, une priorité très dangereuse car on ne voit pas les voitures qui arrivent très vite par la droite. On est obligé de ralentir au maximum pour constater qu'une voiture arrive ou non. De nombreux accidents se produisent ici. Car tout le monde va vite, sans ralentir. 


Là, l'automobiliste klaxonne afin de me gronder sur mon ralentissement. J'ai envie de m'arrêter et de sortir pour lui dire ce que je pense. Mais je ne sors pas du véhicule, je poursuis ma route en pensant à ceux qui prennent des coups de tourne-vis ou de fusil pour avoir osé se défendre ou protester.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Plus loin, je vois une voiture déboiter devant moi, face à moi, afin de doubler un car, sans respecter le fait que j'arrive en face. On ne double pas lorsqu'il y a un obstacle si une voiture arrive en face, règle très importante mais oubliée de nombre d'automobilistes !!

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Enfin, j'arrive sur l'autoroute. Il y a un obstacle sur la voie de droite, à cause du vent : une grande banderole vole. Je la contourne par la gauche en mettant mon clignotant. Une voiture noire de gros gabarit arrive en trombe derrière moi, à au moins deux cent kilomètres à l'heure. Elle m'oblige par son comportement à vite me garer à droite. J'ai horreur des personnes qui ne savent pas adapter leur vitesse aux évènements et qui collent les autres, jusqu'à les pousser sans ménagement.

Puis, je quitte l'autoroute et j'aborde un rond-point. Une personne me coupe la route en pénétrant cavalièrement devant moi sur le rond-point, tout en regardant son portable face à lui. vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Plus loin, en plein centre ville, je vois un jeune taper un sms tout en roulant et en avançant comme un escargot mais sans voir ce qui se passe en plein carrefour.

Enfin, au carrefour suivant, je vois un automobiliste accélérer au feu rouge et traverser un grand carrefour à toute allure. 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,J'arrive enfin vivante sur mon lieu de prise en charge. Mon patient m'attend et ne sait pas ce que j'ai vécu avant de pouvoir arriver. Et vous, savez-vous ce que j'endure sur la route durant les 45 heures que je vis sur la route chaque semaine ? Savez-vous ce que j' observe de la route chaque semaine sur Grenoble et les alentours ? Savez-vous combien d'accidents mortels j'évite chaque mois ?

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Le pire, c'est le gars qui me coupe la route en plein carrefour, alors que j'ai le vert et que je traverse, que je freine pour éviter le choc, que je klaxonne et qu'il me sourit béatement en me narguant. 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Le pire, c'est le vélo qui arrive à toute trombe en plein Grenoble sur un passage piétons, alors que je viens de laisser passer des piétons et que ce cycliste se donne le droit des piétons en manquant se faire renverser, sur ce même passage piétons... car il est si rapide, alors que je viens de redémarrer ! Il risque sa peau et moi, je risque la prison.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Le pire, ce sont les personnes en voiture qui croient que parce qu'elles sont dans leurs droits ne regardent jamais dans leurs rétroviseurs, ne mettent jamais leur clignotants, ne tournent jamais la tête pour les angles morts et ne ralentissent jamais, même en ville. Elles sont tellement dans leur droit que si un gamin traverse devant eux, ils le renversent et s'enfuient en se disant : "Ce n'est pas de ma faute."

 

Chloé LAROCHEvsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

 

 

 

 

 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

17/10/2015

Réflexion sur la sécurité des promeneurs suite à la mort de Samuel, 20 ans, dans ma région, tué par un chasseur.

 

chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

Bonjour à tous et toutes,

 

 

J'ai été très choquée d'apprendre le décès d'un jeune étudiant de vingt ans, Samuel, qui était un "être exceptionnel", comme le décrit son ami Théo qui était avec lui ce jour-là où Samuel a été abattu par la balle d'un chasseur. Samuel avait toujours le sourire en toutes circonstances et il est parti tellement tôt, trop tôt.

 

chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

 

Beaucoup de grenoblois et isérois sont déjà passés sur le chemin où se trouvaient les deux amis en randonnée. Des enfants, des femmes, des hommes. Il est intolérable de penser que la chasse puisse ôter la vie d'un être humain, sans raison et sans aucune sécurité de protection pour tous les randonneurs.

 

Monsieur Denoix de Saint Marc, de l'Académie des Sciences morales et scientifiques... a déclaré en mars 2012 : "Les promeneurs ont une peur, largement irrationnelle, des chasseurs...". Ah bon, irrationnelle ??

 

Le décès de Samuel, lui, est bien réel, malheureusement et terriblement.

 

Je pense aujourd'hui, en ce jour de la Marche Blanche organisée par les amis de Samuel à Freydières dans Belledonne... à la famille et aux parents de ce jeune homme, et pour que jamais ce drame ne se reproduise, nous allons réfléchir ci-dessous aux moyens à prendre pour ne plus tomber sous une balle perdue ou une balle d'erreur de cible. Être pris pour un chevreuil n'est pas le but d'une sortie en montagne ou à la campagne !chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

 

 

Nous pourrions suivre ces conseils :

-porter un gilet jaune, celui que tout le monde doit posséder dans sa voiture

-acheter un gilet pour chacun de nos enfants

-mettre un chapeau et des vêtements voyants et non pas beiges, gris ou noirs

-mettre un collier voyant à son chien et le tenir en laisse s'il a l'habitude de partir loin de nous en promenade

-faire du bruit et siffler régulièrement avec un sifflet pour chiens, même si nous n'avons pas de chiens avec nous, afin de prévenir de notre présence

-chanter en randonnée

-demander et signer des pétitions pour que le week-end et les mercredis soient interdits dorénavant à la chasse

-qu'un panneau ou signe distinctif soit placé au départ des chemins avec mention d'ACTIONS DE CHASSE, lorsque celles-ci se produisent sur des lieux de randonnées.

-que le décès de Samuel puisse faire bouger les choses et que plus jamais un promeneur ne perde la vie... grâce à de nouvelles lois.

 

Avec mes meilleures pensées à tous et en vous indiquant que mon nouveau livre est sorti : "Solidarité Puissance Toi". Je propose une rencontre-signature le samedi 7 novembre 2015 à la Table Festive de Crolles de 14 h à 18h.

 

Chloé LAROCHE

 

-------MARCHE BLANCHE le samedi 17 octobre à Freydières, Isère,

à 11 h, pour Samuel-----------------------------------------------------

 

http://revel-belledonne.com/actualites/accident-de-chasse

revel,promeneur,accident,chasse,samuel,chasseur,mort,drame,jeune,randonnée,belledonne,isère,

revel,promeneur,isère,accident,freydières,randonnée,belledonne,conseils,

 

 

livre,chloé laroche,solidarité,chapitre,éditions,sortie livre,signature,7 novembre,14 h,crolles,la table festive,

http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-solidarite-puissance-toi-chloe-laroche-9791029003578.html 

 

 

 

10/04/2015

L'Homéostasie du risque sur la route. Pour tous les conducteurs. La conduite sur la route doit être gérée par l'anticipation, par le fait de toujours avoir à l'esprit que notre véhicule est un engin de mort.

 

 

homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgence

 

 

L'Homéostasie du risque est l'équilibre, la balance, le rapport entre notre perception du risque, les précautions que nous prenons et le risque lui-même. Je parlerais dans cet article de l'Homéostasie au niveau du risque sur la route, mais nous pouvons l'accorder aussi aux risques pris avec le Sida ou les MST, par exemple, dans notre vie intime.

Notre perception peut être approximative, légère et donc nos précautions à l'approche d'une zone à risque -ou d'un risque évident comme la traversée d'un piéton- seront approximatives et légères.

Le danger sera alors d'autant plus important et gravissime, puisque nous n'aurons pas adapté notre allure de conducteur ni notre capacité à gérer la situation.homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgence

Notre approximation peut venir du fait que le trajet effectué soit habituel, ou bien que nous soyons sur une longue ligne droite, ou bien que nous soyons ponctuellement fatigué, nerveux ou agacé. 

Elle peut venir aussi, selon chacun, d'une tendance à minimiser les risques encourus en voiture ou dans la vie en général, par un optimisme véreux, trop loin de la réalité des choses, trop enclin à ne pas voir la poutre juste en face de nous ou la distance de sécurité non respectée. 

La raison en est aussi de cette illusion courante d'avoir la maîtrise du risque. La voiture représente pour nombre de personnes la liberté : liberté de circuler et de se mouvoir, liberté aussi d'aller vite.

Il ne faut pas oublier alors que le risque routier se tient en tête des causes de décès prématurés chez les jeunes. Obtenir son permis est une joie immense à dix-huit ans... Cela représente un passeport pour la liberté, pour épater les copains, la copine, pour montrer sa virilité dans le groupe, en prenant des risques inconsidérés afin de prouver sa valeur, en conduisant vite, avec des verres en trop ou du cannabis dans le sang.

Sur la route, chaque conducteur n'a pas la même notion du risque ni la même expérience.

Une mère de famille aura la conscience du risque des enfants pouvant surgir à tout moment sur une route traversant un hameau ou une zone scolaire. Elle abordera avec précaution la zone de risque au ralenti et en étant attentive au respect des enfants et des piétons.homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgence

Mais une autre mère de famille n'ayant jamais réfléchi au danger d'un enfant surgissant à tout moment ne ralentira pas et se trouvera démunie et en tort en cas de choc avec un enfant. De plus, elle n'aura pas mesuré avant l'impact qu'une vie peut s'envoler si vite, devant une voiture qui représente une arme terrible entre nos mains, arme de mort et de destruction si nous ne la maîtrisons pas. 

homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgenceLa culpabilité d'être la cause d'un accident et de la mort ou bien du handicap d'une personne est terrible. Personne ne se rend compte que des vies sont broyées, que l'horreur lamine la vie des victimes et de ceux qui ont causé la destruction de vies, même par accident sans responsables évidents. 

En effet, si la nounou lâche la poussette qu'elle mène sur le trottoir et que vous alliez un poil trop vite pour pouvoir vous arrêter, la vie d'un enfant est fauchée par l'inattention et aussi par l'inconscience et la négligence.

Lever le pied et ralentir aux endroits opportuns est un acte citoyen et respectueux d'autrui. Le contraire se range dans l'égocentrisme, l'égoïsme, la grossièreté humaine, telle que celle de cet homme à Gières en Isère qui est descendu de son véhicule pour bousculer une dame invalide traversant lentement un passage piéton. Il l'a projetée à terre en l'injuriant.homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgence

Passer au feu rouge en rigolant face à un taxi qui traversait au feu vert et qui a été obligé de piler est un acte odieux et irresponsable, voire criminel. Pourtant, je le vis souvent à Grenoble, en tant que taxi sanitaire, obligée d'éviter les chauffards qui se croient tous seuls sur la chaussée.

La conduite sur la route doit être gérée par l'anticipation, par le fait de toujours avoir à l'esprit que notre véhicule est un engin de mort et que nos passagers ont aussi droit à la vie. Refuser une priorité à droite peut mener votre enfant assis à l'arrière de votre voiture à un handicap à vie. Ne pas vous arrêter à un stop peut mener un motard dans un fauteuil roulant. Ne pas tourner la tête avant de vous engager sur un carrefour dangereux peut faire que vous n'avez pas vu un vélo arriver. C'est alors qu'arrive le drame un beau matin de soleil, où le sang a mis l'enfer dans des dizaines de vies, celle de la victime décédée, celles de sa famille, la vôtre et celles de vos proches. homéostasie,risque,route,sécurité routière,code,conductrice,taxi médical,ambulancier,anticipation,coupable,accident,handicap,décès,responsable,enfant,optimisme,réalisme,attention,conduite,grenoble,rouler,liberté,respect,piéton,moto,vélo,égoïsme,culpabilité,danger,carrefour,ralentir,freiner,anticiper,rapidité,urgence

 

Chloé LAROCHE

Conductrice professionnelle, taxi et ambulancière diplômée depuis 2002.

 

Nota : si vous souhaitez lire tous mes articles concernant la Sécurité routière, cliquez à gauche de cette page sur la catégorie "Appel à la bonne conduite sur la route".

-------------   Selon Walter Bradford Cannon« l’homéostasie est l’équilibre dynamique qui nous maintient en vie ».

16/10/2014

Lettre à toi qui a envie de partir là-bas en Syrie.... Mais reste donc là ! Il y a tant à faire. Regarde cette femme, maman des SDF de Grenoble...

Lettre à toi qui a envie

de partir là-bas en Syrie...

Mais reste donc là ! Il y a tant à faire.

Regarde cette femme, maman des SDF de Grenoble...

 

___________________________________________________________________________k3623422.jpg

 

Tu es jeune et j'ai à te parler. Et d'ailleurs, même si tu es plus vieux... je te parlerai.

Tu veux partir là-bas te battre... Quitter la France pour aller te battre en Syrie.

Pour moi, ce serait du suicide, un gâchis total de ta personne alors qu'il y a tant à faire ici.

Tu réponds à un appel religieux peut-être, à une envie de te battre pour arrêter un conflit qui a ôté la vie à tant de civils innocents... mais chaque religion ne demande t'elle pas de vivre le partage et l'amour, et non la guerre et le sang ? Se battre au côté de ceux qui veulent la violence et le terrorisme, est-ce compatible avec ta soif de justice et de paix ?

Aujourd'hui, j'ai rencontré une femme à Grenoble. Elle a quatre-vingts ans, elle est malade mais tous les jours, elle parcoure les rues de sa ville pour aider les sans-abris.

Elle les loge, les nourrit, leur achète le nécessaire pour vivre et leur trouve même du travail, comme pour cet homme à qui elle a trouvé un emploi de serveur place Grenette.denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Elle a acheté un four à micro-ondes et divers meubles à un ancien sans-abri qui avait trouvé une petite chambre. Un jour, elle a dit à un homme perdu : "Demain, habille-toi bien et attends-moi." Quand Denyse est arrivé, elle ne l'a pas reconnu, tellement il s'était mis sur son trente-et-un, si beau et fringuant. Elle l'a présenté à un nouveau travail et depuis, il est sorti d'affaire.

Dernièrement, elle a rencontré une jeune fille étudiante qui restait assise par terre à côté d'un sans-abri.

-Mais que fais-tu là, toi ?

-Je suis amoureuse de cet homme...  

-Oui, mais, par amour, tu ne vas pas couler avec lui, te laisser aller à cette vie ?

-Si, car je l'aime !"denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Alors Denyse se demande comment elle va pouvoir la sauver de là.

-Je vais l'appeler", me dit-elle, alors que je la ramène de l'hôpital dans mon taxi sanitaire. "Je lui dirai que je reviens de l'hôpital, que j'ai besoin d'elle, car j'ai trop mal, et elle viendra."

Et puis elle me raconta comment elle avait essayé de sauver une chienne de trois ans des abus d'un sans-abri. Celui-ci lui faisait faire des petits sans arrêt, afin de les revendre. Elle était épuisée, au bord de la mort. Denyse a prévenu la SPA ; ils lui ont prodigué des soins mais c'était trop tard, la chienne est finalement décédée.

denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivainDenyse ne s'arrête jamais d'aider, de se préoccuper de ceux qui sont dans la souffrance et le besoin. Mais dans son coeur vit une grande douleur : son petit-fils de sept ans est mort en faisant de la luge à Lans-en-Vercors.

Dans la déchirure extrême de son coeur de grand-mère orpheline, Denyse a perdu plus de quinze kilos en un mois. th-95.jpeg

Malgré ce choc immense, traversant cette terrible épreuve avec courage et détermination, Denyse poursuit son chemin au coeur de sa ville, en faisant le bien autour d'elle.

Son fils, prenant exemple sur sa mère, parraine sept enfants dans le monde, envoyant de l'argent pour leur scolarité et pour qu'ils mangent à leur faim.

Denyse a réussi à persuader des membres de sa famille -restaurateurs- de donner les restes des plats non utilisés aux Restos du Coeur. Elle est fière de me dire qu'ils ont accepté et que cela fonctionne dorénavant, grâce à son action.denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Alors, toi qui veux partir si loin pour faire le bien, reste parmi nous et ouvre tes mains et ton coeur sans prendre l'avion. Garde ta vie là où elle se trouve car ton chemin est ici, près des tiens, dans ton village, ta ville, là où le Ciel t'a placé. 

Pourquoi partir pour revenir dévasté, traumatisé par des images, des scènes horribles qui t'empêcheront d'accomplir ce pour quoi tu es né ?

J'espère que ma lettre aura su te convaincre de ne pas écouter les sirènes charmeuses d'Internet et de Facebook et qu'elle t'aura donné l'envie de poursuivre le chemin tracé par Denyse. Cette femme va un jour prochain quitter notre terre pour rejoindre la Terre des Anges, alors il faudra des personnes comme toi pour prendre sa relève.

Quand les sans-abris et sans-domiciles-fixes rencontrent Denyse dans la rue, ils l'appellent Maman tout au fond de leur âme et portent leur main sur le coeur. C'est cela l'amour véridique et la véritable religion de l'humain, réelle humanité en vérité.

Sincèrement,denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivaindenyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Chloé Larochedenyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

 

 

 

 

 

19/08/2014

Mon défi à la solitude, mal de nos contrées perdues, mal du siècle, maladie des coeurs et des vies isolées même dans la foule...

Défi à la solitude_________________2011 01 16 019 yourdine.jpg


Solitude, quand tu nous tiens, mal du siècle envahissant tous nos couloirs, toutes nos maisons et nos foyers.... Solitude du couple qui va mal, solitude de celui qui est là sans être là, de celle qui dort à côté de celui qui n'est pas vraiment là, solitude de l'ouvrier qui fait un travail difficile sous le regard neutre d'un patron non bienveillant mais plutôt dans l'avidité du gain, solitude sur la route de celui qui conduit et qui a envie de dormir mais ne peut s'arrêter sous la pression de son entreprise, solitude de celle qui vend son corps à de nombreux hommes pour ne pas que sa famille ait des ennuis, solitude de celui qui dort dans sa voiture après le travail, de celle qui vit dans la rue avec son enfant, solitude de cet homme qui vient de perdre son bébé et sa femme dans un accident de voiture, solitude de cette dame âgée qui a perdu ses deux enfants et les pleure dans le secret de son coeur, accident de voiture et cancer, solitude de celle qui vit seule son traitement de chimiothérapie sans en parler à sa famille, solitude maudite des célibataires qui ne trouvent pas chaussure à leur pied, comme ce monsieur au terme de sa vie, handicapé, qui me dit ne pas avoir d'enfant ni s'être jamais marié, avec une tristesse infinie au bord des yeux, solitude pour ce jeune homme qui me dit qu'il a trop peur pour aimer, qu'il a laissé passer des jeunes filles souhaitant être avec lui mais par trop de passé douloureux, lui a reculé, donc solitude encore par trop de protection, choix sans concession de liberté pour un bien-être solitaire.P1180905.JPG02012011126 - copie 3.jpg



Mais non, solitude, tu ne gagneras pas, car nous mettrons de l'amour, de la solidarité, de l'entraide dans nos vies et plus jamais un malade ne restera tout seul chez lui sans nouvelles en rentrant de l'hôpital, plus jamais une mère isolée ne restera seule durant des jours sans soutien à élever son bébé comme sur une île déserte au coeur de la ville égoïste, plus jamais un homme ne se pendra avec ses enfants pour ne pas avoir assez parlé, pour avoir rompu le fil de l'humanité, plus jamais un enfant ne restera tout seul chez lui pendant que ses parents travaillent, avec la télévision comme seule gardienne, plus jamais une personne handicapée ne se retrouvera avec ses désirs étouffés par pauvreté d'amour, par interdiction de caresses en obligation d'exclusion, plus jamais la solitude ne prendra de coeur en otage, laissant le soleil d'autrui entrer dans tous les coeurs .solitude,deuil,vieillesse,amour,accident,seul,tristesse, désespoir,entraide,solidarité,défi,changement,regard,autrui,compassion,attention,aimable,amabilité,tact,amitié,générosité,valeurs humaines,humanité,espoir,maison de retraite,ambulancier,âge,vieux,jeune,mort,sdf,argent,pauvreté,handicap,couple,désamour,divorce,peur,refus,aimer,désir,cancer,


Chloé Laroche

08/06/2014

Récit de petits miracles méconnus. Ma politesse envers le Créateur, la vie, l'Univers, nos anges gardiens.

20131118-seance-violon-25.jpgBonjour à tous et toutes,bmwb-20.jpg






Je m'aperçois en transportant mes patients et notamment de nombreuses personnes handicapées à la suite d'un accident, que nombre de blessés sont des miraculés de la vie.th-116.jpeg


J'en conclus que lorsque notre heure n'est pas venue, tout se conjugue pour nous sauver du pire : survivre à la collision avec un train qui nous a foncé dessus, survivre sans handicap à une chute de trente mètres, avoir pu protéger sa vie grâce à un portable qui s'éteint juste après l'appel au secours qui nous sauvera d'une chute en montagne, sortir vivant de cinq tonneaux et arriver à s'extirper d'une voiture qui ne ressemble plus qu'à de la tôle compressée.

WP_20140324_004.jpgJ'ai rencontré et transporté toutes ces personnes. Elles ont toutes l'énergie de se battre pour revenir à la vie normale, après une lutte acharnée de rééducation et de sortie de coma pour certains.

On parle de politesse au sein des humains, de savoir remercier autrui pour l'aide qu'il nous a apportée. Mais parle t-on de cette politesse à la Vie que l'on doit à l'univers de nous avoir gardé en vie, de nous avoir protégé de la mort et du handicap grave, contre toute attente ?

Parle-t-on de cette politesse, d'un grand merci à notre Ange gardien qui nous prend dans sa main ou sous son aile afin de nous protéger du pire et de nous faire porter sur un nuage cotonneux pour que nous ne succombions pas dans la chute cruelle des épreuves de la vie.WP_20131215_009.jpg

Un jour, une dame se trouva mal en pleine montagne. Elle était seule. Un vétérinaire passa par là avec sa fille. Il avait juste sur lui le médicament qui la sauva de l'arrêt cardiaque et à eux deux, ils portèrent cette dame jusqu'à la plaine et la sauvèrent in extremis de la mort. Quelques minutes de plus sans aide et cette dame mourait, au dire du corps médical qui la reçut.

WP_20131224_002.jpgUn jour aussi, un frère et sa soeur voulurent escalader une paroi dans le Verdon. En se dirigeant sur le lieu de la grimpe, le frère glissa et fit une chute de trente mètres. La soeur arriva tant bien que mal à descendre à l'endroit où il se trouvait, inanimé. Elle récupéra le portable du blessé et appela les secours. Le portable s'éteignit aussitôt après. Ce fut cet appel qui permit d'arriver très vite sur les lieux du drame et de sauver ce jeune homme de la mort. Cet homme n'a pas eu la colonne vertébrale touchée, il n'est pas en fauteuil roulant et malgré les troubles qui lui restent à gérer, il se dit miraculé et est très troublé de se trouver encore en vie, marchant et parlant normalement.

WP_20140324_007.jpgChaque jour, nous vivons nous-même des petits miracles : sur la route, sur un passage piéton, sur notre moto, notre vélo, dans notre maison, en croisant un homme armé dans la rue sans qu'il nous touche, en trouvant l'aide dont on a besoin, en retrouvant son chemin en montagne avant la nuit et le froid qui tue, en restant vivant malgré le pire, en gardant le courage d'avancer malgré le désespoir et la solitude de nos vies.

Chloé Larocheth-19.jpegth-37.jpegth-108.jpeg



 



PS : Vous pourrez retrouvez mes dernières photos dans mon dernier album photo (en haut à droite). 

25/04/2014

Lettre ouverte d'une ambulancière et conductrice de taxi conventionné par la Sécurité Sociale.

Depuis le 1er avril, la Sécurité Sociale impose à tous les ambulanciers et taxis -conventionnés pour le transport sanitaire- une nouvelle loi... Vous pensez que c'est un poisson d'avril ? Hé bien non, c'est une véritable obligation qui demande que les bons de transport soit datés d'avant le jour du transport.

Beaucoup de patients se rendent à l'hôpital pour une consultation ou bien pour des traitements réguliers et ne vont pas nécessairement chez leur médecin traitant avant, donc les médecins des Hôpitaux, des Cliniques et des cabinets privés, se retrouvent à devoir antidater les bons de transport, pour satisfaire à cette nouvelle loi de la Sécurité Sociale. Ou bien faut-il encore creuser le trou de la Sécu en se rendant chez son médecin juste pour obtenir un bon de transport afin d'être transportés ultérieurement ?

Dans les Mapad et dans les EHPAD, des personnes âgées sont transportées vers des spécialistes le jour-même. Les médecins de ces établissements de longs séjours médicalisés doivent pouvoir dater la prescription de transport du jour du trajet, comme l'ensemble des médecins, sans devoir se casser la tête pour la date de prescription du transport et sans devoir prendre le risque d'être dans l'illégalité, en antidatant le bon de transport, face à l'ambulancier ou face au conducteur de taxi qui attend le précieux sésame payant son travail.

C'est encore une personne bien à l'abri dans son bureau qui a créé cette nouvelle obligation, des fois que notre métier sur la route et auprès des patients ne serait pas assez difficile !

Il faudra donc vérifier que notre bon de transport ne soit pas daté du jour du transport de chaque patient... En plus des reproches qu'on nous fait lorsque nous faisons les entrées dans les hôpitaux. C'est nous qui faisons les papiers d'entrée dans les établissements hospitaliers et comme nous sommes prioritaires, nous passons devant les patients qui attendent leur tour. Nous essuyons parfois les invectives de certains patients qui ne sont pas contents après nous.

Et nous qui avons déjà un planning fou à respecter, qui faisons des centaines de kilomètres par jour, qui accompagnons avec dévouement des dizaines de patients chaque semaine, qui évitons chaque jour une somme  astronomique d'accidents, parfois mortels... nous écoutons ces reproches  avec désolation et tristesse, car nous ne méritons pas ce manque de considération.

C'est comme lorsqu'on entend les critiques de la presse et des médias qui nous jettent la pierre lors d'escroqueries par des patrons d'ambulances véreux. Cela arrive malheureusement parfois que des patrons facturent des transports fictifs ou bien trichent sur les facturations, ce qui jette l'opprobre sur notre profession déjà peu valorisée. On dit ensuite de nous que les ambulanciers privés et les taxis conventionnés creusent le trou de la Sécurité Sociale, alors que nous rendons service à des milliers de personnes atteintes par le cancer, la sclérose en plaques, le handicap avec pathologies lourdes, l'insuffisance rénale grave entraînant la dialyse, et tellement d'autres maladies graves... en les transportant avec tout le professionnalisme que nous avons acquis. 

Je peux témoigner que toutes les personnes que je transporte souffrent de malaises, de vertiges, de fatigue intense, de multiples symptômes et ne pourraient en aucun cas conduire une voiture, même si à première vue, elles se tiennent debout, pour la plupart. 

Tous les patients me remercient pour mon écoute, ma conduite souple, la sécurité routière que je respecte et mon dévouement. Ils sont reconnaissants de ce passage agréable entre leur domicile et le lieu de leur traitement.

Je transmets tous les compliments reçus à l'ensemble de la profession qui mérite les mêmes compliments et retours positifs sur un métier qui demande abnégation, adaptabilité, conscience professionnelle et aussi solidité morale et robustesse physique  lorsqu'on considère les heures effectuées chaque semaine, les kilomètres parcourus, les accidents évités et les patients satisfaits et réconfortés.

Notre profession mériterait d'être valorisée, reconnue, respectée et que nous soyons rattachés, en ce qui concerne les ambulanciers et conducteurs de taxis médicalisés et conventionnés Sécu, au Ministère de la Santé et non à celui du Transport. En effet, nous ne transportons pas des colis mais des personnes humaines  envers lesquelles nous avons l'obligation de surveiller l'état de santé, lors de la prise en charge et aussi lors du transport. C'est pour cela que tous les taxis, depuis 1995, ont l'obligation de passer le PSC1 : la formation "Prévention et secours civiques de niveau 1", équivalent à l'ancien Brevet de Secourisme.

D'autre part, au vu du nombre de kilomètres effectués chaque jour et considérant que nous avons en charge des vies humaines, qui demandent parfois qu'on puisse arriver au plus vite sur le lieu du traitement ou de l'hospitalisation, il serait souhaitable que nous puissions bénéficier d'une faveur de vingt pour cent sur la vitesse autorisée, car lorsque en ville, sur une grande ligne droite, on se fait prendre à soixante kilomètres à l'heure, avec amende, alors que nous avions à bord une personne âgée qui se sentait mal, handicapée et avec une grosse pathologie, c'est tout de même terrible que l'ambulancier récolte du mal pour le bien qu'il a fait, en accompagnant au mieux la personne qu'il transporte.

Je transmets cette lettre au Ministre des Transports et au Directeur Général de la Sécurité Sociale.

Chloé Laroche

(titulaire depuis 2003 du Certificat de Capacité Professionnelle du Conducteur de Taxi (CCPCT), plus titulaire du diplôme d'Ambulancier (CCA), en outre : ambulancière depuis 2002 et taxi depuis 2003, dans un poste aujourd'hui alliant les deux métiers)


________________________________

À lire pour info :


http://www.formation-ambulancier.fr

http://www.officiel-taxi.fr/formation/formation-p4-r42.html

http://www.sante.gouv.fr/ambulancier,10828.html



17/03/2014

Mon hommage à Florent Charreyre, hautboïste paraplégique. "Quelle chance j'ai d'avoir tout ça !". Mon article écrit pour son courage, sa volonté et sa passion de la vie et de la musique.


1394762.jpeg


k7630037.jpgIl était une fois un jeune homme qui roulait  en scooter un jour de novembre 1992. Une voiture le renversa et sa vie bascula à jamais. Florent se retrouva dans un fauteuil et ne remarchera plus.

Le jeune Florent Charreyre a alors quinze ans et il voit sa vie se fermer d'un coup devant lui, avec comme seul espoir les deux roues de son fauteuil. Ses rêves et ses projets semblent stoppés net. Cependant, il s'accroche à la vie et ses parents l'accompagnent et le soutiennent au maximum de leurs forces.th-106.jpeg

Un jour, alors qu'ils vont voir un médecin pour Florent, une dame parle avec eux dans la salle d'attente. Elle est généreuse, elle est pianiste. Elle réussit à avoir sur Paris un rendez-vous pour Florent avec un excellent  médecin. Elle invite chez elle le jeune homme, qui a grandit depuis son accident et est maintenant majeur.k10877415.jpg

Il monte donc à Paris depuis Clermont-Ferrand avec sa maman. La pianiste leur demande que Florent apporte son hautbois. Car Florent joue du hautbois admirablement, après des années d'études au Conservatoire clermontois, auprès de son excellent professeur : Alain Blanc-Brude. Ce dernier n'a pas hésité à pousser les murs du centre du rééducation de son élève talentueux pour venir lui donner ses cours, après son accident.

isp0802384.jpgAprès être rentré du rendez-vous médical sur Paris, Florent sort son hautbois à l'invitation de la pianiste, qui semblait vraiment être un ange pour lui. Elle l'emmena alors dans un autre univers où ils jouèrent durant plusieurs heures sans s'apercevoir du temps qui passait. Florent était métamorphosé et comprit soudain que la musique était son avenir. C'est à ce moment-là qu'il décida de devenir un professionnel dans la musique.

Il travailla d'arrache-pied et passa le concours d'entrée au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il réussit le concours  après deux échecs avec brio et avec l'unanimité du jury, ce qui est formidable et extraordinaire pour un musicien. On lui avait dit auparavant de progresser afin de pouvoir jouer avec un pianiste à 442 Hertz, son intonation étant légèrement trop basse. Il a réussi  grâce à sa volonté et à des heures de travail à monter le son de son instrument à la force de son souffle, afin d'être à la même hauteur que le piano. th-108.jpeg

Et puis, devenu professionnel dans le hautbois, il fut repéré très vite par un grand chef d'orchestre japonais qui avait le projet de constituer un grand orchestre pour une ville détruite par le  tremblement de terre : Kobe. Ce grand chef se nomme : Yutaka Sado. L'orchestre a réunit des musiciens du monde entier, tous recrutés sur concours en 2005, et a pour nom :  le "Hyogo Performing Art Center Orchestra". Son chef a cette idée profonde de penser que la musique apporte un baume à ceux qui souffrent et un grand apaisement.

th-107.jpegDans la même pensée, Seiji Ozawa, chef d'orchestre japonais, a dit ceci en parlant de l'importance de la musique face à la souffrance :

"Face à la souffrance personnelle et collective, la musique est à la fois impuissante et nécessaire. Je me souviens que deux semaines après le 11 Septembre, j’avais donné un concert à Carnegie Hall, à New York. Il s’agissait du Requiem de Berlioz. À la fin, le public était en larmes et en prière, ne pouvant quitter la salle. Comme les musiciens, d’ailleurs.

J’ai vécu la même expérience après le tremblement de terre de Kobe : le public adresse une sorte de demande cérémonielle à la musique, parce qu’elle touche au plus profond de l’humain, dans la joie comme dans la catastrophe. Irrémédiablement marqué par Hiroshima et Nagasaki, le Japon vient de vivre une nouvelle catastrophe nucléaire. Je veux croire, je suis sûr que mon pays va tout faire pour trouver une nouvelle énergie alternative au nucléaire et entraîner la planète à sa suite…". (interview de "La Croix" / 3/07/2011)_____________________


1394760.jpegDepuis 2006, Florent est hautboïste soliste dans l'orchestre philharmonique de Kyoto.

Il a rencontré une japonaise qui se nomme Kanako et vient d'avoir un petit garçon nommé Lyou.

Je lui souhaite beaucoup de bonheur et de poursuivre une longue carrière, à cet homme fantastique nommé Florent qui s'est exprimé ces derniers temps en ces termes : "Quelle chance d'avoir tout ça ! Je suis devenu un battant grâce à cet accident."

Florent, voici donc pour toi l'hommage de la violoniste que je suis. Je partage avec toi la résilience d'un parcours peu commun et jonché d'épreuves. Mais la musique nous accompagne, fidèle, intègre et véritable baume du coeur.th-102.jpeg


Chloé LAROCHE


Lire aussi :


http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2013/12/17/paraplegique-depuis-lage-de-15-ans-florent-est-aujourdhui-hautboiste-solo-au-japon_1805154.html


http://www.la-croix.com/Culture/Musique/Seiji-Ozawa-chef-d-orchestre-Face-a-la-souffrance-la-musique-est-impuissante-et-necessaire-_NG_-2011-07-03-685169




12/02/2014

Rappeler aux enfants de regarder les voitures aux passages piétons... Article écrit pour sauver un petit d'homme et rappeler aux automobilistes la prudence pour éviter le pire sur la route.

code route,danger enfant,prudence,ralentir,accident,voiture,conduite,mort,enfant,renverser,piéton,sécurité routière,enseignement,traverser route,voie publique,france,europe,proposition,idée,parent,école,anticiper,freiner,automobiliste,peur,passage piéton,vulnérabilité,chloé laroche,isère,souci,problème,vigilance,prévention routière,taxi,moteur,danger,violence,vitesse,moniteur,auto-école,police,gendarme,protectionBonjour à tous et toutes,


 Je propose de rappeler aux enfants de toujours regarder en traversant les routes ; car... si nos petits sont prioritaires sur les passages piétons, on oublie souvent que les automobilistes, eux, ne respectent pas forcément leur droit de s'arrêter pour les laisser passer.code route,danger enfant,prudence,ralentir,accident,voiture,conduite,mort,enfant,renverser,piéton,sécurité routière,enseignement,traverser route,voie publique,france,europe,proposition,idée,parent,école,anticiper,freiner,automobiliste,peur,passage piéton,vulnérabilité,chloé laroche,isère,souci,problème,vigilance,prévention routière,taxi,moteur,danger,violence,vitesse,moniteur,auto-école,police,gendarme,protection


Un enfant a été tué sur un passage piéton il y a un certain temps dans une petite ville de province, car une voiture s'est arrêtée mais pas celle qui était à gauche et qui, allant trop vite, a percuté l'enfant. La première voiture a regretté s'être arrêtée, se disant qu'elle aurait mieux fait de ne pas laisser passer l'enfant. Mais si la deuxième avait roulé au pas, aux abords du passage piéton, comme tout bon automobiliste, afin d'anticiper un éventuel passage d'enfant, alors, l'enfant aurait gardé la vie.code route,danger enfant,prudence,ralentir,accident,voiture,conduite,mort,enfant,renverser,piéton,sécurité routière,enseignement,traverser route,voie publique,france,europe,proposition,idée,parent,école,anticiper,freiner,automobiliste,peur,passage piéton,vulnérabilité,chloé laroche,isère,souci,problème,vigilance,prévention routière,taxi,moteur,danger,violence,vitesse,moniteur,auto-école,police,gendarme,protection

Il est nécessaire de rappeler aux enfants que la route est un endroit dangereux, qu'ils ne font pas le poids contre une voiture et que se faufiler en trottinette sur les routes, même celles de "quartiers calmes", est vraiment risqué pour eux.

Lorsqu'ils traversent au feu vert piétons, mais que les voitures qui tournent viennent d'avoir le vert et vont si vite qu'elles ne s'arrêtent pas pour les piétons, les enfants sont alors très vulnérables et fragiles.

code route,danger enfant,prudence,ralentir,accident,voiture,conduite,mort,enfant,renverser,piéton,sécurité routière,enseignement,traverser route,voie publique,france,europe,proposition,idée,parent,école,anticiper,freiner,automobiliste,peur,passage piéton,vulnérabilité,chloé laroche,isère,souci,problème,vigilance,prévention routière,taxi,moteur,danger,violence,vitesse,moniteur,auto-école,police,gendarme,protectionLes parents et les enseignants devraient toujours redire aux enfants qu'il faut regarder si les voitures s'arrêtent et les ont bien vus.

Un enfant n'est pas de grande taille et ne se voit pas ; il est trop tard à jamais quand l'accident mortel frappe. Le petit d'homme n'a pas non plus encore la perception de la vitesse des voitures qui arrivent à sa hauteur.

Chloé Laroche


_________ 

Une idée de livre, dès 3 ans

  • Une petite voiture toute en rondeur circule joyeusement sur les routes. Mais quand elle rencontre un passage piéton, un feu rouge, une ligne continue... elle devient très prudente. Une très bonne façon d’initier votre enfant à la sécurité routière et au code de la route.
  • Mon premier code de la route, éd. Seuil jeunesse, par Dedieu, 12,50 €.

12/12/2013

Un jeune prend sa voiture alors qu'il a bu. Il tue trois personnes et fait un orphelin. Dangers de la beuverie express et des nouveaux comportements des jeunes face à l'alcool.

 

th-62.jpegUn jeune ivre part en voiture. Il a sa copine à ses côtés. Il a trop bu, se sent invincible, roule trop vite et fait une sortie de route. En face, il y a un couple avec un bébé. Le jeune les percute violemment. Le couple décède ainsi que son amie. Lui reste vivant, le bébé aussi, qui devient orphelin et grandira sans ses parents, allant de familles d'accueil en familles d'accueil. Le jeune fera moins de trois années de prison.th-59.jpeg
Aujourd'hui, il se prépare à fêter Noël avec ses amis, avec ses parents. Mais son âme est morte, il porte la culpabilité indélébile d'avoir envoyé trois personnes à la mort. Pour vivre, il croit au destin et se dit qu'il n'en a été que l'instrument... Mais un instrument d'assassinat, un instrument d'abrutis. Il a voulu se mesurer aux autres en acceptant des défis : boire beaucoup en un minimum de temps, ce qui s'appelle la beuverie express ou Binge Drinking     Quinze à vingt pour cent des jeunes sont adeptes du Binge Drinking             Les jeunes essayent de battre des records, de boire le plus possible, jusqu'à détruire leur corps et leur cerveau. Ils se confrontent à leurs propres limites, la société actuelle ne leur donnant plus les réponses et les repères qu'ils recherchent. Les parents doivent rester à l'écoute de leur enfant, doivent demeurer vigilants et parler avec leur jeune, lui parler des dangers de l'alcool très tôt, avant l'âge de douze ans.th-63.jpeg
Deux mamans ont créé une association, après le décès de leurs filles, tuées par un chauffard ivre. Elles ont appelé leur association du prénom de leurs filles : "Jennifer, Mélanie et les autres...". Elles vont dans les collèges et les lycées afin de faire des campagnes de prévention, en racontant la réalité de l'Alcool. Elles montrent des témoignages, notamment celui d'un jeune qui est devenu handicapé lourd, suite à la boisson... Il exprime que la vie tient à un fil et qu'il faut faire le choix de la sobriété et de la prise de boisson modérée.th-61.jpeg
Pour les contacter et aller plus loin, merci de visiter leur site : http://jennifermelanieetlesautres.wifeo.com/
Chacun a le choix, chacun peut prendre la route qu'il désire, en sachant qu'en face, lorsqu'on prend sa voiture en ayant bu, on devient un tueur potentiel pour les autres.
alcool,beuverie express,jeunes,accident,route,sécurité routière,ivresse,alcool fort,binge drinking,viol,violence,honte,justice,repousser les limites,silence,handicap,accident voiture,consommation alcool,jennifer,mélanie et les autres,association,témoignage,campagne,pub,bourré,fête,bouteille,boire au goulot,volant,vitesse,vigilance,choix,prévention routière,convivialité,oublier,mort,danger,boire,se soûler,enivrer,soûlerie,orgie,beuverie,extrême limite,coma éthylique,cerveau,maladie,foieRappelez-vous aussi qu'en cas de votre responsabilité dans un accident mortel sur la route alors que vous êtes ivre, les assurances ne prennent rien en charge et, dans ce cas, les autorités, les victimes et la justice se retournent vers les parents et la famille, si l'on n'est pas solvable... Ils peuvent alors payer toute leur vie pour un verre de trop que vous aurez accepté.th-57.jpeg
Je vous invite à regarder la vidéo suivante :
http://youtu.be/aaxjmM4AMsk

J'espère que cet article pourra aider à éveiller des consciences.
Chloé LAROCHE
___________________________________

Des chiffres qui font réfléchir et invitent à changer le rapport à l'alcool :

Du site :

http://www.preventionroutiere.asso.fr/Parents/Gerer-les-retours-de-soiree/Des-chiffres-qui-font-reflechir

 
  • 992 jeunes âgés de 15 à 24 ans ont été tués sur les routes en 2010*. Parmi eux, plus de la moitié sont décédés en fin de semaine, dont les 2/3 la nuit.
  • Chez les jeunes tués âgés de 15 à 24 ans, plus de 80 % sont de sexe masculin.
  • 90 % des accidents ont pour origine des facteurs humains. En tête : une mauvaise adaptation de la vitesse et une consommation excessive d’alcool.
  • L’alcool est la 1ère cause d’accident en France, en particulier chez les jeunes : près d’un jeune sur quatre (39,8 %) tué sur la route en 2010 l’a été dans un accident avec alcool.
  • Les lieux des accidents sont connus : ce sont le plus souvent sur des trajets entre leur domicile et celui des amis, au retour d’une boîte de nuit ou d’un bar. Ils se produisent souvent de nuit, en rase campagne et n’impliquent qu’un seul véhicule (le conducteur alcoolisé perd seul le contrôle de son véhicule).
  • Le mélange alcool + cannabis multiplie par 14 le risque d’être responsable d’un accident mortel. Or, 40% des conducteurs contrôlés positifs au cannabis le sont également à l’alcool.
  • 26 % des adolescents de 17 ans déclarent avoir des ivresses répétées, contre 5.5% des adultes.
  • D’après l’enquête ESCAPAD 2008, un quart des adolescents de 17 ans déclarent avoir consommé au moins une fois du cannabis au cours du dernier mois. C’est le produit illicite le plus précocement expérimenté (15 ans en moyenne). Il touche aussi bien les milieux aisés que les milieux modestes.

 

 

20/10/2013

Suite n ° 2 des scoops de Chloé ... Méfait de chasseur, mort d'une cabrette, incivilités, sur la route, maladies nosocomiales, de l'ambition, ma nouvelle sélectionnée... par Short Édition.

Voici la suite numéro 2 de quelques scoops pour vous, petites infos et histoires vraies que je me fais un grand plaisir de partager avec vous chaque week-end... avec mes déductions et réflexions personnelles.

______________________________________


A-.


maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aujourd'hui, je vais vous raconter une très jolie histoire vraie, comme toutes les autres que je vous raconte...


Sur le plateau de Saint Hilaire du Touvet, vivait il y a quelque années une jeune cabrette. Elle était tombée en amour avec Saxo, un teckel plus âgé. 

Tous les deux partaient en promenade et aimaient se retrouver. Des promeneurs ont vu un jour une scène extraordinaire. La cabrette abaissait les branches d'un framboisier pour que son ami teckel mange quelques framboises.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Et puis, un jour, un chasseur s'approchant de trop près de la maison des deux amis, a tiré sur la cabrette, d'une balle sûrement perdue. 

Elle est morte et le chasseur a été la risée du pays, à tel point qu'il a dû quitter le village et aller vivre ailleurs.

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Saxo se mit en boule dans un coin et fut tellement triste qu'il s'isolait sans avoir envie de sortir se promener.

Ce qu'on ne sait pas, c'est que deux petites filles ont été épargnées ce jour-là de la mort de la chevrette : elles avaient désobéi à leur mère et n'étaient pas sorties donner à manger aux bêtes, tout près de la chevrette. Elles auraient pu prendre la balle... 

La chevrette est restée dans le coeur de ses maîtres et du teckel Saxo qui l'a rejointe depuis au ciel.

__________________________________________

 

B-. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,La Coupe Icare se déroule chaque année en Isère et cette année, nous fêtions les quarante années. Cette fête a attiré un nombre extraordinaire de visiteurs à Lumbin et à Saint Hilaire.

Un fait, mettant le doigt sur l'incivilité de certains visiteurs et citoyens de notre pays... a eu lieu. Un fait minime passé inaperçu mais qui dénote de la médiocrité de son auteur, une femme. 

Cette femme, en pleine Coupe Icare, a voulu assouvir un besoin naturel et pressant, plutôt en selles qu'en urine.

Elle s'est posé devant un trottoir, face à des maisons, sur la place du village. Là, un habitant l'a interpelée mais cela ne l'a pas gênée, d'où l'intervention des forces de l'ordre qui l'ont arrêtée net, manu militari.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

La Coupe avait débordé, coupe des incivilités notoires et invisibles.

Je suis à ce propos heureuse de partager avec vous un site que j'ai découvert et qui s'intitule :

http://www.incivilite.net/

"C’est le site des gens pour qui le savoir vivre en société compte encore au moins un peu et qui ont assisté ou ont été victimes du pire fléau de notre société actuelle :

l’incivilité.

Elle sévit partout et n’importe où, personne ne sait qui et où elle frappera... et surtout plus personne n’y échappe.

Quand il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir ! Alors, ne vous gênez pas non plus et balancez sur Incivilité.net toutes les incivilités dont vous avez été témoin ou victime...".

___________________________________________


C-. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,
Pour poursuivre sur l'incivilité, j'ai vécu dans le cadre de mon métier de taxi-ambulance... un fait que je vais vous relater, entres autres faits que je rencontre par dizaines sur la route chaque jour.

Je roule et rencontre une intersection dans laquelle je prends un virage à gauche avec un stop pour ceux qui arrivent de droite. Un automobiliste passe devant moi sans respecter le stop. Je freine assez tôt pour l'éviter. Je rouspète. Il répond en rouspétant, sans gêne, et klaxonne. Pour lui, il avait le droit de passer et en avait le temps.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Cela s'est passé entre Domène et Montbonnot. La première cause d'accident en Isère est le refus de priorité. Je vois tous les jours des personnes passant aux feux rouges et ne respectant pas les priorités à droite. Beaucoup aussi ne regardent pas en tournant la tête à gauche pour doubler sur l'autoroute, afin de pallier à l'angle mort.

C'est ainsi que l'autre jour, sur l'autoroute, une dame s'est rabattue sur moi alors que je doublais un camion. J'avais l'oeil sur elle et j'ai tout de suite klaxonné. Elle s'est remise à droite. Mais imaginez qu'elle soit sourde ou qu'elle écoute de la musique... 

_____________________________________________

 

D-. 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aux Abrets, il y a quelques jours, un accident grave a eu lieu à cause d'un homme qui consultait son portable. Du coup, la police a mis l'accent sur l'utilisation des portables en voiture.

J'en vois beaucoup qui se déportent sur la route car ils font un sms ou en lisent. La lecture de plusieurs mots demande de la concentration et empêche de se concentrer sur la route.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Rappelez-vous aussi de bien avoir les deux mains sur le volant, car en cas de choc, avec un animal ou autre chose, ou en cas d'explosion d'un pneu... vous êtes à même de maîtriser votre véhicule, chose que vous ne pouvez faire d'une seule main...maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

!!!!  !!!!!!!!Bonjour!!!!!!!!!!!!!!_____________________________________________________

 

E-. 

Les médecins n'ont pas toujours le tact nécessaire, ni l'intelligence du coeur chevillée au corps. Un patient vient consulter un spécialiste ; celui-ci le regarde et lui dit :

"Ce ne serait pas la maladie de Parkinson, par hasard ?"

(réel...)maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance

 

___________________________________________________

 

F.-

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,La notion AMBITION revient parmi nous, dans un pays où cette valeur est culpabilisante. 

Plusieurs auteurs reparlent de l'ambition dans des ouvrages florissants sur le marché.

Ainsi, Vincent LESPEDES vient de sortir : "L'ambition ou l'épopée de soi", aux éditions Flammarion.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Cécilia ATTIAS, ancienne première Dame de France, laquelle vient de sortir son livre "Une envie de vérité", a dit : "Il est important d'être ambitieux... La France doit devenir un pays que l'on ne visite pas seulement, mais qui compte dans le monde."

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Elle répondait à cette enquête qui a eu lieu auprès de jeunes étrangers qui, en résumé, disaient ceci de notre pays :

"La France est un pays très cher, qui n'est pas ouvert, ou l'on ne parle que le français. Les français sont enfermés dans leurs propres vies. C'est un pays seulement à visiter."

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Pour en revenir au livre de Vincent LESPEDES, voici un extrait de sa quatrième de couverture :

"Qu’avons-nous fait de l’ambition ? Notre tabou. Selon la morale commune, elle aurait en effet une logique nuisible, car égoïste. Pourtant, dire d’une personne qu’elle est dénuée d’ambition semble bien peu flatteur. L’ambition aurait-elle donc aussi une part lumineuse, liée à une dynamique de réalisation de soi et à un désir d’entreprendre ? Contiendrait-elle un optimisme qui permet d’aller de l’avant et qui en fait une « folie » nécessaire ? Cet essai nous offre la première analyse philosophique, historique, sociale et psychologique du concept d’ambition, en évaluant son puissant pouvoir d’invention. Vincent Cespedes propose une exploration sans concessions des faces sombres de cette « passion au carré », puis démontre l’existence d’une ambition inspirante et humaniste qu’il faut reconnaître et transmettre. Par l’observation de nombreuses destinées — savants, artistes, chanteurs, sportifs, écrivains, navigateurs, philosophes, entrepreneurs, politiques —, l’auteur établit la distinction entre une ambition dévastatrice pour soi-même ou pour les autres, et une ambition créatrice, « expressive », qui porte un être et lui donne, par ses projets, une place d’exception."



maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulancePersonnellement, je vis l'ambition dans ma vie, cette ambition "inspirante et humaniste", qui fait que l'on peut rebondir, se reformer, changer de métier, trouver sa vocation, monter des projets, oeuvrer pour le bien des autres et de ses proches, changer en mieux comme on transforme le plomb en or.

D'ailleurs, je voudrais partager avec vous une bonne nouvelle sur mes écrits.

Je viens en effet de recevoir ceci :

"Félicitations Chloé Laroche !


Nous sommes heureux de vous annoncer que shortEdition a décidé de publier votre création : 
Le prêtre noir du Mont Saint-Michel.
Le moment est donc important : elle entre très officiellement dans la jeune histoire de la short Littérature. 
Elle est en lice pour le Prix Hiver 2014... et est même désormais en ligne. 

Vos amis peuvent aller voter pour votre nouvelle en allant sur ce lien :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/le-pretre-noir-du-mont-saint-michel 

... ainsi que pour votre poème récemment sélectionné : "Réalité posthume".
Lien : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/realite-posthume


 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulancemaladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance


_____________________________________________________

G-.

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,En allant au CHU de la Tronche, j'ai demandé à plusieurs des employés du snack dont je ne citerai pas le nom, café/cafétéria de l'établissement ouvert au public, aux patients et visiteurs... J'ai demandé aux employés du snack s'ils connaissaient l'existence des maladies nosocomiales. Ils m'ont répondu ne pas savoir... Étonnant, au sein d'un lieu hospitalier où les maladies nosocomiales (maladies attrapées à l'hôpital) tuent chaque année. On compte 450 000 infections par an, dont 10 000 décès chaque année en France, liées à ces maladies contractées à l'hôpital ou dans les cliniques.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

"Le risque de contracter une infection à l'hôpital est de 7% c'est à dire que sur 100 personnes hospitalisées, sept d'entre elles auront une infection nosocomiale. Ce chiffre varie en fonction du service dans lequel la personne hospitalisée se trouve. Il peut en effet atteindre 30% dans un service comme la réanimation."

 

 

L'accent a été mis sur l'hygiène et notamment sur celle des mains, depuis plusieurs années. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aussi, suis-je très étonnée que dans un snack où l'on mange, il n'y ait pas un protocole d'hygiène accrue, concernant les maladies nosocomiales, et surtout une formation et des directives concernant les employés présents.

Voir à ce propos les articles et sites suivants :

 

http://www.sante.gouv.fr/les-infections-nosocomiales-recommandations-aux-etablissements-de-soins.html

 

http://www.lemonde.fr/societe/chat/2009/10/09/

comment-lutter-contre-les-infections-nosocomiales_1251910_3224.html

 

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_methodo_deces.pdf

 

______________________________________________

 

 

Bonne semaine à tous,

 

Chloé LAROCHE





29/09/2013

"On garde toujours la trace d'un amour, d'un absent"...

http://youtu.be/EHkn5bjm3nI

http://youtu.be/0-T_PZbQnVc

 

chloe_enfant.jpg___________________________À toi mon père, pour ton anniversaire le 29 septembre. Tu es parti dans l'autre monde, le 21 juin 2012, brûlé dans ta voiture, mais je sais que ton âme poursuit sa route. Elle est pour toi, cette chanson et ces deux vidéos, à toi qui a connu la pension très jeune et le déchirement de ne plus voir ta mère, à qui tu écrivais des lettres à pleurer...

Ces paroles me parlent ; elles sont miennes aussi.

 

Beau Malheur

d'Emmanuel MOIREpour_chloe.jpg

 

_____________________________

Tu me dis que rien ne passe
Même au bout d'un moment
Qu'un beau jour c'est une impasse
Et derrière l'océan
Que l'on garde toujours la trace
D'un amour, d'un absent
Que tu refais surface
Comme hier droit devant
Tu me dis que rien ne sert
La parole ou le temps
Qu'il faudra une vie entière
Pour un jour faire semblant
Pour regarder en arrière
Revenir en souriant
En gardant ce qu'il faut taire
Et puis faire comme avant

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur...beau malheur

Tu me dis que rien n'efface
Ni la craie ni le sang
Qu'on apprend après la classe
Ou après ses 30 ans
On peut dire 3 fois hélas
Que personne ne l'entend
Comme personne ne remplace
Ceux qui partent pour longtemps
Tu me dis que vient l'hiver
Qu'on oublie le printemps
Que l'on vide les étagères
Qu'on remplit autrement
Qu'on se rappelle les yeux verts
Le rire à chaque instant
Qu'après tout la voix se perd
Mais les mots sont vivants

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur

Tu me dis que c'est un piège
Un jeu pour les perdants
Que le bateau est en liège
Et l'armure en fer blanc
Que plus rien ne te protège
Ou alors pas longtemps
Que c'est comme un sortilège
D'être seul à présent

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Pour être rassuré
Avant d'être consolé
Pour ne plus rien cacher
Bien avant d'être apaisé

Il m'a fallu la peur pour être rassuré
Et j'ai connu la douleur avant d'être consolé
Il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Et j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur... beau malheur
_________________________________________________________________________

10/11/2012

Un accident sur la Rocade Sud de Grenoble aurait pu être grave mais grâce à la solidarité des automobilistes, trois personnes ont pu être dégagées et aidées.

k1180033.jpgBonjour à tous et toutes,

 

Aujourd'hui, je viens témoigner auprès de vous d'un fait dont j'ai été témoin puisque hier soir sur la Rocade Sud de Grenoble, entre Montbonnot et Saint Martin d'Hères, alors que je roulais sur l'autoroute, une voiture s'est renversée sur le côté gauche juste au sortir d'un grand virage très dangereux. De nombreuses voitures roulaient. Il était 19 h 55. Il faisait nuid et la route était très mouillée.accident,grenoble,rocade sud,entrée meylan direction saint martin d'hères,le 112,secours,appel secours,pomiers,voiture sur le côté,solidarité,secourisme,entraide,prendre le temps,accidenté,conducteur,risque,pluie sur route,témoignage,voiture,trafic routier,autoroute,virage,attention,fatigue,glissade,automobiliste,actualité,ceinture sécurité


Devant moi, sur la file de gauche, deux voitures se sont arrêtées brusquement et comme je ne voyais pas de file continue devant, j'ai compris qu'il s'était passé quelque chose. Je me suis rabattue à droite et j'ai arrêté mon véhicule avec les warnings, voyant donc une voiture accidentée ayant basculé sur le côté, avec une femme criant qu'il y avait un enfant coincé à l'intérieur.

BIC2062.jpg"Mon enfant, sauvez mon enfant." Elle était désespérée. J'ai appelé de suite le 112, pour appeler  les secours. Devant moi, des hommes automobilistes immédiatement venus sur les lieux, au lieu de poursuivre leur route, s'activaient à faire sortir les deux passagers coincés dedans, une petite fille et une grand-mère. 

Pendant que j'expliquais à l'homme ayant répondu au 112, lequel n'était d'ailleurs pas très rapide et plutôt lent à réagir, me faisant répéter plusieurs fois notre position... je lui disais aussi le déroulement de l'action, que l'enfant a été extirpée, choquée mais non blessée, puis la grand-mère aussi que les témoins ont réussi à faire sortir.k0182508.jpg

Le 112 m'écoutait mais ne bougeait toujours pas, me disant que si je "m'occupais de tout", les secours ne serviraient à rien. Puis me redemandant de lui expliquer où nous nous trouvions...

IS862-033.jpgEnfin les passagers sortis et mis de l'autre côté de la glissière de sécurité, au moins une dizaine d'hommes ont remis la voiture sur ses quatre roues. J'ai aimé cette solidarité humaine mise en place, aussi rapide et de façon très efficace.

Un liquide coulait de la voiture. On n'a pas laissé la conductrice repartir ainsi et on a attendu les pompiers, lesquels m'ont rappelée pour me demander à nous étions.

Ils sont arrivés alors très vite et très nombreux... Ils ont posé des questions à la conductrice accidentée, laquelle a expliqué qu'elle conduisait depuis deux heures et que sa voiture a glissé sur le côté avec la chaussée glissante et mouillée, qu'elle a eu très peur.

Dieu merci, il n'y a eu aucun blessé et surtout aucune collision en chaîne, dans ce virage qui se trouve juste avant un pont repassant sur l'autoroute avant de bifurquer vers le sud de Grenoble. Tous les passagers étaient attachés avec leur ceinture, ce qui a aussi évité le pire pour eux, notamment pour l'enfant qui aurait pu être projetée à travers une vitre.

k1985316.jpgUne voiture se retrouve sur le côté brutalement. Les autres véhicules la suivant ont un gros risque de la percuter et de surajouter des risques d'accident grave et de provoquer en conséquences la mort des passagers coincés dans la voiture et ne pouvant en sortir. C'est pour cela que les distances de sécurité sont si importantes à respecter pour avoir le temps de freiner et de s'arrêter lorsqu'un véhicule devant nous a un problème grave.

Merci en tout cas à la solidarité des grenoblois et à la présence d'esprit civil des automobilistes présents !

IS098S70U.jpg

Chloé LAROCHEaccident,grenoble,rocade sud,entrée meylan direction saint martin d'hères,le 112,secours,appel secours,pomiers,voiture sur le côté,solidarité,secourisme,entraide,prendre le temps,accidenté,conducteur,risque,pluie sur route,témoignage,voiture,trafic routier,autoroute,virage,attention,fatigue,glissade,automobiliste,actualité,ceinture sécurité


01/11/2012

Mon témoignage sur le métier de Taxi médical. Je vous parle de ma vocation tournée vers les souffrants, dans le respect et l'écoute d'autrui.

___________________________taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploitaxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi


Ce soir, je vais vous parler de mon métier.

Je suis Taxi médical... Taxi sanitaire... Taxi employée dans une société d'ambulances.

En fait, pour faire ce métier et obtenir une place de cet ordre, il faut nécessairement posséder le diplôme de Taxi mais aussi avoir une formation d'ambulancier, de préférence.

Je transporte donc des personnes malades, âgées, handicapées, dialysées, cancéreuses, accidentées et bénéficiaires du "cent pour cent" de prise en charge de la Sécurité Sociale pour une maladie grave, longue maladie ou pour un accident du travail.

taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploiJ'ai choisi ce métier il y a dix ans par vocation et par choix volontaire, après avoir été professeur de musique. 

J'ai démarré à l'époque comme ambulancière novice dans une boîte d'ambulances qui a aujourd'hui coulé, à cause du fait qu'un des frères dirigeants s'est débrouillé pour ne pas payer les cotisations retraite de ses salariés durant plusieurs années.

Ils m'ont donné la chance à l'époque de me former à ce métier passionnant. J'ai vite été mise en binôme avec un cadre qui faisait dix urgences par jour. Mon sentiment à l'époque est d'avoir été jetée à l'eau sans savoir nager.

J'ai accompagné de dix à douze heures par jour des personnes en fin de vie, des hémorragies, des personnes atteintes de septicémie, d'infarctus, de cancer en phase terminale, de dépression avancée.

Mon "salut" a été que j'ai pu écrire un livre de témoignage sur un an d'ambulancier. J'avais ce besoin de faire appel au collectif pour partager la souffrance du monde. J'écrivais pour laisser la trace d'un métier si beau, si dur et méconnu, non reconnu surtout. Mon livre, épuisé aujourd'hui, s'appelle : "Transports d'âmes et d'hommes". 

Depuis, j'ai travaillé dans le domaine du TPMR : "transport de personnes à mobilité réduite", avec conduite de fourgons aménagés pour pouvoir monter à bord des fauteuils électriques et très lourds, non portables par des humains ni transportables en ambulances.

Et puis j'ai aussi passé le diplôme de Taxi en 2003 avant de passer le diplôme d'ambulancier. Le diplôme de Taxi est obligatoire depuis 1995, avec une épreuve nationale et une épreuve départementale, dont un examen de la conduite avec deux inspecteurs dans le véhicule. C'est la Préfecture qui nous délivre ensuite notre carte de Taxi, avec obligation de formation continue et d'examen médical régulier.

Lorsqu'on a réussi le diplôme de Taxi, on peut ensuite soit devenir artisan Taxi à son compte, soit devenir salarié d'une entreprise de Taxi tourisme ou commerce, soit devenir Taxi dans une boîte d'ambulances (avec une formation complémentaire).

Il m'arrive dans le cadre de mon emploi de Taxi médical de transporter des personnes handicapées en fauteuil manuel, lequel peut se plier et se placer dans le coffre de la voiture. Il me faut aider la personne à se placer sur le siège de la voiture en quittant son fauteuil roulant, en la soutenant et en la guidant parfois dans ses mouvements.

J'ai accompagné il y a quelques temps une personne accidentée dans un accident d'avion, rescapé miraculeux d'un drame terrible. Avec le temps, l'ayant vu au départ avec deux moignons et les deux jambes estropiées, j'ai eu la joie un jour de le voir debout, avec deux prothèses installées par des personnes très compétentes, deux nouvelles jambes et pieds entièrement confectionnés  par la main de professionnels médicaux.taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi,alp'azur ambulance,isère,médecine,hôpital,clinique,rendez-vous,traitement,chimiothérapie,guérison

Le courage des humains est parfois si grand et leur force intérieure de vie si riche que les anges eux-mêmes n'en reviennent pas parfois...

taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploiJ'accompagne aussi des personnes atteintes d'Alzheimer ou de troubles divers... Certaines répètent tout le temps la même chose durant le transport et puis il y a celles qui ne parlent pas et puis celles qui peuvent être agressives soudainement, comme ce monsieur qui m'a traitée de "sale merdeuse" et m'a menacée de me gifler, me disant : "je vais enlever ma ceinture, vous allez voir, ça va barder"... Tout cela parce qu'au moment de démarrer, j'appelais mon chef pour lui signaler que nous partions, par téléphone avec oreillettes. Il faut demeurer très zen et calme dans un cas comme celui-ci, relativiser et se dire que ces personnes vivent des choses très dures et luttent contre des douleurs atroces parfois. Ce monsieur, pour tout vous dire, venait de subir une séance d'une heure de piqûres dans la verge et la zone alentour. Je me suis tue et n'ai pas répondu.

En tant que taxi médical, ma mission est de rendre agréable un transport imposé par un traitement souvent lourd... chimiothérapie, radiothérapie, dialyse, transfusion, rééducation de kiné, piqûres dans les yeux, etc. Souvent, pendant que je conduis, j'écoute la personne qui se confie mais une communication s'établie aussi, avec un échange sur la vie, sur nos vies et aussi sur les choses banales qui rendent plus légers le drame vécu par le patient que je transporte. Notre passager confie sa vie à notre professionnalisme sur la route. Il souhaite rentrer chez lui assez rapidement mais en douceur, d'où l'obligation d'adopter une conduite souple et zen, avec une anticipation des dangers continuelle et une concentration de tous les instants.taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi

On doit aussi pouvoir faire face à des crises d'épilepsie, d'angoisses, cardiaques, malaises divers... en gardant son sang-froid et en sachant faire les gestes justes.

Souvent, nous retrouvons les mêmes personnes à transporter dans la semaine... mais de mois en mois, de nouvelles personnes arrivent pour être transportées alors que d'autres ont terminé leur traitement. Nous savons alors que ces dernières vont vers leur guérison et une santé bien meilleure, ce qui rassure et emplit de sérénité.

taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploiCe métier demande d'être disponible aux niveaux des horaires aux larges amplitudes et d'être ponctuel tout au long de la journée pour chaque prise en charge. C'est un métier de respect envers le patient et de confiance, confiance que le client met en nous pour être transporté de façon fiable et aussi pour arriver à l'heure. Pour cela, nous devons choisir le meilleur itinéraire, tout en étant aimable et rassurant. En même temps, il faut aussi savoir éviter un accident, une voiture qui a grillé un feu ou une priorité, un vélo imprudent, un piéton distrait...taxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi

Si ce métier vous plaît, alors n'hésitez pas à le choisir... Il faut aimer rendre service et aussi... aimer conduire, être zen et très calme. Savoir aussi prendre sur soi et posséder un certain courage.

Merci de m'avoir lue.

Chloé Larochetaxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi,alp'azur ambulance,isère,médecine,hôpital,clinique,rendez-vous,traitement,chimiothérapie,guérisontaxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi,alp'azur ambulance,isère,médecine,hôpital,clinique,rendez-vous,traitement,chimiothérapie,guérisontaxi,taxi médical,sanitaire,ambulance,métier santé,conduire,métier,vocation,accompagner,patient,cancer,dialyse,santé,maladie,mort,fin de vie,accident,rééducation,vsl,route,permis de conduire,permis de taxi,préfecture,examen,chambre des métiers,candidature,travail,emploi,témoignage,alzheimer,kiné,voiture,code route,respect,déontologie,écoute,zen,calme,espoir,pôle emploi,alp'azur ambulance,isère,médecine,hôpital,clinique,rendez-vous,traitement,chimiothérapie,guérison

 

 

 

 

 

23/06/2012

Hommage à mes parents décédés ce jeudi à Capdenac. Pour Danielle et Alain Laroche.

Toute notre famille est sous le choc. Drame terrible de deux décès consécutifs, à quelques heures d'intervalle.

Photo 1 012.jpg


Notre mère est décédée le jeudi 21 juin 2012, après avoir atteint un point ultime de maigreur et d'impossibilité de manger, de s'alimenter, suite à un cancer qui s'est généralisé à différents organes.  


Notre père est mort ensuite, le même jour, dans une violente collision avec un poids-lourd. 

alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,isère,savoie,tarentaise,doucyComme Philémon, il a rejoint sa Baucis, unis à jamais par le destin et au-delà d'une vie aux multiples épreuves.

Son véhicule a été broyé dans le choc qui l'a renvoyé à quarante-cinq mètres, créant une explosion et un brasier dans lequel mon père est mort carbonisé. alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,isère,savoie,tarentaise,doucy

Heureusement, le chauffeur du camion est en vie, bien que brûlé en ayant essayé de sortir mon père de la voiture en feu, sans pouvoir finalement l'extraire du brasier. Il reste aujourd'hui très choqué. Je tiens à le remercier. Nous pensons à lui. IMG_0354.JPG

Je tiens à remercier aussi les pompiers qui sont encore sous le choc, ainsi que le Maire de Capdenac, les gendarmes de Figeac et toute la population très affectée par ce drame.

alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,isère,savoie,tarentaise,doucyJe remercie aussi l'équipe médicale de l'hôpital de Figeac, notamment le Docteur Frai et Madame Biragne Élise, interne, ainsi que les infirmières qui ont soigné ma mère. Merci infiniment aussi à Monsieur Patrick Jeanjean de Figeac, qui nous a accueillis avec humanité et respect de notre deuil pour l'organisation des obsèques.alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,isère,savoie,tarentaise,doucy


alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,Ma grand-mère a fait un rêve deux jours avant le drame. Mon grand-père décédé en 2000 venait dans son rêve et lui tenait très fortement la main. Il brûlait dans les flammes, comme mon père. C'était si fort, cette sensation de main tenue, qu'elle s'est réveillée très ébranlée. Signe des ancêtres et d'un au-delà qui, je le crois fortement, existe bien.


 

alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,isère,savoie,tarentaise,doucyMais pour nous, leurs quatre enfants, voir leurs deux cercueils l'un à côté de l'autre, les avoir vus vivants quelques jours avant et puis plus rien d'un coup, orphelins soudains de nos parents mariés depuis 1965... tout cela est très lourd en nos coeurs. Comment voulez-vous qu'il en soit autrement dans une mort aussi violente, dans un choc si terrible et brûlé vif, sans qu'on puisse voir le corps de notre père ? Merci d'apaiser par vos mots et vos pensées ce drame, dans vos commentaires sur internet ou ailleurs, et de penser à la famille qui demeure, choquée et ébranlée. Cordialement, Chloé L

 

______________________________________________________

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/22/1384247-la-voiture-se-jette-sous-le-camion-un-mort.html#xtor=RSS-6

_____________________

http://www.midilibre.fr/2012/06/21/dma-un-homme-de-70-ans-perit-carbonise-dans-une-terrible-collision-avec-un-poids-lourd,520887.php

_________________________________________________________________________


La cérémonie d'adieu s'est tenu à Capdenac-Gare au Crématorium à 10 h 30, le lundi 25 juin. 

Des condoléances peuvent être laissés à :

http://www.le-choix-funeraire.com/avisdedeces/avis-176.html

ou dans les commentaires de ce faire-part ici-présent.

 

__________________________________________________________________imm010_15A.jpgwww.amaranthes.fr.jpg


POUR MES PARENTS, VOICI QUELQUES TEXTES, QUELQUES PHOTOS...

 

"Par la mort, la famille ne se détruit pas, elle se transforme, une part d'elle va dans l'invisible. On croit que la mort est une absence, quand elle est une présence secrète. On croit qu'elle crée une infinie distance, alors qu'elle supprime toute distance, en ramenant à l'esprit ce qui se localisait dans la chair. Que de liens, elle renoue, que de barrières elle brise, que de murs elle fait crouler, que de brouillard elle dissipe, si nous le voulons bien. Plus il y a d'êtres qui ont quitté le foyer, plus les survivants ont d'attaches célestes. Le ciel n'est plus alors uniquement peuplé d'anges, de saints connus ou inconnus et du Dieu mystérieux. Il devient familier, c'est la maison de famille, la maison en son étage supérieur, si je puis dire et du haut en bas, le souvenir, les secours, les appels se répondent."


Père Sertillanges O.P.imm017_19.jpgimm008_11A.jpg


_______________________________


"La mort n'est rien. Je suis seulement passé dans la pièce à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours. Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné. Parlez de moi comme vous l'avez toujours fait. N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi. Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre. La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé. Pourquoi serais- je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ? Je vous attends. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin. Vous voyez, tout est bien."


Chanoine Scott Holland____________________________imm004_6A.jpg
LARGE27_1.JPG



"Je vivrai par-delà la mort,

Je chanterai à vos oreilles

Même après avoir été emporté,

Par la grande vague de la mer

Jusqu’au plus profond de l’océan.

Je m’assiérai à votre table

Bien que mon corps paraisse absent,

Je vous accompagnerai dans vos champs, Esprit invisible.

Je m’installerai avec vous devant l’âtre,

Hôte invisible aussi.

La mort ne change que les masques

Qui recouvrent nos visages.

Le forestier restera forestier,

Le laboureur, laboureur,

Et celui qui a lancé sa chanson au vent

La chantera aussi aux sphères mouvantes."


 

Khalil Gibran__________________________________oraison funèbre1.jpg

 


 

 


alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbreQuelqu'un meurt,

 

 

 

Et c'est comme des pas

 

Qui s'arrêtent.

 

Mais si c'était un départ

 

Pour un nouveau voyage...

 


 

Quelqu'un meurt,

 

Et c'est comme une porte

 

Qui claque.

 

Mais si c'était un passage

 

S'ouvrant sur d'autres paysages...

 


 

alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbreQuelqu'un meurt,

 

Et c'est comme un arbre

 

Qui tombe,

 

Mais si c'était une graine

 

Germant dans une terre nouvelle...

 

Quelqu'un meurt,

 

Et c'est comme un silence

 

Qui hurle.

 

Mais s'il nous aidait à entendre

 

La fragile musique de la vie...

 

 


Benoît Marchon________________________alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,alain laroche,danielle laroche,avis de décès,cancer,maladie,orphelin,mort,parent,figeac,capdenac,lot,aveyron,accident,poids-lourd,drame,amour,philemon et baucis,hommage,amour filial,famille,espérance,au-delà,âme,éternité,deuil,textes pour cérémonie funèbre,

P1100263 - copie.JPG


 


 

MUF00006.jpg2ch0013.jpg

17/03/2012

J'écris aux victimes de l'accident d'autocar en Suisse, à leurs familles, et pour les enfants et femmes massacrés à Homs en Syrie cette semaine.

Lettre de condoléance aux 28 victimes (dont 22 enfants) de l'accident d'autocar des enfants belges en Suisse_____À leurs familles____________________homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie


 

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie


et aux 26 enfants et 21 mamans massacrés à Homs en Syrie cette semaine_________homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

 

Je suis très touchée d'avoir appris votre mort, enfants tout heureux d'être allés au ski et à la neige. Cet accident vous a enlevé la vie dans des conditions brutales et atroces. C'est si injuste et cruel. Je pense à vos parents et à l'instituteur, Monsieur Franck, qui vous accompagnait et est parti avec vous dans la mort. Vous aviez entre onze et douze ans et vous avez rejoint le paradis blanc. Puissiez-vous être accueillis dans les bras des anges et trouver de petites mamans là-haut qui vous rassureraient et adouciraient votre peur d'avoir été si brutalement arrachés à la vie. homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

Je pense aux enfants survivants et mutilés, rescapés de ce terrible accident. Ils devront trouver la force de poursuivre sans le regard de leur amis posé sur leur chemin. Ils auront toujours au coeur le sentiment d'avoir bénéficié d'une chance que les autres n'ont pas eu et ils auront à gérer cette culpabilité que ressentent tous les rescapés et survivants de catastrophes : "Pourquoi moi ? Pourquoi pas moi ? Pourquoi eux ?"

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieJe pense aux parents des enfants décédés. Je leur envoie tout le réconfort possible, venu d'une maman qui a perdu aussi sa fille. Votre enfant n'est plus mais il est ailleurs, dans un monde d'amour et de lumière. Il a fini son chemin ici mais le poursuit là-bas. Il est près de vous et l'amour vécu ne s'arrête jamais. Votre vie va se poursuivre avec cet amour dans votre coeur et vous poursuivrez votre chemin en donnant tout ce que pouvez à la vie et aux autres, en sachant que chacun ici-bas part un jour. Notre temps est compté et nul ne sait quand un être doit partir. En tant que parent orphelin, on apprend à accepter au fil du temps, à ne plus ressentir aussi fort cette colère qui gronde en nous, à apprendre à vivre avec cette tristesse qui nous prend comme une vague déferlante. On apprend à gérer l'horrible, l'indicible, l'arrachement de nos tripes.homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieJe pense aussi aux vingt-six enfants et à leurs mères (21 femmes) retrouvés sans vie à Homs en Syrie cette semaine, massacrés dans une même pièce, carbonisés, poignardés, mutilés et égorgés. Certaines femmes ont été violées avant d'être tuées. Je suis profondément touchée par ces actes qui touchent au coeur de notre humanité et je suis si triste aussi et outrée que le monde ne puisse bouger pour aider ce peuple, à cause de l'interdiction de la Chine et de la Russie d'intervenir, pour des raisons d'État. L'Enfer est donc bien sur terre et ce sont les hommes qui en sont les démons.homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

Que nous reste t-il à faire ? Je pense qu'il nous faut accompagner de nos pensées d'amour toutes ces victimes et faire de nos vies à nous des nids d'amour, de fraternité et de respect de l'autre... car quand une rose bouge, chante ou pleure... les étoiles le ressentent.

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieQUAND UNE MÈRE FAIT UNE CARESSE À SON ENFANT, le monde entier le ressent et chaque enfant au ciel et sur la terre en reçoit un peu.

Chloé LAROCHEhoms,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande viehoms,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie



12/03/2012

Euthanasie, alcool au volant, fin de vie et réflexions

Bonjour à tous et toutes,

Voici quelques réflexions et sujets que je souhaite partager avec vous, en ces temps remués et présidentiables :

 

1- Qu'est-ce que je pense de l'euthanasie ?

Je pense que l'euthanasie est une affaire de personnes, individuelle et à accompagner au cas par cas, ce que font certains médecins à l'heure actuelle, qui ne demandent pas l'autorisation pour la pratiquer mais qui par exemple pratiqueront l'euthanasie passive, qui consiste à arrêter l'acharnement thérapeutique, traitements lourds sans intérêt pour des personnes qui vont mourir. 

Je ne suis pas favorable à l'euthanasie ouverte à tous sans discernement, porte ouverte à toutes les dérives et à l'abus de familles souhaitant récupérer l'héritage au plus vite.

Je suis favorable aux soins palliatifs, services ouverts dans certains hôpitaux, avec un accompagnement pour que la personne en fin de vie ne souffre plus, avec des traitements anti-douleurs et aussi une écoute adaptée aux personnes en fin de vie. Jalmalv, qui est l'association "Jusqu'à la mort accompagner la vie" a créé une formation pour inciter la population à devenir bénévole dans ce genre de services, afin d'adoucir la vie de personnes ayant le désir de quitter cette vie dans la dignité et la douceur, en ayant dit au revoir à leur chemin et à leurs proches.

 

2- Pourquoi l'alcool au volant ne saute-t-il pas aux yeux comme danger public ?

Dernièrement, alors que je m'intéresse d'assez près au problème de la conduite alcoolisée, l'une des premières causes avérées de mortalité sur la route, j'ai discuté avec une personne qui me dit :

-C'est de la foutaise, cette histoire de ne pouvoir boire avant de conduire et d'être verbalisé, voire de faire de la prison et de perdre six points, voire son permis. Il n'y a pas tant de morts sur la route à cause de l'alcool, c'est dérisoire... C'est juste pour que l'État récupère des sous. Et puis, à côté, il y a ceux qui fument et là on trouve bien plus de morts par le tabac.... mais bizarrement, personne n'interdit rien ... et pourquoi donc ? !!"

Voici ma réponse : dernièrement une dame a bu et a pris l'autoroute à contre-sens, heurtant de plein fouet une voiture. Une petite fille de quatre ans a perdu son père et sa mère dans cet accident. Si c'était votre nièce ou votre petite soeur, comment réagiriez-vous ? 

http://provence-alpes.france3.fr/info/a-7-a-contresens-4-morts-a-cause-de-l-alcool-69794814.html

La conductrice de 24 ans avait passé la nuit en boîte de nuit et avait 2,3 grammes dans le sang.

Dernièrement encore, près de Blois, un jeune homme de 25 ans ayant bu beaucoup plus que la dose réglementaire a tué une famille entière recomposée : un père et deux jeunes de 13 et 16 ans ainsi que leur belle-mère morte à l'hôpital, après l'accident. Le choc a été très violent et a tué sur le coup le père et les deux jeunes.

Il faut savoir que l’alcoolémie positive d’un conducteur est présente dans le tiers des accidents routiers, causant 30,8 % des tués sur la route. 3970 personnes ont été tuées sur les routes en 2011. Faites le calcul !

J'ai choisi pour vous ce commentaire véridique et vérifié sur internet, que je souhaite partager avec vous : "2% à 3% des conducteurs conduisent avec un taux d'alcoolémie bien supérieur au seuil légal (le taux légal d'alcoolémie maximum étant fixé à 0,5 g d'alcool par litre de sang) en temps normal, mais alors, les nuits de week-end,... n'en parlons pas, ce pourcentage est multiplié par 10 !!! Le plus souvent, ce sont des personnes qui sortent pas bien frais de boîte, d'une soirée bien arrosée etc. Enfin, dans un tiers des accidents avec conducteur éméché, la voiture impliquée est seule sur la route." 

45000 personnes meurent chaque année à cause de l'alcool, pas seulement sur la route mais aussi de par leur santé dégradée et anéantie.

66000 personnes meurent à cause du tabac en France, pour répondre au final à la personne qui me parlait en début de réflexion.

Ce n'est pas parce qu'il y a 21 000 morts de différence qu'il faut laisser de côté la lutte contre l'alcool au volant, bien au contraire ! Un seul mort innocent et sobre tué par un chauffard alcoolisé est un mort de trop.

 

3- Allez écouter, s'il vous plaît, cette merveilleuse jeune fille entendue lors du 15 ème concours de plaidoirie du Mémorial de Caen.

Elle s'appelle Alma Adilon-Lonardoni du Lycée Champagnat à Saint-Symphorien-sur-Coise (69) et nous parle de la fin de vie, des personnes âgées et des maisons de retraite :

http://www.dailymotion.com/video/xo3yv5_il-fait-si-bon-vieillir_webcam

 

Chaleureusement à tous,

 

Chloé LAROCHE

 

 

02/02/2012

La liberté sur la route, c'est quoi ?

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardLettre à une personne roulant sans règles

et au mépris du Code de la Route__________

Mon Propos sur la LIBERTÉ de CONDUIRE___


Tu dis que l'État porte atteinte à ta liberté en te prenant des points sur ton permis. Et tu t'élèves contre toutes les règles du Code de la Route, trop restrictives à ton goût. Tu voudrais que la vitesse autorisée sur route et autoroute soit plus élevée. Tu voudrais pouvoir passer aux feux rouges sans contrainte ni sanctions. Tu voudrais pouvoir renverser un piéton sans faire de prison ni payer de dommages à la victime. Tu voudrais pouvoir rouler avec une voiture sans contrôle technique ou sans assurance et parfois même, tu le fais. Le permis est pour toi un papier inutile et d'ailleurs souvent, tu ne l'as plus car il t'a été retiré.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Tu fais partie de ceux qui arrivent à grande vitesse derrière un autre véhicule, le collant pour le pousser afin qu'il aille plus vite, stressant les occupants par ton stress communicatif. 

Tu fais aussi partie de ceux qui coupent la route à ceux qui ont pris une voie de sortie d'autoroute. Tu n'hésites pas à couper la ligne de dissuasion afin de t'introduire sur cette voie par la gauche, en dernière minute, surprenant les autres véhicules et risquant de provoquer un choc grave.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardJe te vois aussi ne pas respecter les feux rouges, traversant un carrefour à grande vitesse, au mépris des autres usagers. 

Tu trouves ta liberté dans le fait d'empiéter sur celle des autres, mais es-tu vraiment libre dans ta tête ? Si un jour tu renverses un enfant, comment pourras-tu demeurer libre et serein jusqu'au dernier jour de ton existence ?

Si un jour, tu tuais une mère de famille et ses enfants dans la voiture qui passera au feu vert et croisera ta trajectoire assassine, seras-tu libre d'être ce que tu es aujourd'hui ? Si un jour, parce que tu ne respectes pas une priorité à droite en passant à une vitesse élevée et renversant une moto, pourras-tu continuer ta vie sainement et libre de toute entrave de culpabilité ?code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Les règles qui ont été mises en vigueur sont là pour notre sécurité à tous et nous donnent un cadre afin que chacun soit libre d'aller et venir comme bon lui semble et en gardant la vie ainsi que la liberté de se mouvoir. C'est toute la logique du Code de la Route existant pour notre protection et celle des autres, évitant aussi que notre voiture ne devienne une arme dangereuse par un mauvais comportement de conduite. 

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardIl faut savoir qu'une personne rendue handicapée dans un accident de voiture a perdu la majeure capacité de se déplacer, de se mouvoir, de conduire, de vivre normalement. Elle a perdu une grande partie de cette liberté si chère à tous les valides. Parfois, ce handicap provient de la simple erreur d'un autre automobiliste qui allait trop vite ou n'a pas respecté un stop ou une priorité. 

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardParfois aussi, nous mettons en danger nos propres occupants et parfois nos enfants. Je pense à cette maman qui a vu son jeune fils gravement atteint et aujourd'hui handicapé lourd car elle n'a pas respecté une priorité à droite. La voiture la heurtant a enlevé à son fils toute chance de vivre normalement. Il est aujourd'hui comme un légume, inerte et souffrant de multiples maux, avec un handicap mental le privant de tout apprentissage et de toute communication, et cette mère pleure tous les jours.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Peut-être était-elle pressée. Peut-être n'a-t'elle pas ralenti à l'approche de l'intersection... Comme chacun devrait le faire prudemment. Sur la route, il ne faut jamais déroger aux règles même si on a des impératifs d'horaires. Il vaut mieux arriver vivant en retard... que mort... à l'heure.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardBien sûr, on peut me rétorquer que quand notre heure arrive, la mort nous attend au carrefour... Que le destin frappe et nous donne les erreurs qui font notre destinée. Mais nous sommes aussi maîtres de notre chemin et de notre volant, par l'attention et la vigilance que nous pouvons déployer en conduisant.

Aujourd'hui, j'étais dans un véhicule et notre conducteur nous a sauvé par deux fois d'un accident grave, incidents causés par deux automobilistes sans gêne et roulant à grande vitesse, coupant pour l'un un virage et pour l'autre sortant d'une voie privée sans regarder ni s'arrêter avant de d'engager sur la voie où nous nous trouvions. Ces personnes vivent dans leur espace de liberté, sortant du cadre et obligeant les autres à piler brutalement afin de ne pas rentrer dans leur champ de danger potentiel. Le choc à chaque fois aurait été terrible si notre conducteur n'avait pas réagi en nous protégeant dans la seconde.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardLa conduite d'une voiture est comme celle de notre vie. Si on est présent et attentif aux autres, si on ne vit pas juste pour soi mais en se considérant en interaction avec le monde et les êtres le peuplant, alors on choisit délibérément d'honorer les règles d'une vie commune. Dans le cadre de la conduite, on respectera dans le même esprit les règles du Code de la Route, alliées à la courtoisie et à la protection des autres usagers.

La liberté n'a pas de prix, surtout celle de laisser la vie aux autres ainsi que la faculté de se déplacer et de se mouvoir, sans handicap ni perte d'un être cher.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard


Chloé LAROCHE


P.S. : je rappelle que tous mes articles sur la Sécurité Routière peuvent être lus en cliquant à gauche dans la catégorie "Appel à la bonne conduite sur la route".

À la fin de tous les articles de cette catégorie, vous devez cliquer sur "voir toutes les notes" pour lire la suite des articles.

------------------------------------------------------------------------


 

Conduite intérieure. Toi qui conduis, sais-tu conduire les autres sans les mener au mur ?

 

images-5.jpegToi qui conduis

Sais-tu te conduire

Dans le flot de la vie

Dans le flot de la circulation ?

Circulation urbaine

Ou circulation cardiaque

Flot continuimages-9.jpeg

 

Toi qui conduis

Sais-tu te conduire

Au volant de ta vie

Respect d'autrui

À l'abord des carrefours

Écrases-tu ton frère

Sur les clous du présent

 

images-13.jpegToi qui conduis

Sais-tu te conduire

À travers les artères de ta ville

Et la vie a-t-elle le prix

Que tu mets dans les feux rouges grillés

Et les stops évincés...

Pauses d'une existence survoltée

 

images-3.jpegToi qui conduis

Sais-tu conduire les autres

Sans les mener au mur

Sans qu'ils supplient

Ton arrêt total

Immobilisation d'une violence larvée

Dans les mains de ton volant

 

images-14.jpegToi qui conduis

N'oublie pas

Que ta vie

Que chaque vie

Est accrochée à un fil

Non pas le fil de la vitesseimages-2.jpeg

Mais le sens obligatoire 

De la vigilance

Rond-point où chaque véhicule

Laisse passer l'oxygène

De la vie qui dure

De la vie qu'on n'écrase pas

De la vie qui respire

 

Chloé Laroche

 

 

 





 

 

 

 

01/01/2012

C'est le début de l'année 2012 et je suis toujours amère après plus d'un an de chômage suite à la perte de mon emploi. Que les personnes victimes soient entendues et prises en compte !


taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgencesBonsoir à tous et toutes,

 

Je souhaite à tous mes lecteurs, à vous qui me lisez régulièrement ou vous qui passez par hasard, une heureuse année 2012, avec le bonheur pour chacun, que les pauvres le soient moins jusqu'à plus du tout et que ceux qui n'ont pas de travail en retrouvent.

Je suis toujours amère d'avoir dû renoncer au travail que j'avais en 2010 depuis deux ans. Quand je repense au jour où le médecin du travail est allé visiter mon chef et que ce dernier lui a dit : "Vous n'avez qu'à aller voir son blog, elle a eu des ennuis précédemment dans son ancien emploi..."... Je suis toujours aussi écoeurée.taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,

Lorsque le médecin du travail m'a rapporté les dires de mon chef, cela m'a énormément chagrinée et humiliée car les ennuis dont parlait mon chef sans évidemment rentrer dans les détails devant le médecin du travail, laissant planer le doute sur mon sérieux, c'est une agression par un jeune homme autiste handicapé mental qui m'a frappée en 2008 alors que je le conduisais à son établissement.

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgencesJ'ai été agressée par deux fois gravement, à deux semaines d'intervalle, avec des coups violents par ce même individu alors que j'étais conductrice professionnelle et taxi pour personnes handicapées.


taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,Les parents de ce jeune ne voulaient pas qu'on reconnaisse de la violence chez leur fils handicapé mental ni devoir lui donner des médicaments et ont préféré m'accuser de mensonge pour la première agression de leur fils envers moi, puis pour la deuxième m'ont reproché n'avoir "pas assez d'autorité". 


La société ne m'a jamais reconnue comme victime, ni le Procureur qui a reçu ma plainte, ni les parents de l'agresseur, ni mon ancienne patronne qui ne m'a pas gardée ni ne m'a protégée à l'époque. Et quand mon nouveau chef a ressorti cette histoire en 2010 en la tournant à mon désavantage, quelle honte. Pourtant, il y a eu à l'époque des certificats médicaux, un passage après l'agression aux Urgences et des coups violents sur la nuque, dans le dos ainsi que sur le côté droit et l'épaule droite.

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,

Le monde professionnel est sans pitié et préfère enterrer un employé à virer jusqu'à le mettre au rebus ou à la poubelle en ne lui manifestant que mépris et en lui enlevant toute considération, afin de le faire craquer humainement pour qu'il sorte définitivement d'une entreprise, parfois au mépris de la qualité de son travail.

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgencesLes clients au sein de mon nouvel emploi m'appréciaient et me le disaient, mais le créateur de l'entreprise dans laquelle je travaillais ayant été remercié en 2009 par de nouveaux acheteurs, le second et sa secrétaire ayant pris le pouvoir et ayant toujours été jaloux de mes appréciations par l'ancien directeur, ont tout fait pour me déprécier, inventant mille raisons pour me casser auprès de la nouvelle direction.

Ne pas être invitée au barbecue proposé pour les salariés et me faire travailler pendant celui-ci, m'entendre dire que je n'ai pas lavé mon véhicule alors que je venais de le faire devant ces deux individus, être convoquée brusquement pour motif grave et menace de licenciement à cause d'un accord tacite passé depuis mon embauche sur l'usage de prendre ma fille ou mon fils après mon travail, recevoir des menaces de "licenciement pour faute grave" à cause de cinq minutes d'avance dans un établissement avec dénonciation calomnieuse au DRH, subir des journées sans un bonjour ni un sourire du bureau, supporter un travail dur sans le soutien de ma direction et de ma hiérarchie : le poids a été lourd.

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,Ma voiture de travail aurait pu se retrouver contre un arbre mais je n'en suis pas arrivée là. Le médecin du travail et l'inspectrice du travail ont compris ma situation et m'ont aidée à partir avec un licenciement pour inaptitude... Inaptitude de l'employeur à me protéger comme salariée. "Inaptitude à cause de l'employeur".

Je pense aujourd'hui à toutes ces personnes que je transportais, handicapées et personnes âgées, qui m'appréciaient et n'ont pas compris mon départ.

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,Je souhaite que cela n'arrive à personne, d'être frappé dans un véhicule alors que vous conduisez sans pouvoir vous défendre... tout en maîtrisant le véhicule lancé à 110 km/heure, sans créer d'accident.taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,

Je souhaite que cela n'arrive à personne d'arriver dans l'Ime de son agresseur et d'entendre vous dire par le Directeur de l'établissement, sans aucun ménagement pour l'agression que vous venez de subir ni pour l'état dans lequel vous êtes : "Mais Madame, si vous ne faites pas l'affaire, votre entreprise prendra quelqu'un d'autre."

Et puis apprendre par les éducateurs du même centre qu'ils savent que ce jeune est violent et que les coups subis, on les tait, "c'est comme ça".

taxi,taxi tmpr,agression par handicapé,handicap,conducteur professionnel,abus professionnel,médecin du travail,chef,patron,témoignage,licenciement,inaptitude à cause de l'employeur,inspection du travail,blog,harcèlement moral,mépris,justice,plainte,agression,victime,procureur,médecine,accident,urgences,Heureuse année 2012 à tous... et que les personnes victimes soient entendues et prises en compte !


Chloé LAROCHE

___________________________________


Nota : Pour en savoir plus, vous pouvez vous référer à mon premier article, le premier de mon blog écrit le 10 avril 2008 :

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2008/04/10/sos-d-une-maman-et-conductrice-de-taxi.html





16/03/2011

Prendre sa revanche sur la vie, c'est le sujet du film "La ligne droite". Mes propos sur la survivance, sur la résilience et la force de se battre. Comment vivre avec ses handicaps et ses deuils ?

 

267799-147057-jpg_155810_434x276.jpg

Bonjour à tous et toutes,19638872.jpg-c_80_80_0-f_jpg-q_x-20110117_030412.jpg

 

Quand on devient aveugle ou qu'on l'est depuis la naissance, comment imagine-t-on courir et dépasser ses limites physiques ?

 

Le coureur non-voyant Aladji Ba l'a fait, alors qu'il est privé de sa vue depuis l'âge de cinq ans : il est devenu champion de France du 400 mètres non-voyants.images-2.jpeg

 

Il joue dans le film "La ligne droite" son propre rôle et on peut voir à la fin de la projection la vraie compétition tournée en une seule fois dans le Stade de France, moment impressionnant où l'acteur principal qui joue le rôle de Yannick remporte la victoire.

 

images-1.jpegQuand on vit des épreuves, on se dit qu'il faut aller de l'avant, embrasser la vie car sinon…. "le mauvais sort nous rattrape", cette mauvaise destinée qui fait que la vie nous est tombée dessus. La boxeuse Aya Cissoko dit que la vie est plus dure que la boxe car "on ne voit pas venir les coups".

 

Aya Cissoko, fille d'émigrés maliens, a perdu son papa et sa petite soeur dans le terrible incendie criminel du 22, rue de Tlemcen, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 novembre 1986. Quelques mois plus tard, elle perdait un autre petit frère. Aya a pourtant été championne en boxe et malgré des blessures graves, elle continue à se battre et poursuit des études, écrivant aussi un livre qui vient de sortir : "Danbé".015022011181557000000aya-cissoko.jpg

 

C'est une revanche sur la vie que de courir et de se battre pour de nouvelles performances, que d'aller de l'avant. Aya dit qu'il faut s'arranger pour "que nos drames ne nous empêchent pas d'avancer".

 

Car il y a le monde des vivants et celui des morts. Les vivants ont encore leur chemin à parcourir et, par respect pour ceux qui sont partis,…. ils doivent rester debout et partager, aimer, donner.

 

Unknown.jpeg

Poursuivre sa route, comme le fait Dorine Bourneton, seule survivante d'un accident d'avion à l'âge de 16 ans : elle est devenue depuis le drame qu'elle a vécu la première pilote handicapée. Elle a créé aussi une entreprise destinée à aider des personnes handicapées. Elle se bat avec son sourire et fait partager cette envie de vivre extraordinaire à tous ceux qui croisent son chemin.

Je pense aussi à Patrick Dupond qui est danseur étoile, astre dont la lumière s'est éteinte lors d'un grave accident en l'an 2000 où il a subi près de 135 fractures. Sa main était arrachée, il était scalpé à la tête…. Il ne devait plus jamais danser et là, aujourd'hui, il entreprend une tournée mondiale avec sa compagne Leïla Da Rocha, avec un spectacle qui s'appelle "FUSION".26301-patrick-dupond-et-leila-da-rocha-156x133-1.jpg

 

Unknown-1.jpegIl a la foi, cette foi en l'humain qui est capable de rebondir, de s'accrocher à une étoile pour atteindre le but accessible de l'impossible.

 

Le film "La ligne droite" réalisé par Régis Wargnier évoque et traduit tous ces destins d'accidents et de handicaps, tous ces coups qu'envoie la vie, dans ses deuils et ses fractures.

 

19638905.jpg-rx_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110117_031922.jpgC'est un film extraordinaire et émouvant qui montre qu'à certains moments de son existence, on arrive à tout lâcher pour aller jusqu'au bout de son désespoir, comme lorsque l'héroïne jouée par Rachida Brakni quitte tout et conduit la voiture jusqu'à l'océan car on la prive de voir son fils de sept ans.k0585662.jpg

 

J'ai fait la même chose quelques semaines après le décès de ma fille. Je suis allée voir la mer et là, j'ai vu le monde, l'infini… m'emporter dans sa danse, dans la ronde interminable où la vie te frappe et te cingle jusque dans ta chair arrachée de douleur… pour atterrir un jour tout au fond de ton âme et te dire : "Reste vivante et  finis ton chemin avec tout cet amour dans le coeur".

 

Quand on perd son enfant, on est comme handicapé, on ressent un arrachement dans les tripes, un vide immense, un vertige au coeur de la vie, comme si on était en haut au paradis et en même temps là sur la terre, écartelé par un sentiment fort de culpabilité d'être encore vivant alors que la chair de notre chair ne vit plus.19638874.jpg-c_80_80_0-f_jpg-q_x-20110117_030413.jpg

 

Il nous faut vivre dans l'humilité de notre chemin et vivre quoi qu'il arrive et quoiqu'il nous arrivera encore, porter témoignage des survivants pour que les vivants gardent le courage comme au Japon, de poursuivre leur route et de se battre pour reconstruire une vie détruite.ca_4_6.jpg

 

P1030676.JPGChloé LAROCHEimages-1.jpeg

 

 

03/02/2011

Papa, si tu nous aimes, roule doucement. Maman, pas de sms au volant. Vidéos choc pour regards avertis sur les dangers de la voiture et de la route.

k1989776.jpgBonsoir à tous et toutes,

 

Ce soir, une personne en France pleure son père et son frère tués dans un accident de voiture, à cause d'un conducteur qui a brûlé un feu rouge à vive allure.

Ce soir, une maman pleure son enfant fauché par un automobiliste ivre.k1273019.jpg

Ce soir, un père a retrouvé son fils à la morgue, tué dans une collision terrible entre une moto et une voiture. La voiture n'avait pas respecté le stop.

BLD053970.jpgCe soir, une mère est en garde à vue pour avoir envoyé un sms en conduisant avec ses deux enfants à bord. Elle n'a pas réussi à s'arrêter à temps pour éviter un landau sur le passage piéton. Car en baissant le regard vers son portable pour taper deux lettres, la voiture a avancé mais pas son cerveau.

Ce soir, je pense à cet homme handicapé à vie. Une voiture allait trop vite et a fauché son vélo, pensant qu'il allait aussi vite que lui. Elle n'a pas freiné à temps et a percuté le vélo, car à ce moment-là, allant trop vite et ne respectant pas les distances de sécurité, le portable a sonné et le conducteur de la voiture l'a pris en main. Une seconde d'inattention peut détruire une vie.

Regardez ces vidéos que j'ai choisies pour vous.

BLD055419.jpgRegardez-les même si vous en pleurez.GS149043.jpg

Je sais qu'alors elles vous auront fait réfléchir.

Et passez mon article à vos amis pour que des morts n'aient pas lieu, pour que des vies soient sauvées.

N'oubliez jamais de mettre votre ceinture et attachez toujours vos enfants, même pour un kilomètre.k0466463.jpg

Et rappelez-vous toujours que votre voiture est une machine de mort et qu'elle peut tuer si vous ne la maîtrisez pas ou plus.

Souvenez-vous aussi que les motards et les cyclistes, ainsi que les piétons, sont très fragiles et vulnérables devant vous, qui êtes protégé dans votre voiture. Ralentissez et respectez-les au maximum. Arrêtez-vous aux passages piétons et n'accélérez pas aux feux rouges.

k1514649.jpgChloé Larocheu10037642.jpg

 

_______________________________ VIDÉOS à regarder absolument :

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=FF6EwFBcJmU


http://www.youtube.com/watch?v=wfMKktpowx0


http://www.youtube.com/watch?v=5ZO5Hv47UJc


http://www.youtube.com/watch?v=7KcZCtxAD6A


http://www.dailymotion.com/video/x2keo_securite-routiere-la-pub-choc_ads


http://www.youtube.com/watch?v=2kSwjQ2FyoUBLD046689.jpg


http://www.wat.tv/video/securite-routiere-9zt8_2g001_.html


http://www.youtube.com/watch?v=ltEOHbqGhgg


http://www.youtube.com/watch?v=sDDNVsqx_1oBLD053970.jpgk1989776.jpgCC1-00001005-001.jpgk0466463.jpg

 

 

 

 

Nota bene ____________________________ Les photos choisies par l'auteur pour son article proviennent du site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits.

22/12/2010

Ma nouvelle : "Le Baiser du Pasteur". Rencontre de deux croyants, une mère endeuillée qui croit en Marie avec un pasteur protestant. Du désir de vivre, de l'envie d'aimer, de l'envie de vie.

SI UN ÉDITEUR LISAIT CE TEXTE ET CE BLOG ET QU'IL AIT L'IDÉE DE RÉÉDITER CET OUVRAGE ET CES TEXTES, MERCI DE CONTACTER L'AUTEUR DU BLOG... QUI RECHERCHE UN ÉDITEUR POUR PLUSIEURS LIVRES... chloe.email@laposte.net. Merci d'avance !

Cette nouvelle est la huitième du livre de Chloé LAROCHE : "les Semences de l'Après-Vie"_______________________________

 

 

u10060941.jpgLE

BAISER

DU

PASTEUR

 

 

 

____________ Nouvelle n° 8 de Chloé LAROCHEk0071838.jpgu17724221.jpg


CE TEXTE EST PROTÉGÉ ET TOUS DROITS RÉSERVÉS




Accueille la Vie
Comme un bouquet de roses
Cueillies en Mère934835.jpg

(Haïku de Chloé L)

 

“Un ange nous a pris par la main, vous et moi.
Nous sommes ainsi fixés
ensemble, l’un tout contre l’autre.
Seul un ange entre nous.”

Tobias Palmer : “Un ange auprès de moi”






C’était une Maman triste ; elle allait souvent à la messe et ses larmes coulaient dans le sang du Seigneur.

Son martyr était là, cruel, insensé...

Quel était le sens de la mort de sa fille ? Elle venait d’avoir seize ans, sa fille, et aujourd’hui elle était morte... morte renversée par une voiture... une voiture qui avait bu. Un chauffeur qui avait cru pouvoir conduire en noyant le monde dans l’alcool !NVS3491.jpg

Cette femme s’appelait Princesse et aujourd’hui elle avait envie de mourir ; en fait, elle n’avait pas vraiment envie de mourir mais plutôt de retrouver sa fille dans le monde où elle était... Sa détresse était si intense, même au bout de deux ans ! Ses larmes faisaient des rivières rejoignant la mer de tous les parents orphelins.

b11705.jpgPrincesse savait pourtant que sa fille était près de Dieu et qu’un jour elle la retrouverait ; mais elle souffrait tant que parfois elle faisait des choses insensées.

Ce jour-là, elle ne put assister à la fin de la messe... Elle était trop perturbée intérieurement ; elle sortit de l’église et chercha son véhicule. Mais elle ne se rappelait plus où il était garée ; en fait, elle ne connaissait pas la ville où elle se trouvait !

En effet, le matin même, elle avait pris sa voiture et roulé près de deux cent kilomètres, sans s’arrêter ; souvent elle partait, loin des siens, loin de ses amis, loin de tout. Partir, c’était alors comme mourir un peu... Elle avait l’impression ainsi de vivre une petite mort et de retrouver un peu sa fille dans cet ailleurs, dans cet inconnu sans frontières, dans ce départ renouvelé.GS212076.jpg

Princesse cherchait donc sa voiture ; dans sa quête, elle aperçut une autre église, une église au toit étrange, et se sentit attirée vers l’intérieur. Elle entra dans cette maison de Dieu ; un jeune officiant était là et l’accueillit.

“Que puis-je faire pour vous, Madame ?
-Mon père, je souffre tant. On m’a arraché mon âme, ma fille chérie est morte !...
-Madame, Dieu nous envoie les épreuves qu’on peut supporter... Vous avez sûrement beaucoup de force et Dieu le sait !
-Qu’en savez-vous... si j’ai assez de force pour supporter ce que je supporte ? Personne ne sait... Bénissez-moi, mon père, cela m’aidera à poursuivre mon chemin.”

u18909557.jpgA ces mots, l’homme d’église la saisit à plein bras et posa un baiser sur ses lèvres ; Princesse se débatit, ne comprenant rien à ce geste ; il la lâcha enfin et, la regardant avec amour, ne dit rien. La jeune femme sentit l’amour de Dieu en elle et sortit de l’église en courant ; elle venait de recevoir le baiser du Christ, ce qui n’était, semble-t-il, jamais encore arrivé à personne !

Elle venait de communier à la puissance d’amour qui bouleverse tout, qui embrase tout, qui renverse le chagrin.

C'était comme dans un rêve où la magie intérieure opère, pouvoir de renaissance et de résilience, où le prince embrasse sa princesse qui se réveille soudain d'un infini d'années endormies.u14195506.jpg

Princesse poursuivit son chemin tout en cherchant son véhicule... Or il y avait au coin de la rue une femme tzigane qui disait la bonne aventure aux passants ; elle interpela la jeune femme mais celle-ci passa son chemin, pensant en son for intérieur :

-Aujourd’hui, que pourrait-on me prédire ? J’ai tout perdu et, en même temps, le Ciel entier est soudain dans mon coeur... Les morts sont tous vivants autour de moi ! Même le Christ est vivant... sur mon front couronné par les couleurs de l’Espoir. Que pourrait bien me dire cette femme si ce n’est que les oiseaux volent dans le ciel et que les marmottes vivent dans la montagne..! Aujourd’hui, je sais tellement plus... Je sais que ma force de vie est digne de la confiance que Dieu a placée en moi.”78556-19mv.jpg

u12289498.jpgPrincesse retrouva enfin sa voiture et, pour la première fois, prit la route sur laquelle sa fille avait été renversée ; elle s’arrêta à l’endroit de sa mort et cria vers le ciel :

-Parfois, c’est vrai, je doute de l’existence d’une vie après la mort, je me laisse envahir par des pensées de néant, de destruction et de vide absolu, je ne sais plus si ma fille est vivante près de Vous... Je me condamne à ne plus vivre, à ne plus aimer comme une femme, à ne plus ressentir de vie dans mon corps...! L’acte de ce prêtre a servi à me sortir de mon état de choc et à voir la réalité en face... La preuve est que je suis venue en ce lieu du décès de ma fille, chose que je n’avais jamais pu faire jusqu’à présent ! Ne punissez pas ce prêtre pour son geste... S’il Vous plaît, jugez-le seulement sur son amour et sa compassion !”

C’est alors qu’un nuage se détacha des autres et forma un coeur rose entre les étoiles rendues invisibles par la lumière du jour...

Le regard de Princesse se posa sur un morceau de parchemin... glissé sous les essuie-glaces de sa voiture ; les paroles suivantes y étaient gravées en lettres blanches :

Lorsque nous mourrons, nos actes seront jugés selon les critères de l’Amour et non selon nos critères de sentiments coupables.

Le mot était signé :
Un pasteur qui vous aime.k1319768.jpg

Princesse rougit en lisant les mots “qui vous aime” . Elle pensa :

-Il est donc pasteur..! Les pasteurs peuvent se marier et avoir des enfants. Personne ne les empêche d’aimer et d’épouser une femme... Dieu a créé l’homme et la femme ; il a créé l’Amour ; il a créé l’Acte d’amour et seul cet acte permet de faire venir une âme sur la Terre ! Il n’y a rien de plus beau que l’union d’un homme et d’une femme ; c’est comme si le Ciel et la Terre s’embrassaient ; c’est comme si l’Univers entier communiait à l’Amour de Dieu. Salir l’amour ou le condamner est un blasphème contre Dieu car Dieu est seul Créateur ; il a créé l’amour et l’union sacrée entre l’homme et la femme.”

k0441657.jpgToute à ses pensées, Princesse n’avait pas remarqué qu’un petit lapin s’était approché d’elle ; il était blanc et semblait perdu. Il commença à grignoter les lacets des chaussures féminines. “Un lapin, s’écria la jeune femme. Que fais-tu là ? Serais-tu un signe de ma fille Ambre, qui est morte à cet endroit ? Je l’appelais souvent Angora, car elle était tendre et douce ; elle avait la lumière fragile qui traverse le lapin. Viens avec moi, petit animal, je vais te porter à quelqu’un, quelque part où tu seras bien.”RBF00066.jpg

Princesse monta dans sa voiture et prit la route de l’église où se trouvait le pasteur qui l’avait embrassée. Celui-ci l’attendait sur le seuil de sa demeure sacrée.

-Je n’ai cessé de penser à vous... Je suis désolé pour le baiser que je vous ai donné... Pardonnez-moi ! Je n’aurais pas dû... Je vous ai bouleversée !”k1749146.jpg

La jeune femme sourit et lui tendit le lapin ; mais celui-ci s’échappa avec promptitude et détala vers un parc, un jardin public proche de l’église protestante ; Princesse courut pour le rattraper, suivie par Ambroise, le pasteur.

Ils retrouvèrent l’animal immaculé blotti sous une statue de la Vierge en larmes ; tous deux se sentirent soulagés. Ambroise prit alors doucement la main de la mère orpheline et lui dit :

-Epousez-moi ! Vous serez heureuse avec moi. Ne refusez pas le bonheur au sein de votre douleur. ”

La jeune femme le regarda un long moment et s’agenouilla devant le pasteur surpris en s’adressant à lui en ces termes :

-Marie a perdu son fils Jésus comme j’ai perdu ma fille Ambre ; Elle comprend ma souffrance car Elle l’a vécue. Comment pourrais-je fréquenter, aimer un homme qui n’accepte pas Marie dans sa religion, qui n’accepte pas les larmes d’une Mère qui a perdu son Fils sacrifié à l’Humanité. Comment le pourrais-je ?”

pe0001159.jpgAmbroise s’agenouilla près d’elle et lui répondit avec sérénité :

-Vous savez, l’Amour peut tout. C’est vrai, je vous aime... aussi j’apprendrai à aimer et à connaître Marie à travers vous. J’aimerai la Mère du Christ et Elle m’apprendra les larmes de la Compassion versées sur le monde ; elle m’apprendra l’abnégation et le renoncement ; elle m’enseignera le dépassement de la souffrance par le don de mes larmes à ceux qui souffrent comme moi sur la Terre ; aujourd’hui, je suis atteint par le virus du sida, que j’ai contracté au cours d’une transfusion de sang après un accident de voiture ; je me bats pour vivre, je me battrai pour vous, en partageant ma vie avec vous, Princesse, et Marie me soutiendra dans l’offrande de mon épreuve au monde souffrant. Acceptez-vous de m’épouser, Soleil de mon âme ?k0111843.jpg

-Oui ! répondit la jeune femme. Je vous donne ma main et mes lendemains pour que nos vies soient le don de l’Espoir à l’Amour de Dieu. Nous vivrons jusqu’au bout de nos larmes et Marie les transformera en roses pour qu’une pluie bénite tombe sur tous les malades du sida et sur tous les endeuillés de la Terre.”

Les yeux de la statue s’étaient tournés vers eux mais ils ne le remarquèrent pas car leurs propres iris étaient enlacés dans la Joie de Dieu ; le lapin sauta sur les genoux de Princesse et se blottit sur son coeur.pe0001200.jpg

Ambre souriait dans le Ciel et fit tomber quelques gouttes de rosée sur l’aurore de la nouvelle vie de sa mère aimante.k1738086.jpg

 

Chloé LAROCHE

 

___________________________________________________________________________


k0981796.jpgVotre vie d’humain
Est une rose blanche
Que Dieu protège

 

(HAÏKU DE CHLOÉ L)

 

________________________ Ce texte est protégé et ne doit pas être recopié ou utilisé sans l'accord de l'auteur.

Ouvrage déposé. ______________

"Les Semences de l'Après-vie" est l'ouvrage inspiré par l'amour infini que porte Chloé Laroche à sa fille Océana, envolée à l'âge de deux ans et demi vers l'Au-Delà. Elle a écrit 13 nouvelles dans ce livre qu'on ne trouve plus dans le commerce. C'est pour cela que Chloé a choisi de partager avec vous ces 13 nouvelles dans ses 13 prochains articles, ici sur son blog.... "Je souhaite par ce livre donner force et courage à toutes les personnes endeuillées et leur dire que la mort n'est pas véritable séparation ni trou noir du néant ; les êtres aimés disparus sont unis à nous pour la vie... qui ne finit pas." (extrait de la 4ème de couverture du livre de Chloé Laroche)______________________________________

cri12005.jpgLes photos choisies par l'auteur pour son article proviennent du site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits (Banque de Photographies et de Séquences Vidéos Libres de Droits Images).

u16145515.jpg

31/10/2010

"Le Vélo du Ciel". Ma troisième nouvelle des Semences de l'Après-Vie. Accident de la vie, accident sur la route, accident de la mort, départ d'une vie.

SI UN ÉDITEUR LISAIT CE TEXTE ET CE BLOG ET QU'IL AIT L'IDÉE DE RÉÉDITER CET OUVRAGE ET CES TEXTES, MERCI DE CONTACTER L'AUTEUR DU BLOG... QUI RECHERCHE UN ÉDITEUR POUR PLUSIEURS LIVRES...chloe.email@laposte.net. Merci d'avance !

Cette nouvelle est la troisième du livre de Chloé LAROCHE : "les Semences de l'Après-Vie"______________________________________

 

 

k0292384.jpgLe  Vélo

tombé

du

Ciel

____________ Nouvelle n° 3 de Chloé LAROCHE


CE TEXTE EST PROTÉGÉ ET TOUS DROITS RÉSERVÉS


 

L’aigle vole haut

Pour rejoindre son Père

Grand oiseau libre

(Haïku de Chloé)______________________

 

“Tu sais bien que lorsqu’un enfant meurt,

ses parents se sentent coupables de tout.”

Patrick Poivre d’Arvor s’adressant à sa fille défunte Solenn

dans son livre : “Elle n’était pas d’ici”

 

__________________________________________________________ks114206.jpg

Unknown-16.jpegFrancis avait eu un accident de vélo... un terrible accident qui avait pris la vie de son fils de cinq ans ; un automobiliste avait grillé le stop d’un carrefour et les avait heurtés de plein fouet.

Son fils Sébastien avait été transporté aux urgences mais il n’avait pas survécu à ses blessures ; Francis, après une longue période de coma, ne se déplaçait que sur un fauteuil roulant.

Unknown-15.jpegIl avait essayé plusieurs fois d’attenter à sa vie ; il se sentait coupable de la mort de son fils... coupable de l’avoir fait monter sur ce vélo. Tout le monde lui disait : “Tu n’y es pour rien ; il était attaché ; il avait une chaise spéciale pour enfants ; il portait un casque. Ce n’est pas de ta faute !” Rien ne lui enlevait cette idée de culpabilité. “J’ai tué mon fils", disait-il sans arrêt. "Je ne mérite pas de vivre.”

Le jour de l’accident, Francis emmenait Sébastien en promenade.

Son fils aimait monter sur le vélo ; être attaché ne lui plaisait guère mais il savait que c’était pour sa sécurité ; il regardait les arbres passer à toute vitesse et chantait à tue-tête avec son père.k1153859.jpg

L’accident fut brutal et Sébastien eut très peur ; il cria Papa ! et ressentit le choc comme un soleil qui explose. Après, il avait gémi, tenant la main de sa maman accourue à son chevet ; elle l’embrassait partout, suppliant le Ciel de le lui laisser vivant.

Mais Sébastien mourut... sans revoir son papa, qui était encore dans le coma.

Unknown-2.jpegFrancis resta deux longs mois dans ce sommeil profond.

Lorsqu’il se réveilla, il expliqua à tous ceux qui l’entouraient qu’il avait dit “au revoir” à Sébastien ; des êtres en blanc s’étaient adressés à lui en ces termes : “Ton fils doit quitter la Terre mais toi, tu dois y retourner ; ta place est près de la maman de Sébastien ; elle aura besoin de toi et d’autres personnes auront besoin de vous. Tu retrouveras ton fils plus tard... Dans l’immensité du temps, une seconde vous sépare ; durant cette seconde, tu vas poursuivre ta vie sur la Terre et après tu auras l’éternité pour partager l’amour de ton fils. Nous t’aiderons à assumer ton chagrin et à comprendre que ton fils n’est pas séparé de toi. La mort n’est pas une séparation... Tu comprendras plus tard que son départ n’est pas quelque chose qu’on lui a enlevé mais quelque chose qui lui a été donné. ”Unknown-18.jpeg

Francis s’était donc réveillé du coma mais il supportait mal de devoir vivre sur ce fauteuil roulant ; et puis il s’accusait de la mort de son fils ; il s’accablait de reproches et paraissait ignorer ce que les “êtres en blanc” lui avaient dit.BLD053967.jpg

Il restait avec sa femme mais il lui rendait la vie impossible... Elle avait une peine si lourde qu’elle avait du mal à gérer en plus la culpabilité de son compagnon.

BLD061000.jpgParfois même elle attrapait des idées noires, se disant : “C’est de ma faute ; je n’aurais jamais dû accepter que Sébastien monte sur ce vélo ; j’aurais dû m’y opposer. C’est si dangereux... Les automobilistes ne voient pas toujours les vélocyclistes et ceux-ci sont si vulnérables et fragiles !”

Elle se rongeait alors de remords et de regrets, se disant qu’elle aurait dû avoir une intuition afin d’empêcher cela... Elle n’avait jamais pensé au pire ; elle ne pensait qu’au bonheur de son fils.

Un jour, elle trouva Francis en dehors de son fauteuil, les bras en croix, sur le sol.

“Qu’as-tu, mon chéri ?Unknown-7.jpeg

-Ce que j’ai, tu le sais bien, ce que j’ai ! Je ne peux plus vivre sans lui, sans notre fils. C’est un martyr sans fin... On brûle à petit feu et ça ne s’arrête jamais. Le vide est là, inexorable, alors que la vie continue et que le monde tourne. Tout le monde nous dit : “Le temps a passé, vous allez beaucoup mieux !” Qu’ils ne disent rien car ils ne savent pas... Qu’ils nous écoutent simplement ! Qu’ils nous disent qu’ils pensent à Sébastien. Qu’ils ne nous disent pas : “La vie continue… Ton arrière-grand-mère a perdu deux enfants... Elle en a eu neuf ! Tu te remettras comme elle ! Tu n’en as perdu qu’un, c’est beaucoup moins dûr.” Mon Dieu, taisez-vous, personnes de bons conseils ! Vous ne savez rien du vertige des parents qui ont leur enfant dans la tombe ; ils sont dans le Ciel par l’âme de leur enfant et dans la terre glaise par son corps de chair emporté par la mort...

Unknown-8.jpegSerre-moi dans tes bras, Alice ; je te demande pardon pour le calvaire que je te fais endurer. Je ne te donne pas cette paix dont tu aurais besoin.

Quitte-moi si tu le désires... Pars, si tu le souhaites. Je te ferai toujours porter ce poids que je transporte en moi... cette culpabilité dont je ne puis me défaire. Je porte la mort de Sébastien comme une faute suprême et, se faisant, je la projette sur toi. Je ne te laisse même plus rire lorsque tu en as envie car je ne supporte pas la joie face à mes reproches intérieurs et mon chagrin dévastateur...”.Unknown-9.jpeg

Alice ne répondit pas ; elle aida Francis à se remettre dans son fauteuil et lui montra le ciel. Des ailes colorées de deltaplanes traversaient l’espace.Unknown-11.jpeg

Ils rêvèrent tous les deux devant ces hommes volants pendant un long moment de silence.

Soudain, Alice poussa un cri :

“Regarde, il y en a un qui tombe !... Son aile s’est cassée... Mon Dieu, il va s’écraser !!”

Unknown.jpegIls restèrent un instant bouche-bée, incapables de parler. La mort venait encore de frapper, cruelle et imprévisible.

Francis dit, très doucement, ces mots murmurés :

“ Un ange vient de tomber sur la Terre mais, vers le Ciel, il s’est envolé... Pour Sébastien, c’est la même chose. C’est une voiture qui a brisé ses ailes et je ne pouvais pas le prévoir... Personne ne peut arrêter l’envolée d’un ange.”

 

Chloé LAROCHE

 

Le papillon bleuUnknown-12.jpeg

Se pose dans le soleilUnknown-6.jpeg

Et meurt en riant

(HAÏKU de Chloé L)

 

_____________ __________________________ Ce texte est protégé et ne doit pas être recopié ou utilisé sans l'accord de l'auteur. Ouvrage déposé. ______________

"Les Semences de l'Après-vie" est l'ouvrage inspiré par l'amour infini que porte Chloé Laroche à sa fille Océana, envolée à l'âge de deux ans et demi vers l'Au-Delà. Elle a écrit 13 nouvelles dans ce livre qu'on ne trouve plus dans le commerce. C'est pour cela que Chloé a choisi de partager avec vous ces 13 nouvelles dans ses 13 prochains articles, ici sur son blog.... "Je souhaite par ce livre donner force et courage à toutes les personnes endeuillées et leur dire que la mort n'est pas véritable séparation ni trou noir du néant ; les êtres aimés disparus sont unis à nous pour la vie... qui ne finit pas." (extrait de la 4ème de couverture du livre de Chloé Laroche)______________________________________


24/10/2010

Les petits mouchoirs, un film qui m'a parlé d'humanité, de l'importance d'être près de ceux qui ont besoin de nous, car il y a parfois l'urgence d'une vie qui part alors qu'on a tout le reste de la vie.

0afe69482a68f1e0.jpg

Bonsoir à tous et toutes,

 

Le film des Petits Mouchoirs a rempli la salle ce soir.

Merci à Guillaume Canet qui a mis son âme et sa propre vie, ainsi que toutes ses émotions et son introspection, dans la création de ce film poignant et réellement humain.

Durant deux heures trente, les spectateurs ont ri et pleuré mais à la sortie, je l'ai senti, chacun pensait à un proche disparu.8db463791b6b98da.jpg

J’ai eu l’impression d’avoir assisté à une messe moderne sur la valeur des êtres, sur l’importance donnée au temps accordé à celui qui va partir, sur le parler vrai, sur ce qui est important et primordial face à ce qui ne l’est pas, sur ce que ressentent les enfants face au monde parfois abrupte des adultes.249c40c82859357c.jpg

Les petits mouchoirs, ce sont tous ces morceaux de coeur jetés à la poubelle et cachés sous le tapis du mensonge et de la bienséance.

6150ad317d1c82ce.jpgLes petits mouchoirs, c’est ce petit qui serre son doudou contre lui, face à un père qui l’arrache à ses vacances pour fuir une situation qui ne lui plaît pas. L’enfant subit, comme il continue à subir les contradictions des adultes depuis des millénaires.

Les petits mouchoirs, c’est la femme qui pleure de ne pas être aimée par son mari, son mari qui reste mais n’a pas le cran de lui révéler qu’il aime un homme.

Les petits mouchoirs, c’est cet homme qui fait cinq cent kilomètres pour aller chercher celle qu’il aime depuis onze ans, laquelle veut se marier avec un autre. Elle le choisit finalement... mais lui a oublié d’aller voir son ami qui se meurt dans un hôpital.

Cet ami meurt et ils sont tous partis en vacances... sans venir le voir (ou presque). Cela ressemble tellement à ces vieux délaissés, toutes ces personnes mourantes qui s’en vont dans le silence, les larmes et la solitude.280541ed5e20d06a.jpg

J’ai vu dans mon métier tellement de délaissement de la part des familles, tellement de méconnaissance de la douleur, de la mort imminente... de cette sorte d’évitement des souffrants. On se raccroche à la vie en occultant ceux qui vont mal... en se disant que de toute façon, tout est fichu pour eux et que nous, on est vivants et que on doit en profiter.

da4b7de840d7432e.jpgSeulement, cette lâcheté nous rejoint un jour... car seul on partira peut-être... sur un lit d’hôpital ou dans la rue... Et peut-être seul, on mourra. Alors laissons tomber les petits mouchoirs qui couvrent nos petits secrets et nos petites peurs, nos exigences irréelles devant la relativité de la vie et de la mort, devant l’impermanence des choses.6c6970567a937c16.jpg

Quand on a perdu des proches, quand on connaît la valeur d’un sourire éteint à jamais, quand on sait l’importance d’une amitié perdue à jamais dans la mort.... Il me semble qu’on peut vivre l’amour déchargé d’un poids.... celui des petits mouchoirs. Il me semble qu’on peut arriver à ne plus se perdre dans des petits détails et que là, le regard sur l’autre prend le sens d’une guitare offerte, comme un don à une personne qui ne sait pas forcément en jouer. Mais l’amour s’apprend au fil du temps, l’amour se donne, l’amour est précieux. Comme un mouchoir brodé de larmes de sang.98805c662ab4a27e.jpg

f42f925a7db7306a.jpgChloé Laroche

17/06/2010

On est tous responsables de la sécurité routière et quand je vois un enfant non attaché dans une voiture, que fais-je ? Je le plains ou j'agis ?

Photo014.jpg

 

Aujourd’hui, alors que je conduisais mon véhicule de travail pour aller chercher des jeunes handicapés, je me suis retrouvée à un feu derrière une voiture verte où se trouvaient deux femmes à l’avant et une petite fille de un an et demi à l’arrière.

Cette petite fille n’était pas attachée et naviguait de l’arrière de la voiture à l’avant où elle allait embrasser sa mère. Il y avait beaucoup de tendresse et d’amour entre elles. La jeune maman tournait la tête sur la droite pour embrasser son enfant en attendant le passage au feu vert.dossier_cinq_a.jpg

Pourtant cette enfant était en danger et j’étais témoin de cela. Devais-je intervenir ? Ne pas intervenir ? Laisser la mort frapper cette enfant sans chercher à prévenir, sans aller aider un petit être laissé sans protection dans un véhicule qui peut devenir une arme de mort avec un pare-brise éclaté par l’impact d’un corps d’enfant non attaché.

Un premier feu est passé au vert et je n'ai rien fait. J’étais derrière cette voiture, mon sang s’est glacé et je n’ai rien pu faire. Elle a tourné et j’ai tourné derrière... Puis un deuxième feu. Je sors ? Je vais voir la maman pour lui parler ? Je n’ose pas.... Je me dis que je dois intervenir pour cette enfant et puis le respect de la liberté d’autrui me cloue dans mon siège au volant de ma voiture.

images.jpegLe respect de la connerie d’autrui... m’a clouée et a fait que je n’ai rien pu dire. Puis un stop. La voiture est toujours devant moi et je la suis. C’est mon itinéraire. Le hasard m’a placée derrière ce véhicule où j’observe toujours l’enfant non attachée.

Un autre feu rouge se présente. Zut, à bas le respect de la connerie d’autrui.Photo014.jpg

“Non assistance à personne en danger”, c’est un terme que je connais, que nous connaissons tous, que vous connaissez.

Alors à ce titre, j’ai planté ma voiture sur la route, derrière la voiture verte arrêtée au feu, et je suis allée tambour battant parler à la mère.

“Je voudrais vous parler”, dis-je d’un ton décidé.

Elle se retourne vers moi surprise.
“Vous m’avez fait peur”, dit-elle.

Je lui dis : “Madame, pourriez-vous attacher votre enfant ? Vous savez, je connais un enfant de son âge qui un jour, alors que le papa freinait, est passé dans le pare-brise... et il est mort. S’il vous plaît, pensez à lui et attachez-le !”

La maman me répond excédée : “Vous n'êtes pas de la police !?!”

Et elle démarre en trombe en me laissant en plein milieu de la route.imagesZftgBb.jpeg

Elle a tourné plus loin à gauche.

imagesKyFBXN.jpegJe me dis qu’elle repensera à cette femme qui a planté sa voiture en plein milieu de la chaussée pour venir lui parler de la sécurité de son enfant et qu’elle l’attachera à l'avenir. 

Je me dis que la bienséance ne tient pas quand on voit un enfant en danger sur la route.

Et qu’il faut bouger pour qu’un nouvel enfant ne meurt pas projeté contre un pare-brise ou éjecté d’une voiture, paralysé à vie ou bien mort définitivement.

Je ne suis pas de la police, non, mais une professionnelle de la route qui se sent responsable de la sécurité citoyenne.

Le site “securiteroutiere.gouv.fr” nous rappelle ceci : “Selon certaines enquêtes, près de la moitié des enfants de 0 à 14 ans continueraient à voyager non attachés ou mal attachés, c’est-à-dire dans des dispositifs de retenue non adaptés à leur taille, détériorés ou mal installés. Comme pour les adultes, c’est surtout en ville et sur les trajets courts que l’oubli de la ceinture se produit. Or, dans une collision à 50 km/h, un enfant non attaché de 30 kg se transforme en un projectile de 1 tonne. Un choc à cette vitesse représente les mêmes risques qu’une chute du quatrième étage d’un immeuble ! dossier_cinq_b.jpg

Attacher ses enfants en voiture —et cela, même pour quelques centaines de mètres, même si l’on roule à 20 km/h— n’est pas moins indispensable que de les empêcher de jouer sur un rebord de fenêtre en étage et sans rambarde…”.

Chloé Laroche

08/06/2010

J'écris pour Jean-Baptiste Martinet, un motard de 26 ans tué par des chauffards à Grenoble. Un rassemblement aura lieu pour lui le 12 juin devant la Préfecture de ma ville.

3-300x225.jpgArticle dédié aux parents, aux amis et à la famille de Jean-Baptiste Martinet...thumbs_photo0201.jpgthumbs_photo-0276.jpg

 

Pour toi,

Jean-Baptiste ___________________ 110921.jpg

____________________________________________ 

 

 

Tu avais deux frères
Et passionné de moto
Tu t’appelais Jean-Baptiste
Puis la mort t’a tristement fauché
Sur une glissière de sécurité
Car des chauffards t’ont tué

Projeté de ta moto
Par le choc violent
D’une voiture conduite
Par un chauffeur alcoolisé
Tu as été emporté dans la fuite
De ta vie volée à ceux qui t'aiment

0405232624_20100406202414916080.jpg[120x-1].JPGTu ne verras plus le soleil
Mais la lumière emplit ton âme
Près de tes parents tu es
Invisible combattant et défenseur
De leur lutte pour faire savoir
Que deux meurtriers sont en liberté

Cela s’est passé le 5 avril
Dans ma ville de Grenoble
Et le samedi 12 nous serons tous
À la Préfecture pour toi et les tiens
Afin de témoigner de notre colère
Devant la cruauté de ton départ

Nous demanderons que plus jamais
Une telle horreur puisse se vivre
Qu’un jeune motard se voit mourir
Heurté par des personnes sans scrupules
Ayant essayé de dissimuler des preuves
Et de soudoyer les témoins

thumbs_p1010234.jpgNous demanderons que plus jamais
Des criminels de la route alcoolisés
Se retrouvent libres sans sanctions
En attendant le procès de l’accident
Révolte quand on sait qu’une condamnation
De cent euros a été donnée à un tueur de moto

Des groupes et des personnes de partout
Seront présents ce samedi pour fleurir
La mémoire vive de Jean-Baptiste
Et même des membres de “On va sortir.com”
Vont arrêter de sortir et de rire
Pour honorer la vie de ce jeune motard.

Chloé LAROCHE

 

arton8507-1ef8f.jpg__________________ Pour en savoir plus :

 

Lien créé par les proches de Jean-Baptiste :

https://youtu.be/rPVZCJr2z1A

------------------------------------------------------------------------------------

Texte écrit par le collectif de ses amis pour la manifestation d'hommage à Jean-Baptiste Martinet :

"Nous parlons d’un chauffard, avec 1.42 d’alcool dans le sang, faisant une course poursuite avec une autre voiture.
Nous parlons d’un meurtrier qui fait soudoyer des témoins par ses amis.
Nous parlons d’un dissimulateur qui fait feindre une défaillance technique avec ses complices.

… Alors que quelques mètres plus loin git le corps méconnaissable de notre fils, frère et ami …

Alors :

A vous qui êtes touchés par le décés de Jean Baptiste agé de 26 ans, rentrant du boulot et arraché à la vie par un être sans cœur et sans pitié !
A vous qui avez des enfants !
A vous qui avez des frères !
A vous qui avez un ami !
A vous qui êtes, comme nous, révoltés !
A vous qui aimez la vie,
A vous qui voulez croire en une justice meilleure,

AIDEZ NOUS !!! AIDEZ SA FAMILLE ET SES AMIS A LUI RENDRE JUSTICE !!!

Nous avons besoin de fond pour prendre le meilleur des avocats. Si il faut être vus pour être entendus, alors nous serons vus !!!

Il est hors de question qu’une fois de plus, un jugement laxiste soit rendu à l’encontre d’un meurtrier !!!"


1768657.jpg

jean-baptiste martinet,motard,moto,mort,accident,grenoble,alcool,chauffard,conduite,code de la route




_____________________________________________________________________________________________________

13/03/2010

Pour les motards qui manifestent aujourd'hui, pour un jeune motard qui vient de perdre la vie et pour un homme handicapé suite à un accident de moto.

imagesEDjDWb.jpegBonjour en ce jour à tous les motards !imagesGfRlvp.jpegimages4IU5lR.jpeg

Beaucoup manifestent aujourd'hui en ce 13 mars dans différentes villes de France, dont Grenoble, ma ville, à l'initiative de la Fédération française des motards en colère.

Je suis taxi accompagnatrice TPMR -transport de personnes à mobilité réduite- et j'ai rencontré dans mon métier beaucoup de personnes handicapées suite à un accident de moto... véhicule au combien fragile pour celui qui est dessus.imagesCGNkG1.jpeg

Je pense en ce jour à un jeune motard de 29 ans qui vient d'être tué sur la route en moto à Marseille. Quelqu'un va descendre le voir pour son enterrement et réconforter aussi sa famille : c'est un homme handicapé qui a eu un accident de moto en 1987, touché gravement par une voiture n'ayant pas respecté le stop.

imagesKpRF8E.jpegDepuis, il vit l'enfer, parle difficilement (problèmes comme pour un AVC), marche très difficilement en tombant à chaque pas (jambes et bras touchés). Il aimait les femmes mais ne peut plus en avoir une seule, vu son état.

Je vous en prie, automobilistes, faites attention aux motos. Une règle d'or : si vous avez une moto devant vous, restez éloigné suffisamment derrière elle et puis aussi, surveillez vos rétroviseurs pour voir arriver les motos qui peuvent arriver à l'arrière et ne freinez jamais brutalement devant une moto... car eux n'ont pas les freins pour vous éviter et s'arrêter aussi bien que vous.imagesRcq431.jpeg

Donc, surveillez ce qui se passe derrière, devant et sur les côtés. Les rétroviseurs servent à cela. Freinez à l'approche d'un feu, ce qui vous permettra aussi de vous arrêter quand le feu passe à l'orange. imageslmF31U.jpeg

Je suis de nombreuses heures sur la route et je suis témoin de l'incivilité de nombreux automobilistes envers les motos ... Des voitures, je me répète, roulent comme si elles étaient seules sur la route, en regardant fixement devant, sans s'inquiéter de ce qui se passe autour, derrière et sur les côtés.  

imagesfUWQUk.jpegQuand je roule, j'ai à chaque minute cette idée en tête qu'un motard va croiser ma route, ou bien aussi un cycliste ou un piéton, et que je suis un danger par le poids de ma voiture pour ces personnes et que c'est à moi de les respecter et de tout faire pour qu'ils restent en vie. C'est la responsabilité de tout conducteur. 

Chloé Larocheimages37lrbj.jpegimageszp6lMq.jpeg

imagesRbvIRH.jpeg

12/01/2010

Mon hommage à des hommes qui n'ont pas hésité à se jeter dans l'eau glacé pour sauver des personnes accidentées. De la vie à la mort. Mes pensées pour Hakim et ses parents en deuil.

imagesxbcDR5.jpegBonsoir à tous et toutes,

Depuis le premier de l’An 2010, plusieurs événements m’ont interpelée, dont certains sont des exemples de solidarité. Ils font écho à l’article que j’avais écrit sur les héros d’aujourd’hui et sur le héros qui sommeille en nous et ne demande qu’à oeuvrer.

Randy Kiener, à 16 ans, n’a pas hésité à se jeter dans le Canal du Midi à plus de deux heures du matin pour sauver450_F200MAR.jpg Christophe, un jeune père de 35 ans, tombé avec sa voiture dans une eau glaciale. L’Aude peut être fière de cet adolescent qui a sauvé un papa et par là même une famille de trois enfants du deuil et des larmes éternelles.images6efqZv.jpeg

h-20-1876726-1262962635.jpgEddy Devauchelle est un habitant de la Somme qui a sauvé en ce début janvier une femme enceinte et son enfant de la noyade. La jeune femme était coincée sous une voiture renversée dans la rivière. Eddy n’a pas hésité à plonger et à la dégager. Son mari le suppliait de la sauver et à deux, ils l’ont sortie de l’eau. Eddy a fait les premiers secours et a secoué les gens autour qui ne bougeaient pas, pétrifiés par la scène. Aujourd’hui, cette femme est vivante et elle porte toujours son bébé. Eddy est discret et affirme qu’il a fait son devoir de citoyen.

Le devoir de citoyen : le devoir de tout humain qui est solidaire de la communauté des hommes, de ceux qu’il ne connaît pas mais dont il est proche, aussi proche que si c’était son frère ou sa soeur.

images4686bX.jpegJe me sens proche depuis le début de la famille du policier écrasé par deux cambrioleurs fin décembre. Cet homme de 51 ans a vu un énorme 4x4 se diriger vers lui avant de voir se consumer ses dernières heures. Deux hommes étaient à l’intérieur et n’ont pas hésité à tuer un autre homme avec ce véhicule volé. Les policiers font un métier difficile et même si la population leur en veulent pour les contraventions et l'autorité mal perçue, il faut se rappeler qu’ils nous protègent aussi et qu’ils élucident beaucoup d’affaires de drogues, criminalités, violences diverses, pédophilie, accidents de la route, etc. Mes pensées vont vers la famille de ce policier et à son fils.

Je me sens proche aussi de Hakim et de ses parents, qui pleurent un fils de 18 ans. Il était lycéen dans l’établissement scolaire Darius Milhaud en Val-de-Marne, en classe de BEP vente. Il est mort pour rien de trois coups de couteaux. Cet après-midi, une marche s’est déroulée pour lui et des dizaines de roses ont célébré son souvenir, à travers toutes les larmes de ceux qui l’aimaient. Son corps va être emmené en Tunisie et je respecte la volonté de ses parents et de sa famille qui souhaitent lui donner sépulture dans le pays de ses ancêtres.imageshcJphN.jpeg

images.jpegJe m’élève contre tous ceux qui sont indignés qu’au bout de trois générations en France, des familles osent emmener les corps de leurs enfants défunts pour les enterrer ailleurs, dans les pays d’Afrique Noire ou du Nord, dans le sol de leurs ancêtres. Une dame s’est exprimée ainsi ce matin dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur Rmc, en disant que ça suffisait et qu’il fallait arrêter d’accepter ce genre de pratiques, que c’était impensable de ne pas enterrer ces jeunes ici. Mais, Madame, si vous étiez une seconde à la place de ces parents qui viennent de perdre leur fils, leur enfant, vous vous figeriez sur place de douleur et vous regretteriez avec honte ce que vous avez osé émettre sur les ondes. Perdre un enfant est un ouragan dans une vie. Les parents en deuil perdent leur bonheur, la joie de leur vie, et leur souffle est enterré avec leur enfant. Ils vivent mutilés toute leur vie et portent cette croix comme une épreuve invisible et terrible, comme un sacrifice intérieur qu’ils ne peuvent qu’accepter, en attendant de rejoindre le fruit de leur chair.

Madame, il y a bien une chose qu’on peut respecter, ce sont les rites qui entourent la mort et le départ d’un être humain. La famille endeuillée est respectable et n’a pas à subir les affronts de ceux qui au nom d’une identité nationale garderaient les morts sur notre sol en leur interdisant de prendre l’avion pour leur dernier repos. Alors qu’à contrario, on oblige des étrangers à embarquer dans des avions vers leur pays d’origine, alors qu’ils ont des enfants nés en France et bien vivants ! Des pères sont régulièrement expulsés de France au nom de ceux qui militent pour une identité nationale uniforme, sans couleurs et sans âme.

imagesYTXlrw.jpegFaut-il attendre que les gens meurent pour les retenir ?imagesIVKrXI.jpeg
Pour apprendre que les troisièmes générations issues de l’immigration ont besoin de leur parents et qu’il est inhumain de les séparer de leur père, de leur mère.

Pour respecter leur peine et le deuil de leur chagrin éperdu d’amour, amour éteint à jamais... sauf dans le coeur explosé de leur vie d’humain qui continue.

Chloé Laroche

12/10/2009

La défenestration frappe 250 enfants par an. Je reviens sur la chute d'Alexandre et sur les faits, à la demande de sa maman. Mes pensées pour tous les parents en deuil torturés par la culpabilité du départ définitif de leur enfant.

Bonsoir à tous et toutes,

1767077.jpg

 

 

 

2568070053_small_1.jpgJ'écris cet article pour répondre à la maman d'Alexandre qui m'a demandé de révéler la vérité sur ce qui s'est réellement passé lors de la chute mortelle de son fils en août 2009.images.jpeg

Je voudrais alerter la population sur ce risque appelé "défenestration" qui compte chaque année en moyenne deux cent cinquante chutes d'enfants entre dix mois et sept ans. Certains ont beaucoup de chance et n'ont que quelques séquelles, comme cette petite fille de Grenoble retenue par les fils à linge de la voisine. Mais il y a des décès malheureusement, comme le petit Alexandre, et aussi des enfants qui restent handicapés à vie.

Il faut examiner à ce sujet l'enquête très sérieuse de 2006 faite dans trois régions de France. Il a été constaté cent six chutes sur sept mois, dont dix décès. Les enquêteurs ont constaté près de dix pour cent des décès et un chiffre important d'enfants demeurant handicapés. Le lien est le suivant : http://www.dsi.univparis5.fr/AcVC/Enquetes/Defenestrations/20%20BEH%202008%20V1_172-5.pdf

1795007.jpgCertains enfants profitent donc d'une fenêtre ouverte pour regarder à l'extérieur et puis basculent, inconscients du risque ou victimes de leur poids qui les fait passer par-dessus bord. Cela se fait en une seconde. D'autres sont assez malins pour déplacer et monter sur un meuble ou une chaise. D'autres escaladent le balcon. Certains peuvent ouvrir la fenêtre et je considère là que les constructeurs sont responsables de la sécurité de la fermeture des fenêtres. Il faut réfléchir plus avant et pouvoir sécuriser balcons et fenêtres. On sécurise les piscines et on est exigeant quant aux accidents possibles pour qu'un enfant, sur quelques secondes d'inattention des parents, ne puisse pas accéder à la piscine. Pourquoi les fenêtres ne font-elles jamais l'objet d'une attention particulière de la part des constructeurs ?x18753017.jpg

J'ai donc échangé des mails avec la maman d'Alexandre qui m'a expliqué ce qui s'était passé dans le départ de son fils. Je pensais que le petit garçon avait poussé un meuble et avait ouvert une fenêtre. La vérité est autre et Laeticia l'a expliqué dans son blog  http://tissouday.skyrock.com... Elle y a mis tout son amour de maman et de merveilleuses photos d'Alexandre. C'est un accident terrible où la maman a répondu à la demande de son fils qui était d'ouvrir la fenêtre car il voulait voir le train. Mais il a basculé. Laeticia vit avec un terrible sentiment de culpabilité depuis, car elle pense qu'elle n'a pas été vigilante et prévoyante. Je tiens à lui dire que notre destin a plusieurs fil(s), que parfois on doit tomber et c'est inéluctable, que parfois quand l'heure est venue, le petit Icare ne peut être retenu dans sa chute, même pas par son père ni sa mère, qu'un accident c'est une seconde et puis plus rien, que la défenestration est si vite arrivée qu'elle est parfois imprévisible.images-9.jpeg

images-8.jpegOui, j'ai rencontré une maman qui avait déposé son bébé dans son cosy à terre sur un parking en attendant de le mettre dans sa voiture. Elle l'a posé derrière une autre voiture, laquelle a reculé. Cette femme vit avec ça depuis des années. Sa grande soeur aussi, qui a vu le petit corps tout écrasé. Cette femme n'a pas imaginé une seconde ce qui allait arriver. Elle était loin de réaliser que cette voiture allait reculer. Une fraction de seconde et le conducteur est passé sur le cosy. Depuis, son mari est toujours resté près d'elle. Ils sont restés unis. Ils ont fait face à la colère, colère de l'un, colère de l'autre et culpabilité. Ils sont allés en parler avec des associations de parents en deuil. Ils ne se sont pas renfermés. Ils ont pleuré. La maman s'est faite aider. Ils ont continué à vivre pour leur fille. Avec courage et comme une nécessité de devoir vivre malgré tout, avec un boulet de mille kilos à tirer, une croix si lourde à porter. Et quel courage de parents...

Un accident, ça peut être une priorité non respectée en une seconde et notre enfant à l'arrière de la voiture handicapé à vie parce qu'un véhicule nous a percuté. Une maman dont on m'a parlé vit cela et accompagne son fils dans les multiples soins médicaux d'une vie brisée. Sa culpabilité est si grande. Je voudrais envoyer plein de courage et de force à cette maman, à Laeticia, à tous les parents qui n'ont pas pu sauver leur enfant de la mort, de l'accident, qui n'ont pas pu le protéger parce que aussi, ces enfants devaient partir. C'était leur heure et nous ne sommes pas tout-puissants. Je crois qu'en tant que parent, on doit tout mettre en oeuvre pour éviter que la mort s'approche de notre enfant et imaginer d'avance tout scénario pouvant arriver. Cependant, le film de la vie n'est pas écrit que par nous. Nous ne sommes qu'humains. Petites choses fragiles et si fortes à la fois.images-4.jpeg

x15190572.jpgTous les parents orphelins de leur enfant se sentent coupables, même si c'est une maladie, un cancer ou un truc foudroyant comme dans le cas de ma fille décédée d'une encéphalite foudroyante. On s'en veut premièrement de survivre à notre enfant car ce n'est pas dans la logique des choses d'enterrer son enfant. Il est sorti de notre ventre, on l'a élevé, on l'a protégé durant des jours, des mois, des années... lui donnant la main pour traverser la route, bouchant toutes les prises électriques, enlevant tous les produits ménagers et médicaments de sa portée, ne le laissant jamais seul, ayant à chaque seconde les yeux rivés sur lui.

Deuxièmement, on se sent impuissant de n'avoir rien pu faire ou qu'on n'ait pas eu une intuition fulgurante, un ange nous ayant secoué pour guérir, sauver, retenir, ressusciter notre enfant.

Troisièmement, on est en colère, une colère sourde, une colère qui monte comme un volcan... contre le monde, contre soi, contre son propre enfant aussi... même si ce n'est pas toujours conscient, contre le destin, contre son conjoint, contre les médecins...

Et c'est pour cela qu'il est nécessaire de sortir tout cela de soi... en parlant, en écrivant, en s'exprimant, en échangeant, en pleurant. Il y a des associations de soutien et d'écoute comme le groupe Aurore, né de l'association Locomotive, à Grenoble. Ce sont des parents qui ont perdu un enfant et qui se retrouvent régulièrement, une fois par trimestre ou une fois par mois quand cela est nécessaire. Leur numéro est le 0476541700.images-6.jpeg

images-7.jpeg

 

Il y a un lien qui regroupe beaucoup d'informations qui pourraient vous aider.

Le voici : http://www.ecoutedeuil.fr/pageliens.htm

 

Je vous embrasse fort, Laeticia, et je suis là pour vous, pour parler, pour vivre et pour aimer nos enfants, à travers la mémoire de leurs petites vies, si grandes dans nos coeurs. C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai découvert les photos d'Alexandre sur votre blog et celles de son petit frère.

Chloé Larochetv4702_115.jpg

 

___ Voir mon article écrit le 3 septembre 2009, le jour de la rentrée : J'écris aux parents d'Alexandre, tombé accidentellement du 7ème étage dans la banlieue de Grenoble, à Pont de Claix. Je pense en ce jour de la rentrée scolaire à Chama Dieumerci, à Antoine disparu à Issoire, aux enfants noyés cet été, aux autres.

 

 

images-7.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu