Avertir le modérateur

09/11/2014

Passeurs d'amour, dépositaires de la mémoire humaine, agents de tolérance et d'écoute... Choisirons-nous de nous retrancher dans l'oubli ou d'endosser la responsabilité d'un choix d'humanité ?

 

Bonjour à tous et toutes,the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mort

 

On m'a raconté ce jour qu'une entreprise iséroise invite son personnel à une fête de Noël fin novembre... et je constate comme vous que dans les magasins, on parle de Noël avant même que la Toussaint soit passée.

the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mortUn jour, on sera mort avant même d'avoir terminé sa vie... et puis, un jour, on sera né avant même d'être conçu, sans jamais avoir connu le ventre d'une femme, dans une société où tout sera calculé d'avance, même l'amour, peut-être éradiqué à jamais, comme dans l'excellent film  : "The Giver".the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mort

Dans ce film remarquable, on observe une nouvelle société dans laquelle la mémoire a été retirée du cerveau des habitants, ainsi que l'émotion, les couleurs, les différences, les relations amoureuses.

On perçoit qu'une immense peur a pu entrer dans le coeur de l'humanité à cause de la violence, de l'intolérance et des guerres et ... qu'une seule solution s'est alors imposée : niveler la population à une unicité obligatoire.

Dans ce nouveau monde raconté dans le film, un acte nommé "élargissement" se pratique afin de masquer l'acte de tuer. On tue des bébés car ils ne grossissent pas aussi bien que les autres, ou bien parce qu'ils sont nés handicapés ou différents. Le simple fait de changer le mot fait que la population ne se pose aucune question sur le fait "d'élargir" une personne. Chacun fait ce qu'on lui demande, même si c'est pour emmener un petit à la morgue dans une boîte blanche.

the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mortEt puis, soudain, un jeune homme devient le dépositaire de la mémoire de ce peuple et prend conscience, grâce à son passeur (son instructeur empli de la mémoire de tout le passé des humains)... de la beauté de l'humanité, à travers tout ce qu'elle a traversé durant de centaines d'années, à travers aussi la force de ceux qui se sont battus pour que la justice et l'amour triomphe. Il se bat alors lui-même pour rendre la mémoire aux siens, afin de sauver ceux qu'ils aiment de l'emprise d'un système de sages devenus fous et sectaires.

Il souffre de comprendre que l'humain peut tuer, que parmi sa communauté, l'on tue, que son meilleur ami a pu le trahir, que l'amour a été banni de sa communauté. Mais il trouve la force en lui, grâce à son passé et aux images de toute la terre, de retrouver les couleurs du passé afin de reconstruire le présent et l'avenir.the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mort

Nous aussi, nous pouvons défendre l'amour et la solidarité dans nos vies. Nous pouvons découvrir qu'il ne sert à rien d'éradiquer les différences pour apporter la paix au monde. Et savoir aussi que nous demeurons libres de nos choix, choix de consommation, choix d'égoïsme ou de générosité.

Nous pouvons porter un regard de jugement sur une personne mais que savons-nous de son passé, de ses souffrances, de ses blessures ? Gommer le passé pour ne garder du présent que l'évidence d'une faute visible devant tous, c'est comme couper les racines d'un arbre dont on ne verrait que les branches flottant dans l'espace.

the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mortUn jour, il y a bien longtemps, un sans-abri errait dans les rues un soir de Noël sur Grenoble. Il était rejeté de tous, il avait froid et souffrait terriblement d'être seul un soir de Noël.

Deux jeunes frères l'ont rencontré et se sont mis à lui parler, simplement et de coeur à coeur.

Cet homme était tombé très bas, après avoir été ingénieur, avoir perdu son travail, être quitté par sa femme. Il avait tout perdu.

Les deux jeunes l'ont invité à venir passer Noël chez eux, avec leur parents, qui ont très bien reçu cet homme cabossé par la vie.the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mort

L'un des deux jeunes, aujourd'hui âgé d'environ trente-huit ans, m'a confié que ce fut son plus beau Noël. Il m'a raconté ensuite le souvenir des Noëls qu'il passait à aller jouer de l'accordéon dans la maison de retraite de son grand-père.

Il voyait le bonheur et la joie s'allumer dans le regard de tous les anciens, lorsqu'il rallumait leur passé à la flamme des souvenirs heureux ou malheureux d'existences accomplies, grâce aux morceaux joués réveillant les émotions et le destin antérieur.

the giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mortJe pense ce soir à l'homme, un autre homme, qui m'a confié un secret enfoui très loin  dans son passé, un fait causé par un pasteur avide de l'amour des petits enfants. Cet homme a vu en moi le dépositaire d'une mémoire qui guérit lorsqu'on prend soin d'en entendre le pire, gardant le meilleur pour guérir les blessures du présent.

Nous pouvons tous être les passeurs d'amour et dépositaires de la mémoire de ceux que nous aimons, de ceux qui nous donnent leur confiance.

Chloé LAROCHEthe giver,cinéma,film,meryl streep,mémoire,humanité,crime,communauté,secte,folie,pouvoir,conscience,système,fermeture,enfermement,élargissement,amour,interdiction,règle,loi,consommation,magasin,noël,sdf,sans-abri,solidarité,écoute,peur,avenir,passé,présent,âge,personne âgée,hospitalité,différence,paix,guerre,passeur,dépositaire,jugement,art,actualité,épreuve,vie,mort

 

 

 

 

 

16/10/2014

Lettre à toi qui a envie de partir là-bas en Syrie.... Mais reste donc là ! Il y a tant à faire. Regarde cette femme, maman des SDF de Grenoble...

Lettre à toi qui a envie

de partir là-bas en Syrie...

Mais reste donc là ! Il y a tant à faire.

Regarde cette femme, maman des SDF de Grenoble...

 

___________________________________________________________________________k3623422.jpg

 

Tu es jeune et j'ai à te parler. Et d'ailleurs, même si tu es plus vieux... je te parlerai.

Tu veux partir là-bas te battre... Quitter la France pour aller te battre en Syrie.

Pour moi, ce serait du suicide, un gâchis total de ta personne alors qu'il y a tant à faire ici.

Tu réponds à un appel religieux peut-être, à une envie de te battre pour arrêter un conflit qui a ôté la vie à tant de civils innocents... mais chaque religion ne demande t'elle pas de vivre le partage et l'amour, et non la guerre et le sang ? Se battre au côté de ceux qui veulent la violence et le terrorisme, est-ce compatible avec ta soif de justice et de paix ?

Aujourd'hui, j'ai rencontré une femme à Grenoble. Elle a quatre-vingts ans, elle est malade mais tous les jours, elle parcoure les rues de sa ville pour aider les sans-abris.

Elle les loge, les nourrit, leur achète le nécessaire pour vivre et leur trouve même du travail, comme pour cet homme à qui elle a trouvé un emploi de serveur place Grenette.denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Elle a acheté un four à micro-ondes et divers meubles à un ancien sans-abri qui avait trouvé une petite chambre. Un jour, elle a dit à un homme perdu : "Demain, habille-toi bien et attends-moi." Quand Denyse est arrivé, elle ne l'a pas reconnu, tellement il s'était mis sur son trente-et-un, si beau et fringuant. Elle l'a présenté à un nouveau travail et depuis, il est sorti d'affaire.

Dernièrement, elle a rencontré une jeune fille étudiante qui restait assise par terre à côté d'un sans-abri.

-Mais que fais-tu là, toi ?

-Je suis amoureuse de cet homme...  

-Oui, mais, par amour, tu ne vas pas couler avec lui, te laisser aller à cette vie ?

-Si, car je l'aime !"denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Alors Denyse se demande comment elle va pouvoir la sauver de là.

-Je vais l'appeler", me dit-elle, alors que je la ramène de l'hôpital dans mon taxi sanitaire. "Je lui dirai que je reviens de l'hôpital, que j'ai besoin d'elle, car j'ai trop mal, et elle viendra."

Et puis elle me raconta comment elle avait essayé de sauver une chienne de trois ans des abus d'un sans-abri. Celui-ci lui faisait faire des petits sans arrêt, afin de les revendre. Elle était épuisée, au bord de la mort. Denyse a prévenu la SPA ; ils lui ont prodigué des soins mais c'était trop tard, la chienne est finalement décédée.

denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivainDenyse ne s'arrête jamais d'aider, de se préoccuper de ceux qui sont dans la souffrance et le besoin. Mais dans son coeur vit une grande douleur : son petit-fils de sept ans est mort en faisant de la luge à Lans-en-Vercors.

Dans la déchirure extrême de son coeur de grand-mère orpheline, Denyse a perdu plus de quinze kilos en un mois. th-95.jpeg

Malgré ce choc immense, traversant cette terrible épreuve avec courage et détermination, Denyse poursuit son chemin au coeur de sa ville, en faisant le bien autour d'elle.

Son fils, prenant exemple sur sa mère, parraine sept enfants dans le monde, envoyant de l'argent pour leur scolarité et pour qu'ils mangent à leur faim.

Denyse a réussi à persuader des membres de sa famille -restaurateurs- de donner les restes des plats non utilisés aux Restos du Coeur. Elle est fière de me dire qu'ils ont accepté et que cela fonctionne dorénavant, grâce à son action.denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Alors, toi qui veux partir si loin pour faire le bien, reste parmi nous et ouvre tes mains et ton coeur sans prendre l'avion. Garde ta vie là où elle se trouve car ton chemin est ici, près des tiens, dans ton village, ta ville, là où le Ciel t'a placé. 

Pourquoi partir pour revenir dévasté, traumatisé par des images, des scènes horribles qui t'empêcheront d'accomplir ce pour quoi tu es né ?

J'espère que ma lettre aura su te convaincre de ne pas écouter les sirènes charmeuses d'Internet et de Facebook et qu'elle t'aura donné l'envie de poursuivre le chemin tracé par Denyse. Cette femme va un jour prochain quitter notre terre pour rejoindre la Terre des Anges, alors il faudra des personnes comme toi pour prendre sa relève.

Quand les sans-abris et sans-domiciles-fixes rencontrent Denyse dans la rue, ils l'appellent Maman tout au fond de leur âme et portent leur main sur le coeur. C'est cela l'amour véridique et la véritable religion de l'humain, réelle humanité en vérité.

Sincèrement,denyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivaindenyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

Chloé Larochedenyse,sdf,sans-abri,aide,compassion,amour,don,maladie,offrande,partage,syrie,letrre,partir,guerre,internet,facebook,religion,islamiste,paix,france,actualité,jeune,combat,voyage,jeunesse,politique,restos du coeur,vie,courage,maman,deuil,enfant,luge,accident,grenoble,isère,résilience,existence,ange,témoignage,taxi,ambulance,écoute,admiration,quatre-vingts ans,route,confidences,écrivain

 

 

 

 

 

17/03/2014

Mon hommage à Florent Charreyre, hautboïste paraplégique. "Quelle chance j'ai d'avoir tout ça !". Mon article écrit pour son courage, sa volonté et sa passion de la vie et de la musique.


1394762.jpeg


k7630037.jpgIl était une fois un jeune homme qui roulait  en scooter un jour de novembre 1992. Une voiture le renversa et sa vie bascula à jamais. Florent se retrouva dans un fauteuil et ne remarchera plus.

Le jeune Florent Charreyre a alors quinze ans et il voit sa vie se fermer d'un coup devant lui, avec comme seul espoir les deux roues de son fauteuil. Ses rêves et ses projets semblent stoppés net. Cependant, il s'accroche à la vie et ses parents l'accompagnent et le soutiennent au maximum de leurs forces.th-106.jpeg

Un jour, alors qu'ils vont voir un médecin pour Florent, une dame parle avec eux dans la salle d'attente. Elle est généreuse, elle est pianiste. Elle réussit à avoir sur Paris un rendez-vous pour Florent avec un excellent  médecin. Elle invite chez elle le jeune homme, qui a grandit depuis son accident et est maintenant majeur.k10877415.jpg

Il monte donc à Paris depuis Clermont-Ferrand avec sa maman. La pianiste leur demande que Florent apporte son hautbois. Car Florent joue du hautbois admirablement, après des années d'études au Conservatoire clermontois, auprès de son excellent professeur : Alain Blanc-Brude. Ce dernier n'a pas hésité à pousser les murs du centre du rééducation de son élève talentueux pour venir lui donner ses cours, après son accident.

isp0802384.jpgAprès être rentré du rendez-vous médical sur Paris, Florent sort son hautbois à l'invitation de la pianiste, qui semblait vraiment être un ange pour lui. Elle l'emmena alors dans un autre univers où ils jouèrent durant plusieurs heures sans s'apercevoir du temps qui passait. Florent était métamorphosé et comprit soudain que la musique était son avenir. C'est à ce moment-là qu'il décida de devenir un professionnel dans la musique.

Il travailla d'arrache-pied et passa le concours d'entrée au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il réussit le concours  après deux échecs avec brio et avec l'unanimité du jury, ce qui est formidable et extraordinaire pour un musicien. On lui avait dit auparavant de progresser afin de pouvoir jouer avec un pianiste à 442 Hertz, son intonation étant légèrement trop basse. Il a réussi  grâce à sa volonté et à des heures de travail à monter le son de son instrument à la force de son souffle, afin d'être à la même hauteur que le piano. th-108.jpeg

Et puis, devenu professionnel dans le hautbois, il fut repéré très vite par un grand chef d'orchestre japonais qui avait le projet de constituer un grand orchestre pour une ville détruite par le  tremblement de terre : Kobe. Ce grand chef se nomme : Yutaka Sado. L'orchestre a réunit des musiciens du monde entier, tous recrutés sur concours en 2005, et a pour nom :  le "Hyogo Performing Art Center Orchestra". Son chef a cette idée profonde de penser que la musique apporte un baume à ceux qui souffrent et un grand apaisement.

th-107.jpegDans la même pensée, Seiji Ozawa, chef d'orchestre japonais, a dit ceci en parlant de l'importance de la musique face à la souffrance :

"Face à la souffrance personnelle et collective, la musique est à la fois impuissante et nécessaire. Je me souviens que deux semaines après le 11 Septembre, j’avais donné un concert à Carnegie Hall, à New York. Il s’agissait du Requiem de Berlioz. À la fin, le public était en larmes et en prière, ne pouvant quitter la salle. Comme les musiciens, d’ailleurs.

J’ai vécu la même expérience après le tremblement de terre de Kobe : le public adresse une sorte de demande cérémonielle à la musique, parce qu’elle touche au plus profond de l’humain, dans la joie comme dans la catastrophe. Irrémédiablement marqué par Hiroshima et Nagasaki, le Japon vient de vivre une nouvelle catastrophe nucléaire. Je veux croire, je suis sûr que mon pays va tout faire pour trouver une nouvelle énergie alternative au nucléaire et entraîner la planète à sa suite…". (interview de "La Croix" / 3/07/2011)_____________________


1394760.jpegDepuis 2006, Florent est hautboïste soliste dans l'orchestre philharmonique de Kyoto.

Il a rencontré une japonaise qui se nomme Kanako et vient d'avoir un petit garçon nommé Lyou.

Je lui souhaite beaucoup de bonheur et de poursuivre une longue carrière, à cet homme fantastique nommé Florent qui s'est exprimé ces derniers temps en ces termes : "Quelle chance d'avoir tout ça ! Je suis devenu un battant grâce à cet accident."

Florent, voici donc pour toi l'hommage de la violoniste que je suis. Je partage avec toi la résilience d'un parcours peu commun et jonché d'épreuves. Mais la musique nous accompagne, fidèle, intègre et véritable baume du coeur.th-102.jpeg


Chloé LAROCHE


Lire aussi :


http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2013/12/17/paraplegique-depuis-lage-de-15-ans-florent-est-aujourdhui-hautboiste-solo-au-japon_1805154.html


http://www.la-croix.com/Culture/Musique/Seiji-Ozawa-chef-d-orchestre-Face-a-la-souffrance-la-musique-est-impuissante-et-necessaire-_NG_-2011-07-03-685169




04/02/2014

Éthique, justice et morale en notre monde actuel... Réflexions sur les réseaux sociaux et l'actualité, sur les sanctions, la prison et les nouveaux justiciers. Pensées sur les deux jeunes revenus de Syrie.

fontaine,agression, handicapé,quatre jeunes,mineurs,chat,délit,justice,facebook,réseaux sociaux,grandes gueules,radio,médias,actualité,guerre,syrie,deux jeunes soldats,djihadiste,djihad,islamiste,secte,manipulation,victime,youtube,vidéo,violence,agression,justice,juge,tribunal,nouveau justicier,condamnation,amende,prison,peine,bande,terrorisme,peur,solidarité,entraide,peuple,compréhension,jugement,critique,radical,psychiatre,psychologie,morale,éthique,france,Bonjour à tous et toutes,


Hier, on apprenait que la vidéo d'un petit chat jeté à plusieurs reprises contre un mur était livré sur internet par un jeune de vingt-cinq ans... Cet individu est donc un homme déjà constitué, pas un jeune garçon.

Aujourd'hui, on apprend que quatre jeunes mineurs, de douze à seize ans, ont humilié un homme handicapé mental dans un parc de Fontaine, près de Grenoble.

J'écoute une radio nationale et qu'entends-je : "Des personnes ayant commis certains faits sont arrêtées grâce à l'intervention de membres inscrits sur les réseaux sociaux. Allons-nous vers la création de nouveaux justiciers sur les réseaux sociaux, de ceux qui n'hésitent pas à donner les noms de ceux qui font des choses qui déplaisent... Et sommes-nous tous appelés à SUBIR la dénonciation sur Facebook, sur Twitter ou ailleurs?"

Je me suis dit que l'animateur de cette radio devenait fou, tout simplement, ou complètement décalé, ou bien simplement inconscient.

Il défend visiblement par ses propos la notion de liberté et de protection des individus, même lorsque ceux-ci commettent des délits... En effet, les actes que j'ai cités tout au début de mon article s'appellent bien des DÉLITS, faits interdits par la loi.

L'acte de dénoncer n'est pas "dénoncer" au sens de ceux qui ont livré des personnes juives -lors de la Seconde guerre mondiale- à la déportation et à la haine nazie ; cette forme-là de dénonciation est condamnable car elle n'existait que pour nuire à autrui. Par contre, dénoncer les auteurs d'un délit est louable et tout à fait recommandable puisque cela vise à défendre les victimes d'un acte odieux et à arrêter les auteurs de ce fait afin qu'ils ne continuent pas dans cette voie.

Le jeune homme qui a jeté le petit chat avec haine et violence, avant de poster sa vidéo filmée sur internet, a pu être arrêté et a recueilli un an de prison ferme. Le seul problème : est-ce que la prison est une solution dans un cas comme le sien où il ne sait même pas pourquoi il a fait ça... N'aurait-il pas été préférable de lui donner trois cents heures d'intérêt général dans un refuge pour animaux ? Il aurait nettoyé les box des animaux et aurait appris beaucoup de choses sur la sensibilité de ces êtres. Avec un suivi psychiatrique obligatoire en parallèle, cela lui aurait permis de soigner son mal-être.

Notre société est prompte à juger sans se remettre en question et à mettre à la marge ceux qui dévient. Ainsi, lorsque deux adolescents partent en Syrie pour rejoindre l'armée djihadiste et les centaines d'européens déjà partis pour rallier la rébellion syrienne, on juge ces jeunes sans vergogne et sans essayer de comprendre ; on les met en garde-à-vue pour ensuite les punir sévèrement. Les deux lycéens pourraient être poursuivis pour "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme et éventuellement être placés en détention provisoire". D'après certains journalistes, "malgré leur excuse de minorité, ils risquent dix ans de prison et 225 000 euros d'amende."

Ces deux lycéens ont quinze et seize ans. Pourquoi sont-ils partis là-bas ? Peut-être que leur sensibilité de jeunes a parlé dans cet acte perdu d'avance, dans un monde où nous sommes si impuissants devant les guerres et les violences vues à la télévision. Ils ont été tout simplement récupérés par des groupes islamiques oeuvrant en France, comme des adeptes sont récupérés par des sectes. On s'est servi de leur jeunesse, de leur naïveté et de leur désir de combattre pour la paix, la justice et pour de nouvelles valeurs de solidarité. Alors, maintenant que ces deux jeunes sont revenus, ce n'est sûrement pas eux qu'il faut juger, car ils ne sont que les victimes de manoeuvres manipulatrices servant à recruter de nouveaux soldats gratuits pour une cause floue et extrêmiste.

Quant aux réseaux sociaux et à Facebook, c'est très bien qu'il y ait à l'intérieur -comme inscrits et participants- des personnes aimant la justice et attentives à révéler tout ce qui pourrait être un délit, mais le mieux serait que les dirigeants de ces sites fassent le ménage en amont, lors de la parution de certaines pages, vidéos ou propagandes, ce qui n'est pas effectué, en vérité et à leurs grands torts.

Chloé Laroche

27/11/2013

Le film "LA MARCHE" est un formidable hommage aux Marcheurs de 1983 pour l'égalité et la lutte contre le racisme, oeuvre authentique et profonde.


th-8.jpegBonsoir à tous et toutes,Unknown.jpeg

 

 

 

Ce soir, j'ai vu en avant-première le film  "LA MARCHE", oeuvre magnifique retraçant l'extraordinaire évènement de 1983 qui s'est déroulé en France et dont peu de Français ont eu connaissance ou en gardent le souvenir.

J'ai été très émue durant ces deux heures où l'on suit une aventure humaine rarissime, cette marche qui prend aux tripes, à travers ces jeunes et moins jeunes  qui ont marché durant mille cinq cents kilomètres à travers la France, afin de calmer la violence raciste qui sévissait à l'époque, avec des dizaines de victimes assassinées par la haine toute nue et crue.Unknown-1.jpeg

Durant leur marche, on apprend la mort d'un algérien assassiné et défenestré dans le train Bordeaux-Vintimille, Habib Grimzi, alors que les passagers présents n'ont osé bouger. Les Marcheurs dénoncent la passivité de ces témoins du crime paralysés par la peur ou bien l'indifférence.

Ils dénoncent aussi l'assassinat du petit Toufik, neuf ans, tué par la haine d'un homme d'une balle de 22 long rifle.th-49.jpeg

th-1.jpegOn entend dans ce film le bruit du train et le silence des hommes. On l'entend et le bruit des pas prend le pas sur le vacarme de la haine et de la violence.

Les Marcheurs ont su attirer l'attention sur l'abomination de ces crimes, faits par des êtres humains sur d'autres êtres humains...th-2.jpeg

Tout est parti du quartier des Minguettes, avec des balles tirées sur Toumi Djaïdja par un policier, lors de luttes entre les forces de l'ordre et les jeunes de la cité. Toumi était le Président de "SOS Avenir Minguettes". À la suite de ce drame, Toumi a eu l'idée de cette marche avec le Père Christian Delorme, curé des Minguettes. Ils ont eu cette idée comme un écho à la marche de Gandhi, comme une résonance avec celle de Martin Luther King.th-18.jpeg

Ils sont partis avec quelques jeunes pour traverser la France avec leur banderole pour l'Égalité et contre le racisme. Soutenus par des comités de soutien issus de diverses associations, comme la Cimade de Lyon, ils furent accueillis dans les différentes villes traversées et arrivèrent à Paris le 3 décembre 1983, il y a trente années, avec un triomphe incroyable et cent mille personnes les attendant dans la capitale.

7767165536_la-marche-pour-l-egalite-et-contre-le-racisme-avait-ete-accueillie-par-plus-de-100-000-personnes-a-paris-le-3-decembre-1983-archives.jpgIls sont partis de Marseille le 15 octobre 1983, dans l'invisibilité totale de leur anonymat et puis la petite vague a grandi, grossi, pour devenir une marée immense qui entraîna ensuite la création de "Sos Racisme". 

Les Marcheurs ne voulaient pas de récupérations politiques, religieuses ou ethniques. Ils souhaitaient que cette marche demeure laïque, avec des valeurs universelles et humaines, comme la tolérance, le respect de la différence, l'égalité, le non-racisme. th-15.jpeg

Ils étaient non-violents et répétaient que la haine pour répondre à la haine n'était et n'est pas une solution. Ils ont obtenu la carte de séjour de dix ans pour les étrangers et le fait de ne pouvoir expulser hors de France un mineur de moins de dix-huit ans.

th-16.jpegAujourd'hui, trente ans ont passé et la France continue à expulser les Roms, à les prendre comme boucs-émissaires de la crise, à renvoyer des familles dans leur pays, avec des enfants nés en France, des enfants scolarisés, de jeunes étudiants. Des pères sont expulsés seuls, laissant en France épouses, femmes enceintes parfois, jeunes enfants devenus orphelins d'un papa encore vivant.  Il suffit de se rendre sur le site du Réseau d'Éducation sans frontières (Resf), pour comprendre que le chemin de La Marche est encore long avant de déposer nos souliers devant le sapin de la Paix, du droit d'Asile et de l'Égalité.

http://www.educationsansfrontieres.orgth-13.jpeg

Je lis dans certains forums sur le net des propos très durs et stigmatisants envers les Roms, comme quoi ce serait tous des voleurs, des personnes malfaisantes, des voyous taillés ainsi depuis l'enfance, tous bons à mettre dans un charter. Lorsque je les défends, je me fais casser tout bonnement, comme quoi il faudrait que je "redescende sur terre", que je devienne "lucide". Mais je vois ces familles dans des caravanes, dans des camps, sous des tentes, rejetés de partout, passant d'endroits sordides en lieux minables... Ce sont des êtres humains qui vivent la pauvreté, qui sont exclus, qui ressentent le froid de l'hiver... Je leur porte des vêtements autant que je peux... car rejeter, c'est tuer à petit feu... alors qu'accueillir et protéger, c'est donner de l'espoir.

th-7.jpegDurant des années, j'ai porté des projets d'amitié entre les peuples à travers la musique, à Bron, à Grenoble et ses banlieues, en Isère, créant : "Un archet pour la Paix" pour faire entrer dans les écoles et auprès des enfants cet esprit de tolérance et d'ouverture aux autres cultures, au respect des différences. Je continue de penser que toutes ces actions sont autant de petites gouttes déposées dans l'océan de l'Humain, afin de créer ce phare de la Conscience universelle qui brille dans l'inconscient collectif, pour une paix concrète et vivante.

Ce film de "LA MARCHE", réalisé par Nabil Ben Yadir, arrive juste au moment de l'anniversaire de la Marche de 1983. Il est juste et vrai. Il est authentique et sans recherche d'intérêt financier, puisqu'il a été demandé aux acteurs de gros sacrifices salariaux. Le réalisateur a préféré faire un grand film pour relater cet évènement plutôt que d'axer son énergie sur la recherche de gros moyens de réalisation. Ce film est d'un réalisme étonnant et d'une profondeur véridique.

th-11.jpegJe vous invite à courir le voir et vous marcherez tous ensemble vers le même but. Vous vivrez la même minute de recueillement, à travers laquelle le silence même pénètre à l'intérieur de la salle de cinéma, émotion palpable où les victimes mortes sont présentes avec nous, les vivants.

Oui, nous sommes vivants et nous avons encore le pouvoir de faire avancer l'Histoire avec humanisme et dans le respect de chacun, se rappelant que le sang qui coule dans nos veines est toujours rouge, quelque soit notre race, notre origine, notre sexe, notre ethnie... Que nous soyons noirs, rouges, blancs, jaunes, ocres, marrons, hommes ou femmes.Unknown.jpeg

Chloé LAROCHE 

 

"Le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit."

"Un raciste est quelqu'un qui se trompe de colère."

 

__________________________________________________

______________________________________________________

 

ARTICLE très complet, à lire,

de 

Mogniss H. Abdallah  :

 

http://www.gisti.org/doc/plein-droit/55/marche.html

____________________________________________________________________

Plein Droit n° 55, décembre 2002
« Parcours, filières et trajectoires »

1983 :
La marche pour l’égalité

Mogniss H. Abdallah
Agence IM’média

"Le 3 décembre 1983 à Paris, cent mille personnes environ accueillent la Marche pour l’égalité et contre le racisme dans une ambiance de fête. Partie de Marseille le15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale, la Marche est peu à peu devenue un événement politique historique. Il sera considéré comme un acte fondateur pour la jeunesse des banlieues. A travers le pays, les jeunes issus de l’immigration mais aussi de nombreux Français se sont identifiés aux marcheurs et rejoindront ce que l’on nommera un temps le mouvement beur. Désormais, les Beurs ne sont plus seulement les enfants d’immigrés invisibles, mais bien des acteurs à part entière de la société française. Cette nouvelle donne va bouleverser la perception de l’immigration et redessiner le paysage politique antiraciste.

A l’origine de la Marche, il y a les événements dans la ZUP des Minguettes, à Vénissieux (Rhône). Depuis l’été 1981, les affrontements entre les jeunes et la police dans les banlieues de l’est lyonnais, médiatisés à travers les fameux « rodéos » automobiles, prennent un tournant politique. En effet, la droite, encore sous le coup de sa déroute électorale de 1981, a décidé de relever la tête en attaquant le gouvernement sur la question de l’immigration et de la sécurité.

Dans les banlieues ouvrières, à Lyon comme ailleurs, la crise avec son lot de licenciements et de fermetures d’usines, aggrave les tensions. Le tissu social se délite de jour en jour avec le départ de nombreux habitants (sur 9 200 logements aux Minguettes, 2 000 à 3 000 étaient vides en 1983). Alors, les lascars « rouillent » au bas des tours, s’approprient caves ou appartements vides, et se débrouillent pour vivre. Le chômage s’installe dans les têtes et dans la vie. A défaut de travail, ils trouvent d’autres sources de revenus, plus ou moins licites. Cependant, le marché de la drogue (dure) n’a pas encore totalement envahi les cités lyonnaises.

La police rôde, à la recherche surtout de jeunes issus de l’immigration qu’elle considère avant tout comme des « délinquants étrangers ». L’idée que ces derniers ne puissent plus être expulsés depuis les nouvelles dispositions législatives protégeant les étrangers arrivés avant l’âge de dix ans et coupables de petits délits choque la base policière. (A la veille des élections présidentielles, une grève de la faim de Christian Delorme, Jean Costil et Ahmed Boukhouna avait permis l’arrêt des expulsions des jeunes [1]). Qu’à cela ne tienne : un processus policier et médiatique de criminalisation du mode de vie des jeunes tend à faire l’amalgame entre révolte sociale, petite délinquance parfois crapuleuse et grand banditisme pour faire pression sur les décideurs politiques, accusés de laxisme vis-à-vis de l’instauration de « sanctuaires de hors-la-loi » et autres « zones interdites ».

L’argument de l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat fait mouche auprès du ministre de tutelle des policiers, Gaston Defferre, mais aussi auprès du ministre de la défense Charles Hernu. Ce dernier, par ailleurs maire de Villeurbanne dans l’est lyonnais, n’a pas hésité à détruire la cité Olivier de Serres. Dès 1982, Gaston Defferre s’oppose au ministre de la justice Robert Badinter et à ses velléités d’exercer un contrôle sur la police. A l’occasion des débats parlementaires autour de son projet de loi pour renforcer les contrôles d’identité, le ministre de l’intérieur stigmatise la dangerosité d’enfants qui « parfois à l’âge de six ans et, en tout cas, couramment à dix ans », volent et cassent. Aussi préconise-t-il le principe du « choc salutaire », c’est-à-dire de la prison pour traiter la petite délinquance, une idée importée des Etats-Unis en 1976 par Peyrefitte, ainsi que la répression d’« illégalismes populaires » jusque-là tolérés. Enfin, il avance la notion de « lieux déterminés » à surveiller, voire à pacifier (Le Monde, 15 juin 1982). Par ailleurs, il ne veut pas entendre parler d’« une commission qui serait chargée d’examiner les litiges mettant en cause la police » . La police doit avoir le mot de la fin...

SOS Avenir Minguettes

Au lendemain des élections municipales de mars 1983 marquées par une surenchère raciste et sécuritaire qui fait le lit d’un Front national devenu pour la première fois une force politique nationale, le meurtrier du jeune Ahmed Boutelja de Bron (Est lyonnais) jusque-là en détention préventive est remis en liberté (son procès n’aura lieu qu’en 1995). Le surlendemain, une imposante descente de police aux Minguettes pour une histoire de recel se transforme en affrontement collectif. Le local des jeunes à la tour 10 du quartier Monmousseau est retourné sens dessus-dessous, des mères de famille sont molestées.

Ces violences mettent le feu aux poudres. Les policiers sont obligés de battre en retraite. Les jours suivants, leurs syndicats se lancent dans une virulente campagne publique, saisissent le pouvoir central et menacent le pouvoir d’« actes d’indiscipline » (demandes de mutation en masse, dépôt des armes ...). Ils exigent « la reprise des expulsions et des peines exemplaires pour les meneurs et leurs complices, des opérations systématiques de police avec de nombreux effectifs équipés de moyens pour le maintien de l’ordre », ainsi que « le quadrillage de la commune ».

Dans ce contexte, une douzaine de jeunes décident d’une grève de la faim pour interpeller les pouvoirs publics sur une situation qui peut dégénérer à tout moment. Ils créent l’association SOS Avenir Minguettes et formulent une série de revendications concernant la police ou la justice (arrêt de l’intimidation policière permanente et des poursuites judiciaires consécutives aux événements du 21 mars 1983, création d’une commission d’enquête indépendante sur les « contentieux » avec certains policiers), et la participation à la réhabilitation de la ZUP (embauche sur le chantier, relogement des familles dites « lourdes »...). Si les pouvoirs publics acceptent la négociation, après la médiation active de Christian Delorme, le curé des Minguettes, ils est selon eux impossible de répondre favorablement aux demandes qui concernent le volet police-justice. Néanmoins, ils proposent à Christian Delorme et à Toumi Djaïdja, président de SOS Avenir Minguettes, de participer à la nouvelle commission communale de prévention de la délinquance, où ils ne peuvent émettre leur avis qu’à titre consultatif. Mais les policiers refusent de s’asseoir à la même table que des « délinquants ».

Sur le terrain, les incidents se multiplient. A quelques jours de la destruction spectaculaire d’une première tour à Monmousseau, la police fait une descente brutale dans le petit centre commercial et arrête Kamel, un des grévistes de la faim. Le 20 juin 1983, un policier tire sur Toumi Djaïdja, le blessant grièvement au ventre.

Pendant ce temps, éclate « l’été meurtrier »: Aux quatre coins de France, les crimes racistes se multiplient. L’émoi est à son comble avec la mort du petit Toufik, neuf ans, abattu d’un coup de 22 long rifle la veille du 14 juillet par un ouvrier irascible à la Courneuve.

S’adresser à la France entière

Sur son lit d’hôpital, Toumi se demande quoi faire pour sortir de l’isolement et de la haine réciproque. Lors d’une discussion avec Christian Delorme, surgit alors l’idée de « s’adresser à la France entière par une grande Marche », comme celles de Gandhi ou de Martin Luther King. L’idée séduit d’emblée les jeunes, qui veulent démarrer la Marche sans attendre. Christian Delorme leur demande un peu de patience. Une initiative d’une telle ampleur, ça s’organise. Les jeunes acceptent à contre-coeur et délèguent l’organisation à la Cimade de Lyon, ainsi qu’au MAN (mouvement pour une alternative non-violente). Christian Delorme et le pasteur Jean Costil obtiendront l’appui des réseaux chrétiens, humanistes et anti-racistes qui avaient permis à leur grève de la faim d’avril 1981 contre les expulsions d’aboutir. Le soutien des protestants, bien représentés au gouvernement, sera aussi particulièrement important pour la suite.

Des collectifs d’accueil se constituent dans plusieurs villes, avant et surtout pendant la Marche. On y trouve les associations de solidarité avec les travailleurs immigrés, les organisations politiques et syndicales, mais aussi beaucoup d’individus « inorganisés », souvent très jeunes, qui affluent, donnant des airs de happening improvisé et « affinitaire » à bien des étapes. Parmi les marcheurs, beaucoup se présentent comme de jeunes Arabes, et arborent le keffieh palestinien. De fait, leur nouvelle communauté d’expérience transcende les frontières entre deuxième génération d’immigrés de nationalité française ou étrangère et enfants de harkis, entre communautés, entre filles et garçons. Si la présence des filles d’immigrés a été remarquée, on n’a sans doute pas assez relevé que la dynamique interculturelle de la Marche est aussi passée par une recomposition intra-communautaire (une meilleure prise en compte de cet aspect aurait sans doute aidé à surpasser le clivage ouverture interculturelle/repli communautaire qui hypothèquera l’après-Marche et l’avenir du mouvement beur).

A Paris, le collectif jeunes qui centralise l’accueil sur la capitale, s’autonomise par rapport au cartel d’organisations de soutien et se transforme en « parlement beur ». Les militants antiracistes, davantage habitués à la figure traditionnelle du travailleur ou de leur alter-ego immigré, sont médusés par le débarquement inattendu de ces enfants d’immigrés à la verve bien française. Ils passent le relais, tout en s’interrogeant sur leur place dans un tel mouvement. Cette cure de jouvence in situ du sérail anti-raciste va permettre à la Marche et aux collectifs de se dégager des logiques d’appareils et des rhétoriques idéologiques.

Ce sont donc les marcheurs qui décident et qui prennent la parole à chaque étape, davantage sur le mode affectif que politique. Craignant le risque de « récupération », ils interdisent banderoles et slogans jugés trop polémiques. Pour rassembler large, la Marche adopte d’ailleurs un profil revendicatif discret, dans l’espoir de voir la « France profonde » fraterniser avec la jeunesse issue de l’immigration ou des cités maudites.

Les médias, progressivement séduits par cette image positive, généreuse et oecuménique, en rajouteront. Ils portent aux nues des « apôtres de la non-violence », une terminologie quasi-biblique dont les marcheurs ne seront pas dupes, comme le laissera entendre Bouzid Kara, un de leurs porte-parole, dans son livre La Marche, traversée de la France profonde (édition Sindbad, 1984). Le père Christian Delorme semble davantage dans son rôle lorsqu’il évoque son souci de l’unanimité ou la « fraternité vécue » comme une valeur essentielle de la République... et de sa foi chrétienne. Son « âme missionnaire » et sa « stratégie des coulisses » du pouvoir sont contestées par certaines associations autonomes de jeunes issus de l’immigration, qui interpellent parfois rudement les marcheurs. Ces derniers, interloqués, feront le dos rond pour parachever leur périple, mais ils resteront en contact par la suite avec les partisans de l’auto-organisation.

Ceci étant, la critique dite « radicale » de la Marche, formulée de l’extérieur, incantatoire et abstraite, paraît plutôt démobilisatrice et en décalage complet par rapport à l’énergie et la capacité d’initiative forte manifestées par la Marche. Sous une référence plutôt confuse à la « non-violence », les marcheurs expérimentent en réalité de nouvelles voies pour sortir d’une révolte épidermique et défensive. Ils s’affirment dorénavant comme acteurs citoyens dans l’espace public.

De fait, il y aura plusieurs Marches dans la Marche, avec des préoccupations différentes. Il s’agit alors de se côtoyer sans s’exclure, mais aussi sans éviter le débat contradictoire.

Exorciser le syndrome de Dreux

La recherche d’un consensus moral fait passer au second plan par exemple les revendications premières autour de la police et la justice, trop conflictuelles, rappelées néanmoins par des forums justice organisés dans la même période par des associations autonomes à Marseille, Vaulx-en-Velin, Nanterre et Levallois. Et la réalité se chargera de rattraper la Marche : la mort de Habib Grimzi, un jeune algérien défenestré dans le train Bordeaux-Vintimille, ainsi que de nouvelles exactions policières aux Minguettes, vont doper sa dimension revendicative.

A l’arrivée, les jeunes et les familles défileront aux côtés des marcheurs avec les portraits des victimes des crimes racistes et sécuritaires, en scandant « Egalité des droits, justice pour tous ».

L’interpellation morale de la société civile a aussi pour certains comme objectif de provoquer un examen de conscience du pays, un sursaut civique afin d’exorciser le syndrome de Dreux – où la droite traditionnelle, alliée avec le FN, a emporté la mairie lors d’une municipale partielle en septembre 1983 . Le front républicain, au-delà des clivages gauche-droite, est déjà en gestation. A l’arrivée, le gouvernement et des élus républicains des deux bords rejoignent en fanfare les marcheurs. Georgina Dufoix, ministre des affaires sociales, assure que de nouvelles mesures contre le racisme vont être prises. Le président Mitterrand reçoit les marcheurs à l’Elysée et annonce la création prochaine de la carte unique de dix ans pour les étrangers, (en remplacement des cartes de séjour et de travail), et « des mesures de principe pour que justice soit rendue aux jeunes victimes et à leur famille » (limitation des ventes d’armes, possibilité pour les associations de quartier de se constituer partie civile dans les affaires de crimes racistes, etc.) En outre, le développement social des quartiers sera désormais considéré comme une priorité nationale.

Dans la foulée, une multitude d’associations de jeunes vont surgir. Après la reconnaissance publique du phénomène « beur », c’est la course à la représentativité et aux fonds publics. En effet, trois semaines seulement après l’euphorie de la Marche, les affrontements raciaux entre grévistes et non-grévistes à Talbot-Poissy sonnent déjà le glas de l’idylle. Les marcheurs soutiennent les travailleurs immigrés licenciés, signifiant par là-même leur refus de jouer la division entre les enfants, accueillis à bras ouverts au sein de la République, et les parents O.S. virés par milliers des usines. Ils feront, après le succès symbolique de la Marche, un retour sur eux-mêmes et sur leur situation sociale. Et là, tout reste à faire... d’autant que, sur le terrain, le message politique du 3 décembre 1983 ne passe toujours pas. Ainsi Toumi Djaïdja, figure emblématique de la Marche, comparaîtra-t-il en octobre 1984 devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour des faits allégués de petite délinquance commis en... 1982. « Défavorablement connu des services de police et de justice », « meneur vedette des Minguettes », il sera condamné « pour l’exemple » à quinze mois fermes et arrêté à la barre. C’est en prison, isolé, qu’il apprendra les pérégrinations d’une nouvelle Marche à mobylette, Convergence 84, et le lancement, sponsorisé par l’Etat et les médias, de SOS- Racisme. « Touche pas à mon pote », qu’ils disaient...".

 


 

Notes

[1] La suspension des expulsions de jeunes fut d’abord décidée par le ministre de l’intérieur Christian Bonnet pour pemettre l’arrêt de la grève de la faim. Puis la loi du 29 octobre 1981 sur l’entrée et le séjour des étrangers introduisit, parmi les catégories d’étrangers non expulsables, les mineurs de moins de dix-huit ans et les étrangers nés en France ou arrivés avant l’âge de dix ans, sauf en cas de menace grave à l’ordre public.

 

19/11/2013

Suite n° 4 des Scoops de Chloé... Une histoire vraie de champignons géants, la Journée du Diabète, les rencontres ufologiques, le festival du cinéma de montagne, signaler des contenus sur internet...

Voici la suite numéro 4 de quelques scoops pour vous, petites infos, témoignage direct et histoires vraies que je me fais un grand plaisir de partager avec vous chaque semaine, chaque mois ou décade... avec mes déductions et réflexions personnelles.

______________________________________chloé 2013.JPG






A-.  Les Rencontres du Cinéma de Montagne annuelle et toujours gratuite à Grenoble ont démarré cette semaine et durent du 18 au 22 novembre au Summum.

th-7.jpegC'est époustouflant de voir tous ces amoureux de nos sommets se regrouper au Summum et admirer les films de montagnards et autres sportifs d'activités périlleuses. C'est génial de voir cet enthousiasme avec trois mille personnes qui arrivent toutes au même endroit pour y pénétrer en à peine une heure de temps et s'asseoir sans avoir payé un kopek, pour regarder durant trois heures des merveilles d'énergie et de beautés naturelles : les montagnes.

Mais surtout, allez-y bien à 18 h à l'ouverture des portes, afin d'avoir une place... Petite astuce pour vous. En effet, une foule impressionnante se presse pour savourer des films de qualité chaque année. 

Merci à la Mairie de Grenoble qui nous offre cet évènement depuis quinze ans, toujours gratuit et ouvert à tous. 

Vous trouverez sur Ovs Grenoble (le site "On Va Sortir.com") chaque soir des organisateurs généreux qui ont créé une sortie sur ce festival chaque soir de la semaine. Il ne vous reste plus qu'à vous inscrire sur le net et, en plus, vous rencontrerez des personnes super à chaque fois : une occasion de sortir de votre isolement... ou de descendre de votre montagne 

Si vous voulez aller lire mon article sur le Festival 2011 :

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2011/11/17/es-13-emes-rencontres-du-cinema-de-montagne-au-summum-sont-u.html

Pour revoir les vidéos :

http://www.cinema-montagne-grenoble.fr/th-8.jpeg

  _____________________________________________


B-. Un jour, un couple est allé se promener avec ses enfants dans les années 1966-67, aux Quatre Seigneurs au-dessus du Mûrier, près de Grenoble, pour aller ramasser des champignons et se promener.

th.jpegIls ont eu la peur de leur vie lorsqu'ils ont découvert des champignons géants, plus grands qu'eux, à l'orée d'un champ. Des champignons géants comme dans Tintin, sur l'Ile Mystérieuse.

En cet endroit, on savait que se menaient des expériences de l'Armée, top secrètes.th-1.jpeg

La famille a eu si peur de se trouver en face d'une limace géante ou autre déformation de la nature qu'ils partirent en courant, sans jamais en parler à personne, de crainte de se faire tuer, pour avoir découvert un secret à ne pas dévoiler.

Ceci est entièrement vrai. Aujourd'hui, les parents sont toujours vivants et maintenant âgés. Leurs enfants ont grandi et sont toujours de ce monde.

____________________________________________________

C-. Racisme et rejet :

Ma question : comment peut-on aimer celui qui vient de loin lorsque l'on n'aime déjà pas celui qui vit à côté ?

J'ai porté cette semaine un plein sac de vêtements chauds à trois caravanes de Roms près de l'Isère, à l'entrée de l'autoroute qui va sur Chambéry, juste en sortant de Grenoble. Ils m'ont remerciée sincèrement. 

J'ai donné aussi depuis des années à la Remise (deux magasins solidaires à Grenoble) pour renflouer leurs provisions de vêtements à bas prix. J'ai organisé aussi un don de vêtements chauds avec plusieurs amis pour donner à un camp de Roms qui s'étaient installés au bord de l'Isère il y a deux-trois ans.

Je me souviens des regards de ces enfants vivant sous des tentes dans le froid de l'hiver. Certains n'avaient pas de chaussures. Il y avait aussi un bébé malade, avec une jeune mère totalement désemparée et livrée à un isolement social si évident que cela en donnait un vertige horrible pour elle et pour tous ces rescapés. J'avais appelé le médecin du Samu qui était venu.

Un soir de ce printemps 2013, alors que je déménageais, j'ai apporté plein de sacs de jouets pour enfants et de vêtements au camp près d'Alpexpo. 

Il ne faut pas s'arrêter d'aider directement ces populations.th.jpeg

___________________________________________________

D-  Sur Ovs, le site "ON VA SORTIR", on peut trouver de tout en idées de sorties. Autrefois, sur le site, il y avait une rencontre mensuelle des amis des Extra-terrestres, rencontres ufologiques très intéressantes et sérieuses, dans laquelle étaient partagés les témoignages, l'avancée de la recherche dans ce domaine, les références trouvées... Ces rencontres continuent et la dernière s'est déroulée le 7 novembre 2013.th-12.jpeg

th-9.jpegVous pouvez consulter leur site :
http://ovni91.canalblog.com/tag/grenoble

Mais cette semaine, on fait fort, sur Ovs Grenoble, avec Philippe, jeudi soir à 19 h 30.  

Il va nous donner la date probable du contact futur de ces êtres et nous parler de la manière dont ceci va se faire. Attention à la manipulation humaine sur un sujet glissant. Car on peut être sûr de l'existence d'êtres différents de nous et peuplant l'espace... mais quant à émettre des probabilités de contact direct dans un futur proche, je crois qu'il faut être très prudent et utiliser son discernement.
th-10.jpeg

_______________________________________________


E- Le 14 novembre, s'est déroulée la Journée du Diabète.

th-2.jpegJ'ai pu rencontrer au cours de cette journée au CHU de Grenoble des responsables et membres d'associations qui s'étaient rassemblés afin de sensibiliser la population à cette maladie qui compterait 700 000 personnes atteintes sans le savoir. Le diabète apparaît souvent à l'âge mur, généralement à partir de 40 ans et lors de la vieillesse.

Il apparaît souvent lorsque l'activité physique est absente ou trop faible, lorsqu'il y a des diabétiques dans sa famille (antécédents familiaux), lorsque l'indice de masse corporelle est trop élevé (problème de sur-poids). Testez-vous sur : contrelediabète.frth-5.jpeg

Le diabète se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang : une hyperglycémie liée à un mauvais fonctionnement du pancréas. Aujourd'hui, 3,5 millions de Français en sont atteints.

Un diabète est avéré lorsqu'à deux reprises le taux de sucre dans le sang est supérieur ou égal à 1,26 g/l.

Le diabète en France, c'est :th-3.jpeg

-17000 amputations
-2ème cause des problèmes cardio-vasculaires
-1ère cause de cécité avant 65 ans
-30 pour cent des nouveaux dialysés

On peut joindre en Isère l'Association Française des Diabétiques du Dauphiné au 0476170095. Leur site est : afd.diabete38.fr

L'Association Française des Diabétiques regroupe 105 associations actives et 1500 bénévoles dans toute la France.

_____________________________________________________

F- La Mairie de Crolles en Isère a de très bonnes idées... Elle a créé le service "Développement social" qui offre une aide financière aux familles les moins aisées afin d'offrir des activités annuelles et des séjours de vacances aux enfants de la commune.

th-15.jpeg"Vous pouvez bénéficier d'une aide de la commune pour les vacances de vos enfants. Stages, camps, colonies, à la mer, à la montagne, trois jours ou trois semaines… différentes formules sont possibles.

Seuls quelques critères sont impératifs : votre quotient familial doit être inférieur à 1370 euros, votre enfant doit avoir moins de 18 ans, le séjour doit être agréé Jeunesse et Sports et compter au moins trois nuits. Pour en savoir plus, venez rencontrer les agents du service développement social en mairie, ils vous montreront les catalogues des différents organismes et pourront vous faire une estimation en direct du montant de l’aide qui pourrait  vous être versée."

Lorsqu'on a un quotient familial de près de 400 euros, on peut obtenir une aide à hauteur de 95 pour cent du séjour ou de l'activité à l'année, ce qui est énorme.

___________________________________________________

G- Si vous observez une page Facebook qui vous heurte ou bien un contenu sur Internet qui vous paraît anormal, choquant et pervers, alors vous pouvez alerter ce site :th-13.jpeg

https://www.internet-signalement.gouv.fr/

Mais ne demandez pas à tous vos amis et à votre réseau d'alerter, car un seul signalement suffit.

120 000 contenus illicites ont ainsi pu être traités, avec l'aide de chacun d'entre vous.

Vous pourrez lire sur ce site les conseils aux parents et aux enfants concernant l'utilisation d'internet.

Voici les conseils aux parents :

Conseils aux Parents
 
Ne laissez pas vos enfants seuls face à Internet
 

Si vous deviez ne retenir qu'une règle : installez l'ordinateur

dans la salle de séjour ou une pièce commune.

L'Internet doit être un outil familial et

vos enfants vous sentiront présents.

Si vous les laisser utiliser

Internet dans leurs chambres,

vous aurez plus de mal à les protéger. 

 
Contrôlez l'accès à l'ordinateur
 

Lorsque vos enfants se retrouvent seuls, pensez à protéger votre

ordinateur avec un mot de passe et les empêcher de se connecter

à Internet en votre absence. Sachez que les adresses des sites

visités sont enregistrées dans l'historique de votre logiciel

« navigateur » auquel on peut accéder en utilisant

la commande CTRL + H. 

 
Etablissez un dialogue
 

Laissez vos enfants vous montrer comment ils surfent :

leurs sites préférés, ceux qui pourraient vous intéresser.

Invitez-les à vous montrer ce qui les gêne, discutez-en avec eux. 

 
Eduquez vos enfants à la prudence
 

Apprenez leur des règles simples : ne jamais donner

d'informations personnelles (adresse, téléphone) ;

quitter immédiatement un site qui les met mal à l'aise ;

ne pas organiser de rendez-vous avec une personne

rencontrée sur Internet sans vous en parler. 

 
Internet et vie privée
 

Si des données personnelles (photographies, textes)

sont publiées pour vous nuire ou pour vous harceler,

vous ou vos enfants, vous êtes en droit d'en demander le

retrait auprès des responsables des sites qui les diffusent.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL)

met à votre disposition une documentation pour vous guider

dans ces démarches et peut vous aider si elles s’avèrent infructueuses. 

Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le formulaire de plainte

en ligne du site internet de la CNIL à l’adresse : 

http://www.cnil.fr/vos-libertes/plainte-en-ligne/ 

Si vous ou votre enfant êtes victime d'une infraction -

par exemple, une usurpation d'identité -

ces démarches ne se substituent pas à un dépôt de plainte

dans un service de la police nationale ou de la

gendarmerie nationale, mais viennent le compléter. 

 
Installez un logiciel de contrôle parental
 

Les logiciels de contrôle parental vous permettent de

filtrer l'accès à l'internet en interdisant la consultation

de certaines informations sensibles ou illicites

(pornographie, racisme, violence...).

La majorité des fournisseurs d'accès à Internet

propose des logiciels de filtrage parental.

Des logiciels gratuits, performants et simples d'utilisation,

peuvent être téléchargés. Il existe également des

dispositifs de filtrage sur les systèmes d'exploitation

ainsi que sur certains logiciels de navigations.

Mais attention : ces outils ne peuvent en aucun cas

« remplacer » la vigilance des parents. 

 
En savoir plus
 
Pour en savoir plus : 


______________________________________________



th-14.jpegBonne journée à tous !

Chloé Laroche






 

31/10/2013

Suite n° 3 des Scoops de Chloé ... Histoire d'une chatte nommée Astuce, le gala de Sambo du Péage-de-Roussillon, l'émission TOUS ENSEMBLE, la Journée Mondiale de l'AVC, l'Euro Sabre...

Voici la suite numéro 3 de quelques scoops pour vous, petites infos, témoignage direct et histoires vraies que je me fais un grand plaisir de partager avec vous chaque semaine... avec mes déductions et réflexions personnelles.

______________________________________



A-.
 


th-44.jpegC'est l'histoire vraie d'une chatte que je vous raconte ce soir.th-15.jpeg

Une chatte qui s'appelait Astuce. Cette chatte faisait ses crottes partout dans la maison de son maître. Un jour, celui-ci en a eu assez et l'a mise dans sa voiture pour l'emmener très loin, afin de l'abandonner. Mais l'animal sauta de la voiture par la fenêtre, à une dizaine de kilomètres. Le maître rentra chez lui et attendit, sans trop y croire. Il n'attendait d'ailleurs rien.

Et puis, quinze jours plus tard, la chatte revint et fit son caca, en arrivant, sur le joli cahier d'un enfant de la famille du maître. C'était un beau cahier, empli de merveilleux dessins d'enfant. Le maître fut furieux. Mais il garda la chatte.

Cependant, elle resta toujours la même, faisant ses besoins partout. Alors, le maître prit un jour la chatte et la mit dans un petit carton. Puis il alla à cinquante kilomètres de là. Une rivière allait le séparer de la chatte. Il déposa la chatte dans un quartier riche et la laissa, puis rentra chez lui. Il ne revit jamais la chatte, mais se rappela toute sa vie qu'un jour, il l'a jetée dans la neige en lui faisant faire deux loopings et qu'elle plongea dans la matière blanche, sur ses quatre pattes ébahies. C'était l'histoire d'une chatte appelée Astuce qui savait ressembler à Spiderman, lorsqu'elle était lancée contre un mur, agrippant de toutes ses griffes le revêtement des parois.th-27.jpeg

(Je dédie mon histoire à tous les animaux martyrisés, mal-aimés et abandonnés).

_____________________________________________________



_________________________________________________


1001727_622582181118673_1940632751_n-1.jpgB-.


J'étais samedi soir dernier au Gala de Sambo du Péage-de-Roussillon, avec une première partie artistique sensationnelle, en la présence du groupe de danse des Coyotes Crew, de Alizee Trio avec Luc Garcia à la batterie, lequel n'a que douze ans et joue comme un chef, ainsi que Bastien Villon et son co-équipier Gwendal Peyzerat, excellent groupe et chanteurs.P1160377.JPG

Il y a eu aussi un défilé de mode sur les créations de Sébastien Réguillon, avec la participation des danseuses, danseurs et chanteurs, pour la marque Dragon Fashion Wear. Nous avons eu le privilège d'avoir une histoire du Sambo, sport qui est né de la Lutte, lutte que j'ai pratiqué moi-même au club de lutte de Hoche à Grenoble, après celui de l'avenue Jean Perrot.

P1160408.JPGMonsieur Jalabert, ancien grand lutteur, était présent et nous a expliqué les règles de la Lutte, avec un combat en direct. Puis les combats de Sambo ont pris le relais et ont terminé la soirée, soirée organisée par le Fight Club du Pays Roussillonnais et le Russian Style Fighting. Un des grands responsables du Sambo russe a dit ce soir cette belle phrase : "Nous faisons la paix entre nos pays dans le combat, à travers la rencontre du Sambo et de la Lutte."

P1160411.JPG

Nota : si vous voulez voir les photos que j'ai prises en plus net et en grand format, vous pouvez aller voir mon article de samedi soir sur ma page Facebook ....

https://www.facebook.com/chloe.laroche.33

 

________________________________________________

 


C-.

 

 

P1160349.JPGJ'aime l'émission "TOUS ENSEMBLE", rendez-vous hebdomadaire de la solidarité sur la TV, dans laquelle Marc-Emmanuel rassemble des bénévoles afin d'aider une famille à finir leur maison pour y vivre dedans. Cette émission montre à quel point les forces de l'entraide sont encore présentes dans notre monde voué souvent à l'égoïsme, l'individualisme et l'égocentrisme, et je dirais même plus à l'indifférence.P1160340.JPG

Dernièrement, les bénévoles ont aidé à la Rochelle une mère courage, Sandra, endeuillée par le décès de son compagnon, à terminer sa maison afin de pouvoir élever ses deux fils dans la sérénité.

J'ai remarqué en regardant cet épisode combien les femmes qui sont intervenues bénévolement ont été courageuses et dévouées ; j'ai remarqué notamment des femmes plombières.

Bravo à tous ces bénévoles. Bravo à l'énergie de Marc-Emmanuel qui orchestre tout cela.P1160342.JPG



 


________________________________________________

 

D-.

 

th.jpegLe 29 Octobre était proposée la Journée Mondiale de l'AVC afin de faire connaître au public les signes d'alerte de l'Accident Vasculaire Cérébral. Car c'est la rapidité d'intervention médicale qui permet au patient de s'en sortir... en cas d'attaque.

Dans mon métier de taxi médical, je transporte une personne qui a vécu une négligence grave de la part d'un médecin qui l'a laissé repartir de son cabinet avec un bras tout mou et sans vie.

Cette personne a fait un AVC aussitôt après et il est en rééducation depuis quatre années. Il ne pouvait plus parler, ne pouvait plus marcher et aujourd'hui, par la force de sa volonté, il arrive à avancer tout doucement sur une pente ascendante de progrès gagnés au prix de nombreux efforts.th-34.jpeg

Mais si le médecin en question avait eu en tête les signes précurseurs de l'AVC, c'est le Samu qu'il aurait dû immédiatement appeler et en extrême URGENCE !

Il y a des signes d'alerte contenus dans les AIT et prévenant un éventuel AVC que chacun devrait connaître par coeur pour aller directement aux Urgences afin de se faire traiter :

"Un accident ischémique transitoire (AIT) est un accident cérébral dont les symptômes parfois furtifs passent inaperçus. Pourtant, ils représentent de véritables signaux d’alerte puisque près d’un tiers des accidents ischémiques durables ou infarctus cérébraux sont précédés d’un tel épisode.

Les symptômes des AIT sont brefs et durent par définition moins de 24 heures :

-Paralysie d’un membre ou d’un côté ;
-Baisse brutale, unilatérale de la vision ou vision double ;
-Troubles de la sensibilité d’un membre ou d’un côté ;
-Troubles du langage, difficulté à parler ;
-Troubles de l’équilibre 
-Troubles de la compréhension."

Consulter : 

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/avc/
sa_4726_avc_alerte.htm


cerveau-illustration_19668_w250.jpgJe vous conseille aussi cet excellent article, dans lequel Maxisciences donne la parole à Philippa Lavallée, neurologue au centre d’accueil et de traitement de l’attaque cérébrale à l’Hôpital Bichat à Paris : 

http://www.maxisciences.com/avc/avc-journee-mondiale-chaque-minute-compte-les-effets-sont-immediats_art10057.html

L'AVC en lui-même se détecte au début par trois signes importants :

  • Troubles de la parole (difficultés à trouver les mots ou à les exprimer).
  • Inertie d'un membre (perte de la motricité et de la force d’un bras, d’une jambe, ou de la totalité d’un côté du corps).
  • Paralysie du visage (déviation de la bouche).

"D’autres symptômes peuvent survenir comme des troubles de la vision, une perte d'équilibre, des pertes de connaissance, des nausées ou des vomissements, des maux de tête."

(voir l'article : 

http://www.e-sante.fr/accident-vasculaire-cerebral-avc-prevention-signes-alerte/breve/322)


th-37.jpeg

________________________________________________

 

E-.


th-46.jpegEn regardant l'émission "Cauchemar à l'hôtel", j'ai appris que certains lieux pouvaient donner à manger à des clients, au sein d'un restaurant, des oeufs datant de deux mois et du saumon largement périmé... Tout cela pour faire des économies.

Philippe Etchebest est parti en mission dans un hôtel d'Aix-les-Bains afin de faire rentrer dans le droit chemin cet hôtelier qui depuis 1968 et à l'âge de 71 ans faisait tourner son établissement avec son équipe.th-13.jpeg

Les femmes de chambre ont appris avec Philippe à ne pas nettoyer les verres de la salle de bains avec l'éponge des WC. Laquelle éponge servait d'ailleurs à tout. Sans compter que la vaisselle n'était pas lavée à l'eau chaude ni avec du liquide-savon. 

th-47.jpegPhilippe Etchebest a réussi à remonter cet hôtel en y faisant entrer un ouragan de colère et de reconstruction. Un véritable Shiva en action !


___________________________________________


F-.


th-41.jpegEssayez un jeu pour apprendre à sauver les autres :

http://www.stayingalive.fr/


"Pour apprendre les bons réflexes et les bonnes techniques, Dassault Systèmes et Ilumens ont créé l'Expérience 3D Staying Alive. Jouant le rôle d'un témoin, vous avez 4 minutes pour réagir, appelez les services d'urgence, effectuer un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur.

Staying Alive 3D a été lancé pour soutenir la Journée mondiale du cœur organisée par l'Organisation mondiale de la santé.

Alors que seulement 3% à 4% des personnes survivent à un arrêt cardiaque en France, ils sont près de 30% à Seattle, grâce à une formation de base enseignée à l'école et à l'installation massive de défibrillateurs dans les lieux publics, au travail ou simplement dans la rue. Les crises cardiaques se produisent principalement à la maison ou au bureau et, dans 80% des cas, sans personnel médical autour ce qui signifie que tout le monde (y compris les enfants) ont besoin d'être formés."

___________________________________________

 

G-. 

 


 

17493_575331609172464_411623680_n.jpgJ'étais à l'Euro Escrime à Meylan, au gymnase des Buclos, le 19 octobre. Mon fils participait au spectacle festif donné par les enfants des clubs présents, à travers une mise en scène orchestrée par Franck, leur professeur, à l'occasion du 20ème Gala d'Eurosabre.

 


Leur professeur avait imaginé un immense gâteau en carton d'où sortaient tous les jeunes élèves d'escrime et de sabre, se projetant tous ensemble hors du gâteau, sous une pluie fantastique de confettis. Ils ont ensuite saisi les drapeaux de différents pays afin de faire une haie d'honneur aux jeunes champions et championnes.

 

553039_652535248113756_1318899554_n.jpg

 

Cette rencontre a été magique et très réussie. L'équipe régionale d'escrimeurs, d'escrimeuses et de porteurs de sabre est très dynamique et riche en jeunes espoirs.

La rencontre voulait donner une autre image de ce sport, qui est souvent victime d'un a priori BCBG et élitiste. Elle a réussi son pari... même si l'on sait qu'elle a coûté des milliers d'euros aux différents partenaires et à la municipalité, que l'on peut remercier pour ses efforts concernant ce sport.

_________________________________________

Je vous remercie de m'avoir lue et de vous tenir régulièrement informés de mes écrits.


Chloé LAROCHE


20/10/2013

Suite n ° 2 des scoops de Chloé ... Méfait de chasseur, mort d'une cabrette, incivilités, sur la route, maladies nosocomiales, de l'ambition, ma nouvelle sélectionnée... par Short Édition.

Voici la suite numéro 2 de quelques scoops pour vous, petites infos et histoires vraies que je me fais un grand plaisir de partager avec vous chaque week-end... avec mes déductions et réflexions personnelles.

______________________________________


A-.


maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aujourd'hui, je vais vous raconter une très jolie histoire vraie, comme toutes les autres que je vous raconte...


Sur le plateau de Saint Hilaire du Touvet, vivait il y a quelque années une jeune cabrette. Elle était tombée en amour avec Saxo, un teckel plus âgé. 

Tous les deux partaient en promenade et aimaient se retrouver. Des promeneurs ont vu un jour une scène extraordinaire. La cabrette abaissait les branches d'un framboisier pour que son ami teckel mange quelques framboises.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Et puis, un jour, un chasseur s'approchant de trop près de la maison des deux amis, a tiré sur la cabrette, d'une balle sûrement perdue. 

Elle est morte et le chasseur a été la risée du pays, à tel point qu'il a dû quitter le village et aller vivre ailleurs.

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Saxo se mit en boule dans un coin et fut tellement triste qu'il s'isolait sans avoir envie de sortir se promener.

Ce qu'on ne sait pas, c'est que deux petites filles ont été épargnées ce jour-là de la mort de la chevrette : elles avaient désobéi à leur mère et n'étaient pas sorties donner à manger aux bêtes, tout près de la chevrette. Elles auraient pu prendre la balle... 

La chevrette est restée dans le coeur de ses maîtres et du teckel Saxo qui l'a rejointe depuis au ciel.

__________________________________________

 

B-. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,La Coupe Icare se déroule chaque année en Isère et cette année, nous fêtions les quarante années. Cette fête a attiré un nombre extraordinaire de visiteurs à Lumbin et à Saint Hilaire.

Un fait, mettant le doigt sur l'incivilité de certains visiteurs et citoyens de notre pays... a eu lieu. Un fait minime passé inaperçu mais qui dénote de la médiocrité de son auteur, une femme. 

Cette femme, en pleine Coupe Icare, a voulu assouvir un besoin naturel et pressant, plutôt en selles qu'en urine.

Elle s'est posé devant un trottoir, face à des maisons, sur la place du village. Là, un habitant l'a interpelée mais cela ne l'a pas gênée, d'où l'intervention des forces de l'ordre qui l'ont arrêtée net, manu militari.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

La Coupe avait débordé, coupe des incivilités notoires et invisibles.

Je suis à ce propos heureuse de partager avec vous un site que j'ai découvert et qui s'intitule :

http://www.incivilite.net/

"C’est le site des gens pour qui le savoir vivre en société compte encore au moins un peu et qui ont assisté ou ont été victimes du pire fléau de notre société actuelle :

l’incivilité.

Elle sévit partout et n’importe où, personne ne sait qui et où elle frappera... et surtout plus personne n’y échappe.

Quand il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir ! Alors, ne vous gênez pas non plus et balancez sur Incivilité.net toutes les incivilités dont vous avez été témoin ou victime...".

___________________________________________


C-. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,
Pour poursuivre sur l'incivilité, j'ai vécu dans le cadre de mon métier de taxi-ambulance... un fait que je vais vous relater, entres autres faits que je rencontre par dizaines sur la route chaque jour.

Je roule et rencontre une intersection dans laquelle je prends un virage à gauche avec un stop pour ceux qui arrivent de droite. Un automobiliste passe devant moi sans respecter le stop. Je freine assez tôt pour l'éviter. Je rouspète. Il répond en rouspétant, sans gêne, et klaxonne. Pour lui, il avait le droit de passer et en avait le temps.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Cela s'est passé entre Domène et Montbonnot. La première cause d'accident en Isère est le refus de priorité. Je vois tous les jours des personnes passant aux feux rouges et ne respectant pas les priorités à droite. Beaucoup aussi ne regardent pas en tournant la tête à gauche pour doubler sur l'autoroute, afin de pallier à l'angle mort.

C'est ainsi que l'autre jour, sur l'autoroute, une dame s'est rabattue sur moi alors que je doublais un camion. J'avais l'oeil sur elle et j'ai tout de suite klaxonné. Elle s'est remise à droite. Mais imaginez qu'elle soit sourde ou qu'elle écoute de la musique... 

_____________________________________________

 

D-. 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aux Abrets, il y a quelques jours, un accident grave a eu lieu à cause d'un homme qui consultait son portable. Du coup, la police a mis l'accent sur l'utilisation des portables en voiture.

J'en vois beaucoup qui se déportent sur la route car ils font un sms ou en lisent. La lecture de plusieurs mots demande de la concentration et empêche de se concentrer sur la route.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Rappelez-vous aussi de bien avoir les deux mains sur le volant, car en cas de choc, avec un animal ou autre chose, ou en cas d'explosion d'un pneu... vous êtes à même de maîtriser votre véhicule, chose que vous ne pouvez faire d'une seule main...maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

!!!!  !!!!!!!!Bonjour!!!!!!!!!!!!!!_____________________________________________________

 

E-. 

Les médecins n'ont pas toujours le tact nécessaire, ni l'intelligence du coeur chevillée au corps. Un patient vient consulter un spécialiste ; celui-ci le regarde et lui dit :

"Ce ne serait pas la maladie de Parkinson, par hasard ?"

(réel...)maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance

 

___________________________________________________

 

F.-

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,La notion AMBITION revient parmi nous, dans un pays où cette valeur est culpabilisante. 

Plusieurs auteurs reparlent de l'ambition dans des ouvrages florissants sur le marché.

Ainsi, Vincent LESPEDES vient de sortir : "L'ambition ou l'épopée de soi", aux éditions Flammarion.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

Cécilia ATTIAS, ancienne première Dame de France, laquelle vient de sortir son livre "Une envie de vérité", a dit : "Il est important d'être ambitieux... La France doit devenir un pays que l'on ne visite pas seulement, mais qui compte dans le monde."

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Elle répondait à cette enquête qui a eu lieu auprès de jeunes étrangers qui, en résumé, disaient ceci de notre pays :

"La France est un pays très cher, qui n'est pas ouvert, ou l'on ne parle que le français. Les français sont enfermés dans leurs propres vies. C'est un pays seulement à visiter."

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Pour en revenir au livre de Vincent LESPEDES, voici un extrait de sa quatrième de couverture :

"Qu’avons-nous fait de l’ambition ? Notre tabou. Selon la morale commune, elle aurait en effet une logique nuisible, car égoïste. Pourtant, dire d’une personne qu’elle est dénuée d’ambition semble bien peu flatteur. L’ambition aurait-elle donc aussi une part lumineuse, liée à une dynamique de réalisation de soi et à un désir d’entreprendre ? Contiendrait-elle un optimisme qui permet d’aller de l’avant et qui en fait une « folie » nécessaire ? Cet essai nous offre la première analyse philosophique, historique, sociale et psychologique du concept d’ambition, en évaluant son puissant pouvoir d’invention. Vincent Cespedes propose une exploration sans concessions des faces sombres de cette « passion au carré », puis démontre l’existence d’une ambition inspirante et humaniste qu’il faut reconnaître et transmettre. Par l’observation de nombreuses destinées — savants, artistes, chanteurs, sportifs, écrivains, navigateurs, philosophes, entrepreneurs, politiques —, l’auteur établit la distinction entre une ambition dévastatrice pour soi-même ou pour les autres, et une ambition créatrice, « expressive », qui porte un être et lui donne, par ses projets, une place d’exception."



maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulancePersonnellement, je vis l'ambition dans ma vie, cette ambition "inspirante et humaniste", qui fait que l'on peut rebondir, se reformer, changer de métier, trouver sa vocation, monter des projets, oeuvrer pour le bien des autres et de ses proches, changer en mieux comme on transforme le plomb en or.

D'ailleurs, je voudrais partager avec vous une bonne nouvelle sur mes écrits.

Je viens en effet de recevoir ceci :

"Félicitations Chloé Laroche !


Nous sommes heureux de vous annoncer que shortEdition a décidé de publier votre création : 
Le prêtre noir du Mont Saint-Michel.
Le moment est donc important : elle entre très officiellement dans la jeune histoire de la short Littérature. 
Elle est en lice pour le Prix Hiver 2014... et est même désormais en ligne. 

Vos amis peuvent aller voter pour votre nouvelle en allant sur ce lien :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/le-pretre-noir-du-mont-saint-michel 

... ainsi que pour votre poème récemment sélectionné : "Réalité posthume".
Lien : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/realite-posthume


 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulancemaladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance


_____________________________________________________

G-.

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,En allant au CHU de la Tronche, j'ai demandé à plusieurs des employés du snack dont je ne citerai pas le nom, café/cafétéria de l'établissement ouvert au public, aux patients et visiteurs... J'ai demandé aux employés du snack s'ils connaissaient l'existence des maladies nosocomiales. Ils m'ont répondu ne pas savoir... Étonnant, au sein d'un lieu hospitalier où les maladies nosocomiales (maladies attrapées à l'hôpital) tuent chaque année. On compte 450 000 infections par an, dont 10 000 décès chaque année en France, liées à ces maladies contractées à l'hôpital ou dans les cliniques.maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,

"Le risque de contracter une infection à l'hôpital est de 7% c'est à dire que sur 100 personnes hospitalisées, sept d'entre elles auront une infection nosocomiale. Ce chiffre varie en fonction du service dans lequel la personne hospitalisée se trouve. Il peut en effet atteindre 30% dans un service comme la réanimation."

 

 

L'accent a été mis sur l'hygiène et notamment sur celle des mains, depuis plusieurs années. 

 

maladies nosocomiales,coupe icare,incivilité,police,contravention,citoyen,respect,déféquer,scoop,actualité,mort chevrette,saint hilaire du touvet,lumbin,chasseur,balle perdue,teckel,chien,histoire animal,framboise,témoignage,médecin,tact,intelligence,médecine,snack,café,hôpital,cafétéria,ambition,cécilia attias,vincent lespedes,livre,ouvrage,envie de vérité,écrivain,philosophe,priorité,accident,refus priorité,angle mort,route,sécurité routière,courtoisie,taxi,ambulance,Aussi, suis-je très étonnée que dans un snack où l'on mange, il n'y ait pas un protocole d'hygiène accrue, concernant les maladies nosocomiales, et surtout une formation et des directives concernant les employés présents.

Voir à ce propos les articles et sites suivants :

 

http://www.sante.gouv.fr/les-infections-nosocomiales-recommandations-aux-etablissements-de-soins.html

 

http://www.lemonde.fr/societe/chat/2009/10/09/

comment-lutter-contre-les-infections-nosocomiales_1251910_3224.html

 

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_methodo_deces.pdf

 

______________________________________________

 

 

Bonne semaine à tous,

 

Chloé LAROCHE





12/10/2013

Les scoops de Chloé... Le saviez-vous ? Infos locales de l'Isère ou d'ailleurs. Taxis, ambulanciers, agriculteurs, apiculteurs, tunnel de Saint Hilaire, etc.

Voici quelques scoops pour vous, petites infos que je me ferai un grand plaisir de partager avec vous chaque week-end... avec mes déductions et réflexions personnelles.


__________________________schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique


schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique1- On disait de Schneider Electric en 2011 que cette entreprise  faisait un quart de son chiffre d'affaires en Asie. Aujourd'hui, en France, il reste vingt pour cent de la production. Nous sommes en 2013-2014. Son directeur s'est installé à Hong-Kong, ainsi que plusieurs dirigeants... Une preuve de plus que la France doit vraiment sentir mauvais pour qu'on la fuit ainsi, sauf que... à force de quitter le bateau, restera-t-il à bord assez d'équipage et de personnes capables de le piloter... ? J'ai pu discuter avec l'ancien directeur de Merlin Gerin, qui a été repris en 1992 par Schneider Electric. Ce monsieur m'a confié que le Front National est un parti qui détruirait l'économie s'il arrivait au pouvoir. Car ce parti défend le franc et ferait tout pour que nous sortions de l'euro, ce qui serait un coup mortel pour la France.


____________________________________________________


schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique2- Hier, c'était la Journée Mondiale des Soins Palliatifs (l'avez-vous su ?). Des personnes du milieu médical faisait une information sur la loi Léonetti dans le hall de l'Institut Daniel Hollard à Grenoble. J'ai pu rencontrer ces personnes, dont une femme médecin. Elle m'a demandé si je connaissais cette loi et me l'a remise précisément en tête, me rappelant les grandes lignes de cette loi souvent méconnue des français et du milieu hospitalier. Ma propre mère a souhaité bénéficier en 2012 de cette loi et les médecins ne se sont pas opposés à sa volonté, dans un respect total. Cette loi a été émise en 2005 et organise la fin de vie, dans le respect de la volonté du patient. Vous pouvez la retrouver sur :

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl04-090.html

Les grands principes de cette loi sont : 

- L'interdiction de l'obstination déraisonnable.

-Le droit du patient de refuser un traitement.

-La préservation de la dignité du patient et l'obligation de lui prodiguer des soins palliatifs.

-La prise en compte de la volonté du malade.

-La possibilité d'exprimer à l'avance ses souhaits pour organiser ses derniers moments et la fin de sa vie.

-Le caractère absolu de l'interdiction de donner la mort.


____________ Personnellement, je trouve juste que dans certains cas, il est difficile de respecter cette loi ... Je pense aux personnes qui sont suicidaires, à celles qui se laissent mourir sciemment devant nous, dans le cadre d'une anorexie, d'une dépression jointe à une maladie grave ou d'une situation familiale désespérée dans laquelle la personne n'a aucun soutien.

Je l'ai d'ailleurs exprimé aux personnes chargées hier de promouvoir la loi.schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique


_______________________________________________________________________



schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique3- Le tunnel de Saint Hilaire du Touvet, avant d'être construit définitivement, a vécu un drame, qui s'est soldé par un miracle, miracle que m'a raconté un habitant de là-haut... présent sur le plateau à cette époque.

Une première partie du tunnel était construite, losqu'un jour, un pan de la route s'est détachée. Le laitier venait juste de passer, échappant de justesse à une mort terrible.

Aujourd'hui, on ne sait pas jusqu'à quand tiendra l'actuel tunnel... Sûrement jusqu'à ce qu'une future catastrophe décide de la fermeture définitive de ce tunnel.

En effet, certains habitants du plateau se sont battus pour que les travaux ne se fassent pas. Car, en cas de travaux, le tunnel aurait été fermé durant près d'un an. Ils auraient été obligés de prendre la route de Saint Bernard du Touvet et de descendre dans la plaine par le Touvet, avec quelques kilomètres à faire en plus.

Quand il n'y aura plus de tunnel du tout... ils seront bien obligés de descendre par l'autre route... durant des années.


____________________________________________________


schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique4- Les sirops Teisseire implantés à Crolles ont refusé dernièrement de rencontrer les apiculteurs en colère, en colère parce que leur miel est devenu vert, à cause de cuves de produits chimiques concernant le sirop de menthe. les abeilles viendraient butiner dans ces cuves, causant ainsi du tort aux ruches de Bernin, de Crolles et des communes proches de l'usine. Les dirigeants des sirops Teisseire auront, je l'espère, le fair-play de trouver une solution afin d'ôter le vert des ruches et le rouge de la colère... du coeur de nos chers apiculteurs, surtout lorsqu'on sait combien les abeilles sont importantes pour notre futur.schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique



____________________________________________________



schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique5- Cinq cent agriculteurs se sont suicidés en France depuis trois ans. Dans dix ans, que sera devenu notre pays ? Nous ne mangerons plus que des denrées chimiques ou du riz venu d'Asie ? Plus de légumes, de fruits, de pâtes, de pain, etc ?????


 _____________________________________________________


schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique6- Les taxis ne respectent pas toujours, en Isère tout du moins, la réglementation. Je remarque ainsi souvent que les taxis laissent leur lumineux en vert (indiquant qu'ils sont "libres") alors qu'ils ne sont pas sur leur commune de rattachement. Je rappelle qu'un taxi ne peut être en libre que sur sa commune, dont le nom doit  être inscrit en toute lettre sur le haut du taxi ou sur la plaque d'immatriculation. Ils doivent être toujours en rouge (cela signifie : non libre ou demandé par un client) sur une autre commune que la leur. Je rappelle aussi à mes collègues taxis (hé oui, j'ai le diplôme... réussi en 2003, obligatoire pour la profession depuis 1995) qu'ils doivent passer une formation continue tous les cinq ans et que théoriquement, tous les anciens conducteurs de taxis devraient donc avoir la carte homologuée plastifiée avec leur photo... apposée sur la vitre avant du véhicule, et non plus le permis rouge cartonné.

Je rappelle ceci :

Les conducteurs de taxi titulaires d'une carte professionnelle

délivrée depuis plus de 5 ans

(c'est-à-dire avant le 01/07/2004)

devront suivre leur formation dans un délai d'un an :

avant le 31 décembre 2010.

 

Les conducteurs de taxi titulaires d'une carte professionnelle

délivrée depuis moins de 5 ans

(c'est-à-dire après le 01/07/2004) devront suivre leur formation

dans un délai de cinq ans :

avant le 1er juillet 2014.

 

 

 

Je rappelle que : "A défaut pour le conducteur de taxi de respecter cette obligation quinquennale de formation continue, le Préfet qui a délivré la carte professionnelle peut décider de la suspension ou du retrait de celle-ci conformément à l'article 7 du décret n° 2009-72 du 20 janvier 2009 relatif à la formation et à l'examen professionnel des conducteurs de taxi et après avoir suivi la procédure contradictoire préalable prévue à l'article 24 de la loi du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec l'administration.schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique

 

Le non respect de l'obligation de formation continue peut être assimilé à un refus du conducteur de taxi d'effectuer le stage de formation continue ou à un stage non validé par l'organisme de formation agréé (non délivrance de l'attestation de stage)."


____________________________________________________



schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique7- Dans quelques temps, la formation continue des ambulanciers (profession dont je fais partie aussi, avec le diplôme d'ambulancière réussi en 2004) va devenir obligatoire et ... non, aléatoire. C'est une très bonne nouvelle, dont j'ai eu connaissance par voie directe.schneider electric,merlin gerin,isère,taxi,formation continue,taximètre,lumineux,chauffeur taxi,tunnel saint hilaire du touvet,miracle,sirop teisseire,miel vert,abeille,crolles,menthe,vallée grésivaudan,scoop,actualité,agriculteur,suicide,apiculteur,colère,journée mondiale des soins palliatifs,jalmalv,institut daniel holliard,sénat,loi,dénoncer,fin de vie,respect du patient,loi léonetti,anorexie,cancer,volonté du malade,dignité,soins palliatifs,souhaits de fin de vie,mort,obstination médicale,directives anticipées pour sa fin de vie,phase terminale,médecin,milieu hospitalier,formation continue ambulancier,préfecture,cesu,franc,euro,front national,politique



Avec mes meilleures pensées à tous,

 

Chloé LAROCHE



 




21/04/2013

Pour les deux garçons qui dormaient dans la cave de leur père et belle-mère, dans la Seine-Saint-Denis.

Dix et douze ans

de larmes_________________

 

 

 

Vous dormiez à la cave

Deux garçons malheureux

Lamentable sort d'une famille

Sans repère ni mère

 

Sans repère ni mère 

Une belle-mère marâtre

Traitant son fils comme prince

Mais rejetant les deux autres

 

Mais rejetant les deux autres

Dix et douze ans de larmes

Dormant sur un matelas pourri

Ils ont été sauvés par l'aîné

 

Ils ont été sauvés par l'aîné

Qui est allé voir la police

Pour dénoncer la maltraitance

Les deux parents sous les verrous

 

Les deux parents sous les verrous

Plus de coups, plus d'humiliation

Les deux garçons vont enfin vivre

La vie gagne et le destin sourit

 

La vie gagne et le destin sourit 

Deux prisonniers de l'infâmie

Vous êtes libres de rire enfin

Libres de dormir dans un vrai lit

 

Libres de dormir dans un vrai lit

Sans recevoir de coups, sans pleurer

Vous avez été si courageux

Dix et douze ans de larmes.

 

Chloé Laroche



_________________________________________________________


http://www.lepoint.fr/societe/ils-faisaient-dormir-leurs-enfants-a-la-cave-21-04-2013-1657482_23.php

 

20/04/2013

Mon témoignage de taxi médicalisé et d'accompagnement de l'humanité souffrante. Offrande de son écoute et de ses propres croix.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueBonjour à tous et toutes,

 

Cela ressemble à quoi une journée de taxi médicalisé ?

Les gens croient qu'on roule tranquillement toute la journée et que ce n'est pas fatiguant, ce métier, et même certains rabaissent cette profession en disant qu'on fait cela parce qu'on n'a rien dans le cerveau.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueDésolée, je suis Bac plus deux, j'ai été professeur de musique, de violon, de solfège et j'ai même fait un tour du monde pour la paix avec mon violon, mais j'ai choisi en 2001, il y a douze ans, ce métier de taxi médicalisé et ambulancier accompagnant des personnes handicapées, âgées et touchées par la maladie.

Je roule donc, je suis sur la route toute la sainte journée, à observer de tous côtés ce qui se passe pour éviter accidents et sur-accidents.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueJe dois anticiper à chaque instant ce que vont faire les autres usagers de la route : piétons, vélos, motos, voitures, camions, livreurs. Je respecte le code et les vitesses, ce qui me vaut parfois d'être remise en place par un énervé du volant, qui va me coller, me faire des gestes, ou me snober. Dans ce cas, il faut rester calme, voire baisser momentanément le rétroviseur intérieur, afin de ne pas se laisser influencer par l'énervement et la pression d'autrui. 

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniquePlusieurs fois par jour, je dois garer ma voiture et aller chercher mes patients dans les étages des établissement hospitaliers, ou bien chez les kinés ou les médecins. Quand je les amène de leur domicile, je dois les accompagner aussi dans les étages et même faire les papiers d'entrée, parcourant encore d'autres longs couloirs pour rendre service puis remonter donner les papiers aux secrétaires médicales.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

Il n'y a pas si longtemps, les secrétaires nous donnaient un papier afin que nous ayions les éléments de Sécurité sociale, date de naissance et Mutuelle du patient transporté, pour que nous puissions nous faire payer de notre côté. Aujourd'hui, certains hôpitaux refusent de nous donner ce papier, malgré que nous leur rendions service, en disant que : "les photocopies, ça coûte cher."

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueAlors, parfois, quand on en a plein les pattes, qu'on est fatigué de toute la route, qu'on vient de soulever un fauteuil lourd d'une personne handicapée, à plier dans le coffre du taxi... et qu'on entend ce genre de paroles, ça fait mal.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

Et puis nous ramenons aussi les personnes ayant fini leurs soins à leur domicile ou bien dans l'établissement où ils se trouvent hospitalisés. Nous déplions leur fauteuil roulant, remettons les roues, le siège et les aidons à se transférer du siège de la voiture à leur fauteuil.

Nous restons toujours souriants, polis, à l'écoute de l'humanité souffrante. Les humains souffrent, jour et nuit, et nous sommes présents pour adoucir la peine et être des passeurs de ces personnes que parfois personne n'écoute.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueNous gardons leurs confidences en nous qui parfois s'accumulent comme une montagne dans notre coeur et nous devons être comme Atlas, porter le monde sans jamais nous plaindre et tout en restant discrets.

Une montagne forte, comme le sont les montagnes qui m'entourent et qui m'aident à poursuivre mon métier quand c'est trop difficile, qui m'aident aussi à supporter le deuil lourd de mes parents décédés en juin dernier.

Mon père s'est suicidé contre un poids-lourd après la mort de ma mère, aussi quand toute la journée je croise des camions, je revois parfois des images, tout comme quand je croise des accidents sur mon chemin. Les larmes coulent comme une rivière et puis on continue et parfois un patient me dit : "Vous avez beaucoup de courage." taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

J'aurais pu me mettre à l'arrêt parfois pour trop de peine et désespoir intérieur, mais je ne l'ai jamais fait depuis près d'un an, malgré parfois la présence d'idées noires, car pour moi le fait de travailler et d'accompagner l'humanité souffrante me soutient, de par cette montagne qui me tient forte et solide.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueEn moi, il y a un paquebot rempli de souffrances de toute ma vie, ma fille décédée, le père de mon fils décédé, mes parents aussi, mon père suicidé, mes séparations, l'amour mort, mon dernier ami m'ayant abandonnée, une enfance très dure ... mais ce n'est que mon chemin, chemin de croix. J'ai appris à offrir mes souffrances dans le silence afin de transfuser à d'autres du courage, de l'espoir et de la force, du réconfort aussi.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

J'aime mon métier et je donne mon énergie de tout mon coeur. Et quand j'écoute la radio dans mon taxi et que j'apprends par les ondes comme hier la libération de la famille otage Moulin-Fournier, je suis si heureuse et mes larmes coulent, cette fois pour exprimer ma joie et le bonheur pour ces personnes et ces quatre enfants.

Chloé LAROCHEtaxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniquetaxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique


_____ Lire aussi mon article écrit sur mon métier, daté du 1er novembre 2012 : 


http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/01/mon-temoignage-sur-le-metier-de-taxi-medical-employe-par-une.html

 

 

16/04/2013

Cela ne m'intéresse pas de savoir qu'un tel possède trois maisons ou garde six millions en banque. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas ce que les autres gagnent, mais ce qu'ils font de leur argent et de leur coeur.



crise,impôts,cahuzac,patrimoine,transparence,ministre,politique,mensonge,paradis fiscaux,honte,pauvreté,gauche,droite,confiance,argent,bien,fortune,pauvre,riche,partage,entreprise,délocalisation,chômage,vote,électeur,cagnotte,solidarité,isf,gouvernement,hollande,président,touraine,situation patrimoniale,portail du gouvernement,allocations familiales,caf,familles mono-parentales,parents,richesse,respect,france,actualité,opinion,mère,suicide,parlement,vindicte,pardonBonsoir à tous et toutes,

 

En ce moment, nous assistons à un déballage des propriétés et avoirs de nos hommes politiques du gouvernement actuel.

Cela ne m'intéresse pas de savoir qu'un tel possède trois maisons ou garde six millions en banque.

Cela ne m'intéresse pas qu'un ministre soit la risée de ses collègues parce qu'il a mis ses sous dans un paradis fiscal afin d'éviter des impôts.

Ce qui m'intéresse, ce sont les mesures qui seront prises pour qu'on empêche les entreprises de délocaliser, pour qu'on empêche les personnes gagnant de l'argent de partir dans d'autres pays, pour qu'on empêche des patrons non déficitaires de fermer leur boîte alors qu'elle fonctionne et leur interdire de licencier pour recréer avec du personnel moins cher.crise,impôts,cahuzac,patrimoine,transparence,ministre,politique,mensonge,paradis fiscaux,honte,pauvreté,gauche,droite,confiance,argent,bien,fortune,pauvre,riche,partage,entreprise,délocalisation,chômage,vote,électeur,cagnotte,solidarité,isf,gouvernement,hollande,président,touraine,situation patrimoniale,portail du gouvernement,allocations familiales,caf,familles mono-parentales,parents,richesse,respect,france,actualité,opinion,mère,suicide,parlement,vindicte,pardon

Ce qui m'intéresse, ce sont les mesures qui seront prises pour qu'on aide les femmes seules ou hommes seuls avec un seul enfant, lesquels pour l'instant n'ont aucune allocation familiale, alors que des familles aisées avec deux ou trois enfants touchent des aides conséquentes de l'État sans en avoir vraiment besoin.

Ce qui m'intéresse, ce n'est pas ce que les autres gagnent, mais ce qu'ils font de leur argent et de leur coeur. 

Ce qui m'intéresse, c'est cette parole de Patrick Sébastien disant  avoir touché les allocations familiales mais sans en avoir besoin,  et qu'il aurait souhaité les rendre afin que d'autres familles dans le besoin en aient le bénéfice.

crise,impôts,cahuzac,patrimoine,transparence,ministre,politique,mensonge,paradis fiscaux,honte,pauvreté,gauche,droite,confiance,argent,bien,fortune,pauvre,riche,partage,entreprise,délocalisation,chômage,vote,électeur,cagnotte,solidarité,isf,gouvernement,hollande,président,touraine,situation patrimoniale,portail du gouvernement,allocations familiales,caf,familles mono-parentales,parents,richesse,respect,france,actualité,opinion,mère,suicide,parlement,vindicte,pardonCe qui m'intéresse, ce n'est pas que Jérôme Cahuzac se suicide parce que se trouvant acculé par la vindicte générale, mais qu'il se rachète par des actions honorables et une discrétion rachetant ses mensonges. S'il pouvait rapatrier son argent et payer ses impôts, cela serait parfait.

S'il pouvait en passant, avec tous les ministres ayant un peu de fortune, créer une caisse commune de solidarité pour tous les expulsés de France, expulsés de leur logement avec leurs enfants en ce début de printemps, cela éviterait bien des drames et bien des souffrances pour la France d'en bas.crise,impôts,cahuzac,patrimoine,transparence,ministre,politique,mensonge,paradis fiscaux,honte,pauvreté,gauche,droite,confiance,argent,bien,fortune,pauvre,riche,partage,entreprise,délocalisation,chômage,vote,électeur,cagnotte,solidarité,isf,gouvernement,hollande,président,touraine,situation patrimoniale,portail du gouvernement,allocations familiales,caf,familles mono-parentales,parents,richesse,respect,france,actualité,opinion,mère,suicide,parlement,vindicte,pardon


Chloé LAROCHE____________________

 

14/03/2013

Lettre d'une Papesse -sortie de la deuxième lame du Tarot- au nouveau Pape... François 1er.

images-11.jpegLettre ouverte au nouveau Pape, François 1er,

Révérend père, Evêque de Rome, vicaire de Jésus-Christ, successeur du prince des Apôtres, souverain pontife de l’Eglise universelle, primat d’Italie, archevêque-métropolite de la province romane, souverain de l’Etat de la Cité du Vatican et serviteur des serviteurs de Dieu, 


Je me permets de vous écrire pour vous témoigner toute l'espérance que je porte à votre élection.

En effet, vous avez osé laver les pieds de porteurs de la maladie du Sida il y a quelques années et vous avez choisi le prénom de François 1er par rapport à Saint François d'Assise, ce qui prouve et honore votre recherche de simplicité et d'épurement des richesses par une vie sereine et dépouillée de surplus matériel.

J'ai appris cependant que vous condamniez fermement le mariage homosexuel ; par ailleurs vous avez pris courageusement la défense de familles voulant baptiser leur enfant né(e) hors mariage, contre l'avis défavorable d'autres prêtres.

Je vous écris quelques heures après votre élection, en tant que Papesse d'un jour, sortie tout droit de cette carte "la papesse" existant dans le jeu du Tarot et représentant l'évolution secrète des choses, tout ce qui touche à l'esprit, le cheminement secret et interne, notre part profonde et mystérieuse de réflexion et de métamorphose.02-papesse.jpg

La "papesse" représente toutes les qualités féminines, comme la constance, la patience, la prudence, la modération, la fécondité, la paix, la bienveillance, l'harmonie, la clairvoyance.

Il est dommage que l'Église ne sache pas apprivoiser cette part féminine des croyants et des fidèles.

Je vous demande donc en tant que Papesse d'un jour et représentante du genre féminin de donner la possibilité aux femmes de dire la messe, de pouvoir prendre part au culte et aux ministères de l'église, autant que les hommes.

images-15.jpegPourquoi n'y aurait-il pas de femmes évêques et peut-être un jour une Papesse ? Serait-on à ce point machiste et rétrograde au sein de l'église catholique pour ne pas accueillir les femmes au même titre que leurs homologues masculins ?!

Je vous demande aussi en tant que Papesse d'un jour de réfléchir à autoriser aux prêtres la rencontre amoureuse et le mariage, afin qu'on ne trouve plus dans tous les pays des prêtres cachant à tous leur liaison et leurs enfants, progéniture cachée et malheureuse au sein d'une église tiède et lâche, coupable de choix passéistes.

Les prêtres se trouvent confrontés à une nature profonde et physique impliquant des pulsions inhérentes à leur nature d'hommes. Certains vivent alors des liaisons secrètes entre adultes consentants mais d'autres malheureusement sont confrontés à la castration obligée de leurs désirs et touchent alors aux enfants, ce qui les noient dans la pédophilie et l'abîme de la culpabilité.

Donner sa vie à Jésus et travailler pour l'Église ne devrait pas impliquer un tel sacrifice de chasteté et de célibat amenant des hommes à des torsions intérieures et des souffrances morales telles qu'ils détruisent à jamais des jeunes enfants et des adolescents, créant des scandales au sein d'une Église que vous souhaiteriez, je pense, Mon Éminence, lavée de tout soupçon.1989964780_vatican_le_conclave_pour_elire_le_nouveau_pape.jpg

Je vous avoue que pour tout cela, je me suis éloignée d'une Église trop rigide, d'une église misogyne et rétrograde, d'une église qui me donne envie de rester chez moi pour prier seule.

Beaucoup de croyants chrétiens n'ont pas compris la parabole du Paradis, du serpent, de la pomme et des gestes d'Ève au Jardin d'Éden et ont jeté sur la Femme un opprobre qui ne l'a plus jamais quittée au fil des siècles, la rendant responsable du Péché Originel et de tout désir ressenti par l'homme. La femme tentatrice a ainsi été écartée de la vie spirituelle catholique, de sa direction et participation. Tout cela doit cesser et je compte sur vous, qui êtes le nouveau Pape, pour faire progresser les mentalités.

images-13.jpegJe sais que vous êtes intègre et sensible à la souffrance des autres. C'est ainsi que vous pourriez comprendre que l'Église ne doit pas se saisir du problème du mariage des homosexuels, qui demandent une union laïque, ce qui ne regarde pas l'Église, puisque ce n'est pas une demande de mariage religieux. Après, condamner l'homosexualité en elle-même, ce qui est le cas de nombreux adversaires du mariage gay, n'est pas louable ni défendable, car ce que font deux personnes adultes dans un lit devrait rester secret et ne pas être étalé ainsi durant des jours dans l'actualité et le questionnement sur la sexualité d'autrui, sujet tabou à mes yeux et demandant la réserve des religieux.

Mon Éminence, je vous souhaite un heureux pontificat et que vous apportiez paix, ouverture et compréhension d'autrui à notre monde.images-16.jpeg


Chloé LAROCHE






24/02/2013

De l'effroi de savoir la famille Moulin-Fournier enlevée, dont quatre jeunes enfants séparés de leurs parents, au Cameroun, depuis six jours.

images.jpegPour la famille Moulin-Fournier.


Un ministre, Kader Arif, a annoncé en plein débat parlementaire ce jeudi que les sept otages français enlevés au Cameroun mardi dernier avaient été libérés et retrouvés, suite à une fausse nouvelle venue d'Afrique. Il a été lynché par les médias, par la presse, et a été la risée de tous les moqueurs...

Pourtant il n'a fait que relayer la joie d'un pays entier, heureux d'apprendre une formidable nouvelle. Il n'a fait que prendre part au soulagement de tous les français angoissés en pensant au sort horrible de ces quatre jeunes enfants séparés de leurs parents et détenus par un groupe terroriste. La nouvelle s'est répandue sur toutes les radios, avant même que l'annonce Kader Arif lui-même, puisqu'on tenait cette information de l'armée locale.images-1.jpeg

Je pense en tout cas ici à cette famille enlevée là-bas, à ces quatre enfants, et je sais que partout en France, des personnes prient, demandent, oeuvrent en silence, pensant très fort à ces sept personnes. Nous demandons que leurs vies soient épargnées et qu'il ne leur soit fait aucun mal.

Cette famille française vivait au Cameroun depuis deux ans et les quatre enfants étaient scolarisés sur place, à Yaoundé, quatre garçons de 5, 8, 10 et 12 ans.

images-3.jpegJe souhaite très fort et du plus que je peux que cette famille soit sauvée et revienne embrasser leurs proches restés en France. Je souhaite que leurs ravisseurs se ravisent et les libèrent afin de montrer que la paix et la clémence sont des vertus que demande le Créateur, celui pour lequel ils n'hésitent pas à se battre jusqu'à leur dernier souffle. Dieu ne demande à personne de torturer ni de tuer en son nom, ni d'enlever des enfants. Alors, avant que le châtiment céleste ne s'abatte sur des personnes criminelles ou allant le devenir, qu'elles reviennent à la raison humaine de respecter la vie d'autrui et l'harmonie d'une famille innocente.

Chloé Laroche___________images.jpeg6a00d8341bf94953ef01675f86bfbe970b.jpg

 

20/02/2013

L'école est pour tous, à quelques exceptions près... avec les moyens et personnels manquants. Mon témoignage de maman citoyenne gardant les yeux ouverts.

école,grenoble,école primaire,négligence,parent,citoyen,enfant,souffrance,scolarité,enseignement,rased,professeur,violence,abus,négligence,école publique,honte,punition,récréation,Bonsoir à tous et toutes,


L'année passée, au moment où Monsieur Sarkozy, encore Président, disait : "L'école est pour tous et doit s'adresser à tous les enfants", je vivais l'exclusion de l'école publique avec mon fils qui allait avoir sept ans.

L'exclusion d'un bon élève par le dégoût de l'école publique...école,école publique,rythmes scolaires,parent,enfant,citoyen,iufm,professeur,instituteur,violence,négligence,récréation,actualité,politique,école privée,niveau scolaire,ennui,punition,abus,exclusion,départ,déception,rased,grenoble,enseignement,ministre éducation,honte,peur,parole,écoute,classe,scolaire,décision,changement d'école,radiation,année scolaire,cp,élève,justice,règlement

Quand on oblige un enfant à recopier le règlement de l'école à l'écart de tous, (pas le résumé mais celui qui s'adresse aux adultes), parce qu'il avait parlé à la cantine. Quand on laisse la violence s'installer dans la cour de l'école, au point que mon fils a vu son pantalon baissé et que la honte a été mise sur lui quand on a laissé croire que c'est lui qui montrait ses fesses... Quand un directeur prend à partie un enfant devant tous alors qu'il est déjà exclu par les autres. Quand les professeurs des écoles, n'ayant plus d'aides dans leur classe (Rased), laissent de côté un bon élève -qui du coup s'ennuie- pour s'occuper des nombreux enfants en difficulté de leur classe. Quand on abandonne un élève dans l'école alors que toute la classe part finaliser un projet de construction à l'extérieur, comme c'est arrivé pour mon fils, le jour où il a dû recopier le règlement de l'école, sans même le comprendre.9417629-petite-fille-triste-les-larmes-aux-yeux.jpg

Mon fils est sorti de son école de la Villeneuve avant les vacances de février 2012 en pleurant et en disant qu'il ne voulait plus jamais retourner à l'école. Ce même enfant qui demandait à l'âge de deux ans d'aller à l'école et à trois ans d'apprendre à lire et écrire ! 

J'avais demandé depuis quelques temps de rencontrer la psychologue, proposant aussi un changement de classe pour mon fils, mais le temps a manqué à cette professionnelle et l'eau a coulé sous le pont de l'ennui, laissant le champ libre à la déception grandissant dans le coeur de mon fils.

11429439-garcon-debout-devant-un-tableau-noir-avec-bulle-de-pensee.jpgDernièrement, une conseillère familiale m'a confié son opinion que les parents devaient rester en retrait de l'école et de ce qui s'y passe, et qu'ils n'ont pas à s'opposer aux décisions et comportements du corps enseignant ni à donner leur opinion.

Je pense au contraire que nous sommes citoyens et qu'en tant que citoyens et parents, nous avons la responsabilité de prendre conscience d'un malaise existant au sein de l'école quand notre enfant souffre d'un état de fait. Si nous constatons des violences se poursuivant en cours de récréation, sans qu'un adulte n'intervienne -par faute bien sûr de manque de personnel-, si nous constatons que notre enfant est tombé et que personne ne nous a prévenu jusqu'au soir, laissant une plaie au crâne sans soins, prétextant qu'aujourd'hui, on ne doit rien soigner ni désinfecter, il est de notre devoir de parents d'agir et de signaler. Ce dernier fait s'est passé dans une école privée et il est véridique.14733387-retour-a-l-39-ecole-belle-carte-avec-les-maple-leafs-de-illustration.jpg


J'ai changé mon fils d'école et, au retour des vacances de février 2012, il a été reçu dans un nouvel établissement, dans une école privée accessible financièrement (je ne paye que quatre-vingt euros par mois). Il est arrivé dans une classe qui l'a très bien accepté ; mon fils a été accueilli par une maîtresse qui a su le rassurer sur l'école et sur le fait de pouvoir s'ouvrir de ses éventuelles difficultés avec d'autres enfants aux enseignants. Pouvoir accueillir la parole de l'enfant sans qu'il ait peur d'être puni, comme mon fils le vivait dans l'école précédente, et arrêter de punir tout le monde quand on préfère ne pas désigner un coupable. Quand on nous force à avaler de la terre comme mon fils en CP l'a vécu et qu'on est puni comme celui qui nous a humilié, parce que cela arrange le corps enseignant, c'est extrêmement injuste et destructeur.12668173-triste-larme-pleurer-d-39-un-il-d-39-un-enfant.jpg

Mon fils a rejoint une classe qui avait son niveau, avec beaucoup d'enfants ayant de l'énergie à revendre mais avec de l'avance pour la plupart. Il aime à nouveau l'école et a d'excellentes notes en CE1. Mais je dois dire que j'ai été amère d'entendre à propos de l'école publique qu'elle "existait pour tous", au moment où mon fils l'a quittée. Je pense que ce ne sont pas les rythmes scolaires qui sont à changer, mais plutôt l'encadrement des enfants, le nombre de personnel qualifié pouvant seconder les professeurs des écoles, les Rased à recruter en nombre, la formation IUFM des maîtres à remettre en route et des aides spéciales à mettre en place pour les enfants n'arrivant pas à apprendre à lire et à écrire.13208405-retour-a-la-carte-du-frere-mignon-et-soeur-de-l-39-age-ecole-primaire-a-pied-de-l-39-arret-de-bus-sc.jpg

Chloé LAROCHE13169775-les-enfants-des-ecoles-a-enseignement.jpg15831191-des-enfants-heureux-ensemble-sur-la-terre.jpg

 

05/02/2013

Pour Nafissatou Diallo. "Moche comme un cul", c'est la pire des insultes d'être comparée à l'endroit du rut. À l'attention de Sophie de Menthon et de Franck Tanguy, de RMC Info.

"Moche comme un cul"_______ poème écrit pour Nafissatou Diallo

 


Belle Nafissatouimages.jpeg

Franck Tanguy a dit de vous

"Moche comme un cul"

Il se retrouve à la rue

Morveux et sans un sou

 

sosoSC06130___.JPGBelle Nafissatou

Sophie de Menthon a de vous

Que vous viviez un truc fou...

Ce dont vous vous seriez passée

Elle a parlé de "conte de fées"

 

Belle Nafissatoufranck_tanguy_02857___.JPG

Vous ne savez ni lire ni écrire

Vous avez connu le pire

Ils ont dit que vous n'étiez "Rien"

Quelle bande de vauriens

 

images-3.jpegBelle Nafissatou

"Moche comme un cul"

C'est la pire des insultes

D'être comparée à l'endroit du rut

Quelle bande de faux culs

 

Belle Nafissatou

Être noire ne permet pas

Qu'on vous compare au trou

Sombre et obscur du cul

Terrible sentence de goujats

 

Belle Nafissatouterre-colere-300474.jpg

Rien ne permettait cette honte

La rumeur des ondes monte

Qui va virer ces deux pontes

Éloignant ces bruits fous

 

Unknown-1.jpegBelle Nafissatou

Et si nous pardonnions 

À ces deux Grandes Gueules

L'oubli est le plus grand don

Qu'on puisse faire aux doux

 

Belle NafissatouUnknown.jpeg

Sur Rmc ils les ont virés 

Pour vous avoir insultée

Mais ils font tout pour l'expression

Pour la liberté de parlerimages-4.jpeg

 

Belle Nafissatou

Alors au final, qu'ils assument 

Que leurs émissions se consument

En Grandes Gueules et en sondages

Jusqu'au bout du voyage

 

images-1.jpegBelle Nafissatou

Oui, vous êtes belle et charmante nue

Et si certains ne parlent que de votre cul

C'est qu'ils sont pauvres dans leur coeur

N'ayant que médiocrité en goût.

 

Chloé Laroche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26/01/2013

Une immense joie pour la libération de Florence CASSEZ... Mon article de 2009 pour elle et mon hommage pour son retour en France.

24.01-Florence-Cassez-sur-Europe-1-930620_scalewidth_630.jpg

Bonsoir à tous et toutes,

 

Je suis très heureuse et emplie de joie de savoir que Florence CASSEZ est rentrée en France, totalement innocentée par la justice mexicaine.

J'ai toujours été persuadée de son innocence et suis révoltée d'entendre depuis son retour des méchancetés et mensonges sur elle de la part de Français, qui doutent encore du fait qu'elle n'ait rien fait, disant qu'elle n'a pas été jugée et qu'il n'y a pas "de fumée sans feu"... La réalité est que Florence a été attrapée avec son ex-ami de l'époque et qu'elle a été accusée à tort ; la police a voulu faire une arrestation exemplaire au moment où des centaines d'enlèvements sévissaient au Mexique. Florence a été enfoncée par le Président de l'époque et par le chef de la Sécurité et de la Police, qui ont fait d'elle un bouc-émissaire.201301251861_zoom.jpg

Des Français disent qu'on fait "trop d'honneurs" à Florence Cassez, disant qu'elle n'est "ni une sainte ni une héroïne". Hé bien, essayez donc, Messieurs et Mesdames les critiqueurs, d'aller passer sept années de votre vie enfermés dans une prison du Mexique alors que vous êtes innocents. Auriez-vous tenu comme Florence, auriez-vous gardé le sourire qu'elle porte sur son visage, auriez-vous cette lumière qui sort de son coeur ?

fleurs_47.jpgEt vous qui avez jugé en direct hier Monsieur Jean-Jacques Bourdin pour avoir invité et questionné Florence Cassez, sur la radio RMC Info, merci de vous taire et de tourner sept fois la langue dans votre bouche qui mériterait de rester fermer à jamais, pour oser bafouer un journaliste de sa trempe parce qu'il donne la parole à Florence  à l'occasion de son retour en France et pour lui donner une chance de laver son honneur et de rétablir la vérité devant tous les Français.

Florence Cassez, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de construire votre vie dans la résilience et l'apaisement de votre chemin. Pour moi, vous êtes une héroïne et je sais que vous continuerez le combat pour d'autres personnes enfermées et victimes comme vous, innocentes et gardées injustement en prison, dans le monde entier.


Chloé LAROCHE_______________________fond_ecran_fleurs_28_1024x768.jpg

 

MON ARTICLE DU 25 JUIN 2009 :


25/06/2009

Lettre ouverte de soutien à Florence Cassez, enfermée pour soixante ans au Mexique, alors qu'elle n'a fait qu'aimer un homme qui s'est avéré être un bandit.

flo_cafe.jpgFlorence Cassez,

J'ai entendu ce matin, dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC, votre voix déchirant l'espace et le temps, nous annonçant que la décision du Mexique est de vous enfermer soixante ans et que cela équivaut pour vous à une mise à mort.images-6.jpeg

Vous êtes prise dans une tourmente sans mesure, comme un petit esquif emporté par le tumulte d'une tempête qui le dépasse. Les témoignages contre vous ne tiennent pas debout. Confondre une blonde et une rousse est énorme pour un témoin et nous ne parlerons pas de toutes les inepties du dossier d'accusation vous accablant. Des intérêts politiques, des réserves aussi entre grands personnages... créent l'oeil du cyclone dans lequel vous êtes prisonnière.

Les murs de votre prison ne sont rien au regard des murs de la conscience humaine, murs qui s'élèvent contre l'innocence, murs d'incohérences, murs d'impuissance, murs de soumission entre chefs d'états, murs de mensonges et d'intérêts inavouables des témoins et dites victimes.

images-3.jpegLe seul tort que vous avez eu a été d'aimer un homme peu recommandable, mais le saviez-vous ? Ce seul lien d'amour a fait que la police est venue vous chercher et vous a cuisinée dans une camionnette, afin de vous faire avouer. Aimer un homme peut ouvrir la porte sur l'inacceptable, sur d'autres portes comme celle qui s'est refermée derrière vous, à tout jamais, comme on vous l'a signifié.

Florence, je vous ai entendue désespérée ce matin et comment pouvez-vous être autrement, après cette sentence définitive. Mais je voudrais que vous gardiez espoir, car le monde évolue, les gens se battent pour vous... aussi, dans votre prison, gardez une fenêtre ouverte sur le monde invisible, celui qui a le pouvoir sur les choses de la vie et le destin. Votre esprit est une fenêtre ouverte sur le monde, sur ceux que vous aimez... et personne ne peut vous enlever la liberté de penser, de rêver, d'écrire, de croire, d'espérer encore.florence-cassez-oculto.jpg

Je vous embrasse très fort et place votre lien de site et votre pétition ici, afin de faire connaître à mes lecteurs ce combat à mener pour vous, chère Florence.banner_flo.jpg

Tenez bon. La force est en vous.

Chloé LAROCHE

 

Le lien de votre site : http://www.liberezflorencecassez.com

 



14/01/2013

L'Odyssée de PI. Une traversée de la vie, de nos vies. Traduction de ce film et symbolisme.

L-Odyssee-de-Pi-3D_portrait_w193h257.jpgBonsoir à tous et toutes,


Le film "L'Odyssée de PI" de Ang Lee nous emporte dans un tourbillon d'images, de pensées et d'émotions incroyables.

Nous vivons avec PI, ce garçon ayant traversé l'océan avec un tigre, l'aventure intérieure d'un homme trouvant un courage et une force extraordinaire pour survivre et trouver un sens à son drame.images.jpeg

Cet homme a embrassé les trois religions tout jeune, pensant que la maison de Dieu comporte plusieurs pièces et qu'à chaque étage, il y a la place pour le doute. Le doute permet à mon sens d'asseoir une croyance sincère et profonde. Car sans doute et sans recherche personnelle, la foi n'est qu'une imposition, un marquage au fer de l'éducation.

images-3.jpegLe jeune homme se retrouve face au tigre de son enfance, sur une barque, seul sur l'océan. J'ai fait le parallèle avec le fait de se retrouver face à nos peurs, à notre passé, à notre inconscient, à nos blessures, à nos traumatismes, à notre tigre intérieur, celui que nous devons apprivoiser pour avancer et grandir. Le tigre est notre totem, comme l'animal en nous pouvant devenir notre allié, avec nos pulsions, nos colères, notre sensualité, notre animalité qui, devenue soumise à notre âme, peut transformer notre vie en oasis, en havre de paix et de sérénité.Unknown.jpeg

Ce tigre du Bengale est beau, majestueux, mais il fait peur. Pourtant, Pi va arriver à le soumettre, à vivre avec lui, à se faire respecter sans lui faire de mal, sans le tuer, et même en le sauvant. Mais en le sauvant, il s'est sauvé lui-même, car en le tuant, il se serait mutilé à jamais du meilleur de son être.

images-1.jpegEt puis, il admire le monde, PI. Il admire l'océan, le ciel, les profondeurs, la lumière, la tempête. Il laisse couler les larmes du deuil de ses parents, morts dans la tempête. Il pleure son frère. Il est seul désormais et apprend le renoncement. Le renoncement appelant l'acceptation de son destin.

PI vit la réalité des survivants, ceux qui sont seuls à rester vivants alors que les autres sont morts. Cette réalité est difficile à vivre car on voudrait pouvoir être partis avec ceux qu'on aime mais on doit vivre le restant de notre destin, sans rechigner à la tâche qui nous reste à accomplir.

La sagesse est de renoncer à ce qui a été, au bonheur antérieur vécu pour aller vers d'autres rives, vers d'autres îles, vers d'autres amours, vers d'autres liens humains.porte-coup-ah-coeur-rose-img.jpg

PI, je te remercie et je remercie le tigre qui est en nous, en moi, en toi... Qu'il nous protège à jamais dans la jungle de la vie que nous traversons.

odyssee-pi-featurette-voyage_5azzd_2bxgbe.jpgChloé LAROCHE



10/01/2013

Pauvre monde, pauvre justice, aveuglée par son propre jugement, alors même que chaque chambre avait des verrous, que l'appartement avait la porte d'entrée munie de verrous extérieurs...

20130106_150127.jpgHEUREUSE ANNÉE 2013_____famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance,violence conjugale,contrainte,prison,police,compassion

et que plus jamais....

__________________________

 


Je souhaite à tous mes lecteurs, qui viennent entre 350 et 500 par jour lire mes articles, tout le courage nécessaire pour surmonter les épreuves de leur vie, toute la force pour poursuivre leur chemin, toute l'espérance pour penser librement aux lendemains et tout l'espoir de croire encore en l'avenir et au présent.

Je souhaite que plus jamais l'on ne découvre une famille de quatre enfants comme celle d'aujourd'hui à Saint-Nazaire, séquestrée par un père délirant et fou, avec des enfants prostrés dans leur chambre, enfermés à double-tour, avec une mère sous emprise.famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Je souhaite que le monde ouvre ses yeux et ses oreilles devant le malheur et ne dise pas, comme je l'ai entendu aujourd'hui, paroles venues des observateurs officiels : "Il n'y a pas eu violence sexuelle... Les enfants n'étaient pas battus, et il n'y a pas eu véritablement séquestration." En fait, tout allait bien...

Pauvre monde, pauvre justice, aveuglée par son propre jugement, alors même que chaque chambre avait des verrous, que l'appartement avait la porte d'entrée munie de verrous extérieurs ! Faut-il être violé pour souffrir, être battu pour être reconnu dans sa souffrance ? Non, être enfermé, privé de sa liberté, privé de sortir, privé d'aller à l'école, privé de contacts extérieurs, privé de dignité, privé de tout... C'est une violence immense. Je sais ce que c'est... 

famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffranceMais par pitié, que le monde arrête de se voiler la face, de culpabiliser les victimes à chaque fois que c'est possible, allant jusqu'à reprocher à ceux qui sont enfermés de n'avoir rien fait pour partir, pour s'en sortir, comme cette femme enfermée par son père en Autriche durant des années. Elle en a entendu sur son parcours, des personnes bien-pensantes qui croient pouvoir juger, qui croient pouvoir salir ceux qui ont tant souffert d'enfermement, de mépris, de dénigrement de leur propre vie, de négation de leur existence.

Je souhaite que ces quatre enfants retrouvent le fil de leur vie et que cette épouse se sorte de cet enfer, en se reconstruisant loin d'un époux malade et fou.
famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Je pense par ailleurs du même fait à mes frères et soeur et je leur souhaite tout le bonheur du monde pour la suite de leur existence, sachant le début de leur vie et connaissant les chaînes que nous avons dû ôter de nos enfances respectives.famille séquestrée,saint-nazaine,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance

Et j'ose espérer en cette nouvelle année que tous les verrous du monde s'ouvriront pour laisser sortir tous les enfants enfermés, pour libérer chaque famille prise sous le joug d'un parent fou.

Et que plus jamais non plus.... plus jamais un enfant ne soit tué par le désespoir d'un papa ne supportant pas la séparation ni la vie présente familiale, comme on l'a vu en cette fin et début d'année, au moins cinq fois dans l'actualité.

Que les parents en souffrance consultent et demandent de l'aide... mais par pitié, ne partez pas avec eux au ciel ainsi. Les enfants sont venus pour vivre, pas pour mourir par le désespoir des parents.


Chloé Laroche

_______________________________famille séquestrée,saint-nazaire,actualité,voeux 2013,séquestration,privé de liberté,enfermement,sous emprise,violence morale,peur,menace,mort,suicide,folie,psychiatrie,terreur,enfant,maltraitance,négligence,services sociaux,juge,justice,2013,espoir,amour,résilience,foyer,famille,souvenir,privé d'école,déscolarisation,école,signalement,psychologue,voisins,silence,mutisme,monde,france,souhait,force,courage,douleur,souffrance


29/12/2012

Grande tristesse pour la jeune femme indienne décédée cette nuit, après avoir subi un viol collectif et jetée du bus en Inde le 16 décembre.

"Une nation n'est pas perdueinde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collective tant que les femmes gardent le moral. Mais si les femmes perdent courage, la nation s'éteint."

(paroles amérindiennes....)

___________________________________________

 

Bonjour à tous et toutes,

 

Une jeune femme, étudiante en kinésithérapie, a été violée en Inde, à New Delhi, le 16 décembre par cinq hommes, battue à coups de barre de fer et jetée du bus où elle était. Elle vient de décéder... Elle avait vingt-trois ans. Cette jeune fille voulait vivre, elle l'avait dit à sa mère, mais son état devait être au plus mal, après ce qu'elle a subi, plus jetée du bus.inde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collective

Ces hommes l'ont violée et aussi agressée sexuellement avec une barre de fer rouillée, lui perforant les intestins. Ses blessures et traumatismes étaient si graves que l'équipe importante en nombre qui s'est occupé d'elle n'a pu la sauver, à l'hôpital de Singapour. C'est un grand malheur. Ses parents sont pauvres et se sont privés pour offrir des études à leur fille. Ils l'adoraient et doivent être effondrés, au pire du pire des épreuves de la terre.

inde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collectiveCette jeune femme revenait du cinéma avec son ami. Elle y avait vu "L'Odyssée de Pi" et est tombée au cours de son voyage sur des hommes ivres, comme dans "Orange Mécanique", qui lui ont fait vivre les pires atrocités, au fond d'un bus qui ne s'est pas arrêté pendant près d'une heure.

L'Inde est soulevée ce matin et il y a des manifestations de partout. Certains parlent de rétablir la peine de mort contre ces hommes qui ont commis ces atrocités, tellement les indiens sont en colère.  Quatre-vingt-dix pour cent des violences graves le sont contre des femmes là-bas. 256.329 crimes violents ont été commis en 2011 en Inde... Faites le calcul pour trouver les quatre-vingt-dix pour cent concernant les femmes...

inde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collectiveCette semaine, en Inde, une écolière a subi un viol collectif avant d'être égorgée. Elle avait quinze ans...inde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collective

Une autre jeune fille indienne de dix-sept ans vient de se suicider, après avoir été violée par un groupe. Le policier lui a proposé de retirer sa plainte et d'accepter de se marier avec l'un des agresseurs.

J'envoie toutes mes condoléances à la famille de ces jeunes femmes. Je pense aussi à toutes celles dont on ne parle pas et dont on ne connaîtra jamais le sort effroyable.

inde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collectiveL'enfer étant sur terre, visiblement, j'espère pour ces victimes qu'elles trouveront paix et consolation dans un eden que j'espère après la mort. Puissent la lumière et les anges les accueillirent et soigner leurs blessures morales, sans jamais oublier d'envoyer du réconfort et de la force de vie à leurs parents.

Chloé LAROCHEinde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collectiveinde,viol,viol collectif,femme décédée,indienne,crime,barre de fer,bus,jetée du bus,singapour,hôpital,politique,gouvernement indien,police,laxisme,cinéma,pauvre,kiné,étudiant,manifestation,violence,violence contre femmes,homme,sexe,violence sexuelle,new delhi,suicide,septicémie,médecin,vivre,vie,mort,tristesse,deuil,ange,au-delà,croire,espoir,femme,souffrance,droits femmes,monde,actualité,planète,info,mondial,indignation collective

 

18/12/2012

La fin du monde n'est pas pour ceux qui y croient... mais pour ceux qui la vivent sans la chercher. Mes pensées pour les victimes de la tuerie de Newtown et pour tous ceux qui pleurent et souffrent.

Conference-sur-la-fin-du-monde-vue-depuis-l-Antiquite_1_illustrationEtab.jpgBonsoir à tous et toutes,


On nous annonce la fin du monde depuis si longtemps, déjà en 1999. Pour certains groupes et sectes, je pourrais vous rappeler encore d'autres dates données avec beaucoup de précisions et de foi par des personnes illuminées, dans le passé.gx8b6xzf.jpg

Des milliers de personnes vont se retrouver cette année le 21 décembre 2012 à Bugarach, ce jour de la date fatidique donnée par le calendrier maya, dans l'espoir d'être sauvées, de faire partie des élus.

Mon sentiment et ma conviction profonde est qu'il n'y aura pas de fin du monde, juste la fin d'un cycle, la mort du vieil homme en nous, comme à chaque Noël, comme à chaque solstice d'hiver, afin de faire renaître le petit enfant qui nous porte durant toute l'année, ce foyer d'espoir et de renaissance qui fait que chacun de nous avance malgré les épreuves et les larmes.fin-du-monde-pour-2100.jpg

Mais je crois aussi que la fin du monde est vécue déjà dans leur chair par nombre de personnes :

Je pense notamment aux parents des vingt enfants de six et sept ans tués à Newtown aux États-Unis dans leur école, massacrés par un fou, un déséquilibré dont l'entourage n'a pu enrayer la violence.

Je pense aux enfants et aux famille des enseignants, de la psychologue et de la Directrice de l'école de Newtown, tués aussi par les balles de ce tueur. Je pense notamment à Victoria Soto, 27 ans, qui a sauvé les élèves de sa classe en les cachant dans des placards. Elle s'est mise devant, sacrifiant sa vie pour sauver les enfants, les plus petits de l'école. Une autre jeune institutrice a réussi à cacher ses quinze élèves dans les toilettes. Elle s'appelle Kaitlin Roig et par son courage et son sang-froid, elle a sauvé sa classe. Elle leur a dit, croyant qu'ils allaient tous mourir : "Sachez que je vous aime tous très fort."

images-7.jpegJe pense à cette famille massacrée par le père de famille aujourd'hui à Salon de Provence. Le père a pendu ses deux petites filles avant de se pendre aussi et après avoir poignardé sa femme. Mais quelle horreur, quelle souffrance pour en arriver là. Ils ne vivront pas Noël, ne grandiront plus. Ces petites filles qui avaient l'avenir devant elles, comment ont-elles vécu leurs derniers moments, pendues au bout de cette corde, voyant la folie de la destruction massive s'emparer de leur papa ?

La fin du monde n'est-elle pas pour toutes ces personnes qui n'ont plus que la corde pour fuir un monde trop dur, qui n'ont plus que les armes pour parler et communiquer leur colère et leurs peurs ?images.jpeg

Un homme obèse, pesant 140 kg et souffrant d'une maladie grave a essayé ce dimanche de se tuer. Il n'arrive plus à vivre, à croire encore au fait de se battre contre sa maladie. Il est seul. Il possède deux armes chez lui. Soudain, le téléphone a sonné. L'arme à la main et des larmes plein les yeux, il a répondu. C'était un ami au bout du fil. Quelques mots d'amitié ont été échangés et l'homme a posé son arme et a survécu. Il a décidé de laisser sa vie se poursuivre et de donner une chance à ce qui pourrait arriver mais qui n'est pas encore présent.

images-6.jpegCe soir, je pense à cet homme qui a échappé à sa propre fin du monde. Mais je n'oublie pas qu'une enseignante vient de se donner la mort dans sa salle de classe à Villeneuve-Saint-Germain en se pendant. Elle n'avait que cinquante ans.

Et je pense aussi à cette famille en deuil d'un frère qui s'est pendu aussi cette semaine dans l'Isère.

fin-du-monde1.jpgAujourd'hui, c'est l'anniversaire de ma mère partie il y a six mois d'un cancer. Cela fera le 21 décembre six mois qu'elle est décédée avec mon père. Cette date est difficile à passer pour moi et ma fin du monde est déjà là, en quelque sorte, puisque la fin des personnes qu'on aime nous emporte avec elles dans le vécu d'une absence où nous sommes entre deux mondes, ceux qui restent et ceux qui partent.Fin-du-monde-comment-le-Mexique-fait-du-mythe-Maya-une-attraction-touristique-jpg_164001.jpg

L'enjeu est bien sûr de rester afin d'accomplir son propre chemin et de rester dans la chaîne d'amour humain et de solidarité planétaire. L'enjeu est d'accepter sa croix, ses croix, et de nous mettre dans la main puissante du Monde, comme des enfants confiants dans les cadeaux de la vie découverts au pied du sapin de notre destin.Unknown-2.jpeg64d2bf1a.jpg

Chloé Laroche

 

03/12/2012

Pour les femmes pulpeuses, avec des formes, pour les rondes et aussi pour les goujats qui laissent leur désir à la porte des conventions.

30b7542a.jpgBonjour à tous et toutes,


Ce soir, je pense à ces femmes qui ont quelques kilos en trop et sont victimes de la croyance en la normalité du corps que pratiquent certains hommes et les empêchent (ces derniers) de bien considérer ces femmes. 2413c47b.jpg

 

Je pense à cette femme dont on peut dire qu'elle est pulpeuse mais qui s'est pris dans les dents dernièrement par l'homme qu'elle aime et qui vient de la quitter : "Tu es désirable mais empâtée, ce qui est bien dommage. Cela fait presque un an que je veux te le dire. On se doit chacun de conserver un corps ferme, sans kilos en trop, un corps agile et dépourvu de superflu graisseux." Ben oui, mais en attendant, il a bien eu des relations avec elle avant de la quitter pour une autre. Il a aimé son corps, ses seins encore si fermes et pointus, sa peau tellement douce et jeune, sa souplesse et son dynamisme, malgré qu'il lui trouvait une allure d'éléphant à tête de biche. Pourquoi l'a-t-il humiliée en allant dire à des amis qu'il la trouvait grosse, trop grosse. Pourtant cette femme n'est pas grosse, elle est juste pulpeuse, avec des formes, des hanches. Elle s'est sentie humiliée, profondément, par ces mots, blessée dans sa chair. Cet homme lui a répondu qu'elle avait vocation à se sentir humiliée et qu'elle était "extraordinairement susceptible". Comme quoi, on peut culpabiliser encore une personne qu'on vient de blesser... d'avoir été blessée. 

 

f52b8772.jpg"Empâtée" veut dire bouffie de graisse, alourdie, gonflée, adipeuse. Quant à cet homme qui a eu ces paroles malheureuses, quelle serait sa définition ? On pourrait le qualifier de goujat, de malotru, de personne désobligeante, blessante, et bien sûr représentant tout le contraire d'un gentleman.

 

Personnellement, j'ai eu un père qui ne supportait pas un kilo de trop chez les autres et m'avait fait jeûner à l'âge de dix-sept ans durant une semaine entière, alors que j'étais revenue d'un séjour de deux mois un peu trop ronde à son goût. Finalement, j'ai bien maigri suite à cette semaine mais jusqu'à souffrir d'anorexie durant les années suivantes. Durant un mois entier, j'ai mangé devant mes parents, normalement, mais je me forçais à vomir ensuite, afin de devenir aussi maigre que possible, peut-être jusqu'à vouloir en tomber malade.60faf005.jpg

 

Plus tard, jeune adulte, à l'âge de vingt ans, je refusais de manger chaque fois que j'étais contrariée, chagrinée, à chaque problème de la vie. Jusqu'au jour où une femme médecin m'a secouée verbalement en me signifiant qu'il fallait que j'arrête de mal considérer mon corps et qu'il fallait que je m'autorise à vivre et à nourrir mon corps.

 

Par la suite, surtout après mes deux accouchements, j'ai repris un poids plus normal au niveau de la santé et plus élevé que lors de ma période d'anorexie ; j'ai trouvé un poids adapté à ma morphologie, dans lequel je me sentais bien et épanouie. Mes malaises se sont arrêtés ainsi que la spasmophilie dont je souffrais. 

 

5c1293be.jpgSuivant les étapes de la vie : mariages, deuils, périodes de chômage, ruptures, soucis divers, ménopause... grossesses aussi, des kilos peuvent s'incruster... Cependant, est-ce un mal si la femme se sent épanouie et encore plus féminine ainsi


L'expression d'une féminité accueillie et offerte dans l'abondance de formes, dans l'expression d'un ventre un peu rebondi, dérangerait-elle ?

femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Réfléchissons à la réaction de ce père de famille condamnant sa femme parce qu'elle a pris quelques kilos après un accouchement, ne la désirant plus, ne voulant plus la toucher...


femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilitéRéfléchissons aux paroles de cet homme qui aime une femme, adore lui faire l'amour mais lui dit : "Si je pouvais, je ne garderais que ta tête, car le reste n'est pas dans mes normes. Tes kilos en trop m'indisposent et m'empêchent de m'engager avec toi socialement."

 

Quelles normes ? Les normes d'une dictature de critères de beauté imposés par une société portant l'esthétique vers la minceur et l'anorexie des mannequins ? Heureusement, Laeticia Casta, avec ses formes, a apporté une bouffée d'oxygène à tous les rêveurs de la liberté d'être.femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Bien sûr, l'obésité apporte son lot de maladies et de mal-être. Dépasser un certain poids est un signe de mauvaise santé mais à l'heure où on interdit à certaines classes d'enfants de prendre un goûter pour lutter contre l'obésité, il faut être conscient de ne pas tomber dans les extrêmes de l'intolérance envers la différence corporelle de chacun et savoir respecter l'appétit des enfants et des adolescents, tous différents devant la nourriture et le besoin qu'ils ont de manger.

4566609c.jpg

 

Je pense que l'essentiel est de se sentir bien dans sa peau. Il vaut mieux une femme pulpeuse, avec des formes et un coeur énorme, qu'une femme très mince qui n'aurait qu'angles dans son coeur et que piques dans sa façon d'aimer.

 

Je crois que l'homme qui aime doit toujours se garder de porter des jugements sur l'apparence de sa compagne, de sa femme, de son aimée... car les critiques blessantes et l'indélicatesse, la muflerie, peuvent faire tant de dégâts qu'alors l'amour serait mort.


3165cb0c.jpgSi une femme se sent mal dans sa peau, elle le sait... Alors un bon conseil aux malotrus :

 

Même si vous pensez devoir pouvoir tout dire à votre compagne, retenez vos mots méchants et blessants, et si cela ne vous sied pas, si votre femme et amie ne vous fait plus fantasmer, si vous laissez votre désir à la porte des conventions, alors passez votre chemin sans couper les roses à la racine.

 

Chloé LAROCHEUnknown-1.jpegpeinture-courbet-femme-nue-dans-la-vague-tableaux-jean-jacques-rio-galerie-art-deco-auray-attention-a-la-peinture.jpgb406eca7.jpg


--------------------------------------------------------------cf2pqmi6.jpg

 

 

 

Merci à Kriscounette de m'avoir prêté quelques images de son blog : http://kriscounette.centerblog.net


Merci aussi au site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits, pour tous mes articles précédents, que j'illustre avec le site Fotosearch.

28/11/2012

De l'importance du pardon... J'ai signé le Manifeste des Femmes contre le viol et je témoigne de l'importance de la parole, de l'expression de sa colère et de l'existence du pardon possible.

images-5.jpeg

Bonsoir à tous et toutes,


Dans ma vie, des personnes m'ont fait du mal.

Je reconnais avoir été victime et dernièrement, j'ai fait partie des femmes ayant signé le Manifeste des Femmes contre le viol paru dans le Nouvel Observateur, afin de faire avancer la prise de conscience nationale que les femmes souffrent et souvent en silence.

Il est important qu'elles parlent, qu'elles reconnaissent devant la société qu'on les a abusées un jour, certaines plusieurs fois dans une seule vie. Il est important qu'elles extériorisent leur colère intérieure par les mots dits, avant de se reconstruire dans la sérénité de leur existence.m31pp76f.jpg


Voici un article que j'ai écrit précédemment pour aider les femmes ayant subi le viol : 

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2011/02/15/je-vous-offre-des-liens-pour-vous-permettre-de-delier-vos-no.html#trackbacks

 

Vous êtes violé(e), vous avez été violé(e)... brisez le silence, brisons le silence. Je vous offre des liens pour vous permettre de délier vos noeuds.

__________________________________viol,manifeste contre le viol,nouvel observateur,témoignage,pardon,colère,viol buccal,viol sodomie,douleur,souffrance,humiliation,honte,libération,épreuve,victime,agresseur,proche,amour,amour inconditionnel,développement personnel,solidarité femmes,vérité,maltraitance,couple,homme femme,contrainte,viol par surprise,objet sexuel,sexe,parole,liberté de parole,journalisme,actualité,folie,pulsion,thérapie,schizophrénie,enfermement,père schizophrène,violence conjugale,amour filial,enfant,famille,compassion,maladie

Je suis persuadée qu'on peut s'en sortir, que les femmes violées ont la capacité de résilience, c'est-à-dire d'aller au-delà de leur souffrance pour vivre pleinement leur vie de femme.

Pour s'en sortir, il faut arriver à en parler, parler à un thérapeute, parler dans une association de défense des femmes, écrire ses maux en mots, coucher ses plaies sur le papier afin de délaver la souffrance morale et physique, vivre sa vie pleinement et oser la vivre, se réapproprier sa vie, son corps, sa sexualité, tourner la page... pour écrire d'autres chapitres : car la vie est trop courte pour la gâcher et accepter qu'un autre nous la gâche, surtout !

----------------------------------------------


MM012tif.jpgJe suis allée il y a neuf ans sur la tombe du professeur de violon qui m'avait imposée enfant des baisers sur la bouche, actes qui m'avaient conduite à avoir envie de mourir... Un jour, il a rentré sa langue. Cela s'appelle un viol buccal sur mineur. Même "juste" sur les lèvres, c'est un viol. Il me menaçait à l'époque de se tuer si je parlais. J'ai écrit une lettre que j'ai déposée sur sa tombe, il y a donc neuf ans. Je lui ai écris ma colère, mon désespoir et mon humiliation. Et mon pardon aussi.

Voici une partie de ma lettre : viol,manifeste contre le viol,nouvel observateur,témoignage,pardon,colère,viol buccal,viol sodomie,douleur,souffrance,humiliation,honte,libération,épreuve,victime,agresseur,proche,amour,amour inconditionnel,développement personnel,solidarité femmes,vérité,maltraitance,couple,homme femme,contrainte,viol par surprise,objet sexuel,sexe,parole,liberté de parole,journalisme,actualité,folie,pulsion,thérapie,schizophrénie,enfermement,père schizophrène,violence conjugale

Monsieur G., je viens en ce jour sur votre tombe vous pardonner pour ce que vous m'avez fait, alors que j'étais enfant et votre élève. Je vous libère, votre âme et vous, pour que vous puissiez aller en paix vers Dieu, dans la lumière.MM010.jpg

Le pardon libère la personne victime mais aussi la personne qui a fait du mal. Cela  permet à cette dernière, après avoir reçu la colère de la victime et l'expression de sa souffrance.... (ceci étant important)... de savoir qu'une porte est ouverte pour qu'il, qu'elle, se réconcilie avec sa propre conscience et sa propre âme.

images-1.jpegDernièrement, j'ai écris un poème concernant une chose grave subie dans ma pré-adolescence, qui a été de me voir exposée nue sur une table devant ma famille, en punition de je ne sais quoi, punition décidée par mon propre père. 

J'ai choisi d'enlever cet article ensuite dans un acte de pardon : pour dire que pardonner, que nettoyer les actes d'un proche qui nous a blessé, -faits appartenant au passé-, c'est important pour rendre l'innocence au présent et à l'avenir. Même si au fond, la blessure est toujours là, on peut affirmer que pardonner, c'est se réapproprier l'intégrité de sa propre existence coupée des actes subis par un autrui malfaisant mais souffrant lui aussi.

symbole-objet-cadeau-coeur-brise_3304536.jpgMon père a fait des choses qui m'ont fait souffrir et souffrir ses enfants, sa femme, -ma mère-... Il était violent, insultant, humiliant. Il nous frappait, nous faisait lutter tous nus, enfants ; il obligeait mon plus jeune frère et ma soeur à dormir ensemble et m'a mise dans un kayak pour descendre seule à l'âge de douze ans une rivière sur des dizaines de kilomètres ; il a fait de même avec mon frère cadet. Il a tué mon chien, m'a jetée dans les orties pour me fortifier à l'âge de six ans, nous levait à la douche froide, nous a coupés du monde, mes frères, ma soeur et moi. Il fallait suivre le rythme de ses élucubrations sur une race originelle qu'il pensait avoir retrouvée dans ses écrits innombrables... race qu'il voulait faire revivre à travers nous, ses enfants.viol,manifeste contre le viol,nouvel observateur,témoignage,pardon,colère,viol buccal,viol sodomie,douleur,souffrance,humiliation,honte,libération,épreuve,victime,agresseur,proche,amour,amour inconditionnel,développement personnel,solidarité femmes,vérité,maltraitance,couple,homme femme,contrainte,viol par surprise,objet sexuel,sexe,parole,liberté de parole,journalisme,actualité,folie,pulsion,thérapie,schizophrénie,enfermement,père schizophrène,violence conjugale

Cependant, je lui ai pardonné et je l'aimais. Je suis toujours retournée vers lui, lui pardonnant ses mots et les maux qu'il nous imposait, lui redisant l'amour filial, important à mes yeux, reconnaissant par la suite sa maladie, la schizophrénie, comme parasitant son coeur et ses actes.

Aujourd'hui, il est mort d'une mort violente, le même jour que ma mère, le 21 juin, et ils me manquent car nos parents sont uniques et quand ils ne sont plus là, un grand vide demeure.

MM020.jpgCependant, je sais qu'ils sont partis dans un autre monde et que de là-haut, ils regardent ma vie, avec un regard de compassion et d'amour. Je leur envoie les belles images des montagnes qu'ils aimaient et la pureté des lacs qui effacent toute la laideur humaine.viol,manifeste contre le viol,nouvel observateur,témoignage,pardon,colère,viol buccal,viol sodomie,douleur,souffrance,humiliation,honte,libération,épreuve,victime,agresseur,proche,amour,amour inconditionnel,développement personnel,solidarité femmes,vérité,maltraitance,couple,homme femme,contrainte,viol par surprise,objet sexuel,sexe,parole,liberté de parole,journalisme,actualité,folie,pulsion,thérapie,schizophrénie,enfermement,père schizophrène,violence conjugale


Chloé Laroche ____________viol,manifeste contre le viol,nouvel observateur,témoignage,pardon,colère,viol buccal,viol sodomie,douleur,souffrance,humiliation,honte,libération,épreuve,victime,agresseur,proche,amour,amour inconditionnel,développement personnel,solidarité femmes,vérité,maltraitance,couple,homme femme,contrainte,viol par surprise,objet sexuel,sexe,parole,liberté de parole,journalisme,actualité,folie,pulsion,thérapie,schizophrénie,enfermement,père schizophrène,violence conjugale


Lire aussi mon article du 25/11/2011 :

 

25/11/2011

 

Pour la Journée de Lutte contre les Violences faites aux femmes, je livre mon témoignage de la femme que je suis. Se relever du pire mais surtout, parler.

 

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2011/11/25/pemoignage-de-la-femme-que-je-suis.html#trackbacks


___________________Ce blog a reçu 396 031 visites depuis sa création en avril 2008, avec 23627 visites en septembre 2012. 

1300661403-ange-voyance.gif




10/11/2012

Un accident sur la Rocade Sud de Grenoble aurait pu être grave mais grâce à la solidarité des automobilistes, trois personnes ont pu être dégagées et aidées.

k1180033.jpgBonjour à tous et toutes,

 

Aujourd'hui, je viens témoigner auprès de vous d'un fait dont j'ai été témoin puisque hier soir sur la Rocade Sud de Grenoble, entre Montbonnot et Saint Martin d'Hères, alors que je roulais sur l'autoroute, une voiture s'est renversée sur le côté gauche juste au sortir d'un grand virage très dangereux. De nombreuses voitures roulaient. Il était 19 h 55. Il faisait nuid et la route était très mouillée.accident,grenoble,rocade sud,entrée meylan direction saint martin d'hères,le 112,secours,appel secours,pomiers,voiture sur le côté,solidarité,secourisme,entraide,prendre le temps,accidenté,conducteur,risque,pluie sur route,témoignage,voiture,trafic routier,autoroute,virage,attention,fatigue,glissade,automobiliste,actualité,ceinture sécurité


Devant moi, sur la file de gauche, deux voitures se sont arrêtées brusquement et comme je ne voyais pas de file continue devant, j'ai compris qu'il s'était passé quelque chose. Je me suis rabattue à droite et j'ai arrêté mon véhicule avec les warnings, voyant donc une voiture accidentée ayant basculé sur le côté, avec une femme criant qu'il y avait un enfant coincé à l'intérieur.

BIC2062.jpg"Mon enfant, sauvez mon enfant." Elle était désespérée. J'ai appelé de suite le 112, pour appeler  les secours. Devant moi, des hommes automobilistes immédiatement venus sur les lieux, au lieu de poursuivre leur route, s'activaient à faire sortir les deux passagers coincés dedans, une petite fille et une grand-mère. 

Pendant que j'expliquais à l'homme ayant répondu au 112, lequel n'était d'ailleurs pas très rapide et plutôt lent à réagir, me faisant répéter plusieurs fois notre position... je lui disais aussi le déroulement de l'action, que l'enfant a été extirpée, choquée mais non blessée, puis la grand-mère aussi que les témoins ont réussi à faire sortir.k0182508.jpg

Le 112 m'écoutait mais ne bougeait toujours pas, me disant que si je "m'occupais de tout", les secours ne serviraient à rien. Puis me redemandant de lui expliquer où nous nous trouvions...

IS862-033.jpgEnfin les passagers sortis et mis de l'autre côté de la glissière de sécurité, au moins une dizaine d'hommes ont remis la voiture sur ses quatre roues. J'ai aimé cette solidarité humaine mise en place, aussi rapide et de façon très efficace.

Un liquide coulait de la voiture. On n'a pas laissé la conductrice repartir ainsi et on a attendu les pompiers, lesquels m'ont rappelée pour me demander à nous étions.

Ils sont arrivés alors très vite et très nombreux... Ils ont posé des questions à la conductrice accidentée, laquelle a expliqué qu'elle conduisait depuis deux heures et que sa voiture a glissé sur le côté avec la chaussée glissante et mouillée, qu'elle a eu très peur.

Dieu merci, il n'y a eu aucun blessé et surtout aucune collision en chaîne, dans ce virage qui se trouve juste avant un pont repassant sur l'autoroute avant de bifurquer vers le sud de Grenoble. Tous les passagers étaient attachés avec leur ceinture, ce qui a aussi évité le pire pour eux, notamment pour l'enfant qui aurait pu être projetée à travers une vitre.

k1985316.jpgUne voiture se retrouve sur le côté brutalement. Les autres véhicules la suivant ont un gros risque de la percuter et de surajouter des risques d'accident grave et de provoquer en conséquences la mort des passagers coincés dans la voiture et ne pouvant en sortir. C'est pour cela que les distances de sécurité sont si importantes à respecter pour avoir le temps de freiner et de s'arrêter lorsqu'un véhicule devant nous a un problème grave.

Merci en tout cas à la solidarité des grenoblois et à la présence d'esprit civil des automobilistes présents !

IS098S70U.jpg

Chloé LAROCHEaccident,grenoble,rocade sud,entrée meylan direction saint martin d'hères,le 112,secours,appel secours,pomiers,voiture sur le côté,solidarité,secourisme,entraide,prendre le temps,accidenté,conducteur,risque,pluie sur route,témoignage,voiture,trafic routier,autoroute,virage,attention,fatigue,glissade,automobiliste,actualité,ceinture sécurité


08/11/2012

Abolir la prostitution, est-ce la solution ?

k10721184.jpgBonjour à tous et toutes,u15265930.jpg


Suite aux propos de la Ministre des Droits des Femmes, Madame Najat Vallaud-Belkacem, qui dit vouloir se donner avec le Gouvernement les moyens d'abolir totalement la prostitution, je réagis en disant qu'à force de tout vouloir régir et polisser, de vouloir éradiquer tout ce qui dépasse... on va vers une société où la cocotte minute va exploser.

Le directeur du Nid, association qui se bat contre la prostitution, a dit tout à l'heure sur Radio Rmc que faire l'amour contre de l'argent était impensable aujourd'hui et allait contre la dignité de la femme. k10301553.jpg

Si cette activité était véritablement reconnue et protégée comme un travail, un véritable emploi encadré par des lois et des règles, dans des lieux réservés et surveillés, comme en Suisse où les travailleurs du Sexe existent, il n'y aurait plus de possibilités de forcer des femmes à faire ceci, avec des proxénètes se nourrissant sur le dos de victimes forcées à se faire prendre.

Les proxénètes sont aujourd'hui protégés, ainsi que les réseaux mafieux... venus d'autres pays bien souvent. En Isère, la police sait que certaines filles sur le trottoir racolent et pourrait très facilement coffrer le proxénète qui les surveille à la vue de tous... Pourtant, ces jeunes femmes continuent d'oeuvrer en pleine campagne, sans protection et sans aide, offrant leur pudeur au regard des voitures qui s'arrêtent pour les embarquer.

k5646823.jpgJe pense que les prostituées aident la société à faire baisser le nombre de viols et à limiter le  débordement sexuel existant chez un certain nombre d'hommes. Je pense qu'elles font un travail généreux et qu'elles donnent de leur corps et de leur coeur à des personnes qui repartent soulagées, ayant recueilli un peu d'amour, de cet amour difficile à trouver parfois dans une société de solitude exponentielle.

Je pense aussi aux handicapés qui n'ont personne à aimer, fait découlant du fait que vu leur état, personne ne veut de ces êtres diminués. Si les travailleurs du Sexe étaient en place, il y aurait moins de souffrances et les choses seraient admises : le désir non assouvi durant des années est une torture morale pour nombre de personnes handicapées. Le travailleur du sexe pourrait apporter aussi des soins par des massages, de la tendresse, des caresses tout simplement.k4104742.jpg

k1928773.jpgIl faut beaucoup de coeur pour effectuer ce métier mais des personnes sont capables de cela, comme les professionnels de l'aide aux autres sont capables de laver le corps et les fesses de leurs patients (aide-soignants, infirmières, tierces personnes, etc).

Éradiquer la prostitution n'est pas la solution car cela serait source de grande frustration et de souffrances morales induisant une recrudescence de la violence sexuelle. Par contre, accentuer et organiser vraiment la lutte contre les réseaux mafieux, contre les proxénètes, contre le forçage des femmes à se prostituer, contre la pratique de leur prendre leurs papiers pour les obliger... Cela serait formidable !

Chloé Laroche

 

__________________________________________________________________


http://360.ch/blog/magazine/2007/02/travailleurs_du/

 

http://www.liberation.fr/societe/2012/06/24/najat-vallaud-belkacem-veut-faire-disparaitre-la-prostitution_828699

03/11/2012

Le film "AMOUR" avec Jean-Louis TRINTIGNANT et Emmanuelle RIVA, un chef d'oeuvre qui nous renvoie à l'importance des soins palliatifs.


20121556.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120528_085831.jpg

_________________________________________amour,film,cinéma,haneke,emmanuelle riva,jean-louis trintignant,mort,fin de vie,avc,domicile,isolement,dévouement,couple,huis clos,aide,soutien,jalmalv,écoute,mal,douleur,hôpital,soins palliatifs,bénévole,alzheimer,personne âgée,mariage,vieillesse,souffrance,soulagement,illusion,égoïsme,euthanasie,actualité,france,europe,vie,courage,deuil,oeuvre,cannes,acteur,mourant,dignité,sacrifice,crime



Bonjour à tous et toutes,

 


Je suis allée voir le film "AMOUR" dernièrement, à sa sortie sur nos écrans, réalisé par Michael HANEKE. Celui-ci a réussi la "prouesse" de nous faire vivre en huis clos avec trois acteurs... la lente agonie d'une femme et l'amour infini d'un homme. 


C'est une oeuvre triste à mourir… mais qui nous place directement dans un bain de vie et de dévouement, celui de Jean-Louis Trintignant… ce qui finalement nous donne l'envie de vivre, puisqu'on se dit que notre santé, celle qui nous reste, est bien précieuse avant la fin qui pourrait nous attendre et dont on ne connaît pas les tenants ni les aboutissants.20121558.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120528_085925.jpg


Le fait que Jean-Louis Trintignant ait perdu sa fille l'a poussé à jouer ce rôle montrant la fin de vie d'une dame âgée, selon ses propres paroles. Il joue avec toute sa générosité mais va jusqu'aux limites de sa propre humanité… en tuant sa femme à la fin, dans un acte désespéré, dans lequel on lit toutes les limites d'un accompagnement isolé et sans l'aide de personnels qualifiés.

 

images-1.jpegCe film pose beaucoup de questions, dont celles de la douleur et de la souffrance. Cette réalisation grandiose pour l'humain pose aussi la question de l'importance du service en hôpital des soins palliatifs que je défends, dont le personnel se bat pour que les mourants ne souffrent pas. Cette femme jouée par Emmanuelle RIVA disait qu'elle avait MAL et personne ne l'entendait. Son mari préférait lui raconter une histoire pendant ses râles. Aujourd'hui, les services de soins palliatifs existent avec du personnel qualifié et les personnes peuvent partir accompagnées et dignement, sans souffrir le martyr. amour,film,cinéma,haneke,emmanuelle riva,jean-louis trintignant,mort,fin de vie,avc,domicile,isolement,dévouement,couple,huis clos,aide,soutien,jalmalv,écoute,mal,douleur,hôpital,soins palliatifs,bénévole,alzheimer,personne âgée,mariage,vieillesse,souffrance,soulagement,illusion,égoïsme,euthanasie,actualité,france,europe,vie,courage,deuil,oeuvre,cannes,acteur,mourant,dignité,sacrifice,crime

 

En tout cas, je n'appelle pas ça de l'amour de devoir tuer l'autre pour qu'il se libère de son corps. Une femme m'a rétorqué lors d'une discussion qu'on peut "tuer par amour"… comme si cela était normal. Elle pensait sûrement à l'euthanasie. Sauf qu'il y a des règles dans l'euthanasie et dans les pays qui la pratiquent. Et puis, tuer la personne qui va partir, est-ce une solution ? 

 

44pgwvy4.jpgIl faut le temps pour les familles, le temps de dire au revoir, le temps de se préparer, le temps d'échanger avec des bénévoles qualifiés pour l'écoute. Il existe l'association JALMALV qui forme des bénévoles pour tous les hôpitaux et leurs soins palliatifs, des bénévoles qui vont accompagner des personnes en train de mourir, pour lesquelles il n'est pratiqué désormais aucun acharnement thérapeutique.

 

"Le bénévole est là, présent, disponible, pour écouter, parfois pour briser la solitude de celui ou celle qui fait face à la maladie et à la mort. Il ne remplace pas les soignants ni les proches de la personne malade. L'accompagnant est un témoin, un être humain qui exprime simplement sa solidarité avec un autre être humain, dans le respect des différences et du désir de celui qu’il accompagne."


(Société Française d'Accompagnement et de soins palliatifs).

6cnd6b5o-1.gif

 

__________________


On ne sort pas de ce film comme on est entré… si on n'a jamais été confronté à la mort et au handicap.  Et si on a déjà été confronté à la mort ou à la maladie de proches, alors on se sent compris en regardant ce film qui va au coeur du mystère de la fin de vie. Je trouve qu'il est important en Occident qu'on arrête de fuir toutes les questions de la mort et du deuil... ce qui ferait que les endeuillés seraient un peu moins seuls et écartés de la société qu'ils ne le sont aujourd'hui.


Quand on est en deuil et qu'on regarde ce film en compagnie de dizaines de personnes silencieuses dans une salle noire, on ressent une compréhension collective nous entourant et nous sortant soudainement de notre isolement. 

 

Et quand on a perdu son enfant comme il m'est arrivé malheureusement, on ressent, en regardant Jean-Louis Trintignant jouer dans ce film, du courage, de la force et une connivence qui nous rapproche de l'espérance de la vie et de la sincérité.

 


Chloé Laroche


________________________________amour,film,cinéma,haneke,emmanuelle riva,jean-louis trintignant,mort,fin de vie,avc,domicile,isolement,dévouement,couple,huis clos,aide,soutien,jalmalv,écoute,mal,douleur,hôpital,soins palliatifs,bénévole,alzheimer,personne âgée,mariage,vieillesse,souffrance,soulagement,illusion,égoïsme,euthanasie,actualité,france,europe,vie,courage,deuil,oeuvre,cannes,acteur,mourant,dignité,sacrifice,crime,accompagnement aux mourants


 

 

amour,film,cinéma,haneke,emmanuelle riva,jean-louis trintignant,mort,fin de vie,avc,domicile,isolement,dévouement,couple,huis clos,aide,soutien,jalmalv,écoute,mal,douleur,hôpital,soins palliatifs,bénévole,alzheimer,personne âgée,mariage,vieillesse,souffrance,soulagement,illusion,égoïsme,euthanasie,actualité,france,europe,vie,courage,deuil,oeuvre,cannes,acteur,mourant,dignité,sacrifice,crimeÀ

LIRE  http://www.sfap.org/content/définition-des-soins-palliatifs-et-de-laccompagnement



____________________________________________amour,film,cinéma,haneke,emmanuelle riva,jean-louis trintignant,mort,fin de vie,avc,domicile,isolement,dévouement,couple,huis clos,aide,soutien,jalmalv,écoute,mal,douleur,hôpital,soins palliatifs,bénévole,alzheimer,personne âgée,mariage,vieillesse,souffrance,soulagement,illusion,égoïsme,euthanasie,actualité,france,europe,vie,courage,deuil,oeuvre,cannes,acteur,mourant,dignité,sacrifice,crime,accompagnement aux mourants

 

02/11/2012

Levons le secret sur les essais atomiques de la France dans le désert algérien entre 1960 et 1966.

nucléaire,algérie,bombe atomique,essai nucléaire,tabou,secret,état,victime,cobaye,soldat,armée,cancer,maladie,irradiation,1960,guerre,prisonnier,massacre,naissance,monstre,Waldenström,aven,Association des Vétérans des Essais Nucléaires,sahara,désert,nuage nucléaire,sacrifice,témoignage,politique,honte,france,actualité,radiation, reggane,gerboise,leucémie,tchernobyl,plutonium,algérien,histoire,passé,mémoire,Bonsoir à tous et toutes,


Je voudrais ce soir vous parler d'un homme qui était soldat en Algérie en 1960... pour la modique somme de deux cent cinquante francs par mois. Il est resté là-bas trente-deux mois et a été irradié dans le cadre des essais nucléaires effectués dans le Désert saharien par la France, entre 1960 et 1961. Les essais ont duré, eux, jusqu'en 1966.nucléaire,algérie,bombe atomique,essai nucléaire,tabou,secret,état,victime,cobaye,soldat,armée,cancer,maladie,irradiation,1960,guerre,prisonnier,massacre,naissance,monstre,Waldenström,aven,Association des Vétérans des Essais Nucléaires,sahara,désert,nuage nucléaire,sacrifice,témoignage,politique,honte,france,actualité,radiation, reggane,gerboise,leucémie,tchernobyl,plutonium,algérien,histoire,passé,mémoire,

Aujourd'hui, cet homme est malade, atteint par une maladie orpheline : la maladie de Waldenström. Elle s'est déclarée tardivement mais les médecins savent aujourd'hui que l'irradiation de ces soldats ne pardonne pas. Elle tue, elle rend malade... même après cinquante ans passés depuis les explosions atomiques.

J'écris cet article pour lui, pour cet homme, et pour toutes les autres victimes des essais nucléaires dans le désert algérien, afin que tous se souviennent et n'oublient pas.

Un autre homme, dont la fille témoigne de la même chose, de la même maladie, après une irradiation en Algérie, est devenu invalide. Voici le témoignage de sa fille (http://www.ciao.fr/Aven_org__Avis_667156) :


"Il y a cinq ans, à 57 ans, nouvelle déchirante, mon papa m’appelle : «Je suis à l’hôpital, la médecine du travail suite à des analyses de sang a détecté une anomalie au niveau de mes protéines gamma ». Il a été diagnostiqué la maladie de Waldenström, une sorte de cancer du sang incurable, très rare mais que l’on peut stabiliser, tant bien que mal, sans connaître sa durée, son issue. Les taux sont acceptables, aucun traitement n’est préconisé. Il faut faire pratiquer des prises de sang tous les trois mois pour s’assurer que la maladie ne se manifeste pas. Mon papa est inapte au travail, et de suite déclaré en maladie de longue durée puis en invalidité.


Et puis, deux ans plus tard, un coup de fil : « C’est papa, ça ne va pas du tout, la maladie se réveille, il faut que l’on m’opère d’une vertèbre qui me fait horriblement mal. Des prélèvements sont effectués et des cellules cancéreuses mises en évidence. Il intègre alors une unité d’hématologie et ce fut l’épée qui tombe brusquement avec un froid et une stupeur incroyable. Prises de sang, scanner, IRM, prélèvements de moelle et j’en passe, tout ceci suivi d’une série de chimios pendant six mois. Pour que mon papa ait toutes les chances de son côté il intègre alors une grande Unité d’hématologie à Lyon où une forte chimio lui est administrée suivie d’une auto greffe avec isolement dans une chambre stérile. Une convalescence en altitude lui est prescrite afin que ces globules rouges soient réactivées.

Je pense qu’il a souffert bien plus qu’il ne l’a dit !

Mon papa et moi n’avons pas eu de relation privilégiée père fille à mon immense regret et tristesse. C’est un homme qui ne m’a pratiquement jamais parlé et cette maladie l’a aidé à s’exprimer. Nous avons alors parlé de plein de choses, il m’a raconté qu’en 1962 alors qu’il faisait son service militaire à Régane en Algérie, un essai nucléaire a mal tourné, il y a eu fissure suite à de mauvais calculs et l’explosion est sortie des rochers. Mon papa a vu un énorme champignon, très beau m’a-t-il dit. De suite ils sont partis mais je ne pense pas qu’il ait échappé aux particules radioactives, d’autant plus qu’il est resté non loin de cette zone les jours suivants.

 Pendant sa maladie, j’ai vu des émissions sur l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires ainsi que des interventions dans les journaux télévisés. Alors le parcours du combattant a commencé…".


_____________________

 


Merci Martine pour ce témoignage poignant sur le combat et le calvaire de votre père, témoignage qui exprime bien toute la difficulté des soldats irradiés se retrouvant soudain confrontés à une terrible maladie.

 J'ajouterai à la fin de cet article les informations sur l'AVEN donnés par Martine, 

l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires, qui pourra vous aider

si vous ou quelqu’un de votre entourage êtes concernés par un problème de santé lié aux essais nucléaires au Sahara ou en Polynésie.

 

 

_____________________

nucléaire,algérie,bombe atomique,essai nucléaire,tabou,secret,état,victime,cobaye,soldat,armée,cancer,maladie,irradiation,1960,guerre,prisonnier,massacre,naissance,monstre,Waldenström,aven,Association des Vétérans des Essais Nucléaires,sahara,désert,nuage nucléaire,sacrifice,témoignage,politique,honte,france,actualité,radiation, reggane,gerboise,leucémie,tchernobyl,plutonium,algérien,histoire,passé,mémoire,nucléaire,algérie,bombe atomique,essai nucléaire,tabou,secret,état,victime,cobaye,soldat,armée,cancer,maladie,irradiation,1960,guerre,prisonnier,massacre,naissance,monstre,Waldenström,aven,Association des Vétérans des Essais Nucléaires,sahara,désert,nuage nucléaire,sacrifice,témoignage,politique,honte,france,actualité,radiation, reggane,gerboise,leucémie,tchernobyl,plutonium,algérien,histoire,passé,mémoire,

 

 


C'est monstrueux ce qui s'est passé là-bas, entre 1960 et 1966, dans le Sahara, à l'abri des regards. Des soldats ont servi de cobayes et ont développé pour beaucoup des maladies diverses, sans compter tous ceux qui sont morts. Ils ont été sacrifiés sur l'autel du service à la Patrie alors que leurs supérieurs s'enfuyaient devant les champignons des bombes atomiques.

Des habitants du Sahara se trouvaient aussi là et ont subi durant des années les effets dévastateurs de ces irradiations.

Que la honte soit sur toutes ces personnes, décideurs infâmes, qui ont osé prendre en otage cette population algérienne, laquelle a été obligée de cacher les petits monstres qui naissaient parmi leurs bébés, enfants difformes cachés dans des grottes aux yeux du monde.

Au coeur du Désert, le regard d'enfants sacrifiés à la toute-puissance française demeure à jamais dans le coeur humain. 

24000 civils et militaires ont été touchés entre 1960 et 1966. 

Des prisonniers ont même été attachés à un kilomètre de l'épicentre de l'une des explosions. Ils ont servis de cobayes et d'expérimentation sur les effets de l'irradiation. Lisez à ce sujet l'article que je cite plus bas :

 

"Effets des radiations sur les populations du Sud"*

 

___________________________________________________________nucléaire,algérie,bombe atomique,essai nucléaire,tabou,secret,état,victime,cobaye,soldat,armée,cancer,maladie,irradiation,1960,guerre,prisonnier,massacre,naissance,monstre,Waldenström,aven,Association des Vétérans des Essais Nucléaires,sahara,désert,nuage nucléaire,sacrifice,témoignage,politique,honte,france,actualité,radiation, reggane,gerboise,leucémie,tchernobyl,plutonium,algérien,histoire,passé,mémoire,

 

Je pense à Bernard Lécullée, revenu dans un état désastreux d'Algérie, irradié. 

Voici son histoire, tirée du Sud-Ouest du 11 Mars 2009 :

"Il était parti pour quinze mois, volontaire, dans le désert du Sahara. Quinze mois « pour mettre du beurre dans les épinards » disait-il. Il s'appelait Bernard Lécullée, travaillait pour l'armée française, il était jeune marié, père de trois enfants avec un petit dernier en route. On était en 1963.

Christine Lécullée se souvient du retour de son héros de mari. Elle est là sur le quai froid de cette petite ville de Moselle où la famille a été mutée. Les deux petits ne l'ont jamais vu, parti depuis trente mois. Elle attend son homme, ce fier Lorrain aux solides épaules, et ne reconnaît pas le vieillard qui s'avance vers elle en souriant.

« Je ne voulais rien montrer aux enfants. Ils attendaient mon signal pour aller l'embrasser, et j'étais sidérée. Il avait perdu ses cheveux, ses oreilles étaient transparentes, ses dents déchaussées, ses épaules voûtées. Maigre, il se traînait. Mon grand-père oui, pas mon mari. Mes premiers mots ont été : "il faut faire venir le docteur". »

La prise de sang confirme une maladie grave. Bernard Lécullée est transféré à l'hôpital pour d'autres examens. Dans la nuit, il sera transporté en hélicoptère à Paris, où le diagnostic tombe : cancer de la moelle osseuse. Christine ne sait rien. On lui dit : « Votre mari est anémié ».

 Lorsqu'un mois après son admission à l'hôpital militaire de Paris elle vient le voir. Les infirmiers lui demandent : « C'est vous la femme de l'irradié ? » Elle répond non.

« On m'a conduite dans le service où mon mari était hospitalisé en chambre stérile. Je lui répétais : "qu'as-tu fait pour te mettre dans cet état ? T'es le seul à être rentré comme ça ?" Il m'a montré d'un signe de tête les autres chambres stériles. 17. Ils étaient 17 dans le même état que lui. Des morts-vivants. J'avais 26 ans et quatre enfants. Le ciel m'était tombé sur la tête. »

Bernard Lécullée n'est jamais sorti de l'hôpital. Il a été transféré d'un centre hospitalier à un autre pendant dix ans, jusqu'à son décès à l'âge de 42 ans. Christine se débrouille avec ses petits, son travail et sa colère. Elle veut savoir. L'armée bloque les dossiers médicaux, jusqu'à cette révélation : « Il a été irradié pendant les essais nucléaires du Sahara, irradié progressivement par inhalation. Il était employé à l'épuration des eaux usées, en contact direct avec des cuves de plutonium. »

En 1998, la fille aînée de Christine et Bernard Lécullée demande que son père soit reconnu « mort pour la France » par l'armée française. Elle reçoit un imprimé où est cochée la mention « refus », sans autre explication.

 La colère de Christine monte. Elle insiste pour savoir, les portes se ferment. Depuis 2001, avec l'association des anciens militaires atteints de maladie mortelle imputée aux essais nucléaires français en Algérie (1960-1966) et Polynésie (1966-1996), elle se bagarre devant la justice française. Elle demande une indemnisation pour ses enfants. Elle veut que son mari soit reconnu « ancien combattant mort pour la France ». « Cette lutte m'épuise, assure-t-elle, mais je ne lâcherai pas. J'ai moi-même une carte de veuve d'ancien combattant, tandis que mon mari n'est toujours pas reconnu comme un ancien combattant. Bizarre non ? »

Hier soir au cinéma l'Utopia à Bordeaux, Christine Lécullée est venue témoigner après la présentation du film documentaire de Djamel Ouahab, « Gerboise bleue », qui retrace l'histoire secrète des essais atomiques français en Algérie. « Enfin, le voile est levé. »

_____________________________________________________

_____________________On parlera de plus en plus de ce tabou nucléaire en Algérie, de ce secret que la France a essayé d'étouffer, sans jamais vouloir donner les renseignements précis aux algériens sur les emplacements des essais, sur les déchets nucléaires enterrés.

La France doit reconnaître plus que tout autre méa culpa qu'elle a des responsabilités immenses à travers les bombes atomiques explosées au coeur du Sahara, pour toutes les générations futures, pour toutes les victimes, pour tous les soldats dont le martyr n'est toujours pas reconnu officiellement.


J'ai écrit cet article pour mettre en lumière ce que beaucoup de ma génération née dans les années 60 et après ne savent pas, pour que ceux qui savent se souviennent et pour que les victimes se reconnaissent victimes et non pas seules chacune de leur côté, à souffrir de maladies étranges, orphelines et mortelles.


Chloé Laroche_________________




_Informations et articles divers, à lire absolument :

 

Effets des radiations sur les populations du Sud* :

 

http://www.forem.dz/index.php/fr/news/1-latest-news/226-effets-des-radiations-sur-les-populations-du-sud


---------------------------------------------------------------

Les vétérans du nucléaire s'organisent :

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/news_veterans.htm

----------------------------------------------------

L’AVEN ? Il s’agit de l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires. 

 

◄•••►1/ Ses actions

- L’AVEN a pour but d’obtenir tous les moyens légaux, le droit à l’information sur le fameux sujet des conséquences sur l’homme de sa participation aux essais nucléaires. Ainsi, chacun a droit d’accès à son dossier médical, aux résultats radiologiques lors de leur séjour dans ces pays. La finalité étant de donner droit à pension, indemnisation et aux soins.

- L’Association rassemble les informations disponibles, informe les vétérans de leurs droits, intervient auprès des autorités administratives françaises ou européennes, enfin, elle soutient les vétérans.

- L’AVEN dispose de juristes, scientifiques et médecins ainsi que de journalistes, tous prêts à apporter leur concours.

◄•••►2/ Son financement

La cotisation à l’AVEN est de 20 Euros par an.Chaque membre recevra un bulletin trimestriel « la ora na Bonjour ». Des dons sont effectués aussi et sont les bienvenus, donnant droit à exonération d’impôts. Des subventions sont aussi possibles, ses statuts prévoient cette option. Mais à ce jour, les cotisations représente la plus grande part du budget.

Des autocollants avec le logo de l’association sont vendus également.


♣ ♠ ♣ 3/ L’ACTION SANTE REALISEE PAR L’AVEN ♣ ♠ ♣


L’association a dû réaliser et continue dans ce sens, elle-même son enquête car les pouvoirs publics présentent une grande défaillance à ce niveau. Après avoir regroupé plusieurs centaines de questionnaires et analysé les réponses, une certitude s’affiche :

- 89 % présentent une ou plusieurs maladies
- 34.6 % on été atteints d’un ou plusieurs cancers, des cancers peu fréquents d’ailleurs. A savoir que 77 % sont survenus avant l’age de 60 ans et 37.6 % sont décédés avant 60 ans.
- Certaines pathologies non cancéreuses sont digestives, cardiovasculaires et ostéo musculaires.
- Les enfants sont atteints d’anomalies congénitales (15.6 %) et 24.3 % souffrent d’autres maladies. Bien souvent le premier enfant de ces vétérans est mort né ou dans les premiers mois de vie. Des vétérans sont même devenus dans l’incapacité de procréer.


♣ ♠ ♣ 4 / LES ACTIONS JURIDIQUES ♣ ♠ ♣


Il faut avant tout se procurer les diverses pièces médicales, ce qui est très rapide, à savoir que l’AVEN dans sa brochure donne toutes les coordonnées des organismes selon si vous étiez militaires ou civils.


Pour les vétérans ou leurs ayants-droits ayant un statut militaire au moment des essais nucléaires, quel qu’il soit, en l’occurrence pour mon papa, chauffeur de gradés, il est possible d’engager une procédure afin de demander pension et réparation.

◄► Le demande de pension ◄►


Pour les personnels civils du CEA ou entreprises présentes, sous traitantes, il faut faire reconnaître la maladie professionnelle, démarche à engager auprès de la sécurité sociale. L’avocat de l’association apporte alors sa contribution pour la réalisation du dossier.

Pour les militaires il faut engager une procédure de réparation intégrale des préjudices subis. L’association dispose de correspondants responsables de la commission juridique. Et puis l’avocat, le représentant « final » ne demandera pas de provisions pour engager la procédure. Il sera payé si le vétéran obtient une pension, son montant étant au maximum de 20 % de 2 années de pension et établit au temps passé pour cette procédure. De plus selon un article de la loi, ces frais peuvent être imputables à l’Etat.


♣ ♠ ♣ 5 / LA PROPOSITION DE LOI ♣ ♠ ♣


Le 17 janvier 2001, l’avocat de l’association a déposé à l’Assemblée Nationale une proposition de loi relative au suivi des conséquences sanitaires et environnementales des essais nucléaires.

Puis elle a été déposée de nouveau par les trois députés Verts le 24 juillet 2002. Le 7 novembre 2002, le groupe Communiste et Républicain a déposé une proposition de loi n° 368 relative au suivi sanitaire des essais nucléaires français. Elle a été déposée au Sénat dans les mêmes termes le 22 janvier 2003 par le groupe des sénateurs communistes. Depuis d’autres députés et sénateurs socialistes ont apporté leur soutien à ces propositions de loi, dont mon député ! Une trentaine de parlementaires tant de la majorité que de l’opposition ont se sont manifestés en posant des questions écrites.

Bref, le mouvement a l’air de prendre un peu plus d’ampleur, des élus s’impliquant et apportant leur soutien à l’association.

 


♣ ♠ ♣ 6 / UN ESPOIR ♣ ♠ ♣


L’AVEN réclame un devoir de vérité et de justice. La France n’a cessé ses essais nucléaires que depuis le 27 janvier 1996. Certes, les vétérans se réjouissent de cette initiative mais les malades sont de plus en plus nombreux, diagnostiqués jeunes et leurs traitements relèvent bien souvent de la survie. Trop de décès, trop prématurés ! Certains vétérans ne verront leur dossier aboutir, leurs enfants poursuivront cette quête afin que justice soit rendue.

C’est ce que souhaite l’association, d’autant plus que beaucoup travaillaient dans des conditions de sécurité élémentaires.

L’AVEN fait référence au modèle américain qui prévoit une loi d’indemnisation des vétérans exposés aux radiations pour une liste de maladies, liste évolutive. Cette loi est une lutte des vétérans et des peuples américains et des Iles Marshall, victimes des essais nucléaires.

Cette lutte peu à peu prend de l’ampleur. Si vous êtes concernés par ces essais et qu’aujourd’hui vous êtes atteints de maladie ou cancer, contactez l’AVEN, faites vous connaître afin que le nombre de personnes en souffrance soit connu. Plus les victimes se manifesteront, plus l’AVEN sera puissante et pourra poursuivre ses actions."

*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤¤*¤*¤*¤*¤

AVEN
187 montée de Choulans
69005 LYON

Tél. 04.78.36.93.03
Fax 04.78.36.36.83

E-mail : aven@aven.org

 

Site internet : www.aven.org

________________________________________



22/10/2012

Lettre à Valérie Trierweiler, première dame de France et femme libre... Paroles à une femme de coeur.

 ___________________________________________________valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission


valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission



Madame Valérie TRIERWEILER,

 

Avec votre permission, j'observe, depuis l'élection de votre compagnon François Hollande à la Présidence, votre montée à la lumière et devant les caméras.

J'ai suivi tous les propos levés contre vous, à l'occasion de votre tweet et à votre sujet en général, sujet très controversé et largement repris par diverses radios, avec des personnes très remontées parfois contre vous.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je lis même dans un commentaire sur internet qu'une femme écrit de vous : "Il est extrêmement difficile de trouver cette femme sympathique ! Enfant de divorcés, je l'aurais eu comme belle mère, je lui en aurais collé une au risque d'aller en prison !" 

Beaucoup de français aimant Ségolène Royal vous ont détestée par le fait que vous avez été la maîtresse de Monsieur Hollande et que selon eux, vous avez essayé de faire de l'ombre à Madame Royal.

Je fais partie de celles et de ceux qui ont soutenu Madame Royal lors de sa candidature à la Présidentielle et durant les Primaires. J'aime beaucoup cette personne que je trouve droite et courageuse, digne aussi.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionMais je vous apprécie aussi, comme femme exprimant toute la liberté d'une femme qui a son travail, ses enfants à nourrir et à accompagner dans leur avenir, ses amis à soutenir, comme vous l'avez fait pour votre ami, avec ce twit... à Olivier Falorni. Ce dernier vous a toujours défendue, en disant que vous avez été franche et que vous avez fait ce twit en toute sincérité et amitié.

Quelle maladresse de la part du Gouvernement d'avoir voulu parachuter Madame Royal dans un lieu où se tenait Monsieur Falorni, estimé et apprécié depuis longtemps. C'est vous, Madame Trierweiler qui avez reçu le coup de bâton alors que le tort ne vient pas de vous...valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je suis sincèrement choquée d'entendre, de lire et de voir autant d'attaques à votre encontre, d'ignominies, de bassesses. 

Choquée aussi de m'apercevoir que certains Français ne vous considèrent aucunement et ne vous attribuent aucune place, du fait que vous n'êtes "pas mariée" à Monsieur Hollande. valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Vous gardez votre travail de journaliste la tête haute... Cependant, vous avez dû renoncer à un poste à la télévision. Pour des concessions... Encore une concession prise à une femme libre et indépendante !

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionVous avez la droiture et l'honnêteté de ne pas vouloir dépendre des bonnes grâces financières de l'État ni de votre compagnon Président. Mais il vous faut composer avec le protocole et avec l'opinion populaire.

Contre toute attente, je pense sincèrement que la France d'en bas et les personnes ouvertes vous sont acquis et que vous avez leur sympathie, bien que leur opinion reste souvent secrète... discrète même.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je pense que vous devez rester vous-même et ne pas vous soucier de l'opinion de ceux qui ont les plus fortes voix et les plus "grandes gueules".

En tout cas, je dois dire que face à certains sujets extrêmement graves de l'actualité et par relativité, je trouve certaines émissions de radio indécentes sur l'importance donnée parfois à votre critique exacerbée et agressive pour votre personne.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionJe sais que vous êtes une dame de COEUR et que vous en avez, de ce coeur, puisque vous savez donner et partager pour l'humanitaire et l'humain tout simplement, alors comme Première Dame de France, je vous donne ce titre-là, de Dame de Coeur.

Je crois que deux femmes ont beaucoup souffert, l'une et l'autre, et qu'il est pénible de lire dans un journal en gros titre : "Ces femmes qui gâchent la vie du Président". Quel machisme ambiant de salir ainsi les deux femmes de notre Président, l'ex-femme et la présente. Monsieur Hollande a fait ses choix. Il faut arrêter de trouver des boucs émissaires et de rendre chèvre sa compagne actuelle.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionValérie et Ségolène, le destin est ainsi que l'amour s'arrête parfois là où il repart ailleurs. Mais il y a aussi des enfants et ces enfants subissent tout cela ainsi que les éclaboussures de la presse, les mauvaises appréciations, les jugements des bien-pensants et des médias... et là-dessus, je ne peux rien dire de plus que RESPECT à vous deux, à vos enfants.

PATIENCE et FORCE.

Je vous prie de croire, Madame TRIERWEILER, à l'assurance de ma parfaite considération.


Chloé LAROCHE


____________________ valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

 

J'ai reçu une réponse à ma lettre

à Madame TRIERWEILER envoyée à l'Élysée.

 

Voici cette réponse datée du 19 décembre 2012 :

 

Chère Madame,

 

Madame Valérie TRIERWEILER a bien reçu votre courrier.

Touchée par votre témoignage de sympathie et sensible aux sentiments qui ont inspiré votre aimable démarche, elle m'a confié le soin de vous en remercier très sincèrement et de vous adresser ses plus chaleureuses pensées.

Je vous prie d'agréer, Chère Madame, l'expression de mes hommages.

 

Patrice BIANCONE, 

Chef du Cabinet de Madame TRIERWEILER




 

 

 

 

 

18/09/2012

Les RETRAITÉS ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous... Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir dévalisé la Sécurité Sociale.

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie__________________________________retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie

Bonjour à tous et toutes,


Ces derniers temps, j'entends des propos révoltants sur les radios, à propos de tout et de rien, mais là, je vais vous parler des retraités.

Un auditeur sur RMC Radio a osé dire à l'antenne à Jean-Jacques Bourdin qu'il fallait faire payer les retraités car ce serait eux, selon lui, qui creusent le trou de la Sécurité Sociale.

On en a entendu de toutes les  couleurs concernant les impôts à demander aux retraités, en ces temps difficiles de crise.

Savez-vous que nombre de retraités sont obligés de travailler à soixante-dix ans, voire plus... de se lever à cinq heures du matin pour livrer des journaux, payés à coups de lance-pierre... de trouver des petits travaux payés au noir par des particuliers... de vendre des tricots fabriqués au prix de longues heures, dont les mailles sont tachés des larmes de la pauvreté des seniors... ?

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladieLes retraités ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous..., problèmes de santé qui les conduisent à avoir besoin de soins médicaux, de transports médicalisés, d'hospitalisations,...  mais n'oublions jamais qu'ils ont cotisé durant quarante ans avant de toucher leur retraite.

Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir confectionné le trou de la Sécurité Sociale.

Être malade et se sentir diminué par la vieillesse ou le handicap, ou encore par la dépendance... ne doit pas être chargé du poids immense d'une culpabilité factice émise par une société à la recherche d'un bouc-émissaire.

Chloé Laroche

 

04/09/2012

La morale laïque accepte t-elle de voir séparer des familles, de voir pleurer des enfants, de voir expulser tous ces camps de roms dont la moitié sont des enfants ?

grenoble,roms,camps,démantèlement,expulsion,immigration,enfants,resf,education sans frontiere,politique,valls,gouvernement,gauche,hollande,élections,électeur,déception,associations,Bonsoir à tous et toutes,


Quelle bonne idée cette proposition de voir fleurir dans toutes les écoles l'apprentissage de la "morale laïque"... la remise en éducation des belles idées républicaines, comme la fraternité, la liberté, la solidarité, l'égalité.

Mais que les adultes donnent d'abord l'exemple, avant !!

Je n'irai pas par quatre chemins en disant que je suis extrêmement choquée après avoir pris connaissance de l'ensemble des faits établis au sein de cet article-enquête que je vous invite à parcourir aussi :

http://www.educationsansfrontieres.

org/article43937.html

Je suis extrêmement choquée d'entendre chaque jour sur les radios en conduisant mon taxi sanitaire que se déroulent des démantèlements de camps de roms quotidiennement. Certains camps se composaient pour la moitié d'enfants. On détruit les camps mais on ne donne pas de solutions. On les évacue mais on ne les reloge pas. On juge ces personnes, on dit d'elles qu'elles volent, qu'elles pillent, qu'elles sont malfaisantes. Mais on ne les regarde pas comme des êtres humains. 

Je passais chaque jour près de l'hôpital de Grenoble où se trouvait un camp de roms. Un matin, à 6 h, le 26 juillet, cet été, ils ont tous été expulsés de leur lieu d'accueil. Des enfants devaient être scolarisés, pris en charge par des associations. Depuis, elles les recherchent. C'est terrible. Avez-vous pensé au désarroi de ces familles, de ces enfants traqués par la vie, par la misère perpétuelle, par un destin d'éternels nomades ?grenoble,roms,camps,démantèlement,expulsion,morale laïque,immigration,enfants,resf,education sans frontiere,politique,manuel valls,gouvernement,gauche,hollande,élections,électeur,déception,associations,rentrée,actualité,honte,la tronche,mairie,racisme,nomade,errance,fuite,police,violence,rejet,société,injustice,tzigane,roumanie,france,isère,indignation,taxi sanitaire,témoin

Les maires se lavent les mains de tout cela en disant que ces camps sont insalubres et qu'on ne peut les laisser ainsi. Mais l'enfer est bien pavé de bonnes intentions. Et le diable se cache derrière les masques grimaçants de la bienséance et de la propreté urbaine.

La politique du nouveau Gouvernement me déçoit grandement concernant les roms et l'immigration.

L'espérance que j'avais placé en lui s'effondre. Nous sommes passés de Charybde en Scylla, du pire au pire nous sommes passés.

grenoble,roms,camps,la patate chaude,démantèlement,roms action,expulsion,morale laïque,immigration,enfants,resf,education sans frontiere,politique,manuel valls,gouvernement,gauche,hollande,élections,électeur,déception,associations,rentrée,actualité,honte,la tronche,mairie,racisme,nomade,errance,fuite,police,violence,rejet,société,injustice,tzigane,roumanie,france,isère,indignation,taxi sanitaire,témoinLa morale laïque réclamée par le Ministre de l'Éducation cette semaine dans les écoles devrait apprendre aux adultes qu'on ne peut déloger un enfant de son habitat, fusse-t-il délabré et insalubre, sans le reloger dans un logement décent.


Chloé LAROCHE

________________________


P.-S : merci de lire ces articles pour info :

http://fr.squat.net/2012/08/12/grenoble-la-mairie-de-la-tronche-na-jamais-autant-pue/

______________
http://collectif16septembre.wordpress.com/ 

(dont vidéo et photos)

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu