Avertir le modérateur

19/08/2016

Partage pour mon demi-siècle de vie, au détour de mes 50 ans. Je raconte mon aventure avec deux enfants dans Grenoble, à travers Escape Game et Pokémon Go, puis dans le parc Paul Mistral.

-3.jpg

Ce jour-là du 12 août 2016,  je viens d'avoir cinquante ans, au bout d'un demi-siècle de vie, même si certains ne me donnent que quarante ans.  

Un ami m'a dit que cet anniversaire était forcément difficile à passer, mais pour quelqu'un qui sait depuis longtemps que la vie est précieuse car pouvant s'arrêter à tout moment, ce passage n'est pas si différent d'un autre. Et puis certaines personnes refusent de vieillir mais c'est ainsi,  et j'ai appris dans ma vie que l'acceptation était la première clé de la paix intérieure. De plus, je remercie pour le passé  vécu,  pour la protection des cieux sur mon chemin et l'évitement d'accidents graves. Je remercie pour mes quatre enfants, pour mes amis, pour les belles choses vécues et les orages, voire les tempêtes, traversés. Je remercie pour les radeaux qui m'ont sauvée de naufragés certains,  suite au décès de ma fille Océana ou suite à d'autres ouragans. 

Des joies viennent se greffer sur les volcans éteints et l'humain repart sur son chemin, devant la stupéfaction des anges ébahis. 

-10.jpg

Le surlendemain de ce virage banal mais plaisant de ma vie, j'ai vécu un voyage d'une journée avec mon fils et un copain à lui dans ma ville natale de Grenoble, journée que je souhaite partager avec vous.  Nous arrivons dans la vieille ville où je me gare juste devant le Karkadé, dans la rue Servan, devant ce restaurant qui accueille nombre d'artistes et de musiciens. J'y ai joué aussi il y a quelques années. J'aime beaucoup ce quartier qui révèle tant d'histoire et de secrets enfouis dans les murs et les pierres.

On traverse cette ville devenue sereine, comme le sont aussi Serres ou Gap, et on apprend avec stupeur qu'elles ont été les témoins de massacres et de destructions au fil des siècles.  Le Duc de Savoie avait fait détruire Gap, et... à Serres, bien avant le Nazisme, toute la communauté juive a été assassinée.

La destruction se vit aussi dans l'existence humaine. On n'est plus qu'une loque et pourtant, on se reconstruit,  on adopte des enfants,  on va de l'avant, on devient un phare pour d'autres naufragés.

-6.jpg

Avec mon fils et son copain,  nous avons vécu durant une heure un escape game,  cette expérience de sortir d'un lieu où l'on nous enferme,  et d'où l'on doit sortir grâce à des énigmes et des objets réunis que l'on doit rassembler en équipe. L'espace du jeu était très beau, asiatique,  avec une sorte de jardin zen, agrémenté de Bouddhas et d'objets très parlants.  

Dans la vie comme dans ce jeu,  on gagne à travailler avec les autres, à s'écouter, à s'épauler. Chacun apporte sa contribution et on se complète devant les énigmes. La solidarité,  c'est sortir de sa solitude pour rejoindre celle des autres, afin d'en faire un bouquet d'amitié et d'humanité. 

Et puis, lorsque à la seconde près,  nous avons réussi à sortir, après avoir ouvert toutes les serrures et les verrous, j'ai réalisé que la petite voix s'affichant à l'entrée de la première porte nous avait aidés à avancer. Comme la petite voix qui nous parle tout au long de notre vie.

Si on ne l'écoute pas, des portes restent fermées et des énigmes demeurent à jamais sans  solutions. Pour l'écouter,  il faut tout lâcher, lâcher prise et ouvrir ses yeux et son coeur.

-5.jpg

Puis nous avons traversé la ville en prenant la rue de la Paix. Au fond, nous apercevions les grilles ouvertes du Jardin des Plantes,  le jardin de mon enfance. Les enfants ont compris rapidement qu'ils pouvaient trouver des Pokémons avec leur portable et cela n'a pas été difficile de les faire marcher dans le Jardin, en regardant aussi les belles roses, les arbres anciens et les beautés naturelles de ce parc. Et puis, passant à gauche de la Mairie, nous avons rejoint le grand parc Paul Mistral. Et là,  au pied de la Tour Perret, je me suis apercue que nombre de personnes de tous âges chassaient les Pokémons. 

-8.jpg

Ce jeu est arrivé depuis peu dans la vie de nombreuses personnes. Le copain de mon fils, 12 ans, me raconte, devant mes questionnements : "Pokémon Go, cela permet de sortir du virtuel pour aller dans le réel. Cela permet de marcher, de voir d'autres dimensions réelles, de rencontrer d'autres personnes, de voir de multiples paysages, tout en récoltant des personnages virtuels sur son portable."

En posant des questions à un père de famille accompagné de ses enfants de 5, 6 et 8 ans, tous assis sous un grand arbre près de la Tour Perret, au coeur du Parc Paul Mistral, j'ai appris ainsi que pour eux, Pokémon Gô représentait les chemins partagés, le plaisir de poursuivre la même quête, le bonheur d'être ensemble, de partager des lieux et des personnages fictifs, fictifs mais peut-être bien vivants dans l'imaginaire de ces humains de tous âges.

Laissant un instant mes jeunes courir après les Pokémons, je me suis dirigée vers une aire de lecture installée dans le cadre de "l'Été Oh ! Parc". J'y ai découvert des oasis de lecture sous les arbres, espaces installés très accueillants. Une fillette s'était assise dans les branches d'un grand arbre pour lire. Des ouvrages étaient posés ça et là et je me glissais dans cet espace. J'ai été soudain attirée par la proposition d'écrire un texte et de le glisser dans une boîte de partage d'écrits.

l'été oh parc,grenoble,pokémon go,rencontre,échange,solidarité,lectire,création,livre,

 Voici donc pour vous en partage ce que j'ai écrit :

-7.jpgDe mon voyage immobile, je me sens libre tout au fond de mon âme accrochée aux racines d'un arbre aux multiples branches de joie et d'horizon infini.

Le voyage démarre tous les matins de ma vie, qui est un long sillage de courage, de rage et d'orages.

L'arbre me tend les bras avec paix et je regarde la lumière passer à travers la jupe fleurie d'une violoniste rousse.

 

Chloé LAROCHE

 

 

____________ 

Escape Game : Challenge the room, 10 rue Servan à Grenoble et 7, rue très-Cloîtres.

"L'été oh parc" : au Parc Paul Mistral de Grenoble, du 3 juillet au 21 août, chaque été.

 

 

 

17/10/2015

Réflexion sur la sécurité des promeneurs suite à la mort de Samuel, 20 ans, dans ma région, tué par un chasseur.

 

chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

Bonjour à tous et toutes,

 

 

J'ai été très choquée d'apprendre le décès d'un jeune étudiant de vingt ans, Samuel, qui était un "être exceptionnel", comme le décrit son ami Théo qui était avec lui ce jour-là où Samuel a été abattu par la balle d'un chasseur. Samuel avait toujours le sourire en toutes circonstances et il est parti tellement tôt, trop tôt.

 

chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

 

Beaucoup de grenoblois et isérois sont déjà passés sur le chemin où se trouvaient les deux amis en randonnée. Des enfants, des femmes, des hommes. Il est intolérable de penser que la chasse puisse ôter la vie d'un être humain, sans raison et sans aucune sécurité de protection pour tous les randonneurs.

 

Monsieur Denoix de Saint Marc, de l'Académie des Sciences morales et scientifiques... a déclaré en mars 2012 : "Les promeneurs ont une peur, largement irrationnelle, des chasseurs...". Ah bon, irrationnelle ??

 

Le décès de Samuel, lui, est bien réel, malheureusement et terriblement.

 

Je pense aujourd'hui, en ce jour de la Marche Blanche organisée par les amis de Samuel à Freydières dans Belledonne... à la famille et aux parents de ce jeune homme, et pour que jamais ce drame ne se reproduise, nous allons réfléchir ci-dessous aux moyens à prendre pour ne plus tomber sous une balle perdue ou une balle d'erreur de cible. Être pris pour un chevreuil n'est pas le but d'une sortie en montagne ou à la campagne !chasse,danger,promeneur,revel,samuel,chemin,randonnée,balade,marche blanche,

 

 

Nous pourrions suivre ces conseils :

-porter un gilet jaune, celui que tout le monde doit posséder dans sa voiture

-acheter un gilet pour chacun de nos enfants

-mettre un chapeau et des vêtements voyants et non pas beiges, gris ou noirs

-mettre un collier voyant à son chien et le tenir en laisse s'il a l'habitude de partir loin de nous en promenade

-faire du bruit et siffler régulièrement avec un sifflet pour chiens, même si nous n'avons pas de chiens avec nous, afin de prévenir de notre présence

-chanter en randonnée

-demander et signer des pétitions pour que le week-end et les mercredis soient interdits dorénavant à la chasse

-qu'un panneau ou signe distinctif soit placé au départ des chemins avec mention d'ACTIONS DE CHASSE, lorsque celles-ci se produisent sur des lieux de randonnées.

-que le décès de Samuel puisse faire bouger les choses et que plus jamais un promeneur ne perde la vie... grâce à de nouvelles lois.

 

Avec mes meilleures pensées à tous et en vous indiquant que mon nouveau livre est sorti : "Solidarité Puissance Toi". Je propose une rencontre-signature le samedi 7 novembre 2015 à la Table Festive de Crolles de 14 h à 18h.

 

Chloé LAROCHE

 

-------MARCHE BLANCHE le samedi 17 octobre à Freydières, Isère,

à 11 h, pour Samuel-----------------------------------------------------

 

http://revel-belledonne.com/actualites/accident-de-chasse

revel,promeneur,accident,chasse,samuel,chasseur,mort,drame,jeune,randonnée,belledonne,isère,

revel,promeneur,isère,accident,freydières,randonnée,belledonne,conseils,

 

 

livre,chloé laroche,solidarité,chapitre,éditions,sortie livre,signature,7 novembre,14 h,crolles,la table festive,

http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-solidarite-puissance-toi-chloe-laroche-9791029003578.html 

 

 

 

23/04/2014

Dans mon taxi, il y a des fantômes, ceux de tous les patients disparus. Ils écoutent les conversations des vivants, de ceux qui se battent encore.

10171233_10202099469151282_5817836958563807092_n.jpgJe roule dans mon taxi. Un vrai taxi avec une plaque lumineuse au-dessus.

Un taxi dédié au milieu médical.

J'enchaîne les trajets.

J'emmène des patients à l'hôpital ou chez le médecin.

Dans mon taxi, il y a des fantômes, ceux de tous les patients disparus.

Ils se bourrent dans ma voiture, trop contents d'être transportés encore une fois.

Ils écoutent les conversations des vivants, de ceux qui se battent encore.1972483_1482355418645289_5440565091183597941_n.jpg

Ils me voient m'escrimer sur la route, verser des larmes pour eux parfois, parce qu'ils me manquent.

Dernièrement, il y en a trois qui ont rejoint l'au-delà. Trois patients que j'aimais beaucoup, tous âgés et vertueux de courage et d'espoir en la vie. Mais le cancer et les diverses pathologies les ont emportés.

Ils ont laissés ici-bas trois veuves à qui je pense. Trois femmes dont le coeur est béant de tristesse et de manque de leur moitié. Des années avec leur homme et les voici partis, vers un ailleurs indicible. 

10153695_1482355258645305_1767106130118242558_n.jpgCes femmes devront supporter la croix de l'absence et le calvaire du deuil d'un amour qui ne finira jamais.

Aujourd'hui, j'ai transporté un homme qui a rencontré sa femme il y a plus de soixante ans. Il faisait le tour de France des Compagnons et un soir, il a dansé avec une femme au bal, et elle est devenu sa femme pour la vie. Quand on lui demande si le dimanche, il va à la messe, il répond :

"Non, je reste avec ma femme, c'est ma messe à moi."

Cet homme a une profonde sérénité en lui et je sais que les absents, ceux de mon taxi, ont écouté ses confidences avec attention, admiration et envie, bonheur aussi.

Car le bonheur, ça se transmet.P1170749.JPG

 

Chloé Laroche

 

 

19/05/2011

Comment vivre en restant nous-mêmes, en conservant notre authenticité, notre vérité profonde. Mes propos sur l'art, la créativité, le choix sexuel, la nature, la beauté de la vie, le respect des autres.

P1040940 - copie.JPGBonjour à tous et toutes,

 

Pourquoi la vie serait-elle seulement belle ? La vie est ce qu'on doit vivre. Parfois c'est dur, douloureux... mais il faut garder le cap car on peut un jour sortir du tunnel et trouver une belle île où se reposer ainsi que de jolies fleurs. La nature nous apporte l'embellissement de notre âme. Si nous la regardons et accueillons sa beauté en nous, elle y met des graines et ses graines font les fleurs de notre coeur. Quand le jardin d'espoir en nous est cultivé, il nous aide à résister et à affronter les tempêtes de notre chemin.

Pour affronter les tempêtes de notre chemin, il faut garder à l'esprit que la vie est un combat, combat d'énergies, combat de mobilisation de nos énergies, combat du guerrier invisible en nous, combat de nos possibilités contre l'inertie, combat des forces vives pour assurer l'intégrité de notre vie et de celle de notre planète.

Florence Legat, championne de ski, confirme ce propos en déclarant qu'il ne faut jamais lâcher prise  : "En montagne, si on lâche prise, on se casse la gueule, alors ne lâchez pas prise. La vie est un combat. "k0479156.jpg

Ne pas abandonner nos idéaux, savoir écouter notre âme et notre coeur, avancer dans l'honnêteté de son destin. Paulo Coelho a dit : "Combien de fois abandonnons-nous notre chemin, attirés par l'éclat trompeur du chemin d'à côté ?"

Être nous-même et le rester, rester fidèle à nos aspirations profondes demande une écoute attentive de notre être intérieur. Vivre ses rêves, les réaliser et pour cela passer à la pratique, se recentrer sur notre chemin, nos ressentis, nos intuitions.

Pour ce qui est de retrouver l'authenticité de notre parcours, il y a mille et unes façons de l'accomplir. Ainsi un homme qui s'appelait Bruno a quitté un jour sa femme pour un homme. Il avait 33 ans. Il lui a dit : "Je t'aime mais je te quitte". Cet homme se sentait mal dans sa vie avant de partir. Il avait la conscience agitée et avait du mal à trouver le sommeil. Quand il a fait son choix et est parti pour vivre sa nouvelle vie, il a retrouvé toute son énergie et un sang neuf a coulé dans ses veines. Il avait à nouveau des projets, des envies.

k1761111.jpgUne nuit, j'ai entendu cet autre témoignage dans l'émission de télévision "Toute une histoire" avec Sophie Davant, l'expérience très intéressante d'un couple.... L'homme a révélé un jour à sa femme qu'il était homosexuel…. mais ils sont restés ensemble dans la même maison. Chacun a retrouvé un partenaire et les quatre vivent sous le même toit, avec deux appartements séparés juste par des portes. Les enfants du couple n'ont pas eu besoin de déménager et de changer leurs habitudes. Simplement, ils vivent une semaine sur deux chez le père puis chez la mère. Mais la mère peut aller tous les soirs embrasser ses enfants. Et elle boit le café avec le nouveau compagnon de son ex.

La psychologue trouvait cela bien pour les enfants et elle a ajouté que cela peut se faire lorsque la tension du désir n'est plus mais que seul l'affectif demeure, dans l'amitié et le respect de la parentalité de chacun. J'ai trouvé ce témoignage intéressant pour vivre l'ouverture et la tolérance. Et aussi parce que ces personnes ont trouvé le respect sur leur chemin quant à leur vérité profonde.

Oui, être en accord avec soi est déjà de se sentir exister et d'être pleinement incarné dans son corps, son âme et sa vie. ÊTRE ET PENSER. Parfois, des personnes ne sont pas tout à fait incarnées et ont l'impression d'être décalées ou pas à leur place. Il faut alors qu'elles se mettent à la terre, qu'elles vivent leur corps et le mettent au sport, qu'elles prennent le vert, ainsi le mental arrêtera d'être le singe de la farce….. et puis : "Quoi qu'il arrive, il dépend de moi d'en tirer du bien". Epictète1815654.jpg

Unknown-1.jpegCréer aussi afin de donner la parole à notre être créateur, à nos talents qui dorment à l'intérieur et qui ne demandent qu'à émerger et exister. J'ai déjà vu des personnes d'un certain âge demander à démarrer le violon et j'ai eu un élève qui avait 70 ans. Il était si heureux de travailler son instrument et fier de pouvoir jouer de cet instrument dont il était amoureux, de cette musique qu'il pouvait faire sortir de des doigts comme une magie de la vie, comme un peintre qui mélange les couleurs pour le bonheur de nos yeux, comme Chagall qui nous fait rêver dans la poésie de ses tableaux.

145440.jpgJe n'oublie pas ceux qui se sont jettés corps perdus dans l'art et ont tout misés sur leur sensibilité mais sont tombés comme des anges perdus dans ce monde abrutissant parfois. Je pense à mon amie Marhèse avec qui je présentais un spectacle Poésie et Musique dans les années 90. Elle était un modèle de vie, d'enthousiasme, de dynamisme et de créativité.... mais le passé l'a rattrapée et elle a fini coincée entre médicaments psychotropes et alcool... Un jour elle a été retrouvée morte chez elle ; elle était tombée depuis plusieurs jours, sous le poids de l'alcool et de la dépression. Combien de femmes boivent sans qu'on le sache.... car elles ont honte et restent avec ce secret bien caché mais sans pouvoir se faire aider ?

Elle regarde le cielUnknown-1.jpegUnknown-2.jpeg

qui est en elle

et voit voler dans ses rêves

le papillon de son âme

 

Il est bleu l'admirable

le merveilleux

cet avenir dont elle rêve

à la couleur océan

 

Cet océan que nos frères

ont pollué sans retour

verra t-il un jour

la couleur des papillons

qui ont bercé notre enfance ?

 

 

Chloé LAROCHE

25/12/2010

Heureux Noël à toute la Terre, pour tous mes lecteurs, à tous mes amis et à tous ceux qui souffrent. Que votre chemin évite les bombes, qu'il vous mène vers de calmes jardins.


048.JPG
à mes chers amis et amies,

à tous mes lecteurs,

à mes enfants, ma famille,

à mes frères et ma soeur,

à mes parents, ma filleule,

à tous ceux qui aiment mes sortiesPhoto 1763.jpgPhoto 1758.jpg

sur On va sortir.com et mes balades en Dauphiné

et pour tous ceux qui aiment venir écouter mon trio,

le trio Odyssée________________________Photo 1655.jpg

 

Je vous souhaite un très heureux Noël

en ce jour de l'anniversaire le plus international,

celui de la naissance de l'Enfant,

celui de la naissance de l'amour, du pardon

et de l'espoir, ce jour où ceux qui sont seuls

se sentent encore plus seuls en ces temps de festivités.

 

Aussi, j'ai choisi de vous offrir ces quelques textes que je partage avec vous,Photo 1792.jpg

afin de vous faire rêver, pleurer, aimer et apprécier.

 

Et je vous souhaite tout le bonheur du monde,Photo 1676.jpgPhoto 1694.jpgPhoto 1710.jpg

comme dans la chanson de Sinsemilia que j'adore,

que votre chemin évite les bombes et vous conduise

vers de calmes jardins, des jardins de paix et d'amour.

 

Que votre soleil éclaircisse l'ombre

qu'il brille d'amour au quotidien

que quelqu'un vous tende la main

et profitez de chaque moment au quotidien.Photo 1843.jpg012 photo chloe flûte.jpg

 

 

 

 

 

Photo 0957.jpgChloé LAROCHE
DSCN2304.JPG

 

_______________________________________________________________________Photo 1822.jpg

Voici le premier texte que je vous offre comme un cadeau :

L'AMITIÉ

Comme un arbre, l'amitié grandit au fil des ans.  Ses racines prennent de la vigueur et lui permettent de devenir grande et forte.  C'est de cette façon que la nôtre s'est développée, et malgré nos hauts et nos bas, nous avons vu grandir ce partage de notre quotidien.  Aujourd'hui, pour s'apercevoir que l'autre a besoin d'un peu d'attention ou simplement de notre présence, nul n'est besoin de se parler.  Je remercie la vie de t'avoir mis sur ma route ; vraiment, ce fut l'un des plus beaux cadeaux qu'elle m'a fait.   Tout comme moi, tu es un arbre qui a essuyé bien des tempêtes et des ouragans.   Contre vents et marées, nous avons toujours su garder le moral, apprécier le retour du soleil et régénérer nos forces dans les moments d'accalmie.
Le plus merveilleux pour moi est de voir que nous sommes encore côte à côte.   Comme deux vieux arbres, nous sommes toujours empreints de la même vigueur et du même besoin de survie qui nous ont permis de rester debout jusqu'à ce jour.  La vie nous réserve sûrement encore bien des surprises, mais rien ne pourra détruire ce merveilleux bien qui nous unit.  Continuons à prendre soin des racines de notre AMITIÉ, de façon à ce que nous puissions encore longtemps partager notre quotidien et apprécier chaque jour que nous vivons.

(Andrée Lapierre)2054937763.jpg


Photo 2473.jpgPhoto 2480.jpgPhoto 2420.jpgPhoto 2537.jpg___________________________________________________________________Photo 1220.jpgP1010802.JPG

Photo 1617.jpgMESSAGES

 

que j'ai choisis sur le site

http://www.jumafred.com/ema/tc-noel.php# :

______________________________________________________________________________________

"L'amitié ne naît pas comme ça, tout simplement du jour au lendemain sans qu'on n'ait besoin d'y investir un peu de soi. En réalité, il faut y mettre de la confiance pour l'apprivoiser, du temps bien entendu pour la fortifier et de la disponibilité en plus, afin de lui permettre de s'épanouir pleinement et de se développer également."

Photo 1978.jpgJoyeux Noël !

"Vous faites partie de ces gens dont j'apprécie tout spécialement la compagnie parce que vous dégagez une énergie positive et que votre joie de vivre est vraiment communicative. Pour moi, vous n'êtes pas simplement qu'une connaissance, vous êtes quelqu'un qui a beaucoup d'importance et Noël me semble particulièrement un beau moment pour vous l'exprimer bien tendrement.

Cette période de réjouissances sera des plus agréables puisque tu seras à mes côtés et qu'ensemble nous profiterons de ces moments merveilleux de détente et de festivités. N'oublie jamais que je t'aime et que ma seule préoccupation est d'assurer ton bonheur".Photo 1973.jpg

Joyeux Noël !

Copie de 009.JPG"J'aime me rappeler nos longues soirées d'hiver, j'aime me rappeler nos petits matins clairs, j'aime me rappeler ces minutes d'intensité faites de rires et de gaieté ou de tendre gravité. J'aime me rappeler nos folles nuits de sortie, j'aime me rappeler nos paisibles après-midi, et je veux t'exprimer ici combien j'apprécie chacun des moments que nous avons partagés."

Joyeux Noël !

Les moments où l'on est heureux à deux sont ceux dont on voudrait se rappeler à tout jamais. (Colette Dupas)2010 11 11 26.jpg

 

Photo 1972.jpgPaix et amour en ce beau jour de Noël !

"Chaque moment passé avec les êtres chers est indispensable à notre épanouissement et à notre bonheur. La fête de Noël est une belle occasion pour vous manifester tout notre attachement, et souhaiter que se réalisent tous vos désirs pour la nouvelle année !"


Puissent ces voeux témoigner de notre belle amitié et contribuer un peu à agrémenter cette journée, cette fête de l'amour planétaire.

 

Photo 2795.jpgPhoto 2785.jpgPhoto 2770.jpgPhoto 2782.jpgPhoto 2768.jpgPhoto 2746.jpg_______________________________________________________________________________________Photo 1986.jpg

 

_______ CITATIONS POUR TOUS MES AMIS, MES LECTEURS ET

POUR FAIRE RÉFLÉCHIR EN CE JOUR DE L'AMOUR :


"Le monde contient bien assez pour les besoins de tous mais pas assez pour la cupidité de certains." (Gandhi)

"Nous ne sommes plus des êtres humains, mais des consommateurs maintenus entre la peur et le divertissement." (Toni Morisson, Prix Nobel de Littérature 1993)

"Le monde est un endroit dangereux. Non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui ne font rien pour l'empêcher."

Photo 2058.jpg"L'entraide est un facteur d'évolution de l'humanité."
Pierre-Alexandre Kropotkine

"A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis."
Martin Luther King

"Que dites-vous de ceux qui disent qu'il faut rendre le bien pour le mal ? Confucius répondit : si on rend le bien pour le mal, que rendra t-on pour le bien ? Il faut rendre le bien pour le bien, et la justice pour le mal." ConfuciusPhoto 1618.jpg

 

"Il y a des mots qui font vivre

Et ce sont des mots innocents

Le mot chaleur le mot confiance

Amour justice et le mot liberté

Le mot enfant et le mot gentillesse

Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits

Le mot courage et le mot découvrir

Et le mot frère et le mot camarade

Et certains noms de pays de villages

Et certains noms de femmes et d'amies". Paul Éluard001-5.jpg

 

Photo 0888.jpg"Ceux qui se sont toujours limités à ce qui leur paraissait possible n'ont jamais avancé d'un pas". (Bakounine)

Un jour, le courage frappe à la porte de la peur, et demande : "Qui est là ? " La peur répond : "La peur". Le courage entre, et il n'y a personne." (J.F. Deniau, in : Histoires de courage)Photo 2621.jpgPhoto 2611.jpgPhoto 2635.jpgPhoto 2640.jpgPhoto 2637.jpgimm010_9A.jpg
Photo 2303.jpgPhoto 2288.jpg

 

 

 

Photo 1211.jpg
Photo 1028.jpgPhoto 2291.jpg

 

 

 

 

 

 

Photo 0365.jpgPhoto 0280.jpgPhoto 0275.jpg

 

 

 

 

mini_100228101505990035532605.jpgSP_A0167.JPGimm002_1A.jpgimm007_7A.jpgCopie de imm007_10A.jpgPhoto 1014.jpg

Photo 0327.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Photo 0908.jpgPhoto 1012.jpgPhoto 1009.jpgPhoto 0914.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________Photo 1006.jpg

 

Pour ceux qui sont loin de celui ou celle qu'ils aiment :

 

LOIN DE TOI

"Dans le désert de ma solitude, loin de mon prince charmant, mon coeur s'ennuie.
Je suis en manque d'amour, de tendresse, de caresses et de baisers.
Mon âme voyage à travers nos souvenirs qui sont passés
mais demeureront toujours présents.

Mes yeux explorent le vide, revivant les scènes de nos rencontres.
110.jpgParfois, une larme descend sur ma joue car je n'ai plus de place pour remiser ma peine.

Ton beau sourire et tes yeux charmeurs me manquent.
Je suis comme un jardinier sans fleurs à cultiver
ou comme une musicienne sans instrument.
Moi, je suis sans mon Amour.

Malgré tout, je t'aime et c'est cet amour qui me fait t'aimer
plus qu'hier et moins que demain."

044-2.jpg(Edith Martel - 27 mars 1990)

 

________________________________________________________

008-2.jpgLE TEMPS VIENDRA OÙ NOUS SERONS RÉUNIS

"Il est parfois difficile dans ma solitude, de me souvenir que quelqu'un m'aime, quelque part.   Quelqu'un qui m'aime pour ce que je suis et non pour ce qu'il souhaite que je sois ou pour ce qu'il souhaite faire de moi.  Quelqu'un qui m'aime, juste pour moi.

Comme c'est parfois difficile d'accepter d'être si loin d'un de l'autre et de se voir si peu !   Mais je sais que lorsque le temps viendra pour nous d'être réunis rien ni personne ne nous en empêchera.

045-3.jpgToi, mon amour, tu vis toujours dans mes rêves, mes espoirs, mes actions. Mais plus que tout, tu vis dans mon coeur, et ça, mon amour, c'est la chose qu'aucune distance -- aussi grande soit-elle -- ne pourra jamais faire disparaître."

Photo 1491.jpg(Patty Holleman)

_______________________________________________Photo 0708.jpgPhoto 0279.jpg

LES 13 COMMANDEMENTS DE LA VIE

"Le plus grand handicap, c'est la peur.
Le plus beau jour, c'est aujourd'hui.
La chose la plus facile, c'est de se tromper.
La plus grande erreur, c'est d'abandonner.
Le plus grand défaut, c'est l'égoisme.
La plus grande distraction, c'est le travail.
La pire faillite, c'est le découragement.
Les meilleurs professeurs, ce sont les enfants.
Le plus grand besoin, c'est le bon sens.
Le sentiment le plus bas, c'est la jalousie.
Le plus beau présent, c'est le pardon.
La plus grande connaissance, c'est celle de soi.
La plus belle chose au monde, C'EST L'AMOUR."

(Auteur inconnu)

(J'ai trouvé ce texte sur http://www.jumafred.com/ema/txtdiv5.php)__________________________
Photo 1499.jpgPhoto 2428.jpgPhoto 2462.jpgPhoto 2464.jpgPhoto 2496.jpgPhoto 2494.jpg
165.jpg035-1.jpgPhoto 2386.jpgPhoto 2043.jpgPhoto 2313.jpgPetite précision----
LES PHOTOS DE CET ARTICLE SONT PROTÉGÉES :
Les photos de cet article sont de Chloé Laroche sauf ses portraits d'elle.
Cependant la photo avec son fils
rue des Eaux-Claires a été faite par elle (auto-portrait en 32 ème photo).Photo 2046.jpgPhoto 2047.jpgPhoto 2094.jpgPhoto 2065.jpgPhoto 2071 - copie.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu