Avertir le modérateur

15/10/2013

Monsieur HOLLANDE, Président... ne permettez pas que l'État déscolarise des enfants. Vives inquiétudes quant au sort des enfants roms.

Monsieur le Président de la République, 
ne permettez pas que l’État déscolarise des enfants !

 


th-3.jpegSyndicats de l'Education et associations de parents d’élèves et de défense des droits de l’Homme,  habitants et citoyens de France, nous exprimons nos plus vives inquiétudes quant à l'avenir des enfants roms victimes des évacuations prévues par le préfet du Val-de-Marne ce mardi 8 octobre, ciblant les campements qui bordent la RN19 entre Boissy-Saint-Léger et Bonneuil-sur-Marne.

Des enfants qui avaient commencé une scolarisation et une intégration prometteuses verront leur lieu de vie détruit. D'autres enfants sont en cours d'inscription. Leurs cartables et leurs affaires scolaires disparaîtront-ils avec leurs autres affaires personnelles et leurs repères ? Ces enfants retrouveront-ils le chemin de leur école ?th-8.jpeg

Qu’adviendra-t-il par exemple d’Amira, 9 ans et en CE2, accueillie en classe spécialisée UP2A, où elle progresse avec ses copines ? Les progrès accomplis, grâce à une scolarisation de deux ans à Sucy-en-Brie et à Boissy-Saint-Léger, risquent d’être anéantis en quelques minutes. Qu’adviendra-t-il de son frère, suivi par la MDPH de Créteil ? Qu’adviendra-t-il de sa maman, soignée à l’hôpital Henri Mondor pour une grave maladie, opérée le 15 juillet 2013 et dont une nouvelle opération est prévue ?
 
L’expérience montre qu’en dépit des consignes d’accompagnement social contenues dans la circulaire interministérielle du 26 août 2012, des évacuations sans solution pérenne de relogement et de suivi de la scolarisation se sont multipliées, dans une brutale précipitation.  Si nous ne souhaitons pas que les conditions de vie  précaires perdurent sur les terrains, nous n’acceptons pas que ces expulsions viennent détruire ce qui a pu être mis en place en matière de droits. Les personnes vivant sur les terrains àBonneuil-sur-Marne et Boissy-Saint-Léger se sont installées là suite à de précédentes évacuations…

th-17.jpegLe droit à l'Education des enfants roms n'est pas négociable, pas plus que celui de tous les enfants. La France a ratifié la Convention Internationale des Droits de l'Enfant : elle doit assurer la scolarisation de tous les enfants vivant sur son sol, sans distinction d'origine et quel que soit leur lieu de vie.

Monsieur le Président de la République, ne permettez pas que la stigmatisation des Roms, en vogue jusque dans les discours publics, conduise l’Etat à être l’acteur direct de la déscolarisation des enfants.

Je vous envoie cette lettre collective que je signe de mes mains en toute conscience et vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir accepter l'expression de mes respects les plus sincères.

Il y a plus de vingt ans, j'envoyais tous les mois de l'argent au Rwanda pour la scolarisation d'un petit rwandais durant plusieurs années, car je défends le droit à l'école et à l'éducation pour chaque enfant du monde. Mais savoir qu'en France, il se passe la même chose que dans certains pays touchés par la pauvreté et l'absence de scolarisation, c'est inacceptable... alors que notre école est prête et capable d'accueillir ces enfants Roms.

D'ailleurs, je demande aussi votre intervention pour un jeune lycéen de 19 ans, Khatchik Kachatryan, qui vient d'être expulsé de France vers l'Arménie. C'est honteux de l'avoir expulsé, surtout en sachant que là-bas, il risque la prison durant plusieurs années car il n'a pas été enregistré pour son service militaire dans ce pays. Toute sa famille est maintenant en France. Pourquoi cet acharnement ? Voici le lien :
http://www.educationsansfrontieres.org/article47704.html

Chloé Laroche


Pour moi-même, Chloé Laroche (Isère), écrivain engagée pour la solidarité,
Pour ROMEUROPE 94, Michel Fèvre
Pour RESF 94, Pierre Lafrance, Alain Buch
Pour la FCPE 94, Ali Aït Salah (président)
Pour la CGT-Educ’action 94, Pablo Krasnopolsky et Pascal Coudert (cosecrétaires généraux)
Pour la FSU 94, Catherine Anglésio (secrétaire générale)
Pour SUD-Education Créteil, Dominique Bellidon
Pour le SNUDI-FO 94, Marie-France Chiche, secrétaire départementale
Pour le SNFOLC 94, Pascal Chambonnet, secrétaire départemental
Pour l’Unsa Éducation 94, Emmanuel Margerildon (secrétaire départemental) & Jean-François TEISSIER (secrétaire départemental Se-Unsa 94)
Pour le SGEN-CFDT Créteil, Xavier Boutrelle

... et tous ceux qui peuvent signer cette lettre.
 

11/07/2009

"Les gens m'insultent dans la rue et m'agressent parce que je porte le niqab, voile intégral." Échanges et non violence sur le port du voile intégral, niqab et burqa.

PAA083000003.jpgBonjour à tous et toutes,

 

Lorsque j’ai écrit et mis en ligne mon article du 20 juin sur le niqab et la burqa, j’ai reçu beaucoup de commentaires de femmes portant le voile intégral ainsi que de maris et d’hommes les défendant.

Je redéfinis de suite les différents voiles, pour qu'il n'y ait pas de confusions. Le hidjab est le voile simple où l'on peut voir le visage de la femme. Le niqab est un voile intégral où l'on ne voit que les yeux. La burqa est un voile intégral où l'on ne voit rien même pas les yeux, protégés par un grillage.

Je ne suis pas raciste ni d'extrême-droite, bien au contraire. Je me suis toujours battue pour l'amitié et l'entraide entre les peuples, pour la compréhension des cultures et pour la tolérance. Mais je ne tolère pas le niqab ni la burga, comme je ne tolère pas l'excision. Comme je ne tolère pas la lapidation des femmes adultères. Comme je ne tolère pas les crimes d'honneur dans certains pays.IS787-560.jpg

On me venterait les mérites de l’excision, je n’accepterais pas le débat... Mais là, pour le voile intégral, je souhaite faire une mise au point et donner les arguments de celles qui le portent. Je voudrais aussi mettre sur le tapis la souffrance qu’elles ont à être insultée quotidiennement. On les traitent de "fantôme du Louvre", de "Belphégor". Mary m’a écrit : “Même si cela peut paraître fou à vos yeux puisque vous parlez de PSY, pensez-vous que je mérite toutes ces insultes que je subis depuis bientôt 6 ans ???? Répondez moi ouvertement ! Les gens m’insultent dans la rue de Bélfégor, de fantôme du Louvre, de toute autre chose méchante et irrespectueuse alors que je suis au marché ou dans la rue. Vous qui défendez si bien les femmes, vous trouvez ça juste et correct ???? Où est le bon comportement des francais, où est leur politesse??? Depuis les débats, les soeurs se font de plus en plus insulter et même agresser car les gens se disent : “L’État est avec nous, on peut les insulter, leur mettre la misère... Je trouve cela vraiment absurde et nous ne nous laisserons pas nous harceler verbalement par toutes ces insultes chaque jour de nos vies. Qu’en pensez-vous, est-ce normal qu’on souffre de ces méchancetés gratuites, dites-moi, vous qui voulez le bien pour votre prochain ???”

42-16280585.jpgJe condamne les insultes et les agressions que subissent ces femmes. Si une de ces musulmanes voilées en hijab (voile simple sur les cheveux), en niqab ou en burqa était agressée ou insultée devant moi, je prendrais sa défense sans hésitation, car vous ne méritez pas cela, Mary. Le problème est que, en poursuivant votre choix malgré la réaction de la société qui n’aime pas ce qui ressemble au passé de l’histoire (autrefois, seuls les bourreaux et les inquisiteurs avaient le visage caché), vous vous placez délibérément en martyrs de Dieu. Mais le hic est que Dieu ne vous demande pas de vous cacher. Le Coran ne demande qu’un voile et des habits décents, couvrant les parties provoquantes de la femme.

Les femmes qui m’ont écrit m’ont parlé de leur peur d’une loi contre le voile intégral, le niqab qu’elles portent (où seul leurs yeux sont vus), et m’ont révélé que si une loi passait, elles ne sortiraient plus. Elles pourraient se priver du monde, du soleil, de la lumière du jour et de la communication avec les autres humains pour un habit qui couvre leur visage. Myriam m’écrit ainsi : “Je suis très triste car là en ce moment ça fait polémique. Vous vous battez pour qu'on soit libre mais le problème si c’est interdit vous allez nous contraindre à ne plus sortir. Et oui si c’est interdit, je ne vais plus vouloir sortir me promener, profiter des belles choses que Dieu nous a donné.”CB011374.jpg

J’ai répondu à Myriam : Je suis désolée de savoir de votre bouche que si une loi passait, vous ne sortiriez plus. Martine Aubry a donc raison et je m'en doutais. Vous vous obligeriez à rester enfermée alors que vous êtes dans un pays où vous êtes libre, où vous avez le droit d'être musulmane, le droit de pratiquer votre religion, où vous avez des mosquées (celle de Lyon est très belle !). Pensez à vos soeurs terrorisées par les Talibans. Pourquoi fuir la France, comme dit Mary, ou vous empêcher de sortir et de vivre votre vie de créature de Dieu ? Dieu demande-t-il que les femmes renconcent à la vie ? À l'heure de notre mort, on nous demandera ce que nous avons fait, pas ce que nous avons porté comme habits. De toute façon, dans la tombe, on est tout nu. Les habits qui nous couvrent ne sont plus qu'illusion, n'est-ce pas ?!! Alors, Myriam, je vous en prie, pourquoi le Hijab ne vous satisfait pas ? Il est permis et restera permis... et c'est ce que le Coran demande.

42-16280578.jpgJe trouve cela excessif d’arriver à penser ne plus sortir si le niqab n’est pas autorisé, puisque le hidjab (voile simple couvrant les cheveux) est permis en France et est accepté généralement... sauf dans les écoles où une loi l’a interdit.

La photo de gauche montre une femme voilée du hidjab. Elle est entourée d'un voile mais montre son visage, ses yeux, son sourire. Elle ressemble à une humaine. Elle respecte la politesse et ne se cache pas. Elle respecte la pudeur demandée par l'Islam.

Mary m’a écrit ces mots : “J’ai fait ce choix parce que pour moi il était tellement beau de voir une femme aimer sa pudeur, se respecter et se préserver et parce que j’ai fait le choix de ne pas montrer mon corps à tous les hommes et quelle est la partie la plus belle du corps ? Le visage. Car je suis outrée de voir qu’aujourdhui on se sert du corps de la femme pour véhiculer des choses et pour faire de la propagande ... Pourquoi UTILISER une femme à moitié nue pour vendre des voitures parce que les premiers acheteurs sont des hommes, n’est ce pas ?”

Mais oui, Mary, je suis d’accord, et je suis la première à bondir de cela, de cette utilisation marchande du corps de la femme, mais ce n’est pas une raison pour se voiler la face. Se voiler le visage pour ne pas le montrer aux hommes autres que ton mari est excessif et dénote une certaine paranoïa, une peur profonde du monde extérieur qui t’oblige à te protéger entièrement.

u19987033.jpgImaginez que demain matin, je prenne mon taxi (je suis taxi spécialisée transportant des personnes à mobilité réduite) en portant le niqab (photo de gauche)... et pire, la burqa (voile intégral avec une grille sur les yeux). Mon employeur me licencierait sur le champ et mes clients me diraient : "Tu es devenue folle, Chloé." Pour moi, dans un sens, c'est comme si demain j'allais au travail avec un masque de Venise en clamant : "Je garde mon visage pour moi et mes proches." Ce serait pour moi une insulte aux autres êtres humains que je vais croiser et accompagner dans mon métier. Ce n'est pas pour ça que je m'habille de façon indécente ! Je suis féminine et je remercie Dieu de m'avoir donné les charmes d'une femme, la beauté de la création et des yeux, miroir de l'âme... yeux qui peuvent être vus par ceux que je croise et à qui je parle. C'est pour moi une politesse exquise et j'enlève aussi mes lunettes noires pour parler aux autres. Si un jour, je me retrouvais à porter la burqa ou le niqab, je courrais chez le psy... pour savoir et démonter ce qui m'a conduit à faire ce choix d'habit... de déguisement.k0384298.jpg

Abdelhakim est un mari qui m’a écrit pour sa femme : “Ma femme porte le sitar qui est une version de niqab avec un voile en plus sur les yeux. Elle le porte depuis l’âge de 16 ans, soit 3 ans avant mon mariage avec elle, son père n’était pas pour, mais il ne l’a pas combattu respectant son choix, et j’ai 3 enfants avec elle auquels elle donne beaucoup d amour et de tendresse et qui sont fous d’ elle, d’ailleurs à chaque fois qu’ils voient une femme en niqab dans la rue, ils se précipitent sur elle pour l’embrasser croyant qu’elle est leur mère, c’est rigolo à voir. Pour ma part le niqab n’est pas une obligation comme la prière ou le jeune du ramadan mais il est préférable et même fortement recommandé, surtout en cette époque où la femme est traquée du regard des pervers et utilisée comme objet de commerce où on la fait poser nue pour vendre un yaourt ou un shampoing, est-ce cela la dignité de la femme ?? Si ma femme décide de ne plus le porter je l’accepte et si elle le porte je l’accepte aussi ;  elle le fait pour son Seigneur et elle le fait pour se réserver exclusivement à moi et je suis très satisfait d’elle, de même je fais le maximum d’efforts pour la satisfaire et toujours lui apporter ce dont elle a besoin et je ne connais pas un frère dans mon entourage qui force sa femme à le porter, toutes le portent de leur plein gré et elle sont très épanouies, ma femme aussi aime beaucoup les vêtements, les bijoux et les parfums, et elle n’est pas voilée à la maison devant ses parents, ses frères et soeurs, ni même devant mon père car il n’y a aucun mal à cela.”

Mary m’expliquait aussi : “Je précise aussi que l’on ne porte pas la burqa chez nous dans la maison ni entre amies et qu’on embrasse nos enfants, qu’on les gâte de calins et de tendresse...”.

Toutes ces femmes ont essayé de me rassurer sur leur sort. L’une d’elle m’a même écrit que cela l’énervait un peu que je m’inquiète... Ce sont les mots de Oum Souleym :  “J'aurais préféré une parole franche, que l’on me dise : nous vous détestons comme vous êtes, plutôt que d’entendre : nous nous inquiétons pour vous, mes pauvres dames, vous avez choisi le voile intégral alors on va vous empêcher de vivre ! Car oui nous vivons, nous sortons nos liasses comme tout le monde pour se faire plaisir, nous payons des impôts, mais si vous nous interdisez notre liberté alors nous ne pourrons plus rien faire, nous serons soumises non pas à notre mari mais à l'État francais qui ne veut plus de nous dans la société.”PAA083000003.jpg

Non, Oum Souleym, je n'ai aucune haine et je ne déteste évidemment pas les femmes musulmanes. Je pense très fort à vos soeurs du Pakistan et d’Afghanistan, qui rêveraient de vivre la liberté de pouvoir montrer leur visage.

Talib m’a écrit : “Elle était libre et souriante ma soeur musulmane, et vous l'avez tuée en stigmatisant constamment les musulman(e)s ... Vous l'avez tuée parce qu'elle n'était pas soumise aux mêmes principes que vous, et parce qu'elle était musulmane donc différente.” Talib m’a donné ce lien : Marwa assassinée parce qu'elle portait un voile : http://www.islamophobie.net/art_read.php?ai=157

Je suis allée lire ce qui est arrivé à Marwa en Allemagne. Voici son histoire :

u12463800.jpg“L’histoire remonte à août 2008, lorsque Marwa a poursuivi en justice pour diffamation son assassin, Axel, un chômeur allemand de 28 ans après qu’il l’ait traitée de « terroriste » parce qu’elle portait le hijab (voile islamique). Mais mercredi dernier, Axel l’a poignardée à 18 reprises dans l'enceinte d'un tribunal allemand après que les juges ont annoncé qu’elle avait gagné le procès et qu’il devait payer 2800 euros d’amende pour les insultes qu’il lui avait adressées.

Marwa, une égyptienne de 32 ans, était l’épouse d’un universitaire égyptien, titulaire d’une bourse d’études en Allemagne. Son mari a également été blessé dans l’incident et se trouve maintenant hospitalisé dans un état critique, entre la vie et la mort.

Cette femme, Marwa El-Sherbini, âgée de 32 ans, était enceinte de son deuxième enfant lorsqu’elle a été poignardée.”

(Source : Global Voice)

-----------------------------------

 

e0000819.jpgMarwa portait le hijab et elle est morte

Cette maman portait un enfant et ils sont morts

De la folie d’un homme raciste et intolérant

Je suis dans un pays de liberté

Où on peut écrire son désaccord

Cela ne veut pas dire que j’insulte mes soeurs

Ni que j’approuve les violences faites

À Marwa et à sa famille

C’est un drame horrible

Et je souhaite qu’aucune autre femme

Ne subisse le même sort

Et ne soit insultée pour le port du voile.


Chloé LAROCHE

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu