Avertir le modérateur

17/10/2017

Ma nouvelle en hommage au Refuge et aux couples de femmes homosexuelles, écrite pour le respect de tous les couples homos.

Bonjour à tous et toutes,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication, dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo,

 

Je vous invite à lire sur "SHORT Édition" cette histoire que j'ai écrite et que j'offre à tous les couples de femmes homosexuelles.

Vous pouvez aussi la lire ci-dessous.

Personnellement, je ne suis pas homosexuelle mais je défends la cause des homos, hommes et femmes.

Alors, que cette nouvelle contribue à leur respect et à plus de tolérance envers leur "différence".

Amicalement à tous, Chloé L

 

Copier le lien ci-dessous et le coller dans votre barre internet :

 http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-dialogue-de-la-dent-de-crolles

 

 ------------ Le Refuge est une association française fondée en 2003 et dont la vocation est d'offrir un hébergement temporaire et de soutenir les jeunes homosexuels majeurs victimes d'homophobie et de transphobie, notamment dans le cadre de leur propre cellule familiale. Le siège de l'association se situe à Montpellier, et se compose de seize autres délégations opérationnelles.

----------------------------------short edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo

LE DIALOGUE

DE LA DENT

DE CROLLES

---------------

 

 

 

Brigitte vivait toujours avec Anne, son ex-compagne, et ne souhaitait pas quitter le précieux havre de paix que représentait leur maison ; celle-ci avait abrité leur amour dans un petit village perché se tenant au bout d’une route, dans la montagne. Brigitte trouvait la paix ici, au bout du monde ; la fin de sa relation avec Anne n’avait rien changé à cela. Pourtant, elle était inquiète car ses compagnes successives lui demandaient à chaque fois de partir, de renoncer à ce charmant refuge, de trancher avec cette belle dame envers qui elle conservait affection et loyauté, ainsi que la tendresse d’une amitié pure et dénuée de tout désir et de toute pensée charnelle.

Comment faire pour expliquer l’inexplicable, l’inextricable... Elle proposait à ses nouvelles amies de rencontrer cette femme afin de prouver par A plus B que C n’existait plus, C représentant le couple d’Anne et Brigitte. Mais il est toujours délicat de vouloir éteindre l’incendie en y ajoutant des étincelles.

Brigitte était femme pompier volontaire et gagnait sa vie en pratiquant un métier de passion : le métier d’ambulancier. Le fait de côtoyer chaque jour la maladie, la mort, le handicap, les accidents graves, remet chacun d’équerre face à l’évidence de l’essentiel, l’essentiel étant de vivre sa vie comme on le ressent profondément, intimement.

Le métier d’ambulancier apporte cette dimension du respect de la différence et du choix de vie de ses collègues, des patients transportés. La couleur de peau n’importe plus, ni le choix sexuel, ni les croyances, puisque la mort rôde. Seul l’amour et le coeur demeurent, cet amour transmis dans un regard, l’espérance à laquelle s’accroche le blessé, cette onde universelle qui fait tourner le monde à travers la beauté et la joie de la lumière infinie d’une vague d’océan.short edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo

Tant que le souffle est là, tant que le sang coule dans les veines, le reste est une question de liberté et de libre choix de ses directions. Brigitte adorait pour cela son métier et tous ses collègues connaissaient son homosexualité. Cependant, elle évitait de l’annoncer aux patients transportés afin de garder son innocence et sa légèreté face à des critiques qu’elle n’aurait pu parer, sauf par une sortie de route ou un arrêt brutal du véhicule. En effet, elle était souvent seule avec les patients, les conduisant à leurs rendez-vous. Le tête à tête était parfois long, jusqu’à trois heures de temps, aussi devait-elle garder sa vie privée tel un jardin secret dont elle seule aurait la clé.

Parfois elle y laissait entrer des personnes capables de tolérer sa différence, assez ouverts de coeur et d’esprit pour comprendre l’immensité de son choix de vie et d’amours. Elle était alors rarement déçue de pouvoir faire découvrir ses plates-bandes fleuries et ses roseraies colorées. Les rares personnes qui la décevaient se retrouvaient très rapidement au milieu des orties et des chardons, recherchant au plus vite la porte de la sortie.

Un jour différent des autres, alors que le soleil illuminait la route de montagne qu’elle avait empruntée, sur le plateau de la Dent de Crolles, Brigitte se tenait au côté d’une personne qu’elle devait descendre dans la plaine pour ses traitements. C’était la cinquième fois qu’elle la transportait. La Dent de Crolles se tenait au-dessus d’elles dans une majesté matinale de montagne mythique et, telle un témoin de leur trajet, regardait dans leur direction en tendant l’oreille et les angles de ses parois abruptes.

La patiente assise à ses côtés s’adressa soudain à Brigitte : «Je sens bien que vous êtes différente. Vous savez, moi, je n’ai jamais assumé cela et cela m’a consumée. Le cancer me ronge et j’essaye de m’en sortir. Je veux vivre et aimer. J’ai été éprise autrefois d’une femme à qui j’avais dévoilé à demi-mot mon amour. Mais cette personne m’a rejetée dédaigneusement, provoquant un arrêt final à notre longue amitié. Il est difficile d’ouvrir son coeur et d’oser sa différence. »short edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo

Brigitte, émue, ne quittait pas la route des yeux et sentit les larmes basculer des yeux aux joues. Soudain, l’émotion fut trop forte et provoqua un garage du taxi ambulancier à l’entrée du grand tunnel. La femme ambulancière se gara en toute sécurité et arrêta le contact du véhicule. Celui-ci fut assez surpris de cette décision surprenante et peu habituelle de son chauffeur féminin. Brigitte regarda sa patiente et appuya sa main sur la sienne, lui disant : «Vous verrez, vous rencontrerez la femme dans laquelle vous trouverez le feu correspondant au vôtre et alors il n’y aura pas de sirène de pompier ni de fanfare. L’amour sera là et, par son eau fraiche et limpide, agrandira l’espace de vos deux coeurs enflammés. »

La patiente sourit. Elle s’appelait Amandine. Elle avait perdu ses cheveux à cause de ses traitements mais elle était belle sous les rayons du soleil naissant. short edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo

-Mais quelle femme voudra de moi avec un sein en moins ? J’ai été opérée. C’est une véritable mutilation, un choc énorme, insurmontable. 

 

-Vous savez, lui répondit Brigitte, vous êtes telle une amazone galopant avec votre arc de vie et votre flèche de désir. Lorsqu’elle aura trouvé sa cible d’amour, cette flèche ravira le coeur de la femme qui vous aimera telle que vous êtes. Vous êtes un tout et, même avec un seul sein, vous êtes encore vous-même. Dans mon métier, j'ai rencontré tant de personnes sans jambes, sans bras, sans mains, sans espoir de remarcher, handicapées de l'âme et du corps. Mais ce qu'elles savent au plus profond de leur coeur, c’est qu'elles ont gardé la vie et qu’elles se battent jour après jour pour gagner des centimètres de marche et d’avancées, pour gagner des mètres loin de l’horreur qui s’est abattue sur elles. Vous êtes comme ces personnes : handicapée, mutilée, diminuée d'une partie de vous-même. Alors restez vous-même : belle, battante, combattante, désirante, vivante, inventive. »

Amandine avait avalé tout le soleil de la montagne. La Dent de Crolles avait tagué son mordant sur la vie et le véhicule se remit en marche doucement vers l’hôpital. Elles n'étaient pas en retard. La vie avait pris de l’avance sur la maladie, une belle avance.

short edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homoLe soir-même, en rentrant chez elle après son travail, Brigitte fit ses bagages afin de rejoindre son amoureuse Colette, amie qui l’attendait depuis près de deux ans. Elle prit congé d’Anne avec beaucoup de précautions et de délicatesse. « Je rejoins Colette. » Brigitte n’avait aucune envie que Colette devienne une nouvelle ex, comme les autres, parce qu’elle n’avait pas eu le courage de clarifier sa situation. Aussi prit-elle cette décision de couper les amarres avec son ancienne vie et de quitter le village perché.

Ce soir-là, sur la Dent de Crolles, on put voir et contempler un nuage rose accroché au sommet sur un ciel étoilé naissant de crépuscule.

Chloé Larocheshort edition,homosexuel,lesbienne,amour,rencontre,séparation,divorce,mariage,ambulancier,femme,route,dent de crolles,cancer,sein,maladie,mort,honte,peur,espoir,village,montagne,love,courage,départ,quitter,passé,présent,avenir,écoute,communication,dialogue,refuge,protection,société,respect,différence,métier,taxi,médical,patient,confidence,isère,union,homo

http://www.ulule.com/livre-cancer/

 

 

20/10/2015

Mon livre vient de paraître... j'ai le plaisir de vous le présenter. Il s'appelle "Solidarité Puissance Toi". Rencontre-Signature à Crolles proposée le 7 novembre.

 

RENCONTRE-SIGNATURE à CROLLESlivre,parution,édition,solidarité,écrivain,témoignage,chapitre,solidarité puissance toi,chloé laroche,violoniste,réalité,résilience,amour,humain,humanité,sincérité,franchise,dénoncer,jeunesse,éducation,famille,couple,enfant,divorce,deuil,mort,handicap,ambulancier,métier,compassion,épreuve,suicide,crise,désespoir,enfermement,déscolarisé,secte,pédophilie,violence

avec Chloé LAROCHE

le samedi 7 novembre entre 14 et 18 h

à la Table Festive   ------------------------------------------------

 

 

 

Je sors mon dernier livre et je vous propose à cette occasion une rencontre à Crolles pour vous présenter mon ouvrage et vous en lire des passages, avec des morceaux de mon violon offerts à cette occasion. livre,parution,édition,solidarité,écrivain,témoignage,chapitre,solidarité puissance toi,chloé laroche,violoniste,réalité,résilience,amour,humain,humanité,sincérité,franchise,dénoncer,jeunesse,éducation,famille,couple,enfant,divorce,deuil,mort,handicap,ambulancier,métier,compassion,épreuve,suicide,crise,désespoir,enfermement,déscolarisé,secte,pédophilie,violence

 

C'est un livre témoignage traitant de la solidarité, des relations humaines, de l'éducation, de l'adoption, de l'entraide, de l'humanité, de l'amour, de ma vie et comment je me suis sortie de certaines épreuves (voir le résumé en bas de cette page).

 

Je vous proposerai un tarif plus bas que celui de la sortie du livre. Il sera pour vous de vingt euros. Vous pourrez régler en deux fois. Mais l'achat de ce livre sera tout à fait facultatif, c'est un choix personnel.

 

livre,parution,édition,solidarité,écrivain,témoignage,chapitre,solidarité puissance toi,chloé laroche,violoniste,réalité,résilience,amour,humain,humanité,sincérité,franchise,dénoncer,jeunesse,éducation,famille,couple,enfant,divorce,deuil,mort,handicap,ambulancier,métier,compassion,épreuve,suicide,crise,désespoir,enfermement,déscolarisé,secte,pédophilie,violenceSi vous ne pouvez pas venir ce jour-là, vous pouvez commander mon livre sur ce lien :

 

http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-solidarite-puissance-toi-chloe-laroche-9791029003578.html 

 

ou par courrier : 

 

envoyer un chèque de 20 euros par livre avec votre nom, téléphone, adresse et le nombre de livres souhaité, plus les frais de port de 4,85 euros  à l’adresse suivante :

 

Les Amis de Marcorel / BP 52 / 38330 Saint Ismier

 

Merci d’indiquer à quel nom et prénom doit se faire la dédicace.

________________________________________________________________

 

Pour la séance de dédicace du 7 novembre, le bar sera ouvert en ce beau lieu de la Table Festive qui nous accueille ; vous pourrez ainsi, si vous le désirez,  commander à boire et avoir une table pour papoter.

 

La rencontre dure quatre heures, mais vous pouvez arriver à n'importe quelle heure, entre 14 et 18 h.

 

Adresse : 47 rue du Moulin

38920 Crolles

 

livre,parution,solidarité puissance toi,chapitre,éditions,chloé laroche,isère,écrivain,signature,crolles,grenoble,violoniste,solidarité,témoignage,réalité,femme,éducation,résilience,maltraitance,épreuve,deuil,adoption,famille,secte,amour,espoir,foi,terre,peuple,amitié,tolérance,compassion,humanité,humain,

« Solidarité puissance toi » a été écrit par Chloé LAROCHE pour vous donner, pour te donner l'envie de s'engager sur un chemin de solidarité et d'entraide. Cette écrivaine et violoniste iséroise met depuis trente ans ses écrits et ses concerts au service de la Paix, de l'Humanité, de l'humain tout simplement. Elle souhaite donner un sens au « réflexe de solidarité », réflexe qui permettrait à chaque citoyen d'intervenir à la seconde pour secourir autrui, que ce soit dans un accident ou une agression. 

 

 Chloé a choisi il y a treize ans la vocation d'ambulancière et elle est heureuse de partager son expérience avec vous, à travers ses rencontres avec les patients qu'elle a accompagnés, faisant jaillir une réflexion sur la vie, le courage et l'envie de se battre pour survivre. Elle vient elle-même d'une famille qui l'a enfermée et ce livre parle de sa libération et de toute la résilience d'une vie d'épreuves et de joies, entre deuils, adoptions, rencontres, cadeaux du ciel et force de vie incroyable.

 

Chloé nous parle de l'amour humain et de celui qui englobe toute l'humanité, dans l'esprit de cette phrase de Saint Exupéry qui appelle les hommes à plus de fraternité : "Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts."

 

RENCONTRE-SIGNATURE : le samedi 7 novembre de 14 h à 18 h à la Table FESTIVE de CROLLES, n° 47, rue du Moulin  (38920)______________________________________

 http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-solidarite-puissance-toi-chloe-laroche-9791029003578.html http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-solidarite-puissance-toi-chloe-laroche-9791029003578.html

19/08/2014

Mon défi à la solitude, mal de nos contrées perdues, mal du siècle, maladie des coeurs et des vies isolées même dans la foule...

Défi à la solitude_________________2011 01 16 019 yourdine.jpg


Solitude, quand tu nous tiens, mal du siècle envahissant tous nos couloirs, toutes nos maisons et nos foyers.... Solitude du couple qui va mal, solitude de celui qui est là sans être là, de celle qui dort à côté de celui qui n'est pas vraiment là, solitude de l'ouvrier qui fait un travail difficile sous le regard neutre d'un patron non bienveillant mais plutôt dans l'avidité du gain, solitude sur la route de celui qui conduit et qui a envie de dormir mais ne peut s'arrêter sous la pression de son entreprise, solitude de celle qui vend son corps à de nombreux hommes pour ne pas que sa famille ait des ennuis, solitude de celui qui dort dans sa voiture après le travail, de celle qui vit dans la rue avec son enfant, solitude de cet homme qui vient de perdre son bébé et sa femme dans un accident de voiture, solitude de cette dame âgée qui a perdu ses deux enfants et les pleure dans le secret de son coeur, accident de voiture et cancer, solitude de celle qui vit seule son traitement de chimiothérapie sans en parler à sa famille, solitude maudite des célibataires qui ne trouvent pas chaussure à leur pied, comme ce monsieur au terme de sa vie, handicapé, qui me dit ne pas avoir d'enfant ni s'être jamais marié, avec une tristesse infinie au bord des yeux, solitude pour ce jeune homme qui me dit qu'il a trop peur pour aimer, qu'il a laissé passer des jeunes filles souhaitant être avec lui mais par trop de passé douloureux, lui a reculé, donc solitude encore par trop de protection, choix sans concession de liberté pour un bien-être solitaire.P1180905.JPG02012011126 - copie 3.jpg



Mais non, solitude, tu ne gagneras pas, car nous mettrons de l'amour, de la solidarité, de l'entraide dans nos vies et plus jamais un malade ne restera tout seul chez lui sans nouvelles en rentrant de l'hôpital, plus jamais une mère isolée ne restera seule durant des jours sans soutien à élever son bébé comme sur une île déserte au coeur de la ville égoïste, plus jamais un homme ne se pendra avec ses enfants pour ne pas avoir assez parlé, pour avoir rompu le fil de l'humanité, plus jamais un enfant ne restera tout seul chez lui pendant que ses parents travaillent, avec la télévision comme seule gardienne, plus jamais une personne handicapée ne se retrouvera avec ses désirs étouffés par pauvreté d'amour, par interdiction de caresses en obligation d'exclusion, plus jamais la solitude ne prendra de coeur en otage, laissant le soleil d'autrui entrer dans tous les coeurs .solitude,deuil,vieillesse,amour,accident,seul,tristesse, désespoir,entraide,solidarité,défi,changement,regard,autrui,compassion,attention,aimable,amabilité,tact,amitié,générosité,valeurs humaines,humanité,espoir,maison de retraite,ambulancier,âge,vieux,jeune,mort,sdf,argent,pauvreté,handicap,couple,désamour,divorce,peur,refus,aimer,désir,cancer,


Chloé Laroche

28/11/2013

À toi petit garçon tué, assassiné sauvagement par ton papa, lequel est hospitalisé d'office en hôpital psychiatrique depuis le drame.

À TOI PETIT

GARÇON TUÉ_____________

th-24.jpeg


(4 ans, décédé fin novembre 2013 à Toulouse)



Je suis choquée par ta mort brutale

Et voudrais te dire tous mes regrets

Pour ta vie arrachée, pour ces coups donnés

Devant des témoins impuissants


th-23.jpegJe suis choquée par ton terrible décès 

Projeté par ton père du haut d'un toit

Tabassé, massacré, exécuté, mort

Je pense à ta mère effondrée


Je suis choquée par cette violence

Qui emporte des enfants, des bébés 

Comme l'ogre emporte Petit Poucet

Dans la forêt du sombre inconscientth-21.jpeg


Je suis choquée par ta vie déracinée

Petit garçon qui ne verra pas le Père Noël

Que les anges prennent bien soin de toi

Je vous en prie là-haut : prenez-bien soin de lui


... et emplissez ses petits souliers de toutes nos pensées, nos regrets, notre amour, nos larmes d'humains impuissants devant la vague violente.th-22.jpeg


Chloé LAROCHE


http://www.midilibre.fr/2013/11/25/toulouse-un-pere-arrete-apres-la-mort-de-son-fils-de-4-ans,787979.php

___________________________________________________


Kristale a écrit ceci en commentaire le 26/11/2013

et j'aurais écrit la même chose... en enlevant le mot "haine"


"je viens de lire que des témoins ont vu ce bourreau balancer ce petit ange par dessus un parking, puis venir le récupérer pour l'achever en le cognant sans cesse sur le trottoir, ET PERSONNE N'A BOUGE!!!!!!! ils ont laissé faire, ce petit amour est mort la tête fracassée ET PERSONNE NE BOUGE, mais j'ai de la haine, de la haine, existe t-il encore sur cette terre des humains, si j'avais été témoin j'aurai tout essayé pour enlever cet enfant de ce monstre et je suis une femme, plus personne ne fait, il est plus facile de laisser des messages de condoléances sur ces petits enfants martyrs que de les sauver, j'ai vraiment de la haine."



07/10/2013

L'enfant ne peut vivre à mon sens chaque semaine la rupture renouvelée avec l'un de ses parents. Réflexions sur l'amendement récent concernant la Résidence Alternée.

th-28.jpegBonsoir à tous et toutes,


L'association "SOS les Mamans" qui m'avait déjà contactée vient de m'alerter sur l'amendement de la Sénatrice Laborde qui a été adoptée au Sénat le 17 septembre, imposant la Résidence Alternée par défaut en cas de séparation des parents, dès lors qu'un seul parent la demande.

Cette association a peur que cette loi qui risque de passer en décembre pose de gros problèmes pour des enfants en bas âge ou dans des cas de souffrance familiale intense ou de violences conjugales ou pour des cas inadaptés à la résidence alternée.th-30.jpeg

Une avocate de Lyon a donné son point de vue sur le site Psychologies.com. J'ai trouvé sa réflexion très intelligente et je souhaite la partager avec vous :

 

"La garde alternée est à manier avec beaucoup de prudence. Le rôle de l'avocat est d'amener les parents à réfléchir aux implications concrètes de leur choix : distance école-lieux de vie, aspect matériel... On se rend souvent rapidement compte que le projet n'a pas suffisamment été réfléchi.th-27.jpeg

Nos interrogations pratiques remettent parfois en question le choix initial de parents qui n'arrivent pas à se projeter de manière concrète. En ce sens, nos questions les aident et peuvent leur éviter de se lancer dans une solution non viable sur le long terme ou toxique pour les enfants. On n'est pas là pour décider à leur place, mais pour les aider dans leur choix...

th-29.jpegUn de nos juges aux affaires familiales propose à certains couples indécis une "garde alternée à l'essai". Le juge renvoie l'affaire à six mois pour observer comment la garde alternée se met en place (ou ne se met pas). L'avantage de cette solution est que les parents reviennent en sachant généralement très clairement ce qu'ils veulent : « Ça a été l'horreur, nous avons très vite arrêté, le petit ne se sentait pas bien du tout... » ou au contraire, « Ce n'était pas la solution qu'on privilégiait, mais finalement on s'est organisé et ça fonctionne plutôt bien... »

La garde alternée ce n'est pas un concept, c'est du concret qu'il faut soumettre à l'épreuve du réel !" 

(Claire, avocate)

----------------------------------------------------

Voici aussi un autre article que je vous invite à lire :

http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Enfants-et-separation/Articles-et-Dossiers/Garde-alternee-attention-danger-!#

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

th-31.jpegLorsque je lis que des juges se permettent de choisir la garde alternée en disant aux parents qu'ils devront ainsi faire l'effort de mieux s'entendre, cela m'afflige, comme si les enfants devenaient l'otage d'une histoire d'amour terminée.

Pour moi, ce n'est pas une histoire de parents mais d'enfants. Ce sont les enfants qui devraient être écoutés ici et dont on devrait observer tous les signes d'angoisse et de mal-être. On ne peut forcer à tout prix -et sous prétexte de principes- le cours de la vie et de l'enfance. Il faut s'adapter à chaque cas familial et se donner le temps de la réflexion et de l'observation avant de placer les enfants dans des ruptures hebdomadaires successives et souvent angoissantes.

th-23.jpegLes plus petits ont besoin de leur père et de leur mère. La rupture est pour eux une épreuve immense, s'ils sont privés de l'un des deux. Il faudrait que l'enfant puisse garder un chez-lui référent en ayant la possibilité de voir l'autre parent tous les week-ends, le samedi ou le dimanche, plus les mercredis, avec un soir par semaine. 

L'enfant ne peut vivre à mon sens chaque semaine la rupture renouvelée avec l'un de ses parents. C'est honteux d'imposer cela à des enfants, surtout aux bébés et aux plus jeunes enfants. th-26.jpeg

Voir cet amendement :

http://www.senat.fr/amendements/2012-2013/808/Amdt_108.html


Avec mes meilleures pensées à vous tous, mes lecteurs fidèles ou ponctuels. Sachez que vous êtes environ quatre cents personnes à venir chaque jour me lire, voire plus à certains moments de l'année. Merci de me lire aussi nombreux et nombreuses.


th-16.jpegChloé LAROCHE


______________________________


Nota bene :

Lire la tribune de Bernard GOLSE : "À qui profite la résidence alternée ?" :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/14/a-qui-profite-la-residence-alternee_1618424_3232.html


27/04/2013

Ceux qui prêchent leur vérité sous couvert de fausse spiritualité, de guérison intérieure ou de coaching. Méthodes de manipulation mentale des personnes.



coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folieAttention aux sirènes et aux princes qui
prêchent leur vérité sous couvert de fausse spiritualité, de guérison intérieure ou de coaching___


 



Parfois, une personne peut avoir envie de chercher un sens à sa vie. Elle peut avoir des questions existentielles ou bien simplement vouloir vivre un moment de guérison de ses blessures intérieures. Elle peut aussi avoir envie de faire un stage de développement personnel.coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie


C'est très bien, mais il existe des personnes qui profitent de votre état d'ouverture et de recherche, parfois même de votre fragilité momentanée, pour mettre en vous des idées et des concepts de la vie imposées par leurs propres croyances, des vues sectaires  sur l'existence et le monde.coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie


Hier soir, a été proposée par le biais des sites de sorties Ovs et Dailyfriends une rencontre dite de "médi-détente" devant obtenir la guérison de votre âme en une heure de temps. Le "transmetteur d'énergie" a parfaitement conduit cette séance... avec une voix adaptée, faisant mettre chaque participant allongé pour un voyage intérieur très intéressant. 


coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folieCependant, au trois quarts de  la séance, que se passa-t-il ? Le transmetteur indiqua par une phrase qu'il entrait dans une nouvelle dimension : la manipulation mentale. En disant ces simples phrases : "Rien n'est condamnable dans le monde." Puis : "Vous ne devez vous occuper que de vous-mêmes mais rien de ce qui se passe dans le monde.  Quels que soient les drames et les situations concernant autrui, ils ne vous concernent pas. Vous n'avez pas à intervenir ni à vous investir dans des situations autres que celle de votre vie."


Il y a évidemment de quoi bondir, car par ces phrases dites à des personnes allongées et en position de totale détente, réceptives à la voix de ce charmant monsieur, ce dernier donne toute latitude au fait de former de futurs moutons, imbues d'indifférence d'autrui et incapables d'avoir leurs propres discernements et leurs propres jugements face au mal et aux exactions existants sur terre.  coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie


Sans oublier d'ajouter pour la culpabilisation de ses futures recrues et adeptes de séances hebdomadaires : "Si ça va mal autour de vous, c'est qu'en fait, vous avez besoin de travailler sur vous." 


Ben voyons ! Alors donc, on travaille sur soi, on médite, on n'a que des pensées positives et la guerre en Syrie va s'arrêter... Les assassinats en Corse vont cesser... Marseille va connaître enfin le répit du silence des armes... Ah mince, c'est vrai, j'avais oublié : "On doit se foutre de tout cela, ces situations ne nous concernent pas" !!!


 

Ce sont aujourd'hui des propos récurrents dans divers groupes regroupant le Transurfing ( technique qui permet "d'obtenir ce que nous voulons sans aucun effort"), le Ho'oponopono aussi (technique de nettoyage et d'abstraction du réel) et divers groupes sectaires de développement personnel.

 


La méthode Ho'oponopono par exemple aide l'homme à soi-disant... "créer  sa propre réalité"... 

 

"Ce qui, en fait, l'amène à nier la réalité vraie pour se limiter à la sienne. Et à ne considérer que la sienne comme réelle. Vous imaginez d'ici les dégâts... L'adepte de cette méthode est donc sectionné de l'ensemble des vivants, ce qui est la marque de la secte. Cette abstraction du réel conduit l'adepte à un nombrilisme égoïste, réducteur et stérile.(http://candide.over-blog.fr/article-voyage-au-bout-des-sectes-57944551.html)___________________________________________________________

_________________________________________________

 

coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,foliePour en revenir à nos moutons, une phrase dite par une des participantes à la rencontre "médi-détente" m'a laissée pantoise sur le caractère insidieux des recherches intérieures d'aujourd'hui : 


"J'ai mis en pratique ce qu'il m'a demandé de faire (son coach spirituel), mais du coup, je me suis fâchée avec tous mes amis et amies."


Voilà, on coupe la personne de ses proches, de sa famille, de ses amis, en la faisant rentrer dans un nouveau mode de communication. On lui interdit de prononcer certains mots, on lui demande de s'éloigner de ceux qui souffrent, de ceux qui lui diront "attention", de ceux qui vont s'inquiéter pour elle !


coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folieUn homme a quitté sa compagne l'année dernière car il a décrété grâce à sa coach qu'il fallait absolument se détacher de toute souffrance, de tout contact avec le monde souffrant, de tout "balancier négatif", de toute source de mal-être. Sa compagne était ambulancière et transportait des patients, des cancéreux, des personnes handicapées. Quelle horreur ! coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie


"Tu es portée à aider les vieux et les handicapés, les souffrants en général, et c'est trop pour moi", voilà ce qu'il lui a dit en rentrant d'un séminaire de coaching, drogué mentalement, enfermé dans une vision délirante d'un monde aseptisé de tout drame, de toute larme, de tous maux. "Mais c'est mon métier", lui a-t-elle répondu. "Oui, tu l'as choisi !", lui a t-il répondu avec des reproches dans la voix.


Ah, l'égoïsme, il se niche parfois à des endroits insoupçonnables !


Au moment de la quitter, cet homme parla à sa compagne de sa fille adolescente et de ses difficultés avec elle, lui répétant ces mots : "balancier négatif", balayant toute communication et revenant à sa méditation intérieure de paix ne souhaitant être souillée par aucune vague , ne recherchant que le calme plat des îles éloignées mais si loin de la réalité. Il a terminé en lui disant qu'avec son "karma", toutes ces épreuves vécues par elle... personne ne voudrait d'elle.

 

 

 

coaching,transurfing,ho'oponopono,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,thérapie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité,adfi,unadfi,défense des famille,emprise mentale,décrochage,perte de repères,fragilité,fuite de la réalité,angoisse,trou noir,couple,perte de libido,insensibilité,spiritualité,foi,croyance,gourou,nettoyer les mémoiresIl lui a dit aussi, par cette phrase qu'on lui a imprimée dans le cerveau lors du séminaire : "On ne doit avoir aucune attente…". Mais la vie est attente, attente de l'autre, attente d'un avenir, attente et désir, c'est la vie, les saisons, attente du printemps, attente et puis un jour la mort arrive, on n'attend plus. 

 

 


Cet homme est revenu de son séminaire de coaching vidé de tout désir, décodé et méconnaissable, sans émotions, sans sentiments. Il a subi un changement profond mais sans pour autant avoir réglé ses problèmes, son divorce, son passé. La coach lui a dit ce qu'il devait faire à travers des concepts, des idées toutes faites, lui donnant les moyens de se "réaliser", mais où est la liberté de la personne qui perd tout contact avec la réalité et avec sa propre humanité ? 

 

On se forge sa propre réalité lors de ces séminaires illusoires... et on en arrive à transformer la réalité vraie... si bien qu'il est facile pour noyer son chien de dire qu'il a la rage, facile de noircir le tableau en enlevant les couleurs de l'amour, facile de  nettoyer le passé à coup de décodage sans émotions !

 


coaching,transurfing,ho'oponopono,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,thérapie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité,adfi,unadfi,défense des famille,emprise mentale,décrochage,perte de repères,fragilité,fuite de la réalité,angoisse,trou noir,couple,perte de libido,insensibilité,spiritualité,foi,croyance,gourou,nettoyer les mémoiresOn ne grandit pas en mettant des lunettes roses pour voir le monde différent qu'il ne l'est, ni en se coupant de la souffrance qui nous entoure et en ôtant la compassion de la voie du développement personnel, car cela devient de l'égoïsme et un chemin d'individualisme sans intérêt. 

 


Une amie m'a écrit :

 

"Ah" le coaching"... et la mode du "développement personnel". Rien que le terme me débecte. Ça m'évoque :  "JE me développe, MOI même personnellement tout seul". Et la "pensée positive" de marchandise qui incite à s'éloigner de tout ceux qui ne portent pas de lunettes roses. C'est tout simplement du "dressage" pour rentrer dans le moule d'un modèle social complètement artificiel et dénué d'humanisme."

 

 

 

coaching,transurfing,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,inertie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,agnes ledru,nadine israel,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité Le coaching à la sauvage, orchestré par des personnes n'ayant aucune formation en psychologie et aussi par celles qui prônent leurs propres idées et croyances, peut démolir des personnes fragiles ou en position de fragilité du fait d'un divorce, d'une dépression, d'un rupture d'emploi.

 

 

 

Les personnes repartent reboostées, véritablement droguées par des phrases toutes faites, par une philosophie de la pensée positive extrême, gommant la réalité du monde à travers les lunettes de la négation de toute souffrance, s'éloignant de leurs proches véhiculant toute trace de drame.

 

 

 

coaching,transurfing,ho'oponopono,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,thérapie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité,adfi,unadfi,défense des famille,emprise mentale,décrochage,perte de repères,fragilité,fuite de la réalité,angoisse,trou noir,couple,perte de libido,insensibilité,spiritualité,foi,croyance,gourou,nettoyer les mémoiresElles pensent tout d'un coup qu'avec une pensée devenue magique, leur vie va devenir tout simplement un paradis, une île formidable où tout ce qu'ils désirent va arriver.

 

 

 


On leur a même dit que tous leurs malheurs précédents venaient d'elles et du coup, se sentant culpabilisées, elles se disent que cette grande faute d'avoir attiré auparavant le malheur, devait disparaître au fin fond d'un inconscient désormais si limpide qu'elles se sentent invincibles.coaching,transurfing,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,inertie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,agnes ledru,nadine israel,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité

 

 

 


 

 ____________________

 

 ____________________________________

 

 Pour tous ceux qui auraient la tentation de se perdre dans les bras et les filets de sirènes, fausses lumières sur le chemin du développement personnel...

 

coaching,transurfing,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,inertie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,agnes ledru,nadine israel,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalitéSi vous avez envie de vous développer, de progresser dans votre vie, de réfléchir sur votre passé douloureux et votre présent, alors prenez rendez-vous avec un psychologue, un psychiatre, ou bien avec une conseillère familiale et conjugale, un conseiller... formés pour vous aider et vous écouter, vous accueillant dans tous les plannings familiaux, ou bien vous pouvez aussi vous rendre dans un Centre Médico Psychologique, centre gratuit de votre quartier où vous pouvez suivre une thérapie avec un professionnel…

 

Si vous sentez un malaise lors de votre thérapie, alors changez de psychologue ou de centre… mais gardez votre libre arbitre d'avancer par vous-mêmes et non sous la direction d'une personne ayant tout pouvoir et toute vérité sur votre vie.

 

Chloé LAROCHE____________________________________

 

°°° Nota Bene : les CMP sont les centres médico-psychologiques gratuits où chacun peut aller consulter et parler, présents dans chaque ville de France et dans chaque quartier.

 

_______________________________________________ coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie

  

coaching,transurfing,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,inertie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,agnes ledru,nadine israel,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalitéUn adepte de ces écoles de coaching

et spiritualités déviantes

m'a un jour dit ceci :

coaching,transurfing,décodage biologique,coach,séminaire,développement personnel,balancier,inconscient,psychologie,pensée positive,méthode mentale,emprise,danger,secte,emprisonnement,séparation,divorce,perte de réalité,désir,castration,inertie,réalité,illusion,énergie,pensée magique,manipulation,agnes ledru,nadine israel,miviludes,amour,chagrin,taxi médical,changement de personnalité

 

"Tu écris toujours sur ce qui va mal dans ton blog. Tu t'ingères dans des situations qui ne te concernent pas."


Il ne pourra gommer toute la compassion que j'ai en moi pour l'humanité souffrante. Écrire pour ceux qui pleurent, pour ceux qui se taisent… est mon chemin. 


Beaucoup de personnes ne peuvent parler et me remercient de mettre des mots sur leurs maux et de leur apporter courage et force à travers mes articles.


Chloé L.

 


________________________________________________ coach,coaching,relaxation,secte,médi-détente,développement personne,transurfing,miviludes,ho'oponopono,guérison,guérisseur,énergéticien,énergie,détente,voyage intérieur,séminaire,spiritualité,manipulation mentale,méditation,canal,transmetteur,isère,solitude,recherche,religion,foi,enfermement,libre arbitre,pensée,source,mémoire,nettoyage,adepte,gourou,nombrilisme,égoïsme,couple,séparation,divorce,malheur,karma,jugement,coupure,monde,isolement,sectaire,danger,discernement,amour,folie





 


 



 







 

21/04/2013

Pour les deux garçons qui dormaient dans la cave de leur père et belle-mère, dans la Seine-Saint-Denis.

Dix et douze ans

de larmes_________________

 

 

 

Vous dormiez à la cave

Deux garçons malheureux

Lamentable sort d'une famille

Sans repère ni mère

 

Sans repère ni mère 

Une belle-mère marâtre

Traitant son fils comme prince

Mais rejetant les deux autres

 

Mais rejetant les deux autres

Dix et douze ans de larmes

Dormant sur un matelas pourri

Ils ont été sauvés par l'aîné

 

Ils ont été sauvés par l'aîné

Qui est allé voir la police

Pour dénoncer la maltraitance

Les deux parents sous les verrous

 

Les deux parents sous les verrous

Plus de coups, plus d'humiliation

Les deux garçons vont enfin vivre

La vie gagne et le destin sourit

 

La vie gagne et le destin sourit 

Deux prisonniers de l'infâmie

Vous êtes libres de rire enfin

Libres de dormir dans un vrai lit

 

Libres de dormir dans un vrai lit

Sans recevoir de coups, sans pleurer

Vous avez été si courageux

Dix et douze ans de larmes.

 

Chloé Laroche



_________________________________________________________


http://www.lepoint.fr/societe/ils-faisaient-dormir-leurs-enfants-a-la-cave-21-04-2013-1657482_23.php

 

03/12/2012

Pour les femmes pulpeuses, avec des formes, pour les rondes et aussi pour les goujats qui laissent leur désir à la porte des conventions.

30b7542a.jpgBonjour à tous et toutes,


Ce soir, je pense à ces femmes qui ont quelques kilos en trop et sont victimes de la croyance en la normalité du corps que pratiquent certains hommes et les empêchent (ces derniers) de bien considérer ces femmes. 2413c47b.jpg

 

Je pense à cette femme dont on peut dire qu'elle est pulpeuse mais qui s'est pris dans les dents dernièrement par l'homme qu'elle aime et qui vient de la quitter : "Tu es désirable mais empâtée, ce qui est bien dommage. Cela fait presque un an que je veux te le dire. On se doit chacun de conserver un corps ferme, sans kilos en trop, un corps agile et dépourvu de superflu graisseux." Ben oui, mais en attendant, il a bien eu des relations avec elle avant de la quitter pour une autre. Il a aimé son corps, ses seins encore si fermes et pointus, sa peau tellement douce et jeune, sa souplesse et son dynamisme, malgré qu'il lui trouvait une allure d'éléphant à tête de biche. Pourquoi l'a-t-il humiliée en allant dire à des amis qu'il la trouvait grosse, trop grosse. Pourtant cette femme n'est pas grosse, elle est juste pulpeuse, avec des formes, des hanches. Elle s'est sentie humiliée, profondément, par ces mots, blessée dans sa chair. Cet homme lui a répondu qu'elle avait vocation à se sentir humiliée et qu'elle était "extraordinairement susceptible". Comme quoi, on peut culpabiliser encore une personne qu'on vient de blesser... d'avoir été blessée. 

 

f52b8772.jpg"Empâtée" veut dire bouffie de graisse, alourdie, gonflée, adipeuse. Quant à cet homme qui a eu ces paroles malheureuses, quelle serait sa définition ? On pourrait le qualifier de goujat, de malotru, de personne désobligeante, blessante, et bien sûr représentant tout le contraire d'un gentleman.

 

Personnellement, j'ai eu un père qui ne supportait pas un kilo de trop chez les autres et m'avait fait jeûner à l'âge de dix-sept ans durant une semaine entière, alors que j'étais revenue d'un séjour de deux mois un peu trop ronde à son goût. Finalement, j'ai bien maigri suite à cette semaine mais jusqu'à souffrir d'anorexie durant les années suivantes. Durant un mois entier, j'ai mangé devant mes parents, normalement, mais je me forçais à vomir ensuite, afin de devenir aussi maigre que possible, peut-être jusqu'à vouloir en tomber malade.60faf005.jpg

 

Plus tard, jeune adulte, à l'âge de vingt ans, je refusais de manger chaque fois que j'étais contrariée, chagrinée, à chaque problème de la vie. Jusqu'au jour où une femme médecin m'a secouée verbalement en me signifiant qu'il fallait que j'arrête de mal considérer mon corps et qu'il fallait que je m'autorise à vivre et à nourrir mon corps.

 

Par la suite, surtout après mes deux accouchements, j'ai repris un poids plus normal au niveau de la santé et plus élevé que lors de ma période d'anorexie ; j'ai trouvé un poids adapté à ma morphologie, dans lequel je me sentais bien et épanouie. Mes malaises se sont arrêtés ainsi que la spasmophilie dont je souffrais. 

 

5c1293be.jpgSuivant les étapes de la vie : mariages, deuils, périodes de chômage, ruptures, soucis divers, ménopause... grossesses aussi, des kilos peuvent s'incruster... Cependant, est-ce un mal si la femme se sent épanouie et encore plus féminine ainsi


L'expression d'une féminité accueillie et offerte dans l'abondance de formes, dans l'expression d'un ventre un peu rebondi, dérangerait-elle ?

femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Réfléchissons à la réaction de ce père de famille condamnant sa femme parce qu'elle a pris quelques kilos après un accouchement, ne la désirant plus, ne voulant plus la toucher...


femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilitéRéfléchissons aux paroles de cet homme qui aime une femme, adore lui faire l'amour mais lui dit : "Si je pouvais, je ne garderais que ta tête, car le reste n'est pas dans mes normes. Tes kilos en trop m'indisposent et m'empêchent de m'engager avec toi socialement."

 

Quelles normes ? Les normes d'une dictature de critères de beauté imposés par une société portant l'esthétique vers la minceur et l'anorexie des mannequins ? Heureusement, Laeticia Casta, avec ses formes, a apporté une bouffée d'oxygène à tous les rêveurs de la liberté d'être.femme ronde,pulpeuse,kilos,maigreur,minceur,anorexie,jugement,humiliation,amour,relation,accepter son corps,volupté,couple,respect,différence,goujat,malotru,normalité,sexe,rondeurs,femme,love,actualité,france,laeticia casta,mannequin,bouffi,insulte,gros,grosse,équilibre,épanoui,grossesse,désir,divorce,séparation,convention,société,regard des autres,conformisme,obésité,bien-être,réflexion,souffrance,nourriture,sensualité,belle,corps,belle toute nue,culpabilité


Bien sûr, l'obésité apporte son lot de maladies et de mal-être. Dépasser un certain poids est un signe de mauvaise santé mais à l'heure où on interdit à certaines classes d'enfants de prendre un goûter pour lutter contre l'obésité, il faut être conscient de ne pas tomber dans les extrêmes de l'intolérance envers la différence corporelle de chacun et savoir respecter l'appétit des enfants et des adolescents, tous différents devant la nourriture et le besoin qu'ils ont de manger.

4566609c.jpg

 

Je pense que l'essentiel est de se sentir bien dans sa peau. Il vaut mieux une femme pulpeuse, avec des formes et un coeur énorme, qu'une femme très mince qui n'aurait qu'angles dans son coeur et que piques dans sa façon d'aimer.

 

Je crois que l'homme qui aime doit toujours se garder de porter des jugements sur l'apparence de sa compagne, de sa femme, de son aimée... car les critiques blessantes et l'indélicatesse, la muflerie, peuvent faire tant de dégâts qu'alors l'amour serait mort.


3165cb0c.jpgSi une femme se sent mal dans sa peau, elle le sait... Alors un bon conseil aux malotrus :

 

Même si vous pensez devoir pouvoir tout dire à votre compagne, retenez vos mots méchants et blessants, et si cela ne vous sied pas, si votre femme et amie ne vous fait plus fantasmer, si vous laissez votre désir à la porte des conventions, alors passez votre chemin sans couper les roses à la racine.

 

Chloé LAROCHEUnknown-1.jpegpeinture-courbet-femme-nue-dans-la-vague-tableaux-jean-jacques-rio-galerie-art-deco-auray-attention-a-la-peinture.jpgb406eca7.jpg


--------------------------------------------------------------cf2pqmi6.jpg

 

 

 

Merci à Kriscounette de m'avoir prêté quelques images de son blog : http://kriscounette.centerblog.net


Merci aussi au site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits, pour tous mes articles précédents, que j'illustre avec le site Fotosearch.

15/11/2012

POÈMES ANDALOUS CHOISIS PAR MES SOINS POUR CEUX QUI AIMENT ET CEUX QUI PLEURENT AUSSI...

Poèmes que j'aime, choisis par mes soins pour vous et tirés de l'ouvrage : "COPLAS, POÈMES DE L'AMOUR ANDALOU".

(ÉDITIONS ALLIA 1993)________________________________

 

 

amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absenceDANS LA SOLITUDE DES CHAMPS

JE M'EN VAIS FLEURIR MA PEINE,

ET JE PLEURAIS SI LONGUEMENT

QUE FLEURIRENT TOUTES LES HERBES.

 

 

_________JE VEUX BÂTIR UN CHÂTEAU

SUR LA TÊTE D'UNE ÉPINGLE,

ET IL TIENDRA PLUS FERMEMENT

QUE N'A TENU TON AMOUR.amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

 

____________SI LES LARMES QUE JE PLEURE

EN BRIQUES SE TRANSFORMAIENT,

AU MILIEU DE LA MER SALÉE

J'ÉDIFIERAIS UN CHÂTEAU FORT.

 

amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence_______TROIS FOIS JE PRIS LA PLUME ;

TROIS FOIS JE PRIS L'ENCRIER ;

ET TROIS FOIS PAR TERRE

LE COEUR ME TOMBA.

 

_____________UN IMPOSSIBLE ME TUE ;

D'UN IMPOSSIBLE JE MEURS ;

IMPOSSIBLE EST D'ATTEINDRE

L'IMPOSSIBLE QUE JE VEUX.

 

___________AIME-MOI COMME JE T'AIMEamour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

ET TU ME VERRAS MOURIR

COMME LE CHRIST SUR LA CROIX.

 

amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence__________EMPORTE LÀ-BAS MON COEUR ;

SI TU VEUX LE TUER, TU PEUX ;

MAIS COMME TU ES DEDANS

TU MEURS AUSSI EN LE TUANT.

 

__________LE JOUR QUE TU NAQUIS

UN MORCEAU DE CIEL TOMBA ;

JUSQU'À CE QUE TU MEURS

LE TROU Y RESTERA.

 

___________APPUIE-TOI À MON AMOURamour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

COMME LES SALAMANDRES

S'APPUIENT AU MUR.

 

________D'UNE CÔTE D'ADAM

DIEU CRÉA LA FEMME

POUR LAISSER AUX HOMMES

CET OS À RONGER.

 

amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence______LA PAROLE QUE TU ME DONNAS

AU BORD DE LA FONTAINE

COMME CE FUT PRÈS DE L'EAU

LE COURANT L'EMPORTA.

 

______PAUVRE DE MOI QUI ME PLAINS

D'UN AMOUR QUI M'A TROMPÉ,

TEL QUI REGARDE LA PIERRE

APRÈS QU'IL A TRÉBUCHÉ !

 

_________DE TA FENÊTRE À LA MIENNEamour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

TU ME JETAS UN CITRON,

LE CITRON TOMBA DANS LA RUE,

LE JUS DANS MON COEUR.

 

__________S'ILS SE CHANGEAIENT EN ÉTOILES

LES BAISERS QUE JE T'AI DONNÉS,

RESSEMBLERAIT TON VISAGE

À UN PETIT CIEL ÉTOILÉ.

 

amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence______POUR QUE JE PUISSE T'OUBLIER

IL FAUDRAIT QU'IL Y AIT

DILIGENCES PAR LES MERS

ET BARQUES SUR LES CHEMINS.

 

_____________ HIER TU M'AS DIT AUJOURD'HUI,

AUJOURD'HUI TU DIS DEMAIN,

ET DEMAIN TU ME DIRAS

QUE L'ENVIE T'A PASSÉ.amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

 

______À LA MER S'EN FURENT MES YEUX

EN QUÊTE D'EAU POUR PLEURER,

S'EN REVINRENT SANS ELLE

CAR LA MER ÉTAIT SÈCHE.

 

________ON DIT QUE TU T'EN VAS LUNDI ;

VIENS T'EMBARQUER À MA PORTE ;

MES BRAS SERONT LES RAMES

ET MES LARMES LA MER.amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence

 

_________NE PLEURE PAS MON COEUR,

NE SOIS PAS AFFLIGÉ :

CAR CE QUI FUT ET N'EST PLUS

C'EST QU'IL N'A PAS ÉTÉ.


amour,couple,deuil,poème,andalou,espagnol,coplas poèmes de l'amour andalou,divorce,séparation,peine,douleur,aimer,larmes,souffrance,tristesse,désespoir,confiance,espoir,poésie,consolation,mots,maux,éternité,souvenir,nostalgie,bonheur,malheur,absence_____________________________________

 

Poèmes choisis par mes soins et tirés de l'ouvrage

"COPLAS, POÈMES DE L'AMOUR ANDALOU"

(ÉDITIONS ALLIA 1993)________________________________________

 

 

22/10/2012

Lettre à Valérie Trierweiler, première dame de France et femme libre... Paroles à une femme de coeur.

 ___________________________________________________valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission


valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission



Madame Valérie TRIERWEILER,

 

Avec votre permission, j'observe, depuis l'élection de votre compagnon François Hollande à la Présidence, votre montée à la lumière et devant les caméras.

J'ai suivi tous les propos levés contre vous, à l'occasion de votre tweet et à votre sujet en général, sujet très controversé et largement repris par diverses radios, avec des personnes très remontées parfois contre vous.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je lis même dans un commentaire sur internet qu'une femme écrit de vous : "Il est extrêmement difficile de trouver cette femme sympathique ! Enfant de divorcés, je l'aurais eu comme belle mère, je lui en aurais collé une au risque d'aller en prison !" 

Beaucoup de français aimant Ségolène Royal vous ont détestée par le fait que vous avez été la maîtresse de Monsieur Hollande et que selon eux, vous avez essayé de faire de l'ombre à Madame Royal.

Je fais partie de celles et de ceux qui ont soutenu Madame Royal lors de sa candidature à la Présidentielle et durant les Primaires. J'aime beaucoup cette personne que je trouve droite et courageuse, digne aussi.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionMais je vous apprécie aussi, comme femme exprimant toute la liberté d'une femme qui a son travail, ses enfants à nourrir et à accompagner dans leur avenir, ses amis à soutenir, comme vous l'avez fait pour votre ami, avec ce twit... à Olivier Falorni. Ce dernier vous a toujours défendue, en disant que vous avez été franche et que vous avez fait ce twit en toute sincérité et amitié.

Quelle maladresse de la part du Gouvernement d'avoir voulu parachuter Madame Royal dans un lieu où se tenait Monsieur Falorni, estimé et apprécié depuis longtemps. C'est vous, Madame Trierweiler qui avez reçu le coup de bâton alors que le tort ne vient pas de vous...valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je suis sincèrement choquée d'entendre, de lire et de voir autant d'attaques à votre encontre, d'ignominies, de bassesses. 

Choquée aussi de m'apercevoir que certains Français ne vous considèrent aucunement et ne vous attribuent aucune place, du fait que vous n'êtes "pas mariée" à Monsieur Hollande. valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Vous gardez votre travail de journaliste la tête haute... Cependant, vous avez dû renoncer à un poste à la télévision. Pour des concessions... Encore une concession prise à une femme libre et indépendante !

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionVous avez la droiture et l'honnêteté de ne pas vouloir dépendre des bonnes grâces financières de l'État ni de votre compagnon Président. Mais il vous faut composer avec le protocole et avec l'opinion populaire.

Contre toute attente, je pense sincèrement que la France d'en bas et les personnes ouvertes vous sont acquis et que vous avez leur sympathie, bien que leur opinion reste souvent secrète... discrète même.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je pense que vous devez rester vous-même et ne pas vous soucier de l'opinion de ceux qui ont les plus fortes voix et les plus "grandes gueules".

En tout cas, je dois dire que face à certains sujets extrêmement graves de l'actualité et par relativité, je trouve certaines émissions de radio indécentes sur l'importance donnée parfois à votre critique exacerbée et agressive pour votre personne.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionJe sais que vous êtes une dame de COEUR et que vous en avez, de ce coeur, puisque vous savez donner et partager pour l'humanitaire et l'humain tout simplement, alors comme Première Dame de France, je vous donne ce titre-là, de Dame de Coeur.

Je crois que deux femmes ont beaucoup souffert, l'une et l'autre, et qu'il est pénible de lire dans un journal en gros titre : "Ces femmes qui gâchent la vie du Président". Quel machisme ambiant de salir ainsi les deux femmes de notre Président, l'ex-femme et la présente. Monsieur Hollande a fait ses choix. Il faut arrêter de trouver des boucs émissaires et de rendre chèvre sa compagne actuelle.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionValérie et Ségolène, le destin est ainsi que l'amour s'arrête parfois là où il repart ailleurs. Mais il y a aussi des enfants et ces enfants subissent tout cela ainsi que les éclaboussures de la presse, les mauvaises appréciations, les jugements des bien-pensants et des médias... et là-dessus, je ne peux rien dire de plus que RESPECT à vous deux, à vos enfants.

PATIENCE et FORCE.

Je vous prie de croire, Madame TRIERWEILER, à l'assurance de ma parfaite considération.


Chloé LAROCHE


____________________ valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

 

J'ai reçu une réponse à ma lettre

à Madame TRIERWEILER envoyée à l'Élysée.

 

Voici cette réponse datée du 19 décembre 2012 :

 

Chère Madame,

 

Madame Valérie TRIERWEILER a bien reçu votre courrier.

Touchée par votre témoignage de sympathie et sensible aux sentiments qui ont inspiré votre aimable démarche, elle m'a confié le soin de vous en remercier très sincèrement et de vous adresser ses plus chaleureuses pensées.

Je vous prie d'agréer, Chère Madame, l'expression de mes hommages.

 

Patrice BIANCONE, 

Chef du Cabinet de Madame TRIERWEILER




 

 

 

 

 

04/10/2011

La petite fille hurlait et appelait au secours. Sa mère n'a rien pu faire pour sauver ses enfants car elle a été bâillonnée et ligotée par son mari avant d'être étouffée.

ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,franceBonjour à tous et toutes,

 

Ce matin, il y a un orphelin dans l'Ain.ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,france

Son père a tué sa maman 

et ses deux petits frère et soeur.

 

Cette maman avait presque 30 ans

et venait de Bosnie comme son mari.

 

Ses deux plus jeunes enfants ont été brûlés vifs dans la voiture

par leur père qui s'est laissé mourir avec eux dans le feu.

 


Ces petits avaient 4 et 5 ans.

La petite fille hurlait et appelait au secours.

 

Cette femme n'a rien pu faire pour sauver ses enfants

car elle a été bâillonnée et ligotée avant d'être étouffée.

 

ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,franceJ'ai souvent évoqué des drames de ce

genre en Franceau Canada et en divers pays…

drames du père qui tue toute sa famille.

 

Consulter mon chapitre :

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/

quand-l-amour-depasse-l-entendement/

 

(Faire dérouler votre curseur pour lire tous

les articles du chapitre et à la fin, cliquer sur 

"toutes les notes")__________________________________

 

 

Quand j'entends et je lis sur internet

que ce drame viendrait de la nationalité de cette famille

et même ai-je lu :

"Voilà à quoi mène une femme…."...

 

Je suis révoltée.

 

Ce père était dans une immense souffrance pour avoir commis cet

acte et surtout par la façon dont il a procédé. Pouvoir voir ses enfants

prendre feu, pouvoir avoir aspergé la voiture d'essence pour qu'ils brûlent,

 avoir pu ligoter la femme qu'il a aimé et surtout la mère de ses enfants :

tout cela relève d'une pathologie grave.

 

Je pense à toi, enfant de onze ans survivant

de cet horrible drame.

 

J'ai lu ce commentaire déposé après l'article du Figaro sur ce drame

par un certain Pierre Ghirardi. Je l'ai aimé et vous le fais partager :

 

 

"Le fils ainé se retrouve tout seul, pris en charge comme il se doit,

par notre Nation, jusqu'à sa complète guérison. Sa guérison

physique est certaine mais sa blessure émotionnelle sera longue.

Qu'adviendra-t'il de cet enfant quand il pourra quitter l'hôpital

dans lequel il a été admis ? A-t'il de la famille en Bosnie ?

J'attends des nouvelles de cet enfant dans quelques jours,

peut-être quelques semaines. La souffrance horrible

d'être brûlés vifs est un des moyens d'atteindre le

Paradis d'une barbarie insupportable : 

ce lâche de père, quitte à faire

mourir tout le monde,

le pistolet eût été 

un choix moins

cruel pour faire

passer ses trois enfants

de vie à trépas !

Je suis profondément révolté

contre ce père de famille qui est devenu complètement fou !"

 

(http://plus.lefigaro.fr/article/un-pere-incendie-sa-voiture-

ou-se-trouvent-ses-enfants-20111004-560443/commentaires)

 

Je souhaite aussi avoir des nouvelles de cet enfant

et savoir si on peut l'aider

de quelque façon que ce soit.ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,france

 

Je pense que pour un enfant, il n'est pas facile de

prendre conscience que son propre parent est devenu fou.

C'est une déchirure intérieure terrible.

Et de plus, être le seul survivant d'un si terrible tragédie

est d'un poids si lourd qu'il semble que cet enfant va avoir

l'Atlas à porter sur ses épaules.

 

ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,franceMais comme tous les survivants,

il va devoir trouver dans son chemin 

la force d'oser sa propre vie, en ayant

la vie des morts au fond de lui.

 

 

 

Chloé LAROCHE,

une maman très touchée 

pour cette famille

 

___________________________________________ 

 

NOTA : J'avais écrit un article à l'attention de PARENTS 

pouvant être victimes de pulsions de violence.

Voici le lien de cet article :

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2009/10/29/

j-ecris-ce-jour-pour-les-deux-garcons-tues-en-isere-par-leur.html 

 ain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,franceain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,franceain,crime,suicide,famille,femme,enfant,violence,violence conjugale,mort,violence masculine,actualité,france

 

 

26/12/2010

Romain avait 17 ans et est mort dans un attentat en février 2007. Son père n'a pas été prévenu de son décès et l'a appris deux ans et demi après.

k0294806-1.jpgBonsoir à toutes et tous,

 

Il est des époques dans l'année qui font encore plus mal.

Comme les périodes de Noël... et des fêtes de fin d'année.k0507606-1.jpgk0028266.jpg

Mal à ceux qui souffrent de ne plus voir leur enfant.

Les parents qui pleurent leur enfant décédé et

aussi ceux qui ne peuvent voir leur enfant

car ils ou elles sont en prison

ou bien privés par l'autre conjoint

de la présence de leur enfant.

 

Le 26 février 2007, un jeune homme est mort dans un attentat et son père n'a pas été mis au courant. Il avait 17 ans et faisait partie du groupe de français tués en Arabie Saoudite ce jour-là. Il s'appelait Romain et mourut le lendemain, le 27 février.

Le Président de la République lui a rendu hommage à son enterrement et son propre père n'a pas été prévenu !

Nous sommes dans un pays de communication où les nouvelles se savent à la seconde et où les rumeurs vont bon train dès qu'elles veulent se frayer chemin, mais annoncer le décès d'un fils à son père a été impossible à la maman et à la famille maternelle ?!!!?

Le papa de Romain a appris sa mort deux ans et demi après.

k1673884.jpgCe fils lui a déjà manqué de longues années, à cause d'un divorce douloureux, mais le priver ainsi de dire adieu à son fils est d'une cruauté extrême.

Il est dommage que de nombreux pères soient privés de voir leur enfant, comme des mères sont, elles aussi, privées pour différentes raisons.

Des pères qui ne payent pas leur pension sont punis alors qu'ils sont dans une situation inextricable et peuvent se retrouver en prison.

Certains parents manipulateurs n'hésitent pas à raconter n'importe quoi sur l'autre parent pour le discréditer auprès des juges et cela est horriblement injuste.

Une femme s'est suicidée après une décision de justice en Isère il y a quelques années, la privant de la garde de ses enfants.

Un enfant a le droit de voir ses deux parents mais pas non plus dans n'importe quelles conditions.k0520229.jpg

Il est évident que si le père boit ou qu'il prend des crises de démence, ou bien qu'il délaisse ses enfants pour jouer sur internet... la justice l'autorisera à voir son fils accompagné dans une maison spécialisée comme il en existe à Grenoble, nommée la Passerelle.

Il est évident que si la mère se drogue et maltraite ses enfants, au point de ne pas les nourrir ou les soigner correctement... la justice se penchera sur le problème.

Parfois, il est nécessaire d'enlever un enfant à des parents malfaisants, maltraitants ou tout simplement fous, dénués de raison.

k0604362.jpgMais pas dans n'importe quelles conditions. Je pense que le placement peut être violent et que nombre d'enfants souffrent d'être placés puis déplacés, comme si les familles d'accueil ne devaient pas créer d'attachement ni de liens durables et continus.

Les enfants ont besoin de liens d'amour et d'affection qui perdurent dans le temps. Ils ont besoin de pouvoir s'attacher aux personnes qui les accueillent et de trouver de nouvelles racines, alors que les leurs ont été arrachées.

Et puis les parents doivent être aidés et accompagnés pour qu'à nouveau, ils puissent s'occuper de leur enfant.k0660097.jpg

Pour qu'ils comprennent que leur devoir est d'élever leur enfant avec soi, attention et respect et que c'est un être vivant, humain.

Pour qu'ils comprennent qu'au-delà du fait d'avoir été mari et femme, ils doivent rester des parents après un divorce et assumer à deux leur rôle de parents. Et ne pas évincer l'autre du couple parental.k1984682.jpg

Car il en va de l'équilibre de l'enfant qui ne souffrira jamais d'un divorce s'il sent qu'il est toujours aimé par ses deux parents... et qu'on le rassure : il n'est coupable en rien de la séparation de ses parents.

Chloé LAROCHE

PS : pour plus d'informations sur cette affaire concernant le papa de Romain, contacter le site http://fmcp.org/ et vous aurez accès au dossier directement en cliquant sur "Romain, décédé sans son père"

_______________________________________________________

FÉDÉRATION DES MOUVEMENTS DE LA CONDITION PATERNELLE

pour une responsabilité parentale égale en cas de séparation et de divorcek0035382.jpgk0583380.jpgk1750611.jpg
F.M.C.P. - 144 avenue Daumesnil, 75012 Paris

tél. 01 43 41 45 18 - fax. 01 40 04 94 95u14451222.jpg

Mail : info@fmcp.orgk0982848.jpg

____________________________________________________Les photos choisies par l'auteur pour son article proviennent du site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits (Banque de Photographies et de Séquences Vidéos Libres de Droits Images).

 

 

 

 

07/11/2010

Nous appartenons aujourd'hui à un monde où le mot RECOMMENCER prend tout son sens dans le nombre effarant de séparations, divorces, licenciements, pertes de travail ou de toit, pertes à tout va.

k2501435.jpgBonjour à tous et toutes,

Nous appartenons aujourd'hui à un monde où le mot RECOMMENCER prend tout son sens dans le nombre effarant de séparations, divorces, licenciements, pertes de travail ou de toit, pertes de revenus et perte de toute une vie.

Certains se relèvent vaillamment mais péniblement de ces épreuves, d'autres rebondissent avec brio et énergie et puis d'autres en ont assez et sombrent dans les mares froides et sombres de la peur, de la désillusion, de la dépression, du retrait, du dégoût de tout, du laisser-aller, etc.

On peut comprendre l'homme blasé devant l'amour, depuis que sa femme l'a laissé tomber avec ses deux enfants, pour vivre "à fond" un nouvel amour... On peut comprendre ses paroles cyniques et sa colère.u17939304.jpg

On peut comprendre que celui qui a perdu son emploi après des mois de harcèlement moral n'ait plus envie de rebondir et attend lentement que le travail vienne à lui, que le moral revienne. Il a perdu le feu sacré de celui qui a donné son coeur au travail et qu'on a donné en pâture au mépris, au rejet, à la méchanceté gratuite.

NVS3188.jpgOn peut comprendre que telle femme en ait assez après avoir été agressée dans son emploi par un client et qu'ensuite, après avoir été virée -parce que ça faisait "plus propre"- de son emploi.... elle entende des propos ignobles deux ans et demi plus tard dans la bouche de son nouveau chef, dans un nouvel emploi : "Vous savez, c'est normal qu'elle ait des problèmes ici. Elle en avait déjà dans son travail précédent." Rebondir veut dire quoi alors ? Penser qu'on s'est reconstruit, qu'on va être guérie de cette agression, d'autant qu'il y en a déjà eu encore une autre avant, dans un autre emploi : l'attaque d'une bande.... Juste savoir que certains métiers sont à risques... mais qu'à notre époque une victime devient suspecte d'être agressée et qu'il faut être lisse de partout dans ce monde.

L'univers de l'entreprise est malheureusement un repaire de requins où recommencer devient un jeu de pistes afin de découvrir le patron qui sera plus humain que les autres.

PAA174000078.jpgNotre monde n'accepte plus que recommencer ne nous parle pas car aujourd'hui une personne qui n'aura pas plusieurs métiers successifs dans sa vie, plusieurs postes successifs, ne survivra pas.

Et ne parlons pas du domaine de l'amour. C'est un terrain miné et encadré par les recommencements !

Alors voici pour vous ci-dessous ce petit texte que j'aime beaucoup.

Et bons recommencements à tous !.................

 

Chloé LAROCHE

______________________________________________________1790913.jpg

 

Recommence !


"Recommence même si cela te coûte

même s'il faut en payer le prix,
même si tu sens la peur au plus profond de toi.

Recommence même si une illusion s'éteint,

même si tes engagements sont difficiles à tenir,
même si on ignore tes efforts.

NVS3188.jpgRecommence pour donner le meilleur de toi-même

avec enthousiasme et confiance,
comme si tu ressuscitais chaque matin.
Recommence pour rire et offrir
du soleil par tous les temps,
avec joie et avec amour,
comme s'il y avait toujours de quoi se réjouir.

Recommence pour transformer l'existence

avec l'espoir du dialogue
pour jeter des ponts par-dessus les séparations (...)."

(Texte d'une lectrice anonyme du magazine "Prier" du 09/2003)

____________________________

______________________________________


INFO DE LA CRÉATRICE DE CE BLOG, CHLOÉ LAROCHE :

 

D'où viennent les photos illustrant les articles de mon blog ? Je fais un gros travail d'illustrations de mes textes avec comme source d'inspiration le site Fotosearch qui, "grâce à son moteur de recherche d'images, vous fait économiser du temps en vous permettant, sur un seul site web, de chercher parmi plus de 7,7 millions d'images de plus de 100 éditeurs de banques de photographies, d'illustrations et de séquences vidéo". Il y a beaucoup de photos libres de droits sur ce site, énormément. Sinon, je mets aussi parfois mes photos... considèrant que l'art est partage. Mes textes sont partagés et aiment ce mariage entre leur sens et le sens des photos choisies. Si un lecteur souhaite que j'enlève une photo et motive sa demande, qu'il me contacte. Merci à tous de votre intérêt pour mon travail.


Chloé LAROCHE____________________________________________________________________________________________________

23/09/2010

Ma rencontre avec le film "Mange, prie, aime", dans son voyage au coeur de soi et jusqu'au bout du monde. Sagesse, amour et équilibre. Avec Julia Roberts.

julia_roberts_.jpgJ'ai voyagé ce soir avec Julia Roberts dans le film émouvant dont elle est l'héroïne : "Mange, prie, aime".

Il y a quelques années, elle a lu le livre qu'a écrit Élizabeth Gilbert sur sa vie, livre du même nom qui raconte l'histoire d'une jeune femme américaine qui est mariée mais sans être heureuse dans cette union.1284981731711.jpg

Julia Roberts a été très émue par cette histoire qui selon elle peut arriver à chacun de nous et elle a décidé de jouer le rôle de cette femme en quête du bonheur, du vrai bonheur.

Car quel est ce bonheur qui fait qu'on reste dans une relation parce qu'on a juste peur de se perdre en étant à nouveau seul dans la vie...?julia_roberts.jpg

Julia Roberts vit un divorce avec un homme qui l'aime mais ils ne sont pas heureux ensemble, alors un jour elle décide de divorcer malgré la douleur, malgré la souffrance d'une séparation qui stoppe les choix et les engagements pris plus tôt.

Cela ne fait pas de son ex-mari un mécréant ni un homme mauvais, non tout simplement un homme qui était dans sa vie à un moment mais avec qui rien n'avance aujourd'hui.

Et puis elle aime un homme mais la relation ne lui apporte rien. Elle reste mais elle est malheureuse. Quel est ce bonheur qui veut qu'on peut rester dans une union alors qu'on est malheureux : pour être heureux d'être avec quelqu'un avec qui on n'est pas heureux... !?

bali_map.jpgAlors Julia Roberts s'en va. Elle décide de voyager et traverse toutes les émotions de son coeur, ses remparts, ses peurs, ses verrous et les portes du passé qu'il faut refermer... Accepter de les refermer pour pouvoir poursuivre son chemin et croire encore en l'amour... Se pardonner certains choix qu'on a fait où on s'est oublié, où on s'est bafoué, où on a laissé l'inertie retenir notre destin.1284981614347.jpg

naples.jpgSe pardonner à soi-même au lieu d'attendre que le créateur le fasse et nous redonne l'envie de vivre... l'accès à nos envies, nos désirs. Manger est un de ces plaisirs qui fait que la vie s'adonne à notre âme.

C'est en Italie que Julia Roberts retrouve la douceur de vivre, du lâcher-prise, de goûter aux plaisirs de l'amitié, du partage d'un repas avec des amis, de la promenade dans les rues de Naples et Rome, de l'utilité d'être parfois en ruines pour qu'une nouvelle vague de reconstruction arrive.inde-vallee-gange-marche-93_cd16film1_31.jpg

C'est en Inde qu'elle comprend qu'on peut maîtriser ses propres pensées afin de choisir celles qu'on accepte en soi, comme on choisit le matin les vêtements qu'on va porter.

Elle apprend à savoir fermer la porte aux pensées qui nous obsèdent, pensées braquées sur le passé et sur ceux qu'on a pu aimer et qui deviennent les fantômes hantant notre vie si nous focalisons notre présent dessus.Nourriture-japonaise.jpg

Et c'est à Bali qu'elle découvre que le fait de perdre l'équilibre en vivant l'amour, en rencontrant quelqu'un, nous donne l'élément nécessaire pour rester en équilibre et que tout est une question de mesure entre le ciel et la terre.

Julia Roberts découvre aussi qu'elle peut aimer le monde entier et ouvrir son coeur, comme elle va venir en aide à une femme médecin et divorcée de Bali. Elle fait appel à la solidarité de ses amis pour elle et sa petite fille, afin qu'elles puissent avoir une maison à elles. Des chèques arrivent pour elles de partout. Car à Bali, quand une femme est divorcée, elle n'a plus rien et n'est plus rien, perdant même ses enfants, faute d'avoir un toit.

Et puis, Julia Roberts rencontre à nouveau l'amour et accepte de renoncer à ses peurs pour cet homme, traversant sur un bateau l'espace de mer qui les relie à l'île de leur bonheur.1284981731639.jpgbali_tanah-lot.jpg

Ce soir dans la salle, des personnes, hommes et femmes, ont pleuré en regardant ce film

car elles se sont dit : "Et moi, j'en suis où ? Suis-je à la fin du voyage et ai-trouvé cet équilibre si beau de la fin du film ou en suis-je au début à rester dans les oubliettes de l'amour véritable ?"

J'ai entendu la phrase suivante après le film de la part d'un spectateur qui s'interrogeait de savoir si quelqu'un croyait encore en l'amour et au mariage... et disant : "S'il faut se tromper 72 fois avant de trouver le véritable amour... c'est quand même dûr !"... Se rend-il compte qu'en disant cela, il se dit peut-être au fond de lui que l'amour ne vaut pas la peine d'être vécu puisque perdu d'avance... Et si par cela même il s'empêchait d'aimer et d'y croire, restant dans les ruines de son palais d'Auguste, sans jamais en sortir ? 9782702139042-V.jpg

Chloé LAROCHEbali-la-sensuelle_940x705.jpgimages-2.jpg

 

 

 

 

25/02/2010

J'écris pour les deux enfants de 4 et 7 ans dont le père a tué la maman avant de se suicider au Bois d'Arcy dans les Yvelines.

k2102538.jpgNous sommes deux enfants
orphelins et si tristes
notre père a tué notre mère
nous les aimions tant
et aujourd’hui comment
exprimer ces cris en nous
ces hurlements d’enfants
qui avons perdu nos parents

 

 

Perdus à jamaisk0220459.jpg
nous nous retrouvons seuls
mais Papa qu’as-tu fait
Nous as-tu oubliés
quelle folie t’a pris
tout entier
et l’amour de Maman
détruit pour toujours

 

imagesEFk96u.jpegTu nous as volé ses baisers
sa tendresse son amour
et aussi le tien enterré
tout au fond de la terre
et nous avons notre coeur
dans votre cercueil
comment vivre sans vous
pourquoi vous êtes partis

 

C’est l’année des violencesk0070304.jpg
de l’homme sur la femme
et toi Papa avec ton fusil
tu as tué le sourire maternel
tu as pris notre ventre
notre terre notre coeur bleu
on est deux enfants
et personne ne sait

 

k0210672.jpgPersonne ne sait
le trou à l’intérieur
de notre âme perdue
deux trous noirs
nos parents disparus
et notre vie emportée
par un terrible cyclone
de violence paternelle.

 

 

par Chloé pour les deux enfants orphelins du Bois d'Arcy_________________imagesS3SPca.jpeg

 

Je l'ai déjà écrit et je le répéterai...

si vous êtes à bout et que vous lisez ce texte....

en tant que parent,

N'infligez rien de tout cela à vos enfants....

APPELEZ LE numéro vert

CAP ÉCOUTE :

LE 0 800 33 34 35 (EN RHÔNE-ALPES)

ET LE 04 72 33 34 35 EN NATIONAL

de 9 h à 21 h du lundi au vendredi.

 

Il y a plein de numéros verts que j'ai déjà donné...

lisez "Quand l'amour dépasse l'entendement" ..

ou dans "Amour, droits de l'enfant, parentalité".

 

Chloé

k2443306.jpg

24/02/2010

Mes pensées de Saint-Valentin sur l'amour et les relations hommes-femmes, sur la vie, les rencontres, les deux sexes, les concessions, la violence dans le couple, sur l'absence de l'être aimé, des pensées à méditer.

 

images1ktda0.jpegVoici quelques textes écrits autour de la Saint Valentin du 14 février 2010.

Il y a 13 ans, ma fille Océana est décédée le jour de la Saint-Valentin. imagesQjYbhJ.jpeg
________________________________________________________________



Quand ma fille est décédée en 1997, je ne voulais plus manger ni sortir ni jouer du violon ni rien. Puis j'ai écrit un livre, puis deux, trois, quatre... J'ai rencontré d'autres parents en deuil par rapport à mon premier livre sorti (épuisé maintenant) et j'ai redonné de l'espoir à d'autres personnes dans le désespoir. Je suis allée en Ex-Yougoslavie jusqu'à Medjugorje, pays traversé où j'ai vu les maisons criblées de balles et les ponts détruits. C'était comme dans mon coeur, pareil, le même désastre, le même vide.. Et au retour, j'ai repris mon violon et mon premier morceau a été l'Ave Maria de Gounod. J'ai fait la formation de Jalmalv pour l'accompagnement aux mourants et je suis devenue ambulancière pour être au service des autres, avec beaucoup d'urgences effectuées dès le départ et un livre écrit sur ce métier. Et puis.. depuis que ma fille est décédée : j'ai recueilli deux filles déjà grandes qui étaient en orphelinat puis j'ai eu un garçon qui a maintenant 5 ans. Le père de mon fils est décédé et j'ai perdu beaucoup d'amis et amies de maladies diverses, de parents. Parfois, j'aimerais être là-haut près d'eux mais je dois rester là jusqu'au bout pour mes enfants et ceux qui m'aiment et qui comptent sur moi.

31 janvier 2010


imagesHW10hd.jpeg_____________________________ Une amie m’a envoyé ce magnifique texte de Jacques BREL que je partage ce soir avec vous :



“Je te souhaite des rêves à n'en plus finir,
Et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.
Je te souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,
Et d'oublier ce qu'il faut oublier.
Je te souhaite des passions,
Je te souhaite des chants d'oiseaux
Au réveil et des rires d'enfants.
Je te souhaite de résister à l'enlisement,
A l'indifférence, aux vertus négatives
De notre époque.
Je te souhaite surtout d'être toi-même.”

Jacques Brel

A bientôt ! 
Bises.

Brigitte

_____________________________________________________________________________________________________________________

imagesZdo30k.jpegMES RÉFLEXIONS SUR L’AMOUR :


Je ne suis pas d'accord avec l'idée suivante entendue quelque part : "On y trouve ce qu'on y apporte, dans une relation amoureuse"... C'est beaucoup plus compliqué que cela... L'amour, ce n'est pas de la nourriture ou un bon repas... bien que je sache que certains prennent l'acte d'amour pour un bon repas et puis on change de resto pour changer de menus (de conquêtes soit dit en passant) et parfois prennent juste le dessert en couchant avec leur maîtresse après leur femme légitime. Pourquoi c'est compliqué : pour toutes les raisons de cette société qui évolue très vite et dans un sens de sur-consommation. On aime, on jette, on regarde ailleurs, on se désaime, on aime à nouveau mais zut, on s'est trompé, alors on va voir ailleurs et puis si on trouve finalement, alors zut, celle-là, elle est peut-être mieux. 

Aussi retrouvons ces valeurs d'approfondir la relation, d'apprendre à connaître une personne avant de la jeter (parfois même de la jeter avant d'avoir commencé quoi que ce soit par peur des sentiments), d'arrêter d'avoir peur de la vie de l'autre, de pouvoir aimer sans avoir peur de la longueur ou de l'engagement, de pouvoir se désinscrire de Meetic quand on démarre une relation et d'arrêter d'être addicte, dépendant du site lui-même... Puisque c'est le cas de beaucoup de personnes de ne pouvoir décrocher des sites, du tchat, du sexe sans fin. 

Au final, je pense qu'on n'est pas égaux devant l'amour et c'est bien triste ! Il est plus facile à une jeune femme de rencontrer un homme quand elle n'a pas d'enfants, ni de passé ou presque pas. Quand vous êtes maman, beaucoup d'hommes ne vous veulent pas : il y a ceux dont les enfants ont grandi et qui vous disent tout net qu'ils ne veulent plus "s'emmerder"... Il y a ceux qui ont encore leurs enfants et ça leur suffit. Ils calculent le nombre d'enfants entre les nôtres et les siens... Il y a ceux qui veulent "jouir" de la vie et là franchement, on a l'impression de faire tâche avec nos responsabilités.

Et puis, on n'est pas égaux devant l'amour pour des raisons de destin, de chance... On peut aimer et perdre la personne qu'on aime de décès, accident. On peut aimer et ne pas être aimé en retour. On peut être aimé et ne pas aimer ou ne pas avoir de désir pour telle personne qui en a pour vous. On peut travailler sur soi, sur son enfance, ses parents, la vision de leur couple durant des années... ou ne pas travailler dessus. On peut être dépendant affectivement, nous amenant dans des relations de violences... ou bien refuser tout ce qui nous entrave et fuir très loin. Mais voilà, il faut toujours y croire car le célibat, c'est parfois un enfer, un désert, un horrible manège. Et l'amour, c'est beau.


imagesdB0N3E.jpeg_________________________


Nous sommes des êtres de pensée et l'amour peut aussi se réfléchir. Il y a un excellent livre qui s'appelle : "Choisir qui l'on aime" car à force de n'écouter que ses hormones, féromones et autres gentils arômes humains, on peut aussi se retrouver dans une histoire qui nous blesse, qui nous fait souffrir, voire qui nous rend dépendant. Car il faut savoir à l'évidence... que certaines femmes ayant eu une certaine enfance (et certains hommes aussi) ont un penchant à aller vers les bras cassés, les violents, les menteurs, les manipulateurs et autres séducteurs (oui, ça existe).... et que ces personnes doivent en avoir conscience et travailler sur elles et leur passé, leur enfance pour un jour avoir la chance de rencontrer une personne équilibrée, qui les respectera et qu'elles pourront aimer malgré leur gentillesse... car bien des femmes vont un homme destructeur au lieu de choisir un homme gentil. Parfois elles ont le choix et font le mauvais choix. Certaines par "amour" peuvent rester avec un homme violent et parfois même acceptent que celui-ci maltraite leurs enfants. Il y a malheureusement à l'évidence des drames tous les jours, relatifs aux choix amoureux et parfois c'est la mort au bout. L'amour ne doit jamais être évident. Restez les yeux ouverts et fuyez quand il est encore tant. Car parfois, l'évidence c'est de sauver sa peau. L'évidence aussi, c'est d'écouter ton coeur et de ne pas oublier que la seule évidence, c'est le soleil qui se lève tous les matins. C'est l'enfant qui naît et dont il faut s'occuper sinon il meurt. C'est la mère qui pleure ses enfants en Haïti parce qu'ils sont morts dans le tremblement de terre.

 

imagesOjK6vE.jpeg_____________________________________________



Il y a des courants spirituels qui invitent à faire croire que... "ta vie est faite de ce que tu en fais" ou "tu attires les malheurs que tu vis". C'est finalement assez enfermant. Jusqu'à dire que la victime est finalement son propre bourreau et qu'en fin de compte, les juifs gazés ont mérité leur sort car "karma". Tout cela, je l'ai entendu... et je pense personnellement qu'on est plus libre que tout ça et qu'il ne faut pas se laisser enfermer dans des schémas de pensées culpabilisantes et trop faciles. Je pense que les manipulateurs, les chasseurs de sexe, les hommes violents, les séducteurs sans frontières, les violeurs... ne ressemblent pas à leurs victimes, et que leurs victimes ne doivent pas rentrer dans le piège de l'auto-accusation qui est très culpabilisant et empêche la guérison. Une femme qui pleure ou un homme qui souffre d'avoir été manipulé pour se donner à quelqu'un d'autre, lequel n'a fait que prendre et rien donner et s'enfuit sans demander son reste... n'a pas demandé à vivre cela. Si tu lui dis : "Mon pauvre, hé bien, au fond de toi, tu as attiré ça et tu l'as mérité"... Non, je dis non !


imagesAAWgS2.jpeg_____________________________________________


Je pense ce soir à une personne amie qui vient de perdre son chien, un animal l'accompagnant depuis des années. Pourtant cette personne offre un grand sourire sur la scène, en tant qu’artiste donnant du bonheur à ceux qui viennent l’écouter... bien qu’elle souffre dans son coeur, portant encore bien d'autres épreuves.

Je pense à ma fille dont l'anniversaire de décès est dimanche. Elle me manque tellement. Elle avait deux ans et demi, foudroyée par un virus. Je suis très brassée à cette période et pourtant... il reste une chose importante à se dire et à vivre : on est là, encore vivant, pour on ne sait combien de temps alors donnons au maximum, aimons les autres car comme il est dit dans le film "Always" : "La seule chose qu'on regrette de l'autre côté, c'est de n'avoir pas assez dit : JE T’AIME à ceux que l'on aime"...

Et je pense ce soir à Alain sur son lit d'hôpital, en train de se battre à 55 ans contre une maladie qui l'a terrassé en quelques semaines. Il est devenu tout maigre, sans cheveux... alors qu'il gambadait dans les montagnes il y a quelques mois...

Je pense à ce vieux monsieur que j'ai ramené de l'hôpital cette semaine dans mon travail de taxi-vsl et qui m'a raconté qu'il ne voyait plus son fils ni ses 5 petits enfants, disparus et ne donnant plus aucune nouvelle. Deux vieux pleurent quelque part.... sans famille. Je pense à eux et à tous ceux aussi qui vont passer la Saint Valentin seuls, ici et ailleurs. Je pense à un homme veuf, Gilbert, qui a perdu sa femme, en ce jour des amoureux ; l'absence est cruelle et quand l'amour est fêté, on pense à l'éternité de ceux qui s'aiment.

Je pense au père de mon fils qui est parti au ciel d'un cancer aux poumons. J'ai une pensée pour tous les fumeurs pour qu'ils s'arrêtent de fumer. Car fumer, c'est mourir à petit feu et parfois dans d'atroces soufrances, la plus grande étant celle de laisser ceux qu'on aime tous seuls sur terre.

 

imageszgd1WA.jpeg__________________________________________________________________


Je réponds à un jeune homme de 30 ans qui me dit ne plus croire en l'amour : J'ai 43 ans et j'ai des blessures dans le coeur et même parfois j'ai l'impression que mon coeur est brisé en plusieurs morceaux mais je continue de croire en la vie, au chemin qu'on a chacun et même si la mort peut emporter un amour, que ce soit la mort physique ou le deuil d'une séparation... Hé bien, restons positif et visualisons notre bonheur : alors un jour notre bonheur arrivera même si c'est à 50 ans. Il restera alors environ 30 ans de bonheur à vivre ! Vivekananda disait : "Vous pouvez tomber 100 fois, relevez-vous pour la 101 ème fois."


imagesdPJjJ1.jpeg_______________________________________________

 

Je viens mettre un panneau DANGER quand il y a des enfants et qu'une relation se met en route entre deux personnes ! La difficulté pour les enfants dans ce monde d'aujourd'hui... aléatoire des sentiments.... c'est de pouvoir s'attacher à une tierce personne amoureuse du parent et de devoir vivre des deuils successifs de séparation puisque la plupart du temps, quand il y a séparation avec un conjoint "rapporté"... la personne n'est plus visible et les enfants doivent gérer cela.

De l'autre côté, quand cette personne s'en va, elle quitte l'homme ou la femme aimé mais souvent elle doit aussi faire le deuil de la relation avec les enfants qui ne sont pas les siens et que pourtant elle adorait. Je pense que deux amoureux doivent rester prudents et vivre les choses d'abord à deux, même si on ne peut pas se voir tout le temps.... afin de ménager les enfants et eux-mêmes aussi. Rester discrets même si on partage des sorties avec les enfants et ne pas étaler son amour et ses bisous devant eux. Je pense que les enfants n'ont pas à être mêlés à l'histoire d'amour. Ils ont la pudeur protectrice de leur âge et peuvent se sentir mal à l'aise en pensant dans le secret au parent divorcé, absent ou décédé qui n'est plus là, qui n'est pas là.

 

______________________________________________________________imagesS3SPca.jpeg


Une amie a écrit : "Les femmes sont-elles victimes ou coupables ? Face aux coups ou humiliations, sont-elles trop faibles pour partir ou courageuses de rester ?"

J’ai répondu : Tu dis avoir vécu cela et si tu poses cette question ainsi... c'est que : la femme se sent souvent, dans ces situations de violence, victime et aussi coupable par culpabilité.
Pourquoi victime : parce qu'elles sublissent des coups et humilations sans pouvoir se défendre.
Pourquoi coupables : car l'homme leur dit ce genre de choses : "si tu ne sais pas pourquoi tu bats ta femme, elle, elle le sait." ou il peut dire : "tu le mérites" ou il peut dire aussi : "tu n'auras pas le cran de partir car tu n'as rien et si tu pars, je tue tes enfants ou tu ne les reverras pas."

Même si la plupart des hommes sont équilibrés et bien dans leur tête, il y a des manipulateurs, des hommes violents, qui détestent la femme et ce qu'elle représente, des hommes aussi qui boivent et ne se rendent pas compte du mal fait, des hommes schizos, malade de la tête et tyrannique, faisant trembler la famille entière. Une femme est restée toute sa vie avec un homme comme ça et a eu aussi cette maladie mentale, cette faiblesse de rester et de ne pas protéger ses enfants, de l'assumer mais de souffrir comme pas possible.

Oui, pour moi, les femmes qui restent dans ces conditions ne sont pas courageuses et oui, elles sont faibles. Un homme me frappe, je le quitte dans l'heure, même si je l'aime. Pourtant à l'âge de 20 ans, un homme m'a giflée gravement après l'acte d'amour.... parce qu'il était dans un trip de chasteté et qu'il m'a reproché de l'avoir tentée. À l'époque, je n'ai pas eu le courage ni la force de le mettre hors de chez moi (il avait dix ans de plus et s'était incrusté) et c'est une amie plus âgée qui a pris la décision au bout de quelques temps, au vu de mon état de santé qui se dégradait. Je pense donc qu'il faut travailler sur soi et apprendre à s'affirmer, ce que j'ai fait en prenant de l'âge et des années, et aussi en allant travailler sur mon enfance et sur ma vision d'enfant ayant grandi avec l'exemple d'une mère soumise.

Il faut aussi pour certaines femmes arriver à être indépendantes pour pouvoir partir et vivre seules, mais là aussi, le bas blesse car prendre un autre logement est parfois un challenge insurmontable dans ce monde. Et pour celles qui subissent des menaces sur leurs enfants, se rappeler qu’elles peuvent fuir et se réfugier en foyer tout en demandant la protection de la justice, mais là aussi, il y a de quoi faire bouger les choses car tout n’est pas si simple.

imagesyy5nc3.jpeg___________________________________________________________________________


Libres mais seuls... !!!????? Il y en a marre, vous ne croyez pas, du célibat à rallonge. Il y a un moment, il faudrait peut-être se jeter à corps perdu du pont... pour trouver le bout de l'élastique tout en bas... quand on a fait un peu confiance... et puis remonter dans le lâcher-prise d'une belle relation durable et sincère. C'était une métaphore de l'amour en saut à l'élastique... vous m'avez comprise ! Le sport apprend beaucoup sur l'amour : endurance, volonté, courage, sang-froid, adrénaline, sprint, marathon, compétition, rival, confiance, observation, présence, abnégation, intégrité, droiture, engagement, précision, union des forces, équilibre, respiration, zen, communion, exaltation, enthousiasme, euphorie, combat, respect, amour.

____________________________________________________________________________________________________


imageszwgdJx.jpegÀ une amie qui vient de vivre une déception amoureuse, j’ai répondu : Je sais, c'est pas facile. Tu as écrit : "Mais franchement la vie est trop compliquée, je voudrais disparaître des fois mais heureusement que j'ai mon fils"... Tu as l'impression de n’être plus rien, que tu as donné ton corps à cet homme et qu'il t'a volé ton coeur car tu étais sincère et que tu restes le bec dans l'eau à vouloir te noyer... pour oublier tout simplement. Oui je l'ai pensé aussi après une grosse peine de coeur car là tu as envie de te balancer quelque part du haut d’un sommet, celui de ta douleur. Mais il y a des trucs à faire. Tu peux accepter de continuer de l'aimer dans ton coeur en te dissociant de lui, c'est à dire laisser vivre tes sentiments et les regarder s'amoindrir avec le temps. Aussi : Accepter ta colère et lui écrire par exemple tout ce que tu veux et même l'insulter mais sans lui envoyer la lettre, juste la brûler ou bien mettre la lettre dans l'eau et regarder l'encre se dissoudre comme s'est dissout votre relation.

Tu peux aussi visualiser ta relation et ce qui s'est passé ainsi que ton chagrin et imaginer que tu es dans un cercle et que tous ceux qui t'aiment, tous tes amis se trouvent autour de toi et t'envoient de l'amitié, de la consolation et te disent : "Mais tu es notre amie, tu vaux mieux que d'être prise pour un objet et une poupée gonflable et un jour tu trouveras quelqu'un qui ne se moquera pas de toi et ne te détruira pas." Et tu t'imagines revivre, passer à autre chose, prendre un autre chemin. La pensée est créatrice, alors essaye.

Enfin, tu imagines que tu marches avec cet homme au bord de la mer. À un moment vous vous quittez et tu le laisses. Tu reviens sur tes pas et tu rentres dans la mer. Tu nages vers le large et tu sens la liberté revenir dans ta vie. Puis tu reviens en nageant sur le dos. Tu t'installes sur le sable et tu prends le soleil et tu sens que tu vas mieux Tu sens la chaleur du soleil t'emplir de félicité et de bonheur, d'un amour univers qui te remplit et enlève tous les nuages. Je t'embrasse et te souhaite plein de courage.

 

____________________________________________________________________________________________________imagesXuup5Z.jpeg


Mon fils comme tu le sais a perdu son papa comme ton fils. J'ai pu l'aider par l’homéopathie au sujet de la colère et de l’immense tristesse provoquées par le décès de son père. Et puis j'ai pris contact avec le CMP (centre médico psychologique) pour une consultation gratuite avec une psychologue. Depuis on la voit tous les quinze jours et cela aide.

Mon fils peut exprimer ainsi ses ressentis, sa tristesse, la colère quand elle était là très présente et moi-même je peux parler de l'évolution et des difficultés que je rencontre parfois dans la relation parentale. Mon fils écoute mais parfois joue pendant ce temps et ne perd pas un mot de tout ce qu'on dit. Toujours garder en tête de mettre des limites et savoir rester maître du bateau familial car l'enfant en a besoin et a besoin de repères, même s'il n'a plus de père.

____________________________________________________________________________________________________

1794102.jpgJ'ai une énorme pensée ce soir pour les deux petits qui ont appris brutalement que leur père a tué leur mère avant de se tuer lui-même et aussi pour ce petit dont la jeune maman a été tuée par le papa, lequel va finir en prison. Le crime d'un homme sur une femme glace le sang et quand c'est la mère de ses propres enfants, cela glace des générations entières qui doivent vivre avec cet horrible poids et avancer sans un mot dans l'absence d'une grand-mère, d'une maman tant regrettée, d’une femme qui a mis au monde la génération future d’une lignée aux racines ensanglantées.imagesiVvbYD.jpeg

____________________________________________________________________________________________________________________


imagesFMAr0O.jpegIl y a des femmes vénales comme il y a des hommes soucieux du rang social de leur femme. Par exemple, certains hommes peuvent se montrer admiratifs d'apprendre que je suis musicienne mais au contraire sont distants, étonnés, parfois choqués... quand je leur dis que je suis conductrice professionnelle, taxi. Ils voient tout de suite la routarde, la routière, celle qui sait conduire... et ça peut faire peur, comme peut faire peur une femme qui réussit ou qui a du succès en quoi que ce soit. Parfois, une vie simple et sans éclat rassure plus qu'une vie sous le feu des rampes. Une femme qui a un emploi dit féminin peut sembler plus aimable qu'une femme qui fraye dans un milieu d'hommes. Le monde a évolué mais pas tant que ça.

Personnellement, je n'ai aucune honte à dire que je suis au smic et que je me débrouille très bien car je suis débrouillarde... et qu'au fond, la richesse, la vraie, c'est celle du coeur, de l'âme, du courage de l'autre, de sa capacité à oeuvrer, à chercher, à apprendre, étudier, avancer, comprendre. Je me souviendrai toujours des paroles de ma tante qui m'avait sermonnée il y a 15 ans car j'étais avec un homme qui ne lui plaisait pas professionnellement : "Tu vois, moi, j'ai choisi ton oncle pour sa place dans la société, pour son ambition et le fait qu'il gagnait bien sa vie."

Cela m'avait choquée et encore dernièrement, pour avoir eu devant mes yeux un homme intéressé par moi mais très riche... Il pouvait s'offrir une voiture très chère... mais il pensait aussi que les femmes n'étaient que l'esclave de son plaisir, sans avoir la moindre richesse du coeur ni la générosité d'un geste d'amour et de gentillesse envers sa compagne. Ce sont les femmes qui devaient venir le voir dans son immense maison mais se déplacer dans la modeste demeure de ses conquêtes devenait trop pénible. J'ai décliné sa proposition car l'argent a pourri sa vie et il ne voit plus qu'à travers la beauté de sa voiture. Organiser une fête pour sa nouvelle voiture mais surtout pas pour une femme !! Je pense qu'une promenade partagée, un coucher de soleil, un morceau de musique, une plage au soleil ou sous la lune.... des attentions, un repas aux chandelles, une sortie en amoureux compte des milliards de fois plus que la profession ou le salaire de son partenaire.imagesOqnzVd.jpeg

Cependant, dans ce monde souvent matérialiste, l'animal comme requin ou chacal sommeillant en certains individus... veille au grain, qu'il soit femme ou homme. On le voit souvent lors de la venue des divorces, quand l'un doit tout laisser à l'autre ou que les enfants sont même mis en balance avec la pension versée ou non versée. Combien d'hommes sont dépouillés, et parfois par des femmes qui travaillent et gagnent bien leur vie ! Alors regardons derrière les apparences et... croyons encore à l'amour vrai.

___________________________________________________________________________________________

imageswDsWPS.jpegLe problème est que quand l'homme rêve d'une femme fée qui le rendrait heureux, le chouchouterait, le ravirait aux anges... il ne fait que rêver et ne veut s’engager avec personne. Une femme pleure de l'autre côté car elle voudrait le rendre heureux mais lui ne veut pas d'histoire. Il aurait trop peur d'une fée à la maison, dans sa vie, lui prenant sa liberté. Et il passe à côté d'une belle histoire. Il y a les rêves et puis il y a la réalité d'aujourd'hui où les hommes et les femmes sont devenus individualistes et méfiants de l'amour avec un grand A.

Et puis, il y a des hommes qui sont vraiment prêts à s’engager et qui rêvent d'une bonne fée à la maison, qui s'occuperaient des enfants et les entoureraient d'un amour entier... Seulement voilà, ils tombent sur des femmes qui ne veulent que des amants de passage. Alors chacun pleure dans son coin. Pourvu que ça change ! Que les êtres humains aient moins peur des sentiments et de leurs désirs, de leurs besoins profonds. Qu'ils soient plus tournés vers l'autre et sa lente découverte ... qui est loin de pouvoir se faire en une nuit. C'est une évidence !

____________________________________________________________________________________________________


images4sTkyQ.jpegOn dit que les Anges nous regardent et que notre vue illumine leur regard car ils sont très souvent impressionnés de ce que les humains peuvent porter, encaisser, dépasser, transformer, sublimer. Pour ma part, 2009 a été une année difficile avec des coups, des batailles, des revers de médaille, des deuils, la cassure avec un père schizo qui n'a pas eu l'affection et l'amour -avec ma mère- de venir nous embrasser, moi et mes enfants, alors qu'ils sont montés de la région de Toulouse dans notre région. Il a écrit à tous ses enfants qu'il regrettait de nous avoir eu et a déversé sa haine sur sa progéniture dont il dit qu'on est de la "merde". C'est dur, surtout que ma mère a un cancer et que je ne l'ai pas revue depuis bientôt deux ans. Après, quand vous entendez votre fille adoptive vous dire un jour de colère adolescente qu'elle serait heureuse de visiter votre tombe... il faut être drôlement accroché pour maintenir le cap et poursuivre coûte que coûte. Parfois, les larmes coulent et elles font du bien, car le coeur déborde, et j'offre tous ces maux pour que d'autres soient heureux quelque part dans le monde, car le bonheur des autres me fait du bien, à défaut de l'être totalement moi-même. La musique et mon groupe du Trio Odyssée créé en 2009 est un exemple de l'amour qu'on peut partager à travers un violon et de cet art qui fait du bien, à soi et à ceux qui viennent nous écouter.5.jpg

http://letrioodyssee.site.voila.fr

____________________________________________________________________________________________________


cap001.jpg Vous vous demandez si cela vaut le coup de se battre en amour.... c'est à dire de ne pas lâcher même en cas de problèmes. Je pense effectivement que si le problème est facile à gérer, on peut se battre. Mais je vais vous citer des cas impossibles à gérer pour une femme même en patientant des mois : .... (ne riez pas) Imaginons un homme qui est impuissant ou avec un problème d'éjaculation précoce mais ne veut absolument rien faire, ni consulter ni prendre quelque chose (dans le cas de l'impuissance), alors on fait comment ? Pour l'éjaculation précoce, par amour, on peut y arriver en faisant des concessions et des femmes y sont arrivés. Dans le cas de l’impuissance, beaucoup de femmes font aussi des concessions dans certains couples et trouvent leur plaisir avec leur partenaire autrement.

D'autres exemples : vous rencontrez un homme maniaco-dépressif et vous tombez amoureuse de lui. C'est le grand amour pendant trois semaines et puis il disparait en disant les pires horreurs et que l'amour "est une dépendance", qu'il ne veut pas devenir dépendant alors il s'en va. Il se terre chez lui. Et puis il revient au bout de deux semaines, avec plein de flammes, et ses mots doux récupèrent la femme qui tombe dans ses bras. Cela m'est arrivé, c'est pour cela que je vous en parle. Je me suis battue presque un an pour cet homme que j'ai attendu et pour lequel j'ai pleuré car il m'a fait le coup bien sept fois, en mettant parfois deux mois de distance. Un jour, il est revenu en me disant des choses tellement merveilleuses et puis quinze jours après : "Ben, j'aurais pu les dire à n'importe quelle femme, ces mots-là." Là, ça casse... Vous êtes à terre. Démollie. Est-ce que ça vaut le coup, tout ça ? La question est : savoir se protéger aussi, malgré les sentiments qui nous tirent de l'avant, mais nous tirent à quel prix ? Alors depuis je me protège mais retrouver la confiance.... Oui, il le faut.imageseEIi6I.jpeg

Je pense que ce type d'hommes peut détruire profondément car parfois il a été très rejetant avec des mots blessants. À travers moi, je pense qu'il visait sa mère, son père, d'autres femmes, lui-même.... mais on n'est pas des robots. On encaisse et le problème est qu'on accuse les blessures. Après, il faut panser le coeur qui éclate en mille morceaux. Dans ce monde, où beaucoup d'êtres errent d'amours en amours, l'homme et la femme souffrent du monde moderne jusque dans le coeur : ultra consommation, mise à la poubelle rapide, mépris des sentiments, banalisation des séparations, etc.

____________________________________________________________________________________________________


images.jpegJe viens vous faire un petit cadeau... une citation de Jacques Salomé : "Vivre en couple dans la durée, c'est apprendre à créer et à vivre une intimité personnelle (reconnue par l'autre) et une intimité commune (respectée par chacun)". Il a écrit aussi : "Je veux que toi et moi osions l'impossible afin que chacun de nous rencontre l'incroyable."

En fait, pour vous livrer la suite de ma réflexion, je crois que tout cela n'est qu'un problème de rencontres de personnalités et de caractères, mais pas de rencontre homme-femme. Chaque homme, chaque femme est différent, différente. Parfois il y a incompatibilité entre deux personnes et elles peuvent s'acharner à poursuivre ensemble autant qu'elles le veulent, elles n'y arriveront pas forcément. Le mieux est de le reconnaître et de se séparer en bon terme, sans haine. Les orientaux savent bien cela. Certaines unions leur sont impossibles (comme le cheval avec le rat par exemple). Quelqu'un qui a beaucoup de feu se mettant avec une personne pleine d'eau en énergie se verra étouffer et mourir à petit feu. Alors il fera des concessions mais au détriment de quoi : de son propre équilibre. Il se réveillera un jour avec une dépression ou un cancer pour avoir étouffé son chemin de vie par "amour". J'ai plusieurs exemples de personnes ayant vécu cela dans mon entourage. L'amour doit donner de la vie, pas la mort ni le sacrifice.

____________________________________________________________________________________________________imagesLlg8Om.jpeg

imagesbavvxR.jpegJ'adore quand les hommes et les femmes découvrent que chacun souffre des deux côtés et qu'il y a des indélicats dans les deux bords. Arrêtons la guerre des sexes que certains vivent dans leur tête avec la haine, la rancune et le mépris pour l'autre sexe. Il y a des célibataires très bien des deux côtés qui sont sincères, gentils, généreux, attentionnés, respectueux de l'autre, fiables, sans enfants ou avec enfants, avec du tact et qui n'arrêteront jamais une relation par sms.

 

Chloé LAROCHE

 

Photos de mon groupe, le trio Odyssée :

http://www.casimages.com/photos/Akon38/123036/

8-picture3.jpgCopie de 100218102136990035471704.jpg

_________________________________________

Nous allons jouer le 10 avril à l'Heure Bleue pour la soirée annuelle

du Secours Populaire__________________________________________________________

25/01/2010

Une maman pleure ses deux enfants de 3 et 6 ans retenus en Tunisie. L'aîné se tape la tête contre les murs et le second réclame sa maman. Comment les gouvernements tolèrent-ils cela au bout de plusieurs mois ? Je soutiens Sabine BRUTO. Pétition en cours.

imagesVWLjBU.jpegBonsoir à tous et toutes,

J'ai été très touchée par le drame et l'appel au secours d'une maman désespérée, Sabine BRUTO.

Elle pleure ses deux garçons de 3 et 6 ans, qui sont retenus par leur père en Tunisie.

Les enfants souffrent aussi de cette situation, l'aîné se tapant la tête contre les murs.images4rOa3V.jpeg

Des enfants de cet âge ont besoin de leur mère. Ils ont besoin de sa tendresse, de sa présence, de son amour.

Une pétition a été créée pour elle et je vous invite à aller la signer sur le lien suivant :

http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=1dcab0f6ec3be32d2a0ef6fa1bc67e49

imagesjVF8z4.jpegJe souhaite aussi vous faire partager l'article tiré du site de Top-alerte.com, écrit par Lorène Russell et donné ci-après.

Que Sabine garde le courage de se battre car tout cela est long et peut amener au désespoir.629941_10549046-o.gif

Je lui donne tout mon soutien et j'invite le père de ses enfants à les faire revenir en France, dans leur intérêt.

Chloé Laroche

 

___________________________________________________________________________

"Il est urgent de médiatiser cette affaire pour faire libérer deux enfants français qui n’ont pas pu faire leur rentrée scolaire en France, le 2 septembre 2009, et enrayer la tentative d’aliénation parentale en cours."

COMMUNIQUE DE PRESSE du 6 novembre 2009 sur http://www.top-alerte.com :

"Sabine BRUTO et R.H. se sont mariés à FONTENAY-SOUS- BOIS le 15 janvier 2005. Deux enfants sont nés de cette union : imagesKPQw5r.jpeg

- Adam, le 12 septembre 2003 à Saint Maurice (94), - Alexandre, le 29 septembre 2006 à Saint Maurice (94).

Après avoir vécu quelques temps en TUNISIE, Sabine BRUTO est revenue vivre en France avec Adam (enceinte d’Alexandre) au mois de juillet 2006. Monsieur R.H. est resté en TUNISIE, Sabine BRUTO lui a toujours amené régulièrement les enfants pendant les vacances scolaires. Monsieur R.H. n’a jamais vécu en France.

Par requête enregistrée auprès du greffe du Tribunal de Grande Instance de CRÉTEIL (94) le 6 mai 2009, Sabine BRUTO a entamé une procédure de divorce. Les époux sont convoqués à l’audience de conciliation le 26 avril 2010. Monsieur R.H n’a pas supporté que sa femme le quitte et a décidé de se venger en prenant leurs enfants Adam (6 ans) et Alexandre (3ans) en otage.

Les enfants étaient en vacances en Tunisie, chez leur père depuis le 28 juin 2009. Sabine BRUTO devait venir les chercher le 6 août 2009. Depuis cette date, ils sont retenus de force à Djerba par leur Père qui détient leurs passeports.

C’est un enlèvement international pour lequel l’ État français est totalement concerné, les deux enfants étant français. Les violences psychologiques qu’Adam et Alexandre subissent actuellement par leur père sont intolérables pour un État de droit comme la France.

imagesN7YMqU.jpegCes enfants ont été coupés brutalement de leur famille, désocialisés, isolés, parachutés dans des écoles où ils ne comprennent pas un mot puisqu’ils parlent français, la langue de leur pays de naissance. Comment Adam peut-il apprendre à lire, écrire et compter dans de telles conditions ?

Cet enlèvement est une atteinte aux droits des enfants les plus élémentaires.

Notre pays se doit de les protéger et d’agir d’urgence pour qu’Adam et Alexandre rentrent en France et retrouvent la vie qu’ils ont toujours connue auprès de leur mère Sabine, de leur grand-mère, Brigitte Nagard.

Cela faisait trois ans et demi que Sabine vivait seule à Fontenay-sous-Bois sans aucune aide financière du père alors qu’il possède des biens et des moyens financiers importants dans son pays. Il apparaît aujourd’hui que c’était le début d’une stratégie pour isoler Sabine.

Cette mère courage a été menacée. Mu par son désir de vengeance, sans aucune considération pour ses enfants, son ex-mari a été jusqu’à lui dire qu’il avait un réseau qui le rendait intouchable et qu’il allait engager des procédures pour arriver à ce qu’il désirait allant jusqu’à préciser qu’il « paie » la police.

Il a été jusqu’à affirmer qu’il connaissait par le biais d'un amie, des gens ‘haut-placés’ en France, lui permettant par exemple de mettre Sabine et son entourage sur écoute…

Il a effectivement engagé une procédure pour obtenir la garde des enfants avec un droit de visite infime pour la mère. On peut effectivement se demander jusqu’où vont ses relations puisque qu’il a obtenu la garde provisoire, vendredi dernier ?

On peut également se demander comment l’ État français n’a-t-il pas encore réagi pour permettre à ces deux enfants, citoyens français d’être libérés de cette séquestration arbitraire.

Sabine, a réussi à rester auprès de ses enfants en Tunisie jusqu’au procès, qu’en sera-t-il désormais. Toute sa vie est en France : travail, logement, famille. Son ex-mari a organisé en Tunisie son total isolement sous forme de séquestration organisée pour l’entraîner vers un épuisement physique et mental plus où moins rapide sans parler des insultes et menaces de mort devant les enfants.

Le père manipule et menace Adam. Il lui confie des ‘secrets’. Il lui dit que s’il rentre à Paris avec sa maman, il ne verra plus son papa… Il le culpabilise et cultive son syndrome de l’abandon.

En présence d’un témoin, Adam a été contraint pas son père de dormir sur une serviette sale, lui disant que c’était la faute de sa maman s’il devait dormir sur le sol…

Il apparaît clairement dans ce dossier que le père œuvre uniquement par vengeance et qu’il mettra tout en œuvre pour exclure leur mère de leur vie.

Le terrorisme psychologique que Sabine BRUTO et ses enfants subissent, sera lourd de conséquences pour le devenir des enfants, si la France n’agit pas rapidement.images4Akpkn.jpeg

R.H. se sent intouchable et apparemment, il l’est ! Lors d’une des audiences, Sabine BRUTO n’a pas eu le droit à la parole. Monsieur R.H. s’est exprimé pour sa part à sa convenance, en arabe (Sabine Bruto ne parlant pas arabe…) L’avocate n’était pas présente.

Le juge s’est déclaré incompétent et conseille de saisir le Juge aux affaires familiales.

Étant donné la gravité et l’urgence de la situation, les enfants étant retenus contre leur gré en TUNISIE par Monsieur R.H., une procédure de référé avait été déclenchée en FRANCE afin qu’il soit statué sur les modalités d’exercice de l’autorité parentale. L’audience, devant avoir lieu en avril 2010, a été ramenée au 1er décembre 2009.

De son côté Monsieur R.H. a déclenché une procédure de divorce en Tunisie en date du 29 août 2009 alors même que les enfants étaient sous le coup de l’enlèvement et donc interdits de rentrer en France.

Par ailleurs il faut préciser que Sabine Bruto avait saisi en France, le Juge aux affaires familiales le 6 mai 2009, le mariage ayant été célébré en France, donc le magistrat tunisien aurait du se déclarer incompétent. Une audience de conciliation a eu lieu le 23 septembre, à laquelle Sabine ne s’est pas présentée sur les conseils de ses avocats, au regard de l’illégalité de la procédure.

Lors de cette audience et comme je vous le disais précédemment, le père a obtenu la garde provisoire avec pour Sabine, un droit de visite de 1 journée tous les quinze jours. A aucun moment, le magistrat n’a demandé des preuves sur la véracité des arguments du père.

Les enfants sont aujourd’hui totalement sous l’emprise de leur père et sont déjà confrontés à un processus dans lequel il a commencé à les programmer pour qu’ils haïssent leur mère sans que ce ne soit justifié. Ce processus porte un nom : aliénation parentale et les conséquences pour Alexandre et Adam ainsi que leur mère, parent victime, peuvent rapidement devenir dramatiques.

Le syndrome d’aliénation parentale a été mis en lumière par le psychiatre Richard Gardner. Il se manifeste en général chez la mère, toutefois, le cas se présente chez des pères aveuglés par la vengeance ou dans des cultures où la femme n’a traditionnellement aucun droit tangible.

C’est actuellement la situation vécue par Sabine BRUTO sur les deux plans !

imagesG2m87d.jpegJ’espère que vous serez sensible à cette douloureuse affaire et que vous pourrez la rendre publique." 


Lorène Russell

Experte Enfance Maltraitée
Fondatrice Association l’ENFANT BLEU
Fondatrice Association ELAVIE

Vendredi 27 Novembre 2009_______________ http://www.top-alerte.com/Urgent-enlevement-d-enfants,-affaire-Sabine-Bruto-a-Fontenay-sous-Bois_a67.html


http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=1dcab0f6ec3be32d2a0ef6fa1bc67e49

http://www.top-alerte.com/URGENT-marche-de-solidarite-pour-les-enfants-de-Sabine-BRUTO-%E2%80%8F_a149.html

http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-combat-d-une-mere-5594494.html

13/09/2009

Lettre à une mère de famille qui risque de mettre fin à ses jours et de partir en laissant ses enfants. Les mamans et familles monoparentales face à la crise.

1803915.jpgLettre à une mère de famille qui risque de mettre fin à ses jours et de partir en laissant ses enfants.

 

Madame,

 

Vous avez des idées noires et désespérées dans un monde où il est de plus en plus difficile d’avancer, dans un monde où l’égoÏsme et la solitude des plus faibles s’amplifie.1823001.jpg

Je vous écris car vous me paraissez en danger moral et dans une grande détresse. Vous élevez seule vos enfants et devez faire face à la crise, aux factures, à votre travail, à l‘éducation de vos enfants. Une éducation rendue plus difficile d’années en années, étant donnée la demande accrue de repères, de rassurance et de limites à donner aux enfants, lesquels sont confrontés au monde actuel et à la violence visible jusque dans les images, à l’insécurité d’un monde qui offre déjà beaucoup d’angoisses aux adultes pour ne pas être en reste auprès des enfants.F76-283304.jpg

PAA195000029.jpgLes enfants sentent bien dans notre époque qu’ils vivent dans l’insécurité. Les couples divorcent, se séparent ; les familles éclatent et les enfants vont de gardes alternées en gardes partagées, offrant tant de bonne volonté d’adaptabilité à chacun de leur parent désireux de les avoir près d’eux. Ils sentent bien aussi que le travail manque, que notre terre est en survie pour cause de pollution.

Si vous les quittez en les abandonnant à leur vie alors que vous entrez dans la mort, que feront-ils ?

Et si vous les quittez en les abandonnant tout en poursuivant votre vie, comme ces deux mamans qui ont laissé leurs enfants pour un homme, comme elles auraient laissé des petits chats au beau milieu d’une rivière. La rivière de la vie n’est pas moindre. Elle est identique aux dangers d’un flot ravageur et aride de douceur.

Les enfants ont besoin de vous, de votre tendresse, de votre amour qui leur dit que vous serez toujours là pour eux. Ils en sont sûrs comme le soleil se lève le matin. Ils voient votre sourire et sont suspendus à votre coeur. Alors ils peuvent se construire et grandir sereinement.

Vos enfants ont besoin de vous et personne ne pourra vous remplacer. Ces enfants sont la Terre de demain et ce qui se passe entre eux et vous est très important pour l’avenir.

bxp51165.jpgVotre dépression n’est pas inéluctable. Le désespoir peut être consolé. Ne restez pas seule. Je vous conseille d’appeler dès que possible l’un des numéros suivants :

-Cap Écoute : le 0800 333 435 (9 h - 21 h) ou le 04 72 33 34 35

-Sos Suicide Phénix : 01 40 44 46 45 (12 h - 24 h)

-Sos Amitié : le 0800 066 066

-Croix-Rouge Écoute : le 0800 855 855k0402990.jpg

-Suicide Écoute : le 01 45 39 40 00

-Numéro national d’aide aux victimes : le 08 842 846 37

-Sos Suicide : le 01 40 50 34 34

 

Vous vous sentez mal car vous êtes au coeur de la bataille, comme le seul soldat survivant d’un bataillon. Vos amis vous ont lâchée ou bien la vie les a éloignés. Votre famille se compte sur les doigts d’une main mais préfère penser à sa propre survie plutôt que de vous soutenir et de vous épauler.

PAA150000070.jpgLa société actuelle, la conjoncture économique, l’évolution rapide du monde moderne ne contribuent pas à aider les personnes comme vous qui se retrouvent à batailler au quotidien. On parle par exemple d’aider les ménages afin qu’ils accèdent plus facilement à la propriété. Ainsi : vous avez un loyer, de plus en plus élevé ; vous décidez d’acheter un logement, le moins cher possible, afin d’arrêter de donner des loyers à un propriétaire. Les banques vous proposent un prêt sur 25-30 ans... dont le montant de remboursement mensuel est égal ou même inférieur à votre loyer. Mais, malheureusement, vous avez un refus de prêt de toutes les banques car vous avez trois enfants à charge et un petit revenu en CDI !

“Nous sommes vraiment désolés, Madame.” Vous entendez cette phrase et vous retournez payer votre loyer à vie. Vous venez de comprendre alors que le capitalisme donne à ceux qui possèdent et que vous n’êtes rien, juste bonne à payer le propriétaire qui s’en fiche que vos fenêtres laissent passer assez d’air et de froid pour faire grimper vos notes de gaz et d’électricité vers des sommes vertigineuses.BLD041812.jpg

C’est là qu’intervient la taxe Carbone. Taxe de ci, taxe de là, passage à l’euro qui a multiplié parfois de cinq à dix le prix de nos achats, perte du pouvoir d’achat, etc. Madame, je comprends votre raz-le-bol mais il va falloir vous accrocher et observer aussi les côtés positifs. Cette année, les ménages de la France d’en bas ont reçu deux fois 200 euros de la part du Gouvernement, plus une aide en chèques CESU emploi-service de 200 euros aussi. Souvenons-nous que nous bénéficions des allocations familiales et d’une aide pour la rentrée scolaire. On a des bons de vacances pour emmener les enfants une semaine en camping durant les congés. Imaginez que vous n’ayiez rien de tout cela, ni d’allocations logement non plus. Je pense que pour s’en sortir, il faut regarder vers le soleil même s’il y a une épaisse couche de nuages.

1821201.jpgÀ part tout ça, vous êtes seule et cette solitude vous pèse. Vous avez cherché un compagnon, démarrant cette quête au début avec espoir et conviction. Mais le monde actuel déteint aussi sur les relations humaines, après avoir repeint le paysage de la planète en tableau sombre pollué.

Vous avez rencontré des hommes dont le coeur est rongé par le doute, la dépression, le manque de confiance en l’amour, un passé douloureux, l’envie de vivre pour soi sans avoir d’embêtements (dans leur tête, embêtements = enfants, surtout les vôtres) et... finalement, vous êtes seule sur le bord de la route, débarquée de plusieurs liaisons et le coeur broyé par une montagne d’égocentrisme et de goujaterie. Le champ de roses que vous aviez dans le coeur a été moissonné par la batteuse des ruptures à répétition. Combien de fois avez-vous entendu : “Si tu étais seule sans enfant, je poursuivrais avec toi.” ? Et quand vous avez décidé de ne plus mêler votre vie sentimentale à votre vie familiale, vous vous êtes aperçue que l’homme qui acceptait cela ne vous apportait que la sensualité de quelques moments et rien d’autre. Cet homme-là  se met à culpabiliser au bout de quelques temps et vous quitte en disant que vous méritez de trouver un homme total avec qui vous pourriez refaire votre vie car finalement, vous êtes trop demandeuse de partager du temps qu’il n’a pas ou qu’il n’a pas la volonté de donner.1996086.jpg

Vous avez mille coups au coeur et c’est là qu’un ami vous appelle en vous demandant de laisser vos besoins d’être en couple de côté ainsi que vos désirs de femme. C’est là aussi qu’il vous propose de faire partie d’un groupe, de son groupe, de sa secte. L’amitié, il n’y a rien de telle ! Une main tendue pour sauter dans la dépendance d’un groupement : sortir de sa solitude pour s’oublier à jamais et plonger dans la fraternité illusoire de ceux qui pensent détenir seuls la vérité.

1789927.jpgMadame, tenez bon sur votre île déserte. Votre île finira par rencontrer le continent ou bien un bateau échouera-t-il dans une de vos criques. Vous devez rester forte car quand la montagne s’écroule, elle entraîne avec elle des millions de petits mondes, d’oasis de végétations et de paradis terrestres. Ces petits mondes sont vos enfants et ils ont besoin que vous restiez solide et forte. Pour cela, il faut rompre l’isolement et aller chercher de l’aide morale. Il vous faut prendre votre téléphone afin d’appeler les numéros que je vous ai précédemment donnés (en choisir un) et de déverser le trop plein de vos émotions de colère, de rancune et de tristesse.

images.jpegHier, lors du 11 septembre, nous avons commémoré l’événement terrible des attentats des deux Tours jumelles de New York. Des centaines de personnes sont restées coincées dans ces Tours jusqu’à la destruction finale des deux bâtiments. Mais une femme et treize pompiers se sont réveillés dans les décombres de la Tour Une, tous miraculés parmi les cadavres. Ces pompiers, avant que la tour ne s’effondre, étaient en train de descendre les étages pour se sauver quand ils ont rejoint une femme en détresse, Joséphine. Ils ont alors décidé de lui venir en aide en la soutenant pour descendre les marches de l’immense Tour Une. La Tour Deux s’était déjà effondrée et ils savaient que le temps était compté pour eux. Leur chef est allé chercher une chaise dans les bureaux pour faciliter le portage. La Tour s’est alors effondrée. Ils ont tous survécu, sauvés par cette femme qu’ils avaient aidée jusqu’au bout. Pourquoi ? Parce que là où ils se trouvaient au moment de l’effondrement, une bulle s’était faite autour d’eux par la configuration du bâtiment et des parois disloquées.images-2.jpeg
bn296063.jpg

Alors, Madame, écoutez-moi : trouvez votre bulle et soyez le pompier d’autres personnes qui ont besoin de vous. Vous verrez qu’une main qui se tend vers l’autre n’est jamais seule. S’il n’y a pas d’humain en face, il y aura un ange et cet ange vous enverra la force et le courage nécessaires. Il saura ouvrir les portes devant vous et donner du pain à vos enfants si vous n’avez plus rien. Cet ange peut être un bénévole du Resto du coeur ou de tout autre secours. Ne craignez jamais de manquer ou de vous retrouver à la rue. Faites les démarches nécessaires car dans toute descente aux enfers, une dé-marche peut éviter la Marche fatale. Répondez aux courriers, demandez de l’aide, laissez fierté et orgueil de côté. N’attendez pas que les huissiers arrivent. Avant, vous avez des recours et des possibilités d’arrangements.

BLD054288.jpgMadame, j’espère que cette lettre vous aura fait du bien et vous retiendra ici-bas, dans notre monde où la nature qui nous entoure est encore belle et souriante. Allez la voir et regardez la beauté qui se dégage des arbres, des paysages et des chemins si mutiples offerts aux carrefours de la vie.

Je vous embrasse.

Chloé Laroche

 

Ce 12 septembre 2009.

 

 

Commentaires

Bonjour Chloé, bonjour à toutes les personnes qui se sentent seules. Non, vous ne l'êtes pas, il existe des gens comme Chloé, des associations qu'elle vous donne dans cette note qui peuvent vous aider. Vous avez le droit de vivre en ayant de l'aide : eh alors, ce n'est pas honteux d'être aidé, au contraire c'est réconfortant et cela peut vous aider à aller de l'avant. Bon nombre de ces organismes sont là pour vous écouter, pour vous aider, et ils le font avec un sourire et avec joie. 
Vous qui êtes seul avec des enfants, ne "partez" pas, ce sont vos enfants qui ont le plus besoin de ce seul lien familial qui leur reste. Ils ont besoin du parent qui est à leur côté (Amour, soutien, tendresse, etc...). Cet enfant, c'est un peu vous (imagé bien sur) et la personne qui va vous aider, vous soutenir, et vous donner de son temps, de sa tendresse parfois. 
Ces organismes veulent vous aider, n'ayez pas honte d'être aidé, faites le pour vous et pour vos enfants. Courage et volonté, allez y prenez contact avec eux, ils vous accueilleront volontiers.
Personne ne veut que vous abandonniez. Vous n'êtes pas seul.
Merci à Chloé de son soutien.
Vous avez mon soutien également.
Lolotte73

Ecrit par : Lolotte73 | 17.09.2009

_____________________________________________

Merci Lolotte. Votre message fait chaud au coeur et cela aidera cette femme et bien d'autres qui sont dans la solitude et le désarroi. Je prépare un article pour ce soir... ou demain. Plein de pensées. Chloé

Ecrit par : Chloé Laroche | 17.09.2009

 

 

 

21/06/2009

J'ai écrit une histoire pour la Fête des Pères. Sur la paternalité, de son importance pour l'enfant, sur le silence et le mutisme à propos de l'existence d'un enfant, sur la séparation et le droit de garde.

 

PAA327000019.jpgAux pères du monde entier.

 

 

images-4.jpegMaréva pensait à une de ses amies, Milka. Cette dernière était une jeune maman qui n’avait rien dit de sa maternité au propre père de son enfant. Cet homme ne savait pas que cette femme avait attendu un fils de lui ni qu’elle avait accouché ni que son enfant grandissait. Ils s’étaient rencontrés, lui et elle quelquefois, mais n’avaient jamais vécu ensemble. Ils ne se voyaient plus depuis un an et le papa ignorant ne se doutait de rien.

 

Un jour, Maréva envoya à Milka un conte qu’elle avait écrit pour lui exprimer l’importance qu’a un père dans la vie de son enfant. Il mériterait d’être lu par toutes les mères, par toutes les femmes, pour les pères... Voici le conte du Papa des étoiles.images-5.jpeg

 

 

LE CONTE DU PAPA DES ÉTOILES----------

 

Un matin d’automne, une femme sut qu’elle avait un petit bébé dans son ventre mais elle ne voulut pas en parler au papa. Et puis l’enfant est arrivé ; il est né et sa mère lui a dit :

 

-Je suis ta maman mais tu as aussi un papa ; il n’est pas là car il est à des années-lumière de savoir que tu existes ! Mais un jour, tu le retrouveras et tu sauras que c’est lui, ton papa.”images-3.jpeg

 

Bien sûr, le bébé a écouté ces paroles et il les a retenues. Aussi, un soir, alors qu’il avait grandi, il demanda à sa maman :

 

images-12.jpeg-Papa vit sur quelle étoile ? Des années-lumières, ça fait loin... Comment faire pour le retrouver ?”

 

Sa mère sourit et lui dit :

 

-Pourquoi serait-il sur une étoile ? Il est là, tout près de toi, dans ton coeur. Appelle-le, parle-lui, dis-lui que tu l’aimes dans le secret de ton jardin et envoie-lui un signe. Il te répondra !”

 

Alors l’enfant alla dans un champ, cueillit le plus petit des myosotis et dit à son papa, dans l’étoile de son coeur :images-8.jpeg

 

-Papa chéri, que je voudrais connaître, à qui je voudrais faire des bisous... Si tu m’aimes, envoie-moi un myosotis comme signe de reconnaissance. Montre-moi que tu n’es pas sur une étoile dans le Ciel, mais bien sur la Terre !”

 

Le petit garçon attendit longtemps un signe et puis un jour le facteur apporta une carte postale... Il y avait de jolis myosotis sur cette carte.

 

-Maman, demanda l’enfant, qui t’a écrit cette carte ?

 

images-17.jpeg-C’est un ami qui me dit qu’il est moine dans un monastère. Sur la carte, il a écrit une belle phrase : “Les étoiles ne sont pas si loin lorsqu’on sait les aimer !”

Le visage de l’enfant s’éclaira : "Maman, peut-on aller le voir ? Il est loin d’ici ? Et puis c’est quoi “moine” ?”

Sa mère répondit, une flamme dans les yeux :

-Cet homme a choisi d’être moine... Cela veut dire qu’il vit à l’écart du monde pour se rapprocher de Dieu dans la paix de son coeur.”

 

L’enfant réfléchit et dit soudain : "Alors, pour vivre près de son père, il a renoncé à tout... Je veux aller vivre avec lui, parce qu’on m’a dit que Dieu, c’est le Père de tous les hommes, et comme c’est le père de ton ami moine, il sera aussi mon papa !”

images-18.jpeg

 

PAA186000054.jpgL’enfant, depuis ce jour-là, ne mangea plus ; il refusait de s’alimenter et sa maman était désespérée ; elle ne savait plus que faire... Lorsque soudain, un beau matin, il reprit goût à la vie, au soleil, à sa maman. Celle-ci ne comprenait pas, jusqu’au jour où il lui offrit un bouquet de myosotis en lui disant :

 

-Mon papa a trouvé la paix de son coeur près de son père, mais comme son Père, c’est aussi le mien... c’est comme si j’étais près de mon papa. Notre Père à tous les deux, c’est aussi ton papa, et Il t’aime, comme je t’aime aussi, Maman !”

 

Sa mère fondit en larmes et serra son enfant dans ses bras. Plus tard, elle l’emmena en Grèce, à la rencontre de l’étoile qui s’était faite moine.images-7.jpeg

 

Le jeune garçon fut heureux car il put réunir son Père du Ciel et son père de la Terre !

 

Les étoiles ne sont pas si loin, lorsqu’on sait les aimer ! On sait toujours où les trouver, même si cela met des années... lumière ! _______ FIN DU CONTE du Papa des Étoiles.

 

IS191-075.jpgEn réalité, lorsque l’amie de Maréva, Milka, reçut ce conte et le lut, elle le déchira et le mit à la poubelle car elle s’était fermée définitivement à l’idée que son fils puisse voir son père.

 

Elle en voulait à cet homme pour diverses raisons et ne pouvait s’empêcher de se venger en le privant d’être papa. Elle n’avait pas compris que la relation d’un homme et d’une femme ne se mélange pas à la relation qu’ils ont avec leur enfant.images-10.jpeg

 

Cependant, un jour, son enfant ne voulut plus manger car, à l’école, ses camarades de classe lui parlaient de son père absent, invisible, inconnu ; ils lui montraient en fait du doigt le vide effroyable de cette place manquante du père ; la plupart des parents de ses petits copains étaient séparés mais ils continuaient à voir leur père, même si c’était pour la majorité un week-end toutes les deux semaines.

 

Milka s’inquiéta pour son petit Gali et l’emmena chez le pédiatre. Celui-ci parla quelques instants seul à seul avec le petit garçon.PAA186000054.jpg

 

-Que se passe-t-il, Gali ? Pourquoi ne manges-tu plus ?

 

-C’est que mon père me manque. Il n’est pas là et donc je n’ai pas faim. À  l’école, les autres me parlent de mon papa alors j’y pense beaucoup.

 

-Tu sais, Gali, ton père est quelque part. On va en parler à Maman tous les deux, tu veux bien ?

 

-Oui, je veux bien. Mais il voudra bien de moi ?

 

-Oui, Gali, ne t’inquiète pas. Je suis sûr qu’il te porte à l’intérieur de son coeur en secret.”

 

images-2.jpegGali poussa un soupir et sa maman revint dans la pièce. Elle écouta le médecin et ils parlèrent ensemble du papa de Gali ; le petit garçon était suspendu aux lèvres de sa mère ; la vie semblait revenir en lui ; il exultait d’espoir.images.jpeg

 

Quelques temps après, Milka retrouva le père de son fils et lui annonça qu’il était papa. Mathis fut si heureux qu’il alla crier sa joie dans la rue. Il rencontra Gali et le reconnut comme son enfant. Il le prend désormais avec lui tous les mercredis et un week-end sur deux. Le petit garçon est en pleine santé. Il a retrouvé enfin l’autre moitié de sa vie.

Chloé LAROCHE

25/05/2009

La femme s’était évanouie et l’homme se trouvait maintenant couvert de honte d’appartenir au genre masculin.

k0128393.jpg“Maintenant que tu as, 

déserté les lignes de ma main 

après les avoir gravés 

Maintenant que tu as, 

effacé les lignes de ma main 

après m'avoir tout donné 

 

As-tu accepté, 

ce qui se meurt 

le long des allées 

les âmes fatiguées 

Maintenant que ... “   (chanson de Stanislas Renoult)__________

_____________________________________________________________________

 

 

k0479210.jpgVoici une HISTOIRE véridique faite de mots vrais, 

écrite pour les HOMMES et les FEMMES

par Chloé Laroche,

 

 

Un jour, une femme a refusé de poursuivre l’acte d’amour avec un homme qu’elle aimait. Il l’a assénée de tous les reproches. À bout, elle a quitté le lit pour ne plus entendre la tempête qui s’abattait sur elle. Il l’a alors traitée de connasse. Puis il l’a poursuivie dans la chambre où elle s’était réfugiée, la harcelant de mille mots peu gentils. Les roses ont des épines qui peuvent piquer fort. Il a dit les jours suivants : “Tu m’as manqué de respect parce que tu t’es refusée à moi.”pe0006093.jpg

 

Un jour, cet homme a offert une bague à cette femme mais le mois suivant, il partait, en lui disant que sa vie à elle était trop difficile. Ses enfants, son métier, des ennuis à affronter soudain. Pour lui, la vie était redevenue facile. Surtout, depuis qu’elle lui avait rendu le sourire... qu’il avait perdu quand son épouse l’avait expulsé du domicile conjugal, quleques mois auparavant.

 

 

 

pe0013015.jpgCet homme et cette femme se sont ensuite perdus dans un labyrinthe. Ils entendirent soudain des phrases arriver comme des tigres se jetant sur de douces roses sans épines.

 

 

Ces phrases disaient ceci :

 

“L’amour, c’est de la dépendance. Je préfère te fuir pour me préserver.”

 

“Je rompts par sms. Je sais, ce n’est pas glorieux.”

 

“Je rompts par mail car je vois que je suis maladroit avec toi.”

 

“Il n’y a pas que toi. Il y a d’autres femmes pour vivre d’autres aventures.”

 

“Je ne veux pas faire d’efforts à te voir plus si je n’en ai pas envie.”

 

"J'ai passé une soirée merveilleuse avec toi, mais tu sais, il faut que je te dise, je pars quinze jours au Maroc avec une autre femme.”

 

“Je ne suis pas le bon cheval. Cherche ailleurs.”

 

“Je ne veux pas me sentir enfermé dans une relation.”

 

“Il ne faut pas s’attacher à moi.”

 

“C’est bizarre que tu puisses m’aimer ainsi.”

 

“Je suis bien chez moi tout seul. Je n’ai pas envie de complications et de m’emmerder la vie avec une femme.”

 

“Tu ne me manques pas donc je ne suis pas amoureux.”

 

“Je suis dans le brouillard. Désolé, mais je ne peux pas m’engager.”

 

“Ce que je t’ai dit il y a quinze jours, que j’étais amoureux de toi et que je voulais te revoir car j’étais fou de toi, j’aurais pu le dire à n’importe quelle femme.”

 

“Ton nez est luisant. Tu as mis du cirage ?”

 

“Une femme en vaut une autre. Finalement, ce que je vis avec une, je peux le retrouver avec une autre de la même façon.”

 

“Je ne veux pas quitter cette femme mais je voudrais bien t’avoir aussi parce que je ne t’oublie pas. Tu étais là avant. Elle est là maintenant. Je vous veux toutes les deux.”

 

“Je suis allé jusqu’au bout de mon plaisir. Sans toi. Mais toi, tu n’as pas ce besoin puisque tu es une femme. Je n’ai plus rien à te donner ce soir.”

 

“Tes parents sont horribles. Si je l’avais su avant, je ne serais pas venu vers toi.”

 

k0128395.jpg

 

... Cela ne finissait pas.

C’était toutes des phrases dites par des hommes.

Prononcées par des hommes pour des femmes.

En vrai.

Car tout est vrai dans cette histoire.

Il n'y a aucune invention.

Parole d'auteur.

 

k0044485.jpgLa femme s’était évanouie et l’homme se trouvait maintenant couvert de honte d’appartenir au genre masculin.

 

Mais le genre masculin est arrivé et l’a secoué en lui disant :

“S’il y a un seul homme sur terre qui peut faire mentir et gommer tout ce que tu viens d’entendre.... alors les hommes seront sauvés du déshonneur et de la honte.”

 

L’homme se leva et caressa doucement la femme.k0235762.jpg

 

“Pardon pour tout,” lui dit-il.

 

BCP026-52.jpgElle lui sourit.

 

D’un sourire qui aime à l’infini.

 

Alors, dans la forêt, on entendit des pleurs et des larmes. 

 

Une rivière jaillit et une source d’amour et de paix se mit à couler pour les hommes et les femmes.mat087.jpg

 

L'amour est précieux, capricieux, sacré, fantastique, délicat... Il a besoin de temps, d'exclusivité, de patience... comme on voit grandir une plante, un arbre, un ruisseau. Il a besoin de respect, d’écoute. Il a besoin qu’on lui donne la place des sentiments.

Il aime le dialogue et se met à grandir comme un coeur qui s'ouvre d'immensité lorsque les mains s'ouvrent sur le monde de l'autre main. Chacun a ses lignes mais nous avons tous dix doigts.

Chloé LAROCHE

 

_________ COMMENTAIRES  :

Bonjour Chloé,

Ces textes sont très beaux et si réalistes, malheureusement ou heureusement.
J'aime beaucoup votre album photos : des enfants mignons, des personnes qui sont apparemment gentilles et tendres, des paysages magnifiques. On peut savoir où les photos ont été prises ? Juste par curiosité.
Merci à vous pour ce bon moment.
Lolotte73

Ecrit par : Lolotte73 | 26.05.2009

 

Lolotte, 

Merci infiniment à vous pour ces quatre commentaires de votre part. Cela me fait chaud au coeur de vous avoir lue et, à travers vos mots, ce sont votre attention et votre compréhension, votre humanité, qui me touchent.
Les paysages sont de l'Isère ou d'ailleurs. Il y a le lac de Monteynard, vu du bélvédère du site de La Roche et vu de près aussi. Il y a le Jardin des Plantes de Grenoble avec le jardin de roses, où je suis avec ma fille décédée. Il y a mon château aussi... mais chut, c'est secret. Le champ de lavande, c'est plutôt en Provence, et l'île, c'est celle des hommes vrais, de ceux qui sont authentiques et véridiques, intègres et respectueux de leur entourage, y compris la Terre. Cett île se trouve en chacun de nous, si on veut la trouver et s'y arrêter. Et puis, il y a la ballade près d'Herbeys, d'où l'on voit ma montagne Belledonne enneigée. Je vous remercie d'avoir parcouru cet endroit de mes écrits et soyez heureux, comme le dit la chanson... Je vous souhaite tout le bonheur du monde. Chloé L

Ecrit par : Chloé Laroche | 26.05.2009

 

Chloé,
C'est vous qui nous parlez de choses vraies, alors MERCI. Et surtout ne cessez pas d'écrire, c'est beau et touchant.

Ecrit par : Lolotte73 | 27.05.2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15/03/2009

Une future maman d'origine algérienne m'a écrit, désespérée. Elle vit un cauchemar et attend son enfant dans la peur d'être expulsée et privée de son bébé.

Bonjour à tous et toutes,

Dernièrement, nous avons fêté le Jour de la Femme.

Sur ce blog, c'est tous les jours FÊTE pour les femmes, mais dans le sens de dénoncer les situations difficiles qu'elles vivent.

Car c'est beau d'honorer la femme, encore faut-il la respecter au quotidien.

images-4.jpegJ'ai choisi aujourd'hui de vous transmettre le message d'une femme algérienne, Leila, qui vit un calvaire et qui m'a écrit dernièrement pour demander de l'aide et avoir un soutien moral, ainsi que pour témoigner de son angoisse d'être expulsée alors qu'elle attend un enfant d'un homme français.images.jpeg

 

Voici la lettre de Leila, envoyée le 12 mars :

"Bonjour Madame. Je suis une femme algérienne entrée en France avec un visa long séjour suite à un mariage avec un homme qui s'est avéré très violent. Cet homme me faisait du chantage par rapport aux papiers et m'a obligée aux pires des perversions. J'ai porté plainte pour violences conjugales et viol. Cette dernière a été classée sans suite, le motif étant qu'il n'y avait pas de témoin lors des viols !!!!! Mon ex mari avec qui je suis séparée a demandé un divorce pour faute. Cela fait deux ans que ça dure ; il se fait passer pour victime et m'accuse d'être venue pour les papiers. De plus, il a écrit à la Préfecture ; de ce fait, j'ai reçu un OQTF validé par le TA ; le motif était que les algériennes ne bénéficient pas de loi sur les violences conjugales.images-5.jpeg

Actuellement, je vis en concubinage avec un autre français et je suis enceinte de 4 mois ; mon copain a fait une reconnaissance anticipée et j'ai très peur d'être expulsée dans cet état. Cela serait terrible pour moi car ma famille en Algérie n'est même pas au courant et dans un pays musulman c'est un drame. J'aime beaucoup mon copain et je ne veux pas être séparé de lui. Beaucoup de gens me disent que, dès que mon bébé sera au monde, je serai expulsée et le bébé restera avec son père. C'est horrible de faire cela à une mère. Je ne comprends pas pourquoi mon ex mari a tous les droits, sous prétexte qu'il a la nationalité française, de toutes les façons il en était conscient car il me répétait souvent : "Tu n'es qu'une arabe ici. Tu n'as aucun droit." Et il avait raison. Je ne veux pas être séparée de mon bébé. De quel droit on me le prend ? C'est moi la victime dans l'histoire." LEILA

 

J'ai répondu à Leila ces mots :

images-2.jpegBonjour Leila. Je suis très touchée par votre histoire, ce calvaire que vous vivez, cette angoisse alors que vous portez un enfant. C'est inadmissible que vous puissiez vivre tout cela sans que personne ne vous aide. Je vais faire un article sur vous, si vous êtes d'accord, et de toute manière, vous ne serez pas expulsée ainsi, car le Réseau d'Éducation sans frontières ne vous laissera pas dans cette situation. Il faut les contacter et leur demander leur soutien. Le Réseau existe dans chaque ville de France et il y a des rencontres chaque mois. Leur site est :http://www.educationsansfrontieres.org

Leila, ne perdez pas espoir. Restez sereine pour l'enfant que vous portez. Nous allons vous aider. Plein de pensées pour vous. C. L.

______________________

 

Leila, vous êtes coincée dans une situation difficile, cornélienne, entre un mari qui vous fait du tort et qui pousse le vice à aller en Préfecture pour vous causer des ennuis terribles... et dans la relation concubine avec un français, situation que votre pays d'origine réprouve. Vous attendez un enfant et vous avez peur que la France vous demande de rentrer au pays en gardant votre enfant. Il faut se renseigner clairement sur cette menace dont on vous a parlé... d'être expulsée sans votre bébé, ainsi que sur les soutiens que vous pouvez trouver pour vous protéger dans cette situation, en contactant les associations de défense de femmes et le Réseau d'Éducation sans Frontières, dont j'ai donné le site plus haut.images-3.jpeg

Si des personnes pouvaient témoigner et nous aider dans la situation de Leila, qu'elles laissent des commentaires sur cet article. Merci infiniment.

Chloé Laroche

___________________________________

Commentaires

Bonsoir, je vous remercie mille fois madame, c'est vrai je suis très désespérée par ma situation, je ne vis plus, merci d'avoir donné de l'importance à mon récit, je me sens moins seule, je suis suivie par le RAJFIR ; ils me disent d'attendre la naissance de mon bébé mais j'ai peur. Le Préfet a cru mon mari et n'a rien pris en considération concernant mes plaintes et mes mains courantes. Le Tribunal administratif a validé sa décision car le Juge a dit qu'à 28 ans je peux vivre en Algérie sans ma famille, et il prétend que je n'ai aucun élément par rapport aux menaces faites par ma famille. Comment lui apporter les éléments de menaces verbales, je suis à bout de force ..

LEILA

le 15.03.2009

___________________________________

2177-44.jpgLeila,


Je suis touchée par votre message lu ce soir. Vous êtes à bout de forces mais tenez bon. Soignez-vous pour votre bébé, cet enfant que vous attendez. Reposez-vous, mangez normalement, soyez sereine dans votre coeur. Votre bébé doit arriver quand ? Des dizaines de personnes, des centaines... vont lire votre histoire... et même si personne n'écrit, toutes les pensées d'amitié et d'espoir pour vous arriveront jusqu'à vous. De toute façon, beaucoup de gens se mobiliseront au moment venu pour que vous restiez en France et que jamais, au grand jamais, on ne vous sépare de votre bébé, ce qui serait une chose horrible. Ce n'est pas une chose possible, aussi n'y pensez plus et concentrez-vous sur votre grossesse, sur votre enfant qui ressent chaque angoisse et ce calvaire que vous vivez. Parlez-lui et rassurez-le en lui chantant des chansons, des chansons douces.

Grosses bises.

Chloé

Ecrit par : Chloé Laroche | 16.03.2009

 

___________________________________ LEILA :

 

Merci de me rassurer, vous êtes un ange, mon bébé arrivera le mois d'août , je vais me battre pour lui , je l'aime tellement malgré qu'il n'est pas encore là, j'aime aussi le papa mais c'est un amour différent, le cœur d'une femme peut contenir différents amours aussi fort les uns que les autres. Je considère que je mène une guerre , ma seule arme c'est que je maîtrise la langue de ce pays et je peux me défendre mais des fois je baisse les bras , quand on m'accuse d'être venue pour les papiers alors je dois me justifier 1000 fois. J'ai fait tout pour réussir dans mon pays (un bac, une licence, et un travail d'assistante de direction) mais les parents avait décidé que la réussite d'une femme c'est le statut d'épouse et par là a commencé mon cauchemar. Il faut dénoncer la dépendance des femmes venues dans le cadre d'un regroupement familiale et cette soumission est encouragée par les préfets qui donnent raison au mari violent quelque soit les circonstances, sous prétexte qu'il faut faire du chiffre. Mon ex mari m'a violée de la plus ignoble des façons, je ne souhaite à aucune femme de vivre cela ; et le préfet a approuvé, je considère que c'est un double viol.

Merci d'être là, madame, votre blog est très bien, j'avais posté auparavant mon histoire ailleurs et j'ai eu des réponses horribles ("retourne dans ton pays", etc.....) mais vos réponses me donnent la force maintenant je ne suis plus toute seule.

Ecrit par : LEILA | 16.03.2009

 

Le 16 mars 2009______________________ Chère Leila,

 

Vous êtes très courageuse et vous allez y arriver. Votre petit va naître au mois d'août, comme moi... un petit lion. Ma fille était lion aussi.

Je vous embrasse très fort et vous envoie plein de courage et de force. Merci pour vos gentils mots et vos compliments.

Chloé

___________________________________________ Le RAJFIR :

Réseau pour l'autonomie juridique des femmes immigrées et réfugiées

c/o Maison des Femmes de Paris 163 rue de Charenton 75012 Paris - tél. 01 43 43 41 13 - fax 01 43 43 42 13

E-MAIL : rajfir@wanadoo.fr

________________________________________________________

 

SUITE DES COMMENTAIRES :

Bonjour, merci de prendre de mes nouvelles, je n'ai pas osé vous contacter. Pour ma situation rien n'a changé et le Préfet m'a envoyé un courrier pour que je quitte le territoire et si je ne le fais pas je risque l'emprisonnement mais je prends le risque, il ne mesure pas les conséquences sur moi et mon bébé si il me revoit dans cette situation ; il a osé même écrire que je peux ne pas retourner avec mes parents , et que l'Algérie est grande, il ne sait pas que renvoyer une femme enceinte d'un francais dans un pays musulman est un crime ... alors qu'ici je vis avec mon compagnon qui a reconnu l'enfant. J'ai demandé la protection à la France mais on ne me l'a pas accordé .
En ce qui concerne la plainte que j'ai déposé contre mon ex mari pour violences conjugales, j'ai subi une expertise psychiatrique qui a déduit que je suis crédible, donc j'ai rendez vous au commissariat le 19 mai pour une audition mais j'ai peur de me faire embarquer pour ma condition de sans papier ; heureusement je serai accompagnée de l'avocate de l'association RAJFIR et du père de mon bébé, donc j'essaye de ne pas stresser mais c'est dur.
Je suis enceinte de 6 mois et ma grossesse se déroule bien , ce petit ange me donne que des joies , c'est une petite fille qui s'apellera LINA .
Je voulais tellement vous donner de bonnes nouvelles mais ce n'est pas le cas , j'ai essayé de contacté le RESF à plusieurs reprise par email et téléphone et pas de réponse ou si une personne répond elle m'oriente vers une autre qui ne donne pas suite , peut être jugent-ils que mon histoire est sans intérêt ou vraiment compliquée , on me dit seulement que je serai pas expulsée après la naissance et que tout est possible avant , ce n'est pas trés rassurant ..........
En tous les cas je vous remercie de votre intérêt , vraiment ça me touche profondément .

Ecrit par : leila | 12.05.2009

_______________________________________

Chère Leïla,
Oui, j'étais inquiète de ne pas avoir de vos nouvelles, aussi j'ai écrit sur votre e-mail. Je suis heureuse que vous m'ayiez répondu et de savoir où vous en êtes. Je suis inquiète pour vous et espère que tout va s'arranger. Je suis désolée que vous n'arriviez pas à joindre le Réseau d'Éducation sans Frontières. Si un membre du réseau nous lit, qu'il prenne contact avec moi et je ferai le relais avec vous. Je vais de mon côté essayer de les joindre. Gardez le courage et aussi la force dans l'amour de votre bébé et de votre compagnon. Je pense à vous et espère que le 19 mai, tout se passera bien. Je vais refaire un article pour vous. Il faut qu'on entende ce que vous vivez. Je vous embrasse. Chloé Laroche

Ecrit par : Chloé Laroche | 13.05.2009

____________________________________

je vous remercie de tout mon coeur .

Ecrit par : leila | 13.05.2009

_________________________________________

FAUT PAS CROIRE TOUT CE QUI SE RACONTE!!on a pas entendu le mari français!!..leila prkoi as tu accepté d'épouser par deux fois un français , sachant que ta famille est contre!!

Je suis moi même accusé de violence conjugale avec des fausse declarations chez le medecin des calomnies imvraisemblable de lapart de ma cher femme narcisique hystérique paranoyaque aqui g fait tellment confiance!!: je lui ai donné mon nom,ma vie!! compte joint, liberté de sortir , travailler!!
et a cause de ce RAFJIR ELLE A CRU QU4AU BOUT DE 6mois de présence en france elle a tout les droits!!
elle parle déja de convention franco algerienne!!de partage de bien!! 
elle a pleuré auprès de tout lemonde m'a fait passé pr un tiran!! alors ke c archi faux.mais DIEU EST AVEC MOI
ELLE EST DANS LA MERDE JE DIVORCE EN ALGERIE ET ELLE VA SE VOIR RETIRER SON TITRE DE SEJOUR ET JE VAIS L4ATTAQUER PR FAUX ET USAGE DE FAUX ET DIFFAMATION§§
C TELLMENT BEAU UNE CARTE DE Sé jour pr une femme sans scrupule comme elle et DIEU sait y en a un paquet!!!!
je sais ttes foiskil ya des femmes honnetes mais.....ou sont elle!!? les gens oublient kil ne sont e de passage sur terre!!
DIEU EST CAPABLE DE VOUS PUNIR MM SI VOUS AVEZ VOTRE CARTE DE SEJOUR!!! mm si vous avez tt l'or du monde!!!
enfin je dis vigilence!!!!laissez les sentiments de coté! et svp un peu d'objectivité!!!
les affabulateurs existent,les opportunistes comediens aussi..je ne t'accuse pas directement leila mais j'ai des doutes!! prkoi vouloir absoulemnt rester en FRANCE PRKOI DEUX FOIS AVEC DES FRANçais sachant ke tes parent sont aps d'accord..c pas du rasicmee et sa ne me regarde pas!!tu veins d'une socienté sensée etre conservatrice avec des valeurs differente? bref......que DIEU SOIT AVEC TOI SI TA CAUSE EST JUSTE SINON SACHE KE TOUT SE PAYE DS LA VIE

Ecrit par : ALI | 02.07.2009

__________________________________

Bien fait pour toi!

il faut réfléchir avant d'agir! tu fais la victime, mais on sait que c'est faux! ton petit manége ne marche pas avec tout le monde! (madame du blog va surement pas afficher mon opinion) tu es prête à toute Leila pour rester en France.. tu vas contre l'avis de tes parents! ça fait bien en France de se plaindre des sociétés arabes, anti droit de la femme etc... Il suffit que tu soit arabe ou d'origine,femme, que tu dises que ta famille te fait ci et ça, et OPPP comme un miracle , on vous croit, on vous plaint, on veut vous aider etc.... tu es pathétique, dégoutante! arrêtes de manipuler les gens! et essaye d'être honnête! tu verra la vie sera beaucoup plus simple pour toi!

Ecrit par : eric | 06.07.2009

_________________________________________

Éric, au contraire, je laisse votre message, pour que chacun lise vos mots inhumains envers une femme que vous ne connaissez pas et qui attend un enfant pour le mois d'août d'un homme qu'elle aime et qui l'aime, un français oui, mais avant tout, un homme qui va devenir père et qui aime cette femme.
Leïla a été traumatisée et déçue par son mariage avec un français, l'homme contre qui elle se bat. Mais aujourd'hui, elle souhaite être heureuse et avait des craintes, quand elle m'a écrit, sur le fait de pouvoir rester ici avec sa nouvelle famille, son bébé et l'homme qu'elle aime. Vous n'avez pas à l'insulter. C'est ignoble ! Vous dites d'elle qu'elle est "dégoûtante". C'est vous qui l'êtes en réalité, dans vos propos. Quelle est votre motivation ? Le racisme, la discrimination, le machisme, la colère envers une femme, la haine des arabes, des femmes arabes, des étrangers globalement ? Qu'est-ce qui peut vous inciter à laisser un message sur mon blog de cet ordre, pour une femme dont vous dites qu'elle manipule ? Leïla est avant tout une femme, une maman enceinte, une citoyenne de ce monde où nous vivons vous et moi... alors pourquoi tant de haine ?!!!!!!!! Chloé LAROCHE

Ecrit par : Chloé Laroche | 06.07.2009


06/03/2009

Le 3919 est le numéro des violences conjugales. Une femme meurt tous les trois jours de violences conjugales en France et un homme meurt tous les dix jours (dans les trois quarts des cas, ces hommes battent leur compagne).

 

Bonsoir à tous et toutes,

 

Dominique m'a écrit tout à l'heure. Son commentaire que je vais vous transmettre est à propos de mon article paru le 26 Février et intitulé : "Je voudrais vous dire ce soir que je suis triste pour ces trois petites filles en bas âge tuées chez elles à Amilly dans le Loiret, par leur père qui s'est immolé ensuite par le feu. Dépression, violence, aide, écoute, numéros verts."images-6.jpeg

 

images-11.jpegMerci à vous, Dominique, pour les précisions que vous apportez, avec ces chiffres terribles, chiffres et situations répétitives... qui demandent aux femmes et aux hommes de réfléchir sérieusement sur la relation d'amour, sur le respect mutuel, sur la dépendance affective, sur leur responsabilité de parents adultes, sur la notion d'engagement, sur la liberté qui ne devrait se faire que dans l'écoute et la communication avec l'autre, en se demandant toujours où commence notre liberté et où finit celle de l'autre.

 

Voici ce que m'écrit Dominique :

 

"Bonjour, je vous signale que le 3919 est le numéro sur les violences conjugales et a remplacé le 01 40 33 80 60 (qui fonctionne toujours). C'est la même équipe professionnelle. C'est anonyme (sauf si la personne souhaite lever l'anonymat pour une raison spécifique) mais pas gratuit. Prix d'un appel local. Violences conjugales Numero de telephone.jpg

 

La situation qui vous fait réagir est malheureusement assez typique d'une situation de violences conjugales. Tous les ans, environ 170 hommes tuent leur femme, 45 hommes se suicident après et certains tuent également les enfants : en 2006, 11 sont morts, en 2007 seulement 1 enfant. 

 

images-12.jpegLes causes sont presque toujours les mêmes : il veut l'empêcher de partir, de divorcer, de reprendre sa liberté. Des femmes aussi tuent leur conjoint ou ex. Mais le plus souvent parce qu'il la menace ou la battait déjà, et également parce qu'il ne la laisse pas partir. Elevons nos enfants et surtout nos garçons, dans la liberté et le respect de l'autre, de son autonomie et de ses projets. C'est comme ça que ça changera. 

L'amour ne peut être une prison, la possession de l'autre, ce n'est pas possible."images-10.jpeg

 

Je vous remercie, Dominique, pour votre commentaire.

Sincèrement,

Chloé Laroche.

 

 

 

 

05/03/2009

Mon propos ce soir sur la "violence" des enfants, sur le travail des instituteurs, sur l'impact du deuil, des adultes, de leurs comportements, de leur exemple... sur les enfants.

Bonsoir à tous et toutes,

 

thumb_bebe~1.jpgLundi matin, j’ai écouté avec bonheur le témoignage d’une institutrice en maternelle, Tina, sur RMC. Elle témoignait sur les enfants dits “difficiles” et répondait à la question : “Êtes-vous d’accord pour le dépistage précoce de la violence chez les jeunes enfants ?”... Elle a répondu : “Mais on le fait déjà dans les écoles. On dépiste les comportements débordants des enfants dont on s’occupe et, en travaillant avec les parents, on arrive à aider l’enfant. Il est vrai que si les parents baissent les bras et délaissent l’éducation et l’accompagnement de leur enfant, c’est perdu, on n’y arrive pas... Mais vous vous rendez compte, ce serait stigmatiser un enfant que de le mettre dans un fichier pour un acte violent, pour un comportement inquiétant à une époque de sa vie. Cela le suivrait partout, durant toute sa existence. Non, il faut aider l’enfant qui a des problèmes de comportement. Il a besoin qu’on l’aide, qu’on l’écoute. C’est essentiel.”thumb_bebe~9.jpg


Un enfant qui est violent peut l’être, à mon sens, à cause d’un deuil, à cause d’un traumatisme, à cause d’un manque (manque de sa mère ou de son père qui travaille trop ou est absent), pas assez de calins, d’attentions, trop de négligence, ou alors un manque total de limites... qui l’insécurise aussi. Un enfant peut être violent parcequ’il a vu un film, des images qu’il ne devait pas voir, même pornographiques, anodines pour certains mais graves pour de jeunes enfants, perturbés par la mise en scène de la sexualité d’adultes. Certains parents laissent leurs enfants visionner de tels films avec eux ; j’en ai eu le témoignage et la confirmation, sans savoir qui sont ces personnes, mais elles existent et je ne pense pas qu’elles se vantent de cela !!! Je suis horrifiée de savoir que de tels parents agissent ainsi et font plus graves encore.thumb_cee2c671.jpg

thumb_swimming-ba45bies-8.jpgBrigitte Lahaie disait très justement dans son émission d’aujourd’hui sur RMC, à propos du divorce et de la séparation des parents, que être adulte, c’est savoir protéger ses enfants et faire passer leur intégrité et leur équilibre avant de satisfaire nos envies et nos désirs. Je pense que dans le cadre d’un divorce, si l’un des parents se sert de l’enfant comme objet de chantage et de monnaie d’échange dans la relation à son ex-conjoint, le petit aura bien du mal à grandir en paix, sans violence : cette violence peut être rentrée, telle une colère de volcan souterraine qui explose un jour brutalement soit par une violence qui s’exprime par des mots, de l’agressivité, un mal-être général. Deux parents qui se séparent doivent le faire intelligemment pour leurs enfants et se comporter en adultes, c’est-à-dire dans la paix, la communication et une organisation à l’écoute des enfants et de leur rythme. Un père qui dit et avoue humblement qu’il ne peut assumer la garde de son fils mais qu’il sera toujours là pour lui et qu’il le prendra régulièrement à des moments bien définis et réguliers... ce père est un point d’équilibre pour un enfant, un point d’ancrage, de rassurance pour l’enfant. Un jeune homme a témoigné dans l’émission en disant que le divorce de ses parents s’était passé merveilleusement car il avait libéré son père et sa mère, et qu’ils ont réussi à aimer leur fils chacun, sans conflit entre eux et en total accord, pour le bien de leur enfant. C’est bien cela être adulte.thumb_bebe3.jpg

À propos du deuil d’un enfant et de ses conséquences, je peux témoigner pour mon fils. Mon fils avait trois ans quand son papa est décédé, l’année passée. Cela a provoqué beaucoup de tristesse et puis de la colère en lui, qui s’est transformée en agressivité, en coups sortant de lui et qui se portaient sur moi. Après il me disait : “Maman, c’est parce que Papa est parti.”.. ou bien : “Je suis en colère pour mon Papa.”

Ce n’est pas facile de voir son enfant lever la main sur vous, si petit, prendre ses petits poings et vous frapper au visage, comme si les vivants étaient coupables de rester, comme si la colère pouvait traverser les corps physiques pour parler aux morts, coupables d’être partis.

thumb_1187463400.jpgJ’ai toujours réagi par la douceur, l’écoute, la fermeté aussi de lui dire que frapper sa mère est interdit. Lui proposer un coussin pour frapper dessus, sortir cette colère.

Je l’ai beaucoup entouré, écouté, rassuré. Parfois j’ai mis des mots sur des émotions que je ressentais de lui, sur son deuil, sur cette colère qui ne se disait plus mais qui était là.

Il a eu aussi une période où il voulait quelque chose et puis son contraire tout de suite après, puis il revenait ensuite à son premier choix, avec une contradiction dans son comportement très inquiétante.

L’homéopathie l’a beaucoup aidé dans tous ces passages. Pour ce comportement dont je viens de parler, un remède s'est révélé miraculeux : "Staphysagria" en 9 ch trois fois par jour, trois granules, durant plusieurs jours. Ce remède convient aussi pour la colère rentrée. Pour la perte d’appétit, l'agressivité, les crises de colère, le remède "Lypocodium" en 15 ch (3 granules deux fois par jour durant plusieurs jours) a été très efficace. Vous pouvez aller voir un médecin homéopathe pour vous faire aider pour vos enfants et vous-même. Il y a aussi des livres très bien sur comment soigner ses enfants et les aider en homéopathie, sans forcément courir chez les médecins. Ceci est d'ailleurs recommandé aujourd'hui par la Sécurité Sociale, qui apprécie de nos jours que nous nous prenions en main. L'homéopathie n'est pas très chère et chacun pourrait s'autonomiser en s'intéressant de plus près à cette médecine douce et peu coûteuse.


thumb_swimming-ba45bies-8.jpgPour en revenir au deuil vécu par un enfant : quand j’ai perdu ma fille Océana il y a douze ans, mon neveu, qui avait à peu près le même âge qu’elle, a beaucoup souffert du départ de ma fille. Il avait trois ans et demi et ce deuil brutal l’a mis en face de cette réalité de la mort, absence inéluctable qui peut ébranler le psychisme d’un enfant. À l’époque, des adultes lui ont dit que ma fille était sous la terre dans une boîte et qu’elle n’existait plus.... Plus rien que le néant. Comment voulez-vous qu’un enfant vive avec ces mots ? De mon côté, je lui ai parlé du papillon, lui disant que la mort, c’est une nouvelle vie qui commence, que l’âme quitte son enveloppe et prend son envol pour d’autres chemins... et surtout que l’amour se poursuit, que notre amour est infini, éternel, ne meurt pas, lui. Que ma fille vivait dans notre coeur, qu’elle était partie mais que, nous, nous poursuivions notre route en la gardant dans nos pensées bien vivante.thumb_normal_bibi.jpg

Au début de la semaine, un petit garçon a été accusé d’avoir poignardé sa soeur... Chacun sur les ondes a parlé de la violence chez les enfants, de cette société, des jeux vidéo, de la télévision... En fait, ce n’était pas lui qui avait frappé, c’était sa mère. Une mère dépassée par sa propre vie, ses responsabilités... Le trou noir.

Combien d’enfants voient leurs parents dépassés, perdus, sans espoir, sans le goût de la vie, sans réactions.... Combien payent dans leur comportement celui des parents ? Combien prennent sur eux les croix de leurs ascendants...
Combien servent d’éponge aux larmes de leur mère, de leur père ?

thumb_329421558[1].jpgJe pense à ces fillettes qui ne voient plus leur père car leur mère a décidé de partir à mille kilomètres du domicile conjugal.

Je pense à cette petite fille emmenée par sa mère aux États-Unis. Je pense à son père qui a fait une dépression de ne plus la voir. Depuis, il a refait sa vie et a refondé une famille.

Je pense à cette mère qui a laissé ses quatre enfants pour vivre le grand amour. La plus âgée avait treize ans. Elle s’est occupée de ses frères et soeurs. Ils ont vu leur père se tordre de chagrin au plus profond du coeur.

Où sont les adultes ?thumb_Bebe_.jpg

Réveillez-vous, les enfants ont besoin de vous pour devenir d’autres adultes responsables et harmonieux.

Secouez-vous, les enfants de ce monde ont besoin de votre écoute, de votre parole, de votre regard, de votre force intérieure, de votre courage, de votre énergie pour avancer et se battre dans un monde qui demande des forces nouvelles et battantes.

Chloé LAROCHE

28/08/2008

Mon hommage à Rose, petite fille de 4 ans assassinée par son grand-père en Israël. Mes pensées pour les dix soldats tués en Afghanistan et pour le bébé et sa maman assassinés par l'ex-compagnon de cette dernière.

J'offre ce poème pour la petite ROSE, assassinée par son grand-père.939105063.jpg Elle avait 4 ans et demi et était triste dans son coeur. Elle avait un père en France et était chez sa mère en Israël, laquelle vivait avec son ex-beau-père, le grand-père paternel de Rose. Ils avaient deux autres jeunes enfants, nés de leur union. Le grand-père, âgé d'une quarantaine d'années, a tué sa petite fille dans un accès de colère, en la frappant. Il a avoué le crime et a dit qu'il avait mis le corps de Rose1884938743.jpg dans une valise puis qu'il l'a jetée dans la rivière Yarkon. 

Des plongeurs volontaires fouillent la rivière, sans trouver pour l'instant le corps de Rose.

 

J'offre ce poème aussi aux dix soldats assassinés en Afghanistan.

Au bébé assassiné par son père dans les Yvelines, à sa mère décédée des suites de ses blessures.

Aux enfants frappés dans le silence et le mutisme, martyrisés, maltraités.

 

 

ROSE_________________2065035625.jpg

 

 

Tu es cachée dans ton coeur

Petite fille triste qu'on n'a pas su défendre

Pas su protéger, pas su aimer

 

Tu as vu tes parents se déchirer

Pour avoir ta garde et ton sourire 

Séparés par des kilomètres

 

Tu es cachée en un endroit

Recouvert de vert et de bleu

Les couleurs de ton espérance

 

Tes larmes ont fait une rivière si grande

Qu'un homme a crié au monde

Qu'il t'avait jeté dedans

 

Je voudrais t'offrir toutes les roses

Celles du bonheur, celles de la joie

Les roses qui adouciront ta peine

 

Va trouver ton ange, celui de tendresse

Qui t'entourera à jamais

De ses bras protecteurs

 

Rose, certains disaient de toi

Que tu étais si triste

Malheureuse et rebelle

 

Ton regard cherche le monde

Cette terre bien moche d'humanité

Où des hommes tuent leurs enfants et tout petits

 

Un bébé a été tué il y a quelques jours1431497609.jpg

Par son père en France

Sa mère est morte frappée aussi 

 

Deux coeurs ont cessé de battre

Dans la violence d'un amour martyr

Déchirements, séparations, haines

 

Rose, tu vois le monde et tes parents

Tu les aimes et tu les vois pleurer

Sur leurs choix, sur ta vie sacrifiée

 

Tu envoies un nuage rose et bleu

Dans leur vie, sur leur chemin

Afin qu'ils sachent que ton coeur vit

 

Rose, le monde est dur

Et toi tu es partie de là

 

Dix soldats sont morts aussi798144745.jpg

Tués dans la bataille d'une paix fragile

Pour un idéal sans appel, sans délai d'âge

 

Ils étaient jeunes, vingt ans pour certains

Engagés pour défendre des valeurs solidaires

Contre des guerriers talibans, assassins et cruels

 

Dix soldats sont morts et leurs parents les pleurent

Dix cercueils devant le rictus de la mort lugubre

Ils se sont battus, se sont fait massacrer à jamais

 

Rose, tes petits membres n'ont pas supporté 

Les coups de ton grand-père, les coups pires que la mort

Cette brutalité assassine jaillie d'un adulte sur un petit être

 

Combien d'enfants supportent ces coups dans le monde ?

Le silence est seul témoin des pires horreurs

C'est pourquoi je le brise

 

Rose, reçois ma tendresse

Mes pensées, mes roses pour toi

Tout l'amour de tous ceux qui pensent à toi

 

Amour que je transmets aussi aux dix soldats assassinés en Afghanistan et à ce bébé de quatre mois tué avec sa maman par un père qui ne supportait pas la séparation. 

 

Amour que j'envoie à ma fille Océana qui aurait eu 14 ans le 17 août de cette année.1051846086.jpg

 

L'épine de la rose saigne mais la rose ne meurt pas. L'amour ne meurt pas.

 

Chloé

 

Commentaires

Je viens de découvrir ce blog, et son auteur Chloé LAROCHE, et je tiens à dire qu'il est vraiment exeptionnel, pour la franchise, le osé dire, la générosité, 
C'est merveilleux de pouvoir mettre des mots à toutes ces horreurs, qui me glacent personnellement quand je les apprends !!
Je tiens à dire un grand bravo à Chloé pour ces propos courageux et ses dénonciations
Vraiment c'est remarquable, et je suis sure que pleins d'autres personnes qui lisent ce blog pensent pareil !!

Bon courage et bonne continuation à vous

Ecrit par : DURAND | 30.10.2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/08/2008

Dieu seul le sait mais nous aussi. Pauvreté et solidarité, avec ATD Quart Monde, l'Abbé Pierre et Coluche. Poème contre les Négationnistes. Poème "Sidéens, femmes et divorcés".

Ces poèmes sont extraits de l'ouvrage de Chloé Laroche, édité en 2000 : "Soleil d'amour Soleil de Colère" -ISBN : 2-9516004-0-2, aux éditions L'Âme du Ciel.

 

PANTOUM POUR L'ABBÉ PIERRE ET COLUCHE________________1231960303.jpg




À toi l’Abbé Pierre qui fit jaillir ces mots :
“Servir premier le plus souffrant” même avant soi
À toi Coluche pour qui Pierre est un héros
Voici ce qu’un jour tu lui dis : “Eh ben voilà”


“Servir premier le plus souffrant” même avant soi
L’Abbé nous y invite avec ses chiffonniers
Voici ce qu’un jour tu lui dis : “Eh ben voilà”
Lui offrant un chèque de solidarité


L’Abbé nous y invite avec ses chiffonniers
Ils vivent si pauvres pour donner le bonheur
Lui offrant un chèque de solidarité
Tu lui fis un clin d’âme des Restos du Coeur


Ils vivent si pauvres pour donner le bonheur
Dans l’immense toit d’Emmaüs né pour l’Amour
Tu lui fis un clin d’âme des Restos du Coeur
Tous les deux vous resterez en nous pour toujours


Dans l’immense toit d’Emmaüs né pour l’Amour
La mort n’existe plus car la vie nous gagne
Tous les deux vous resterez en nous pour toujours
Car grâce à vous l’indifférence est au bagne

Janvier 1993____________________________________________________64888910.jpg

 

 

ODE POUR LES PAUVRES___________________

En hommage au Père Joseph Wresinski,
fondateur du Mouvement ATD Quart-Monde




La dignité n’est pas le privilège des riches
Dans le Quart-Monde hommes et femmes marchent debout
Surtout ne me soutenez pas que les pauvres trichent
Ou alors essayez de vivre avec eux sans le sou
Chez nous ils sont des milliers d’êtres à souffrir de faim
Exclus et rejetés par le don du pain quotidien
Ils ont perdu leur travail, leurs enfants, tous leurs espoirs
Et très souvent ne savent ni lire ni écrire
Mais ils gardent le courage d’esquiver le pire
Même si quelques uns pour fuir se mettent à boire


Tant que vivra la misère l’Homme ne peut rire
Dans notre beau pays combien d’enfants n’ont pas de jeux
Les sourires de leurs parents sont rougis de soupirs
À Noël mille tristes larmes emplissent leurs yeux
Puissent ceux qui possèdent donner à ceux qui n’ont rien
De l’argent, des vêtements, des jouets ou un jardin
Pour qu’enfin dame Solidarité s’émerveille
D’avoir autant de fiers fidèles à son service
Et surtout n’attendez pas un instant plus propice
Mais donnez bien vite avant le brouillard du sommeil


Dans la rue grise les mendiants sont les baromètres
De la générosité sans fard des passants pressés
Qui saura entrouvrir assez grande sa fenêtre
Pour accueillir cette femme assise avec son bébé ?
Le confort, le luxe et l’argent seraient-ils si jaloux
Pour susurrer qu’elle aurait peut-être en elle des poux
Ce ne sont que prétextes de gens lâches et sans coeur
Pensez au lendemain : ces âmes seules dans le froid
Ne laissez pas s’éteindre leur étincelle de joie
Qui au feu d’un foyer leur rendrait un nouveau bonheur


Joseph disait que “la misère est l’oeuvre des hommes”
Il ajoutait : “Seuls les hommes peuvent la détruire”
Aujourd’hui l’indigence a reperdu de ses formes
Le Mouvement d’Aide à Toute Détresse la fait fuir
Depuis déjà trente-cinq ans que ce groupe a surgi
Grâce à toi qui te nommais père Joseph Wresinski
La misère est toujours là mais des hommes se battent
Pour dire qu’elle existe et pour la faire reculer
Si chacun les aide elle devra rendre les clés
Qu’elle a volées aux tristes sans-logis... échec et mat !




Janvier 1993  64888910.jpg____________________________________________________________________________________




MORTS EN ALGÉRIE____________2 août 1996

Dédié à  Monseigneur Claverie




Mort à Oran
Mort en priant
Tu étais de ceux
De la colère de Dieu

L’humanité blessée
N’oubliera pas ton feu
Les étoiles versent les larmes
Qui naissent du sang qui coule

Tu te nommais Pierre
Évêque en Algérie
Et tu maudissais la guerre
Que livre la horde sauvage

Cette horde criminelle
Qui tua sept de nos frères
Moines éperdus de prières
Âmes folles de Dieu

Mais Dieu est grand
Car Il est Allah
Il est Jéhovah
Yahvé tout-puissant

Sa colère doit être grande
Devant la foi qui tue
Il n’aime que l’Amour
Unissant tous les croyants

L’Algérie était heureuse
Lorsque je l’avais visitée
Mais aujourd’hui elle pleure
Et ses larmes coulent en chaque femme


Chaque algérienne qui se tait ou qui crie
Chaque journaliste qui vit dans la terreur
Chaque religieux qui tremble pour les siens
Chaque chauffeur qui meurt près de son Évêque

 

225582826.jpg

 

SIDÉENS, FEMMES ET DIVORCÉS________________________


(Dédié à Monseigneur Jacques Gaillot, évêque d’Évreux
et à mon amie feu Aimée Guicharet qui soutenait les sidéens)



Quand la Pierre de l’Église renia Jésus
La foi des fidèles ne s’arrêta pas là
Aujourd’hui lorsque le Sida nous met à nu
Le Pape nie l’objet empêchant le trépas
Saint-Pierre aussi avait renié Jésus trois fois
Mais son amour de Dieu fut plus fort que l’effroi
Un séropositif ne peut plus donc aimer
Puisque sans préservatif il devient tueur
Laisserez-vous des enfants perdre le bonheur
D’avoir trouvé l’amour, même contaminé ?


Quand la Pierre de l’Église renia Jésus
Marie et ses soeurs en foi ne faiblirent point
Pourtant ici encore la femme est exclue
Certains parlent du mythe d’Ève si lointain
Saint-Pierre aussi avait renié Jésus trois fois
Mais son amour de Dieu fut plus fort que l’effroi
Salomé était de la race de Judas
Pourquoi exclure les femmes donnant la vie
Pour un péché qu’elles n’ont même pas commis ?
Femmes évêques, pourquoi ne serait-ce pas ?


Quand la Pierre de l’Église renia Jésus
L’amour des coeurs les uns pour les autres croissait
Aujourd’hui deux amours successifs sont reclus
Un homme divorcé ne peut aimer après
Saint-Pierre aussi avait renié Jésus trois fois
Mais son amour de Dieu fut plus fort que l’effroi
Quelqu’un m’a dit : “L’Église sert de garde-fou”
Mais quel jeune serait assez fou pour mourir
Sur l’autel du Sida dans la foi du pire ?
Quelle femme battue peut chérir son époux ?_____________Février 1993

 

EN VÉRITÉ_______________________


“Pour ne pas oublier, il faut savoir à son tour.
Pour faire savoir, il ne faut pas accepter d’oublier.”
L’abbé Pierre




La vérité ne tue pas
C’est le silence qui tue
Mais il y a aussi des vérités
Qui tuent
Car elles font le silence
Sur les autres
Les autres vérités


En effet
La vérité n’est vraie
Que si le silence sonne faux
Car il y a des silences
Qui sont vrais
Authentique vérité
De celui qui prie
De celle qui médite
De celui qui appelle en soi
L’ultime vérité


La vérité ne tue pas
C’est le silence qui tue
L’homme qui se tait devant
Sa femme qui se tait
Chacun se terre dans sa vérité
Sans chercher à partager
Ses quatre vérités
Honnêtement
Avec l’autre sincèrement


La vérité est tue
Et les mensonges naissent
Toute honte bue
Le silence tue
La vérité qui se noie
Au bord des coeurs
Assoiffés d’authentique
De cristal limpide
De franchise infinie
Terrible souffrance
Du mutisme sans fond


Mais toute vérité
N’est pas bonne à se dire
Le silence est parfois
Le tombeau de secrets
Inaccessibles à certaines vérités
Et puis il y a celles qui sont admises
Par ceux qui croient
Détenir l’unique vérité :
Celle qui peut tenir au silence
Les pires crimes contre l’Humanité
Souffrances tues
Êtres tués une seconde fois
Par la Négation de la Vérité




1996_________________________________________________Poème dédié aux déportés victimes
du Nazisme, envoyé
aux Négationnistes

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu