Avertir le modérateur

16/10/2008

Mon hommage au petit Grégory Villemin, dont on a retrouvé le corps il y a 24 ans dans la Vologne. Hommage dédié à ses parents, à ses frères et sa soeur.

gregory_villemin.jpgCe soir, je viens écrire pour toi, petit garçon qui est parti le 16 octobre 1984, retrouvé assassiné, noyé dans la rivière Vologne. Tes parents ont souffert le martyr, non seulement de ta mort horrible mais aussi de l'injustice qui s'est abattu sur eux avec l'accusation terrible portée sur ta maman, laquelle a été emprisonnée alors qu'elle portait ton petit frère dans son ventre.

Petit Grégory, tu as été retrouvé ligoté par des cordelettes attachant tes poings et tes pieds. Une seringue avait été laissée sur les bords de l'eau.Mn_104.jpg

Lorsque la justice t'a retrouvé et qu'on a fait ton autopsie, celle-ci n'a pas été faite dans les règles et beaucoup de points ont été laissés en négligence. Mais depuis ce mois de juillet 2008, l'ouverture du dossier de ton crime a été ré-ouvert à la demande de tes parents ainsi que de la justice.Mn_10.jpg

Christine, ta maman, a eu beaucoup de courage. Elle a empoigné la vie, la redonnant à nouveau pour donner le jour à Julien, Émelyne et Simon, tes frères et soeur qui ont maintenant 23, 18 et 10 ans.

Mn_49.jpgToi, tu avais quatre ans quand la mort t'a frappé et un si doux visage. J'avais alors dix-huit ans et j'ai pleuré. Quel enfer est possible sur cette terre où des humains peuvent en arriver à commettre un meurtre pareil sur un enfant afin de se venger de son père. L'assassin a en effet prévenu de son acte terrible le frère de Jean-Marie Villemin, ton père, en disant d'une voix rauque : "J'ai pris le fils du chef et je l'ai mis à la Vologne. Sa mère est en train de le chercher mais elle ne le retrouvera pas. Ma vengeance est faite."

Vengeance d'un monstre, abomination de l'âme humaine détruite jusqu'aux racines de l'inimaginable, de l'horreur incarnée.532829.jpg

Petit, tu jouais tranquillement. Quelqu'un est venu, t'a arraché à ta maison, à ta cour, à la paix de ton foyer. Une main sur ta bouche pour que tu ne cries pas. Ton anorak bleu et ton pantalon vert. Un bonnet rayé sur la tête. Ton âme a hurlé de peur, de frayeur. Tu as vu la faux de la mort et ton âme a quitté ton corps, volant vers ta mère en détresse. Tes bisous restaient inefficaces devant son chagrin et tu l'as regardée longtemps pleurer. Comment comprendre qu'elle ne pouvait plus te serrer dans ses bras ? Comment pouvais-tu expliquer ce qui arrivait ? Et puis un ange est arrivé et il t'a expliqué, doucement, dans une infinie tendresse, réparant le mal fait à ton coeur meurtri. Il t'a donné la chaleur maternelle et paternelle que tu n'avais plus. Il t'a montré la chenille et puis le papillon qui s'échappe du cocon... te montrant ton corps noyé et toi, qui t'élevais au-dessus, tout léger et libre. Mn_53.jpg

Mn_52.jpgAujourd'hui, c'est ton amorversaire, l"anniversaire" de ton départ. Le 16 octobre. Tous les saules de toutes les rivières de France sont en larmes, près de l'eau ensanglantée.

Nous pensons fort à tes parents en ce jour (nous : c'est-à-dire tous ceux qui ont conscience du calvaire qu'ils traversent et qu'ils ont subi... tous ceux qui n'ont pas oublié... ceux qui savent et qui pleurent). Je pense à toi, petit Grégory, et je t'envoie par la pensée des bouquets de roses blanches et plein de bisous.

Mn_34.jpgChloé Laroche

Commentaires

C'est magnifiquement bien écrit et je pense la même chose. J'ai moi aussi pensé à Grégory le seize octobre. Je n'étais même pas née au moment du drame et j'ai eu connaissance de cette histoire vers l'âge de neuf ans et cette histoire m'a toujours bouleversée. J'ai beaucoup lu là dessus, étudié l'affaire. C'est cette histoire qui a déclenché chez moi l'envie de devenir magistrat, pour différentes raisons. Aujourd'hui, je suis une future juge d'instruction. Je voudrais aussi rendre hommage a la famille Villemin, qui a été très courageuse et que nous avons toujours crue innocente. J'espere de tout coeur que le trois décembre prochain, nous aurons à nouveau l'espoir de voir renaître de nouvelles pistes. Bravo en tout cas pour cet article. Stephanie B.

Ecrit par : stephanie | 02.11.2008

___________________________

Grégory ne mourra jamais dans le coeur des Français, les parents sont deux forces de la nature, comme on en voit rarement ! RESPECT !!

Ecrit par : marie-laure | 03.12.2008

________________________

Cette histoire est vraiment horrible !!
Ma mère habitait là-bas au moment du drame, elle m'en a parlé, j'ai vraiment de la peine pour ces parents, c'est une terrible perte !
J'espère qu'un jour on connaîtra la vérité !!!

Ecrit par : marion | 07.12.2008

____________________________________

Poème très poignant très beau très triste comme l'histoire de Grégory et sa famille

Ecrit par : stephanie | 09.12.2008

_____________________________________

Bravo pour votre récit. Criant de sincérité et de vérité ! Vous devriez écrire Madame...
J'avais 24 ans lors de la disparition de Grégory......
... mais je vous laisse le soin de visiter mon site qui relate de l'affaire. En collaboration avec les parents, je recherche, ce dont vous ne parlez pas dans votre récit, la vérité ! Pour qu'enfin l'eau qui a sali cet enfant soit lavée à tout jamais...!
Peu importe l'assassin, peu importe le "kidnappeur", puisqu'il ne lui arrivera rien même si nous découvrons son idendité, mais le bien-être des parents passe par cette étape...
Continuez à écrire, je vous donnerais l'adresse de mon éditeur...

Ecrit par : Claude | 30.12.2008

____________________________________

Merci, Claude, pour votre message et vos compliments. Je vais aller voir tout de suite votre site. Quant à l'écriture, oui, j'écris depuis des années... et j'ai édité à compte d'auteur aussi, plusieurs ouvrages... mais après mon dernier livre écrit récemment sur la solidarité et sans avoir trouvé encore d'éditeur, j'ai décisé de mettre mes ouvrages sur internet, sur ce blog, petit à petit, au fil du temps, plus mes articles sur l'actualité et les sujets qui me prennent le coeur comme pour Grégory. J'espère de tout coeur comme vous que nous découvrirons la vérité sur cet horrible assassinat. À bientôt sur votre site ! Chloé Laroche

Ecrit par : L'auteur de ce blog | 30.12.2008

___________________________

Bonjour,


Chose extrêmement étonnante qui m'avait totalement échappé en lisant votre récit, ce qui prouve bien que l'affaire de ce petit gaçon embu quelque peu mon cerveau. Je m'aperçois donc, ce matin, que vous vous nommez Laroche. Faites-vous partie de la famille du malheureux Bernard...?

A bientôt

Ecrit par : Claude | 30.12.2008

_________________________________

Non, Claude, je ne fais pas partie de la famille de Bernard Laroche. Des Laroche, il y en a des milliers en France. Mes ascendants étaient en Auvergne à l'origine, avec à proximité.... la roche volcanique.

Ecrit par : L'auteur de ce blog | 30.12.2008

_________________________________

Bonjour, j'ai lu votre article concernant l'affaire du petit boutchou Grégory. J'ai regardé hier "Faites entrer l'accusé" car à cette époque je n'étais pas née. Je trouve cela scandaleux que l'on puisse accuser une mère aussi protectrice et aimant son enfant, d'avoir pu le tuer et se faire passer pour le corbeau. Je pense encore une fois que la justice n'a pas fait son travail au lieu de trouver un vrai coupable ( le présumé coupable étant le voisin jaloux de la famille Villemin) puisse accuser la mere déjà anéantie de ce qu'il venait de lui arriver. Il faut, au bout de 24 ans, trouver le vrai coupable pour que cette famille puisse faire son deuil, et qu'elle puisse vivre en paix, enfin sans oublier ce petit boutchou qui aurait eu maintenant 28 ans et avoir des enfants. Je soutiens cette famille.
Ces crimes horribles ne devraient pas exister, ces personnes qui tuent sans raison et qu'ils tuent des enfants innocents, c'est inimaginable.
Maintenant trouvons le coupable !!! Pour que Grégory ne soit pas oublié et pour savoir la vérité.... 
Très beau poème madame.

Ecrit par : aurélie | 11.02.2009

--------------------------------------

Bonjour, 
J'ai lu votre hommage au petit Grégory. Lors des faits, je n'étais pas encore née ; je suis née que 1 ans après ; je suis de Mulhouse pas très loin où ce cauchemar s'est passé. Un soir je regardais la télé et j ai regardé cette émission sur france 2 qui je ne sais pourquoi m'a touchée et m'a fait pleurer quand je vois les photos de ce petit il était tellement innocent pourquoi?
Ma question sera toujours pourquoi ?
À ce jour nous ne savons toujours pas quel "monstre" a fait ça et je pense que avec les progrès que nous avons fait il peuvent retrouver l' assassin de Grégory et faire enfin justice. 
Je voudrais dire que les parents de Grégory sont des personnes incroyables et méritent beaucoup de respect et que enfin la justice donne un nom et un visage sur la personne qui s 'est dit être le "corbeau " et que cette personne paye pour son crime.
Je voudrais savoir comment peut-il vivre avec cela sur la conscience.
à bientôt 
une maman

Ecrit par : vidale | 09.03.2009

_______________________________

Bonsoir. Votre lettre est très touchante. Il y a beaucoup de questions sur ce qui est arrivé au petit Grégory et je crois que beaucoup de personnes pensent à lui et à ses parents, que je soutiens très fort. Pensées à vous. Chloé Laroche

Ecrit par : Chloé Laroche | 09.03.2009

____________________________________

Je ne sais comment dire à Jean-Marie et Christine Villemin ma compassion totale face au drame terrible qu'ils ont vécu, j'ai lu tout ce que j'ai trouvé de sérieux sur la mort du petit garçon si rayonnant, j'ai notamment lu leurs propres écrits et je suis fascinée par la simplicité et la profondeur de ces deux êtres qui s'aiment par-dessus tout, et cet amour sans faille a survécu à la pire des horreurs, le lynchage médiatique, la douleur terrible d'avoir perdu leur petit trésor si lumineux, sans jamais avoir pu connaître l'exacte vérité sur l'assassinat de ce petit . De toutes mes forces je prie pour que la lumière soit faite, ils le méritent et on les a trop malmenés, c'est injuste profondément injuste. Christine, Jean-Marie, j'ai mal avec vous. Vous êtes des êtres que j'aurais aimé rencontrer. Vous êtes dans mon coeur.

 

Marie-Renée

Ecrit par : Mainguet Marie-Renée | 19.04.2009

 

____________________________________________

 

 

bnojour , je suis de belgique , je n'ai que 32 ans et pourtant depuis toute jeune je suis l'histoire de gregory.J'ai egalement achetez les 2 livres que Jean-marie et Christine Villemin ont écrit pour crier et clamer leur douleur de cette perte atroce. Jamais je n'ai cru que Christine avait pu tuer son enfant , comment certaines personnes ont pu le croire ..... il est vrai que j'ai deja essayé de pouvoir écrire aux parents personnellement mais fautes d'avoir leur adresse peut etre que vous vous pourrez leur transmettre mon message. aujourd'hui encore j'ai pu constater dans le journal qu'on relancé l'affaire et je suis de tout coeur avec eux battez vous pour que la vérité eclate et je prie pour que cela arrive et au moins je crois que beaucoup de personnes vous devront des excuses des plus royales et qui c'est peut etre un jour aurais je la chance de vous parler...
merçi a vous pour ce joli poeme , cela permet au moins de pas oublier la memoire de cette enfant trop tot arraché a la vie. biz a vous

Ecrit par : valerie | 10.08.2009

____________________________________________

Bonjour, je m'appelle Michael né un 16 octobre 78 je devait avoir son âge à ce petit grégory et même peut être le rencontre si ça ce trouve, car j'ai beaucoup de peine pour sa mort, moi je n'avait que 6 ans mais ne comprenait pas encore ce que c'était les intrigues, les problèmes, la mort etc..., mais maintenant que j'ai grandi je suis vraiment de tout coeur pour que vous puissiez rechercher ce criminel que ça soit de la famille ou autre il ne faut surtout pas baisser les bras car moi j'ai grandi et j'aurai pu grandir avec ce petit grégory que je ne connais pas encore mais que j'aurai pu, je voit un garçon charmant comme ça pouvai têtre aujourd'hui. Je vous en remerci du site pour emtamer un commentaire à ces proches qui l'aimait temps.

Ecrit par : NAUD Michael | 03.09.2009

____________________________________________

Michael,

Je vous remercie pour votre mot très touchant. Nous pensons à Grégory très fort, vous et moi, ainsi que tous ceux qui ne l'oublient pas, nous pensons à ses parents ainsi qu'à toute sa famille.

En ce jour de la rentrée, je pense à tous les parents endeuillés qui vont sur la tombe de leur enfant alors que tous les autres parents emmenent leurs enfants à l'école. Je les embrasse et envoie du courage à tout le monde.

Chloé LAROCHE

Ecrit par : Chloé Laroche | 03.09.2009

____________________________________________

Christine et Jean-Marie,

Jamais durant toutes ces années nous n'avons pris notre courage à deux mains pour vous témoigner notre soutien moral ce dont nous regrettons mais on ne rattrape pas le temps perdu. Les bons mots ne nous venaient pas

Nous avons très souvent pensé à votre Grégory et à vous.

Sachez cependant que nous n'avons jamais un seul instant douté de vous ; nous sommes tellement heureux pour vous qu'aujourd'hui vous puissiez enfin faire baisser les yeux à ceux qui vous ont accablés.

La vie ne vous a pas fait de cadeaux ; mais nous sommes persuadés que dans ces épreuves, vous avez su puiser du courage pour vos enfants ; Jean-Marie avait les "épaules" assez larges...

De tout coeur avec vous, nous le sommes depuis très longtemps

Martine & Jacky NOEL

Ecrit par : NOEL MARTINE | 22.10.2009

 

_____________________________________________________

 

Christine et Jean-Marie,

Je vous adresse toutes mes pensées pour vous et votre petit garçon. Il avait quatre ans et était si beau. Aujourd'hui, les tests ADN vous innocentent pour toujours aux yeux de beaucoup de monde qui pensaient au fond d'eux : "il n'y a pas de fumée sans feu"... et qui, suite à votre libération, ne savaient pas vraiment que penser... restant sur des doutes éternels de votre culpabilité. Je suis soulagée pour vous mais toutes ces années si sombres, c'est terrible et si cruel pour vous. En mémoire de Grégory et pour que les coupables soient mis en pleine lumière et punis, même post-mortem, je souhaite que les tests amènent d'autres révélations sur le meurtre de votre fils. Je vous adresse mille pensées de réconfort ainsi que tous les commentaires laissés pour vous par mes lecteurs sur ce blog. Chloé Laroche

Ecrit par : Chloé Laroche | 25.10.2009

 

____________________________________________

 

Gregory, on t'oubliera jamais bébé.
Petit bonhomme le coupable paiera je te le jure
Petit homme, repose en paix
Nous t'aimons titi.
Voici un petit poeme pour toi mon ange, j'espère que du ciel tu ne voit pas mes larmes.
poeme :
J’avais 4 ans mon seul but était de vivre voir le soleil pour qu’il me montre ses merveilles. Malheureusement je n’en aurais pas eut le temps, et je n’aurais jamais 5 ans, j’étais un ange et pourtant ma vie m’a été volée, j’ai été assassiné et mes parents sont effondres. Je m’appelais Grégory, j’étais tout petit pourtant la vie on m’a pris. Je ne suis qu’un enfant qui jamais n’aura cinq ans. On m’a assassiné, je n’ais put protester pourtant j’ai essayer, mais dans la rivière on m’a jeté, suis-je mort noyé ? Je n’en sais rien. Je sais seulement que je n’aurais cinq ans et que jamais plus je ne pourrais embrasser mes parents, et les consolés de ma mort leur dire que je les aimes. Ils ne me verront plus grandir mais dans leurs souvenirs je resterais, gravé à tout jamais. Je m’appelais Grégory Villemin, je venait d’avoir quatre ans j’étais un petit garçon calme et très sage. Je M’appelais Grégory je venait de fêté mes quatre ans et je n’ai plus qu’a dire adieu papa maman , votre petit Grégory qui vous sourira à jamais et vous aimera mais qui ne sera plus jamais là , mais qui pourtant vous aimera à jamais tendrement votre enfant qui vous dit sereinement , et paisiblement je n’aurais peut-être jamais cinq ans mais une chose est certaine je vous aimes adieu papa et maman votre enfant qui dormira à jamais paisiblement même si il ne sera jamais grand , je vous dit en souriant adieu papa et maman .

Ecrit par : gwendoline | 05.11.2009

Mn_48.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu