Avertir le modérateur

20/11/2013

Lettre à un homme qui ne croit pas au chiffre de la mort des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Henri,


Je m'adresse à toi qui a osé l'autre jour démentir le chiffre de six millions de juifs exterminés par les Nazis.

Pour toi, ce chiffre est une manipulation pour faire croire aux foules ce qu'on sait aujourd'hui des abominations d'Hitler.

Tu as essayé de démontrer à ton cercle d'amis que ce chiffre n'a pas été vérifié, qu'il a été parachuté pour rendre crédible une réalité qui ne te parle pas.

Pour toi, le livre n'existe pas non plus. Tu n'aimes pas les livres. Lorsque tu ouvres un livre, tu as l'impression qu'il entre dans ton esprit et qu'il prend ton âme.

Comme pour ce chiffre de six millions de juifs gazés, exterminés, écartelés, torturés, fusillés : tu refuses à tout prix qu'il entre dans ta conscience, dans ton réel. 

Et s'il n'y en avait eu que trois millions, que deux millions, qu'un million.... serait-ce moins grave, moins abject, moins terrifiant ?

Je n'aime pas qu'on puisse débattre d'une réalité aussi sordide, aussi horrible. On peut tout dire sur tout. On peut nier jusqu'à l'existence d'un être humain. On peut nier jusqu'à l'âme, comme on l'a fait pour les femmes durant des millénaires, lesquelles étaient sensées naître sans âme ni réflexion.

On peut nier sans avoir vu, mais le souvenir de l'Histoire est bien présent dans nos mémoires transmises. Faut-il que les derniers témoins meurent pour qu'on brûle leurs souffrances, leur calvaire ?

Faut-il que le temps efface leurs regards sur les corps décharnés, sur les montagnes de chaussures, sur les milliers de lunettes, de cheveux, de jouets d'enfants ?

Certains ont dit qu'aucune destruction massive n'aurait été effectuée, que personne n'en a la preuve et que ces montagnes d'affaires et de vêtements provenaient de morts, de personnes malades mais non de tués.

Alors lisez donc cela ; attention, c'est insoutenable, insupportable...

"Souvent, le gaz n'arrivait pas en temps voulu. Les victimes devaient alors attendre assez longtemps dans la chambre à gaz. On entendait les cris de très loin. Souvent, les SS se livraient aussi à des excès particulièrement sadiques. C'est ainsi que des enfants furent fusillés dans les bras de leurs mères juste devant la chambre à gaz, ou jetés contre le mur. Quand l'un des arrivants disait un seul mot contre les SS, il était fusillé sur place. La plupart du temps de tels excès n'avaient lieu que lorsque des officiers supérieurs étaient présents. Lorsque la chambre à gaz était trop remplie, on jetait souvent des enfants qui ne pouvaient plus y entrer par-dessus la tête de ceux qui s'y trouvaient déjà. Du fait de la compression, d'autres victimes étaient tuées par piétinement. Les SS nous répétaient souvent qu'ils ne laisseraient pas survivre un seul témoin."

 

Lisez, s'il vous plaît, le document de ce témoin survivant en entier :

http://www.phdn.org/histgen/documents/paisikovic.html

 

La colère monte dans mon coeur et comme le dirait un ange... tout le bleu du ciel pleure dans nos yeux, à la lecture d'horreur de cet homme qui a été obligé de faire ce terrible travail de destruction des personnes gazées.

Henri, lorsque tu auras fini de dire que tout est manipulé, que les médias racontent des sornettes, que les journalistes sont achetés, que les livres d'Histoire sont emplis de mensonges, que la Seconde Guerre n'est pas celle dont on se souvient, que le soleil n'est pas le soleil et que personne n'a marché sur la lune... alors tu seras mort, mais tu auras été transparent à ton propre coeur, à ton âme, à travers cette réalité que tu n'as pas palpée.


Chloé Laroche





 

05/02/2013

Pour Nafissatou Diallo. "Moche comme un cul", c'est la pire des insultes d'être comparée à l'endroit du rut. À l'attention de Sophie de Menthon et de Franck Tanguy, de RMC Info.

"Moche comme un cul"_______ poème écrit pour Nafissatou Diallo

 


Belle Nafissatouimages.jpeg

Franck Tanguy a dit de vous

"Moche comme un cul"

Il se retrouve à la rue

Morveux et sans un sou

 

sosoSC06130___.JPGBelle Nafissatou

Sophie de Menthon a de vous

Que vous viviez un truc fou...

Ce dont vous vous seriez passée

Elle a parlé de "conte de fées"

 

Belle Nafissatoufranck_tanguy_02857___.JPG

Vous ne savez ni lire ni écrire

Vous avez connu le pire

Ils ont dit que vous n'étiez "Rien"

Quelle bande de vauriens

 

images-3.jpegBelle Nafissatou

"Moche comme un cul"

C'est la pire des insultes

D'être comparée à l'endroit du rut

Quelle bande de faux culs

 

Belle Nafissatou

Être noire ne permet pas

Qu'on vous compare au trou

Sombre et obscur du cul

Terrible sentence de goujats

 

Belle Nafissatouterre-colere-300474.jpg

Rien ne permettait cette honte

La rumeur des ondes monte

Qui va virer ces deux pontes

Éloignant ces bruits fous

 

Unknown-1.jpegBelle Nafissatou

Et si nous pardonnions 

À ces deux Grandes Gueules

L'oubli est le plus grand don

Qu'on puisse faire aux doux

 

Belle NafissatouUnknown.jpeg

Sur Rmc ils les ont virés 

Pour vous avoir insultée

Mais ils font tout pour l'expression

Pour la liberté de parlerimages-4.jpeg

 

Belle Nafissatou

Alors au final, qu'ils assument 

Que leurs émissions se consument

En Grandes Gueules et en sondages

Jusqu'au bout du voyage

 

images-1.jpegBelle Nafissatou

Oui, vous êtes belle et charmante nue

Et si certains ne parlent que de votre cul

C'est qu'ils sont pauvres dans leur coeur

N'ayant que médiocrité en goût.

 

Chloé Laroche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26/01/2013

Une immense joie pour la libération de Florence CASSEZ... Mon article de 2009 pour elle et mon hommage pour son retour en France.

24.01-Florence-Cassez-sur-Europe-1-930620_scalewidth_630.jpg

Bonsoir à tous et toutes,

 

Je suis très heureuse et emplie de joie de savoir que Florence CASSEZ est rentrée en France, totalement innocentée par la justice mexicaine.

J'ai toujours été persuadée de son innocence et suis révoltée d'entendre depuis son retour des méchancetés et mensonges sur elle de la part de Français, qui doutent encore du fait qu'elle n'ait rien fait, disant qu'elle n'a pas été jugée et qu'il n'y a pas "de fumée sans feu"... La réalité est que Florence a été attrapée avec son ex-ami de l'époque et qu'elle a été accusée à tort ; la police a voulu faire une arrestation exemplaire au moment où des centaines d'enlèvements sévissaient au Mexique. Florence a été enfoncée par le Président de l'époque et par le chef de la Sécurité et de la Police, qui ont fait d'elle un bouc-émissaire.201301251861_zoom.jpg

Des Français disent qu'on fait "trop d'honneurs" à Florence Cassez, disant qu'elle n'est "ni une sainte ni une héroïne". Hé bien, essayez donc, Messieurs et Mesdames les critiqueurs, d'aller passer sept années de votre vie enfermés dans une prison du Mexique alors que vous êtes innocents. Auriez-vous tenu comme Florence, auriez-vous gardé le sourire qu'elle porte sur son visage, auriez-vous cette lumière qui sort de son coeur ?

fleurs_47.jpgEt vous qui avez jugé en direct hier Monsieur Jean-Jacques Bourdin pour avoir invité et questionné Florence Cassez, sur la radio RMC Info, merci de vous taire et de tourner sept fois la langue dans votre bouche qui mériterait de rester fermer à jamais, pour oser bafouer un journaliste de sa trempe parce qu'il donne la parole à Florence  à l'occasion de son retour en France et pour lui donner une chance de laver son honneur et de rétablir la vérité devant tous les Français.

Florence Cassez, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de construire votre vie dans la résilience et l'apaisement de votre chemin. Pour moi, vous êtes une héroïne et je sais que vous continuerez le combat pour d'autres personnes enfermées et victimes comme vous, innocentes et gardées injustement en prison, dans le monde entier.


Chloé LAROCHE_______________________fond_ecran_fleurs_28_1024x768.jpg

 

MON ARTICLE DU 25 JUIN 2009 :


25/06/2009

Lettre ouverte de soutien à Florence Cassez, enfermée pour soixante ans au Mexique, alors qu'elle n'a fait qu'aimer un homme qui s'est avéré être un bandit.

flo_cafe.jpgFlorence Cassez,

J'ai entendu ce matin, dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC, votre voix déchirant l'espace et le temps, nous annonçant que la décision du Mexique est de vous enfermer soixante ans et que cela équivaut pour vous à une mise à mort.images-6.jpeg

Vous êtes prise dans une tourmente sans mesure, comme un petit esquif emporté par le tumulte d'une tempête qui le dépasse. Les témoignages contre vous ne tiennent pas debout. Confondre une blonde et une rousse est énorme pour un témoin et nous ne parlerons pas de toutes les inepties du dossier d'accusation vous accablant. Des intérêts politiques, des réserves aussi entre grands personnages... créent l'oeil du cyclone dans lequel vous êtes prisonnière.

Les murs de votre prison ne sont rien au regard des murs de la conscience humaine, murs qui s'élèvent contre l'innocence, murs d'incohérences, murs d'impuissance, murs de soumission entre chefs d'états, murs de mensonges et d'intérêts inavouables des témoins et dites victimes.

images-3.jpegLe seul tort que vous avez eu a été d'aimer un homme peu recommandable, mais le saviez-vous ? Ce seul lien d'amour a fait que la police est venue vous chercher et vous a cuisinée dans une camionnette, afin de vous faire avouer. Aimer un homme peut ouvrir la porte sur l'inacceptable, sur d'autres portes comme celle qui s'est refermée derrière vous, à tout jamais, comme on vous l'a signifié.

Florence, je vous ai entendue désespérée ce matin et comment pouvez-vous être autrement, après cette sentence définitive. Mais je voudrais que vous gardiez espoir, car le monde évolue, les gens se battent pour vous... aussi, dans votre prison, gardez une fenêtre ouverte sur le monde invisible, celui qui a le pouvoir sur les choses de la vie et le destin. Votre esprit est une fenêtre ouverte sur le monde, sur ceux que vous aimez... et personne ne peut vous enlever la liberté de penser, de rêver, d'écrire, de croire, d'espérer encore.florence-cassez-oculto.jpg

Je vous embrasse très fort et place votre lien de site et votre pétition ici, afin de faire connaître à mes lecteurs ce combat à mener pour vous, chère Florence.banner_flo.jpg

Tenez bon. La force est en vous.

Chloé LAROCHE

 

Le lien de votre site : http://www.liberezflorencecassez.com

 



22/10/2012

Lettre à Valérie Trierweiler, première dame de France et femme libre... Paroles à une femme de coeur.

 ___________________________________________________valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission


valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission



Madame Valérie TRIERWEILER,

 

Avec votre permission, j'observe, depuis l'élection de votre compagnon François Hollande à la Présidence, votre montée à la lumière et devant les caméras.

J'ai suivi tous les propos levés contre vous, à l'occasion de votre tweet et à votre sujet en général, sujet très controversé et largement repris par diverses radios, avec des personnes très remontées parfois contre vous.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je lis même dans un commentaire sur internet qu'une femme écrit de vous : "Il est extrêmement difficile de trouver cette femme sympathique ! Enfant de divorcés, je l'aurais eu comme belle mère, je lui en aurais collé une au risque d'aller en prison !" 

Beaucoup de français aimant Ségolène Royal vous ont détestée par le fait que vous avez été la maîtresse de Monsieur Hollande et que selon eux, vous avez essayé de faire de l'ombre à Madame Royal.

Je fais partie de celles et de ceux qui ont soutenu Madame Royal lors de sa candidature à la Présidentielle et durant les Primaires. J'aime beaucoup cette personne que je trouve droite et courageuse, digne aussi.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionMais je vous apprécie aussi, comme femme exprimant toute la liberté d'une femme qui a son travail, ses enfants à nourrir et à accompagner dans leur avenir, ses amis à soutenir, comme vous l'avez fait pour votre ami, avec ce twit... à Olivier Falorni. Ce dernier vous a toujours défendue, en disant que vous avez été franche et que vous avez fait ce twit en toute sincérité et amitié.

Quelle maladresse de la part du Gouvernement d'avoir voulu parachuter Madame Royal dans un lieu où se tenait Monsieur Falorni, estimé et apprécié depuis longtemps. C'est vous, Madame Trierweiler qui avez reçu le coup de bâton alors que le tort ne vient pas de vous...valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je suis sincèrement choquée d'entendre, de lire et de voir autant d'attaques à votre encontre, d'ignominies, de bassesses. 

Choquée aussi de m'apercevoir que certains Français ne vous considèrent aucunement et ne vous attribuent aucune place, du fait que vous n'êtes "pas mariée" à Monsieur Hollande. valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Vous gardez votre travail de journaliste la tête haute... Cependant, vous avez dû renoncer à un poste à la télévision. Pour des concessions... Encore une concession prise à une femme libre et indépendante !

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionVous avez la droiture et l'honnêteté de ne pas vouloir dépendre des bonnes grâces financières de l'État ni de votre compagnon Président. Mais il vous faut composer avec le protocole et avec l'opinion populaire.

Contre toute attente, je pense sincèrement que la France d'en bas et les personnes ouvertes vous sont acquis et que vous avez leur sympathie, bien que leur opinion reste souvent secrète... discrète même.valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

Je pense que vous devez rester vous-même et ne pas vous soucier de l'opinion de ceux qui ont les plus fortes voix et les plus "grandes gueules".

En tout cas, je dois dire que face à certains sujets extrêmement graves de l'actualité et par relativité, je trouve certaines émissions de radio indécentes sur l'importance donnée parfois à votre critique exacerbée et agressive pour votre personne.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionJe sais que vous êtes une dame de COEUR et que vous en avez, de ce coeur, puisque vous savez donner et partager pour l'humanitaire et l'humain tout simplement, alors comme Première Dame de France, je vous donne ce titre-là, de Dame de Coeur.

Je crois que deux femmes ont beaucoup souffert, l'une et l'autre, et qu'il est pénible de lire dans un journal en gros titre : "Ces femmes qui gâchent la vie du Président". Quel machisme ambiant de salir ainsi les deux femmes de notre Président, l'ex-femme et la présente. Monsieur Hollande a fait ses choix. Il faut arrêter de trouver des boucs émissaires et de rendre chèvre sa compagne actuelle.

valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumissionValérie et Ségolène, le destin est ainsi que l'amour s'arrête parfois là où il repart ailleurs. Mais il y a aussi des enfants et ces enfants subissent tout cela ainsi que les éclaboussures de la presse, les mauvaises appréciations, les jugements des bien-pensants et des médias... et là-dessus, je ne peux rien dire de plus que RESPECT à vous deux, à vos enfants.

PATIENCE et FORCE.

Je vous prie de croire, Madame TRIERWEILER, à l'assurance de ma parfaite considération.


Chloé LAROCHE


____________________ valerie trierweiler,politique,hollande,premiere dame de france,dame de coeur,humanitaire,femme libre,indépendance,liberté,mariage,enfant,divorce,maîtresse,protocole,france,média,grandes gueules,état,tweet,élysée,président,ségolène royal,falorni,jalousie,télévision,journaliste,médisances,calomnie,critique,jugement,ouverture d'esprit,femme,actualité,libération,soumission

 

J'ai reçu une réponse à ma lettre

à Madame TRIERWEILER envoyée à l'Élysée.

 

Voici cette réponse datée du 19 décembre 2012 :

 

Chère Madame,

 

Madame Valérie TRIERWEILER a bien reçu votre courrier.

Touchée par votre témoignage de sympathie et sensible aux sentiments qui ont inspiré votre aimable démarche, elle m'a confié le soin de vous en remercier très sincèrement et de vous adresser ses plus chaleureuses pensées.

Je vous prie d'agréer, Chère Madame, l'expression de mes hommages.

 

Patrice BIANCONE, 

Chef du Cabinet de Madame TRIERWEILER




 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu