Avertir le modérateur

19/01/2014

Mon coup de chapeau au Père Fréchet, hommage à une personnalité de Grenoble authentique qui a gardé sa foi en la solidarité et en l'entraide envers ses frères cabossés et sans-abri.

jean_frechet.jpgBonsoir à tous et toutes,


Il y a des personnes qu'on ne peut oublier et qu'on ne doit pas oublier. Voici une personne qui nous a quittés il y a trois ans et dont je souhaite vous reparler, après un premier article écrit en mars 2011 en hommage à cette personnalité authentique.th-82.jpeg

Je viens vous entretenir en ce dimanche maussade de janvier du Père Jean Fréchet qui pendant des décennies sur Grenoble a aidé les sans-abris sur la paroisse Saint-Paul. Il y avait des caravanes pour les sans-domicile-fixe au pied de son église et des personnes par centaines défilaient pour venir chercher le vendredi matin du lait et à manger ainsi que des vêtements.

Il avait ouvert rue de Stalingrad un restaurant nommé le "51" où on mangeait pour 0 à 5 francs et où les musiciens comme moi animaient des soirées afin de réchauffer le coeur de tous les "cabossés" de la vie, comme le Père les appelait.th-84.jpeg

Le Père Fréchet, malgré toute cette générosité, a été parfois en conflit avec des habitants du quartier des Alliés qui auraient préféré un quartier "propre" et puis il a été agressé aussi et volé, mais il n'a jamais baissé les bras, a toujours pardonné. Il avait cette foi en l'humain et en la solidarité qui l'a conduit à rester en place et en amour de son prochain durant plus de quarante ans.

th-83.jpegIl écrivait et réunissait ses textes dans des recueils et des livres, dont il donnait le profit à son association, celle de Saint-Paul. Il nous a quittés il y a trois ans mais son âme est là, dans le coeur de tous ceux sur qui il a posé ses yeux de clairvoyant de l'infini.père fréchet,hommage,sans abris,paroisse saint paul,grenoble,exception,personnalité,écrivain,prêtre,curé,violoniste,entraide,accueil,bonté,bleu,blog,lecteurs,succès,amour,autrui,dimanche,actualités,mode,pauvreté,politique,détresse,cabossés,aide,soutien,noël,témoignage,le 51,restaurant solidaire,amitié,concert gratuit,sdf,pauvre,caravane,démunis,mort,manque,décès,paroisse,église,voisin,alliés,agression,solitude,algérie,guerre

J'étais sa violoniste, pas sa bonne (sourire), la violoniste du curé... et je me souviens qu'il disait : "Les sans-abris, ceux qui n'ont plus rien, les cabossés de la vie, il n'ont pas besoin seulement de manger, mais aussi de se divertir, de rire, de chanter, de sourire à la vie, d'avoir de la joie" et c'est pour cela qu'il s'entourait d'artistes.th-78.jpeg

À l'occasion de Noël, il organisait un grand repas gratuit pour toutes les familles dans le besoin et il nous demandait d'animer. Des jouets étaient donnés aux enfants. Un de ses plus gros chagrins a été le jour où l'un de ses protégés, un père de famille, s'est tué. Ce papa s'est suicidé le jour où les services sociaux venaient lui enlever ses enfants. Père Fréchet, toi qui es parti au Ciel, fais que la relève soit assurée sur terre après toi, par toutes ces personnes qui oeuvrent pour l'entraide, la compassion et l'engagement de tendre la main aux souffrants et aux cabossés de la vie.th-67.jpeg

père fréchet,hommage,sans abris,paroisse saint paul,grenoble,exception,personnalité,écrivain,prêtre,curé,violoniste,entraide,accueil,bonté,bleu,blog,lecteurs,succès,amour,autrui,dimanche,actualités,mode,pauvreté,politique,détresse,cabossés,aide,soutien,noël,témoignage,le 51,restaurant solidaire,amitié,concert gratuit,sdf,pauvre,caravane,démunis,mort,manque,décès,paroisse,église,voisin,alliés,agression,solitude,algérie,guerreNon, je ne t'ai pas oublié, je n'ai pas oublié quand tu as baptisé mes filles, ni lorsque tu as enterré ma fille Océana. Tu savais que si après je ne suis pas souvent revenue jouer pour toi, pour vous, c'est que mon violon avait trop de larmes dans le corps. Maintenant, il a repris du poil de la bête et j'ai eu un fils en 2005.

Chloé LAROCHEpère fréchet,hommage,sans abris,paroisse saint paul,grenoble,exception,personnalité,écrivain,prêtre,curé,violoniste,entraide,accueil,bonté,bleu,blog,lecteurs,succès,amour,autrui,dimanche,actualités,mode,pauvreté,politique,détresse,cabossés,aide,soutien,noël,témoignage,le 51,restaurant solidaire,amitié,concert gratuit,sdf,pauvre,caravane,démunis,mort,manque,décès,paroisse,église,voisin,alliés,agression,solitude,algérie,guerre

___________________________________________


Mon précédent article sur le Père :

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2011/03/18/le-...


Témoignage du Diocèse et biographie :

http://www.diocese-grenoble-vienne.fr/une_deces_frechet.html


LES PAROLES DU PÈRE JEAN FRÉCHET :

 

  • "L'Evangile c'est de la dynamite, c'est du feu."
  • "Mon rôle, c'est de maintenir le cap sur Jésus-Christ."
  • "L'Evangile, c'est mon combat, c'est le sel de la terre ; les pauvres c'est sacré."
  • "Un prêtre doit prendre des risques, se mouiller au nom du Christ."
  • "Il ne s'agit pas d'avoir de la religion mais bien de la foi."

 

Eléments de bibliographie

Voici quelques ouvrages écrits par le P. Fréchet (liste non exhaustive).

  • La vie dans les Terres froides
  • Vie, traditions, coutumes des Terres froides et du Dauphiné, Bellier, 2000
  • Déclarons la paix, préfacé par Jean-Paul II,  1986
  • La vie d'un enfant vaut tout l'or du monde
  • Ces jeunes de la fin de siècle
  • La guerre d'Algérie racontée aux jeunes et à mes neveux et nièces, dans la série Entre la foi et la colère, 2002

A Grenoble, le Père Fréchet a tendu la main chaque année en permanence et ceci depuis 1962.

 

Pour vous donner une idée de ses actions, voici quelques chiffres

pour l’année 2000 :

·        222 personnes logées dans 48 lieux de vie, dont 28 appartements.

·        400 familles secourues et aidées, soit environ 2000 personnes

en permanence.

·        56 "sans papiers" logés, nourris et défendus auprès des pouvoirs publics.

·        13 198 repas servis dans ses restaurants pour SDF.

·        2 fermes de réinsertion, des chantiers.

·        … et aussi 12 000 personnes soignées et aidées à l’hôpital

Jean Fréchet au Pérou !

 

 Hommages :

http://gemmani.fr/post/2011/03/17/Reaction-a-la-disparition-de-Jean-Frechet
 
http://www.micheldestot.fr/ville-grenoble/
hommage-au-pere-frechet/ 

PHOTOS : je remercie le site BING.COM ainsi que les blogs et sites m'ayant aimablement prêté leurs images. Il y a bien sûr ma collection personnelle et mes propres photos. Voyez aussi mes albums photos à droite de cette page.

 

07/10/2013

L'enfant ne peut vivre à mon sens chaque semaine la rupture renouvelée avec l'un de ses parents. Réflexions sur l'amendement récent concernant la Résidence Alternée.

th-28.jpegBonsoir à tous et toutes,


L'association "SOS les Mamans" qui m'avait déjà contactée vient de m'alerter sur l'amendement de la Sénatrice Laborde qui a été adoptée au Sénat le 17 septembre, imposant la Résidence Alternée par défaut en cas de séparation des parents, dès lors qu'un seul parent la demande.

Cette association a peur que cette loi qui risque de passer en décembre pose de gros problèmes pour des enfants en bas âge ou dans des cas de souffrance familiale intense ou de violences conjugales ou pour des cas inadaptés à la résidence alternée.th-30.jpeg

Une avocate de Lyon a donné son point de vue sur le site Psychologies.com. J'ai trouvé sa réflexion très intelligente et je souhaite la partager avec vous :

 

"La garde alternée est à manier avec beaucoup de prudence. Le rôle de l'avocat est d'amener les parents à réfléchir aux implications concrètes de leur choix : distance école-lieux de vie, aspect matériel... On se rend souvent rapidement compte que le projet n'a pas suffisamment été réfléchi.th-27.jpeg

Nos interrogations pratiques remettent parfois en question le choix initial de parents qui n'arrivent pas à se projeter de manière concrète. En ce sens, nos questions les aident et peuvent leur éviter de se lancer dans une solution non viable sur le long terme ou toxique pour les enfants. On n'est pas là pour décider à leur place, mais pour les aider dans leur choix...

th-29.jpegUn de nos juges aux affaires familiales propose à certains couples indécis une "garde alternée à l'essai". Le juge renvoie l'affaire à six mois pour observer comment la garde alternée se met en place (ou ne se met pas). L'avantage de cette solution est que les parents reviennent en sachant généralement très clairement ce qu'ils veulent : « Ça a été l'horreur, nous avons très vite arrêté, le petit ne se sentait pas bien du tout... » ou au contraire, « Ce n'était pas la solution qu'on privilégiait, mais finalement on s'est organisé et ça fonctionne plutôt bien... »

La garde alternée ce n'est pas un concept, c'est du concret qu'il faut soumettre à l'épreuve du réel !" 

(Claire, avocate)

----------------------------------------------------

Voici aussi un autre article que je vous invite à lire :

http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Enfants-et-separation/Articles-et-Dossiers/Garde-alternee-attention-danger-!#

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

th-31.jpegLorsque je lis que des juges se permettent de choisir la garde alternée en disant aux parents qu'ils devront ainsi faire l'effort de mieux s'entendre, cela m'afflige, comme si les enfants devenaient l'otage d'une histoire d'amour terminée.

Pour moi, ce n'est pas une histoire de parents mais d'enfants. Ce sont les enfants qui devraient être écoutés ici et dont on devrait observer tous les signes d'angoisse et de mal-être. On ne peut forcer à tout prix -et sous prétexte de principes- le cours de la vie et de l'enfance. Il faut s'adapter à chaque cas familial et se donner le temps de la réflexion et de l'observation avant de placer les enfants dans des ruptures hebdomadaires successives et souvent angoissantes.

th-23.jpegLes plus petits ont besoin de leur père et de leur mère. La rupture est pour eux une épreuve immense, s'ils sont privés de l'un des deux. Il faudrait que l'enfant puisse garder un chez-lui référent en ayant la possibilité de voir l'autre parent tous les week-ends, le samedi ou le dimanche, plus les mercredis, avec un soir par semaine. 

L'enfant ne peut vivre à mon sens chaque semaine la rupture renouvelée avec l'un de ses parents. C'est honteux d'imposer cela à des enfants, surtout aux bébés et aux plus jeunes enfants. th-26.jpeg

Voir cet amendement :

http://www.senat.fr/amendements/2012-2013/808/Amdt_108.html


Avec mes meilleures pensées à vous tous, mes lecteurs fidèles ou ponctuels. Sachez que vous êtes environ quatre cents personnes à venir chaque jour me lire, voire plus à certains moments de l'année. Merci de me lire aussi nombreux et nombreuses.


th-16.jpegChloé LAROCHE


______________________________


Nota bene :

Lire la tribune de Bernard GOLSE : "À qui profite la résidence alternée ?" :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/14/a-qui-profite-la-residence-alternee_1618424_3232.html


09/06/2013

Hommage à Annie Morel qui vient de nous quitter. Grande violoniste et femme d'exception.

annie morel adieu violoniste isère

 

7.jpg



Annie, 


Je viens te dire adieu.

J'ai travaillé avec toi et nos deux violons au Trio Odyssée depuis 2008.

Étienne nous avait rejoint avec son piano en 2009.

Nous en avons fait des concerts ensemble et tracé des chemins sur les routes de la musique.188660021.JPG

Tu étais toujours enthousiaste et si pleine d'énergie à produire des sons harmonieux avec nous, à travailler des heures durant pour monter un programme de musiques du monde entier.

5-picture4.jpgNous avons joué à l'Heure Bleue en 2010, puis à Romans, chez Jean-Claude Bidaux, pour le festival Escapades, et encore au Gîte de la Molière, enfin à la Villeneuve pour les 40 ans du quartier avec tous les enfants des écoles, en juin 2012, et puis aussi à la Salle Berthet pour la journée de la Femme en 2012, et chez des particuliers avec des rencontres musicales pleines de charmes pour honorer les invités. 

Nous avons aussi joué ensemble par deux fois au Rio Gris en l'église du Genevrey près des Saillants du Gûa, pour le Fest-Art, en 2011.Mn_30.jpg

Tu as eu une carrière musicale très riche, puisque tu as accompagné

les plus grands :

 

 

Laurent VOULZY, Patrick BRUEL, AZNAVOUR et de nombreux artistes de variétés.

Tu as fait partie de l'orchestre des Champs-Élysées dix années et tu étais l'une des deux violonistes du grand Quatuor de Minuit à Paris.

k2191706.jpgTu as laissé derrière toi cette belle carrière de concertiste pour te consacrer à tes enfants, ta famille et tes élèves de la classe de violon à Crolles. 

Tu es une belle âme et je t'aimais énormément.isp0802384.jpg

Sois sereine et va vers le pays de lumière et d'amour.

J'adresse toutes mes sincères condoléances et toutes mes pensées de force et de courage à tes parents, tes trois enfants et ton mari.

Tu nous manqueras au-delà de ce que tu peux imaginer.

Chloé

 

 

Copie de IMG_8684-72.jpgiPhotoiPhoto-mailtmp-0.jpgCopie de 100218102137990035471706.jpg


Pour des souvenirs avec Annie :

http://letrioodyssee.voila.net/


_______________________________annie morel,violoniste,violon,décès,hommage,trio odyssee,concert,souvenir,quatuor de minuit,maman,deuil,adieu,tristesse,musique,isère,condoléances,femme,passion,groupe,manque,goncelin,crolles,concertiste,paris,paul jargot

http://sosmaman.20minutes-blogs.fr/album/mon-trio-le-trio-odyssee/


_______________________________________

 

annie morel,violoniste,violon,décès,hommage,trio odyssee,concert,souvenir,quatuor de minuit,maman,deuil,adieu,tristesse,musique,isère,condoléances,femme,passion,groupe,manque,goncelin,crolles,concertiste,paris,espace paul jargot,romans,genevrey,rio gris,heure bleue,convergences,salle arménienne,gîte de la molière,salle berthet,ovs grenobleannie morel,violoniste,violon,décès,hommage,trio odyssee,concert,souvenir,quatuor de minuit,maman,deuil,adieu,tristesse,musique,isère,condoléances,femme,passion,groupe,manque,goncelin,crolles,concertiste,paris,espace paul jargot,romans,genevrey,rio gris,heure bleue,convergences,salle arménienne,gîte de la molière,salle berthet,ovs grenoble

annie morel,violoniste,violon,décès,hommage,trio odyssee,concert,souvenir,quatuor de minuit,maman,deuil,adieu,tristesse,musique,isère,condoléances,femme,passion,groupe,manque,goncelin,crolles,concertiste,paris,espace paul jargot,romans,genevrey,rio gris,heure bleue,convergences,salle arménienne,gîte de la molière,salle berthet,ovs grenoble

annie morel,violoniste,violon,décès,hommage,trio odyssee,concert,souvenir,quatuor de minuit,maman,deuil,adieu,tristesse,musique,isère,condoléances,femme,passion,groupe,manque,goncelin,crolles,concertiste,paris,espace paul jargot,romans,genevrey,rio gris,heure bleue,convergences,salle arménienne,gîte de la molière,salle berthet,ovs grenoble


25/12/2009

J'écris à un adolescent qui frappe sa mère. À tous les adolescents qui frappent et terrorisent leurs parents.

gs343077.jpgLettre à un adolescent qui frappe sa mère,



Je viens te parler et tout d’abord te souhaiter un joyeux Noël.1780153.jpg

Ta mère a encore appelé le numéro vert “Jeunes Violence Écoute” mais tu ne le sais pas. Tu ne vois pas ses larmes et son désespoir.

Le numéro de Jeunes Violence Écoute est le 0 800 20 22 23.

Là-bas, ils reçoivent près de 650 appels par an de parents dans le cas de ta mère. Certains se font gifler, d’autres insultés tous les jours par leur fille, leur fils. Certains parents sont menacés de mort.images.jpeg

Toi, cette semaine, tu as poussé ta mère contre un mur et je ne répèterai pas ici ce que tu lui as dit.

Pourquoi cette haine, cette violence ? Pourquoi la laisser envahir ton coeur jusqu’à humilier ta mère, jusqu’à arracher le cordon comme on coupe un arbre qui nous embarrasse.

ks110392.jpgLe cordon de ta naissance existe ; il vit, même coupé par des ciseaux ; le lien physique et affectif existe et ta mère sera toujours ta mère, celle qui t’a donné la vie, celle qui t’a allaité, celle qui est allée travailler pour te nourrir, celle qui a passé cent nuits blanches, celle qui a eu peur de te perdre quand tu étais très malade, celle qui t’a toujours protégé de tous les dangers.bn267037.jpgbxp32798.jpg

Tu n’es pas devenu cet homme qui veut le pouvoir dans la maison et faire ce qu’il veut, au mépris des personnes autour ?!

Tu n’es pas devenu cette ombre qui insulte et méprise, qui domine avec sa force et qui terrifie son entourage ?!

Tu n’es pas devenu le crocodile qui te faisait peur tout petit, le requin qui croque tout ce qu’il trouve même si on dit de lui parfois qu’il est inoffensif... pour sauver ce qu’il reste de gentil en lui ?IS543-033.jpg

Ta mère va en être réduite à porter plainte un jour contre toi, même si elle ne l’a pas encore fait, par amour et... parce qu’elle pardonne tout.

Tu le sais et tu en joues. Tu joues de sa peur. Tu joues de ta force. Afin d’obtenir ce que tu veux. Afin de régner en maître.



k0045393.jpgMais tu as encore besoin de limites et tu en demandes. Tu as besoin qu’on puisse s’opposer à toi et... te laisser tout faire n’est pas la solution. Tu as besoin de tierces personnes qui pourraient venir aider ta mère : éducateurs, justice, juge des enfants, police, psychologues, amis, famille.

Ta mère a attendu longtemps dans le désarroi, trop longtemps. Elle est en dépression. Plusieurs fois, tu aurais pu devenir orphelin car elle a eu envie de mettre fin à ses jours. Voir son enfant nous battre ou nous menacer de mort, nous insulter des pires mots comme “va te faire enc”... est insupportable pour une maman.images2H85dq.jpeg

Aujourd’hui, les enfants ont grandi en étant gâtés par la technologie, en étant gâtés par leurs parents qui offrent tant, en étant pris dans une communauté sociale qui mêle l’abondance d’une société de consommation avec la peur des lendemains sans travail, avec la peur d’une terre qui se réchauffe et d’un futur imprécis, incertain.

BCP043-60.jpgQuand le sol se dérobe sous nos pieds et dans nos têtes, on peut être tenté de se défouler sur nos proches... mais ce n’est pas la solution, n’est-ce-pas ?!

Si tu mettais un peu d’amour dans tes gestes, dans tes mots... si tu voyais ta mère comme celle qui t’a donné la vie et t’a élevé... Et pas comme une femme que tu détestes parce que tu te prends pour l’homme de la maison, que tu n’es pas.ispi052097.jpg

Si tu prenais tes peurs, tes angoisses, tes envies de frapper... et que tu les mettais en un autre endroit que sur ta mère ? Tu pourrais aller faire de la boxe, des arts martiaux, apprendre une discipline, un ordre de vie, des limites naturelles enseignées. Tu pourrais aller courir, écrire des mots sur un cahier et le jeter dans la rivière... pour que personne ne reçoive ta haine, sauf l’univers.KS95587.jpg

Je vais te laisser et t’offrir quelques textes d’adolescents comme toi qui ont écrit dans le livre : “Poèmes d’adolescents / Avec ces quelques mots qui enfantent le jour” (Pédagogie Frénet-1974).BCP043-61.jpg

En ce jour où des enfants pleurent de faim et de misère, où des sans-abris dorment dans leur voiture ou dans la rue et pleurent ceux qui sont morts avant eux (265 sans-abris morts en 2008), en ce jour où des parents orphelins pleurent leur enfant décédé de maladie ou d’accident et regardent tristement le sapin planté sur la tombe...

Promets-moi de mettre ton énergie et ton envie de tout casser... à des causes justes... et non contre ta mère.

Chloé Laroche

imagesESoqva.jpeg__________________

“Il fait froid dans mon coeur comme il fait froid en hiver.
Un singe tremble dans la neige.

Il gèlera dans mon coeur comme il gèlera en hiver.
Un singe tombera dans la neige.

Un singe MOURRA dans la neige.”

(Marie-Odile, classe de troisième)


__________________

“Il s’abat des oiseaux sur toutes les vitres
Le sang gicle à chaque giboulée.
Il fait froid au-dehors
Et mon coeur est glacé
de cent mille averses
Qui m’inondent d’une grande tristesse.
Pas une larme de soleil
Pour déchirer un ciel impitoyable.
Les oiseaux meurent par milliers
Et s’abattent à jamais
Sur des vitres mouillées
Par le sang des années.”

Marie-Claire (classe de seconde)adolescent,violence,parent,mère solo,jeunes violence écoute,numéro vert parent battu,haine,insultes,éducation,société,noël,consommation

___________________

“Le jour où les voitures reposeront
en tas
Leurs roues tournant en vain
Nous courrons le long
des autoroutes vides
Criant, hurlant, chantant,
Fort, fort, fort.”

Olivier (classe de Première)

_____________________images0Xhlkh.jpeg

“Je rechercherai parmi les brumes du désert une voix humaine
J’écouterai à l’aube de l’humanité, la plainte d’un clavier
Je chanterai le délire d’une étoile éteinte par la foudre des hommes
Je maudirai les canons et leurs bruits sourds aux oreilles de Dieu
Je renierai les fleurs enflammées par le poison du coeur
Je serai hanté par l’arme de la mort dansla nuit souveraine
Je rechercherai l’homme de la mer et sa prière tintant aux larmes du soleil
Je pleurerai sur la tombe désemparée de la paix
J’adopterai l’enfant semé dans la terre du malheur
J’aimerai la mer et son visage doux comme l’amour
Je trouverai l’Homme errant dans la vie comme la bougie éclairant le jour
J’implorerai la voix chantant l’espoir d’un monde meilleur
J’adorerai le soleil comme une idole
Je haïrai le sang lâche.”

Anne-Marie (classe de Troisième)

_____________________________________________________________________________________________________

______________________________________________________________   JOYEUX NOËL À TOUS !! Chloéadolescent,violence,parent,mère solo,jeunes violence écoute,numéro vert parent battu,haine,insultes,éducation,société,noël,consommation


Copie de -22-.JPG

14/04/2008

Pardon sans excuses pour une adoption choisie

1012709335.jpgpour toi, Yacinthe, avec toutes mes pensées.

YACINTHE________

Yacinthe n’était pas grande
lorsque je l’ai vue la première fois
Elle me regardait dans la nuit
ses grands yeux noirs
Au coeur de l’Afrique
et je restai saisie

Je restai saisie
d’un amour qu’elle retint
Me prenant de son regard
elle me garda pour elle
M’arrachant de sa terre
pour que je l’emmène

Pour que je l’emmène
le plus vite le plus loin
De ce pays où les larmes
ont rempli son âme d’ombre
De cette terre qui a pris son enfance
et moi j’avais ce poids à enlever

J’avais ce poids à enlever
de son coeur endolori
Elle ne lâcha plus mon sourire
de mes nuits et tous mes jours
Elle me prit par la main
pour traverser l’océan

Pour traverser l’océan
nous nous prîmes la main
Dans l’avion qui l’arracha
aux racines d’années tristes
Où elle vit l’effroi couper
les ailes des anges

Les ailes des anges
camarades orphelins en enfer
Ceux qu’on frappent et qu’on tue
ces petits qu’on force à travailler
Obligation de porter mille pierres
pour gagner le droit de manger

Pour gagner le droit de manger
ma fille a porté sur sa tête
Des seaux de terre et de roche
et dans ses bras la force est restée
Quand elle se dresse aujourd’hui
devant moi je tremble

Devant elle je tremble
car je sens le volcan
Celui de la colère
raz-de-marée d’enfant évadée
D’un enfer qu’elle transforme
en paradis de ses rêves

Dans le paradis de ses rêves
ses parents d’Afrique l’attendent
Au pied de l’avion avec mille fleurs
elle leur dit tout son amour
Et combien son coeur est plein
de tout ce qui n’a pas été dit

Tout ce qui n’a pas été dit
les pourquoi les comment
L’abandon la polygamie
les frères et soeurs qui sont restés
Cette soeur qu’elle aurait voulu
arracher de l’enfer révolu pour elle

Tout ce qui n’a pas été dit
les comment les pourquoi
Maman pourquoi c’est toi
qui m’aime et pas elle
Ma Maman d’Afrique
elle me manque

Elle te manque mais je suis là
ils te manquent mais nous sommes là
Et tu te reconstruis de racines
en terre apprivoisée d’adoption
Enracinée en amour et regards
posés sur ta vie endolorie

Pardon de t’avoir arrachée à ta terre
mais je ne pouvais faire autrement

ma Yacinthe

Ta Maman de coeur et de sang
Chloé

Ce 14 avril 2008, Grenoble

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu