Avertir le modérateur

24/08/2013

Des jeunes ont mis à l'abri des personnes âgées dans une maison de retraite touchée par un incendie, à La Terrasse en Isère.

Bonjour à tous et toutes,


Hier soir, il y a eu un incendie aux Solambres, maison de retraite de la Terrasse dans l'Isère. Trois personnes sont décédées et une personne se trouve dans un état grave. Heureusement le système de détection des fumées a bien fonctionné, arrêtant la propagation de l'incendie à tous les étages.

th-19.jpeg Des jeunes sont intervenus avec d'autres villageois pour sortir les personnes âgées à l'extérieur, avant l'arrivée des pompiers, afin de mettre à l'abri le maximum de pensionnaires.

Ces jeunes  ont été très courageux. Notamment un jeune homme de dix-sept ans nommé Élien.

th-17.jpeg

Certaines personnes âgées se trouvaient dans un état d'angoisse et de stress extrême, se cramponnant à leurs lits par peur. Ces jeunes gens ont dû faire preuve de cran et de persuasion, parfois d'autorité pour sortir le maximum d'anciens.

Bravo à ces jeunes d'avoir fait preuve de solidarité et de courage. Dans une époque d'égoïsme et d'individualisme, ils nous ont montré que les jeunes générations assurent la relève de l'entraide et de la générosité.

th-16.jpegEn attendant la réparation de l'établissement, les hôpitaux et centres médicaux de la région se sont mobilisés de leur côté pour accueillir les personnes âgées désormais sans toit.

Il est heureux et rassurant de voir que le monde médical ouvre ses portes à des sinistrés, à l'heure où l'on manque de lits et de moyens pour accueillir les souffrants.th-20.jpeg

J'adresse tous mes souhaits de courage et de soutien à l'équipe soignante des Solambres, ainsi qu'à la Direction et aux familles des victimes.

Chloé Laroche

18/09/2012

Les RETRAITÉS ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous... Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir dévalisé la Sécurité Sociale.

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie__________________________________retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie

Bonjour à tous et toutes,


Ces derniers temps, j'entends des propos révoltants sur les radios, à propos de tout et de rien, mais là, je vais vous parler des retraités.

Un auditeur sur RMC Radio a osé dire à l'antenne à Jean-Jacques Bourdin qu'il fallait faire payer les retraités car ce serait eux, selon lui, qui creusent le trou de la Sécurité Sociale.

On en a entendu de toutes les  couleurs concernant les impôts à demander aux retraités, en ces temps difficiles de crise.

Savez-vous que nombre de retraités sont obligés de travailler à soixante-dix ans, voire plus... de se lever à cinq heures du matin pour livrer des journaux, payés à coups de lance-pierre... de trouver des petits travaux payés au noir par des particuliers... de vendre des tricots fabriqués au prix de longues heures, dont les mailles sont tachés des larmes de la pauvreté des seniors... ?

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladieLes retraités ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous..., problèmes de santé qui les conduisent à avoir besoin de soins médicaux, de transports médicalisés, d'hospitalisations,...  mais n'oublions jamais qu'ils ont cotisé durant quarante ans avant de toucher leur retraite.

Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir confectionné le trou de la Sécurité Sociale.

Être malade et se sentir diminué par la vieillesse ou le handicap, ou encore par la dépendance... ne doit pas être chargé du poids immense d'une culpabilité factice émise par une société à la recherche d'un bouc-émissaire.

Chloé Laroche

 

Les RETRAITÉS ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous... Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir dévalisé la Sécurité Sociale.

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie__________________________________retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladie

Bonjour à tous et toutes,


Ces derniers temps, j'entends des propos révoltants sur les radios, à propos de tout et de rien, mais là, je vais vous parler des retraités.

Un auditeur sur RMC Radio a osé dire à l'antenne à Jean-Jacques Bourdin qu'il fallait faire payer les retraités car ce serait eux, selon lui, qui creusent le trou de la Sécurité Sociale.

On en a entendu de toutes les  couleurs concernant les impôts à demander aux retraités, en ces temps difficiles de crise.

Savez-vous que nombre de retraités sont obligés de travailler à soixante-dix ans, voire plus... de se lever à cinq heures du matin pour livrer des journaux, payés à coups de lance-pierre... de trouver des petits travaux payés au noir par des particuliers... de vendre des tricots fabriqués au prix de longues heures, dont les mailles sont tachés des larmes de la pauvreté des seniors... ?

retraité,senior,retraite,impôt,rmc,bourdin,radio,auditeur,culpabilité,santé,vieillesse,médecine,sécurité sociale,trou de la sécu,crise,dette,transport,vsl,médecin,scandale,accusation,france,politique,ministre,maladieLes retraités ont pour la plupart des problèmes de santé, ce qui nous attend tous..., problèmes de santé qui les conduisent à avoir besoin de soins médicaux, de transports médicalisés, d'hospitalisations,...  mais n'oublions jamais qu'ils ont cotisé durant quarante ans avant de toucher leur retraite.

Alors soyons solidaires aujourd'hui et n'attribuons jamais à nos seniors d'avoir confectionné le trou de la Sécurité Sociale.

Être malade et se sentir diminué par la vieillesse ou le handicap, ou encore par la dépendance... ne doit pas être chargé du poids immense d'une culpabilité factice émise par une société à la recherche d'un bouc-émissaire.

Chloé Laroche

 

23/01/2012

Lettre à une jeune femme, un jeune homme... ne respectant pas leur mère. Propos sur le respect aux parents. Ma réflexion sur l'attention envers ceux qui nous ont élevés, envers celle qui nous a portés.

À toi homme ou femme qui ne regardes pas ta mère,

À toi qui ne la respectes pas,

À toi qui lui manques de respect,

À toi qui profites de ta mère,

 

parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageJe pense qu'on doit le respect à sa mère, qu'elle ait trente ou soixante-dix ans.

Ta mère est âgée, dépressive ; elle n'a pas fait, à ton sens, les bons choix dans la vie ; elle se plaint tout le temps. Alors tu t'en plains et tu ne veux pas la voir. Tu ne supportes pas de devoir la rencontrer.parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partage

Pourtant, elle souffre. Elle est seule. Sur quelle épaule peut-elle trouver du réconfort, dans quels yeux ? Que lui donnes-tu, toi sa fille, pour qu'elle ne se plaigne plus de sa vie ? 

Devenir vieux ou vieille n'est pas si facile, on devient aussi très seul ou seule, selon, délaissé de tous, oublié par la famille, la société, comme un déchet qui a servi, comme un rebut qu'on mettrait au grenier ou à la cave, ou bien dans une maison de retraite, pire dans un mouroir.

parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageEt toi qui a une mère encore jeune : tu as pensé à toutes ces années de sacrifices données pour ses enfants, données pour toi, à te langer, à te changer, à te nourrir, à t'éduquer, à ne plus sortir, à ne rien s'acheter pour privilégier tes propres achats, tes études et tout le reste. Car bien sûr, il faut payer le loyer, les factures, les téléphones de chacun, des adolescents surtout, friands de téléphonie et autres virtualités coûtant cher.parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partage


À toi, jeune homme, qui prends ta mère pour une bonne, lui criant dessus et lui donnant des ordres, parfois lui tapant dessus, te trouves-tu honnête en te regardant dans une glace ? Te trouves-tu à ton avantage d'être humain ? Je pense plutôt que tu pourrais faire partie de la race des crocodiles aux dents longues et à la mâchoire acérée. Avec juste les yeux qui sortent pour satisfaire ton intelligence étriquée de progéniture pourrie par une société d'égoïsme et d'égocentrisme. 

parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageEt toi qui a trente ans, vivant encore chez ta mère : tu es une jeune femme travaillant mais ne reversant rien à ta mère, la prenant pour un hôtel et n'ayant aucun respect pour elle, dans ta façon de lui parler, la prenant pour ta servante et ton logeur gratuit... Toi, n'as-tu pas honte de cette attitude profiteuse et avare, sans aucune pitié pour une mère qui mériterait de souffler et de se reposer, d'être aidée aussi, par sa fille ?parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partage

Les mères ont assez pleuré durant des millénaires... Aussi, je remercie d'avance tous ceux qui ont encore le bonheur d'avoir leur mère vivante de lui accorder votre regard, votre attention et votre respect.

parents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageCar vous lui devez la vie avant toute chose. Votre maman va partir certainement avant vous. Sa vie est déjà bien avancée. Que lui avez-vous redonné en bonheur, en plaisir, en considération d'elle-même ?

Chloé LAROCHEparents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageparents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partageparents,respect des parents,attention,parentalité,vieillesse,abandon,respect,amour,famille,insolence,irrespect,profiter,s'incruster,regard,isolement,solitude,âge,âgé,dépression,maison retraite,retraite,délaissé,considération,éducation,sacrifice,choix,juger,non jugement,protection,présence,enfant,adulte,mère,maman,bonheur,plaisir,ensemble,partage




 

14/09/2010

Beaucoup de vieux, je dis vieux comme les nommait Jacques Brel, n’ont plus envie de vivre et demandent à la mort de venir les chercher.

Unknown-12.jpegBonjour à tous et toutes,

 

Savez-vous qu’il ne fait pas bon vieillir dans notre pays ?Unknown-6.jpeg

Arrivés à un certain âge, vous ne pouvez rester chez vous et vous devez donc trouver une maison de retraite et de plus médicalisée si nécessaire.Unknown-11.jpeg

 

Savez-vous combien vous coûtera chaque mois ce genre de maison ?

 

Voici les tarifs : en Isère, les tarifs vont de 1200 euros pour une chambre à trois ou quatre lits jusqu’à 2700 euros pour une chambre seule. À Paris, les tarifs peuvent aller de 2740 euros jusqu’à 4575 euros par mois.

Ce sont des chiffres énormes pour beaucoup de retraités modestes.

Comment allez-vous payer si votre retraite n’est que de mille euros ??!

Unknown-8.jpegHé bien, soit vous avez un bien et vous le vendez, soit vous avez assez d’économies, soit vous demandez toutes les aides possibles à la Caf, au Conseil Général et au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

Bien évidemment, la loi vous permet de demander à vos descendants (enfants, petits-enfants, arrières-petits-enfants) de vous aider au prorata de leurs revenus, même s’ils vous détestent ou ne vous ont jamais connu.

C’est ainsi que des familles entières se retrouvent décimées et en froid car le petit-fils qui vient de s’installer avec sa compagne et son bébé se voit réclamer un dû pour une grand-mère qui part en maison de retraite. Du coup, le petit-fils préfère fuir la famille et ne plus voir ses propres parents pour ne pas avoir à payer, pensant injustement échapper à la loi.

Le problème dans tout ça est que les jeunes pensent que tout leur est dû mais ils ne se souviennent pas que s’ils sont en vie, c’est parce que vous les aïeux sont à l’origine de la lignée qui leur a transmis la vie.Unknown-1.jpeg

Du coup, dans un monde où quasiment personne n’accueille sa vieille mère ou son vieux père à la maison, on se retrouve à devoir se partager en famille des sommes exorbitantes.

Et dans certaines familles, on en arrive à souhaiter la mort de ses ancêtres pour arrêter de payer.

Ce qui est terrible et néfaste pour toute la lignée descendante car on oublie trop souvent que chacun sur terre a un devoir de loyauté envers ses ascendants.

Sauf bien sûr en cas de problème grave comme l’inceste vécu de la part d’un père ou d’un grand-père.

Dans ce cas, la société nous évite-t-elle de devoir payer pour la fin de vie de notre bourreau ?____________________________

Unknown-2.jpegEn tout cas, il faut savoir que vieillir en couple n’est pas simple non plus... Si l’homme ou la femme part en maison de retraite à des centaines de kilomètres (par manque de places hélas), suite à une chute par exemple qui l’empêche de rentrer chez lui, que devient son conjoint dans ce cas ? Que devient le couple ? La mort arrive là aussi dans les âmes quand l’amour est tué, séparé, sans aucune solution de rapprochement.Unknown-9.jpegUnknown-10.jpeg

En plus des problèmes de santé, il faut accepter désormais de mourir hors de chez soi et éventuellement loin de son conjoint.

L’État n’a pas pris en compte le nombre croissant de demandes d’entrées en maisons de retraite et on se retrouve dans un grave engorgement de la situation, avec des établissements qui en profitent pour monter leurs prix devant un marché en expansion clairement visible.

Il faudrait construire de nouveaux lieux et permettre beaucoup plus d’accueils en familles agréées prêtes à accueillir une personne âgée chez elle, moyennant finances mais avec des tarifs raisonnables.

Les hospitalisations à domicile existent aussi de plus en plus, ce qui permet le maintien à la maison de beaucoup de personnes âgées qui ne sont pas ainsi déracinées loin de chez elles.

Photo 1076.jpgBeaucoup de vieux, je dis "vieux" comme les nommait Jacques Brel, n’ont du coup, après ce tableau dressé... plus envie de vivre et demandent à la mort de venir les chercher.

Ils ont les larmes plein le corps et leurs douleurs expriment toute la désespérance de leur existence en fin de parcours. La vie leur devient insupportable et ils portent tant de croix qu’ils supplient qu’on décroche les clous qui les relient à la vie.Photo 1067.jpg

Aujourd'hui, je suis allée sur le chemin des tunnels au-dessus de Grenoble. Je me suis trouvée dans l'un des tunnels le plus long et il y faisait noir comme parfois ici bas sur terre, quand on est pris dans plein de problèmes ou que le ciel s'abat sur nous... Au bout du tunnel, je voyais la lumière et j'observais le paysage arriver de l'autre côté avec sa verdure.... mais quand j'ai pris une photo (celle ci-dessus), il n'y avait plus sur le cliché que la lumière qui éblouissait la sortie du tunnel. Alors j’ai envie de dire à toutes ces personnes qui vivent l’imminence de leur mort : "N'aie pas peur. Là-bas de l'autre côté, au bout du tunnel que tu traverseras, tu sortiras de l'obscurité et tu ne verras plus que de la lumière et les formes de ceux que tu as aimés et que tu auras la joie de retrouver."Photo 1050.jpg

Photo 1048.jpgEn attendant, ces hommes et ces femmes qui souffrent et qui attendent la mort... sont bien vivants et ont besoin de ceux qui les entourent. Car l'amour pour ceux qui sont proches de nous quitter est essentiel, comme il est essentiel à toute personne sur terre.

Chloé LarocheUnknown-7.jpegUnknown-4.jpegPhoto 1069.jpgPhoto 1057 - copie.jpgPhoto 1050.jpgPhoto 1059.jpgPhoto 1065.jpg

Unknown-5.jpegUnknown-3.jpegUnknown.jpegPhoto 1054.jpgPhoto 1047.jpg

22/04/2010

Mon article pour la sortie du film MAMMUTH avec Gérard Depardieu, un film qui a pour pierre angulaire la proximité humaine dans ce qu’elle a de plus beau et de plus différent du conformisme.

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui a passé sa vie à travailler pour oublier, oublier un drame.imagesqn4YA9.jpeg

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui a perdu sa copine dans un accident de moto et qui a escamoté sa vie pour ne pas avoir à penser.

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui rencontre des tas de gens qui lui disent qu’il est con et finalement il se rend compte que la connerie, c’est d’oublier de vivre et d’éviter de faire de sa vie quelque chose.

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui a une nièce handicapée mentale, laquelle le remet en face de son âme brute par l’art d’une âme simple.18378311.jpg-r_75_100-f_jpg-q_x-20040420_123603.jpg

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui passe à côté d’un homme inconscient à terre sans prévenir personne, comme s’il passait à côté de son âme en train de crever.

imagesiFJLn5.jpegMAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui court après son passé et tous les boulots de sa vie et qui finalement revient en sachant que l’amour est maintenant son seul combat, le combat de sa retraite.

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui prend sa retraite et se retrouve devant un casier vide, le casier d’une vie entière à trimer pour des patrons, patrons qui ont oublié pour certains de lui donner les certificats de travail ou même de le déclarer.

19296611.jpg-c_80_80_0-f_jpg-q_x-20100315_012925.jpgMAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui est passé à la caisse d’un magasin avec pour seul article un couteau... et d'une caissière qui s’est mise à l’aimer en lui sauvant la vie.imagesZRky2U.jpeg

MAMMUTH, c’est l’histoire d’un homme qui aimait une moto nommée Mammuth et qui partit avec elle sur les routes à la rencontre du fantôme de celle qu’il avait aimée. 

Celle qui l’avait aimée vient lui dire : “Mammuth, maintenant, il faut vivre ta vie... SANS MOI.”

Alors MAMMUTH, c’est l’histoire d’un film qui a pour pierre angulaire la proximité humaine dans ce qu’elle a de plus beau et de plus différent du conformisme. Ce film nous parle du coeur des métiers les plus ingrats et de la vie des ouvriers. Il parle des salariés dans le réalisme décalé de celui qui rend son tablier et nous confronte à notre propre vie d’humain dans ce qu’elle a de plus désespérant et aussi de plus combatif.images2gW8Sf.jpeg

Nous avons tous vécu des deuils ou des accidents de la vie... pas forcément en moto mais peut-être autrement... Alors ce film est pour chacun de nous dans ce qu'il a de vivant et de décalé... comme une offrande de l'art-thérapie.

En effet, Gérard Depardieu, Isabelle Adjani et tous les acteurs du film ont cette flamme de l'art qui nous communique l'émotion essentielle à notre destinée, comme une résonance de l'âme avec des artistes purement humains.

Chloé LAROCHE

imageselmCqE.jpegPS : il se trouve que la moto Mammuth est née durant l'année où je suis née, 1966.imagessTzW7c.jpeg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu