Avertir le modérateur

22/11/2013

Je prends la défense des ambulanciers, touchés par une nouvelle mesure de hausse de taxe risquant de les prendre à la gorge.

ambulance,ambulancier,mécontentement,taxe TVA,loi,politique,métier,fin du VSL,taxi,profession,sanitaire,hôpital,santé,sanitaire,handicap,maladie,cancer,dialyse,témoignage,ambulancière femme,portage,dos,douleur,difficile,route,danger,risques,l'express,bien public,médecin,bon de transport,cent pour cent,mutuelle,sécurité sociale,intérêt public,Bonsoir à tous et toutes,


 Aujourd'hui, je n'ai pas trouvé grand chose sur internet au sujet du nouveau problème que traverse la profession des ambulanciers, à part l'article de "Bien Public" ci-dessous... Le problème en question étant le passage de sept à dix pour cent de taxe TVA ... ce qui génèrerait  quarante pour cent de perte d'emplois (13 mille emplois) et à terme la fin des VSL, véhicules sanitaires légers...

C'est gravissime pour la profession, cette profession que j'ai choisie par vocation il y a plus de dix ans,  métier sur lequel on tape souvent  en le taxant de nid à profiteurs, de générateur du trou de la Sécurité Sociale et autres "jolis" surnoms.

Voici un texte que je viens d'écrire sur un article de détracteur : "L'ambulance joue les taxis" ....ambulance,ambulancier,mécontentement,taxe TVA,loi,politique,métier,fin du VSL,taxi,profession,sanitaire,hôpital,santé,sanitaire,handicap,maladie,cancer,dialyse,témoignage,ambulancière femme,portage,dos,douleur,difficile,route,danger,risques,l'express,bien public,médecin,bon de transport,cent pour cent,mutuelle,sécurité sociale,intérêt public,

Je leur ai répondu ceci : 

Vous exagérez.... Facile de tirer sur l'ambulance.... Vous avez pensé au risque que les ambulanciers prennent chaque jour sur la route, ces salariés et ces patrons de petites entreprises qui accompagnent à longueur de journée des personnes malades, handicapées et âgées ? C'est un service qu'ils rendent à la société pour des personnes souvent très fatiguées par leurs traitements.

À propos des soi-disants ambulanciers qui font du taxi à deux, je peux témoigner sur le cas d'un monsieur âgé ramené après sa dialyse. Il ne quitte pas la dialyse sur un brancard mais sur ses deux jambes. Cependant il n'a plus la force de remonter chez lui, au deuxième étage sans ascenseur. Il faut donc envoyer une ambulance car dans un Vsl ou un taxi médicalisé, il n'y a qu'une personne qui peut aider. Nous le portons à deux, en chaise. Je suis une femme de 47 ans et je peux vous dire qu'au niveau du dos, on prend. Alors, avant de balancer toujours sur notre corps de métier, évaluez d'abord le service que nous rendons à la société.

ambulance,ambulancier,mécontentement,taxe TVA,loi,politique,métier,fin du VSL,taxi,profession,sanitaire,hôpital,santé,sanitaire,handicap,maladie,cancer,dialyse,témoignage,ambulancière femme,portage,dos,douleur,difficile,route,danger,risques,l'express,bien public,médecin,bon de transport,cent pour cent,mutuelle,sécurité sociale,intérêt public,Nous sommes des agents de santé publique, car sans nous, il y aurait des malaises de patients sur la route, des accidents supplémentaires de personnes incapables de conduire car trop faibles, et nous accompagnons aussi les personnes handicapées dans les couloirs des hôpitaux. Nous leur faisons leurs papiers d'entrée. Nous les attendons bien souvent après leur chimiothérapie ou radiothérapie. Nous aidons les médecins dans la manutention du patient pour l'examen. C'est un métier méconnu qui demanderait à être pris en compte et non à être jeté en pâture à la vindicte générale. 

Chloé LAROCHE

___________________________________________


L'article en question de l'Express... qui tire sur l'ambulance

est : http://www.lexpress.fr/actualite/economie/l-ambulance-

joue-les-taxis_718709.html#y9BkTHfy8j5RQ3hg.99

Et voici l'article qui nous comprend et nous défend : 

http://www.bienpublic.com/actualite/2013/11/19/alain-sugu...

REJOIGNEZ SUR FACEBOOK le mouvement : "Ambulanciers de France".

11/10/2011

À Grenoble, la population ne sera pas prévenue en cas de rupture du barrage de Monteynard. Afin de réduire le risque d'affolement, on préfère le silence.

Bonjour à tous et toutes,

 

Vous savez que je dis les choses comme elles sont.

Le franc-parler est la caractéristique de mon blog.

Un blog anti langue de bois.


barrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiquesJe viens d'apprendre par source secrète que à Grenoble, ma chère ville, la population ne sera pas prévenue en cas de rupture du barrage de Monteynard.

Afin de réduire le risque d'affolement, les autorités ont choisi le silence.

La vague serait d'une hauteur de six mètres, autant vous dire que tout ce qui roulera (voitures, motos, vélos) ou marchera (piétons en ville) sera balayé par la vague.

La population à la maison sera la seule survivante, surtout celle qui aura la possibilité de monter jusqu'au sixième étage de son immeuble.

Je pense à mon fils. Il est dans une école à un étage. Si l'alerte était donnée, les enfants auraient le temps de monter dans l'immeuble d'en face afin de se protéger.

Si la catastrophe se passait en semaine, aucune école ne survivrait.

Les immeubles de construction fragile seraient emportés.barrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiques

La vague mettrait quarante minutes à arriver sur Grenoble, autant vous dire qu'une sirène adaptée avec signal reconnu par la population sauverait beaucoup de personnes.

Les autorités préfèrent le silence total afin d'éviter que les grenoblois ne s'échappent pas en voiture et ne provoquent pas une "catastrophe supplémentaire". 

Absurdité de l'administration, puisque la catastrophe étant déjà là, l'alerte permettrait de sauver le plus grand nombre en donnant au préalable des consignes judicieuses à la population.

barrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiquesJe dénonce donc cette décision. Même si le barrage de Monteynard a peu de chance de craquer, qui peut dire qu'en cas de tremblement de terre, il n'y aurait pas risque soudain ? Je rappelle que nous sommes dans une zone à forts risques sismiques.

En tant qu'iséroise et habitante de Grenoble, je demande aux autorités la révision de cette décision. Je les remercie par avance de prendre acte de mon article.

 

Chloé LAROCHEbarrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiques,protection population,politique,secours,victimes,dangerbarrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiques,protection population,politique,secours,victimes,dangerbarrage monteynard,grenoble,catastrophe,actualité,risques,vague,barrage,plan orsec,sirène,alerte,scoop,urgence,victime,inondation,isère,risques sismiques,protection population,politique,secours,victimes,danger

 

 _____________________________________________________________

Ps : Je suis allée sur le lien ci-dessous.

Côté "sauvegarde de la population", la copie est à revoir... vu les décisions qui viennent d'être prises :

http://www.irma-grenoble.com/10veurey/03risques-tech/barrage/barrage.htm 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu