Avertir le modérateur

09/12/2010

Texte écrit à la mémoire d'Ousmane qui à l'âge de onze ans a préféré s'échapper par la porte de la mort. Mes propos sur le prévention du suicide des jeunes, deuxième cause de mortalité des jeunes en France.

bxp66750.jpgBonjour à tous et toutes,

 

Un jour quand j'étais toute jeune ado, encore enfant, j'ai voulu me jeter sous une voiture pour me faire écraser.

J'avais cette envie de tout quitter, parce que la vie n'était que tristesse et trop dûre à vivre.

 

À  cause surtout d'un adulte qui était allé trop loin avec moi.

 

Plus tard, quelques mois après, c'est dans l'Isère que j'ai eu envie de me jeter.vmo0011.jpg

Toujours à cause du même problème. J'avais réussi à en parler mais d'en parler m'avait fait remonter cette honte,

cette envie de me cacher là où personne ne saurait jamais, là où personne ne pourrait me regarder, la mort.

 

Mais je ne l'ai pas fait.

 

Et je ne le regrette pas car au fond, sacrifier sa vie pour un connard, NON, désolée.

bxp36020.jpgMa vie, je l'ai vécue, je continue à la vivre et même si parfois c'est difficile et que c'est parfois à hurler sur un pont comme me disait ma meilleure amie, la vie est belle par ses rebondissements, ses surprises, ses combats, ses printemps et ses hivers, ses joies et ses passions.

J'ai pris ma plume aussi très tôt afin de coucher sur une feuille de papier les malheurs d'un ange et les larmes de mon coeur qui faisaient barrage au fond de moi. Dire les choses, les exprimer, les tendre vers l'humanité curieuse de "toi", de moi, cela fait du bien, cela soulage car on n'est pas seul à porter, à tout supporter dans son coin.

Nous sommes un chaînon de la lignée terrestre et ce chaînon se doit d'avertir ses voisins de terre que les larmes bloquées au fond de lui peuvent le tuer et le miner tellement qu'il ne peut plus vivre.

Si j'écris ceci, c'est que ce mardi, le 7 décembre, un enfant de onze ans a choisi de se jeter dans l'Isère, à Romans. Il s'appelait Ousmane et était en sixième. Il a sciemment enjambé la barrière d'un quai et s'est jeté dans la rivière de mon département.k1279746.jpg

Son corps n'a pas été retrouvé. On a juste retrouvé son cartable et son blouson comme s'il rendait les armes du collège où il s'escrimait à travailler et à avoir de bonnes notes.

bxp43739.jpgRéprimandé et ouspillé par les enseignants le jour-même, la thèse du suicide est tabou à ce jour même si on sait que l'enfant a bien enjambé de lui-même la rambarde et s'est jeté dans l'eau. Le suicide des enfants est toujours un sujet tabou qui dérange mais le problème existe réellement et fait de nombreuses victimes chaque année en France et en Europe.

Pour les personnes qui se sentent responsables ou à la source du mal-être d'un enfant ou bien encore pour les proches de la victime, il est extrêmement difficile de porter le poids de cette culpabilité consciente ou inconsciente.

On oublie souvent qu'un enfant peut souffrir au point de n'avoir plus de goût, au point d'avoir si peur qu'il préfère fuir, au point de tant souffrir dans sa chair et son coeur que la souffrance lui ôte toute angoisse d'au-delà ou de peur de la mort. Un enfant peut ne pas vouloir mourir mais être si mal que son impulsion de souffrance et sa colère l'emmènent plus loin que lui-même.

u10101171.jpgJ'écris cet article pour éviter un autre drame, pour un enfant qui me lirait, un adolescent qui aurait des idées de suicide.

Avant de fuir la vie, demande-toi si la cause en vaut bien la peine et va parler à un ami. Demande de l'aide.

Ne laisse pas la mort te prendre et t'emmener sans avoir dit ton dernier mot, sans t'être battu avec tes petits poings.

Il y a des numéros d'urgence gratuits que tu peux appeler, comme le 0810 810 987 (http://www.phare.org).

Quand ça va mal, tu appelles et tu trouveras quelqu'un, une personne présente à l'autre bout, comme un ami invisible pour t'écouter et prendre ta peine. Ta peine sera alors moins lourde et tu pourras passer une étape grâce à ce coup de fil.u29497050.jpg

D'autres numéros existent que tu peux appeler aussi :

-Cap Écoute : le 0800 333 435 (9 h - 21 h) ou le 04 72 33 34 35

-Sos Suicide Phénix : 01 40 44 46 45 (12 h - 24 h)

-Sos Amitié : le 0800 066 066

-Croix-Rouge Écoute : le 0800 855 855k0402990.jpg

-Suicide Écoute : le 01 45 39 40 00

-Numéro national d’aide aux victimes : le 08 842 846 37

-Sos Suicide : le 01 40 50 34 34

 

szo0018.jpg

 

Je te souhaite à toi qui me lis de retrouver le courage de ton chemin et de trouver le soleil qui va illuminer et nourrir ta vie.

Ce soleil est en toi et va t'aider à te battre et à rester vivant et debout face aux intempéries du destin.

Ousmane, que les anges t'accueillent et apportent mille étoiles de réconfort, de courage et de force à tes parents et à tes dix frères et soeurs, dans la peine immense de ton départ.

Chloé LAROCHE

__________________________________________________________________EV012-011.jpg

 

 

____________________________ Les photos choisies par l'auteur pour son article proviennent du site http://www.fotosearch.fr avec des photos libres de droits. (Banque de Photographies et de Séquences Vidéos Libres de Droits Images). Merci à ce site !

 

 

Pour INFORMATION à tous_________ Phare ENFANTS-PARENTS :

 

PHARE ENFANTS-PARENTS AIDE LES PARENTS POUR PRÉVENIR LE MAL-ÊTRE DES JEUNES.

 

http://www.phare.org

Identifier, Prévenir, Agir.

"Que vous soyez parents, enseignants, professionnels, ce site peut vous aider. Personne n’est à l’abri d’un problème grave, quel que soit le milieu socio professionnel, quelle que soit la qualité de relation avec le jeune. Sa souffrance peut être non verbalisée, mais vous avez repéré des signes qui vous inquiètent.

Vous éprouvez vous-même des difficultés qui vous font craindre de basculer dans une profonde dépression,dans le désespoir.

Vous avez vécu le drame de perdre un proche par suicide.

Consultez ce site et n’hésitez pas à appeler la ligne d’écoute :
0 810 810 987

du lundi au vendredi de 9 h 30 à 18 h

Outre sa capacité à vous écouter, PHARE Enfants-Parents vous offre un véritable portail en lien avec des associations, des spécialistes et des institutions, tous tournés sur la prévention et le traitement du mal-être des jeunes."

______________________________________________________________

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu