Avertir le modérateur

07/02/2016

Je raconte un parcours de trente minutes sur la route, avec un nombre insupportable d'incivilités au code de la route relevées. La prochaine fois, je donne les noms et les plaques, lol.

Bonjour à tous,

 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Hier samedi, je travaillais. En allant chercher un patient, j'ai fait un parcours de vingt-cinq kilomètres, entre Crolles et Grenoble. J'étais dans une voiture ambulance avec la croix bleue sur fond blanc.

 

J'ai rencontré sur mon parcours -sur route et autoroute plus ville -plusieurs incivilités que je souhaite vous conter car j'en suis restée pantoise et même choquée.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

 

Je traverse toutd'abord une petite ville nommée Bernin. Je m'arrête à un passage piéton pour laisser passer un jeune sur une zone 30. Une moto fulmine derrière moi.

Quelques mètres après, je ralentis car il y a une priorité à droite. Le motard se met à hurler après moi en me doublant ensuite  rageusement. Je suis triste et déçue car je les aime bien les motards et je m'arrange toujours pour leur céder ou leur faciliter le passage, étant consciente de leur fragilité corporelle face à une voiture.

 

Puis une voiture juste à l'arrière me colle.

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Je traverse le village en respectant la limitation de vitesse. Je sens l'automobiliste me coller derrière et se mettre en colère après moi. Manque de pot, je ralentis car à la sortie de Bernin, je respecte une priorité à droite, une priorité très dangereuse car on ne voit pas les voitures qui arrivent très vite par la droite. On est obligé de ralentir au maximum pour constater qu'une voiture arrive ou non. De nombreux accidents se produisent ici. Car tout le monde va vite, sans ralentir. 


Là, l'automobiliste klaxonne afin de me gronder sur mon ralentissement. J'ai envie de m'arrêter et de sortir pour lui dire ce que je pense. Mais je ne sors pas du véhicule, je poursuis ma route en pensant à ceux qui prennent des coups de tourne-vis ou de fusil pour avoir osé se défendre ou protester.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Plus loin, je vois une voiture déboiter devant moi, face à moi, afin de doubler un car, sans respecter le fait que j'arrive en face. On ne double pas lorsqu'il y a un obstacle si une voiture arrive en face, règle très importante mais oubliée de nombre d'automobilistes !!

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Enfin, j'arrive sur l'autoroute. Il y a un obstacle sur la voie de droite, à cause du vent : une grande banderole vole. Je la contourne par la gauche en mettant mon clignotant. Une voiture noire de gros gabarit arrive en trombe derrière moi, à au moins deux cent kilomètres à l'heure. Elle m'oblige par son comportement à vite me garer à droite. J'ai horreur des personnes qui ne savent pas adapter leur vitesse aux évènements et qui collent les autres, jusqu'à les pousser sans ménagement.

Puis, je quitte l'autoroute et j'aborde un rond-point. Une personne me coupe la route en pénétrant cavalièrement devant moi sur le rond-point, tout en regardant son portable face à lui. vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Plus loin, en plein centre ville, je vois un jeune taper un sms tout en roulant et en avançant comme un escargot mais sans voir ce qui se passe en plein carrefour.

Enfin, au carrefour suivant, je vois un automobiliste accélérer au feu rouge et traverser un grand carrefour à toute allure. 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,J'arrive enfin vivante sur mon lieu de prise en charge. Mon patient m'attend et ne sait pas ce que j'ai vécu avant de pouvoir arriver. Et vous, savez-vous ce que j'endure sur la route durant les 45 heures que je vis sur la route chaque semaine ? Savez-vous ce que j' observe de la route chaque semaine sur Grenoble et les alentours ? Savez-vous combien d'accidents mortels j'évite chaque mois ?

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Le pire, c'est le gars qui me coupe la route en plein carrefour, alors que j'ai le vert et que je traverse, que je freine pour éviter le choc, que je klaxonne et qu'il me sourit béatement en me narguant. 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,Le pire, c'est le vélo qui arrive à toute trombe en plein Grenoble sur un passage piétons, alors que je viens de laisser passer des piétons et que ce cycliste se donne le droit des piétons en manquant se faire renverser, sur ce même passage piétons... car il est si rapide, alors que je viens de redémarrer ! Il risque sa peau et moi, je risque la prison.vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

Le pire, ce sont les personnes en voiture qui croient que parce qu'elles sont dans leurs droits ne regardent jamais dans leurs rétroviseurs, ne mettent jamais leur clignotants, ne tournent jamais la tête pour les angles morts et ne ralentissent jamais, même en ville. Elles sont tellement dans leur droit que si un gamin traverse devant eux, ils le renversent et s'enfuient en se disant : "Ce n'est pas de ma faute."

 

Chloé LAROCHEvsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

 

 

 

 

 

vsl,témoignage,ambulance,route,accident,code de la route,priorité,refus,feu rouge,incivilité,danger,mort,sécurité routière,professionnel route,prudence,précipitation,vitesse,coller,autoroute,témoin,vélo,grenoble,piéton,peur,intimidation,panneau,passage piéton,

20/04/2013

Mon témoignage de taxi médicalisé et d'accompagnement de l'humanité souffrante. Offrande de son écoute et de ses propres croix.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueBonjour à tous et toutes,

 

Cela ressemble à quoi une journée de taxi médicalisé ?

Les gens croient qu'on roule tranquillement toute la journée et que ce n'est pas fatiguant, ce métier, et même certains rabaissent cette profession en disant qu'on fait cela parce qu'on n'a rien dans le cerveau.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueDésolée, je suis Bac plus deux, j'ai été professeur de musique, de violon, de solfège et j'ai même fait un tour du monde pour la paix avec mon violon, mais j'ai choisi en 2001, il y a douze ans, ce métier de taxi médicalisé et ambulancier accompagnant des personnes handicapées, âgées et touchées par la maladie.

Je roule donc, je suis sur la route toute la sainte journée, à observer de tous côtés ce qui se passe pour éviter accidents et sur-accidents.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueJe dois anticiper à chaque instant ce que vont faire les autres usagers de la route : piétons, vélos, motos, voitures, camions, livreurs. Je respecte le code et les vitesses, ce qui me vaut parfois d'être remise en place par un énervé du volant, qui va me coller, me faire des gestes, ou me snober. Dans ce cas, il faut rester calme, voire baisser momentanément le rétroviseur intérieur, afin de ne pas se laisser influencer par l'énervement et la pression d'autrui. 

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniquePlusieurs fois par jour, je dois garer ma voiture et aller chercher mes patients dans les étages des établissement hospitaliers, ou bien chez les kinés ou les médecins. Quand je les amène de leur domicile, je dois les accompagner aussi dans les étages et même faire les papiers d'entrée, parcourant encore d'autres longs couloirs pour rendre service puis remonter donner les papiers aux secrétaires médicales.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

Il n'y a pas si longtemps, les secrétaires nous donnaient un papier afin que nous ayions les éléments de Sécurité sociale, date de naissance et Mutuelle du patient transporté, pour que nous puissions nous faire payer de notre côté. Aujourd'hui, certains hôpitaux refusent de nous donner ce papier, malgré que nous leur rendions service, en disant que : "les photocopies, ça coûte cher."

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueAlors, parfois, quand on en a plein les pattes, qu'on est fatigué de toute la route, qu'on vient de soulever un fauteuil lourd d'une personne handicapée, à plier dans le coffre du taxi... et qu'on entend ce genre de paroles, ça fait mal.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

Et puis nous ramenons aussi les personnes ayant fini leurs soins à leur domicile ou bien dans l'établissement où ils se trouvent hospitalisés. Nous déplions leur fauteuil roulant, remettons les roues, le siège et les aidons à se transférer du siège de la voiture à leur fauteuil.

Nous restons toujours souriants, polis, à l'écoute de l'humanité souffrante. Les humains souffrent, jour et nuit, et nous sommes présents pour adoucir la peine et être des passeurs de ces personnes que parfois personne n'écoute.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueNous gardons leurs confidences en nous qui parfois s'accumulent comme une montagne dans notre coeur et nous devons être comme Atlas, porter le monde sans jamais nous plaindre et tout en restant discrets.

Une montagne forte, comme le sont les montagnes qui m'entourent et qui m'aident à poursuivre mon métier quand c'est trop difficile, qui m'aident aussi à supporter le deuil lourd de mes parents décédés en juin dernier.

Mon père s'est suicidé contre un poids-lourd après la mort de ma mère, aussi quand toute la journée je croise des camions, je revois parfois des images, tout comme quand je croise des accidents sur mon chemin. Les larmes coulent comme une rivière et puis on continue et parfois un patient me dit : "Vous avez beaucoup de courage." taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

J'aurais pu me mettre à l'arrêt parfois pour trop de peine et désespoir intérieur, mais je ne l'ai jamais fait depuis près d'un an, malgré parfois la présence d'idées noires, car pour moi le fait de travailler et d'accompagner l'humanité souffrante me soutient, de par cette montagne qui me tient forte et solide.

taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniqueEn moi, il y a un paquebot rempli de souffrances de toute ma vie, ma fille décédée, le père de mon fils décédé, mes parents aussi, mon père suicidé, mes séparations, l'amour mort, mon dernier ami m'ayant abandonnée, une enfance très dure ... mais ce n'est que mon chemin, chemin de croix. J'ai appris à offrir mes souffrances dans le silence afin de transfuser à d'autres du courage, de l'espoir et de la force, du réconfort aussi.taxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique

J'aime mon métier et je donne mon énergie de tout mon coeur. Et quand j'écoute la radio dans mon taxi et que j'apprends par les ondes comme hier la libération de la famille otage Moulin-Fournier, je suis si heureuse et mes larmes coulent, cette fois pour exprimer ma joie et le bonheur pour ces personnes et ces quatre enfants.

Chloé LAROCHEtaxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,cliniquetaxi,taxi médical,sécurité sociale,mutuellensanté,maladie,handicap,handicapé,intouchable,force,montagne,chemin de croix,ambulance,ambulancier,chauffeur,route,sécurité routière,anticipation,code de la route,conduite,routier,professionnel route,profession,métier,mort,deuil,suicide,parents décédés,amour universel,offrande,courage,résilience,choix,vie,actualité,moulin-fournier,libération,ange,écoute,accompagnement,compassion,bouddha,voiture,médecin,hôpital,clinique


_____ Lire aussi mon article écrit sur mon métier, daté du 1er novembre 2012 : 


https://sosmaman.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/01/mon-temoignage-sur-le-metier-de-taxi-medical-employe-par-une.html

 

 

02/02/2012

La liberté sur la route, c'est quoi ?

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardLettre à une personne roulant sans règles

et au mépris du Code de la Route__________

Mon Propos sur la LIBERTÉ de CONDUIRE___


Tu dis que l'État porte atteinte à ta liberté en te prenant des points sur ton permis. Et tu t'élèves contre toutes les règles du Code de la Route, trop restrictives à ton goût. Tu voudrais que la vitesse autorisée sur route et autoroute soit plus élevée. Tu voudrais pouvoir passer aux feux rouges sans contrainte ni sanctions. Tu voudrais pouvoir renverser un piéton sans faire de prison ni payer de dommages à la victime. Tu voudrais pouvoir rouler avec une voiture sans contrôle technique ou sans assurance et parfois même, tu le fais. Le permis est pour toi un papier inutile et d'ailleurs souvent, tu ne l'as plus car il t'a été retiré.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Tu fais partie de ceux qui arrivent à grande vitesse derrière un autre véhicule, le collant pour le pousser afin qu'il aille plus vite, stressant les occupants par ton stress communicatif. 

Tu fais aussi partie de ceux qui coupent la route à ceux qui ont pris une voie de sortie d'autoroute. Tu n'hésites pas à couper la ligne de dissuasion afin de t'introduire sur cette voie par la gauche, en dernière minute, surprenant les autres véhicules et risquant de provoquer un choc grave.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardJe te vois aussi ne pas respecter les feux rouges, traversant un carrefour à grande vitesse, au mépris des autres usagers. 

Tu trouves ta liberté dans le fait d'empiéter sur celle des autres, mais es-tu vraiment libre dans ta tête ? Si un jour tu renverses un enfant, comment pourras-tu demeurer libre et serein jusqu'au dernier jour de ton existence ?

Si un jour, tu tuais une mère de famille et ses enfants dans la voiture qui passera au feu vert et croisera ta trajectoire assassine, seras-tu libre d'être ce que tu es aujourd'hui ? Si un jour, parce que tu ne respectes pas une priorité à droite en passant à une vitesse élevée et renversant une moto, pourras-tu continuer ta vie sainement et libre de toute entrave de culpabilité ?code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Les règles qui ont été mises en vigueur sont là pour notre sécurité à tous et nous donnent un cadre afin que chacun soit libre d'aller et venir comme bon lui semble et en gardant la vie ainsi que la liberté de se mouvoir. C'est toute la logique du Code de la Route existant pour notre protection et celle des autres, évitant aussi que notre voiture ne devienne une arme dangereuse par un mauvais comportement de conduite. 

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardIl faut savoir qu'une personne rendue handicapée dans un accident de voiture a perdu la majeure capacité de se déplacer, de se mouvoir, de conduire, de vivre normalement. Elle a perdu une grande partie de cette liberté si chère à tous les valides. Parfois, ce handicap provient de la simple erreur d'un autre automobiliste qui allait trop vite ou n'a pas respecté un stop ou une priorité. 

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardParfois aussi, nous mettons en danger nos propres occupants et parfois nos enfants. Je pense à cette maman qui a vu son jeune fils gravement atteint et aujourd'hui handicapé lourd car elle n'a pas respecté une priorité à droite. La voiture la heurtant a enlevé à son fils toute chance de vivre normalement. Il est aujourd'hui comme un légume, inerte et souffrant de multiples maux, avec un handicap mental le privant de tout apprentissage et de toute communication, et cette mère pleure tous les jours.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard

Peut-être était-elle pressée. Peut-être n'a-t'elle pas ralenti à l'approche de l'intersection... Comme chacun devrait le faire prudemment. Sur la route, il ne faut jamais déroger aux règles même si on a des impératifs d'horaires. Il vaut mieux arriver vivant en retard... que mort... à l'heure.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardBien sûr, on peut me rétorquer que quand notre heure arrive, la mort nous attend au carrefour... Que le destin frappe et nous donne les erreurs qui font notre destinée. Mais nous sommes aussi maîtres de notre chemin et de notre volant, par l'attention et la vigilance que nous pouvons déployer en conduisant.

Aujourd'hui, j'étais dans un véhicule et notre conducteur nous a sauvé par deux fois d'un accident grave, incidents causés par deux automobilistes sans gêne et roulant à grande vitesse, coupant pour l'un un virage et pour l'autre sortant d'une voie privée sans regarder ni s'arrêter avant de d'engager sur la voie où nous nous trouvions. Ces personnes vivent dans leur espace de liberté, sortant du cadre et obligeant les autres à piler brutalement afin de ne pas rentrer dans leur champ de danger potentiel. Le choc à chaque fois aurait été terrible si notre conducteur n'avait pas réagi en nous protégeant dans la seconde.

code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffardLa conduite d'une voiture est comme celle de notre vie. Si on est présent et attentif aux autres, si on ne vit pas juste pour soi mais en se considérant en interaction avec le monde et les êtres le peuplant, alors on choisit délibérément d'honorer les règles d'une vie commune. Dans le cadre de la conduite, on respectera dans le même esprit les règles du Code de la Route, alliées à la courtoisie et à la protection des autres usagers.

La liberté n'a pas de prix, surtout celle de laisser la vie aux autres ainsi que la faculté de se déplacer et de se mouvoir, sans handicap ni perte d'un être cher.code de la route,sécurité routière,accident,liberté,conduire,moniteur auto-école,conducteur,vigilance,permis,règle,cadre,respect,courtoisie,route,moto,piéton,handicap,deuil,mort,vie,paraplégique,choc,priorité à droite,stop,incivilité,feu rouge,tués,voiture,contrôle technique,permis à points,police,contrôle,rouler sans permis,chauffard


Chloé LAROCHE


P.S. : je rappelle que tous mes articles sur la Sécurité Routière peuvent être lus en cliquant à gauche dans la catégorie "Appel à la bonne conduite sur la route".

À la fin de tous les articles de cette catégorie, vous devez cliquer sur "voir toutes les notes" pour lire la suite des articles.

------------------------------------------------------------------------


 

Conduite intérieure. Toi qui conduis, sais-tu conduire les autres sans les mener au mur ?

 

images-5.jpegToi qui conduis

Sais-tu te conduire

Dans le flot de la vie

Dans le flot de la circulation ?

Circulation urbaine

Ou circulation cardiaque

Flot continuimages-9.jpeg

 

Toi qui conduis

Sais-tu te conduire

Au volant de ta vie

Respect d'autrui

À l'abord des carrefours

Écrases-tu ton frère

Sur les clous du présent

 

images-13.jpegToi qui conduis

Sais-tu te conduire

À travers les artères de ta ville

Et la vie a-t-elle le prix

Que tu mets dans les feux rouges grillés

Et les stops évincés...

Pauses d'une existence survoltée

 

images-3.jpegToi qui conduis

Sais-tu conduire les autres

Sans les mener au mur

Sans qu'ils supplient

Ton arrêt total

Immobilisation d'une violence larvée

Dans les mains de ton volant

 

images-14.jpegToi qui conduis

N'oublie pas

Que ta vie

Que chaque vie

Est accrochée à un fil

Non pas le fil de la vitesseimages-2.jpeg

Mais le sens obligatoire 

De la vigilance

Rond-point où chaque véhicule

Laisse passer l'oxygène

De la vie qui dure

De la vie qu'on n'écrase pas

De la vie qui respire

 

Chloé Laroche

 

 

 





 

 

 

 

08/06/2010

J'écris pour Jean-Baptiste Martinet, un motard de 26 ans tué par des chauffards à Grenoble. Un rassemblement aura lieu pour lui le 12 juin devant la Préfecture de ma ville.

3-300x225.jpgArticle dédié aux parents, aux amis et à la famille de Jean-Baptiste Martinet...thumbs_photo0201.jpgthumbs_photo-0276.jpg

 

Pour toi,

Jean-Baptiste ___________________ 110921.jpg

____________________________________________ 

 

 

Tu avais deux frères
Et passionné de moto
Tu t’appelais Jean-Baptiste
Puis la mort t’a tristement fauché
Sur une glissière de sécurité
Car des chauffards t’ont tué

Projeté de ta moto
Par le choc violent
D’une voiture conduite
Par un chauffeur alcoolisé
Tu as été emporté dans la fuite
De ta vie volée à ceux qui t'aiment

0405232624_20100406202414916080.jpg[120x-1].JPGTu ne verras plus le soleil
Mais la lumière emplit ton âme
Près de tes parents tu es
Invisible combattant et défenseur
De leur lutte pour faire savoir
Que deux meurtriers sont en liberté

Cela s’est passé le 5 avril
Dans ma ville de Grenoble
Et le samedi 12 nous serons tous
À la Préfecture pour toi et les tiens
Afin de témoigner de notre colère
Devant la cruauté de ton départ

Nous demanderons que plus jamais
Une telle horreur puisse se vivre
Qu’un jeune motard se voit mourir
Heurté par des personnes sans scrupules
Ayant essayé de dissimuler des preuves
Et de soudoyer les témoins

thumbs_p1010234.jpgNous demanderons que plus jamais
Des criminels de la route alcoolisés
Se retrouvent libres sans sanctions
En attendant le procès de l’accident
Révolte quand on sait qu’une condamnation
De cent euros a été donnée à un tueur de moto

Des groupes et des personnes de partout
Seront présents ce samedi pour fleurir
La mémoire vive de Jean-Baptiste
Et même des membres de “On va sortir.com”
Vont arrêter de sortir et de rire
Pour honorer la vie de ce jeune motard.

Chloé LAROCHE

 

arton8507-1ef8f.jpg__________________ Pour en savoir plus :

 

Lien créé par les proches de Jean-Baptiste :

https://youtu.be/rPVZCJr2z1A

------------------------------------------------------------------------------------

Texte écrit par le collectif de ses amis pour la manifestation d'hommage à Jean-Baptiste Martinet :

"Nous parlons d’un chauffard, avec 1.42 d’alcool dans le sang, faisant une course poursuite avec une autre voiture.
Nous parlons d’un meurtrier qui fait soudoyer des témoins par ses amis.
Nous parlons d’un dissimulateur qui fait feindre une défaillance technique avec ses complices.

… Alors que quelques mètres plus loin git le corps méconnaissable de notre fils, frère et ami …

Alors :

A vous qui êtes touchés par le décés de Jean Baptiste agé de 26 ans, rentrant du boulot et arraché à la vie par un être sans cœur et sans pitié !
A vous qui avez des enfants !
A vous qui avez des frères !
A vous qui avez un ami !
A vous qui êtes, comme nous, révoltés !
A vous qui aimez la vie,
A vous qui voulez croire en une justice meilleure,

AIDEZ NOUS !!! AIDEZ SA FAMILLE ET SES AMIS A LUI RENDRE JUSTICE !!!

Nous avons besoin de fond pour prendre le meilleur des avocats. Si il faut être vus pour être entendus, alors nous serons vus !!!

Il est hors de question qu’une fois de plus, un jugement laxiste soit rendu à l’encontre d’un meurtrier !!!"


1768657.jpg

jean-baptiste martinet,motard,moto,mort,accident,grenoble,alcool,chauffard,conduite,code de la route




_____________________________________________________________________________________________________

13/03/2010

Pour les motards qui manifestent aujourd'hui, pour un jeune motard qui vient de perdre la vie et pour un homme handicapé suite à un accident de moto.

imagesEDjDWb.jpegBonjour en ce jour à tous les motards !imagesGfRlvp.jpegimages4IU5lR.jpeg

Beaucoup manifestent aujourd'hui en ce 13 mars dans différentes villes de France, dont Grenoble, ma ville, à l'initiative de la Fédération française des motards en colère.

Je suis taxi accompagnatrice TPMR -transport de personnes à mobilité réduite- et j'ai rencontré dans mon métier beaucoup de personnes handicapées suite à un accident de moto... véhicule au combien fragile pour celui qui est dessus.imagesCGNkG1.jpeg

Je pense en ce jour à un jeune motard de 29 ans qui vient d'être tué sur la route en moto à Marseille. Quelqu'un va descendre le voir pour son enterrement et réconforter aussi sa famille : c'est un homme handicapé qui a eu un accident de moto en 1987, touché gravement par une voiture n'ayant pas respecté le stop.

imagesKpRF8E.jpegDepuis, il vit l'enfer, parle difficilement (problèmes comme pour un AVC), marche très difficilement en tombant à chaque pas (jambes et bras touchés). Il aimait les femmes mais ne peut plus en avoir une seule, vu son état.

Je vous en prie, automobilistes, faites attention aux motos. Une règle d'or : si vous avez une moto devant vous, restez éloigné suffisamment derrière elle et puis aussi, surveillez vos rétroviseurs pour voir arriver les motos qui peuvent arriver à l'arrière et ne freinez jamais brutalement devant une moto... car eux n'ont pas les freins pour vous éviter et s'arrêter aussi bien que vous.imagesRcq431.jpeg

Donc, surveillez ce qui se passe derrière, devant et sur les côtés. Les rétroviseurs servent à cela. Freinez à l'approche d'un feu, ce qui vous permettra aussi de vous arrêter quand le feu passe à l'orange. imageslmF31U.jpeg

Je suis de nombreuses heures sur la route et je suis témoin de l'incivilité de nombreux automobilistes envers les motos ... Des voitures, je me répète, roulent comme si elles étaient seules sur la route, en regardant fixement devant, sans s'inquiéter de ce qui se passe autour, derrière et sur les côtés.  

imagesfUWQUk.jpegQuand je roule, j'ai à chaque minute cette idée en tête qu'un motard va croiser ma route, ou bien aussi un cycliste ou un piéton, et que je suis un danger par le poids de ma voiture pour ces personnes et que c'est à moi de les respecter et de tout faire pour qu'ils restent en vie. C'est la responsabilité de tout conducteur. 

Chloé Larocheimages37lrbj.jpegimageszp6lMq.jpeg

imagesRbvIRH.jpeg

26/03/2009

Pour la Journée de la Courtoisie sur la route, je vous offre un texte de mon cru : Les dix Comportements du Conducteur Égoïste sur la Route.

584366415.jpg26 MARS 2009.

JOURNÉE NATIONALE DE LA COURTOISIE SUR LA ROUTE.

Bonjour à tous et toutes,
À l'occasion de la Journée Nationale de la Courtoisie sur la Route et en tant que professionnelle de la route, je viens vous offrir ici mon texte : les Dix Comportements du Conducteur Égoïste...  Exemples à ne pas suivre évidemment. Car... le conducteur égoïste est mal vu et vite repéré !! De plus, il est dangereux !
Aujourd'hui, sur la route, ma courtoisie va envers les piétons. Ce matin, j'en ai laissé passer un certain nombre et du coup, les autres automobilistes s'arrêtent pour laisser passer aussi... bien que certains râlent... car leur temps est évidemment plus précieux que celui des piétons.
Je souhaite une bonne journée à tous les courtois et les courtoises. J'ai toujours plaisir à constater qu'il y en a un certain nombre sur la route. Cela permet de faire la balance avec tous les bandits, les violents, les déjantés, les irresponsables, les "qui confondent le vert avec le rouge", tous les dangereux qui errent sur le bitume.
Chloé Laroche _____________________________________
dessin-imminent-accident_~PDB09001.jpg

 

 

019bi1.jpg1. Le conducteur égoïste double l’obstacle sur la route et ne se souvient pas qu’il doit attendre et laisser passer la voiture arrivant en face, avant de doubler l’obstacle. L’obstacle peut être une voiture arrêtée, un bus, une zone de travaux, un chien, un groupe de pigeons, un panneau égaré, un groupe d’auto-stoppeurs squattant la voie de droite.images-2.jpeg

 

2. Le conducteur égoïste tourne sans mettre son clignotant. Il choisit de prendre le risque de voir la voiture de derrière lui rentrer dedans car il a freiné pour tourner, sans prévenir évidemment, puisqu’il n’a pas mis son clignotant. Il pense qu’il est seul sur la route et que ceux qui le suivent ne sont que des extra-terrestres extra-lucides et voyants. Ce qui est sûrement vrai parfois car sinon il y aurait plus d’accidents.

 

3. Le conducteur égoïste se rabat sur l’autoroute sans penser que vous existez vraiment. Cette fois, le conducteur égoïste pense que vous êtes une voiture fantôme, à travers laquelle on peut passer sans se blesser ni ressentir de choc. Vous freinez brutalement quand il se rabat sur vous, vous faisant une queue de poisson. Vous faites des appels de phare indignés mais... il ne vous a toujours pas vu. Vous êtes vraiment un fantôme !

images-1.jpeg

349057970.3.jpeg4. Le conducteur égoïste passe devant le piéton la tête haute, sans même freiner. Il  pense que le passage piéton est de l’art contemporain et que c’est beau, bien rangé mais selon lui... ça ne sert pas à grand chose ! Comme l’art contemporain. Pire : le conducteur égoïste pense que le piéton est une potiche, ou bien une statue abandonnée sur le bitume par Camille Claudel.

 

5. Le conducteur égoïste ne regarde jamais dans ses rétroviseurs car si une moto arrive, il a au moins le prétexte de ne l’avoir pas vu arriver. Il ne se range pas pour la laisser passer car quand on est un conducteur égoïste, on ne s’abaisse pas à regarder ce que font les autres, des autres qui ne comptent pas puisqu’on ne les connaît pas dans la vie. Déjà, ceux qu’on connaît, on n’y fait pas spécialement attention... alors là, regarder les motos arriver, c’est complètement déplacé !logoSRMarianne.gif

 

images-4.jpeg6. Le conducteur égoïste suit sa voie et parfois déborde sur les voies des autres, sans penser qu’une voie peut avoir des courbes. Il coupe la courbe et frôle les autres voitures, et en plus, il claxonne, puisque c’est lui qui a raison.

 

7. Le conducteur égoïste conduit très vite en traversant les villages. Il pense que les panneaux indiquant le 45, le 30 ou le 50... ont été placés là pour distraire les enfants. Quand il voit beaucoup de panneaux de 30 à 50, et que lui-même passe à 70, 80, 90, 100 kilomètres à l’heure, il se dit : “Il y en a beaucoup dans ce patelin, des enfants”. Et lorqu’il écrase un enfant, le conducteur égoïste proteste : “Je ne savais pas. Je roulais normalement. C’est l’enfant qui s’est précipité sous mes roues.”

 

bxp59761.jpg8. Le conducteur égoïste n’attache pas son enfant. Il pense que la ceinture de sécurité est un surplus de lanière installée par le constructeur automobile. Il sait qu’un enfant peut se tuer en passant à travers le pare-brise, car il l’a vu dans les pubs à la télé... mais mettre une ceinture à son enfant, c’est un luxe, une perte de temps... Le temps du conducteur égoïste est précieux, il passe avant le temps qui reste à vivre.

 

9. Le conducteur égoïste passe aux feux rouges, sans penser que les autres sont au feu vert. Ils n’ont pas le droit de passer puisque le conducteur égoïste arrive. Rappelez-vous : son temps est trop précieux.images-3.jpeg

 

10.  Le conducteur égoïste ne s’arrête jamais s’il voit un accident. Il regarde en passant devant mais ce n’est pas son problème. “Il y aura toujours une bonne âme un peu bête pour s’arrêter”... Il pense aussi : “S’il y a des blessés, ils n’ont qu’à crever, si c’est leur destin.”... “Moi, mon temps est précieux”, nous rappelle  le conducteur égoïste.

 

Chloé LAROCHE

logo.gif
VOIR LE SITE http://www.courtoisie.org :

k0356427.jpgContact Presse : Flore Nadobny

AFPC - Association Française de Prévention des Comportements au volant

Tél. 04 78 38 59 18 • E-mail : afpc@courtoisie.org

 

Informations et programme sur le site officiel de la campagne : www.courtoisie.org

 

 

17/03/2009

Ma chronique routière se poursuit aujourd'hui avec mon observation d'un enfant encore non attaché dans une voiture et diverses réflexions sur la sécurité des piétons et des vélos.

 

BPH115.jpgJe poursuis ce soir ma chronique de la route, chronique que j’ai démarré ces temps-ci pour témoigner, dans le cadre de mon métier de conductrice professionnelle, de mon observation des comportements routiers. 

 

Aujourd’hui, j’ai découvert une ville qui roule bien, avec des automobilistes respectueux du Code en majorité, en très grande majorité. Mes concitoyens conduisent bien et finalement produisent très peu d’accidents et d’accrochages, au vu de la circulation abondante.tete-auto.jpg

 

images-3.jpegLes piétons sont respectés et ils remercient volontiers lorsqu’un automobiliste les laisse passer. Aujourd’hui, j’en ai laissé passer sept d’un coup sur les Grands Boulevards. On aurait dit que j’étais le Messie... Ils m’ont tous offert de grands sourires, des remerciements de la main et le sourire illuminé des enfants. “Oh, une dame qui laisse passer..”. Ce n’est quand même pas si étonnant..! À moins qu’ils n’aient pas l’habitude de voir une voiture s’arrêter en pleine avenue alors qu’il n’y a ni feu ni stop... juste un passage piéton, avec des piétons qui attendent.images-7.jpeg

 

bxp59761.jpgJe vais enfoncer le clou d’hier, dans ma chronique, où je parlais déjà d’un jeune enfant non attaché dans une voiture. C’est assez rare que j’en vois... mais aujourd’hui, j’en ai vu un à nouveau dans une Clio rouge. Il y avait des femmes dans la voiture. L’enfant de six ans était à l’arrière, debout, non attaché. Je les ai remarqués sur l’avenue Jeanne d’Arc, puis la voiture s’est engagée sur l’avenue Marie Reynoard. Cela me hérisse que les adultes n’aient pas cette conscience d’attacher l’enfant pour sa sécurité car, en cas de coup de frein, l’enfant est mort, projeté à travers le pare-brise ou d’autre façon atroce.

 

Ce matin, un automobiliste a grillé le stop qui était sensé l’arrêter.collision-camion-auto.jpg

Il est passé devant moi pour rejoindre le Quai du Drac à Fontaine, alors que j’étais dans la rue de la Liberté.

 

images.jpegEt une dame en vélo a pris un gros risque, me coupant la route à la sortie d’un rond-point, à Sassenage. Elle était sensée s’arrêter à un stop spécialement conçu pour que les vélos s'arrêtent sur leur piste cyclable mais elle a dû penser que les voitures polluent assez pour pouvoir laisser passer les vélos en toute occasion. Cependant, il faut toujours avoir à l’esprit qu’un vélo est fragile devant une voiture. Continuer de penser que tous les automobilistes s’arrêtent est une erreur.

Et puis... ne jamais oublier qu’un vélo doit respecter le Code tout autant qu’une voiture : feux rouges, stops, sens interdits, etc. Ne jamais non plus dépasser le cinquante en ville... (sourire).images-2.jpeg

 

 

 

 

images-4.jpegPour finir, comme chaque jour, j’ai constaté des feux rouges grillés et des piétons inconscients des dangers de la chaussée, comme cette maman tenant la main de son jeune fils sur la route  avec l’enfant marchant du côté des voitures. 

 

200331750-001.jpgPensez qu’une voiture pèse son poids et que la vitesse décuple le poids arrivant sur vous, pauvre piéton sans armure et sans défenses.

 

À demain sur la route de la vie.

 

Chloé Laroche

 

 

 

 

Récit quotidien d'une traversée de la ville en voiture, avec ses dangers routiers et sa défense du Code de la Route.

 

panneaux-de-danger.jpgJe vous avais promis une chronique au quotidien sur une observation routière dans ma ville, dans le cadre de mon travail de conductrice accompagnante.

 

Aujourd’hui, j’ai roulé près de cinq heures en ville, à Grenoble et sa proche banlieue.

 

J’ai été témoin de différentes infractions relatées plus bas.

 

Au cours de la journée, trois motards m’ont remerciée de m’être rabattue pour les laisser me dépasser et un vélo, très surpris de mon fair-play, rue Léon Lagrange, m’a remerciée d’un signe de la main, pour l'avoir laissé passer sur la piste cyclable qui coupait ma route.

 

Mais... pire que tout, j’ai surpris avec horreur un enfant non attaché dans une voiture immatriculée “YZ” (je ne donnerai pas les chiffres) dans le 69. Ce jeune enfant était debout à l’arrière, dans une voiture qui roulait.ITF025056.jpg

 

panneau0087.jpg_210_cw210_ch59.jpgLa deuxième infraction au Code la pire que j’ai relevée dans la journée est la conduite d’un jeune dans la zone de “non-droit” (Abbaye-Teisseire-Léon Jouhaux), zone dont j’ai parlé précédemment. Passant devant le collège Vercors, rue André Argouges, il s’est mis sur la voie de gauche, a donc doublé toute la file de voitures roulant normalement à droite et s’est engagé à gauche dans la rue Léon Jouhaux. Comme si nous étions sur une double voie !!!!

 

La première infraction du matin, vers 7 h 40, a été un refus de priorité dans la même rue, rue André Argouges. Je venais de l’avenue Jeanne d’Arc et, au croisement pour aller en direction de la rue Léon Jouhaux, l’automobiliste en tort, dans une Clio grise venue de la rue Charles Rivail, est passé en me refusant la priorité.

 

images-6.jpegPuis, à 9 h 15, au carrefour de l’avenue Paul Cocat avec l’avenue Léon Jouhaux (nous sommes toujours dans la même zone de “non-droit”), une voiture a traversé le carrefour au feu rouge, sous le nez des voitures démarrant au feu vert. J’avais trois enfants transportés dans la voiture. Alors que j’effectue ce transport matin et soir pour des adolescents souffrant de handicap mental, j’ai évité plusieurs fois des accidents, notamment une fois au feu qui se trouve entre l’avenue de l’Europe et l’avenue Edmond Esmonin. Alors que je passais au feu vert, une voiture venant de Carrefour Échirolles m’a coupé la route, brûlant un feu rouge d’une façon totalement inconsciente.

 

Automobilistes, je ne répéterai jamais assez qu’il vous faut pour votre sécurité bien regarder à gauche et à droite avant de passer aux feux verts !!!!

 

Dans la journée, j’étais sur l’autoroute A 480, dans la zone 90, en direction de la sortie Sassenage. J’étais placée tranquillement à droite, conduisant une enfant à son domicile, lorsqu’un fourgon bleu marine DBA m’a fait une queue de poissons, se plaçant entre la voiture me précédent et la mienne. J’aurais été transparente, c’était pareil !!

 

Et comme un gag, qui n’en est pas un ... J’attendais au feu du Pont de Catane, à la sortie de la rue Ampère. Une dame âgée était au volant dans la voiture à ma droite. Nous passons au feu, tournons à droite. Je me rabats derrière elle. Elle avance lentement. Elle arrive au feu qui amorce l’entrée de l’autoroute Lyon-Sisteron. Sans se perturber, elle avance encore lentement et passe le feu rouge sans s’arrêter. Je suis restée au feu rouge, héberluée de tant de passivité. Car il faut de l’énergie pour s’arrêter à tous les feux rouges !!!!hs062597_hle2v.jpg

 

Voilà, je vous dis à demain et... surveillez votre route, vos ceintures, les feux rouges, les priorités, les vélos, les piétons, les motos, les queues de poisson, les refus de priorité. Aujourd’hui, je n’ai vu aucun contrôle de police. 

Je le regrette bien. On ne doit pas être nombreux dans mon cas !!!... à regretter leur absence sur la route. 

 

Je pense que pour certains conducteurs... il n’y a que la présence de la police qui pourrait leur mettre du plomb dans le volant et les pédales.

 

À demain.

 

Chloé Laroche

 

 

 

 

15/03/2009

Roulant chaque jour de quatre à huit heures pour mon métier, je témoigne de feux rouges grillés devant mes yeux et au mépris de la vie des autres automobilistes. Coup de colère et un mois de compte-rendu journalier de conduite routière.

Bonsoir à tous et toutes,

panneaux-insolites-swaziland-1151657730-1157632.jpgAujourd'hui, comme chaque jour, je suis témoin dans ma ville de Grenoble, et notamment lorsque je traverse en voiture les quartiers Léon Jouhaux, Abbaye, Teisseire... je suis témoin d'actes de violence routière et de feux rouges grillés.

Je suis une professionnelle de la route, roulant pour conduire et accompagner des personnes handicapées, des adolescents autistes et handicapés mentaux, des personnes âgées. Je roule entre quatre heures et huit heures par jour, essentiellement en ville.

Ma priorité est de laisser passer les piétons, chaque fois qu'ils attendent pour traverser, devant un passage piéton. Je ralentis au maximum dès que je vois un enfant près de la chaussée ou quand je suis dans une voie étroite avec des piétons en danger d'accrochage. Je fais aussi très attention aux vélos et aux motos, avec une distance de sécurité importante. Je ralentis à l'approche des feux, même si c'est vert, de façon à pouvoir m'arrêter à l'orange, et je regarde toujours à gauche et à droite lorsque le feu passe au vert pour moi... afin d'éviter la mort ou l'accident lorsqu'une autre voiture grille le rouge. panneaux-insolites-namibie-1391321544-1153853.jpg

Toutes ces précautions m'ont évité de nombreux accidents et font que je suis toujours en vie, alors que je roule beaucoup. Mes passagers sont aussi en vie. Et j'ai tous mes points sur mon permis.

J'écris cet article aujourd'hui pour témoigner de mon expérience et de mon rôle de témoin sur la route.

autres-insolite-guadeloupe-1390638350-1219090.jpgAinsi, j'ai été témoin il y a quelques jours d'une voiture, rue Léon Jouhaux, qui n'a pas hésité à doubler les deux voitures devant elle... arrêtées à l'instant au rouge... pour traverser le carrefour où se trouve l'école Jules Ferry, au croisement avec la rue Moyrand. Le conducteur a vu les deux voitures devant lui s'arrêter et a doublé pour traverser au rouge, au mépris des voitures passant au vert et des piétons !!!!!

J'ai été témoin aussi d'une voiture venant derrière moi, de la cité Teisseire... me doubler avec agressivité, alors que je m'arrêtais au rouge, au croisement de la rue Léon Jouhaux avec l'avenue des Jeux Olympiques, et traverser le carrefour comme une furie, en direction du lycée Argouges. À ce carrefour, soyez très prudents, car j'ai été témoin de plusieurs incivilités routières.

L'autre jour aussi, en trois minutes d'intervalle : deux feux rouges grillés devant moi par deux véhicules différents ; l'un devant l'IUFM, avenue Marcelin Berthelot, au feu de la rue Marcel Perreto, puis un à la sortie de la rue Ponsard en arrivant sur l'avenue Jean Perrot. autres-urbanisme-france-1314091803-1118507.jpg

Une autre fois, au carrefour de la rue Jeanne d'Arc avec la rue Claude Genin, une voiture passe en trombe au feu rouge. Et ce n'est pas la seule fois en cet endroit.

Ces quartiers sont une "zone de non-droit" pour la circulation routière. Alors, soyez prudents. Ouvrez grands vos yeux et roulez doucement. Même si vous énervez les gens derrière. 

Et ceci, partout... car des feux rouges grillés ou des piétons qu'on ne laisse pas passer... j'en vois partout. Ainsi que des priorités non respectées et des conducteurs énervés, qui n'aiment pas qu'on soit prudent aux carrefours.

Je vois aussi un nombre inquiétant de conducteurs qui ne connaissent pas l'emploi du kit mains-libres et qui téléphonent sans complexe avec l'appareil collé sur l'oreille. Et combien d'enfants sans ceinture... Combien d'enfants sur des vélos, enfants non attachés et sans casque. Le sourire du papa ou de la maman, fier de ménager une planète en souffrance en promenant son enfant en vélo, serait figé glacial de voir son enfant faire un vol plané mortel lors d'un choc avec une voiture.

L'important est de rester maître de son véhicule afin qu'il ne devienne pas une machine à tuer ou une roulette russe.

panneaux-insolites-france-1235322652-1133425.jpgAfin qu'il demeure un outil respectueux d'autrui et surtout de ceux qui nous rencontrent et qui sont vulnérables : les piétons, les vélos, les motos, les enfants.

Bonne soirée !

Chloé Laroche

PS : Je compte poursuivre ces jours-ci une chronique journalière des infractions routières constatées dans ma ville, avec des détails témoignants de la violence routière quotidienne.

 

 

05/09/2008

Coup de colère routière de la part d'une professionnelle ambulancière. Propos sur la conduite, le handicap, le respect du code, la nouvelle loi sur le clignotant, la sécurité sur la route.

Bonjour,

 

Quand je vois dans mon métier de conductrice-accompagnatrice pour personnes handicapées ou âgées, alors que je roule toute la journée ou presque... quand je vois régulièrement des incivilités au volant, je suis en colère.

Mn_85.jpgJ'observe en effet régulièrement des feux rouges grillés par des automobilistes, des accélérations aux feux oranges, des conducteurs qui vous collent à l'arrière sur l'autoroute, des enfants non attachés voire debout se mettant à la fenêtre, certains même assis devant sans ceinture. Sans parler de ceux qui roulent sans feux ou qui tournent sans mettre de clignotants. Sans oublier aussi ceux qui doublent toute une file de voitures sur une ligne blanche... ou qui en pleine ville vous font une accélération digne de Fangio.796082542.jpg

Mn_107b.jpgJe me souviens de ce petit garçon décédé sur un passage piéton à Grenoble, entre 1998 et 2000, dont on n'a pas retrouvé le conducteur meurtrier qui l'avait renversé. Délit de fuite d'une voiture R19 verte. Je me souviens de tous ces piétons tués par une voiture, tous ces écoliers morts en allant à pied à l'école, toutes ces mamans renversées avec leurs enfants et les vélos massacrés en pleine course... petit garçon à vélo encore dernièrement tué sous les yeux de son père.

Dans mon métier, je vois des personnes lourdement handicapées à la suite d'un accident de voiture, d'un accident de moto ou de vélo. Ils poursuivent leur vie avec courage et volonté, se rendant en rééducation plusieurs fois dans la semaine afin de progresser ou de se maintenir dans ce qu'il leur reste en mobilité. Ils ne marcheront jamais plus, ne feront plus de vélo, n'auront jamais plus de relations intimes pour certains.

Mn_81.jpgEn plus, comme leur femme ou leur compagnon les quittent la plupart du temps... ils se retrouvent seuls. Combien m'ont raconté cette histoire... "Je ne veux pas d'un légume," lui a dit sa compagne juste après l'accident. Cet homme a tout perdu. Son métier qu'il ne peut plus gérer, ses passions de vie, son amour, ses projets. Certains perdent même la présence de leur famille... qui ne les supporte plus ainsi. Le handicap fait peur à beaucoup de personnes et la pensée d'euthanasie n'est pas loin dans l'esprit de certains proches... comme une certaine belle-fille qui est allée voir le médecin d'un homme handicapé, lui demandant combien de temps il lui restait à vivre. Le médecin horrifié lui a répondu : "Il n'y a que l'héritage qui vous intéresse !!!!!". Depuis, fils et belle-fille se tiennent à l'écart de ce malheureux qui non seulement a perdu l'usage de ses jambes et de ses bras... mais en plus pleure tous les jours ses petits enfants tenus à l'écart.Mn_84.jpg

Mn_TRA005.jpgJ'ai vu dans mon métier des personnes handicapées suite à un accident de moto... véhicule au combien fragile pour celui qui est dessus. Je vous en prie, automobilistes, faites attention aux motos. Une règle d'or : si vous avez une moto devant vous, restez éloigné suffisamment derrière elle et puis, surveillez vos rétroviseurs et ne freinez jamais brutalement devant une moto... car eux n'ont pas les freins pour vous éviter et s'arrêter aussi bien que vous.

Donc, surveillez ce qui se passe derrière, devant et sur les côtés. Les rétroviseurs servent à cela. Freinez à l'approche d'un feu, ce qui vous permettra de vous arrêter quand le feu passe à l'orange.303261918.jpg

Mn_TRA015.jpgEt puis, à l'arrivée dans un village, mettez-vous systématiquement en troisième, à cinquante à l'heure, voire quarante, en pensant aux enfants qui pourraient traverser. Trente, c'est bien aussi. Car, quand un petit enfant court et s'échappe, se jetant devant votre voiture, il vous faut rouler à petite vitesse pour pouvoir freiner et lui sauver la vie.

Un dernier mot, pour ceux qui ne savent pas encore : le 1er octobre, en plus du triangle et du gilet obligatoires, il y a une nouvelle loi qui vous coûtera trois points sur votre permis si non respect. Si vous ne mettez pas le clignotant lorsque vous tournez, doublez, évitez... cela vous coûtera vingt-cinq euros et ... trois points. Énorme, mais intéressant pour le respect des autres automobilistes.

C'était le cadeau du jour... car ceux qui sont au courant, seront les premiers avertis.... n'est-ce-pas ?!!..... et garderont les points de leur précieux permis.

Au final, je voudrais vous rappeler que la route est dangereuse et puis aussi de laisser vos rancoeurs et vos colères à la portière, afin de rester maître de vos pédales, et de ne pas prendre la route pour un terrain de boxe ou pour défouler son trop plein de... tout.1437798926.jpg

Mn_106.jpgBonne conduite à tous et toutes. Et rappelez-vous d'attacher vos enfants dans la voiture, même pour vingt mètres. Ainsi que sur les vélos car j'ai encore vu dernièrement des enfants assis dans un siège vélo sans être attachés et sans casque. Un papa emmenait même son jeune fils assis devant lui sur le guidon du vélo. Se rend-il compte du risque qu'il fait prendre à son enfant en cas de choc et d'accident ?!! Son enfant n'est pas retenu et de plus, il risque un traumatisme crânien irréversible.

 

Chloé Laroche

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu