Avertir le modérateur

24/04/2019

Témoignage pour un petit ange, mort noyé à Lovagny, dans les Gorges du Fier, le lundi de Pâques.

Témoignage, Lovagny (Haute-Savoie).
 
Aujourd'hui, j'ai appelé les pompiers pour un adolescent de onze ans qui est tombé par accident dans des gorges où l'eau bouillonnait, à vingt mètres en dessous de moi ; le drame s'est passé dans les Gorges du Fier, à Lovagny, en Haute-Savoie.
 
------------------------------------lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur
 
 
Petit ange rose
Tu traverses les rivières
Sans penser au pire
 
 
 
Lundi 22 avril 2019.
 
Je venais d'écrire ce haïku, assise sur un banc. Pourquoi ai-je écrit cela... Je venais de le poster sur ma page Facebook, à 15 h 15, avec ce petit ange photographié le matin même au Château de Montrottier, à Lovagny.
 
Je continuais d'écrire, lorsque soudain, j'entends des cris venir du bas, à vingt mètres en-dessous, vers le torrent et les Gorges du Fier très dangereuses, avec des à-pics tombant dans l'eau rapide et froide, tout au fond d'un canyon creusé depuis des siècles.
 
C'est en entendant les cris de la famille que j'ai appelé les Secours. À 15 h 30. Une autre dame essayait d'appeler aussi. Le premier appel est tombé sur un 18 qui sonnait occupé. J'ai aussitôt raccroché et rappelé. Le pompier de permanence d'urgence du 18 a aussitôt décroché et m'a gardée longuement au téléphone, me demandant de rejoindre au plus près le lieu de l'accident.
 
J'avais déjà dévalé la pente puis j'ai rejoint le lieu du drame, en passant de roches en rochers. C'était très impressionnant et je n'étais pas chaussée pour cela. Les parois au-dessus de l'eau étaient vertigineuses. Un faux pas eut été fatal.
 
lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peurDeux hommes avaient déjà sauté courageusement dans l'eau et retrouvé le jeune garçon, au fond de la gorge, dans l'eau tourbillonnante. Puis j'ai vu deux femmes sauter aussi pour lui porter secours : une très jeune, de quinze ans, et une plus âgée, Anne. Elles ont sauté de très haut dans l'eau glacée à cinq degrés. Je les admire pour le courage de leur acte et leur engagement pour sauver cet adolescent.
 
Le pompier voulait savoir au téléphone si l'enfant bougeait, respirait, s'il était inanimé, quels gestes avaient été fait pour le réanimer. Je criais à ceux de la passerelle au-dessus s'ils savaient quelque chose, s'ils voyaient l'enfant de là-haut. La falaise m'empêchait de voir ce qu'il se passait et à part plonger, personne ne pouvait rejoindre l'endroit où se trouvait le jeune adolescent et ses quatre sauveteurs.
 
L'enfant avait été récupéré mais était inanimé. Les quatre personnes ont tout tenté, mais ils n'avaient pas de terrain plat pour faire un massage cardiaque optimum. lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur
 
Les Secours sont arrivés très rapidement sur les lieux, à l'endroit où je me trouvais, avec la Gendarmerie. Il y avait des médecins du Samu, avec un matériel pointu qui attendait le jeune garçon. Ils n'auraient pu aller plus loin, car aucun passage n'existait, à part une passerelle de soixante mètres de haut surplombant les gorges. Un hélicoptère survolait le torrent afin de pouvoir hélitreuiller l'enfant au plus vite.
 
Un sauveteur est parti très vite rejoindre l'enfant, en sautant dans l'eau glacée et tumultueuse. Il a aussitôt rejoint les quatre personnes ayant sauté avant lui et qui se trouvaient elles-mêmes prisonnières de ces gorges étroites et profondes, auprès de l'enfant.

Lorsque le jeune a été remonté, l'hélicoptère ne pouvait se poser où se trouvaient les Secours. Alors ces derniers sont tous remontés en haut, le plus vite possible, grimpant des pentes très glissantes puis l'escalier menant à la route, afin de rejoindre l'hélicoptère. Là, ils ont tout tenté pour ramener à la vie l'enfant, puis ils l'ont emmené à l'Hôpital d'Annecy.

 

---------------------------------------------IMG-20190422-WA0145.jpg

 
Mais ce soir j'apprends ta mort. Je suis si triste. Je pense à tes parents. Je pense aux personnes ayant sauté et ayant tout tenté pour te sauver. Ils ont ton visage dans la tête, tes yeux fermés, ton esprit veillant sur eux.
 
Je me vois il y a vingt-deux ans devant ma fille morte, foudroyée par un virus fulgurant. Je pense à ta mère, croisée lors de ma descente vers la gorge ;  elle avait les yeux hagards ; elle était terrifiée, affolée. La mort allait frapper son fils et elle le sentait. Elle avait peur de l'impensable et l'effroi s'abattait sur elle.
 
lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peurCet effroi, je l'ai vécu. On apprend à vivre avec lui. On apprend à mourir de sa vie d'avant pour une autre vie sans lui, sans notre enfant. Certains parents n'y arrivent pas. Un père, Nicolas, s'est suicidé en 2017. Son garçon lui manquait trop. Il a fui cette existence trop lourde pour lui. Je ne le fais pas moi-même car je poursuis mon chemin sans vouloir l'interrompre. Et ce soir, petit garçon, je choisis d'écrire pour toi.
 
Tu rejoins les enfants de tout le groupe d'Aurore, dont les parents en deuil de leur enfant ont écrit le livre : "Sur les chemins de L'aurore". Je te vois dans l'arbre de vie, avec ma fille Océana et tous les autres enfants.

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,



C'est quoi la mort ? Selon moi, rien qu'un passage par lequel chaque être humain va passer. Toi, cher enfant, tu y es. Personne ne peut en faire l'expérience s'il n'est mort et ... celui qui est vivant ne peut dire qu'il est mort. Pourtant des personnes ont témoigné qu'elles ont traversé la mort et sont revenues, en expériences de  NDE, pour dire qu'il existe un autre monde, d'amour et de lumière. Ils disent tous qu'ils reviennent sur terre pour deux choses primordiales : Aimer et Apprendre.

Mais un parent qui doit protéger son enfant, comment fait-il lorsque son petit lui échappe et que la mort le prend à lui ?

Il ne peut que souffrir, s'en vouloir dans toutes les cellules de son corps et ne plus s'autoriser de plaisirs.

Puis, au fil du temps, il comprend qu'il faut accepter l'inacceptable et offrir la vie de son enfant comme un don de soleil explosé, dont la lumière arrive jusqu'à nos vies et l'inonde.

Mais vous, vous la maman de ce garçon, comment allez-vous vivre cette terrible épreuve... Murée dans le silence, étourdie de colère envers le destin, envahie de souvenirs obsédants ou bien combattante pour votre fils aimé en votre coeur, combattante pour vos autres enfants ? Je pense très fort à vous, votre mari et vous, ainsi qu'à toute votre famille. lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur
 
Sois, en paix, cher petit ange, et rejoins la Lumière des Anges. Je suis désolée que l'on n'ait pu te sauver. Chacun sur place a fait au mieux et certaines personnes ont pris de grands risques pour essayer de te ramener à la vie. Je leur rends hommage aujourd'hui.
 
Je n'oublierai jamais cette solidarité autour de toi et c'est cela qui m'aide à vivre aujourd'hui : l'entraide, l'amour des autres, la générosité à autrui, la main tendue, ma croyance en l'humanité. Tout cela doit porter tes parents, ainsi que ta vie d'ange parti rejoindre le monde d'Amour.
 
Chloé Laroche
 
 
 
 

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,courage,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur,mère,père,haute-savoie,haiku,prémonition,

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

lovagny,drame,enfant,noyade,gorges,fier,annecy,accident,chute,sauvetage,héros,courage,parent,deuil,perte,chagrin,mort,décès,colère,résilience,absence,vivre,après,après-vie,monde,ailleurs,lumière,ange,humanité,solidarité,secours,premiers secours,hélicoptère,danger,froid,force,saut,famille,condoléances,hommage,pompiers,samu,gendarmerie,rapidité,réanimation,témoignage,femme,plonger,peur

01/11/2015

Lettre de Toussaint pour tous, à l'humanité sereine...

toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

 

Bonjour à tous et toutes,th-45.jpeg

 

 

En ce jour de la Toussaint, je voudrais vous emmener en un voyage où le coeur brisé reviendrait lavé de toute blessure, un voyage dans lequel le sourire reviendrait sur toutes les lèvres, un voyage sans fin duquel on ne revient jamais car il est infini, comme l'univers est infini.

 

Les Frères Bogdanov disent de lui, de cet univers où nous vivons, qu'il est construit sur un ordre, qu'il est minutieusement harmonisé, qu'il n'y a pas de hasard dans sa construction, qu'il existe un plan. Mais s'il y a un plan pour lui, il y en aurait-il un pour nous ou serions-nous les seuls à avoir créé la liberté de notre propre plan ? Aurions-nous créé ce hasard derrière lequel certains écrivains ont dit qu'une main plus grande que nous régissait ce hasard. Qui nous envoie parfois les pensées qui nous secouent, nous poussent à nous réveiller de notre torpeur, à créer, à imaginer, à rester en vie ?toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Ce vendredi 30 octobre, à minuit moins cinq, une pensée fulgurante m'a traversé l'esprit, je me suis soudain arrêtée et quelque chose m'a poussée à regarder la photo de mes parents décédés. Soudain, la date du 30 octobre a jailli dans mon esprit... Mais nous sommes en 2015 ! Ils s'étaient mariés le 30 octobre 1965, il y avait cinquante ans.

 

Les cloches avaient sonné à la volée dans l'église de Doucy. Le petit village savoyard était en liesse et les montagnes alentour souriaient de bonheur. Une petite fille allait naître neuf mois et demi plus tard, c'était moi, une petite fille qui allait les aimer par-dessus toutes les épreuves données. À minuit moins deux de ce jour anniversaire, j'ai pris une bougie et j'ai allumé une flamme pour eux qui sont partis dans l'éternité il y a trois ans près de Figeac.toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Ma mère a beaucoup souffert de son cancer et aujourd'hui, lorsque je transporte des femmes dans mon taxi-ambulance vers leur lieu de traitement, je replie mes ailes d'ange afin d'offrir mon chagrin pour que celles qui ont l'espoir de guérir poursuivent leur vie longtemps, très longtemps. Et lorsque je rencontre certains camions sur la route, je pense à mon père qui a brûlé dans sa voiture afin de fuir la douleur contre un poids-lourd et je supplie pour que son âme apaisée rejoigne la lumière des gens heureux de la terre.toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

Et puis, je vois ma fille partie comme un ange. Elle a rejoint la famille envolée dans le monde bleu, mes amis endormis à jamais, mes grands-mères évanouies dans l'inconnu et je me dis qu'ils se trouvent tous dans le grand plan, celui de cet ordre des Frères Bogdanov, et que nous poursuivons tous la trame de ce qui se construit dans l'amour infini de ceux qui tissent de magnifiques tissus et étoffes célestes couvrant l'humanité bienheureuse.

 

Chloé LAROCHE

toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

 

 

 

http://jepubliemonlivre.chapitre.com/temoignages/2487-sol...

 

https://www.facebook.com/groups/le.trio.du.violon.soli.te...

 

https://youtu.be/aub8CQFxups

 

http://www.spectable.com/le-trio-du-violon-soli-terre/296...

 

http://www.spectable.com/violoniste-pro-et-classe-pour-vo...es/234903

 toussaint,lettre,humanité,ange,décès,deuil,mémoire,respect,mort,défunt,cancer,peine,douleur,malheur,courage,force,résilience,vie,éternité,ordre,univers,frères bogdanoff,univers,plan,création,chagrin,réconfort,paix,amour,couple,enfant,

24/06/2015

Ma lettre aux parents d'Ayana, suite à la lettre de Jean-Marc Dupuis. Mon témoignage de maman orpheline face à la mort brutale de ma fille en 1997.

 

 

images-22.jpeg

 

Merci Jean-Marc Dupuis d'avoir écrit votre lettre (lettre que, chers lecteurs, vous trouverez ci-après... en-dessous de ma lettre) pour les parents d'Ayana. Merci Jean-Marc pour tout ce que vous écrivez aussi afin de protéger la santé de chacun d'entre nous.

Je voudrais écrire ceci aux parents d'Ayana, Julie et Jason :images-21.jpeg

Chers parents, j'ai vécu quelque chose d'un peu similaire en 1997 quand ma fille Océana, qui avait trente mois, est décédée en trois jours d'une encéphalite foudroyante. Elle avait reçu un vaccin en janvier après une varicelle. Le pédiatre a voulu la vacciner alors qu'elle venait d'avoir cette maladie. J'étais jeune à l'époque, j'ai laissé faire. Elle est décédée un mois après mais personne n'a voulu faire le rapprochement, étant donné qu'il y avait un virus de grippe très virulent et que ma fille l'a attrapé. Le pédiatre a attendu trois jours avant de donner des antibiotiques. Il était trop tard, le mal avait pris son cerveau, si vite. Par la suite, des liens ont pu être fait avec la résurgence grave de la varicelle réveillée par le vaccin, alliée à une grave complication de grippe. Mais tout cela est resté dans la tombe, au sein d'une supposition nébuleuse et sans véritables explications.

À l'hôpital, ma fille est tombée dans le coma, comme foudroyée. C'était le jeudi 13. Le lendemain matin, 14 février, les médecins nous ont dit : "On va devoir débrancher votre fille, son coeur bat mais son cerveau est mort. Vous n'avez rien à dire, nous le ferons." Le ciel nous est tombé dessus. je voyais ma fille vivre, respirer... et ils allaient la tuer. Une amie m'a appelée, m'a parlé doucement : "Laisse la partir, s'envoler, ne la retiens pas, c'est son heure de partir." C'est cela : accepter le destin, accepter que la mort emporte ceux que l'on aime, accepter l'impermanence pour chacun d'entre nous, accepter l'impuissance de ceux qui sauvent et qui protègent en général : les médecins, le corps médical.images-24.jpeg

Accepter qu'on me dise : "De toute façon, vous l'auriez amenée plus tôt, on n'aurait rien pu faire, on n'a pas de traitement pour ce qu'elle a, on est démunis." J'ai peigné ma fille une dernière fois, je l'ai habillée. C'est le 15 qu'ils ont débranché ma fille. Arrachement des entrailles, comme un pic dans le coeur et c'est à vie que mon ventre a vu un trou béant se faire en moi. Depuis, dix-huit ans ont passé, et je passe ma vie à donner, à aider, à tendre la main à autrui. J'ai adopté deux filles et j'ai eu un fils qui a dix ans maintenant. J'ai pu faire tout cela lorsque j'ai compris (très rapidement) que Dieu est le Dieu de tous, des vivants et des morts. Je vous explique : une maman qui perd son enfant ne le voit plus, ne le sent plus, elle ne sait pas où il est. C'est terrible, c'est un arrachement mortel. On a l'impression d'être entre ciel et terre, au bord de la tombe, en bascule d'éternité.Unknown-8.jpeg

Alors quand j'ai compris un jour en un éclair de lucidité que si Dieu existe, il existe pour les vivants mais aussi il protège les morts ; il s'en occupe, comme les anges s'en occupent, comme les entités de lumière s'en occupent, alors cela m'a rassurée. J'ai délégué aux forces de lumière et d'amour, j'ai accepté de renoncer à mon inquiétude profonde de maman et je suis entrée dans une certaine confiance. Je dis "certaine" car la peine est là, profonde, les larmes, l'absence terrible, les pensées obsédantes parfois -concernant les derniers jours avant le décès-, la culpabilité d'être encore vivant sans son enfant qui lui est mort, la colère de n'avoir rien pu faire, colère aussi contre les médecins, mais les médecins ne sont que la main du destin, implacable et frappeur.Unknown-7.jpeg

Je me suis reconstruite en écrivant un livre pour aider d'autres parents dans le deuil, puis d'autres livres, en créant plus tard un blog, en reprenant les concerts avec mon violon, en devenant ambulancière, en marchant en montagne et en emmenant des groupes avec moi vers les sommets, vers la vie, en choisissant l'adoption et de donner tout cet amour laissé au fond de moi à des enfants sans parents.

Je vous souhaite, Julie et Jason, beaucoup de courage. Votre petite Ayana vous protégera toujours sur votre chemin et vous protégera comme ma fille Océana me protège pour toujours et jusqu'à ma mort et bien au-delà.

Chloé Larocheimages-20.jpeg

 

 

 

 

 

______________  Lettre de Monsieur Jean-Marc DUPUIS :

 

Condoléances extrêmes aux parents d’Ayana

Pas de commentaire - 3 795 lecture

 

Chers amis,

Excusez-moi d’être direct, surtout sur un sujet si douloureux.

Mais vous, pensez-vous que vous pourriez trouver les mots justes pour réconforter deux jeunes parents qui se préparent à la mort de leur bébé ?

C’est ce qui est en train d’arriver à Julie Pitel et Jason Rivière, les parents de la petite Ayana. Leur bébé de sept mois est dans le coma depuis le 6 mai après avoir été vaccinée à l’Infanrix Hexa et au Prévenar [1].

Dimanche 21 juin, les médecins leur ont annoncé que le système de respiration artificielle qui maintient Ayana en vie va devoir être arrêté « dans six ou huit jours » [2]. En effet, ils estiment que son cerveau est « irrémédiablement détruit ».

C’est une épouvantable tragédie.

Moi-même qui ai perdu brutalement ma fille de 12 ans il y a peu, je me sentirais complètement démuni si je me trouvais face à ces jeunes parents.

Pourquoi ?

Parce que chaque cas est unique et je crois qu’il est impossible d’imaginer ce que ressentent des personnes dans un tel drame.

« Condoléances » est un mot qui vient de l’ancien français « condouloir », s’affliger avec quelqu’un [3].

« Je vous présente mes condoléances » veut dire « je souffre moi aussi avec vous du malheur qui vous afflige ».

Mais dans ce cas, j’aurais terriblement peur que mes paroles paraissent vaines, inutiles, et qu’elles ne les réconfortent pas, au contraire même : « Vous pouvez toujours parler, rien ne nous rendra jamais notre enfant ! », pourraient-ils me répondre, avec raison.

Et pourtant, même si je suis maladroit, je voudrais vraiment dire à Julie et Jason que je leur présente, sincèrement, mes plus extrêmes condoléances et je suggère à tous les lecteurs de Santé Nature Innovation qui le souhaitent de s’associer en ajoutant un mot en commentaire de ce texte.

Je voudrais qu’ils sachent combien je souffre pour eux et pour leur bébé. J’ai été bouleversé par le courage qu’ils ont montré à la télévision et depuis le début de cette affaire. Ils ont à peine 21 et 22 ans ! (vous pouvez par exemple voir le reportage ici)

Ce qu’ils sont en train de vivre, ils ne l’oublieront jamais. C’est une épreuve qui marque pour toujours. Dans 20, 30 ou 50 ans, les larmes leur monteront aux yeux chaque fois qu’ils repenseront à leur petite chérie.

Que faire maintenant ?

Selon les articles que j’ai pu lire dans les médias, Me Ludot, l’avocat qui défend Julie et Jason, est énergique et il les défend bien.

Il semble qu’il y ait eu un problème avec le SAMU, qui n’a pas voulu se déplacer alors que la petite avait 42,5°C de fièvre après sa vaccination. Elle aurait même fait une convulsion, qui est une urgence médicale extrêmement sérieuse et fait partie des effets secondaires bien connus des vaccins. S’ils avaient fait le minimum, ils auraient peut-être pu la sauver.

Selon le journal Le Parisien, Me Ludot aurait déclaré :

Nous voulons « tout savoir de ce qui s’est passé » et « nous voulons que soit tenu aux parents un discours loyal et honnête, à savoir que la nocivité des vaccins est à l’origine des 42° de fièvre (d’Ayana) : c’est l’association criminogène des deux vaccins, Prevenar et Infanrix » [4].

Cette demande paraît d’autant plus légitime que cette tragique affaire a eu lieu précisément au moment où les pouvoirs publics et la plupart des médias essayaient de diaboliser l’action du Pr Henri Joyeux pour la simple raison qu’il demandait le retour du vaccin DT-Polio, plutôt que l’obligation de fait imposée aux parents de recourir aux supervaccins comme l’Infanrix.

Les médias bien ennuyés

Confrontés aujourd’hui à leurs contradictions, ces mêmes médias sont aujourd’hui plus qu’ennuyés.

Ils sont en effet bien obligés de parler de l’affaire d’Ayana. Mais comment expliquer au public que l’Infanrix, dont ils ont dit qu’il n’était pas du tout dangereux, soit impliqué dans la mort d’un bébé qui était en parfaite santé avant les injections ?

La solution, assez piteuse, qu’ils ont en général choisie est de rester dans le vague.

La plupart, comme le journal Le Monde [5], L’Express [6], le Nouvel Observateur [7], reprenant l’AFP, ont choisi le mensonge par omission, en parlant d’un accident « suite à deux vaccins », sans préciser lesquels.

D’autres, et c’est peut-être pire encore, ont écrit que l’accident s’était produit après une injection de DT-Polio, opérant un amalgame aussi mensonger que dangereux entre le DT-Polio, qui est obligatoire, nécessaire, et dont nous attendons tous le retour dans les pharmacies, et l’Infanrix, qui n’est pas obligatoire, pas nécessaire, et que personne n’utiliserait s’il n’y avait pas de pénurie de DT-Polio, surtout qu’il coûte sept fois plus cher.

La ministre de la Santé Marisol Touraine garde le silence

La ministre de la Santé Marisol Touraine, enfin, a choisi… le silence.

En un sens, elle est logique avec elle-même puisqu’elle avait eu le cran de déclarer que « la vaccination, ça ne se discute pas », alors même que la petite Ayana venait de tomber dans le coma après avoir reçu son vaccin.

La mort d’Ayana ne doit pas rester vaine

Mais au fond, peu importe. Ce qu’on espère aujourd’hui, c’est que les parents d’Ayana parviendront à surmonter cette épreuve aussi terrible qu’injuste, et qu’ils seront soutenus par le plus grand nombre possible de personnes.

Nous avons aussi l’espoir que la mort de la petite Ayana ne restera pas vaine, et que le retour du simple vaccin DT-Polio sans aluminium dans les pharmacies de France permettra bientôt à tous les bébés d’être vaccinés dans les meilleures conditions de sécurité.

Comment se reconstruire

La seule chose positive que l’on peut essayer de dire aux parents d’Ayana, c’est que ce type d’épreuve vous transforme de façon définitive, mais pas forcément dans le mauvais sens.

Si vous parvenez à vous « reconstruire » après cela, votre nouvelle vie, votre nouvelle façon de vivre et de voir le monde, en sont irrémédiablement transformées.

Mais cette transformation n’est pas toujours uniquement une destruction. Il se peut aussi que la mort de votre enfant change votre regard sur la vie, sur les autres, sur vos autres enfants si vous en avez, sur votre conjoint et vos parents, en vous imposant un regard plus calme, compréhensif, plus chargé d’amour et de sagesse.

Après une tempête pareille, vous comprenez mieux les bornes de la vie sur terre, vous réalisez de façon concrète qu’il y a des limites auxquelles personne n’échappe, des frontières d’au-delà desquelles personne ne revient. Cela peut vous donner plus de sérénité et une plus grande capacité à apprécier le moment présent. Vous pouvez acquérir ce brin de fatalisme et de recul qui peuvent être une bonne chose si vous aviez tendance à être trop angoissé, trop impatient, trop pressé dans l’existence.

Que vous le vouliez ou non, vous êtes obligé de relativiser un certain nombre de choses. Beaucoup de risques ou d’épreuves qui vous inquiétaient avant vous paraissent bénins, par contraste avec ce que vous avez vécu.

Vous n’avez plus envie de vous énerver parce qu’on vous a éraflé votre voiture sur le parking du supermarché. Rater vos vacances, perdre votre travail, vivre un chagrin d’amour, recevoir une amende ou une facture salée inattendue ne sont plus des causes que vous prenez vraiment au sérieux pour vous rendre malheureux.

« Allez, c’est la vie », vous dites-vous plus facilement. Vous apprenez à faire contre mauvaise fortune bon cœur parce que vous savez maintenant que vous allez oublier tout ça bien vite, beaucoup plus vite que cette douleur qui, elle, est pour toujours dans votre cœur.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

Unknown-7.jpeg

 



Pour en savoir plus, cliquez ici : http://www.santenatureinnovation.com/condoleances-extreme...

01/12/2013

Hommage à Adélaïde, un an, retrouvée morte fin novembre sur la plage de Berck.

Hommage à Adélaïde

______________________ retrouvée fin novembre sur la plage de Berck.th-47.jpeg


Elle n'avait que quelques mois et s'appelait Adélaïde. Elle se trouvait dans la vague qui montait et là-bas, au loin, brillait un phare. Elle s'est noyée sans sa maman. Elle a crié et puis s'est tu.

th-40.jpegElle a regardé la lumière au loin et a laissé l'ombre derrière elle. Un ange est venu la chercher. Il était beau et avait de grandes ailes. Adélaïde s'est dit qu'elle ne serait plus seule dans le froid glacial, dans l'eau et dans la nuit.

L'ange a touché son corps. Il était froid et raide. Adélaïde avait pris son autre corps, celui des étoiles, celui que seuls les anges peuvent voir. Elle était belle dans les bras de l'être lumineux.th-44.jpeg

Elle savait que sa mère l'avait déposée sur la plage comme on dépose un trésor au fond de la mer, après un naufrage. Sa maman était comme ces bateaux ivres qui n'ont plus de gouvernail ni de capitaine. Les sirènes avaient pris sa mère et la petite Adélaïde serrait les doigts de l'ange dans sa petite main. th-37.jpeg

La marée avait pris sa vie et le ciel l'accueillait désormais comme une petite princesse. Le bateau ivre s'écrasa sur les rochers et sa maman fut retrouvée au bout du cap de Mauvaise Espérance.

th-43.jpegElle avait préféré sacrifier sa fille pour vivre une histoire d'amour sereinement, ayant brisé le lien maternel que son coeur maudissait.

Adélaïde avait erré dans la nuit si longtemps, sombrant dans les vagues si doucement. L'eau l'avait étouffée. Le ciel maintenant la protégerait à jamais, pour toujours.


Chloé Laroche


_____________________________________


La photo de la mère et l'enfant est un tableau de Robert Pascale :

http://www.livegalerie.com/Peinture,mere_et_enfant,ROBERT_Pascale,97391.html

 


02/10/2012

La ville de Grenoble et celle d'Échirolles sont en deuil ce soir, bouleversées et peinées par la terrible mort de Kevin et Sofiane, assassinés dans un parc.

échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfant___________________________________échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfant


La ville de Grenoble et celle d'Échirolles, ainsi que les quartiers de la Villeneuve et des Granges, sont en deuil ce soir, bouleversés et peinés par la terrible mort de Kevin et Sofiane, tombés sous les coups d'une bande de jeunes à Échirolles, vendredi 28 septembre, dans le parc Maurice Thorez.échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfant

Ce soir, j'ai senti dans mon quartier de la Villeneuve  comme une odeur de terreur de savoir que deux jeunes pacificateurs de la cité d'à côté, brillants et travailleurs, ont quitté cette vie à cause de la haine de jeunes venus d'ici n'ayant pas hésité à frapper avec des marteaux, des pioches, des couteaux, sauvagement.

échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfantCe mardi, à 18 h, une marche blanche est organisée en mémoire de Kevin et Sofiane à partir du Lycée Marie-Curie à Échirolles. Cette marche où chacun viendra avec un tissu blanc témoignera de la volonté des parents de chacune des victimes de pacifier, de renoncer à la vengeance et d'appeler chacun à la raison et à la sagesse pour ne pas envenimer les choses.

Ces deux jeunes sont morts à 21 ans. Ils étaient beaux et avaient le coeur empli de projets et de rêves. On a pris leur vie comme si on était au coeur d'une guerre faite contre les colombes et les anges.échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfant

échirolles,grenoble,granges,villeneuve,assassinat,kevin,sofiane,marche blanche,paix,quartier,jeune,criminel,crime,police,politique,peur,angoisse,condoléances,famille,solidarité,dignité,courage,deuil,perte d'un enfantJ'adresse mes sincères condoléances aux parents de ces deux jeunes hommes,  parents qui sont restés dignes et nous ont donné à tous un véritable exemple de courage et de force.


 Chloé Laroche

________________________________________


J'ai créé un album photos d'hommage pour SOFIANE et  KÉVIN, que vous pouvez aller consulter en haut à droite de cette page :

https://sosmaman.20minutes-blogs.fr/album/tempete-sur-la-villeneuve-de-grenoble-2012/


____________________________

 Vous pouvez aussi lire cet article du témoignage d'un policier :

http://www.frederichelbert.com/20121003/le-massacre-de-kevin-et-sofiane-a-echirolles-recit-exclusif-dun-policier

17/03/2012

J'écris aux victimes de l'accident d'autocar en Suisse, à leurs familles, et pour les enfants et femmes massacrés à Homs en Syrie cette semaine.

Lettre de condoléance aux 28 victimes (dont 22 enfants) de l'accident d'autocar des enfants belges en Suisse_____À leurs familles____________________homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie


 

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie


et aux 26 enfants et 21 mamans massacrés à Homs en Syrie cette semaine_________homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

 

Je suis très touchée d'avoir appris votre mort, enfants tout heureux d'être allés au ski et à la neige. Cet accident vous a enlevé la vie dans des conditions brutales et atroces. C'est si injuste et cruel. Je pense à vos parents et à l'instituteur, Monsieur Franck, qui vous accompagnait et est parti avec vous dans la mort. Vous aviez entre onze et douze ans et vous avez rejoint le paradis blanc. Puissiez-vous être accueillis dans les bras des anges et trouver de petites mamans là-haut qui vous rassureraient et adouciraient votre peur d'avoir été si brutalement arrachés à la vie. homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

Je pense aux enfants survivants et mutilés, rescapés de ce terrible accident. Ils devront trouver la force de poursuivre sans le regard de leur amis posé sur leur chemin. Ils auront toujours au coeur le sentiment d'avoir bénéficié d'une chance que les autres n'ont pas eu et ils auront à gérer cette culpabilité que ressentent tous les rescapés et survivants de catastrophes : "Pourquoi moi ? Pourquoi pas moi ? Pourquoi eux ?"

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieJe pense aux parents des enfants décédés. Je leur envoie tout le réconfort possible, venu d'une maman qui a perdu aussi sa fille. Votre enfant n'est plus mais il est ailleurs, dans un monde d'amour et de lumière. Il a fini son chemin ici mais le poursuit là-bas. Il est près de vous et l'amour vécu ne s'arrête jamais. Votre vie va se poursuivre avec cet amour dans votre coeur et vous poursuivrez votre chemin en donnant tout ce que pouvez à la vie et aux autres, en sachant que chacun ici-bas part un jour. Notre temps est compté et nul ne sait quand un être doit partir. En tant que parent orphelin, on apprend à accepter au fil du temps, à ne plus ressentir aussi fort cette colère qui gronde en nous, à apprendre à vivre avec cette tristesse qui nous prend comme une vague déferlante. On apprend à gérer l'horrible, l'indicible, l'arrachement de nos tripes.homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieJe pense aussi aux vingt-six enfants et à leurs mères (21 femmes) retrouvés sans vie à Homs en Syrie cette semaine, massacrés dans une même pièce, carbonisés, poignardés, mutilés et égorgés. Certaines femmes ont été violées avant d'être tuées. Je suis profondément touchée par ces actes qui touchent au coeur de notre humanité et je suis si triste aussi et outrée que le monde ne puisse bouger pour aider ce peuple, à cause de l'interdiction de la Chine et de la Russie d'intervenir, pour des raisons d'État. L'Enfer est donc bien sur terre et ce sont les hommes qui en sont les démons.homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie

Que nous reste t-il à faire ? Je pense qu'il nous faut accompagner de nos pensées d'amour toutes ces victimes et faire de nos vies à nous des nids d'amour, de fraternité et de respect de l'autre... car quand une rose bouge, chante ou pleure... les étoiles le ressentent.

homs,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vieQUAND UNE MÈRE FAIT UNE CARESSE À SON ENFANT, le monde entier le ressent et chaque enfant au ciel et sur la terre en reçoit un peu.

Chloé LAROCHEhoms,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande viehoms,belgique,flamant,suisse,accident,autocar,classe de neige,13 mars,condoléance,décès,mort,massacre,monsieur franck,tunnel,tragédie,tristesse,alpes,heverlee,louvain,limbourg,valais,deuil,parent orphelin,résilience,décès enfant,syrie,viol,guerre civile,enfer,anges,lumière,amour,actualité,compassion,offrande vie



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu